Archives par étiquette : nature

POÉSIE : L’âme du vin

pour les amoureux de la littératureVos poèmes, vos poèmes préférés …
– Des livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller…. O
u tout simplement comme aujourd’hui un beau texte à nous faire partager

Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!

MUSIQUE D’AMBIANCE

L’âme du vin

Un soir, l’âme du vin chantait dans les bouteilles :

«Homme, vers toi je pousse, ô cher déshérité,
Sous ma prison de verre et mes cires vermeilles,
Un chant plein de lumière et de fraternité!

Je sais combien il faut, sur la colline en flamme,
De peine, de sueur et de soleil cuisant
Pour engendrer ma vie et pour me donner l’âme;
Mais je ne serai point ingrat ni malfaisant,

Car j’éprouve une joie immense quand je tombe
Dans le gosier d’un homme usé par ses travaux,
Et sa chaude poitrine est une douce tombe
Où je me plais bien mieux que dans mes froids caveaux.

Entends-tu retentir les refrains des dimanches
Et l’espoir qui gazouille en mon sein palpitant?
Les coudes sur la table et retroussant tes manches,
Tu me glorifieras et tu seras content;

J’allumerai les yeux de ta femme ravie;
A ton fils je rendrai sa force et ses couleurs
Et serai pour le frêle athlète de la vie
L’huile qui raffermit les muscles des lutteurs.

En toi je tomberai, végétale ambroisie,
Grain précieux jeté par l’éternel Semeur,
Pour que de notre amour naisse la poésie
Qui jaillira vers Dieu comme une rare fleur!»

 BAUDELAIRE


SOURCE :
site poètes.com

saint amour

Produit Carrefour

logo poésie smallNous remercions notre contributrice qui jeudi a dignement arrosé sa solitude avec une bouteille de BEAUJOLAIS appellation Saint Amour.
Quelques jours après, retrouvant toute sa lucidité, l’étiquette de la bouteille vide  a attiré son attention.
Le château de Saint Amour a eu la bonne idée de reproduire sur son étiquette, la dernière strophe du poème de Baudelaire…
Le mail qu’elle nous a transmis, a fait découvrir au comité de rédaction l’appellation Saint Amour et le poème que nous partageons avec vous aujourd’hui…
Nous sommes désolés, mais vous êtes trop nombreux pour que nous vous fassions gouter le dit breuvage…… Demandez  au  Carrefour du coin….

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

POESIE : Mamy Louisa en octobre

LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

POÉSIE : Mamy Louisa d’octobre

C’est ce mois-ci,  une débauche de poèmes, chansons et divertissements pour tous et pour tous les gouts.
Pour vous… Rien que pour vous… Plein les yeux, plein les oreilles …. On vous aime….!!!!

La pleine lune

La lune éclaire un chemin bordé d’aubépines ;
Pendant qu’au loin, la sorcière blanche s’achemine
Vers des plantes qu’elle cueille à perdre haleine :
L‘ail de l’ours, la bruyère, et certaines graines.

Pour que tu trouves le chemin de l’amour,
Certains te donneront l’affection, d’autres, la passion ;
Avec les prières de la sorcière de la guérison.
Du chaudron qui bouillonne, un chant monte.

Endormi, tu ne vois rien, n’entend rien et pourtant
Un monde et le chat veillent le bel amant ;
La lune sourit, le somnifère a fait son effet ;
Sous ses doux doigts, tes cheveux, qu’elle défait.

Louisa


Tableau jep Papy Réalisè en 1978 pour écran d’attente – cliquez il est géant
Ail de l’ours C’est quoi LOUISA ?


SUPER GÉNIAL CES DEUX A NE PAS MANQUER
La nuit, c’est quand je me retrouve
Seul face à face avec tes yeux
Et que bizarrement j’éprouve
L’envie de toujours vivre heureux
L’envie de toujours vivre heureux
        Une nuit

Un jour tu ne seras plus présent;
Toi, qui est en ma mémoire, toi l’irréel ;
Le ciel seul, pourra te revoir présent,
Alors laisses moi respirer ton image virtuelle.

Ou bien j’irai rechercher ton orchidée ;
J’en extrairai tout ce dont tu rêvais :
De son parfum, des pétales à son pistil ;
Et de sa mélodie, un sourire.

Shenzhen-Nongke qui a été gardée huit ans
Dans la nuit, pour un Roi , seulement.

En main propre je te la rapporterai ;
Il parait qu’elle porte le meilleur parfum du monde ;
Il parait aussi que c’est une onde
Que sa beauté est adoubée par sa Royauté.

Louisa

BONUS DU POETE CATALAN PERE GUISSET (1920 -2000)

 LA NUIT

Dans le ciel, les étoiles !
Au loin les sonnailles
Le bétail est a l’étable,
au pied du chêne vénérable.
Dans le maquis, un rossignol,
fait ses sérénades avant l’envol.

Cliquez l’image pour la suite

                                                        Mon amie l’abeille

Elle butine toute sa vie et n’ont pas de problème ;
Elle vrille un fruit ou découpe des feuilles
Ce sont les reines de la dentelle, d’un poème ;
Leur nid est fait de miel, d’amour et d’accueil.

Le jour perce le feuillage, la chanson aux lèvres ;
Le parfum encore imprégné jusqu’aux veines
Elle font un tour sur la pergola remplies de sève ;
Parfois, elles ne repartiront qu’avec un poème.

Elle connaît la maîtresse des lieux, ou le maître ;
Avec ses amies, elles leur feront une haies d’honneur ;
Tout en suçant leur raisin, elles leur feront une fête ;
Quand l’été est brûlant, elles feront de l’ombre en cœur.

Elle fait de jolies rondes pour polliniser ;
Si elle vient et qu’ on l’aime, on peut l’utiliser ;
En leur mettant un bol d’eau et des friandises ;
Ce sont de grands enfants, quoiqu’on en dise.

Louisa

NE RATEZ PAS LE BLOG DE
DAME MIELINE
8 ARTICLES SUR LE MIEL
 POUR LE N° 1 CLIQUEZ L’IMAGE

La larme de Rê créa l’abeille… Depuis les mures ont des abeilles et nous du miel

  Un mythe égyptien explique la naissance des abeilles et du miel en ces termes :

Le dieu Rê pleura et les larmes de son oeil tombèrent sur le sol ; elles se changèrent en abeille ; l’abeille construisit (ses rayons), son activité s’exerçant sur les fleurs de toutes les espèces végétales ; ainsi naquit la cire, et ainsi naquit le miel, à partir des larmes du dieu Rê.

Je ne vois que toi ,

Le soleil ensoleille tes cheveux déjà gris ;
Je ne vois que toi ,
La montagne a mis ses plus beaux habits ;
Je ne vois que toi.

La musique a envahi tout l’espace ;
Je n’entend que toi,
Quelques enfants chantent, c’est un faste ;
Je n’entends que toi.

La paix est revenue à l’horizon ;
Je ne connaîtrai que ma passion,
Je ne connaîtrai que toi à l’horizon,
Avec toi, le mot guerre est une malfaçon..

La guerre nous a donné une chance ;
Je serais toujours ta providence,
La paix nous a donné une autre chance ;
Je vivrai avec toi, ma providence

Si Dieu le veut

Louisa

Les abeilles ont rendez-vous avec
les trèfles en fleur ;

   Là-bas

Là où tu regardais, les trèfles en fleur ont poussé ;
L’herbe trop haute, a caché des lézards
Et ma maison n’est plus qu’un dortoir
Là où vivent maintenant des fleurs sucrées.

 Les abeilles ont rendez-vous avec les trèfles en fleur ;
Je vais où ces insectes iront, sans aucune peur,
Là où tu regardais, là il y a une abeille sur une fleur ;
La pluie, jamais ne la consolera, ni aucun coeur.

Louisa

LE PRINTEMPS EN TOUTE SAISON

Ne monte pas le son, tes mots sont si beaux !!!
Inutile de parler, seules tes pensées suffisent ;
Tu dis que là-bas, l’automne est encore beau
Tu dis que l’hiver et les frimas ne sont que des frises.

Bientôt reviendront le printemps et ses fleurs
Nous entendrons à nouveau le poète et ses pleurs ;
Pourquoi se dépêcher de le ramener, laisse faire
Ton sourire me suffit, en attendant, laisse faire.

Louisa –

TABLEAU JEP PAPY POUR LOUISA ET LA CHOUETTE CLIQUEZ IL EST GEANT

       MON AMOUR

Toute mon âme, respire, soupire, elle pense à vous ;
Pas seulement aux marginaux, assis sous la pluie ;
Par seulement aux gueux d’ailleurs et chez nous ;
Je pense à vous, les enfants d’ici et de partout.

Je sais que des enfants ne mangent pas, « rêvent »
Rêvent d’une datte, d’un fruit, du lait de chèvre ;
D’autres ramassent les grains de riz, tombés ;
Pendant que le soleil continue de briller.

Quand je déguste une mangue et des Kakis
Des enfants rêvent de fruits poussant dans leur pays ;
Quand pendant des fêtes, je nourris le Boudda
Je me dis que vous mangerez bien ce plat.

Quand je voyage en mangeant , vous venez ici …
Le soir , souvent, je me dis qu’il ne faut rien jeter
Ni un fruit, ni leur pelure , encore moins leur parfum ;
Mon sourire pendant ce temps là, s’est mis à briller.

Et tout ce que le modernisme apporte aux européens
Et que fabriquent tant de mères et leurs enfants ;
L’amour circule, avec la musique et les poèmes ;
Pendant le soleil brille dans ces pays pourtant.

Louisa

 

 Les légendes ne prennent pas seulement naissance dans les temps anciens.

Depuis les années 1980, il en est une qui persiste. Selon la rumeur, posséder un tableau du Garçon qui pleure, c’est s’exposer à voir sa maison partir en fumée dans un immense incendie.
CLIQUEZ CE MALHEUREUX GARÇON ET DÉCOUVREZ LA SUITE

MERCI LOUISA
Je ne vais pas mourir idiot…
je croyais qu’il s’agissait d’un oiseau…

Un ocarina est un instrument de musique à vent ovoïde, ressemblant à une tête d’oie ; d’où son nom : en italien, oca signifie « oie », et ocarina, « petite oie ». –       Écoutez ça
  Tant qu’il aura un ocarina

Tant que l’ocarina chantera, fleuriront les orchidées ;
Tant qu’elle accompagnera les herbes folles
Elles jailliront comme une source, du sol
Tant qu’un ocarina chantera au blé.

Les oiseaux se rassembleront pour écouter
Les enfant s’endormiront sans être bercés ;
Que la pluie danse ou au loin, ses gouttes,diffusent
Il y aura toujours une flûte qui , doucement, s’amuse.

Louisa

Quand

Quand on t’enlèvera, la-bas, pour une éternité ;
Tes souvenirs les plus beaux se souviendront-ils
Du trèfle, des fleurs d’acacia, et du mimosa ?
Tu me chuchoteras à l’oreille de mon oreille ?

Gratteras-tu un coussin avec tes pattes
Pour qu’on t’ouvre la porte du jardin ?
Les chats seront-ils aussi beaux et coquins ?
Tout n’est qu’interrogation pour mon petit lévrier.

Avec ton regard neuf, tu seras, je crois, ému,
De voir des copains, des chiens que j’ai connus ;
La maîtresse céleste t’adorera, autant que moi ;
Et surtout ce sera un bon climat pour toi.

Dans les sentiers, tu grappilleras, humeras des fleurs ;
Tout comme autrefois, une coccinelle t’embêtera
Et en voulant la croquer, tu la rateras,
Ici, on ne t’auras pas effacé des fleurs.

Louisa –


 Je voudrais tant que tu sois là
  Je voudrais tant que tu sois là
Pour te dire ma solitude
Pour te dire ma lassitude
De te savoir si loin de moi

LA COULEUR DE L’AZUR

L’azur du ciel, qu’il soit d’ici ou d’ailleurs
C’est une couleur qui nous parle ;
On fait des projets quand elle couvre les arbres ;
Elle nous nourrit sans aucun tralala .

Le ciel, nous offre des couleurs dans nos yeux
Des saisons dans nos coeurs et aussi Dieu
C’est pourquoi , je lui rends grâce ;
J’admire cette couleur, ses nuances, son faste.

Je rêve à elle, quand l’automne arrive ;
Je rêve tout éveillée, j’en suis ivre ;
A chacun de ses pas, j’y trouve un bonheur ;
A chacun de ses gris, noirs, point de malheur.

Louisa


BLEU BLEU BLEU LE CIEL DE PROVENCE

Devant ma porte

L’automne a bien fait son retour;
La tramontane m’apporte des messages ;
De la note de l’épicier, à quelques sous ;
Parfois une fleur séchée du bougainvillier;

Si je veux je peux les balayer;
Mais c’est sympa de voir les messages ;
Peut être que l’automne offre le passage
D’un petit pas, et des plus grands pas.

Devant ma porte fermée, les empreintes
Se parlent, se communiquent sous le soleil;
La rue en pente récoltera un jour
Un trèfle à quatre feuille.

Louisa –

Tableau du 31 10 21 de jep papy pour LOUISA et la Chouette

Une rose
A peine éclose et jolie comme une rose,
Elle a préféré s’exiler, pas pour un ami ;
A peine éclose, elle a offert toute sa vie
En cueillant une fleur, j’ai pensé à cette rose.

Abandonnés le foyer et les mondanités
Elle s’est vêtu d’un sari aux trois rubans bleus
Et de son sourire pour parcourir la pauvreté;
La couleur bleue c’était sa couleur des cieux.

Quel bonheur que votre parcours :
Tenir un enfant dans vos bras qui sourit,
Soigner un lépreux ou réconforter un petit,
Vous confère le sourire de l’amour.

Le temps d’un ange , d’un ange-gardien
Vous a permis de cajoler la terre entière;
En partant de rien, juste avec un sari indien
Fermez vous, de temps en temps les paupières ?

Des joyaux aussi beaux que les yeux d’un bébé,
Quand, arrive l’automne arrive avec sa misère ;
Repassez vous ces photos, Mère, pour avancer
Juste pour ne pas flancher, juste avec une prière.

Louisa
Pour Mère Térésa

Bientôt une nouvelle année

Puisqu une jolie année va encore se terminer ;
Les pas dans le sable vont avec le vent, s’effacer ;
La pluie les diluer comme une jolie aquarelle
Qu’il ne restera qu’une belle empreinte virtuelle.

Ta voix, tes cheveux naturellement défaits
Surtout ton sourire qu’on devine
Complète cette nonchalance divine
Que seule, une fée, peut interpréter.

Effacer tout cela, ce serait un crime;
Transcender cela ce serait un beau rêve
Un luxe qu’on ne peut s’offrir sans être victime ;
La vision d’un autre monde, d’un beau rêve.

Le soleil de cet été a dû colorer tes étés
Décolorer la mèche qui tombe élégamment
Pour que la moindre brise lisse savamment
Que la moindre brise, seule, lisse avec doigté.

Le vent a dû voler ta voix et ton sourire
Même tes pensées se sont envolées
Que me restera-t-il que mes pauvres pensées ?
De toi, toujours un beau souvenir.

Louisa

LA VOILA TA BELLE AQUARELLE MAMY LOUISA
PAS DE MOI DOMMAGE …  MAIS  UNE DU SITE
    http://lapalettedecouleurs.over-blog.com/

CHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
« La poésie, c’est le sourire du langage« 

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

ÉCOSSE: Les piscines des fées

banniere 468px 60px ruyedesplantes
VETEMENTS ET ACCESSOIRES         SANTÉ ET SOINS DU CORPS       VOYAGES VALISES

LOGO choulestropic CARNET
DE VOYAGES

de
Aubin CHOULESTROPIC

.
Parmi les potes âgés du potager municipal
Aubin CHOULESTROPIC a la passion des voyages …
Cette fois encore, nous lui arroserons ses salades et ses tomates pour qu’il parte assouvir sa passion….
Mais cette année, nous avons, en contrepartie, exigé qu’il alimente la rubrique voyages de l’été dans la Chouette…. Nous le suivrons donc en Ecosse dans l’île de Skye…
Ambiance Ambiance…..
LES PISCINES DES FÉES DE L’ ÎLE DE SKYE

L’Ecosse, la pays des châteaux hantés, des monstres marins, des fées et des lutins…

Un subtil mélange de landes mauves de bruyères et de lochs, des falaises dominantes, avec ce petit air de mystère et de légende qui plane dans les airs.
L’île de Skye  est surnommée l’île des brumes, elle se situe dans la mer des Hébrides.

L’Ile de Skye est la plus grande Ile de l’archipel des Hébrides Interieures.
Elle se situe dans la mer des Hébrides et fait partie du Council area de Highland. Elle est depuis 1995 reliée au continent par le pont de Skye sur le loch Aillse .

C’est une destination incontournable pour ceux qui aiment, la tradition celtique et sa musique, le bon whisky, la faune sauvage, les paysages merveilleux et mystiques.

Portree en est la ville principale, bâtie autour d’une anse naturelle, avec son port pittoresque, Portree possède un large éventail de magasins, de galeries et de boutiques d’artisans. Elle reste le point d’attache des touristes souhaitant visiter l’île.

En promenade, vous découvrirez de tout petits villages perdus, des reliefs sauvages et comme déchiquetés, des vallées mystérieuses et oubliées du temps. Appelée aussi l’île des brumes, quand Skye s’offre à vous en toute lumière, vous verrez des paysages d’une beauté sauvage.

 Approchez vous des Cuillin Hills, allez à la recherche du rocher du Vieil Homme de Storr, sculpté par l’érosion et figurant le visage d’un homme âgé…

AUBIN CHOULESTROPIC1Les Fairy Pools

Les Piscines des fées (Fairy Pools) sont situées au sud-est de la forêt de Glen Brittle, on s’y rend pour admirer des piscines aux eaux vierges et cristallines possédant des reflets réputés comme magiques et de superbes cascades.
A l’arrière plan, des montagnes impressionnantes (les Cuillins) se dressent face à l’océan.

Ces bassins  ont été creusés au long des siècles par l’érosion, et pleins d’une eau cristalline et translucide.

AUBIN CHOULESTROPIC1Un conseil pour Photographes:
Visitez les Fairy Pools sous un ciel un peu nuageux et après une petite pluie. De cette façon, les niveaux d’eau sont assez haut pour mais surtout la couverture nuageuse limite les reflets en mettant en valeur la beauté du fond des piscines des fées

Rejoindre les piscines des Fées à Glenbrittle

 Le village le plus proche de la Fairy Pools est Carbost à l’ouest de Skye. Pour débuter une promenade enchanteresse dans les environs il faut partir de Carbost et emprunter la route de GlenBrittle.

 Pour vous rendre sur l’Ile de Skye vous devrez prendre un ferry à Mallaig ou bien emprunter le pont qui relie Kyle of Lochalsh à l’île de Skye.

 Une fois sur l’Ile de Skye en direction de Glenbrittle vus partirez en randonnée le long d’un cours d’eau.
Comptez environ une heure de randonnée facile pour découvrir les bassins.

AUBIN CHOULESTROPIC1UN LIEU FÉERIQUE ET MYSTÉRIEUX

On dit par ici que l’île est habitée par des fées, et a le don de procurer la guérison spirituelle.
Il suffit seulement de se baigner dans l’une de ses piscines naturelles en cascade. (
Mais l’eau y est souvent glacée !)

Sur les berges, après un petit bain avec les fées, on se prend à rêver et à voir apparaître un lutin, ou un druide… ou un lapin, un cerf ou un aigle…

Chaque saison, chaque jour, chaque minute sont différents ici, les couleurs changent, du vert intense au mauve profond, avec un bleu outremer, souligné par le ciel orangé et flamboyant des couchers de soleil.

Plus loin, le loch Coruisk, ce lac accueillerait disent les natifs du lieu, les kelpies, des esprits faits d’eau représentant des chevaux dotés chacun de la force et l’endurance de 100 chevaux.

Les Piscines des Fées, Ecosse © Daniel Stockman

Vous entendrez parler ci aussi de Scáthach Uanaind, est une magicienne puissante et redoutable qui demeure en Écosse.
Elle est souvent associée à Skye, c’est elle qui forme et initie les plus valeureux guerriers. Experte aussi dans l’art de la guerre et du sexe, elle est à la tête d’une tribu de femmes qui éduquent les héros.

SOURCES:    https://www.lesguides.fr
https://www.globe-trotting.com

AUBIN CHOULESTROPIC1

Aubin CHOULESTROPIC


Share Button

LADINDE : Laisse pisser le mérinos

hypnose-002ba.jpg dinde BLOC NOTE LADY LADINDE         Bloc note
de
LADY LADINDE


 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique /
 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... »
Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR

L’origine de l’expression:   Laisser pisser le mérinos

« Tu vois, je te le dis GASTON……. Là on touche à une sujet brulant on va pas pouvoir jouer plus longtemps à touche pipi avec Lady Ladinde …..
Elle va vite comprendre ce qu’est un mérinos … et qu’il a rien à foutre à aller pisser dans son poulailler …
je le sens pas ton truc du jour….. ça sent pas très bon cette affaire là….
Enfin j’en parle pour l’avoir lu dans les livres parce que l’odeur de l’urine du mérinos je connais pas …. j’en connais que « l’haleine »
LADY LADINDE qui ne connais que la laine pingouin risque de nous voler dans les plumes….

– Si elle vole dans les plumes de la Chouette aussi, tu vas pouvoir te faire un duvet pour cet hiver …!
– Ouais je veux pas qu’elle dise qu’on la prend pour une dinde ….
– je crois que moi…. je vais aller pisser un coup … Seul…! je te laisse le mérinos et toute ta ménagerie…. en tout cas, je te conseille de rester tranquille de laisser courir….. et si le mérinos a une envie pressante ….. Tu t’en débrouilles….!

dinde– Ooohhhh vous deux …! On dérange pas là…? Parce que moi? je bosse ….
 » Je souhaite m’instructionner….!  » Alors vos histoires d’urinoirs je veux tirer ça au clair….. sinon c’est moi qui viendrais tirer la chasse …..

– Allez du calme allons y pour la petite HISTOIRE DU JOUR

Laisser pisser le mérinos: c’est Laisser courir, laisser aller les choses, laisser faire.

D’abord qu’est-ce qu’un mérinos ?
Il s’agit d’un ovidé et, plus précisément, d’une race particulière de mouton dont la laine était très appréciée (en fait, deux races, puisqu’on trouve en France les mérinos d’Arles et ceux de Rambouillet ).
Mais est-ce que le mérinos urine de manière particulièrement importante, suffisamment pour avoir marqué les esprits ? Il semblerait que oui, mais pas plus que les autres ovidés, et que, par conséquent, l’origine de l’expression ne soit pas vraiment liée à ça.

– je connais Gaston…. et monsieur Macron aussi …
il dit qu’ils sont faciles à tondre…!!!!

Hé le  voila le sieur Dindon de la Farce….
Ce noble monsieur se croit autorisé à toutes les médisances…
il faut que tu arrêtes de dire que le jour est proche où nous n’aurons plus que « l’impôt » sur les os…
et que l’impôt serait  un tribu prélevé sur le travail des uns pour entretenir la paresse des autres..
il suffit cher monsieur…! Moi qui représente la république, je te le dis haut et fort , tous les impôts ont une assiette, alors ils n’ont pas besoin de venir manger dans la tienne…!!!
Pas vrai Gaston ….!!

– Certes…. certes…. mais reprenons…!

Au début, il y avait « laisser pisser la bête »,

Une locution venue, au XIXe siècle (et peut-être avant), des gens qui menaient des attelages et qui choisissaient de s’arrêter pour laisser leurs animaux faire leur petit besoin car, si l’on sait que ces bestiaux, qu’il s’agisse de chevaux ou de bœufs, défèquent volontiers en marchant, il semblerait qu’il leur soit beaucoup plus inconfortable d’uriner en avançant, avec des risques de retenue pouvant provoquer des troubles.
Il y avait donc d’obligatoires pauses pipi au cours des longs trajets.
Entre l’avance lente des animaux et les arrêts nécessaires, il fallait que les cochers ou conducteurs d’attelages et les éventuels passagers soient détendus, peu pressés, zen, état d’esprit qui est sous-entendu dans la signification de l’expression qui est ensuite passée dans le langage commun pour signifier « laisser faire ».


A la même époque, le mérinos, ou du moins sa laine, était en vogue, le mot étant donc souvent sur les lèvres des gens.
De là, des plaisanteries (la locution ne paraît-elle pas absurde, donc amusante ?), ont provoqué la substitution de la simple bête par notre animal à poils laineux.

dinde

– Oh vous deux vous êtes restés des merdeux ….. même dans vos expressions ..?
– Moi… Ben   « je laisse courir » cette expression doit  venir de mes ancêtres…..


  – Laisse pisser la merdinos mon lapin…….. c’est pas des flèches ces deux là … il y a rien à apprendre….On rentre au poulailler..!

dinde

Tu as bien raison mon petit canard allons faire coin coin

 

 


  MORBLEU…! Ces deux là, si on les surveille pas, ils nous prendraient pour des bleus et forniqueraient dans tous les coins …..
Enfin presque …. pas chez le volailler ..!
Dame prudence Noël approche…..

SOURCE:site expressio


dinde

LADY LADINDE
“La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours”retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button