Archives par étiquette : art

MUSIQUE SACREE : Hommage à Jean Christian Michel


De Choubert à Choumann en passant par Choupin

LA PARTITION DE MA2mains-en-priere.gif           La Partition de MA2
Musique sacrée à deux

HOMMAGE A JEAN CHRISTIAN MICHEL

Jean-Christian MICHEL connait une carrière phénoménale. Ce n’est pas sans raison que ses concerts remplissent églises et cathédrales : d’emblée le clarinettiste sait établir un climat qui vous touche au cœur et ne vous lâche plus. L’émotion est toujours au rendez-vous.

Célèbre hier par ses arrangements de Jean-Sébastien Bach, Jean-Christian Michel projette aujourd’hui dans sa musique un nouvel imaginaire : c’est aujourd’hui une émouvante musique aux multiples échos, fusionnant jazz, musique sacrée et résonances de l’espace. Il continue à nous toucher au cœur par la sonorité inimitable de sa clarinette…

« La musique de Jean-Christian MICHEL échappe à toute définition. On l’écoute et l’on s’en imprègne… Elle est magie, lumière sonore. Elle parle de l’origine et de l’infini. C’est l’alpha et l’oméga. »

BON POUR PAPY ET MAMY
Choral de J-S Bach par Jean-Christian Michel à la clarinette

Le nouveau DVD de Jean-Christian MICHEL met en résonance images et musique : une nouvelle manière de composition qui entre-ouvre les portes d’un monde multidimensionnel.

Dans l’effet LASER, l’intensité de la la lumière s’amplifie sans cesse, augmentant ainsi son énergie. Lorsque musique et images interagissent, les sons, formes et couleurs génèrent un univers nouveau, riche et expressif : un art plus saisissant que la musique elle-même.

Le nouveau DVD Musique de Jean-Christian MICHEL « IMAGINAIRE » transcende le video-clip ou la classique vidéo de concert.
Dans sa musique Jean-Christian MICHEL a su harmoniser la mystique des cathédrales à la dimension sacrée de l’Univers : son DVD véhicule de grands symboles dont le souffle promet l’évasion dans le royaume merveilleux de l’imaginaire. Les prises de vue de concerts interfèrent avec des panoramas cosmiques, multipliant ainsi la vie et l’émotion de ces instants.

CONCERTS EN ÉGLISES

Églises et Cathédrales représentent un patrimoine architectural et spirituel inestimable. Jean-Christian MICHEL a initié les premiers CONCERTS EN ÉGLISES : C’est dans ces lieux où souffle l’Esprit, que la musique du clarinettiste prend toute sa dimension :
l’acoustique y est toujours exceptionnelle, et l’atmosphère empreinte d’un mystère propice à l’intériorisation. Le concert de clarinette et orgue en église de Jean-Christian MICHEL, grandiose dans sa simplicité, est un merveilleux spectacle, d’un type nouveau : il se pare d’éclairages avec effets spéciaux. De très courtes transitions poétiques ou philosophiques font le lien entre les morceaux, et contribuent à la magie de la représentation.

—————————————————–
Cliquez sur la photo pour découvrir sa biographie La CHOUETTE a chassé pour vous sur la toile…d’araignée..! —————————————————–

 VOICI UN EXTRAIT DE SON SITE

Jean-Christian MICHEL avait déjà dans l’enfance un irrésistible besoin de Musique : à sept ans, il s’en allait seul dans la pénombre multicolore des églises écouter le souffle profond des orgues :

Le vieil organiste aveugle titulaire de l’instrument s’émerveille de son don musical, et lui donne ses premières leçons de solfège. Jean-Christian MICHEL, commence donc son initiation à la musique dans la splendeur de la musique sacrée.

Le jeune musicien entre alors au conservatoire, pour y étudier la clarinette. Pourquoi cet instrument ? Parce que sensible et expressif, il prolonge le souffle humain, et lui apparaît être celui même de l’expression de vie.

Chirurgien à 27 ans

Jean-Christian Michel

Jean-Christian MICHEL s’éprend de la musique baroque, voue une admiration sans borne à Jean-Sébastien BACH puis à MOZART. Il découvre peu à peu les musiques contemporaines, s’enthousiasme vite pour la musique noire américaine, le Gospel, le Jazz.

Enfant studieux et passionné de savoir, Jean-Christian MICHEL se plonge par ailleurs dans les dictionnaires, les livres de sciences, de lettres et de philosophie. Bachelier à seize ans, il quitte brusquement la sécurité de la maison familiale et travaille pour entreprendre et payer ses études de médecine… Car dans sa famille, on ne plaisante pas : « La musique, ce n’est pas un métier  » ! À vingt-sept ans il est chirurgien…

– Bon que tu me dises qu’il faut un vieux de la vieille pour être aux manettes … ça me vexe Mais que tu me demandes à moi de faire cet hommage .. je dirais que là ….. j’ai rien entendu …

Jean-Christian MICHEL fait partie de ces hommes qui semblent nés avec un destin. Une écriture originale et un son de clarinette hors-classe, bref un art unique, lui a vite valu une place de premier plan dans le monde de la musique avec la gloire d’une carrière planétaire …

Le succès immense de ses concerts de Jazz et Musique Sacrée donnés dans les églises et les scores impressionnants de ses ventes de disques, albums et CDs de en attestent, et ont vite fait de lui une grande star internationale.

Contribution : Tout ce que cette saleté de chouette a chapardé sur le NET

LES DÉLICES de MUSICOCHOU

Jean-Christian MICHEL n’a jamais su s’exprimer que par la musique. Mais si la musique est au cœur de sa vie, l’homme fascine autant par son charisme et une personnalité hors du commun. Des remises en question parfois douloureuses lui ont permis de ne jamais stagner, pour aller jusqu’au bout de ses rêves..
BONJOUR L’ARTISTE ET QUEL ARTISTE…!
EXTRAITS DE L’ALBUM REQUIEM EXTRAITS DE L’ALBUM PORT MARIA
[ Requiem ] (CD Requiem)
[ Choral BWV 727 ] My Soul… (CD Requiem)

 

EXTRAITS DE L’ALBUM CRUCIFIXUS EXTRAITS DE L’ALBUM MUSIQUE DE LUMIÊRE

 

EXTRAITS DE L’ALBUM JQM EXTRAITS DE L’ALBUM LIVE CONCERTS
[ JQM 2 ] (CD JQM)

EXTRAITS DE L’ALBUM CŒUR DES ÉTOILES EXTRAITS DE L’ALBUM VIF-OBSCUR

PAPY VIDÉO
AUJOURD’HUI MAMY DEMANDE ARANJUEZ
NORMAL C’EST PLUTÔT CHOUETTE

– MAMY C’EST QUAND MÊME DU RÉTRO


– Tu en veux plus …. Tu cliques sur les clarinettes

DU DESSUS : La plus émouvante et triste musique baroque que je connaisse.
( passage à 6min 20 inoubliable )
this magnificent music: it is the Frederick Haendel’s « Zarabande » or « Sarabande »…

 

DE  GAUCHE: Jésus que ma joie demeure extrais de l’album ( crucifixus ). Un excellent titre parmi tant d’autres!

MAESTRO
retour sur la rubrique du même tabacRETRO : C’est du même tabac…..

 

MUSIQUE : Hommage à JEAN SIBELIUS

De Choubert à Choumann en passant par Choupin

LA PARTITION DE MA2

 

 

  

 

                     La Partition de MA2
                                  Musique à deux

Hommage à Jean Sibelius

 Jean Sibelius,  1865 1957 (grand-duché de Finlande) est un compositeur finlandais de musique classique.

Il est l’un des Finlandais qui symbolisent le mieux la naissance de l’identité nationale finlandaise, bien qu’il soit suédophone.

 Nous avons souhaité vous  faire découvrir quelques unes de ses oeuvres.

Mon morceau préféré….


RADIO SIBÉLIUS

Ceux qui cultivent leurs potes âgés savent que les choux ont un cœur et qu’ils sont donc sensibles à la beauté de la musique.

Jean Sibelius

Sibélius en 1891

Jean Sibelius est un compositeur finlandais de la fin du XIXème siècle et de la première moitié du XXème siècle. Il incarne l’émergence de la musique finlandaise en tant symbole de l’identité nationale.

Après avoir acquis un certain niveau de violon, Jean Sibelius commence à pratiquer la musique de chambre dans le cadre de sa famille en trio avec sa soeur et son frère. Il continuera à étudier; en formant également auprès de compositeurs, à Berlin et  à Vienne.

Dans le contexte de l’élan national qui se développe en réaction contre la Russie, Sibelius compose le poème symphonique Kullervo qui est créé avec succès en 1892. Par la suite, Sibelius crée des œuvres inspirées par les légendes finlandaises, notamment En saga (1892), Lemmikaanen (1895), ou Finlandia (1899), pièce considérée comme le deuxième hymne national de la Finlande. La Première symphonie du compositeur marque la synthèse de son style personnel, ancré dans les traditions populaires, et des évolutions de la symphonie post-romantique.

Après une tournée réussie en Europe du nord avec Robert Kajanus, Sibelius écrit deux œuvres majeures, sa Deuxième symphonie et son Concerto pour violon. Il continue à composer de façon plus irrégulière poèmes symphoniques et symphonies, et arrête son activité après Tapiola (1926), sans parvenir à achever sa huitième symphonie.

A  DÉCOUVRIR……

Jean Sibélius  Karelia

Karelia, tableaux historiquesTableau 1 : Foyer carélien en 1293
– Chant runique interrompu par un message de guerre.
Tellu Virkalla & Anna-Kaisa Liedes, sopranos  Orchestre Symphonique de Tampere
sous la direction de Tuomas Ollila (1998)

En 1292 les Russes de Novgorod lancent des attaques contre les Suédois et les Finnois de la région de Tavastland /Häme, au centre de la Finlande.
Torkel Knutsson , régent du royaume de Suède, lève une armée en 1293 et riposte victorieusement aux Russes. Lors de cette campagne, Knutsson conquiert la partie sud-ouest de la Carélie et fait construire le château de Vyborg .

La partie chantée est une mise en musique d’un très court extrait du Chant 14 du Kalevala.
Pour deux voix de femme alternées, chaque première partie de vers étant chanté par une chanteuse, la seconde partie par l’autre.

POUR CEUX QUI AIMENT
LE PIANO
–  13 pièces Op.76

00:00 – No. 1 Esquisse
01:00 – No. 2 Étude
02:11 – No. 3 Carillon
03:48 – No. 4 Humoresque
04:57 – No. 5 Consolation
07:05 – No. 6 Romanzetta
08:26 – No. 7 Affettuoso

09:47 – No. 8 Pièce enfantine
10:34 – No. 9 Arabesque
11:30 – No. 10 Elegiaco
13:35 – No. 11 Linnaea (Twinflower of the North)
15:29 – No. 12 Capriccietto
16:20 – No. 13 Harlequinade

SOURCES :        

 

le logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deuxM A 2        Ma musique à deux
Mise en page et sonorisation réalisée avec la complicité de CHOU BLANC

EL MAESTRO SENOR PACO DE LUCIA

LA PARTITION DE MA2 l'instrument du maitre durant l'entracte     
La Partition de MA2
De Choubert à Choumann en passant par Choupin
MUSIQUE A DEUX

Aujourd’hui c’est  la passion guitare…

La musique passion… de Paco de Lucia c’est la musique qui a une âme …
c’est des mains et un esprit qui s’animent au point de faire corps avec la guitare..!!!

 » Paco de Lucia légende du flamneco » … ce documentaire est sorti au cinéma  le 28 oct 2015. C’est un dernier hommage rendu au génie andalou disparu en 2014, il a été réalisé par son fils qui retrace l’incroyable destin d’un guitariste et compositeur hors-norme, qui a fait du flamenco une musique universelle.
Paco de Lucía a croisé sur son chemin les plus grands, de Sabicas à Carlos Santana en passant par le ‘cantaor’ Camarón de la Isla. Avec les témoignages exceptionnels de Chick Corea, John McLaughin, Jorge Pardo ou encore Rubén Blades.

Devoir de mémoire

Curro Sanchez Varela est le réalisateur du documentaire mais aussi et surtout le fils de Paco de Lucía. Le tournage a commencé avant sa mort, alors que le musicien « était encore vivant, plein d’énergie et de projets », selon les dires du documentariste. Celui-ci a logiquement modifié la structure du projet après sa mort mais a tenu à conserver ce qu’il considère comme des caractéristiques humaines propres à son père : « le charisme, sa proximité naturelle avec les gens, l’honnêteté et cette sagesse qu’il invoquait dans chacune de ses interventions. »

logo musicaamigos1Père et fils

Les interviews avec Paco de Lucía se déroulèrent de 2010 jusqu’à sa mort le 25 février 2014. Durant ces moments d’intimité filmés, le guitariste revient sur son enfance en Andalousie et sa pratique extrême de la guitare, entre dix à douze heures par jour dès l’âge de cinq ans (la légende dit même que le paternel accrochait une des deux jambes du jeune Paco afin de l’empêcher de s’enfuir de la maison).
Une pratique qui lui sera bien utile lorsque, aidé de ses deux grands frères Ramon et José, il rapporta au travers de son art de l’argent à ses parents, alors en difficulté financière.

Concierto de Aranjuez – Adagio. Composición para guitarra y orquesta del compositor español Joaquín Rodrigo.

logo flamencoMére et fils

Paco de Lucía a participé à sa première tournée (en qualité de musicien accompagnateur) à l’âge précoce de 14 ans. Cet exploit ne fut pas étranger à la passion entretenue par ses parents pour la musique. Le père, Antonio Sanchez Pecino, fut lui-même guitariste alors que sa mère, Luzia Gomes Gonçalves, travailla comme danseuse de flamenco. C’est d’ailleurs en son hommage que Paco et son frère Pepe prirent comme noms d’emprunts celui de leur mère, Lucia.

Savoir écouter sans savoir lire

Secret de tournage sur Paco de Lucía, légende du flamenco

S’il a joué avec les plus grands orchestres et certaines des plus grandes voix (Placido Domingo, entre autres), Paco de Lucía n’a jamais appris le solfège et… n’en a jamais eu besoin, profitant d’une excellente mémoire et d’une oreille exceptionnelle.

Paco de Lucía composa également la musique de nombreux films, dont celle de The Hit de Stephen Frears. En 1995, il joua sur la chanson à succès « Have You Ever Really Loved a Woman ? »  extrait de la bande originale du film américain Don Juan DeMarco.

Le film  de son fils « Paco de Lucía, légende du flamenco » a été auréolé d’un Goya (l’équivalent des Oscars argentins) du meilleur documentaire.

ET ON A MÊME PENSÉ A CELLE QUI ASSURE EN CUISINE …
DÉMARREZ LA RADIO ET C’EST TOUT…!  SI VOUS TAPEZ DES PIEDS ….!
PAS DE PANIQUE, C’EST NORMAL…. CONTINUEZ A TOUILLER…! Durant 1h45

Radio guitare

SI VOUS AIMEZ LE LATINO CLIQUEZ VITE…...                                      

POUR DÉCOUVRIR LA GUITARE A PLUSIEURS MAINS 

le logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deuxM A 2 Ma musique à deux
Mise en page et sonorisation réalisée
avec la complicité de CHOU BLANC

PEINTURE: Les glaneuses

logo lardon 1L’ART ET LA PALETTE
AU
CHOU :
Coucou c’est toujours moi merci d’être revenu nous voir …

Aujourd’hui
je vous
propose de
découvrir :
Les glaneuses de MILLET

Les Glaneuses (1857), huile sur toile, 83,5 × 110 cm, Paris, musée d’Orsay.

Le glanage est un droit d’usage sur la production agricole, existant notamment en France, sous différentes formes depuis le Moyen Âge.
Après la moisson, le ramassage de la paille et des grains tombés au sol est autorisé.On distingue le glanage, qui concerne ce qui reste à même le sol, du grappillage qui concerne ce qui reste sur les arbres ou les ceps après la cueillette. On glane donc des pommes de terre, des céréales, on grappille les raisins, les pommes, les fruits en général.On distingue le glanage légal du glanage illicite, appelé le maraudage, qui est le délit de dérober des fruits, récoltes, légumes quand ils ne sont pas encore détachés du sol.La mécanisation des campagnes, la spéculation foncière, le poids de la grande distribution dans les habitudes d’alimentation ont conduit a déserter ces démarches solidaires entre propriétaires/exploitants et précaires qui « font société ».Dans le monde moderne, le glanage est pratiqué aussi par des groupes humanitaires qui distribuent la nourriture glanée aux pauvres et affamés.
   Qui est jean François MILLET ?
Jean-François Millet (né le au hameau de Gruchy et mort le à Barbizon, est un artiste-peintre réaliste, pastelliste, graveur et dessinateur français du XIXe siècle, l’un des fondateurs de l’école de Barbizon. Il est célèbre notamment pour ses scènes champêtres et paysannes réalistes.

logo lardon DDescription
Dans une apparente richesse de la récolte de blé chargée sur les charrettes en arrière-plan par le maître et les gens de ferme, Millet représente dans le ciel une nuée d’oiseaux, prêts eux aussi à picorer les grains oubliés, à l’instar des glaneuses présentes au premier plan.
Ce tableau s’inscrit dans une série de peintures de Millet illustrant la vie paysanne.

Critiques de 1857
Pour les critiques de droite, ces femmes sont le symbole d’une révolution populaire menaçante, quand les journaux de gauche y voient le peuple rural appauvri par le Second Empire.

Accueil de la critique
Ce tableau, aujourd’hui mondialement connu et devenu emblématique du réalisme du 19e siècle, avait été exposé pour la première fois au salon de 1857. L’accueil fut contrasté.
Les tenants de l’académisme trouvaient scandaleux de s’inspirer des compositions de Poussin pour une scène de genre paysanne.

Si le peintre s’était contenté d’une toile de petites dimensions, les laudateurs de l’académisme auraient considéré que les convenances étaient respectées : la scène de genre doit rester modeste. Mais le tableau mesurant un mètre de large, ( huile sur toile, 83,5 × 110 cm) .l’artiste voulait de toute évidence rivaliser avec les compositions les plus nobles.
Paul de Saint-Victor (1825-1881), essayiste et critique littéraire, représente bien cette critique conservatrice qui manque l’essentiel :

« Ses trois glaneuses ont des prétentions gigantesques : elles posent comme les trois Parques du paupérisme. Ce sont des épouvantails de haillons plantés dans un champ, et, comme les épouvantails, elles n’ont pas de visage : une coiffe de bure leur en tient lieu. M. Millet paraît croire que l’indigence de l’exécution convient aux peintures de la pauvreté : sa laideur est sans accent, sa grossièreté sans relief. Une teinte de cendre enveloppe les figures et le paysage ; le ciel est du même ton que le jupon des glaneuses ; il a l’aspect d’une grande loque tendue. »

 La récolte, vers 1869, Museum of fine arts, Boston.Des références bibliques

Ruth dans le champ de Boaz, par Julius Schnorr von Carolsfeld (1828).Comme pour son tableau Moissonneurs (1852), ou la récolte (1869)
Millet a pu en observant les paysannes de Chailly, se souvenir d’un passage de la Bible, mettant en scène Boaz et Ruth, le premier autorisant la seconde à glaner dans son champ, puis à partager le repas des travailleurs.

 

 

 

 

 

logo lardon DArrivée du tableau au Louvre  en 1890 et affecté au Musée d’Orsay en 1986

Acheté pour 2 000 francs par M. Binder, de l’Isle-Adam, sur les conseils de Jules Dupré2, Des glaneuses est entré dans la collection du Louvre en 1890 grâce au don de Mme Pommery, et a été affecté au Musée d’Orsay en 1986.


Le glanage est un sujet connu à cette époque. Balzac, dans Les Paysans, met en scène le régisseur du comte de Montcornet qui conteste le droit de glaner.

 

une glaneuse par Jules Breton

« — Monsieur le comte, répondit le régisseur. Vos pauvres touchent de vous plus que l’État ne vous demande.
Un petit drôle comme Mouche glane ses deux boisseaux par jour. Et les vieilles femmes, que vous diriez à l’agonie, retrouvent à l’époque du glanage de l’agilité, de la santé, de la jeunesse. Vous pourrez être témoin de ce phénomène, dit Sibilet en s’adressant à Blondet ; car, dans six jours, la moisson, retardée par les pluies du mois de juillet, commencera.

Les seigles vont se couper la semaine prochaine.
On ne devrait glaner qu’avec un certificat d’indigence donné par le maire de la commune, et surtout les communes ne devraient laisser glaner sur leur territoire que leurs indigents ; mais les communes d’un canton glanent les unes chez les autres, sans certificat.

Les Paysans, Édition Charles Furne, 1845, vol.XVIII, p.542 »

logo lardon DDeux ans plus tard, Jules Breton prend le contre-pied de Millet dans Le Rappel des glaneuses, où celles-ci sont montrées sans souffrance, dans une ambiance presque festive.( voir ci dessous)




Léon Augustin Lhermitte, Les Glaneuses, 1898.

SOURCE wikipedia


logo lardon 1LE LARDON