Archives par étiquette : société

POÉSIE: A la louange de la Charité

Meilleurs complements alimentairesbarre verte
logo poésie smallVos poèmes, vos poèmes préférés …
– Des livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller…. O
u tout simplement comme aujourd’hui un beau texte à nous faire partager

Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!
Aujourd’hui c’est le bon vieux JEAN RACINE qui s’y colle…..

POÉSIE  :  A la louange de la Charité

Citation du moment :
Hâtons-nous aujourd’hui de jouir de la vie ;
Qui sait si nous serons demain ?

Jean Racine

citation Jean Racine

  Jean Racine
Poète français,
1639 – 1699

Biographie courte : Jean Racine, né à La Ferté-Milon le et mort à Paris le , est un poète tragique français considéré, à l’égal de son aîné Pierre Corneille, comme l?un des deux plus grands tragédiens classiques en France sous Louis XIV. Issu d’une famille de petits notables et vite orphelin, il est éduqué par les « Solitaires » de Port-Royal et reçoit une solide éducation littéraire et religieuse (peu marquée par les nuances théologiques du jansénisme). Il choisit ensuite de se consacrer à la littérature et particulièrement au théâtre en faisant jouer « La Thébaïde » en 1664 et « Alexandre le Grand » en 1665, qui est son premier succès et qui lui vaut le soutien du jeune roi ..

barre vertePOÉSIE  :  A la louange de la Charité

Les Méchants m’ont vanté leurs mensonges frivoles :
Mais je n’aime que les paroles
De l’éternelle Vérité.
Plein du feu divin qui m’inspire,
Je consacre aujourd’hui ma Lyre
A la céleste Charité.
En vain je parlerais le langage des Anges.
En vain, mon Dieu, de tes louanges
Je remplirais tout l’Univers :
Sans amour, ma gloire n’égale
Que la gloire de la cymbale,
Qui d’un vain bruit frappe les airs.
Que sert à mon esprit de percer les abîmes
Des mystères les plus sublimes,
Et de lire dans l’avenir ?
Sans amour, ma science est vaine,
Comme le songe, dont à peine
Il reste un léger souvenir.
Que me sert que ma Foi transporte les montagnes ?
Que dans les arides campagnes
Les torrents naissent sous mes pas ;
Ou que ranimant la poussière
Elle rende aux Morts la lumière,
Si l’amour ne l’anime pas ?
Oui, mon Dieu, quand mes mains de tout mon héritage
Aux pauvres feraient le partage ;
Quand même pour le nom Chrétien,
Bravant les croix les plus infames
Je livrerais mon corps aux flammes,
Si je n’aime, je ne suis rien.
Que je vois de Vertus qui brillent sur ta trace,
Charité, fille de la Grâce !
Avec toi marche la Douceur,
Que suit avec un air affable
La Patience inséparable
De la Paix son aimable soeur.
Tel que l’Astre du jour écarte les ténèbres
De la Nuit compagnes funèbres,
Telle tu chasses d’un coup d’oeil
L’Envie aux humains si fatale,
Et toute la troupe infernale
Des Vices enfants de l’Orgueil.
Libre d’ambition, simple, et sans artifice,
Autant que tu hais l’Injustice,
Autant la Vérité te plait.
Que peut la Colère farouche
Sur un coeur, que jamais ne touche
Le soin de son propre intérêt ?
Aux faiblesses d’autrui loin d’être inexorable,
Toujours d’un voile favorable
Tu t’efforces de les couvrir.
Quel triomphe manque à ta gloire ?
L’amour sait tout vaincre, tout croire,
Tout espérer, et tout souffrir.
Un jour Dieu cessera d’inspirer des oracles.
Le don des langues, les miracles,
La science aura son déclin.
L’amour, la charité divine
Eternelle en son origine
Ne connaîtra jamais de fin.
Nos clartés ici bas ne sont qu’énigmes sombres,
Mais Dieu sans voiles et sans ombres
Nous éclairera dans les cieux.
Et ce Soleil inaccessible,
Comme à ses yeux je suis visible,
Se rendra visible à mes yeux.
L’amour sur tous les Dons l’emporte avec justice,
De notre céleste édifice
La Foi vive est le fondement,
La sainte Espérance l’élève,
L’ardente Charité l’achève,
Et l’assure éternellement,
Quand pourrai-je t’offrir, ô Charité suprême,
Au sein de la lumière même
Le Cantique de mes soupirs ;
Et toujours brûlant pour ta gloire,
Toujours puiser, et toujours boire
Dans la source des vrais plaisirs !

Jean Racine, Cantiques spirituels

https://citations.ouest-france.fr/citations-jean-racine-697.html

barre verte

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

Les billes rouges !

ALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Tout cet été dans la Chouette, ma Mamy se transformera en conteuse au milieu des fleurs et des gazons
C’est comme ça qu’elle vous fera rêvez…..! Aujourd’hui:
Les billes rouges !


logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Elle se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à modifier mon comportement ma manière d’être ou de me conduire avec les autres….. Je me rappelle de celle ci qui m’a amené à changer mon regard sur l’autre … L’autre ce mystère qui n’ait pas moi …. et pourtant si proche….!

ÉCOUTEZ-LA VOUS AUSSI POUR QUE DEMAIN VOUS SOYEZ MEILLEURS …

logo mamy turlututu small– Alors.. ACTION Mamy..!
Raconte nous cette histoire de ton ami d’Amérique M MILLER

OUI OUI ..! Depuis que MILLER nous a quitté, c’est lui faire grand honneur de nous unir tous en pensée autour de son histoire…
je crois d’ailleurs que la grand mère MILLER  doit la raconter elle aussi ….
Il s’agit :
Des billes rouges !
J’étais à l’épicerie du coin, en train d’acheter des pommes de terre nouvelles.
J’ai remarqué un petit garçon, d’ossature délicate, pauvrement vêtu mais propre, regardant avec envie un panier de fèves vertes fraîchement cueillies.

J’avais déjà payé pour mes pommes de terre, mais je me suis arrêté aux fèves vertes.
J’adore la soupe aux fèves et aux patates.

Choisissant des fèves, je n’ai pas pu m’empêcher d’entendre la conversation entre Monsieur Miller, le propriétaire du magasin, et le pauvre garçon qui était à côté de moi.

– Hello Barry, comment vas-tu aujourd’hui?

– Hello M. Miller!  Ça va bien merci. J’étais juste en train d’admirer vos fèves.
Elles ont l’air vraiment très bonnes.

– Elles sont bonnes, Barry… Comment va ta mère?

 – Bien, elle n’arrête pas de prendre du mieux.

– Bien, puis-je faire quelque chose pour toi ? Non Monsieur, je ne faisais qu’admirer ces fèves

– Voudrais-tu en rapporter à la maison ? demanda M. Miller.

– Non Monsieur, je n’ai rien pour les payer.

– Eh bien, que pourrais-tu me donner en échange de quelques fèves ?

– Tout ce que j’ai, c’est ma précieuse bille que voici

– C’est une vraie ? Laisse-moi la voir. dit M. Miller
– Voici, elle est de qualité.
Oui, je peux voir ça. Hum, la seule chose, c’est qu’elle est bleue et j’en recherche une rouge vif.
En as-tu une rouge comme ça chez toi?

– Pas rouge vif, mais presque.
– Tu sais quoi, ramène ce sac de fèves avec toi à la maison et, quand tu repasseras dans le coin, tu me montreras cette bille rouge, lui dit M. Miller.
– Bien sûr, M. Miller. Merci.

Madame Miller, qui était debout juste à côté, est venue pour m’aider…
Avec un sourire, elle a dit :

– Il y a 2 autres garçons comme lui dans notre quartier. Les trois sont dans des conditions vraiment précaires. Jim adore marchander avec eux, pour des fèves, des pommes, des tomates ou n’importe quoi d’autre.
Lorsqu’ils reviennent avec leurs billes rouges, et ils le font toujours, Jim décide que, finalement, il ne veut plus de rouges et les renvoie chez eux avec un sac d’une autre marchandise, en échange d’une bille verte ou une orange, lorsqu’ils reviendront au magasin.

Logo mamy raconte DJ’ai quitté le magasin avec un sourire au cœur, impressionné par cet homme.
Peu de temps après je sois déménagé au Colorado, mais je n’avais jamais oublié l’histoire de cet homme, des garçons et de leurs marchandages de billes.
Plusieurs années passèrent, chacune plus rapidement que les précédentes.

Récemment, j’ai eu l’occasion de visiter de vieux amis dans ce quartier de l’Idaho, et j’apprenais que M. Miller était décédé. Il y avait les funérailles ce soir là, et mes amis désiraient s’y rendre. Je les ai accompagnés.
À notre arrivée au salon, nous étions dans une ligne pour rencontrer les personnes éprouvées et leur offrir nos sympathies.
Devant nous, dans la ligne, il y avait trois jeunes hommes.
L’un d’eux était en uniforme d’armée et les deux autres hommes étaient bien coiffés, en habit noir et chemise blanche… Tous paraissaient vraiment bien.
Ils s’approchèrent de Madame Miller, qui était debout calme et souriante à côté du cercueil de son mari.
Chacun des trois jeunes hommes lui fit une caresse, l’embrassa sur la joue, lui parla brièvement et s’approcha du cercueil.
Ses yeux bleus clairs rougis les suivirent et, un par un, chacun des jeunes hommes s’arrêta brièvement et mit sa main tout au-dessus de la main pâle et froide dans le cercueil.
Chacun d’eux sortit maladroitement du salon, en essuyant ses yeux.
C’était notre tour de rencontrer Mme Miller.
Je lui ai dit qui j’étais et lui rappela l’histoire qui s’était passée longtemps, et ce qu’elle m’avait raconté concernant les marchandages de billes.

Avec ses yeux brillants, elle prit ma main et me conduit au cercueil.
Ces trois jeunes hommes qui viennent juste de quitter étaient les garçons dont je vous parlais.

Ils viennent tout juste de me dire combien ils avaient apprécié la façon dont Jim les marchandait.
Maintenant, finalement, puisque Jim ne pouvait plus changer d’idée concernant la couleur ou la grosseur de la bille… ils sont venus payer leur dette.
Nous n’avons jamais eu l’occasion de faire fortune dans ce monde, me confia-t-elle, mais, présentement, Jim se serait considéré comme l’homme le plus riche de la région.

Avec tendresse, elle leva les doigts de son mari décédé.
En-dessous de sa main se trouvaient trois billes d’un rouge éclatant.

LE CHOURISTELa morale de cette histoire:
On ne se souviendra pas de nous par nos paroles, mais par nos bonnes actions.

 


http://www.chezmaya.com/textes/index.htm

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

Share Button

Le vin est toujours en vert bouteille

les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …

– OH purée va y avoir du boulot …. Merci monsieur excusez nous…… c’est une erreur il n’y a aucune fuite chez nous…..Mais si on pète les plombs…. C’est noté votre entreprise fait aussi l’électricité…
si on pète un câble …. SUPER…..Vous faites aussi…. Alors à bientôt


Allez vous reposer sur le banc des copains

 et vous voulez sans doute savoir comment ça s’évapore…? 

Pourquoi les bouteilles de vin rouge sont-elles vertes ?

Les lendemains de week-end, les containers sont généralement pleins et les bouteilles de vin s’accumulent à leurs pieds.
Un constat s’impose : elles sont majoritairement faites de verre de couleur verte.

Serait-ce une coquetterie des vignerons ?
Car tous les vins ne sont pas logés à la même enseigne.

On trouve parfois de l’ambré mais aussi du verre incolore.

Cette coloration s’explique par la fragilité du vin.

Réputé pour être l’aliment le plus complexe au monde, il est aussi l’un des plus sensibles, notamment à la lumière. Les rayons UV sont connus pour avoir des effets délétères.
Ils vont créer une réaction chimique et entraîner une dégradation de sa saveur mais aussi de ses arômes.

Il suffit d’une quinzaine de minutes en plein soleil pour qu’un vin développe ce que les connaisseurs appellent «le goût de lumière». Et si l’on se fie à leur avis, cela n’a rien de séduisant : en effet le vin va développer une odeur de soufre, de chou-fleur, voire de beurre à l’ail.

Afin de le protéger de ces effets peu ragoutants, les vignerons embouteillent leur jus de raisin fermenté dans des bouteilles en verre teinté. Le vert et l’ambre sont les couleurs les plus répandues. Elles assurent une protection efficace contre les UV.

C’est le cas du champagne.
La boisson luxueuse est fragile et se vend dans des bouteilles vertes.
Mais le blanc de blanc, un champagne 100% chardonnay particulièrement tendance, est quant à lui produit dans des contenants incolores.
Pour appuyer son image de pureté et d’élégance, les vignerons jouent la transparence. Le marketing prend donc le pas sur la conservation. Le tout est quand même emballé soit dans un étui en carton soit dans une feuille de soie.

Le verre incolore est aussi utilisé pour les bouteilles de rosés et de certains blancs.
Cela signifie qu’ils sont à boire jeunes, et surtout rapidement.
Par ailleurs, on sait que la couleur de la robe du rosé est déterminante dans l’acte d’achat, les plus clairs étant très plébiscités.

SOURCES : https://www.cnews.fr/food/2021-10-24/


POTACHE

.

Share Button

LA CHOUETTE va vous mettre les pendules à l’heure


logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

 

littel com poteJ ‘ai du changer en urgence ma rubrique prévu ce
31 10 2021  pour donner une information urgente :
mettez vos montres à l’heure c’est l’heure d’hiver

chouette-profPeuple de France
à la bonne heure …
l’heure d’été a été… !

C’est l’heure d’hiver… ! la Der des Der ou non

L’heure d’hiver est applicable à compter de 3 h ce jour où toutes le pendules seront reculées de 1 heure »
– Avant toute chose mon pote je dois
te donner mes sources…
Du haut de mon clocher, je suis la première visitée par le maitre du temps

Faites appel à moi je vous mets  en relation  avec l’horloge branlante qui vous donnera l’heure exacte…..

– Minute papillon faut pas pousser les mémés dans les hosties
DONNER DONNER ….. C’est vite dit …!
l’horloge parlante te facture à la pelle …. 1€50
Pioche ton heure ailleurs mémé

Horloge parlante 36 99

Jamais égalé le 36 99 de l’Horloge parlante diffuse l’heure légale

  • Son fameux 4ème top est issu des horloges atomiques de l’Observatoire de Paris.
  • Son architecture unique lui assure une précision de 50 millisecondes.
  • Son ancêtre a valu une première mondiale en 1933 à son inventeur, Ernest Esclangon.

Mais …..   1.50€/appel + prix appel

ATTENTION AU RÉVEIL DEMAIN MATIN TOUT PEUT ARRIVER
EXEMPLE DE CE QUI PEUT ARRIVER
Cliquez pour voir le VIDÉO GAG
(mettez le son dès le début)

 


C’ES
T QUOI L’HEURE D’HIVER

L’heure d’hiver correspond, dans les pays pratiquant le changement d’heure, à l’heure « normale »,qui est l’heure légale appliquée dans les mois correspondant à l’hiver. Le passage à l’heure d’hiver consiste à repasser à l’heure qui avait cours avant le passage à l’heure d’été en retranchant soixante minutes à l’heure légale au début de la période hivernale.
Le Changement d’heure est une question d’économies d’énergie

En France, la décision du changement d’heure a été prise durant le choc pétrolier, en 1975. Face à la flambée des prix de l’énergie, il a fallu aligner les heures de travail sur les heures d’ensoleillement, afin de faire des économies

– Oh purée…. J’ai oublié de régler
mon pacemaker

 

littel com pote

Quelle heure pour demain?
On va encore changer d’heure ?

La proposition de mettre fin aux changement d’heures saisonniers  ne semble pas réalisable dans tous les États européens.

Selon Le Figaro, le changement d’heure ne devrait même pas être aboli avant… 2022. Car la mesure est particulièrement clivante au sein du Conseil européen. « Vu les différends sur ce sujet, je pense que personne ne veut ouvrir à nouveau cette boîte de Pandore », soutient au quotidien l’un des porte-parole de la France à Bruxelles.


On n’a pas fini de faire tourner les aiguilles de nos montres.

Les dates
d’instauration du
changement
d’heure

 IL L’A DIT SUR LE NET
 MERCI NOUNOURS


SOURCES: France info – BFM TV – EUROPE1


duo compoteCOM’POTE

 

Share Button