Archives par étiquette : variétés

MUSIQUE ET CHANSONS : Place aux femmes … Place aux orchestres de femmes …!

– MAMY BEL CANteacher_clipart_1.gifTO ET  PAPY VIDÉO –
SE LA JOUENT…. FILLES

Ils nous conseillent d’écouter ces filles qui  jouent la sérénade au violon…
et laisser les laboratoires pharmaceutiques  jouer de la grosse caisse…

 

– Patience si ça continue… ils se mettront bien tous seuls au violon.. je propose qu’ils cèdent la grosse caisse aux pauvres …
Ils sauront très vite en jouer mieux qu’eux..!!!!

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

ça c’est de la musique .. qu’elle soit la bienvenue d’où qu’elle vienne … cela importe peu d’où elle vient.
Ne vous cassez pas la tête …!
Même si vous  êtes troublés par les concepts quelques peu malmenés de liberté, de démocratie, de communisme,….. , le plus important est d’avoir des opportunités d’écouter de la musique de lui permettre de s’exprimer de  se développer
Cette opportunité, nous donne à nous et à ces musiciens une raison d’être, et de pouvoir jouir de la vie, avec toutes les vertus et les difficultés qu’elle comporte….
C’est l’universalité de la musique qui ouvre les esprits vers la liberté  et donne à  cette lutte une raison d’être et d’exister …..

 – Demain sera un autre jour… plus ensoleillé pour tous…

 


MUSIC VIDEO…..

Des variations sur le thème de Carmen
par un orchestre de  variété féminin…!
Carmen Medley – TenThing – Tine Thing Helseth –
Dans le cadre du programme BBC Proms


MUSIC VIDEO…..     LIBERTANGO
Écrit par Astor Piazzolla, arrangé par Øivind Westby.
Orchestre conduit par Halldis Rønning.
Du 100e concert de célébration anniversaire pour le droit de femme de voter (en Norvège), au Théâtre Kilden et la Salle de concert dans Kristiansand, le 8 mars 2013.

ALISON BALSOM…
Un amour de trompette
cliquez vous y allez

PAPY VIDEO

FEMMES

FEMMES

FEMMES

MUSIQUE POUR SE REPOSER

teacher_clipart_1.gif MAMY BEL CANTO
& PAPY VIDEO


retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : 

C’est du même tabac…..

Share Button

Dansez maintenant Mamy Turlututu…

logo mamy turlututu
DANSER MAINTENANT…
C’est une rubrique pour vous faire découvrir les danses … en piste potes âgés
…. 
PRENEZ  MAMY TURLUTUTU DANS VOS BRAS  … et plus si  affinités...

C’est mon générique ….. Eh..! c’est pas un médicament pépé….
C’est juste un truc pour les petites pépés

Dansez maintenant
Tout l’été les pieds nus dans le sable
Dansez maintenant
Et jetez vos ennuis dans les vagues
Qui dansent, balancent, au gré du vent salé

La danse conserve….. Je vous le dis…comment je le sais..?
Ben c’est Ginger Rogers qui me l’a dit…
Quand à 92 ans elle m’a fait une démo de la SALSA….

Sans doute celle du démon…?

Eh oui dans cette  SALSA ci dessous c’est bien
Ginger Rogers à 92 ans…..

dansant avec son arrière-petit-fils de 29 ans.

A 92 ANS C’EST GRANDIOSE…!

Ginger Rogers, à 92 ans, dansant avec son arrière-petit-fils de 29 ans.
La première minute on est un peu au rythme d’une intro lente…. mais ensuite elle se déchaine la Mamy ROGERS..!
Elle est incroyable. La plupart d’entre nous aimeraient pouvoir se déplacer comme ceci à 22 ans, sans parler de 92!
Vous devez vous demander si elle a des genoux bioniques…. MOI AUSSI….!

logo truclututu

Elle te le montre la prochaine fois ..

Promis Pépé…!

.

Mamy turlututulogo mamy turlututu small

Share Button

Mercredi, il est latino… AMERICANO !


 CHOUONS ENSEMBLE

par Chou fleur 

 C’est mercredi les choupinets et les choupinettes voilà de quoi jouer avec Papy et Mamy et s’instruire parfois….

L’AMÉRIQUE   LATINE —

L’’Amérique latine, dont la population était estimée en 2008 à plus de 550 millions d’habitants
(espagnol : América Latina ou Latinoamérica ; portugais : América Latina) est une partie de l’Amérique où l’on parle des langues romanes (c’est-à-dire dérivées du latin
La définition la plus fréquente de l’Amérique latine retient en pratique les 18 pays indépendants de l’« Amérique espagnole », dont la langue officielle principale est l’espagnol, en y ajoutant le Brésil, dont la langue officielle est le portugais
.

Origine de l’expression Amérique latine

Apparition de l’’idée d’Amérique latine

Le concept d’’une Amérique catholique et latine s’’opposant à une Amérique anglo-saxonne et protestante a été repris par l’’entourage de Napoléon III.
En 1861, c’’est au nom de la défense de ces pays « latins », considérés comme culturellement proche de la France, que l’’empereur envoie une expédition au Mexique (Guerra Franco-Mexicana) est une expédition militaire française qui eut lieu de 1861 à 1867 et avait pour objectif de mettre en place au Mexique un régime favorable aux intérêts français.

À l’origine de cette initiative se trouvent des conservateurs mexicains en Europe qui souhaitaient installer au Mexique un souverain européen catholique et conservateur

Le développement de l’expression « Amérique latine » est donc lié aux visées coloniales de Napoléon III est mis alors en avant les ambitions françaises destinées à faire s’opposer les régions de langue latine (espagnol, portugais, et français) dans les Amériques, aux régions de langue anglaise

Cette sorte d’« ingérence » est toujours combattue, au nom des droits de la mère patrie, par Madrid où le concept d’Amérique latine n’a toujours pas droit de cité, mais où prévaut au contraire le concept d’ hispanitéLes Espagnols ont toujours préféré les expressions Hispano América ou encore Ibero América pour la désigner.

Différentes approches possibles

L’expression peut aujourd’hui désigner :

selon un critère linguistique, l’’ensemble des pays du continent américain où l’on parle l’espagnol ou le portugais..

selon un critère géographique et culturel, tout l’espace compris de la mexamerica au Nord, à la Terre de Feu au sud et comprenant, le Mexique, l’Amérique centrale et caraïbe, les pays andins, le Cône sud et le Brésil. Ce vaste ensemble trouve comme on l’a vu, son identité dans des histoires coloniales et des conquêtes d’indépendances similaires, des modes d’occupation de l’espace et des rapports sociaux comparables

selon un critère géopolitique, une « représentation qui va à l’encontre de la division classique et géologique du continent en trois parties », un ensemble que l’on peut opposer à l’’Amérique du Nord anglo-saxonne   

Papy song a souhaité que nous donnions aux choupinets ces informations, afin de mieux introduire ses radios de musique latino américaine

L’une  est composée de tubes les  plus connus et une deuxième intitulée Américo plus confidentielle mais tout aussi  rythmée LATINO…..( sans oublier un retour possible à la flute de pan)

—–  LA RADIO LATINO  DE PAPY SONG —–

—–  LA RADIO LATINO AMERICANO  DE PAPY SONG —–

Vous pouvez écouter aussi de la flute de pan dans la Chouette

BON COURAGE...!


COUP DE COEUR DE PAPY DANCE

CHOU FLEUR

Share Button

G AIMÉ : La Violetera

G AIMÉ DÉCOUVRE LA VIOLETERA
Statue de La Violetera dans le jardin des Vistillas.En 1915, lors de son séjour à Paris en tant que directeur du Casino, José Padilla demande à Eduardo Montesinos de lui écrire un texte sur une marchande de violettes aveugle.

Raquel Meller en 1929.

La chanson qu’il composera est l’une de ses plus belles compositions et l’une des plus connues.
La première eut lieu à Barcelone, où elle fut interprétée par Carmen Flores.
Cependant, c’est la
chanteuse Raquel Meller qui rendra la chanson célèbre, d’abord en France puis en Espagne et ensuite dans le reste du monde.

 

   LA VIOLETERA EN ESPAGNE

En Espagne, l’interprétation de Raquel Meller a fait la célébrité tant de la chanson comme de la chanteuse.

La version interprétée par Sara Montiel a également eu un grand succès, surtout grâce à la popularité du film homonyme de 1958 réalisé par Luis César Amadori.

 

Como aves precursoras de primavera
En Madrid aparecen las violeteras
Que pregonando parecen golondrinas
Que van piando, que van piando
Llévelo usted señorito
Que no vale más que un real
Cómpreme usted este ramito
Cómpreme usted este ramito
Pa’ lucirlo en el ojal
Son sus ojos alegres, su faz risueña
Lo que se dice un tipo de madrileña
Neta y castiza que si entorna los ojos
Te cauteriza, te cauteriza
Llévelo usted señorito
Que no vale mas que un real
Cómpreme usted este ramito
Cómpreme usted este ramito
Pa’ lucirlo en el ojal
Cómpreme usted este ramito
Cómpreme usted este ramito
Pa’ lucirlo en el ojal
Source : Musixmatch
Paroliers : J. Padilla / E. Montesinos
Trente ans plus tard, Sara Montiel réenregistre la chanson en duo avec Montserrat Caballé pour son album Purísimo Sara.


 Pour rendre plus jolie toute la vie
Pour que tout s’harmonise, se poétise
Des fleurs suffisent
Sans aucun artifice
Elles ravissent, elles rajeunissent

Oh, Señor et Señorita
Des doigts de la carmensita
Acceptez ces violettes
C’est du bonheur qu’on achète
Le bon Dieu vous le rendra

Señor pour vos Señorita
Prenez-moi les fleurs que voilà
Pour faire éclore un sourire
Pour parler sans rien se dire

 

LA VIOLETERA EN FRANCE

En France, La Violetera a figuré au répertoire de Dalida et de Nana Mouskouri, entre autres.

 

 

 

 

 


La Violetera : Sara Montiel (1958)



L’action du film se situe au Nouvel an 1899. Soledad (Sara Montiel) vend des violettes dans une rue animée de Madrid quand elle rencontre l’aristocrate Fernando interprété par Raf Vallone.

Le couple tombe amoureux mais leurs origines sociales différentes menacent la relation.



 Filmographie

Les Lumières de la ville (1931) 

Les Lumières de la ville (1931) : Charlie Chaplin dans la scène de la fleuriste aveugle (Virginia Cherrill).

En 1931, Charlie Chaplin fait de l’air de la chanson le thème musical principal du film.
Il avait proposé le rôle de la Violetera à Raquel Meller mais, après avoir essuyé un refus, il utilisa le thème sans nommer le compositeur.
José Padilla déposa une plainte pour violation de droit d’auteur. En , Charlie Chaplin finit par perdre le procès à Paris et fut condamné à payer à l’auteur-compositeur une indemnité de 15 000 francs avec intérêt dès le jour de la sortie du film.

   La Vie en mauve (All Night Long) : Barbra Streisand, Gene Hackman, (1981).

 

  Le Temps d’un week-end (1992)
(Scent of a Woman)

 La Violetera interprétée par The Tango Project. Cette belle mélodie apparaît sur la bande son “Scent of a woman” (film brillant de 1992 avec une brillante performance d’Al Pacino).

G AIMÉ

Share Button