Archives par étiquette : verboriculture

HUMOUR : Alors ça gaze camarades..?

logo humourus
SALUT LES FLAMBYS ….

SALUT A TOUS LES BRAS CASSÉS
DE LA FRANCE ET DES NŒUDS AVARES……

Alors ça gaze camarades ?


ENERGIE :

Gazoduc Nord Stream :

des détonations enregistrées avant les grandes fuites en mer Baltique

Lundi, un institut sismique suédois a capté des explosions sur le réseau Nord Stream 1 et 2. La thèse du sabotage est quasi certaine et des doutes émergent sur le rôle de la Russie.

Ah  OUI Les Russes continuent de vendre du gaz à l’Europe mais se sabotent leurs Gazoducs ! Logique…. Ils ne peuvent pas couper l’arrivée du gaz car l’eau de mer corrosive s’engouffrerait dans le tuyau… donc perte sèche pour les russes et pénurie organisée pour les européens qui ne pipent pas une line pour commenter ou enquêter

Les gentils USA viennent de déclarer la guerre à l’Europe avec leurs alliés Ukrainiens et Anglais
 » Garde moi de mes amis mes ennemis  je m’en charge »


IMAGE TÉLÉCHARGEABLE 

POUR PARTAGER …
ET INFORMER…
Avec le texte ci-dessus….

logo blague jonasTestament . . .
Paul est sur le point de mourir à l’hôpital.
Son infirmière, son épouse, sa fille et ses deux fils sont à son chevet.
Il demande la présence de deux témoins et d’un caméscope pour enregistrer ses dernières volontés.
Quand tout est prêt, il commence :
– Mon fils, Jacques, tu prends les maisons près de l’Hôtel de ville.
– Ma fille, Elodie, toi tu prends les appartements sur les Champs Elysées.
– Mon fils, Pierre, pour toi c’est les bureaux de la Défense.
– Sandra, ma chère épouse, tu t’occupes de tous les immeubles résidentiels situés du côté de la Place de la Concorde »
L’infirmière et les témoins sont émerveillés.
Ils ne s’étaient jamais imaginé le patrimoine de Paul …
Alors que Paul commence à sombrer dans son sommeil éternel l’infirmière dit :
– « Madame Martin, votre mari a dû être un travailleur infatigable pour avoir accumulé toutes ces propriétés ! »
Madame Martin :
« Mais non ! C’est son circuit habituel de distribution de prospectus !.. »

– Ce mec devait être le roi du Monopoly

–  » Arrête t’es con j’en vois déjà qui rajoutent des billets du Monopoly dans leur testament avec des enveloppes ÉPAISSES et scellées au nom de chacun des enfants
SURPRISE A L’OUVERTURE…. Ambiance Ambiance…. Post Mortem

logo blague jonasJe suis allé me promener avec ma nouvelle copine et nous avons vu des chiens s’accoupler.

Elle a dit :
– Comment le mâle sait-il quand la femelle est prête pour le sexe?
J’ai répondu : Il peut sentir qu’elle est prête.
C’est comme ça que la nature fonctionne.
Nous sommes ensuite passés devant un champ où il y avait des moutons et le bélier était en train de s »accoupler avec la brebis.
Ma petite amie m’a demandé à nouveau :
– Comment le bélier savait-il que la brebis était prête pour le sexe ?
J’ai répondu : C’est la nature. Il peut sentir qu’elle est prête.
Nous sommes ensuite passés devant un pré où il y avait des vaches et le taureau s’accouplait avec une vache.
Ma copine m’a dit : C’est bizarre. Ils en sont tous là. Le taureau ne peut sûrement pas sentir quand elle est prête.
Je lui ai dit : Écoute, c’est la nature.
Tous les animaux peuvent sentir quand la femelle est prête pour le sexe.
Après la promenade, je l’ai déposée chez elle et je lui ai dit au revoir.

Elle m’a dit : Prends soin de toi et fais-toi faire le test du Covid-19.
Surpris, je lui ai demandé : Pourquoi ?
Elle a répondu : Je crois que tu as perdu ton odorat ! …   😉  😂

Vincent Lepinfré

– Si vous en voulez encore une petite pour …. votre secrétaire … qu’elle vienne prendre des cours de 5 à 7 avec notre pote VINCENT LEPINFRÉ…. il saura lui faire voir la vie en rose avec une injection anti- gris pâle

Cliquez sur ce panneau, et pour y aller … Ne tenez pas compte de l’inscription

logo humourusHUMOURUS

.

 

Share Button

Paraskevidékatriaphobie: C’est vendredi 13 vous avez peur


logo on se fend la poire« Bienheureux les fêlés,
car ils laisseront passer
la lumière ».
( Michel Audiard)

et le bon Dieu sera avec eux :

 


AU NOM DU PÈRE  …..
DU FILS….  ET DU SIMPLE D’ESPRIT


DANS LA RUBRIQUE HUMOUR …
ON TENTE DE SE RENOUVELER…

Mais c’est difficile de faire du neuf avec des vieux..!
C’est jean Toufélé qui se charge de vous fendre la tronche….

RÉALITÉ OU SUPERSTITION

D’après une étude approfondie de l’université du yorkshire portant sur 2536 cas analysés.
Passer sous une échelle serait moins dangereux que passer sous un camion

Vendredi 13: Il ne faut pas être superstitieux… ça porte malheur ! (Chat noir, marcher sous une échelle, voir une araignée, casser un miroir, croisez les doigts, tenir les pouces, dire merde,…)

Paraskevidékatriaphobie: avoir peur du vendredi 13

Paraskevidékatriaphilie: Aimer le vendredi 13, par exemple les joueurs de loto ou de tickets à gratter…


Quelqu’un sait il ce que les 7 nains mettent dans le café le matin pour aller en chantant travailler
PARCE QUE J’EN VEUX AUSSI

– Je trouve que la France fait un bruit bizarre …
Pas vous?

– Le mieux….
C’est de couper le gaz

 

Une affaire d’âne

Depuis que  je me suis mis en ménage

ma femme me ménage car dit elle
« Qui veut voyager loin ménage sa monture »

Comme elle se plaint aussi d’avoir un âne sur le dos

L’âne dans cette affaire.. Ben c’est toujours celui qui porte

Tout ça c’est bonnet blanc et blanc bonnet

Au fond c’est un affaire de bonnet d’âne

Où l’un des cancres qui voudra s’arrêter de porter

N’aura plus rien à faire que de prendre la porte

je conseille à aucun autre cancre de venir filer un coup de main

Car je redoute pour eux un coup de pied de l’âne

Moralité

Nous voyons bien que tout porte à croire
que les ânes les bonnets et les cancres
Ne ferrons jamais un  bon ménage à trois

Le taux limite d’alcoolémie pourrait revenir à son ancienne valeur
soit 0,8 au lieu de 0,5 mg/l.

Selon les statistiques provenant des sociétés d’assurances, depuis l’introduction du taux de 0,5 mg/l, le nombre d’accidents de la route a considérablement augmenté.
En effet, une étude de ces chiffres nous montre que les hommes, après une ou deux bières, donnent le volant… à leur femme… !!!

grain de sel

 

 

 

 

L’innocence des enfants …
C’est mignon !

1 – Nudité

Je conduisais avec mes trois jeunes enfants un soir d’été chaud
lorsqu’une femme dans une décapotable devant nous se lève et nous salue de la main
Elle était complètement nue !
Le plus jeune de 6 ans assis sur le siège arrière dit :
–  » Maman! La dame ne porte pas sa ceinture de sécurité !»

2- Vieillesse

Lorsque je travaillais pour une entreprise qui livre des repas dans un foyer pour personnes âgées, j’avais l’habitude d’emmener ma petite fille de 4 ans avec moi.
Les divers accessoires des vieillards, particulièrement les cannes, déambulateurs et fauteuils roulants l’intriguaient beaucoup.
Un jour, je la retrouve fascinée devant un verre contenant un dentier.
Comme je me préparais à une suite inévitable de questions, elle tourne simplement et chuchote :

  « La petite souris ne croira jamais ça ! »

LES DEUX BINETTES DU POTAGER…
NON LES DEVINETTES DU POTE AGÉ…!

Ma femme a fait un truc hier avec sa bouche que tous les hommes adorent….

je crois savoir quoi ..!

Réponse : "Elle l'a fermée."

Quand deux poissons s’engueulent qu’est ce qui se passe
Réponse : le thon monte

logo jean touféléJean Toufélé

Share Button

La hiérarchie…… c’est la chianlie …. le merdier


BLOC NOTE  MILITANT
par
Chou Rouge
Musique d’ambiance (le petit chef)

La hiérarchie, c’est la chianlie … Le merdier

Mémoire d’un trou du cul…….

Mea culpa… Pardonnez moi mon Dieu si j’ai merdé si longtemps… !
Eh oui, directeur de 1981 à 2009 dans une administration française, j’ai merdé durant 10220 jours

En voyant cet organigramme, aujourd’hui que je suis en retraite, je comprends mieux leurs expressions
« c’est la merde … depuis que ce troud’uc nous commande on n’est pas prêts de sortir de ce merdier »
Et aussi « arrête de me chier dessus … Tais toi donc espèce de merdeux «

Le pire, c’est que je dois taire le nom de mon administration … mais je peux vous dire, qu’il y avait un cabinet et même un directeur de cabinet….. un type qui ne gérait que les emmerdements, même que personne ne voulait aller au cabinet.
A mes débuts, j’avais mis des pampers pour respecter mes subordonnés… mais j’ai pas eu la même chance, car  moi, j’ai eu Gaston  comme ministre de l’Intérieur.. !
Là, c’était difficile d’empêcher Gaston Deferre  .. ! En plus à cette époque, je m’occupais des sans papiers… c’est dur pour ceux qui sont dans un système hautement hiérarchisé où il est formellement  interdit de s’essuyer avec le drapeau.. !

J’ai quand même eu beaucoup de chance, parce que j’ai été souvent commandé par des femmes… Oui c’est quand même plus agréable quand tu regardes le trou du cul qui te commande.
Et puis les femmes, elles te mettent  le nez dans la  caca avec plus de délicatesse… bien que parfois chiantes… enfin les miennes  .. !
J’ai aimé celle qui me disait « allez y.. allez y…. je vous couvre… ». Et quand je relevais la tête pour vérifier, elle était bien au dessus en train de le faire.

Aie aie aie ….. j’ai hélas connu aussi les reformes… où là  parce que tu as chié dans la colle, tu finis au placard… !
En général, c’est un petit coin où tu es seul.. !
Là,  tu es tellement en dessus dessous,  que tu finis par te faire  dessus….. et comme personne n’ouvre le placard … tu es dans la merde jusqu’au cou, et tu pries pour que quelqu’un ouvre…
C’est venu un jour… mais le trou du cul en question a crié :
«A genoux là dedans.. La récréation est finie »
Allez… ! On ne va quand même pas reprocher à la haute administration de recruter d’anciens  colonels … qui ne viennent pas du génie… et veulent péter plus haut que leur derrière  surtout quand ils ont un humour merdique.

J’ai quitté au moment où j’ai surpris cette conversation au plus haut niveau.

Que pense le peuple en ce moment ?
– Eh  bien le peuple est divisé. il y a les optimistes et les pessimistes
– Et que disent les optimistes ?
– Eh bien que l’on ne va pas tarder à manger de la merde
– Oh là là  et que disent alors les pessimistes.. ???
– Eh bien ils sont inquiets …. ils pensent qu’il ne  va pas y en avoir pour tout le monde
–  Vite  vite …reformez moi tout ça avant la chianlie… !

Là, je me suis dis mon petit père, tu peux te tirer et même tirer la chasse car tu sais qu’ils vont continuer sans toi à en chier.. !
Dommage avec l’âge, je regrette une chose… C’est de ne jamais avoir connu le bordel….
J’aurai du y aller quand je n’étais qu’un petit merdeux.

– «  Je te rappelle que les chefs sont comme les livres d’une bibliothèque Plus ils sont placés haut …. moins ils servent…!
 » On dit aussi que plus le singe monte haut et plus il montre sont derrière… »
–  » Ouais….  je sais, c’est des macaques »



Chou ROUGE

Share Button

MACHIN CHOUETTE: Une drôlerie animale

LE BLOG NOTE DE

MACHIN CHOUETTE

Je tire mon nom d’un mot employé pour désigner un truc, un bidule, ou quelqu’un que l’on ne peut ou que l’on ne veut pas nommer
je viendrai de temps en temps avec mes deux « alcooliques »

Truc muche  bouboule bleu

et Bidule truc bouboule rose

– C’est pas parce qu’on est ronds que l’on est alcooliques ..
Il veut dire avec ses deux acolytes….

On l’excuse le  bidule central de son grenier n’est pas bien fini..!

On souhaite informer tous les Tartempions, du  Machin chose  qui fonctionnent avec leur engin. Enfin leur truc quoi … Ben leur Machin Chouette…. Leur truc, leur  bidule, que l’on ne peut ou que l’on ne veut pas nommer..! Et encore moins toucher du doigt (c’est trop hypersensible et réactif …. voire explosif)

Le pote Machin Chouette court la rédaction en donnant  quelques conseils en particulier la définition du flirt

Le flirt nous a-t-il dit, c’est :

« – Le machin dans la main, la main dans le machin, …
mais jamais le machin dans le machin…

–  C’est pas comme ça que le petit Jésus est arrivé…

– Ben si …!


– Ah bon Dieu j’en étais sûre …..!!
C’est pas bon de flirter avec n’importe qui

– je me rappelle de cette orange qui avait flirté avec un citron et qui avait peur d’avoir des pépins »

Un petit chef d’œuvre
de drôlerie animale

concocté par Jean d’Ormesson

Le français une langue animale…

«Myope comme une taupe», «rusé comme un renard» «serrés comme des sardines»… les termes empruntés au monde animal ne se retrouvent pas seulement dans les fables de La Fontaine, ils sont partout.

 La preuve: que vous soyez fier comme un coq, fort comme un boeuf, têtu comme un âne, malin comme un singe ou simplement un chaud lapin, vous êtes tous, un jour ou l’autre, devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche.
Vous arrivez à votre premier rendez-vous fier comme un paon et frais comme un gardon et là , … pas un chat !
Vous faites le pied de grue, vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin.

Il y a anguille sous roche et pourtant le bouc émissaire qui vous a obtenu ce rancard, la tête de linotte avec qui vous êtes copain comme cochon, vous l’a certifié: cette poule a du chien, une vraie panthère !
C’est sûr, vous serez un crapaud mort d’amour.

bouboule bleuMais tout de même, elle vous traite comme un chien.
Vous êtes prêt à gueuler comme un putois quand finalement la fine mouche arrive.
Bon, vous vous dites que dix minutes de retard, il n’y a pas de quoi casser trois pattes à un canard.
Sauf que la fameuse souris, malgré son cou de cygne et sa crinière de lion est en fait aussi plate qu’une limande, myope comme une taupe, elle souffle comme un phoque et rit comme une baleine.
Une vraie peau de vache, quoi !
Et vous, vous êtes fait comme un rat.
Vous roulez des yeux de merlan frit, vous êtes rouge comme une écrevisse, mais vous restez muet comme une carpe.

bouboule roseElle essaie bien de vous tirer les vers du nez, mais vous sautez du coq à l’âne et finissez par noyer le poisson. Vous avez le cafard, l’envie vous prend de pleurer comme un veau (ou de verser des larmes de crocodile, c’est selon).
Vous finissez par prendre le taureau par les cornes et vous inventer une fièvre de cheval qui vous permet de filer comme un lièvre.
C’est pas que vous êtes une poule mouillée, vous ne voulez pas être le dindon de la farce.

Vous avez beau être doux comme un agneau sous vos airs d’ours mal léché, faut pas vous prendre pour un pigeon car vous pourriez devenir le loup dans la bergerie.
Et puis, ça aurait servi à quoi de se regarder comme des chiens de faïence.
Après tout, revenons à nos moutons: vous avez maintenant une faim de loup, l’envie de dormir comme un loir et surtout vous avez d’autres chats à fouetter.

SOURCE :

Billet d’humour de Jean d’Ormesson

MACHIN CHOUETTE

Share Button