Archives par étiquette : magnétiseur

Le maître du manège

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraitéMémé et Le maitre du manège

par Chou blanc

La dépression les angoisses ou le simple spleen ne date pas d’aujourd’hui ….
Ma grand-mère Marthe magnétiseuse était de son temps confronteée à ces envahissements des esprits.
Elle avait développé plusieurs protocoles d’accompagnement pour redonner force et courage à ceux qui acceptaient de lui donner la main pour qu’elle les accompagne voir le maitre du manège..
Voilà ce qu’elle m’a confié et que j’utilise aujourd’hui et que CHARLY SAMSON a baptisé du vocable « sophro magnétisme »

CHARLY SAMSON a  baptisé cette technique 
par le vocable «  sophro magnétisme »
CHARLY SAMSON révèle et enseigne sa propre méthode : le sophromagnétisme. Au-delà du soulagement des maux psychiques et physiques, le sophromagnétisme permet de se servir des énergies pour s’épanouir et rayonner.

Aujourd’hui, des praticiens de plus en plus nombreux agissent par sophromagnétisme, méthode créée par l’auteur, et ont fondé «l’Association pour le développement du sophromagnétisme – ADS».

Prends- les par la main fils disait elle….
et moi aujourd’hui je vous dis :
 “Venez avec LOUISE voir le maitre du manège...”
Donne moi  ta main LOUISE….
– Non la gauche celle du cœur… Suis-moi car je connais le chemin ..
Viens dans le village de mon enfance nous sommes tous deux enfants… Je suis plus grand que toi … DAME, tu as vu mon  crane dégarni que je laisse ici sur ce canapé…
Nous sommes, comme chaque année, tous les deux impatients de voir les manèges qui s’installent pour la fête de mon village… Nous piétinons devant ce manège qui tourne devant nos yeux.

Le maitre du manège fait ses essais et s’amuse de voir nos yeux grands ouverts et nos oreilles pleines de la musique à nulle autre pareille…
En attendant la fin de ces essais, je veux te montrer quelque chose …
Regarde le manège tourne, et tu ne remarques  rien…   – Non dit elle
Tu vois bien qu’il tourne dans le sens inverse des aiguilles des montres et horloges.
C’est drôle, la logique n’est pas respectée… C’est comme si on remontait le temps..!

D’aucuns disent qu’un fada ( enfin qui le sait vraiment ) ayant constaté la chose, s’en vint voir le premier ministre et lui demanda de faire cesser ce désordre…
Car dit-il : En comptant tous les manèges qui tournent seulement en France, il y avait de quoi perturber le rythme de rotation de la terre, et qu’il fallait donc qu’il y mette un terme au plus vite… Il fut éconduit, mais à voir comment va le monde, qui était le plus fada des deux…?

Il vient l’instant de l’ouverture où Louise et moi , comme pour ouvrir un bal, lançons la fête de l’année..!!
Venez Louise, je vous réserve ce cheval de bois qui monte et qui descend …
Mais rassurez vous…. je ne monte pas avec vous cela serait trop  … Disons  « cavalier  »
N’ayez pas peur, je serai juste derrière vous … Dans le camion des pompiers, comme il sied aux gens qui aident et assistent les autres ..!!!

Elle est perchée, et cherche son coach magnétiseur… « je suis en dessous de vous »
Elle me cherche juste au moment où une musique entrainante encourage le manège dans sa rotation.

Elle comprend que je suis en dessous quand son cheval montant au ciel, me met aux premières loges pour profiter de …. L’air que produit son jupon froufroutant..!
Elle se sent rajeunir, et des émotions nouvelles naissent tout à coup, sans que rien ne vienne troubler son indocile cheval, qui n’arrête pas de monter et descendre sous mes yeux au son de CIRCUS BAND

Le maitre du manège voyant sans doute nos émois respectifs… Pour sauver Louise se met à tester son ballon et son pompon rose qui y est attaché.
Sur le grand manège de la vie, il y a aussi un maitre de manège qui veille sur vous et vous protège!!


Voyant cette bien jeune amazone, le maitre du manège semble l’avoir prise pour cible …  et pour cause, nous ne sommes que deux et la seule petite fille :  C’est LOUISE
Il laisse taper le ballon sur sa tête plusieurs fois….
– « ROULEZ JEUNESSE » lance- t-il au micro
Voyant Louise cramponnée aux rênes par peur de tomber… Le ballon ne lui tape plus le front… à chaque tour,  c’est le pompon rose,  qui s’attarde sur son visage comme un caresse divine.
Attrape le pompon Louise..! C’est la vie en rose …  Tu as droit à un morceau.
– ATTRAPE-LE … Après plusieurs tours sous le regard amusé et  complice du maitre du manège,
un main quitte les rênes et LOUISE empoigne le pompon rose qui semble résister …
Mais cède enfin, pour finir contre le cœur de LOUISE… Dans un lieu où le rose fait bien défaut..!

Le coach magnétiseur fait plus que remettre du baume au cœur dans cette affaire.
Il aide encore plus cette brave dame déprimée, quand enfant, descendant du manège elle voit le maitre du manège qui échange le pompon rose de LOUISE contre un ticket pour un tour gratuit pour le jour de son choix.
LOUISE en pleure de se séparer de son beau pompon… Il me faut expliquer à cette enfant ce que signifie ce ticket crasseux….
 – C’est un joker Louise….Le maitre du manège offre ainsi, à quelques chanceux des tours gratuits sur son manège de la vie.
– Je vais en faire quoi de ce vieux ticket ?
– Garde ton joker Louise … Si un jour tu étais gravement malade, et que tu craignes pour ta vie
Tu donneras ton ticket en disant au messager brandissant sa faux :
– Le maître du manège m’a dit qu’avec ça je pourrai faire un autre tour de plus sur le manège de la vie..!

C’est à regret que Mme LOUISE quitte mon cabinet … Pour aller aider au démontage de la fête foraine …
Elle est hardie à la manœuvre comme une enfant gâtée et comblée.
C’est au son de l’air des gladiateurs que ma dépressive d’hier, armée jusqu’aux dents, est désormais prête à en découdre avec la vie, avec dans sa main gauche (celle du coeur ) un ticket crasseux et…. sur le cœur un pompon rose virtuel qui ne la quittera jamais.

air des gladiateurs

chou blanc est effectivement magnétiseur voir son site CHOU BLANC

La transgénéalogie. C’est quoi ce truc


MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau…. avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre …. Ambiance… Ambiance

La transgénéalogie…. C’est quoi ce truc

Selon certains sur notre chemin de vie ,

« Nous porterions deux valises :  La nôtre et celle d
e notre famille»
A quoi sert de fouiller dans le passé pour mettre à plat notre arbre généalogique?
Ce, qui a été vécu  par nos ancêtres peut-il réellement se manifester et influer sur dans notre vie d’aujourd’hui?

Le psychologue Bruno Clavier est convaincu de l’intérêt pour chacun de commencer sa psychogénéalogie, Il nous explique pourquoi :

Voilà un psychologue clinicien et psychanalyste rationnel qui s’intéresse à la psychogénéalogie ?
Comme c’est bizarre …  Vous avez dit bizarre….

Voici ce qu’il répond :

Parce que certaines situations étalent pour moi inexplicables. Et que j’aime comprendre !
Des patients semblaient bloqués, sans qu’aucun élément dans leur vie puisse le justifier. Conscients du problème, ils étaient cependant incapables de le surmonter. Comme s’il y avait autre chose …
Le même Phénomène pouvait s’observer chez les enfants.
Comment, alors que tout allait bien, pouvaient-ils soudain refuser d’aller à l’école ou faire des insomnies?
Alors j’ai cherché, dans une démarche presque scientifique, Et la psychogénéalogie m’a donné une piste :
Elle met en évidence la répétition d’événements, comme un grand-père qui aurait précipitamment quitté l’école à 12 ans; ou la perpétuation de peurs ou de croyances: et si le sommeil était devenu dangereux après l’incendie de la maison d’une aïeule pendant qu’elle dormait?
Aujourd’hui, j’ai trop d’exemples dans ma clinique et dans ma pratique pour
douter de cette transmission, même si nous ne savons rien encore du mode de cette transmission. En l’absence de marqueurs génétiques, la question reste sans réponse.
J’espère qu’on la découvrira un jour.
Pour l’heure, j observe et  voici par quelques exemples le fruit de mes observations :

Premier exemple très simple : vous avez une phobie des transports :
Si vous avez assisté à un accident dans le métro, vous pouvez comprendre d’où elle vient.
Mais quid si rien dans votre histoire personnelle n’est venu vous heurter ?
Alors, peut-être la clé se trouve-t-elle dans l’histoire familiale.
En réalité, nous portons deux valises : la nôtre et celle de notre famille.
Nous avons tous hérité des traumas de nos ancêtres, d’autant plus qu’ils sont proches de nous, et nous les « conservons» par loyauté.
Imaginons, pour reprendre notre exemple, qu’un enfant dans votre lignée soit décédé prématurément sur les rails d’un chemin de fer.
Votre mère elle-même, sans pourtant bien le comprendre, semblait réticente dès qu’elle entrait dans une gare.
Vous comprendrez probablement mieux votre peur des transports.

Quels sont les événements d’hier qui peuvent résonner aujourd’hui?

Nous pourrions dire que c’est tout ce qui a fait choc, comme un décès, un accident, une faillite, mais aussi un déménagement, une rupture.
Ce qui va avoir un impact sur les générations suivantes, c’est moins l’évènement en lui-même que la façon dont il a été vécu par la personne concernée.
Un grand-père peut avoir cruellement souffert de perdre ses terres, par exemple, quand un autre en aura profité pour se lancer dans le commerce.
Ce sont des émotions qui se transmettent : la peur, la colère, la honte, la tristesse. Mais aussi l’enthousiasme ou l’amour.
Un adultère n’aura pas la même incidence selon qu’il s’agisse d’un petit coup de canif dans le contrat ou d’une romance passionnelle qui aura donné naissance à un enfant.
À la suite de ces évènements, des mots d’ordre peuvent se transmettre :
« Il faut se méfier des femmes » ou « Je ne dois pas tomber enceinte », Cela peut parfois, et je dis bien parfois, expliquer pourquoi un couple n’arrive pas à avoir d’enfants. Reconnaitre que cet évènement appartient à son histoire familiale permettrait peut-être à ce couple de se libérer de la charge inconsciente qu’il a prise à son compte.

Un exemple pour le corps :
je me souviens d’un patient qui avait le dos totalement bloqué sans que la médecine ne puisse l’expliquer.
Nous avons découvert dans les archives militaires que son arrière-grand-oncle avait reçu une rafale de mitraillette dans le bassin pendant la guerre de 14-18 !
Et quelle ne fut pas notre surprise en apprenant qu’il était enterré au Père-Lachaise, juste en face du domicile de son descendant.

Quant à nos comportements, ils sont parfois insensés  ?
Comme celui de ce bébé qui refusait de prendre le sein de sa maman.
Pendant la séance, celle-ci m’a confié que son mari avait souffert d’une anorexie du nourrisson. Il a suffi que l’enfant entende :
« Tu n’as pas besoin de faire comme ton papa » pour qu’il se remette
à manger.
Chez les tout-petits, qui ne mentalisent pas encore…. c’est spectaculaire

La prise de conscience de ce qui ne nous appartient pas est, en soi, libératrice.
Cela nous permet de nous désencombrer, d’alléger la charge que nous portons pour avancer dans la vie.
Attention ! Nous gardons avec nous notre valise personnelle :
Un travail psychogénéalogique n’enlèvera rien au poids de notre histoire intime, elle aussi porteuse d’évènements difficiles et parfois mal ou non digérés.
Il ne doit pas être envisagé comme un moyen de nous débarrasser de nos problèmes : « Oh, tout ça, c’est à cause de ma grand-mère! »
Ce serait nous réfugier dans la facilité et nous déresponsabiliser.


Prenez votre temps faites des  recherches

Elle seront parfois longues, et fastidieuses, car vous devrez interroger les membres de votre famille pour retrouver tous les faits marquants de la vie de vos ancêtres.
N’hésitez pas à vous lancer à plusieurs, avec vos frères et sœurs ou vos cousins.
Ensuite, vous pourrez faire des recoupements et prendre conscience qu’à telle date, donc à tel âge, votre grand-père a connu le succès; or vous avez justement cet âge et vous avez des projets … Vous observerez aussi des répétitions, comme une fragilité sur le plan pulmonaire.
Vous ne découvrirez pas forcément de « secret de famille », mais pourriez par exemple vous apercevoir que personne ne parle jamais de Renée, votre arrière-grand-mère, sans bien savoir pourquoi. … Ce peut être une piste à creuser.

Et après ? Que devons-nous faire ?
Révéler ces événements et prendre conscience de leur portée met un terme au phénomène de reproduction. Mais vous pouvez aussi aller plus loin et envisager un rituel pour que le trauma, s’il a eu lieu, cesse de se transmettre.
Dans le cas de Renée, par exemple, cette aïeule oubliée, le simple fait de la retrouver, de la réhabiliter en visitant son village, va permettre que cette mémoire ne s’enkyste pas.
Écrire une lettre ou fleurir la tombe d’un défunt peut également être une démarche salvatrice. Tous ces rituels, parce qu’ils nous ramènent à un état d’enfant, quand la croyance était puissante, ont un effet réparateur et apaisant.
Comme lorsque nous soufflons sur une égratignure.

– Tout l’objectif d’un travail psycho généalogique est de nous sentir appartenir à une famille, sans plus la porter comme un fardeau.
Mais aussi de libérer la prochaine génération, qui n’aura plus que sa propre valise à porter .

 

SOURCE : Décembre 2021 psychologies magazine49

Aïe mes aïeux...! C’est à Anne Ancelin-Schutzenberger, cette femme exceptionnelle âgée aujourd’hui de 85 ans, que nous devons le terme de « psychogénéalogie » introduit vers 1980, ainsi que son développement en France. En systématisant l’utilisation du génosociogramme, elle propose une méthode de lecture des problèmes non résolus de nos ancêtres à travers le contexte familial, historique, économique, culturel, national et psycho-historique.
Montrant comment nous « payons les dettes » du passé de nos aïeux en intégrant leurs modèles selon une « loyauté invisible »…..


RETRO : C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac

Cataplasme d’argile contre une brûlure

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité Le mal maltraité….
Merci Mémé

Le cataplasme d’argile contre une brûlure

par Chou blanc

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse avant moi ne se vantait jamais des cures de ses malades….

Elle avait l’habitude me dire
retiens ceci gamin ….
« La mer ne se vante pas d’être salée « 
Alors toi aussi fait comme moi.
– Dis toi que nous ne sommes pas grand chose au regard de ce que nous véhiculons vers les autres…
– Dis toi qu’il n’y a pas que notre don du ciel pour soigner… La terre a donné aux hommes une partie d’elle même pour les aider : L’ARGILE
Moi pour ma part je vais te dire gamin comment l’utiliser

LE CATAPLASME D’ARGILE

Sur une table, poser une pièce de toile ou quatre épaisseurs de torchon cellulosique non teinté, en considérant qu’il faut disposer d’une surface bien plus étendue que le cataplasme proprement dit qui, lui-même, doit être plus grand que la partie à traiter.

L’utilisation d’une feuille de chou peut être préférable à celle de la toile ou de la cellulose, notamment si le cataplasme doit rester longtemps en place ou est appliqué sur une région très irritée ou enflammée.
La feuille de chou maintient alors la fraicheur de l’argile et l’empêche de sécher prématurément, ce qui est parfois à l’origine d’une situation désagréable.

Par contre, il faut absolument éviter l’emploi d’une matière imperméable (feuille de plastique, de caoutchouc, etc.), l’humidité de l’argile devant pouvoir s’évaporer.

Avec une spatule ou une cuillère en bois (ni métal, ni matière plastique), étaler une couche bien régulière d’argile sur le tissu ainsi préparé.
L’épaisseur peut varier de 5 mm à 2 cm, selon les cas.

En principe, l’argile est appliquée à même la peau, mais si le cataplasme doit être destiné à une partie velue ou malaisément accessible pour une personne qui se soigne seule et sans aide, une mousseline, gaze ou autre tissu très léger est placé entre l’argile et la peau.
L’inconvénient d’un intercalaire est d’entraver l’adhérence de l’argile contre la peau et de permettre ainsi une circulation d’air pouvant refroidir le cataplasme. Par ailleurs, il semble que l’on profite mieux des propriétés de l’argile avec le contact direct.

LA COMPRESSE D’ARGILE

L’usage d’une compresse de boue peut parfois être préférable à celui du cataplasme.
Pour ce faire, il faut prévoir une pâte très claire dans laquelle on puisse plonger un linge de toile qui doit ressortir revêtu d’une légère couche d’argile.
Cette pâte se prépare comme celle du cataplasme, mais en mettant moins d’argile et plus d’eau. Au moment de l’usage, remuer pour obtenir un bon mélange.
Tremper le morceau de toile dans la boue, le sortir, l’égoutter un peu et le placer sur la partie à traiter, en plaçant une mousseline intercalaire s’il y a lieu

FIXATION DU CATAPLASME OU DE LA COMPRESSE

Une fois le cataplasme ou la compresse en place, recouvrir avec un linge sec, puis fixer avec :
– Soit une bande collante, si l’endroit ne se prête pas à un bandage ou s’il s’agit d’un pansement de petites dimensions ;
– Soit avec une bande de tissu (genre Velpeau) ;

Si le cataplasme est à la nuque, bander avec le front, et non avec le cou.

L’application peut durer d’une heure à toute la nuit, selon les cas. Si c’est pour traiter une plaie purulente, il faut renouveler l’application toutes les heures. Quand la période de suppuration est terminée, on peut garder le pansement une heure et demie, Des que les tissus commencent à se reconstituer, prolonger jusqu’à deux heures chaque application.
.Pour le traitement d’un organe profond (foie, reins, estomac, etc.) le cataplasme est laissé deux heures en place au minimum, et jusqu’à trois ou quatre heures. Voir aux modalités d’application dans quels cas il peut être gardé plus longtemps.

  L’ARGILE CONTRE LES BRULURES

Les brulures traitées par largile guérissent mieux, plus vite et en laissant moins de traces quavec les autres procédés, surtout si largile peut être appliquée immédiatement.

L’importance des séquelles d’une brulure est fonction de la rapidité d’intervention.
En disposant toujours d’argile prête à l’emploi, il est possible de guérir une brulure dans des délais très courts, sans cicatrice et sans presque avoir souffert.

Appliquer l’argile froide, en cataplasmes épais, avec une gaze entre l’argile et la plaie. Après une heure, ou même avant si la douleur est vive, retirer le cataplasme en laissant la gaze sur la brulure si elle y adhère.
De même, si, en cas de brulures profondes et étendues, les lambeaux de vêtements adhèrent à la plaie, les laisser et appliquer l’argile par-dessus. À condition toutefois, que l’argile garde assez de points de contact avec la brulure.

L‘argile élimine tous risques dinfection et absorbe toutes les impuretés et les corps étrangers pouvant se trouver dans la brulure.

Elle élimine les cellules détruites et favorise la reconstitution cellulaire.

Poursuivre les applications, jour et nuit, renouvelées toutes les heures, jusqu’à l’apparition de tissus neufs.
Laisser alors les cataplasmes deux heures en place, puis ralentir la cadence d’application, mais continuer de mettre trois ou quatre cataplasmes par jour tant que les tissus ne sont pas entièrement reconstitués.

Si les brulures se trouvent à la main ou au pied, plonger directement le membre dans un récipient contenant de l’argile en pâte.
Il suffit souvent de rester ainsi une heure pour qu’aucune trace de brulure n’apparaisse à la sortie de ce bain de boue.
Pour les brulures étendues, il serait bon de plonger tout le corps dans un grand récipient d’argile : ceci indépendamment de toute autre mesure propice à soutenir l’état général.

Les brulures par les acides se traitent aussi avec l’argile.
Celles avec des alcalins se soignent à l’eau citronnée.
Dans tous les cas, boire beaucoup en raison du risque de déshydratation.

RAYMOND DEXTREIT  https://amzn.to/3jx9ge5

L’ARGILE
QUI
GUÉRIT


Dans les années 1950, en redécouvrant le pouvoir guérisseur de l’argile, Raymond Dextreit a permis à des centaines de milliers de personnes de recouvrer la santé.
   On peut (presque) tout traiter avec l’argile, le lecteur le découvrira avec étonnement et curiosité.
Il apprendra à l’employer sous forme de boisson ou en cataplasme, et à soigner facilement et efficacement aussi bien les troubles et maladies les plus courants que les blessures, contusions et accidents divers.

chou blanc est effectivement magnétiseur voir son siteCHOU BLANC

 

 

  Papy Merlin la prochaine fois parle leur des aimants de la terre

 

  • Magnétise rapidement l’eau. Une bonne hydratation est primordiale pour la santé et il est reconnu que l’eau magnétisée est très bénéfique pour la santé : elle possède des facultés de drainage et améliore l’ensemble des fonctions organiques.
  • Grâce à cet étui magnétique avec ses
    4 puissants aimants Néodyme 12200 Gauss, magnétisez très rapidement votre eau, en tous lieux et en toutes circonstances. L’étui se fixe en deux secondes par scratch et se règle sur toutes les petites bouteilles.

Articulation en douleur… mon corps me parle … mais j’y comprends rien…!


BLOC NOT
E
LITTÉRAIRE

par

Chou Blanc

«  Paroles d’hommes« 

Aujourd’hui:

« Comprendre les messages de nos articulations »,
éditions Albin Michel, 256 pages, 17,90 euros

Comprendre les messages de nos articulations

 Les douleurs articulaires peuvent être dues à des facteurs génétiques, à des maladies rhumatismales, auto-immunes, etc.
Mais Jean-Pierre Barral a constaté qu’il existait souvent une relation entre ces douleurs et des facteurs émotionnels bien précis.
Ce n’est pas par hasard que nous avons mal au genou, au dos ou à la hanche. C’est en étudiant des milliers de patients que Jean-Pierre Barral kinésithérapeute,ostéopathe   a pu établir quelles émotions et quels comportements étaient liés à telle ou telle articulation.
HANCHE: Ainsi, par exemple, si l’on considère que la hanche est l’ancrage d’une personne à ses lieux de naissance ou d’enfance, on pourra interpréter les douleurs de hanches comme pouvant être liées à un déménagement non désiré, un manque d’attaches familiales, une peur du changement, etc.
Jean-Pierre Barral nous explique les rapports qui existent entre nos articulations et nos émotions, pour nous permettre de nous libérer des tensions passées et présentes. Car on peut soigner une articulation en traitant un problème émotionnel, comme on peut soigner un problème émotionnel en traitant une articulation.
Jean-Pierre Barral présente, pour chaque articulation, son fonctionnement, les troubles qui peuvent l’affecter, les causes de ces troubles et comment les soigner (aux plans physique, psychique et alimentaire).

Articulations : ce que trahissent leurs douleurs

SOURCE: Article – Le Point – Anne jeanblanc

Des douleurs aux genoux, aux mains ou encore dans les hanches peuvent traduire d’autres maux du corps.

Les pathologies du foie peuvent se manifester dans l’épaule droite, celles de l’estomac dans l’épaule gauche,

 Il faut savoir écouter son corps et comprendre ses messages.

C’est ce qu’explique Jean-Pierre Barral, kinésithérapeute et ostéopathe, dans le livre qu’il vient de consacrer aux douleurs articulaires et aux moyens de les décrypter.
Car si l’origine du mal est souvent liée à une surcharge de travail, à des efforts inhabituels, à une mauvaise posture, à un traumatisme ou encore à une maladie rhumatismale, elle est aussi parfois le « point de fixation » de troubles émotionnels, psychologiques ou la zone de projection d’un problème organique. Et doit bénéficier, dans ces cas, d’un traitement adapté.

Jean-Pierre Barral rappelle qu’il existe un lien entre les articulations et les organes, et qu’une douleur articulaire subite, violente et à prédominance nocturne est souvent la projection d’un problème viscéral.

MACHOIRE – DOS- GENOUX : L’auteur cite notamment les douleurs dans la mâchoire et la colonne dorsale haute provoquées par le coeur, les douleurs de la colonne dorsale moyenne induites par un mauvais fonctionnement du foie, de l’estomac ou du duodénum (partie entre l’estomac et l’intestin grêle), les douleurs de la colonne lombaire basse, du bassin et même des genoux ayant pour origine les organes uro-génitaux (vessie, ovaires, utérus, prostate).

FOIE ESTOMAC : Sans oublier que les pathologies du foie peuvent se manifester dans l’épaule droite, celles de l’estomac dans l’épaule gauche, celles des reins dans les pieds…

Siège de souffrances

REINS: justement, les pieds, composés de 26 os, de 114 ligaments et d’une quarantaine d’articulations, sont le siège de bien des souffrances. En dehors de l’hallus valgus qui déforme le pouce des femmes, de génération en génération dans certaines familles, l’auteur explique que la sensation de marcher sur des aiguilles le matin au réveil peut être liée à un dysfonctionnement rénal, souvent en relation avec un excès de protéines ou un manque d’hydratation.
Quant à l’affaissement de la voûte plantaire, il est non seulement consécutif à l’avancée en âge, à la fatigue, mais aussi à un manque de minéraux et d’oligo-éléments.

HANCHE BASSIN : Le bassin, ce point central d’ancrage entre les fémurs et la colonne vertébrale, est « le solide nid protecteur des organes reproducteurs, il est l’expression de nos racines, de notre territorialité, de notre lien familial, de notre capacité d’ancrage« , écrit l’auteur. C’est pourquoi, selon cet ostéopathe, les atteintes du bassin et des hanches révèlent ou exacerbent les besoins de liens affectifs solides, de relations étroites avec la famille, de refuge matériel concret, de stabilité.

COEUR – POUMON : Comme le pied, la main comporte 26 os. « Ses douleurs expriment ce que l’on ne peut pas saisir, elles sont l’écho d’une certaine incompréhension », note Jean-Pierre Barral.
Mais la main gauche et surtout l’annulaire et l’auriculaire sont en relation avec le coeur.
Une douleur brutale et vive, souvent accompagnée d’une souffrance au niveau des mâchoires, peut signifier un problème cardiaque.
Et, même si c’est plus rare, les troubles pulmonaires peuvent aussi provoquer des sensations douloureuses dans les mains.

Le livre
« Comprendre les messages
de nos articulations »,
éditions Albin Michel, 256 pages,

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez
Chou Blanc