Archives par étiquette : histoire

ALLEZ MAMY RACONTE : Les larmes de Dyonisos Dieu du vin

barre grenat

ALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Tout cet été dans la Chouette, ma Mamy se transformera en conteuse de bord de mer….ou d’Arrière pays….
Préparez les esquimaux glacés…..
Pour les autres ….??
ceux qui sont rentrés le nez dans leur cartable ….
Ben..! Faisons les rêvez…..!
Aujourd’hui:

Les larmes de Dyonisos Dieu du vin

barre grenat

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi, j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Elle se plaisait à me dire comment les pierres qu’elle adorait étaient arrivées sur terre…. C’est ainsi que cette petite fille appris à aimer les améthystes
Mais cela c’est passé il y a longtemps …. trop longtemps …si longtemps….Qu’il ne reste que moi pour les aimer encore et peut-être vous les faire aimer aujourd’hui…..

barre grenat

Les larmes de Dyonisos Dieu du vin

logo mamy turlututu small– Le mot grec « amethystos » peut être traduit littéralement par « non ivre ». L’améthyste était considérée comme un antidote puissant contre l’ivrognerie. C’est pourquoi on en faisait souvent des gobelets.
Aujourd’hui encore, cette pierre est symbole de sobriété.

La légende qui relate l’origine de l’améthyste provient de mythes grecs.

Appelé Dionysos par les Grecs et Bacchus par les Romains,…..
“- Et si tu nous en disait deux mots Papy…”

LE CHOURISTE LES DIEUX GRECS
 -Dionysos (6), Dieu du vin et de la joie
– Aphrodite (7), déesse de la beauté
– Apollon (8) dieu de la musique.

Les principaux dieux grecs sont :

– (1) Zeus, le plus important,

– Héra (2),sa soeur,

– Poséidon (3), dieux des tremblements de terre et de la mer

– Héphaïstos (4) dieu du feu et de l’artisanat,

– Athéna (5) déesse de la guerre et de la cité,

Appelé Dionysos par les Grecs et Bacchus par les Romains,…..
le dieu du vin était en quelque sorte le « mauvais garçon » de la mythologie antique.
En dépit de la mission divine qui était la sienne
– mettre fin aux chagrins et aux peines –,
Dionysos était lui-même l’auteur de méfaits divers et variés, particulièrement après avoir bu quelques verres de vieux vin.


jonasOn raconte qu’un jour, Dionysos ivre, offensé par un mortel, jura de se venger sur le premier humain qu’il croiserait sur sa route.

La première personne qu’il rencontra fut Améthyste, une belle et innocente jeune fille, fervente adoratrice de la déesse Artémis

Dionysos en colère lança sur elle deux tigres affamés, prêts à la déchirer en pièces, et remplit sa coupe de vin pour pouvoir jouir du spectacle.…

Artémis, à qui rien n’échappait, intervint et transforma Améthyste en statue de quartz, d’une pureté aussi grande que sa vertu.
Si ce sortilège permit de protéger la jeune fille, il n’était pas possible de le révoquer ; accablé de remords, Dionysos versa d’amères larmes dans sa coupe et la renversa en s’écroulant.

Des gouttes de vin vinrent asperger la statue, faisant ainsi naître la pierre pourpre que nous connaissons sous le nom d’améthyste.

 

 

 

logo mamy turlututu small
La couleur de l’améthyste va du lilas pâle au violet profond.
Les couleurs les plus légères portent parfois le nom de
« rose de France ».

L’améthyste, quartz violet transparent, est le quartz le plus utilisé en joaillerie.
Le violet a longtemps été considéré comme une couleur royale.
Elle figure parmi les joyaux de la Couronne Britannique. Catherine de Russie et les têtes couronnées d’Égypte l’eurent aussi en grande faveur.
barre grenat

coffre améthystesAllons-y mes trésors…. on joue à la chasse…  au trésor
Trouvez les coffres  pleins d’améthystes … avec Lulu le petit lutin

 

JEU N 1 : Mais qu’y a-t-il donc dans ces coffres ? ( des améthystes sûrement)
Je ne sais pas ! Lulu m’a seulement dit qu’il devait tous les ramasser, que c’était très important !
Peux-tu l’aider ? Pour ouvrir une porte tu dois d’abord prendre une clef de la même couleur. Clique sur les flèches pour déplacer Lulu.

JEU N 2 : Clique sur les flèches pour déplacer Lulu.
Pour ouvrir une porte tu dois d’abord prendre une clef de la même couleur.
Tu ne peux prendre qu’une seule clef à la fois.
Quand tu as ramassé tous les coffres, tu as gagné !
Si tu es bloqué, clique sur “Rejouer” pour recommencer la partie.
Tu peux passer d’un tableau à l’autre en cliquant sur les boutons – et + ou en tapant le numéro du tableau dans le champ “numéro du tableau” puis en cliquant sur “Rejouer”.
Bon courage !

SOURCE :                                              
http://jeux.lulu.pagesperso-orange.fr/index.htm

barre grenat

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!retour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est une autre histoire….

Share Button

ALLEZ MAMY RACONTE : L’oiseau et la poule


ALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette, ma Mamy se transformera en conteuse de bord de mer….ou d’Arrière pays….
Préparez les esquimaux glacés…..
Pour les autres ….??
ceux qui ne partent pas en vacances faute de moyens ou de forces pour assumer le voyage….
Ben..! Faisons les rêvez…..!


Aujourd’hui parlons de l’oiseau et la poule


L’oiseau et la poule

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Elle se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à modifier mon comportement ma manière d’être ou de me conduire avec les autres….. Je me rappelle de celle ci qui m’a amené à changer mon regard sur l’autre … L’autre ce mystère qui n’ait pas moi …. et pourtant si proche….!

ÉCOUTEZ-LA VOUS AUSSI POUR QUE DEMAIN VOUS SOYEZ MEILLEURS …

logo mamy turlututu small– Alors.. ACTION Mamy..!
Raconte nous encore une histoire d’animaux

– Oui je veux bien va pour une histoire de L’OISEAU ET DE LA POULE  :

L’oiseau et la poule

L‘oiseau vint dire à la poule :
« Poule, tu as des ailes, pourquoi ne peux-tu pas prendre ton envol comme je le fais ?
— Parce que je n’en suis pas capable », répondit la poule.
L’oiseau reprit :
« Pourquoi parler ainsi ? Tu as des pattes, des ailes comme les miennes et tout ce qui est dans mon corps est aussi dans le tien. »

Lorsque la poule l’entendit, vexée, elle se fâcha et ne voulut plus écouter les paroles de l’oiseau :
« Va-t’en, dit-elle, coucher dans le désert, laisse-moi dormir dans la maison ; je n’apprécie pas le langage que tu m’as tenu.

— Puisque tu ne veux pas entendre mes paroles, continua l’oiseau, demain les gens te prendront, te tueront et mangeront ta chair. Tu n’as pas d’intelligence : alors que je viens t’apprendre la sagesse, tu me repousses ! Bientôt, lorsque tu verras les gens venir pour te tuer, peut-être alors m’écouteras-tu. »
La poule répondit :
« Va-t’en, je n’ai que faire de toi.

 Très bien », dit l’oiseau en partant se percher sur un arbre.

 Mamy moi non plus je sais pas encore voler
– T’es gentil mon petit Jonas … rassure toi c’est normal quand on est petit……
– HEU …..,????
NON MAIS ……. JE SUIS PAS PETIT …?????

Dès l’aurore, le maître de maison se leva et saisit un bâton pour tuer la poule. À sa vue, celle-ci prit son vol, traversa la maison de son maître en poussant des plaintes : « Ce que l’oiseau m’avait prédit hier est arrivé, alors que j’ai refusé de l’écouter ! »
L’oiseau, toujours perché sur son arbre, dit à la poule :
« Entre dans les herbes : si ton maître te voit, il te tuera. Quand tu seras au milieu de la verdure, ne bouge pas, reste tranquille. »
Elle l’écouta et s’enfuit dans le fourré. L’homme chercha dans l’herbe après elle, sans succès. Fatigué, il rentra chez lui.

En le voyant partir, la poule sortit des herbes pour rejoindre l’oiseau.

Celui-ci lui donna de nouveaux conseils :
« S’il vient pour te tuer, ponds un œuf. Quand il le verra, il pensera : la poule pond des œufs, je ne la tuerai pas. Mais il prendra l’œuf, s’en ira le faire cuire avec du sel, le mangera et sera content. Chaque matin, il viendra chercher à l’endroit où tu pondras un œuf. Voilà le conseil que je te donne, ne l’oublie pas.

 Je te remercie, mon frère, répondit la poule, je ferai ce que tu m’as recommandé, aujourd’hui, demain, jusqu’à ma mort. Je te remercie beaucoup. »
L’oiseau ajouta :
« Si tu écoutes mes paroles, les gens n’auront plus envie de te tuer. »

Puis il s’en alla.

LE CHOURISTE


– L’histoire de l’oiseau et de la poule est terminée.


SOURCE :
Collectif
, Contes d’Asie, ill. Delphine Bodet, rue des enfants

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

Share Button

MAMY RACONTE : L’arrivée de la nuit

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette ma Mamy se transformera, cet automne, en conteuse au bord du feu…. Préparez les buches….. conservez vos braises on va faire griller les châtaignes

Pour les autres ….??
Ben..! Rêvez…..! Vous sentirez très vite les odeurs de la grillade , la chaleur du feu de bois, vous entendrez l’écorce crépiter….. et vous verrez au milieu des flammes…. la fantasmagorie de l’imaginaire…
ça y est..
Vous tenez le soufflet bien en main….?
Oui.. !

logo mamy turlututu smallAUJOURD’HUI , A TRAVERS UN CONTE DE MÉLANÉSIE NOUS ALLONS ESSAYER DE SAVOIR COMMENT EST ARRIVÉE  LA NUIT

L’arrivée de la nuit

cropped-nuit-débouchant-sur-aube-renaissante-2.jpg

A L’AUBE DES TEMPS … il ne faisait jamais nuit !
Suspendu dans le ciel, le Soleil brillait sans cesse et sur la Terre, la vie n’avait vraiment rien d’amusant…

Cela ne va tout de même pas durer éternellement, grommelait souvent Qat. Il y a sûrement une solution !”

Et à chaque fois, ses onze frères haussaient les épaules d’un même mouvement. Ils avaient en commun le même nom – Tagaro – et la même résignation.

Que ce monde est donc mal fait ! répétait Tagaro numéro un. Le Soleil nous tape sur la tête sans pitié à longueur d’années.”

– “Si seulement il se cachait de temps à autre, on aurait au moins un peu d’ombre et de fraîcheur, se lamentait Tagaro numéro deux.”
– Et on pourrait enfin se reposer les yeux, soupirait Tagaro numéro trois. Au lieu d’être toujours aveuglés!
– On pourrait même se reposer tout court, rêvait tout haut Tagaro numéro quatre. Ce ne serait que justice après toutes ces années passées à rôtir sous ce gril …

– Ah! cette maudite boule de feu finira par nous rendre tous fous! “
Tandis que ses frères se lamentaient ainsi, Qat, à bout de patience, résolut de passer à l’action. Il avait en dire que la Nuit habitait avec son père à Vava, du côté îles Torres.
Eh bien, il irait voir là-bas s’il ne pouvait pas la décider à s’étendre par ici !
” Allons, qui veut venir avec moi? “
Les onze Tagaro baissèrent la tête comme un seul homme. C’était un voyage périlleux, et à supposer qu’on la trouve, comment savoir quel accueil la Nuit réserverait à un étranger? Personne ne l’avait jamais vue, mais courait d’étranges rumeurs sur son compte …

” Le meilleur moyen d’être fixé, coupa Qat en haussant les épaules, c’est encore d’aller voir sur place, non ?”
Pourtant, les Tagaro n’étaient pas de cet avis!
” On dit que le père de la Nuit, c’est Néant…
– On dit qu’elle ressemble à la mort …
– On dit que rien ni personne ne lui résiste …
– On dit que même le Soleil en a peur …
– C’est pour cela qu’il nous la faut”, s’entêta Qat.

Sur ce, il monta dans sa pirogue sans ses frères, mais avec deux compagnons : un cochon comme monnaie d’échange, et Marawa, sa fidèle araignée, qui lui servirait de pilote.
Qat partit sous un soleil de plomb.

qat pagayaIl pagaya, pagaya … Guidé par Marawa, il franchit sans encombre le détroit de Torres et arriva au pied du ciel.
Tout à coup, il fit sombre comme dans un four et Qat comprit qu’il avait trouvé ce qu’il cherchait. Alors, bravement, il lança sa pirogue au cœur des ténèbres …

logo mamy turlututu smallTout se passa comme Qat l’avait espéré.

Logo lune 30l Qong, le père de la nuit, n’était pas Néant mais un vieux solitaire qui reçu son visiteur à bras ouverts. Il n’était pas fâché d’avoir des nouvelles de la partie éclairée du monde.
Qat mit un moment à habituer ses yeux à la quasi-obscurité ambiante mais finalement tout alla bien. l Qong le remercia pour le cochon et lui demanda comme prévu ce qu’il désirait en échange. Qat alla droit au but:
– J’aimerais que votre fille reparte avec moi pour apporter un peu d’ombre à mon pays.
– Je n’ai pas très envie qu’elle me quitte. Mais il est vrai que la Nuit peut partir ailleurs tout en restant ici : son ombre peut s’étendre sur toute la Terre ! “
” D’ailleurs, je ne demande pas mieux que de la voir partir à la conquête du monde, reprit l Qong. Si c’est là votre désir à tous deux.
– Je viendrai avec toi, Qat, fit alors une voix qui montait de nulle part. Il y a longtemps que je rêve de nouveaux horizons. Mais, il faut que je t’apprenne trois choses … “
Qat sentit une main fraîche effleurer son visage. Il ferma les yeux. Alors la Nuit lui noircit les paupières et lui apprit à dormir. Ensuite elle lui enseigna le réveil.
Enfin, elle lui révéla le plus important : faire réapparaître le jour chaque matin.

jonas– OOOHHHH  YYYEESSS…. !
Qat revient chez lui avec la nuit …..

Sitôt rentré chez lui, Qat fabriqua des nattes pour ses frères. Il leur dit de s’y allonger et de ne pas avoir peur quand la lumière s’éteindrait.

Puis il fit un signe à la Nuit et tout sombra dans l’obscurité. En même temps, une délicieuse fraîcheur se répandait alentour ; les onze Tagaro fermèrent leurs yeux brûlés par le Soleil et cédèrent au sommeil.
soleil et luneQuand il jugea qu’ils avaient assez dormi, Qat prit une lame d’obsidienne rouge et marcha vers l’Est. De la pointe de ce couteau, il fit un petit trou dans le rideau de la Nuit.
Un des rayons du Soleil s’infiltra aussitôt par le trou et un coq se mit à chanter. L’aube pointait et c’était si joli que Qat agrandit vite la fente.
Plus il découpait le manteau de la Nuit, plus la lumière du jour s’engouffrait par la déchirure. Inondés de Soleil, les frères de Qat s’éveillèrent en se frottant les yeux. Au-dessus d’eux, les oiseaux chantaient à tue-tête pour saluer le matin du monde. Qat eut un rire joyeux.

LE CHOURISTE– Grâce à lui, ce soir et tous les soirs à venir, la Nuit bienfaisante reviendrait couvrir les hommes de son frais manteau.

 

SOURCE: Mythes et légendes
( hachette jeunesse)
MÉLANÉSIE

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est un autre épisode….

 

Share Button

Un message du XIXe siècle sort du mur


MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS

Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau…. avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde… son monde bizarre ….
Ambiance… Ambiance

A Dijon, le message d’un plâtrier du XIXe siècle resurgit d’un mur

Un message laissé par un ouvrier en 1856 dans les murs d’une chapelle dijonnaise du XVe siècle vient d’être découvert à l’occasion d’un chantier de restauration.

Le document, exemple de transmission de mémoire entre deux époques, a été déposé aux archives municipales de Dijon, qui vont le conserver.

«Celui qui met un frein à Ia fureur des flots sait aussi des méchants arrêter les complots. »
Ces vers de Racine, tirés d’Athalie, ont été écrits au crayon sur une feuille de papier.
Ils figurent sur un message manuscrit signé par un certain «Godard Nicolas », qui a daté
sa missive du 10 août 1856. «Au moment où ces lettres sont écrites, la plus grande misère existe à Dijon », précise-t-il. Cent soixante cinq ans plus tard, ce texte a ressurgi du passé dans des circonstances étonnantes dévoilées par le quotidien Le Bien public.

Un ouvrier employé sur un chantier de restauration a découvert ce document caché dans les
murs de la chapelle Sainte-Croix-de-Jérusalem, un édifice dijonnais du XVe siècle intégré au site de la future Cité internationale du vin et de la gastronomie, qui doit ouvrir à la fin de l’année.
Il faisait une saignée pour y passer des gaines électriques, quand il a vu une pierre
bouger et a trouvé, derrière, un papier plié en six. Sa trouvaille a été confiée aux archives municipales, qui l’ont expertisée.

Restauration de la Chapelle

Sainte-Croix de Jérusalem
 Cette chapelle est fondée et construite en 1459 Elle est alors située dans l’enceinte du cimetière de l’hôpital médiéval, fondé en 1204. Cette situation singulière est en accord avec sa vocation funéraire. La petite chapelle est en effet employée pour l’exposition des morts avant leur inhumation et pour la célébration de la mémoire des trépassés. Son caveau accueille en outre la sépulture de certains religieux.

Menacée lors des travaux d’agrandissement et de modernisation de l’hôpital au 17e siècle, elle est préservée, quoique dans un environnement totalement modifié. Son chevet est encastré dans le corps de bâtiments édifié face à l’Ouche. La cour qui l’englobe devient alors la cour de Jérusalem.

Classée au titre des monuments historiques en 1908 et aménagée comme un embryon du musée des Hospices de Dijon à la veille de la Seconde Guerre mondiale, elle demeure aujourd’hui le plus ancien témoin bâti de l’hôpital médiéval.

Le «sieur Godard», comme il se présente, était un ouvrier plâtrier, qui a lui-même travaillé au milieu du XIXe siècle dans cette même chapelle, alors également «en réparation» selon ses mots. «C’est une découverte inoe et ce texte est extraordinaire, commente Bassir
Amiri, conseiller municipal délégué aux archives et au patrimoine culturel de la ville de Dijon.

Un dialogue à travers les âges

Il crée un dialogue à travers les âges entre deux artisans. C’est un acte volontaire de transmission de mémoire, un souci qui existe depuis la nuit des temps.»

La pratique existe notamment chez ·les tailleurs de pierre. En même temps, l’homme né en 1838 – son acte de naissance a été retrouvé depuis – conte sa vie sur ce feuillet rédigé d’une écriture soignée. Il a participé à la «campagne de Crimée», qui a opposé la Russie à une coalition de 1853 à 1856, a servi sur « la frégate à vapeur L’Orénoque» et est « natif de Moloy», en Côte-d’Or.
«C’est un document d’intérêt historique, qui donne une vision de lhistoire sociale de cette
co
rporation», poursuit l’élu dijonnais, lui-même historien.

Reste un mystère. Pourquoi un plâtrier cite-t-il en 1856 ces vers de Racine?
Bassir Amiri y perçoit une possible référence à l’expérience de marin de Nicolas Godard et le
signe de sa culture.
«On voit à la qualité de son écriture qu’il a reçu une éducation, souligne-t-il. Le théâtre est resté un genre de divertissement populaire pour toutes  les couches sociales et les grands classiques représentaient la quintessence de la tradition littéraire française. »
Le texte exhumé sera conservé par les archives de Dijon, qui vont le numériser.

Pascal Charrier la croix février 2021

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc
 RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button