Archives de catégorie : les potes H

chargé de l’éducation des potes âgés et de leur descendance

ALLEZ MAMY RACONTE : C’est beau..! C’est grand..! C’est la Chaussée des Géants

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette ma Mamy se transformera en conteuse au bord du feu…. Préparez les buches….. Pour les autres ….??
Ben..! Rêvez…..! Vous sentirez très vite les odeurs de fumée, la chaleur du feu de bois, vous entendrez l’écorce crépiter….. et vous verrez au milieu des flammes…. la fantasmagorie de l’imaginaire… ça y est.. vous tenez le soufflet bien en main….?
Oui.. !
– Alors.. ACTION Mamy..! Raconte nous  une légende pour petits et grands…!!
– Oui mes petits …. J’ai un souvenir de deux personnages deux géants et je crois qu’il était aussi question d’un bébé..!
OH YES… OUI OUI Oui avec ça il en aura pour les grands et les petits…!


– Ben MDR alors ..! Que viens foutre ce bébé entre deux géants …?

– Hummm….!!! EH… Arrête de dire des gros mots..!! Écoutes et tu sauras pourquoi..!

La Bataille de 2 géants… à l’origine de la Chaussée des Géants

jonas– EH Mamy c’est quoi la chaussée des géants…
– AH OUI.. il a raison ..
PAPY explique leur ce que c’est que la chaussée des géants… et après  ils comprendront mieux mon histoire de géants ..!

 

LE CHOURISTE– Ben oui bien sûr ..

– Toi Mamy tu veux aller toujours trop vite ….
et tu oublies que les plus petits, ils sont pas encore bien finis…

– Ben voilà une photo de la chaussée des géants….  c’est ….

La Chaussée des Géants
La Chaussée des Géants forme un promontoire qui s’avance sur la mer ; il est constitué de la juxtaposition de prismes. Il y a là bas, au nord de l’Irlande, plus de 40 000 colonnes de lave refroidie.
Les colonnes sont hexagonales en basalte, atteignant pour certaines jusqu’à 12 mètres de haut ! Chaque année, des millions de touristes s’y pressent pour y découvrir l’un des plus célèbres site de l’Irlande du Nord

–  C’est où Papy là où se sont déchaussés ces géants..?
– EUH… Au nord de l’Irlande mon petit .. Voilà un carte.. et l’explication

jonas

– Bon Mamy on a compris .. ils sont où tes géants..?
– Voilà voilà on y vient .. Toujours pressé…. comme les citrons jaunes?… jaunes comme toi Jonas..!

La légende raconte qu’un géant irlandais du nom de Finn MacCool voulait se battre contre Benandonner, un géant habitant l’Écosse.

Mais aucun bateau n’était assez grand pour les transporter l’un et l’autre.
D’après la légende, Finn MacCool mit fin au dilemme en construisant, à l’aide de colonnes de pierre, une chaussée reliant les deux pays.


– Encore un qui veut pas se mouiller. …..
A moins que les Irlandais n’aiment pas l’eau..!!!

Logo mamy raconte DBenandonner releva le défi et emprunta cette chaussée pour traverser la mer jusqu’en Irlande.

Il était plus grand et plus fort que Finn MacCool.

A peine la femme de Finn MacCool s’en aperçut qu’elle décida de ruser et de déguiser son géant de mari en bébé.

Quand Benandonner arriva à leur maison et vit le « bébé », il prit peur. Il se dit que si l’enfant était de cette taille, il préférait ne pas rencontrer le père.

Il regagna l’Écosse et pour être sûr que Finn MacCool ne pourrait pas le suivre, il détruisit la chaussée derrière lui. En Irlande, il ne reste donc de cette chaussée que les pierres qui construisent aujourd’hui la Chaussée des Géants.

Depuis plus de trois cents ans, cette histoire amusante est racontée aux enfants irlandais afin d’expliquer l’origine de la Chaussée des Géants.

– Ben … M… M Merci .. C’était un beau bébé….
Pareil que moi quand j’étais petit..!
– T’as rien compris ….. c’était pas un noir…!!!

 


logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est un autre épisode….

Share Button

ROME : La Villa Farnésina

Meilleurs complements alimentaires

– ça y est FIRMIN ….. ils nous ont recruté un spécialiste de la renaissance italienne..!
Eh Ouais camarade GASTON … encore un “ESTRANGER” … ROMANESCO qu’il s’appelle …!
– Ah ça c’est vrai….. c’est ni un chou fleur…. ni un brocolis…. Un chou ROMANESCO …
et élégant l’italien …. Jugez vous même..!

L’ART
ET
LA PALETTE
AU CHOU

SÉRIE:
LA RENAISSANCE ITALIENNE
Peintures de RAPHAËL

Informations
pratiques:


VILLA FARNESINA ROME
Adresse :
via dalla Lungara, à Rome,
Horaires :
Ouverture tous les jours de 9h à 14h, sauf dimanches et jours fériés.
Cout du billet standard :
5€  A vérifiez

  au tel +39 06 68 02 75 38)
Musique d’ambiance 


 LA VILLA FARNESINA

Façade sur le jardin de la Villa Farnesina

Façade sur le jardin de la Villa Farnesina

La villa Farnesina  a été construite entre 1508 et 1511 par Baldassarre Peruzzi d pour le Siennois Agostino Chigi, banquier et trésorier du pape Jules II.

Après la mort d’Agostino Chighi, en 1520, la villa fut progressivement abandonnée, ses meubles, ses objets et ses tableaux vendus. La villa fut acquise vers 1580 par le cardinal Alexandre Farnèse, qui lui donna ainsi son nom actuel.

Baldassarre Peruzzi, renonce dans cette villa aux méthodes habituellement en usage, comme le faux marbre et des éléments architecturaux.

Il utilise des perspectives peintes en peignant sur les murs des fresques

L’édifice en forme de U, comprend deux niveaux et une loggia de plain-pied.

La loggia servait de scène pour les fêtes et les représentations théâtrales. De nombreuses fresques décorent les murs et les voûtes.

Nous nous intéressons aujourd’hui qu’à la  loggia qui  traitent  de l’histoire d’Amour et Psychée.

Ces fresques sont de Raphaël et de ses élèves.
Les 24 médaillons racontent cette approche.
Les deux fresques centrales nous présentent la conclusion, Les noces d’Amour et de Psyché et Le banquet des Dieux.

LE MYTHE DE PSYCHÉ

Dans la mythologie grecques Psyché est la fille d’un roi. Elle est d’une beauté si parfaite qu’elle excitera la jalousie de’Aphrodite (Venus) à laquelle on la compare.
Vénus condamne Psyché sa mortelle rivale à résoudre autant d’impossibles défis.

Le premier défi :
il consistait à ranger un tas de graines mélangées par Vénus. Psyché résout ce problème avec l’aide des fourmis.

Le deuxième défi :
Elle avait du recueillir la laine de brebis féroces. Un roseau conseilla Psyché d’attendre le moment où les brebis passeraient parmi les branches où s’accrocherait la laine qu’elle pourrait ramasser sans danger.

Psyché, revenant des Enfers, rapportant son vase

Psyché, revenant des Enfers, rapportant son vase

Le troisième défi :
Il consistait à remplir un vase de l’eau du Styx, une rivière des Enfers, là où elle jaillissait en cascade vertigineuse. Jupiter inquiet de la dureté de Vénus, envoya son aigle qui remplit délicatement le vase et le rapporta plein à Psyché.

Le dernier défi :
Ce défi  était le plus dur et consistait à se rendre chez Proserpine – Déesse des Enfers donc Reine des morts – et lui demander de remplir un vase d’une eau incomparable de beauté. Là une tour, va guider Psyché et lui indiquer comment parcourir pareille épreuve.

 Psyché rejoint Vénus

les colombes s’enfuient car elles ne supportent ni la vue du triomphe de Psyché, ni la réaction prévisible de Vénus.

C’est donc ici que l’on aperçoit Psyché, revenant des Enfers, rapportant son vase plein, et portée par trois amours.

En fait la curieuse Psyché avait voulu ouvrir le vase divin et elle était tombée dans un sommeil profond.

Eros qui veillait vint la ranimer.

Victoire de l’Amour qui conduira éros à épouser Psyché

LES FRESQUES CENTRALES

RAPHAEL dans les deux fresques centrales nous présentent la conclusion, Les noces d’Amour et de Psyché et Le banquet des Dieux.

Les noces d’amour et de psyché

Décor insiste sur l'apothéose de Psyché et le mariage. Voûte de la loggia de Psyché, le banquet des noces de Psyché

Décor insiste sur l’apothéose de Psyché et le mariage. Voûte de la loggia de Psyché, le banquet des noces de Psyché

 Le banquet des Dieux.

Voûte de la loggia de Psyché, Concile des dieux

Voûte de la loggia de Psyché, Concile des dieux

SAVOIR VOYAGER A ROME.. CLIQUEZ



retour sur la rubrique du même tabacROMANESCO

RETRO :
C’est du même tabac…..

TOUS LES LIVRES
QUI EN PARLENT
https://amzn.to/2OZAcTt

https://amzn.to/2vE5KpI
Share Button

19 OCTOBRE 1943 – Décès de Camille Claudel

barre grenat


L’ART ET LA PALETTE
AU CHOU

par Chou Blanc

barre grenat

Camille Claudel, L’Implorante (détail), 1889-1905, bronze, fonte Blot, 1905, 28,6 x 34,6 x 21 cm, Paris,musée Rodin.

19 OCTOBRE 1943 – Décès de Camille Claudel

Est-il possible de regarder l’œuvre de Camille Claudel en oubliant la tragédie de sa vie ?
La déchirante liaison qui l’unit à Rodin et la réclusion de trente ans qui lui a été imposée, sont-elles si présentes qu’on ne peut contempler cette œuvre en elle-même, comme celle d’un artiste inconnu ?
Qui, d’ailleurs, pourrait oublier l’émouvant visage, la voix passionnée d’Isabelle Adjani à jamais inséparables de la grande artiste ?

Camille Claudel, née le 8 décembre 1864 et décédée le 19 octobre 1943, est une sculptrice française, sœur du poète et écrivain Paul Claudel. Elle est également connue pour sa relation passionnelle et tumultueuse avec le sculpteur Rodin, de 24 ans son aîné.

LA PETITE CHÂTELAINEVOIR AUSSI  LA PETITE CHÂTELAINE
http://www.exporevue.com/magazine/fr/camille_claudel.htm

L’AGE MUR      http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:L%27Âge_Mûr.jpg

Depuis l’enfance, Camille est passionnée par la sculpture et commence très jeune à travailler la glaise, appuyée constamment par son père qui prend conseil auprès d’Alfred Boucher. Déménagée à Paris, elle devient l’élève de Rodin

Très vite, la connivence puis la complicité artistique s’installent ; devant le génie de Camille, l’originalité de son talent et sa farouche volonté, Rodin ne résiste pas longtemps.

Camille Claudel, “Sakountala”, sculpture (Marbre), 1905, Musée Rodin, Paris

Des œuvres nombreuses et remarquables naissent alors sous ses doigts. C’est l’invention d’une statuaire de l’intimité qu’elle seule a pu atteindre. La voie amorcée par Camille Claudel vise à saisir sur le vif le vécu d’un geste simple, dans l’intensité de l’instant. Elle s’attarde au moment qui s’échappe et réussit magistralement à en faire sentir toute la densité tragique.

 

Comprenant que le monde de l’art continuera à ne voir en elle que l’élève de Rodin, Camille Claudel décide de quitter celui-ci.
Les dix années qui suivront seront les plus productives de sa carrière, mais elle ne recevra pas de commandes de l’État. Vivant misérablement, Camille Claudel s’enferme bientôt dans la solitude et sombre peu à peu dans la folie.
Sa famille la fait interner à l’asile de Ville-Évrard, où elle entre dès le 10 mars 1913.
En 1914, la Première Guerre mondiale éclate et les hôpitaux sont réquisitionnés : elle est transférée le 9 septembre à l’asile d’aliénés de Montdevergues, où elle restera jusqu’à la fin de ses jours.
Elle y est affreusement malheureuse et ne sculpte plus.

Source : Wikipédia et le site les éphémérides d’Alcide

LA VALSE
http://www.exporevue.com/magazine/fr/camille_claudel.htmlbarre grenat

CHOU BLANC


Share Button