Archives de catégorie : choulager

les petits secret et remède de Mémé Marthe et du coach magnétiseur

C’est quand le bonheur Papy…..?

Propolis 60 gélules

Choucaline plus proche de toi tumeur

 bloc note choucaline

 

 


B
LOC  NOTE
de Ch
oucaline


La recherche du bonheur c’est un peu comme  la quête du « Graal » de toute une vie. Le bonheur est un des piliers de notre existence.
Il est vital dans une vie.

Nous aspirons tous un moment donné de trouver ce bien-être de plusieurs façons. Il est le but
d’une vie pour soi même mais aussi pour son entourage.

Un pharaon Égyptien définissait le secret du bonheur sous forme d’une métaphore :
« Marcher dans la nature à la rencontre de nos tendresses. »

« De nombreux philosophes, intellectuels et chercheurs se sont prononcés sur la question du bonheur, et la seule conclusion sur laquelle tous s’’entendent, c’’est que le bonheur est une notion subjective et relative. Et c’’est parce qu’’elle est si subjective et relative que tant de discussions et de débats entourent l’’hypothétique définition du bonheur et surtout, les différents moyens de l’’atteindre.»

En lisant ceci difficile de dire si nous baignons actuellement dans le bonheur. Alors que faut-il faire pour le trouver et le garder. Les conseils en la matière sont nombreux :

– Être plus actif et demeurer occupé
– Passer plus de temps à se socialiser
– Être productif dans une activité significative
– S’organiser
– Arrêter de se tracasser
– Ajuster convenablement nos attentes et nos aspirations
– Développer une pensée positive et optimiste
– Être orienté vers le présent
– Développer une relation positive avec soi-même
– Développer une personnalité engageante
– Être soi-même
– Aller chercher de l’’aide en cas de besoin
– Développer ces relations intimes
– Valoriser le bonheur

Le bonheur, une question d’’aptitude et d’’attitude, on l’’obtient en accédant à un degré supérieur de réalisation de soi, d’’un travail sur soi même. Le bonheur peut prendre sa source dans une foule de petits gestes quotidiens.
Les gens heureux se caractérisent par leur estime d’eux-mêmes, leur croyance au contrôle sur leur vie, leur optimisme, leur foi religieuse et leur engagement.

La richesse est comme la santé, son absence engendre la misère sa possession ne garantit pas le bonheur. Mais point de bonheur possible quand les besoins primaires de subsistance ne sont pas comblés. Mais il tient à peu de choses puisque tout le monde le possède et peu le développer en soi, faut-il encore le vouloir.

Le bonheur n’’est-il pas une réalité quand il survient, il semble se moquer de l’’âge, du sexe, du quotient intellectuel de l’’apparence physique ou du niveau d’éducation, voire des revenus financiers. Il est observable, et les signes par lesquels il se manifeste vont bien au-delà de la simple contraction des muscles zygomatiques, qui tirent la bouche vers les oreilles quand on sourit. Ce bonheur est une réalité.

« Sème le bonheur dans le jardin du voisin et tu seras surpris de constater ce que le vent apportera au tien « ..

   « Pour mon bonheur à moi, rien ne vaut ….
un petit Cali.. un petit Cali..  un petit calin »


Choucaline plus proche de toi tumeur

Restez svelte 160px
CHOU…CALI…NE

Share Button

Docteur, que pensez-vous des coupeurs de feu ?

Sommeil plus (mélatonine) 120 gélules

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE CHOULAGER
par chou blanc

Série: « La mémoire de mes mains »

« C’est à l’être capable d’acquérir le plus grand nombre d’arts que la nature a donné l’outil de loin le plus utile:
La main ».

Aristote

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse connaissait avant moi comment aider le corps à accélérer leur guérison.

Comme elle avait un expérience supérieure à la mienne je lui demandais comment elle faisait pour couper le feu

C’est avec elle que j’ai appris en cachette …!!!!  Aujourd’hui nos techniques apparaissent au grand jour et sont « presque reconnues »..!

Le constat du cancérologue
Daniel Serin sur les coupeurs de feu

Grâce à ses patientes, le cancérologue a constaté que les coupeurs de feu pouvaient les aider, tout comme d’autres médecines complémentaires.

Daniel Serin est cancérologue, vice-président de l’Institut Sainte-Catherine à Avignon, rédacteur en chef de la revue Psycho-oncologie. Des dizaines de patientes lui ont confié faire appel à des coupeurs de feu. “C’est étonnant, des êtres se disent investis de pouvoirs faisant disparaître les douleurs liées aux brûlures. On n’a aucune explication scientifique.”

Ces radiations électromagnétiques portent de l’énergie et rencontrent les atomes qui les freinent. L’énergie de freinage produit de la chaleur.
Quand on multiplie les séances de radiothérapie, on augmente la chaleur dans l’organe irradié. C’est physique.

Que pensez-vous des coupeurs de feu ?

Il y a bien longtemps que les femmes me parlent d’acupuncture, d’homéopathie, de psychologues, de coupeurs de feu.

Aujourd’hui, les statistiques mondiales établissent que 60 à 80 % des gens atteints de cancer font appel aux médecines complémentaires.

Les coupeurs de feu, ça marche dans 80 % des cas. J’ai des tas de patientes qui y ont recours. Soit elles sont toutes folles, soit il se passe quelque chose que je ne suis pas capable d’expliquer. Il ne faut pas être bête :
Si cela peut vous faire du bien, faites-le !” Faites-le parce que votre qualité de vie dépend de multiples facteurs.
Je ne comprends pas comment ça marche, mais ça marche !

Vous avez pourtant organisé un congrès intitulé “Cancers et pensées magiques”.

La pensée magique en tant que pensée philosophique que nous avons tous en nous.
On peut avoir un rapport aux événements qui sont irrationnels, cette irrationalité fait partie de notre humanité.
Les coupeurs de feu font partie de notre humanité dans ce qui n’est pas accessible à la raison. Et sans l’irrationalité, on mourrait, elle permet de nous échapper de la vie dans ce qu’elle a de plus rude.
Les coupeurs de feu interviennent à un moment de ma vie, et ça marche ! Même par téléphone. Il est donc dans la pensée magique.
Nous sommes un corps et un esprit, il y a une interaction manifeste.
C’est génial et ça ne coûte rien à la Sécu !

Quelles précautions faut-il prendre ?

Faire attention aux charlatans, qui en veulent à votre argent, et aux dérives sectaires. Sinon, notre rôle de thérapeute est d’écouter et de ne pas juger, même quand on ne peut pas valider scientifiquement une approche.
Quand une dame vous dit “je sais pourquoi j’ai ce cancer du sein”, elle donne du sens à l’insensé.
Elle crée un lien avec cette personne qui l’aide dans la vie, qu’elle soit psy ou coupeur de feu. C’est intangible.

L’humain est complexe ! Ne séparons pas le corps et l’esprit. C’est un débat philosophique.

Des pistes scientifiques existent-elles ?

Oui, grâce à la physique quantique et à la biologie moléculaire.
Hippocrate avait formulé l’hypothèse que le cancer du sein était causé par des “humeurs noires”.
La réponse, on ne l’a toujours pas. Il y aura toujours des pans de connaissances à découvrir. Mais ce n’est pas parce que ce n’est pas rationnel qu’il faut mépriser. À l’inverse, il ne faut pas mettre ces pratiques sur un piédestal.

Comment abordez-vous la prise en charge du cancer ?

Pour moi, les quatre armes sont la chirurgie, les rayons, les médicaments et la parole. On rejoint les coupeurs de feu. La parole est un traitement efficace, voire essentiel.

Qu’est-ce que vous attendez ?”, la réponse fut :
Des médecins plus humains, qui prennent le temps d’écouter et de parler.

Grâce aux Plans cancer, on a amélioré la relation soigné-soignant.

Que pensez de cette histoire de prière ?

Vous me l’apprenez… Cela rejoint l’importance de la parole. Depuis quelque temps, on s’est aussi rendu compte des effets de la méditation dans l’approche des maladies chroniques. Il y a les soins de support, comme définit par la Sécurité sociale(*), et les soins de confort, selon les modes. En tout cas, en cancérologie, la place thérapeutiques des médecines complémentaires est reconnue. Leur accès fait partie des critères d’accréditation d’un établissement.

(*) Diététicien, médecin de la douleur, kiné, psy, socio-esthéticienne, addictologue…

CONSTANCE COLLE

LE SECRET DES COUPEURS DE FEU ENFIN RÉVÉLÉ

Natacha Calestrémé est journaliste et réalisatrice. Lors de cet épisode de BEYOND, présenté par Stéphane Allix, elle révèle le secret de son grand-père, guérisseur et coupeur de feu.

SOURCE :

https://www.midilibre.fr/2018/04/03/avignon-le-constat-du-cancerologue-daniel-serin-sur-les-coupeurs-de-feu,1650049.php

Découvrez l’intégralité de cet épisode de BEYOND « Se prémunir des vols d’énergie », sur INREES TV : https://www.inrees.com/Video/integral… INREES TV, c’est plus de 400 vidéos inédites en France autour de l’Extraordinaire, de la science à la spiritualité… Émissions, reportages, conférences en vidéos, et d’autres surprises. Vous n’êtes pas abonnés ? Ça se passe par ici : https://www.inrees.com/Abo/Inexplore-…

Restez svelte 160px
Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

Share Button

Champignons : Attention aux intoxications

Propolis 60 gélules


logo com pote comnunique
LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je voulais, cette semaine, vous
parler :
Des cas d’intoxications liés aux
champignons
chouette-prof
– Avant toute chose mon pote je dois te donner mes sources…
rubrique de Franceinfo – lundi 12 novembre 2018

Afin d’éviter de nouveaux drames, l’Anses, de même que la direction générale de la santé, ont diffusé ce 9 novembre un rappel des bonnes pratiques de cueillette :

NDLR : L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES)

littel com poteChampignons: plus de 250 intoxications en 2 semaines

Les signalements de cas d’intoxication liés aux champignons sont en augmentation dans les centres antipoisons…
Face à cette situation préoccupante, l’Anses rappelle les précautions d’usage aux amateurs de cueillette.

 

Près de 250 cas d’intoxication ont été enregistrés ces deux dernières semaines par les centres antipoisons français, alerte l’Anses.

« Les températures plus fraîches et humides de ces quinze derniers jours ont été favorables [à la pousse des champignons] et, par conséquent, le nombre d’intoxications observées a fortement augmenté », constate l’Anses.

Durant les quatre derniers mois, le nombre hebdomadaire de cas n’avait jamais dépassé la soixantaine…

L’alerte est très sérieuse. « Les conséquences sur la santé de ce type d’intoxications peuvent être graves (troubles digestifs sévères, atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe), voire mortelles.

Sept cas graves ont été enregistrés depuis le mois de juillet 2018, dont quatre ces deux dernières semaines. »

 

chouette-profSelon l’agence, la consommation de ces champignons toxiques est presque toujours liée à la confusion avec des variétés comestibles.

Et même les habitués de la cueillette ne semblent pas épargnés par les accidents.
Afin d’éviter de nouveaux drames, l’Anses, de même que la direction générale de la santé, ont diffusé ce 9 novembre un rappel des bonnes pratiques de cueillette :

Les symptômes

« Les symptômes commencent généralement à apparaître dans les 12 heures après la consommation et l’état de la personne intoxiquée peut s’aggraver rapidement », rappelle l’agence.

« En cas de symptômes, il est utile de noter les heures du ou des derniers repas, l’heure de survenue des premiers signes et de conserver les restes de la cueillette pour identification ».

En cas de diarrhées, de nausées, de tremblements, de vertiges, de troubles de la vue… appelez immédiatement le 15, ou le centre antipoison de votre région !
la rédaction d’Allodocteurs.fr

http://champignonscomestibles.com/

– La passion des champignons
(article  La Chouette du 07 11 2017)


SOURCES :


France info – lundi 12 novembre 2018

https://www.revmed.ch

 

duo compoteCOM’POTE

Share Button