Archives par étiquette : poésie

A RUDY : Repose en paix camarade

logo poésie smallVos poèmes, vos poèmes préférés …

– Des livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller…. Ou tout simplement comme aujourd’hui un hommage à nous faire partager
Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!
PENSEZ A RENDRE HOMMAGE COMME AUJOURD’HUI A CEUX QUI S’EN VONT…….


Mon vieux…..
A ton vieux pompier camarade

Ave Maria de Caccini

 Aujourd’hui nous rendons hommage à notre regretté CH’TI….
qui manque aux orphelins que nous sommes devenus…

Un pote nous manque…
il pleut dans nos cœurs
à RUDY

 BREL AVAIT FERNAND
Dire que Fernand est mort
Dire qu’il est mort Fernand
Dire que je suis seul derrière
Dire qu’il est seul devant
MOI J ‘AVAIS RUDY
Dire que RUDY est mort
Dire qu’il est mort RUDY
Dire que je suis seul derrière
Dire qu’il est seul devant

VOICI QUELQUES EXTRAITS DE LA CHANSON QUI NOUS PARLENT A TOI …. COMME A MOI
ILS SONT BEAUX COMME DES CAMIONS..!!!


C’est tellement triste que même le capitaine des pompiers pleure dans son casque
Moi je crève d’envie
De réveiller des gens
Je t’inventerais une famille
Juste pour ton enterrement
Et puis si j’étais le bon Dieu
Je crois que je serais pas fier
Je sais, on fait ce qu’on peut
Mais y’a la manière
Et puis les adultes sont tellement cons
Qu’ils nous feront bien une guerre
Alors je viendrai pour de bon
Dormir dans ton cimetière
Et maintenant bon Dieu tu as bien rigolé
Et maintenant bon Dieu
maintenant….
je vais pleurer

Paroles de la chanson de jacques Brel
FERNAND
Dire que Fernand est mort
Dire qu’il est mort Fernand
Dire que je suis seul derrière
Dire qu’il est seul devant
Lui dans sa dernière bière
Et moi dans mon brouillard
Lui dans son corbillard
Et moi dans mon désert
Devant Y’a qu’un cheval blanc
Derrière y’a que moi qui pleure
Dire qu’ya même pas de vent
Pour agiter mes fleurs
Moi si j’étais le bon Dieu
je crois qu’j’aurais des remords
Dire que maintenant il pleut
Dire que Fernand est mort
Dire qu’on traverse Paris
Dans le tout petit matin
Dire qu’on traverse Paris
Et qu’on dirait Berlin

Et toi toi tu sais pas
Tu dors mais c’est triste à mourir
D’être obligé de partir
Quand Paris dort encore

Moi je crève d’envie
De réveiller des gens
Je t’inventerais une famille
Juste pour ton enterrement
Et puis si j’étais le bon Dieu
Je crois que je serais pas fier
Je sais, on fait ce qu’on peut
Mais y’a la manière

Tu sais, je reviendrai
Je reviendrai souvent
Dans ce putain de champ
Où tu dois t’reposer
L’été je te ferais de l’ombre
On boira du silence
A la santé de Constance
Qui se fout bien de ton ombre

Et puis les adultes sont tellement cons
Qu’ils nous feront bien une guerre
Alors je viendrai pour de bon
Dormir dans ton cimetière
Et maintenant bon Dieu tu as bien rigolé
Et maintenant bon Dieu maintenant je vais pleurer


Veille sur nous….
Dieu te bénisse

– EH OH RUDY.. Attends moi….!!!!


Si le pompier le lui avait dit….

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

BOBO LES OS

Bannière ruedesplantes 468/60px
retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE CHOULAGER
par chou blanc

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse
traitait avant moi l’arthrose
Voilà ce qu’elle m’a confié :

ARTHROSE: Bobo les os

L’arthrose est une maladie qui touche les articulations, on l’appelle aussi arthropathie chronique dégénérative.
Elle est caractérisée par la douleur, mécanique et diurne et la difficulté à effectuer des mouvements articulaires.

Au niveau de l’articulation, la surface du cartilage se fissure, s’effrite et finit par disparaître. Ensuite, des excroissances osseuses se forment et nuisent aux mouvements.

L’arthrose est une dégénérescence du cartilage des articulations sans infection ni inflammation particulière. Cette dégénérescence conduit à une destruction plus ou moins rapide du cartilage qui enrobe l’extrémité des os. Anatomiquement, cette destruction s’accompagne d’une prolifération osseuse sous le cartilage.

C’est la maladie articulaire la plus fréquente. Les premiers symptômes apparaissent généralement à partir de 40-50 ans, mais la maladie commence souvent bien plus tôt dans la vie.

Schématiquement, on peut considérer que l’arthrose est le résultat :

  • De contraintes physiques anormales sur un cartilage normal ; on n’en est cependant pas certain
  • De contraintes physiques normales sur un cartilage anormal ;
  • De la conjonction des deux situations précédentes.

Les principaux facteurs de risques suspectés sont :

  • Généraux : âge, poids, ménopause, autres rhumatismes
  • Génétiques : la notion d’arthrose familiale est bien démontrée pour les arthroses du genou, de la hanche et de la main. On parle alors de vices architecturaux congénitaux : par exemple, le genu varum qui touche plus fréquemment les hommes (les jambes prennent la forme de parenthèses) et le genu valgum chez les femmes (c’est la déformation inverse des jambes) ;
  • Locaux :
    • Traumatismes importants ou faibles à répétition (travaux pénibles, sports violents, lésion du ménisque… notamment pour les footballeurs c’est l’arthrose du pied) ;
    • Anomalie de position de l’articulation (scoliose, malformation de la hanche, …) ;
    • Autres maladies osseuses ou articulaires localisées (séquelles d’arthrite, séquelles de fractures, maladie de Paget…).

La maladie ne fait pas rire mais on peut en rire .. Regardez…….



POESIE: La mignonne petite arthrose

Mignonne, allons voir si l’arthrose
Qui ce matin tant m’ankylose
Depuis qu’a sonné mon réveil
Pour clore une nuit de sommeil
Aura perdu de sa vigueur
Après un footing d’un quart  d’heure.
Las ! Voyez comme sont les  choses,
Il faudrait que je me repose.
Mes maux, loin de se calmer
Las, las, ne cessent d’empirer.
Ô vraiment, marâtre nature
Avec l’âge la douleur perdure  !
Donc, si vous m’en croyez,  mignonne,
Tandis que votre âge bourgeonne
En sa plus verte nouveauté
Avant que ne ternisse votre  beauté,
Pour assouvir toutes envies
Cueillez dès aujourd’hui les  roses de la vie ! ”

source Ajc nature

Souplesse articulaire BIO 120 gélulesSOIGNER UNE ARTHROSE DES MAINS:

Vous pouvez soigner par vous-même.
Les douleurs des doigts peuvent avoir de nombreuses causes.Ils sont sujets à l’arthrite, à l’arthrose, aux entorses..
Massage sur les doigts
Sur chaque doigt, il existe un point qui soulage la plupart des douleurs. Il est situé exactement au centre de la jointure entre la première et la seconde phalange du doigt.
Si tous les doigts sont atteints la tradition chinoise veut qu’ils soient massés dans l’ordre indiqué sur le schéma : annulaire,pouçe,médius, index,auriculaire


Pincer le bout des doigts…puis massez
– En suivant l’ordre des N°donnés ci-contre, et même si un seul doigt est douloureux, pincez le bout des doigts, d’abord de la main gauche puis de la main droite. Inutile de vous faire mal, il suffit que la pulpe du doigt cède légèrement sous la pression.
– Massez chaque doigt en commençant par la face supérieure avec le pouce de l’autre main :
– Vous Prenez le doigt comme pour le pincer (entre le pouce et l’index pouce dessus), le pouce progresse légèrement sur le dos puis les doigts de la main active suivent le pouce qui recommence sa progression


. Pour un massage correct, le pouce progresse environ cinq fois sur chaque doigt.
Une fois que le dos d’un doigt est traité, on agit pareillement avec la face interne du doigt.

Massage entre les doigts

Les faces latérales peuvent si nécessaire faire l’objet du même traitement
En plaçant le pouce sur le dos de la main, il faut masser d’avant en arrière
Chaque espace interdigital, en particulier l’espace entre le pouce et l’index.
L’espace à masser est, dans tous les cas,l’espace de forme triangulaire entre les deux doigts et l’articulation.
Vous pouvez également prendre prudemment chaque doigt par la dernière phalange  et le tirer doucement.

LE SAVIEZ VOUS..?
Avec l’arthrose, la question est souvent de savoir si l’activité physique est contre-indiquée ou conseillée. En fait, ce sont les excès qu’il faut éviter, dans un sens ou dans un autre. En effet, les mouvements répétitifs d’une articulation peuvent être à l’origine d’une arthrose. Mais inversement, la sédentarité l’est aussi. Ce qu’il faut, c’est mobiliser nos articulations régulièrement et sans excès. “

 Vous pouvez aussi
demander de l’aide
à nos magnétiseuses ou magnétiseurs

Tous les  4
travaillent aussi
sur photo ou
au téléphone


Chou Blanc est effectivement magnétiseur -voir son siteCHOU BLANC 

  RETRO : C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac

Pour accéder à la fiche arthrose imprimable de Chou Blanc même pas peur..!
1999

Share Button

POÉSIE : L’Automne des poètes

logo poésie small
LE BLOC NOTE
AUTOMNAL
“J’ai vécu assez longtemps: et le chemin de ma vie se perd dans les feuilles jaunies et séchées”  (William SHAKESPEARE)



Tristesse de l’automne

Les feuilles des chênes et des hêtres sont tombées,
Recouvrant le sol chagriné du bois morne
D’une épaisse couche de rouille et de feu glacé,
Tandis qu’au fond des taillis sonne une corne.

Automne, de Lucien Lévy Dhurmer

Déjà les oiseaux migrateurs ont quitté leurs nids,
Emportant dans leurs ailes les derniers rayons
D’un soleil pâlissant, gagnant les longanis,
Avec de nouveaux espoirs portés à leur front.

Ils fuient le vent maussade et gris qui comme un ogre
Gèle les sanglots et fige les rires des enfants,
Survolant les lankship, les barques et puis les dogres,

Au dessus de vastes gouffres étouffants;
Ils fuient la tristesse de l’automne, grande faux,
Et leurs retours n’en seront que plus triomphaux.

Antoine Pizaine  

Automne à Argenteuil, de Claude Monet

Automne
 

Dans le brouillard s’en vont un paysan cagneux
Et son bœuf lentement dans le brouillard d’automne
Qui cache les hameaux pauvres et vergogneux

Et s’en allant là-bas le paysan chantonne
Une chanson d’amour et d’infidélité
Qui parle d’une bague et d’un cœur que l’on brise

Oh! l’automne l’automne a fait mourir l’été
Dans le brouillard s’en vont deux silhouettes grises

 Guillaume Apollinaire

L’AUTOMNE EN CHANSONS
.
….
c’est les feuilles mortes ou rien


Musique d’ambiance

Je m’appelle Maurice et je ne chante que tôt le matin…!
J’ai sélectionné pour votre plaisir
plusieurs versions des feuilles mortes

Deux anciennes et … Deux nouvelles ..! Juste pour voir ce qu’ils ont su en faire aujourd’hui..!
Chapeau …! Mais tenez le bien le vent souffle fort en automne

Le guide de l’automne pour avoir la pêche sans se prendre le chou

Tu as envie de prendre soin de toi mais tu ne sais pas par où commencer ? Tu veux adapter tes habitudes au gré des saisons sans pour autant te plomber avec des contraintes de folie ?

Ce guide est fait pour toi ! Et oui, chaque saison a ses particularités et son rythme : on hiberne en hiver, on met le nez dehors au printemps, on danse jusqu’au bout de la nuit l’été, puis à l’automne, le rythme redescend doucement… Et vivre en harmonie avec le rythme de la nature, ça s’apprend !

Dans ce guide à l’approche holistique, tu trouveras des trucs et astuces simples de naturopathie pour traverser l’automne avec légèreté, des explications accessibles pour mieux comprendre ton corps et tes émotions, des exercices de développement personnel, des méditations, du yoga et des recettes excellentes pour verdir ton assiette en toute simplicité. 


Azilis Salvador est créatrice de recettes végétales depuis 2012.
 Rose Citron, (Auteure du blog)
a à coeur de populariser
la cuisine végétale.

Camille Pélissier est éducatrice de santé formée à la naturopathie, la libération émotionnelle et la réflexologie plantaire.
Source :  

logo poésie smallCHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button