Archives par étiquette : saints guérisseurs

SAINTE JULIE … Patronne de la Corse

 

                                         SAINTE JULIE                           

MARTYRE  IV Siècle –  Fête le 8 Avril ou le 22 Mai

SAINTE PATRONNE :
De la CORSE avec Sainte Devote

VÉNÉRÉE : Église PIÉVANE de NONZA en CORSE

ATTRIBUTS :
Elle est généralement représentée avec la palme des martyres et les seins coupés( voir la légende ci-dessous)

INVOQUÉE :
Pour protéger les mères contre le tarissement de leur lait

 LA VIE DE SAINTE JULIE

Sainte Julie P Biardeau
Terre cuite polychrome, XVIIe siècle
Angers-Collegiale-Saint-Martin

Julie de Corse ou sainte Julie (santa Ghjulia en corse) est la patronne de la Corse.
Elle vécut au début de l’ère chrétienne et sa fête est célébrée le 8 avril ou le 22 mai


Comme toujours lorsqu’il s’agit des saints des premiers siècles, la vie de sainte Julie divise les hagiographes.
La version des Bollandistes fut adoptée par le propre des offices du diocèse d’Ajaccio, mais elle n’est pas sans contradictions : 

Sainte Julie attribuée à Pierre Biardeau
Terre cuite polychrome
Milieu du XVIIe siècle

Selon eux, Julie était issue d’une famille noble de Carthage. Après la prise de la ville par les Vandales de Genséric en 439 et la soumission de la population, Julie fut vendue comme esclave à un commerçant syrien, Eusèbe.
La jeune chrétienne se dévoua avec zèle à son maître.

Eusèbe l’embarqua avec lui lorsqu’il partit pour la Gaule. Il fit escale en Corse, près de Nonza, où l’on célébrait ce jour-là les dieux par le sacrifice d’un taureau.
Eusèbe se joignit aux festivités mais Julie, pleine de réprobation pour une fête païenne, demeura sur le bateau.

Lorsque Félix Saxo, le gouverneur local, apprit qu’elle s’y trouvait, il enivra Eusèbe, qui refusait de la livrer.
Lorsque le marchand fut endormi, il fit enlever la jeune chrétienne et lui demanda de sacrifier aux dieux.

Julie fut condamnée à mort pour son refus et surtout pour sa réponse hardie.
Elle fut frappée au visage jusqu’au sang, traînée par les cheveux, fouettée puis crucifiée.
La légende veut qu’une colombe s’échappa de sa bouche, symbole d’innocence et de sainteté.

Des religieux de l’île de Gorgone vinrent chercher son corps et le placèrent à l’abri dans leur monastère.
Plus tard, ses restes furent transportés à Brescia et ouvrirent un culte à sainte Julie dans le Nord de l’Italie.

Cette version fut adoptée par les offices du diocèse d’Ajaccio.

SAINTE JULIE D’ORIGINE CORSE…?

Selon une autre version de la vie sainte Julie (Santa Ghjulia) était native de Nonza, et contemporaine de santa Divota, c’est-à-dire sous le règne de Dioclétien, au tout début du IVe siècle.

 

ci-contre : Statue sainte JULIE
Eglise de San Parteo : Haute-Corse : Corse

 

                                                  

 LA LÉGENDE DE SAINTE JULIE

Les fontaines de Santa Ghjulia.

village de Nonza ; deux fontaines jaillirent de la roche.

Parce qu’elle refusait de sacrifier aux dieux, les Romains la torturèrent.
La légende a retenu particulièrement l’un des supplices : ses bourreaux lui coupèrent les seins et les jetèrent contre les rochers, en contrebas du village Corse de Nonza ; deux fontaines jaillirent aussitôt de la roche.

.

 

Le miracle enragea ses bourreaux, qui l’attachèrent à un figuier et la laissèrent mourir dans la souffrance. Comme dans la précédente version, une colombe s’échappa de sa bouche à sa mort.

Cette seconde version toutefois peu vraisemblable de la vie de sainte Julie fut soutenue par de nombreux chroniqueurs tels que Vitale, Colonna ou Fra Paolo Olivese.

LE CULTE DE SAINTE JULIE

  Les versions acceptées par la tradition locale se mélangent et, par exemple, on a vu dans l’iconographie hagiologique sainte Julie crucifiée les seins coupés (ex. toile du XVIe siècle située dans l’église PIÉVANE de NONZA).

Les habitants de Nonza rendirent un culte fervent à Julie peu après son martyre. Un sanctuaire fut bâti en contrebas du village, mais détruit par les Barbaresques en 734.
LA FONTAINE DES MAMELLES , qui ne s’est jamais tarie, attira très tôt une foule de pèlerins, venus de la Corse entière.

Aujourd’hui encore, chaque année, la Sainte-Julie, est fêtée à Nonza et dans toute la Corse, par de fastueuses cérémonies.
Sainte Julie fut proclamée patronne de la Corse (avec sainte Dévote) par un décret de la Sacrée congrégation des rites du 5 août 1809.

MIRACLES ET GUÉRISONS DE SAINTE JULIE

Ses eaux, considérées comme miraculeuses, devaient opérer de nombreuses guérisons et protéger les mères contre le tarissement de leur lait. Certaines se rendaient en pèlerinage à Nonza, pieds nus, pour s’attirer les faveurs de la sainte.

Une plaque célèbre le martyre de Julie sur le rocher de la fontaine.

DICTONS DE SAINTE JULIE

“Pour la Sainte-Julie, le soleil ne quitte pas son lit.”

Chou Blanc est effectivement magnétiseurPrécédente rubrique :  SAINTE LUCIE
L
a ligne éditoriale de cette série est accessible   BON COURAGE...!

CHOU BLANC

Share Button

Les saints guérisseurs: SAINTE LUCIE

UNE SERIES POUR TOUT CONNAITRE SUR NOS SAINTS GUERISSEURS -un par mois

     SAINTE   LUCIE   
Martyre

IV ème siècle (304)
– Fête le 13 Décembre


Musique d’ambiance
Pavarotti, Luciano and Giorgia – Santa Lucia Luntana

    SAINTE   LUCIE   

PATRONNE :
Des aveugles – des électriciens

REPRÉSENTATION:
On la représente dans les tableaux portant ses yeux d’une main et tenant dans l’autre la palme des martyrs.
Ses reliques vénérées à Syracuse ont été transportées d’abord à Constantinople et sont actuellement à Venise.

INVOQUÉE:
Contre les hémorragies, le flux de sang, la dysenterie, l’incendie, les maux de gorge, les maux d’yeux, les maladies contagieuses….
Tout ceci étant lié à l’histoire de sa vie

L’HISTOIRE DE SA VIE
Sa vie reste mal connue, beaucoup de détails de sa vie et de sa mort sont légendaires. Elle fut très populaire et son culte remonte aux premiers siècles. Il s’étendit jusqu’en Scandinavie, en particulier en Suède.

Elle nourrissait en cachette les chrétiens persécutés

Originaire de Syracuse en Sicile, on dit que Sainte Lucie est née dans une riche famille Elle se serait converti au christianisme en cachette et aurait apporté de la nourriture aux chrétiens persécutés en passant dans les catacombes.
Pour garder ses mains libres de porter les victuailles et s’éclairer, elle aurait placé une couronne de bougies sur sa tête.

L’étymologie de son nom (qui est formé, à partir du substantif latin lux, lucis, la lumière ) et la date de sa fête qui, avant la réforme du calendrier, en 1582, coïncidait avec le solstice d’hiver, en ont fait une sorte de sainte de la lumière. Sa fête donne lieu dans les pays nordiques – où l’hiver est si obscur et si long – à de nombreuses réjouissances.Elle est bien plus fêtée en Suède qu’en Italie.

SAINTE LUCIE La photo ci-contre a été prise dans une église de la citadelle de Rhodes. Elle représente Sainte Lucie (14ème siècle, école toscane)
Sa révélation sur la tombe de sainte Agathe

Un jour, Lucie alla en pèlerinage sur la tombe de Sainte Agathe accompagnée de sa mère qui souffrait depuis quatre ans d’une perte de sang. On disait qu’une nuit de prière sur la tombe de la sainte permettait de grands prodiges.

Lucie s’endormit, et dans ses songes elle vit la sainte parée des plus beaux atours, elle l’a supplia alors de sauver la vie de sa mère. Agathe en rêve lui répondit que ce n’était pas elle qui guérirait mais la simple foi ……. et au petit matin le miracle était fait…!
On prête, par la suite, à sainte  Lucie de nombreux miracles et guérisons des yeux , des hémorragies et autres problèmes liés au flux de sang

Trahie, torturée et martyrisée

Lucie décida en remerciement de faire don de ses biens aux miséreux, cela hélas n’était pas du tout au goût de l’homme à qui Lucie était promise. Constatant la dilapidation de la dot, ce dernier en appela aux autorités et dénonça Lucie comme chrétienne.

Dès lors, elle refusa de se marier avec lui
Lucie a été victime de la persécution de l’empereur Dioclétien pendant l’année 304.
On dit qu’elle fut enfermée dans un lieu de prostitution où elle sut résister à toute avance ; pour la rendre plus docile elle fut attelée à deux bœufs pour l’écarteler mais ils ne purent la bouger ;
On dit aussi que sous la torture elle continua a parler de sa foi.
Pour la punir, les bourreaux lui arrachèrent les yeux avant de la tuer.
Finalement conduite au bûcher les flammes s’éloignèrent d’elle.
Elle a donc été tuée avec une épée.

DES LÉGENDES SUR SES BEAUX YEUX

Dans cet épisode de sa vie légendaire elle se serait arraché les yeux……. mais il existe plusieurs versions :

Beaux yeux…. beau cadeau de rupture
– Comme nous vous l’avons relaté, Lucie en guise de remerciements à Sainte Agathe qui avait guéri sa mère,distribua tous ses biens aux pauvres.
Cela irrita son fiancé, qui la dénonça comme chrétienne..
Comme le fiancé ne parvenait pas à oublier les beaux yeux de Lucie, elle s’arracha les yeux et les lui fit parvenir dans un plat. On la représente dans les tableaux portant ses yeux d’une main et tenant dans l’autre la palme des martyrs

Beaux yeux mutilés

– Condamnée à être brûlée vive, mais le feu ayant refusé de la dévorer, ses bourreaux ont du se contenter de lui planter une épée dans la gorge
Avant de mourir, elle se serait arraché les yeux, et Dieu lui en aurait donné de nouveaux.
Elle est donc ainsi devenue la sainte patronne des aveugles..

Toute à sa foi et craignant d’en être détournée ; elle jette ses beaux yeux à la mer
– A force de prières répétées à la vierge Marie et à sainte Agathe, elle obtint la guérison miraculeuse de sa mère, atteinte d’une maladie incurable. Alors, elle s’arracha les yeux et les jeta à la mer pour éloigner ses prétendants et pour ne pas être détournée  de sa foi..
La vierge Marie, lui redonna des yeux encore plus beaux, en réponse à cette dévotion.
Depuis ce temps là en Corse, l’opercule d’un coquillage symbolise l’œil de sainte Lucie utilisé en bijouterie comme porte bonheur

EN SAVOIR PLUS AVEC LE SITE CORSICA.NET

ET SI C’ÉTAIT VRAI ??

Une autre légende de Lucie, prétend qu’elle aurait été la première femme d’Adam. Cette dernière avait des accointances avec le diable et elle a donné naissance aux êtres invisibles qui vivent sous terre. Ainsi, le nom peut renvoyer aussi bien à la lumière (lux) qu’au diable (Lucifer). L’origine de Lucie est donc difficile à élucider et la fête est un composé de diverses traditions.

Dans l’ancien calendrier, la nuit de la Sainte-Lucie était la plus longue de l’année (on l’appelait d’ailleurs Lusse långnatt, la longue nuit de Lucie). C’était la nuit de tous les dangers où des êtres surnaturels étaient à l’œuvre et où tous les animaux pouvaient parler. Après cette longue nuit où, disait-on, les animaux domestiques tourmentés par la faim mordaient par trois fois leur mangeoire, il fallait leur donner le matin une ration supplémentaire de fourrage. Les humains, eux aussi, avaient besoin d’une nourriture plus substantielle et devaient prendre ce jour-là sept ou neuf solides petits déjeuners.

JEUNES FILLES SUEDOISES PORTANT LE PETIT DEJEUNER AUX PARENTS

Dans la tradition suédoise les jeunes filles portent le petit déjeuner au lit à leurs parents coiffées de la couronne de bougies (désormais électriques). Ces ripailles étaient liées au début du jeûne de Noël, qui commençait à la Sainte-Lucie.

Le dernier sorti du lit à la Sainte-Lucie était affublé du sobriquet de « pou de Lucie » et pouvait être fouetté symboliquement avec des branches. L’abattage des bêtes de boucherie et le battage du grain devaient être terminés à la Sainte-Lucie – les greniers devaient être pleins pour Noël.


En conclusion

Je préfère garder de cette tradition le fait que la fête de sainte Lucie annonce aux démons de l’hiver que leur règne s’achève, que le soleil revient et que sa lumière vaincra les ténèbres

DICTON:

“A la Sainte Luce, les jours avancent du saut d’une puce”

Précédente rubrique :             Saint Antoine de Padoue
La ligne éditoriale de cette série est accessible 
  BON COURAGE...!

Chou Blanc est effectivement magnétiseurCHOU BLANC (Les autres saints guérisseurs – faire catégorie SAINT THOL )

Share Button

Saints guérisseurs : Saint Laurent ….. pour chasser le feu des brulures

UNE SERIES POUR TOUT CONNAITRE SUR NOS SAINTS GUERISSEURS -un par mois

    SAINT LAURENT 

Diacre et martyr – Fête le 10 aout

– Laurent est ordinairement représenté par les artistes, tenant d’une main un gril, de l’autre le livre des Évangiles.

INVOQUE CONTRE :  Les brulures , coups de soleil, et pour protéger des incendies.

SAINT PATRON: Des pauvres, des libraires et des bibliothécaires, archivistes, des pompiers, repasseuses, des rôtisseurs et des charbonniers, des agents de police, cuisiniers, économes, verriers

 

 

LA VIE DE SAINT LAURENT

Saint Laurent par Carlo Crivelli

“La générosité avec laquelle il s’illustra dans le service des démunis, a fait de Laurent le patron des pauvres.

Sommé par Valérien le préfet de Rome de livrer les trésors de l’Église dont il était le dépositaire, en particulier les Livres Saints, Laurent distribue aux pauvres toutes les richesses dont il était dépositaire, dans la crainte qu’elles ne tentassent la cupidité des persécuteurs. Laurent distribua donc aux indigents tout l’argent qu’il avait entre les mains, puis il vendit les vases et les ornements sacrés, et en employa le produit de la même manière.


Il rassemble les pauvres, et les présente 3 jours après au magistrat comme «le vrai trésor de l’Église» : c’est pour avoir protégé les Livres Saints qu’il est le patron des libraires et des bibliothécaires.


Condamné à être brûlé sur un gril ardent, au bout de 2 heures de martyr il lança au bourreau

Retourne moi! je suis assez rôti sur le dos ! Maintenant mets moi sur le ventre, si tu veux que l’empereur ait de la viande bien cuite à manger! »


C’est à cause de ce dernier épisode qu’il est le patron des pompiers, des rôtisseurs et des charbonniers, et réputé guérir des brûlures et protéger des incendies.


L’épisode du gril, sur lequel Laurent aurait péri, est légendaire. Les exécutions ne prenaient jamais cette forme à cette époque. La plus part des auteurs modernes estiment qu’il a été décapité.

LE CHOURISTE

BON A SAVOIR :

• Le roi d’Espagne Philippe II gagna l’importante victoire de Saint-Quentin en 1557 le jour de la Saint-Laurent. Pour remercier le ciel, il fît bâtir son palais de l’Escorial près de Madrid sur le plan, dit-on, du gril de Saint-Laurent.
• Les pluies d’étoiles filantes que l’on observe dans le ciel d’été, notamment autour du 10 août, sont appelées « Larmes de Saint Laurent ». Les Perséides ou « Larmes de saint Laurent » sont une pluie d’étoiles filantes visible dans l’atmosphère terrestre, issue de débris aussi gros qu’un grain de sable de la comète Swift-Tuttle.

CONJURATION BRULURES ET DU FEU DU ZONA : ( faire le signe de croix )
O grand Saint Laurent
Sur un brasier ardent
Tournant et retournant
Vous n’étiez point souffrant.
Perds ton ardeur
Grand feu de Dieu
Perds ta chaleur
Comme Judas perdit Jésus Christ par passion juive
Au jardin des Olives ( faire le signe de croix ).


Secrets et remèdes du Pays d’Oc.
” Grand St Laurent, j’ai mal aux dents,
je ne puis plus mordre du pain.
Mange de la soupe, mon enfant. “

DICTON POUR LES POTES ÂGÉS

« – Saint Laurent partage l’été par le milieu.

– Quand il pleut à la Saint Laurent, la pluie vient assez à temps.

– De la Saint Laurent à Notre Dame, la pluie n’afflige pas l’âme.»

Feuilleter ce livre

 

 Un cours en miracles – Nouvelle édition augmentée (Français) Relié
Voici la nouvelle édition augmentée d'”Un cours en miracles”, livre peu ordinaire.
Il n’y a qu’à considérer le nombre d’ouvrages écrits à propos de cet enseignement et le nombre de sites web qui lui sont consacrés.
L’édition originale anglaise, parue en 1975, a été traduite en 17 langues et vendue à plus de 2 millions d’exemplaires. Selon un spécialiste danois des religions : « De toute la littérature dite du Nouvel Âge, “Un cours en miracles” est ce qui s’approche le plus d’un texte sacré. »
Le livre se présente comme un véritable outil d’enseignement, en trois volumes : Texte, Livre d’exercices pour étudiants et Manuel pour enseignants. Il nous propose un enseignement spirituel totalement nouveau et fascinant, où les grands thèmes de la religion chrétienne sont revisités au point de ressembler davantage au bouddhisme zen ou à l’hindouisme.
C’est aussi un livre pratique, dans la mesure où la voie qu’il propose peut et doit s’appliquer dans notre vie quotidienne.
Un « miracle » est un changement intérieur, un renversement dans notre façon de voir le monde. Par le miracle, nous apprenons à pardonner ; et en pardonnant à autrui, nous apprenons que nous sommes pardonnés.
Deux professeurs de psychologie médicale à l’université Columbia de New York en sont à l’origine : Helen Schucman, à qui le Cours fut « donné » sous forme de dictée intérieure et William Thetford, qui l’aida à le transcrire durant les sept années que dura son écriture (de 1965 à 1972).
Sans oublier Jésus, qui est le véritable auteur, la Voix qui a dicté le Cours…

Une précédente rubrique :  SAINT JEAN BAPTISTE
La ligne éditoriale de cette série est accessible 
  BON COURAGE...!

Chou Blanc est effectivement magnétiseurCHOU BLANC (
Les autres saints guérisseurs – faire catégorie SAINT THOL )

3171

Share Button

SAINTS GUÉRISSEURS: ST BENOIT – Fièvres – Maladies des reins

Saint BENOIT
Patriarche des Moines d’Occident (VI siècle)
Fête le 11 juillet

 en savoir plus avec wikipédia * cliquez Invoqué contre le poison, Les maléfices, l’érysipèle, les piqures d’orties, les inflammations, la fièvre,  la gravelle et la pierre.

 Intercède pour que les agonisants trouvent la paix de l’âme

Saint patron : Des fermiers et ouvriers agricoles – ingénieurs – chaudronniers – spéléologues – Des domestiques qui ont cassé les affaires de leur maitre (il aurait  enfant réparé, en priant, un vase cassé par sa nourrice)

Il est le fondateur de l’ordre des bénédictins et a largement contribué à codifier les règles de vie  dans les monastères ( dites règles de Saint Benoit)

 

Après avoir commencé ses études à Rome, Benoit se retira à Bublac, dans un enfoncement de rocher, où un moine, nommé Romain, le nourrit pendant trois ans en lui faisant descendre, dans une corbeille. le morceau de pain qui était son seul aliment.

Des disciples vinrent se ranger autour de lui. Il bâtit, alors, douze monastères, puis se retira au Mont-Cassin qui devint une pépinière de Saints et où il mena, lui-même, la vie la plus édifiante.

Les miracles obtenus en le priant sont innombrables:


On attribue à la médaille qui porte son nom, soit qu’on la place sur soi, soit qu’on la  tienne entre ses mains, soit qu’on l’applique sur la partie malade, soit qu’on boive de l’eau dans laquelle elle a été trempée pendant quelques instants, des effets merveilleux contre les embûches des démons par la préservation dans les dangers et par les secours appliqués aux animaux domestiques eux-mêmes.

Selon toute vraisemblance elle tire son origine d’un dessin figurant dans un exemplaire de l’abbaye de Metten (manuscrit de 1415).

On ne la voit apparaître, cependant, que vers le milieu du XVII” siècle, après un procès intenté en Bavière à des sorcières qui déclarèrent n’avoir jamais eu de pouvoir sur le couvent de Metten qui devait être protégé par la médaille de saint Benoît.

En savoir plus sur la significations de ces inscriptions protectrices
ou se la procurer boutique 1 
boutique 2 (entre autres sites)

barre bleue

           Bénédiction des médailles de saint Benoît    il existe un modèle où la médaille est intégrée dans une croix

                                                PRIONS

(signe de croix) Dieu tout-puissant et éternel, nous supplions votre clémence pour que vous bénissiez (signe de croix)  ce que nous allons bénir et que vous étendiez la droite de votre puissance .sur ce que nous allons faire et qu’à nos humbles prières, par les mérites du très saint patriarche Benoît, les démons s’enfuient et que l’ange de la paix nous arrive. Par Jésus Christ notre Seigneur.
Ainsi soit-il.

    Précédente rubrique :  sainte Eugénie
La ligne éditoriale de cette série est accessible 
  BON COURAGE...!
barre bleue

Chou Blanc est effectivement magnétiseurCHOU BLANC                 retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

3487

Share Button