Archives par étiquette : psy

Votre main forme un “M” Quesaco..?

VETEMENTS ET ACCESSOIRES   SANTÉ ET SOINS DU CORPS  VOYAGES VALISES

Blog note
de Psychourette

La lettre M dans les lignes de votre main
quel est le sens ….?
Sommes nous maudits comme
” M le Maudit du film de Fritz Lang 1931

Si les lignes de votre main forment un “M”, vous êtes quelqu’un de spécial

Qu’on y croit ou pas, c’est troublant !

La chiromancie (interprétation des lignes de la main) fascine depuis des siècles et continue d’en étonner plus d’un. Les plus aguerris pensent pouvoir lire notre avenir dans nos mains.

On imagine que vous êtes sûrement en train de regarder votre main pour savoir si vous avez bien un “M” qui se forme et si c’est le cas, voici ce que cela veut dire !

Si un M se forme sur votre main, ce n’est sûrement pas par hasard

Vous êtes dotés d’une très bonne intuition qui vous a permis d’arriver là où vous en êtes aujourd’hui et qui vous aidera à l’avenir à réussir ce que vous entreprendrez. De plus, vous n’aimez pas le mensonge, que ce soit de votre part ou de celle des autres. Si vous êtes une femme, c’est d’autant plus vrai, puisque les femmes sont plus nombreuses que les hommes à porter cette marque.

Vous avez la capacité à changer ce qui ne vous plaît pas. Vous ne suivez que la route que vous tracez vous-même. Dès qu’une opportunité se présente, vous la saisissez sans hésiter. Tout cela est possible grâce à votre capacité à deviner ce qui va se passer.

Vous êtes peut-être nombreux à avoir cette marque, cela ne veut pas dire que vous êtes moins uniques. Continuez de croire en vos capacités et en votre destin !


Après avoir vu le film M le Maudit dans ma jeunesse et ayant constaté le M dans ma main….. J’ai pendant des années cru que j’étais MAUDIT ….
Merci pour ces explications psychourette

Pour ceux qui ne connaissent pas en voici quelques extraits

M le maudit , sorti en 1931, est le premier film parlant réalisé par Fritz Lang.

M le maudit (, sorti en 1931, est le premier film parlant réalisé par Fritz Lang.
Inspiré de l’affaire Peter Kürten et quelques autres faits divers semblables, il montre les habitants d’une grande ville allemande jetés dans la terreur et l’hystérie par un meurtrier d’enfants, si bien que la police et la pègre se mettent l’une et l’autre à sa poursuite.

Plaidoyer nuancé contre la peine de mort, ce chef-d’œuvre du cinéma allemand, innovant profondément par rapport à l’expressionnisme, est, en pleine montée du nazisme, une interrogation dérangeante sur l’aspect criminel de la société, l’irresponsabilité des fous, l’identité de l’assassin et de la victime qui habite l’homme.

M LE MAUDIT FILM DE FRITZ LANG 1931

Synopsis:
Toute la presse ne parle que de ça : le maniaque tueur d’enfants, qui terrorise la ville depuis quelques temps, vient de faire une nouvelle victime. Chargé de l’enquête, le commissaire Lohmann multiplie les rafles dans les bas-fonds. Gênée par toute cette agitation la pègre décide de retrouver elle-même le criminel : elle charge les mendiants et les clochards de surveiller chaque coin de rue…

SOURCE :      

https://www.pausecafein.fr/psychologie/lignes-main-chiromancie-forme-lettre-m-signification.html

PSYCHOURETTE
Share Button

Des compositions musicales… venant de l’au-delà


MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau….avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre ….Ambiance…Ambiance

Les compositions musicales… venant de l’au-delà

Parmi les quelques médiums contemporains qui ont reçu ou reçoivent encore de la « musique de l’au-delà », Rosemary Brown (27 Juillet 1916 – 16 Novembre 2001) est sans conteste la plus connue.

Dès sa plus tendre enfance, elle avait été en contact avec le monde des esprits.
À l’âge de cinq ans, elle vit une nuit au pied de son lit un homme âgé vêtu d’une soutane. Celui-ci la regarda intensément puis disparut.
Plus tard, lorsqu’elle vit un portrait de Liszt, elle reconnut le visiteur de son enfance. Contrairement à la plupart des gens, les esprits, disait-elle, lui faisaient moins peur que les vivants.

Un jour, Liszt Réapparut

Un jour, Liszt lui apparut de nouveau pour lui confier une mission :
Faire connaître et publier des œuvres musicales d’un groupe musiciens décédés (De Bach à Debussy) afin d’apporter une preuve de la survivance de l’être après la mort physique.

Rosemary Brown, sous la dictée de ces visiteurs de l’au-delà, écrivit de nombreuses pièces musicales qui furent étudiées sérieusement et certaines, exécutées par des musiciens de grande réputation, tels que Derek Watson et Leonard Bernstein.

Avant de procéder au premier enregistrement de sa musique, la compagnie Philips demanda à Rosemary Brown de se soumettre à une série de tests, dirigés par le professeur Tenhaeff et son équipe.

Parmi les nombreux sujets que j’ai étudiés ces dernières années, écrit cette sommité de la recherche parapsychologique, Rosemary Brown est certainement l’un des plus intéressants.
Elle est aussi l’une des personnes les plus agréables à fréquenter et, certainement, l’une des plus équilibrées. (Disque Philips No 6500 093).

CLIQUEZ LE  PIANO
POUR UNE AUTRE VIDÉO

RAPSODIE en Fa dièse de Franz LISZT
→via Rosemary Brown

Ce médium n’est jamais en transe lorsque ses visiteurs invisibles la contactent.

Une chose surprend toujours les témoins de ces dictées :
La vitesse à laquelle Rosemary Brown écrit cette musique.
Une autre chose déroute les spécialistes :
La qualité musicale des partitions enregistrées, qui dépasse infiniment ce que pourrait produire un musicien ordinaire. Et Rosemary Brown n’est pas musicienne..!

Une causette entre mélomanes… !!!!

Elle discute donc avec ses invités invisibles d’une façon souvent touchante.
Le crayon pointé sur le papier, elle explique à Franz Liszt qu’il va trop vite. Elle lui demande de répéter s’il y a une ou deux barres à telle ou telle série de notes.
Elle bavarde familièrement entre deux dictées. Une chose est certaine, c’est qu’elle va bien plus vite pour composer que la plupart des musiciens contemporains. Et l’œuvre se tient !

On se calme…!

Parfois la communication est coupée. Elle gronde alors Liszt, coupable de s’énerver et de se mettre à parler trop vite en français ou en allemand.
Chopin lui-même a tendance à s’emballer et à parler polonais.
Rosemary Brown ne se démonte pas pour autant et elle prend en note phonétique le message qu’elle retranscrit ensuite avec un ami polonais.

Les potes de Rosemary Brown

Rosemary Brown ne se limitait pas à la musique.
Depuis 1964, elle avait aussi été contactée par de nombreux artistes disparus, des écrivains, des poètes, des peintres, voire des scientifiques ou des philosophes : elle avait eu, entre autres, des contacts avec Van Gogh, Bertrand Russell et Albert Einstein.

La musique qui est transmise à Rosemary Brown, précise Sir Donald Tovey, n’est pas dans le simple but de donner du plaisir à celui qui l’écoutera :
Elle est faite pour stimuler les personnes sensibles et sensées, pour les pousser à explorer les parties cachées et inconnues de l’homme et de son psychisme.
Quand l’homme aura sondé le mystérieux continent de sa conscience, il sera capable d’atteindre des sommets.

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

JOACHIM : Impossible, sur un forum musical, de ne pas parler de Rosemary Brown…

Elle est née Rosemary Dickeson à Londres le 27 juillet 1917, et morte à Londres le 16 novembre 2001. Mariée en 1952 à Charles Brown.

Rosemary Brown est un médium anglais qui, dans les années 60, reçut de certains musiciens décédés, la communication de partitions musicales composées dans l’au-delà.

«Aujourd’hui, écrit-elle en 1971, Liszt est l’organisateur et le directeur d’un groupe de compositeurs célèbres qui me rendent visite et qui me donnent leurs nouvelles compositions. Ce groupe, à l’heure actuelle, comprend douze personnes: Liszt, Chopin, Schubert, Beethoven, Bach, Brahms, Schumann, Debussy, Greig, Berlioz, Rachmaninov et Monteverdi. Je les ai nommés dans l’ordre où ils vinrent à moi. D’autres, tels qu’Albert Schweitzer, m’apparurent brièvement et me donnèrent quelques pages de musique, mais ne sont pas revenus jusqu’à présent. Mozart, par exemple, n’est venu en tout que trois fois.
Aujourd’hui, après six ans de travail, j’ai dans mes tiroirs environ quatre cents oeuvres musicales: des mélodies, des pièces pour piano, des quatuors à cordes encore inachevés, le début d’un opéra, ainsi que des esquisses de concertos et de symphonies.» (En communication avec l’au-delà, p. 7).
. (Disque PHilips No 6500 093).

d’après http://marcel-mercier.com/brown.htm

Il va se soi que je ne me prononcerai pas sur la réalité de communications médiumniques avec Liszt, Chopin, Beethoven…Je viens d’écouter un des disques, mais je suis bien incapable de dire si ces morceaux ressemblent vraiment à aux compositeurs annoncés. Je trouve plutôt qu’ils se ressemblent tous plus ou moins. Ce qui semble sûr quand même c’est que Rosemary, si elle jouait un peu du piano, avait bien du mal à lire une partition, et que pourtant sous la “dictée” des compositeurs, elle rédigeait à toute vitesse.
Curieux que Beethoven par exemple n’en ait pas profité pour terminer la 10ème symphonie
Wink

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

SNOOPY :
– Je me souviens de cette histoire. On en avait parlé sur le forum de Jad. Perso je reste très dubitatif sur cette histoire. Non pas sur les communications post mortem, mais plutôt sur l’origine ( douteuse ) desdits compositeurs qui se présentent à elle. Si j’étais Beethoven ou Chopin et consort, pourquoi irais je m’embeter à “enseigner” à une “inculte musicale” alors qu’il y a des millions de musiciens de talent à travers le monde qui comprendraient mieux et plus vite et surtout assimileraient et exploiteraient bien mieux les précieux conseils de ses Maestro.

En considérant qu’il existe une vie après la mort et que la “communication” soit possible, les “esprits” contactés sont peut etre ceux de “banals” pianistes qui se font passer pour des illustres compositeurs. Et comme ils s’adressent à une débutante, ça parait forcement “merveilleux” car le décalage entre les oeuvres “transmises” et la capacité proche du zéro de cette femme à jouer du piano est d’autant plus tranchant. Quand serait il si ces “esprits musiciens” avaient contacté de grands interprètes ou musiciens actuels et bien vivants?
Ces derniers auraient peut etre reconnus la “supercherie” simplement dans la différence de niveau entre les oeuvres “transmises” et celles créées du vivant des Maestro…Un peu comme un faussaire actuel qui essayerait de faire croire qu’il a trouvé une partition inédite de Mozart dans son grenier et que celle ci soit de piètre qualité

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

.JOACHIM :
– Je pense un peu comme toi.
Si dans ma jeunesse j’étais plus ouvert à ces histoires de communication avec l’au delà (j’ai d’ailleurs lu le livre de Rosemary, j’avais 17 ou 18 ans, j’ai beaucoup lu là dessus, y compris les livres d’Allan Kardec), je suis beaucoup plus sceptique maintenant.

Pourquoi les esprits (si esprits il y a) ne seraient ils pas détachés de la Terre, et continueraient-ils, qui à composer, qui à peindre, qui à écrire…comme avant leur mort ?

A mon avis, c’est le subconscient de Rosemary qui, en transes, a composé ces morceaux “à la manière de…”. De la même façon que, par exemple, en transes ou sous hypnose, certains arrivent à pratiquer une langue étrangère qu’ils ne connaissent absolument pas consciemment. Alors : télépathie, résurgences de gênes parentaux, vie antérieure ? Là je ne sais pas…

En contre point on trouve :

3eme MILLENAIRE :
Dérision, indifférence, méfiance. Enquêtes. Expertises, recours à l’ordinateur. Et peu à peu, à partir de 1968, une partie de la presse et de la critique musicale se font à l’idée que cette « musique de l’au-delà » pourrait bien être authentique.

Car il ne s’agit pas d’expertes imitations — Rosemary Brown a d’ailleurs une formation musicale très rudimentaire — mais d’œuvres entièrement originales. Ce que l’on décèle, ce n’est pas seulement le « style » d’un Liszt, d’un Chopin ou d’un Rachmaninov, mais leur intuition et leur démarche créatrices mêmes.

Il est malheureusement très difficile de se procurer les deux disques qui illustrent la qualité musicale du travail mené depuis douze ans par Rosemary Brown. A titre tout à fait personnel, j’y ferai une brève allusion. Une face entière du premier disque est jouée par Rosemary Brown elle-même. La technique pianistique du médium londonien est, à l’évidence, limitée.

Sur l’autre face, l’excellent Peter Katin interprète, entre autres, des œuvres « de » Liszt et Chopin qui ne le cèdent en rien à ce que ces derniers ont pu écrire de leur vivant (pour des compositions de complexité comparable, bien entendu).

Quant au second disque, entièrement exécuté par le virtuose Howard Shelley, les morceaux « signés » Liszt, Chopin. Rachmaninov et Debussy relèvent de la meilleure inspiration propre à ces compositeurs (encore une fois pour un même instrument et des œuvres de structure analogue).


En savoir plus sur le 6ème sens
CLIQUEZ

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc retour sur la rubrique du même tabac
RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

AUTOSUGGESTION: M. COUÉ avait raison

banniere 468px 60px ruyedesplantes
VETEMENTS ET ACCESSOIRES        SANTÉ ET SOINS DU CORPS         VOYAGES VALISES
Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE
de Choucaline


Les capacités de notre cerveau:

 AUTOSUGGESTION : M. COUÉ avait raison!

INTERVIEW DU FIGARO – Luc Teyssier d’Orfeuil a remis au goût du jour la méthode Coué, qui fête bientôt ses 100 ans et connaît un succès mondial.
Ce spécialiste propose des exercices pour réussir ses entretiens, concours et examens.

  C’est à Luc Teyssier d’Orfeuil qu’on doit en grande partie la réhabilitation de la méthode Coué.
Coach, formateur et conférencier, il a co-fondé le studio Pygmalion, où de nombreux acteurs (Marion Cotillard, François Cluzet, Sophie Marceau…) sont venus s’entraîner.
Président et fondateur de Pygmalion communication, il a écrit plusieurs ouvrages sur la méthode Coué.
Pour ce spécialiste, pas de doute à avoir: le succès est garanti, à condition d’y croire.
ORIGINE DE LA MÉTHODE :
Mise au point par le pharmacien Emile Coué dans les années 1920, cette méthode consiste à s’autosuggérer des pensées positives, agissant sur le cerveau pour réussir (un examen, un oral etc.), et même guérir des pathologies.
Il faut répéter plusieurs fois ces formules positives à voix haute en prenant soin de se servir de son imagination, et non de sa volonté.
Répandue aussitôt dans le monde entier, la méthode Coué a vite été détrônée en France par l’essor de la psychanalyse.
Alors que les thèses freudiennes sont à leur tour mise en cause, les recettes du vieil Emile retrouvent un goût de jeunesse.

LE FIGARO
-La méthode Coué serait-elle un leurre? Certains lui reprochent son manque d’objectivité scientifique…
LUC TEYSSIER D’ORFEUIL
:
Effectivement, il n’y a aucune preuve scientifique de ses effets. Mais nous savons par les neurosciences que programmer son cerveau est possible. L’effet «placebo» [effet psychologique bénéfique, NDLR] est parfaitement reconnu, et utilisé au Moyen-Âge et même dès l’Antiquité.

«Nous savons par les neurosciences que programmer son cerveau est possible»
Luc Teyssier d’Orfeuil, coach

Émile Coué dit que sa méthode ne fonctionne pas sur deux types de personnes:
– les malades mentaux (ceux qui ont un cerveau déréglé),
– et ceux qui ne veulent pas que ça fonctionne.
Moi, je dis que la méthode ne fonctionne pas sur les malades mentaux uniquement.
Car pour ceux qui ne veulent pas que ça marche, en fait ça marche: la preuve, ils ne guérissent pas. Ils appliquent la méthode Coué à l’envers, avec des pensées négatives.

Emile Coué explique que sa méthode consiste à faire de l’«autosuggestion consciente». Pour vous, il ne faut surtout pas la confondre avec «l’autopersuasion».
Quelle est la différence?

Au-delà de «se répéter quelque chose» avec la méthode, il s’agit vraiment de l’ancrer.
Quand on agit par l’autopersuasion, ont fait des efforts volontaires.
Lorsqu’on autosuggère, c’est plus doux. C’est d’ailleurs ce qu’on utilise en management. Lorsque je présente bien une décision, que je la suggère, elle est facilement acceptée.
Quand j’impose, cela ne passe pas.
La persuasion fait appel à la volonté, la suggestion, à l’imagination.
Pour Émile Coué, c’est bien l’imagination qui contrôle nos actions, et non la volonté.

Justement, comment être sûr qu’on sollicite bien son imagination et pas sa volonté?
Le signe, c’est si l’on fait un effort. L’effort est lié à la volonté, l’imagination s’accompagne au contraire de souplesse.
Emile Coué donne deux exemples très parlants:

– plus je veux dormir (avec ma volonté), moins j’y arrive.
– Et plus je veux me souvenir du nom de quelqu’un, moins j’y parviens.

Il disait de son vivant, -ce qui avait le don d’agaçer le curé de Nancy- qu’il fallait se réciter les formules positives comme des litanies: presque mécaniquement.
Bien sûr, il faut quand même un petit brin de volonté: il est nécessaire d’au moins souhaiter que la méthode marche. J’ai ainsi ajouté deux petits moteurs pour la méthode: l’envie et l’intérêt.

«Il faut que cela vienne d’un canal extérieur»
Luc Teyssier d’Orfeuil

Pourquoi faut-il prononcer les formules positives à voix haute?
Parce qu’il faut s’entendre le dire, il faut que cela vienne d’un canal extérieur. Du moins, c’est préférable.
Émile Coué a d’ailleurs été assez moderne, il s’est enregistré pour que ses patients puissent l’écouter. Si vous êtes dans les transports, vous pouvez tout de même faire les exercices à voix basse, ou par écrit. Il y avait un joueur olympique qui griffonnait des cahiers entiers d’autosuggestion.
Y a-t-il des exercices spécifiques pour préparer un écrit et d’autres pour les oraux?
Les 3 grandes formes d’autosuggestion (par la visualisation, par les gestes et par les mots) fonctionnent pour tout. Ce qui changera, c’est la formulation et les choses que je vais dire. J’ajoute que le sourire est un excellent antistress, pour l’écrit comme pour l’oral. Même si c’est un sourir forcé, seulement mécanique.

Peut-on commencer la méthode Coué la veille des examens, ou faut-il s’y prendre en avance pour que cela fonctionne?
Il n’est jamais trop tard pour s’y mettre. On peut commencer à faire des exercices la veille, mais le risque est de faire un plus grand effort de volonté.
Les effets de la pensée positive peuvent en tout cas être très rapides.
Une étude menée par Romain le Dreuilly sur la dépression légère des étudiants en est la preuve.
Il leur envoyait chaque jour un sms positif, qu’ ils devaient lire 3 fois de suite à voix haute.
En 15 jours, il a constaté une baisse significative de la dépression chez eux.

Quels conseils donneriez-vous en complément de la vidéo pour se préparer aux examens?

  «On ne dit pas «je ne vais pas rater mon épreuve», mais plutôt :
«je vais réussir mon épreuve jusqu’au bout».»
Luc Teyssier d’Orfeuil

D’abord, je conseille les règles suivantes pour la formulation des phrases:
– il faut qu’elles soient au futur immédiat («je vais» + un verbe d action à l’infinitif).
– Il faut que le verbe soit positif. On ne dit pas «je ne vais pas rater mon épreuve», mais plutôt: «je vais réussir mon épreuve jusqu’au bout».
– Pour le reste du contenu, chacun peut se programmer à sa manière.
Un élève qui bafouille à l’oral peut dire: «Je vais bien articuler mes mots»,
un élève qui a peur des trous de mémoire peut dire: «Je vais réussir à mobiliser toutes mes connaissances, elles sont disponibles dans mon cerveau».

Faut-il formuler des phrases précises ou plutôt générales?

Il est bien de formuler des phrases précises, mais on peut aussi opter pour une formulation plus large comme celle d’Émile Coué:
«Tous les jours et à tous points de vue je vais de mieux en mieux».
Chacun est plus ou moins sensible à tel ou tel type de formulation.
Enfin, même s’il faut être détendu et ne pas faire trop d’efforts, on peut focaliser son attention sur ce que l’on dit.
Si l’on a un pouce cassé, on peut le visualiser en disant:
«Mon pouce devient de plus en plus souple», etc.

SOURCES:
Merci à mes contributeurs..
https://etudiant.lefigaro.fr/

Choucaline plus proche de toi tumeur

CHOUCALINEretour sur la rubrique du même tabac

RETRO C’EST DU MÊME TABAC:
Meilleurs complements alimentaires

Share Button

QUI CÂLINE QUI..?

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucaline

 

BLOC NOTE
de Choucaline

“Les capacités de notre cerveau.”

Étonnant notre cerveau nous surprendra toujours…
Enfin pour ceux qui en ont un….! Moi même, j’ai été rassuré sur sa présence un jour de gros rhume… de cerveau….
Il y a quelques mois je vous avais fait faire un petit exercice de lecture, qui devait amorcer une descente dans les profondeurs de votre cerveau…..
barre grenat

Aujourd’hui je vous propose de trouver qui câline qui ?

Si vous voyez la fille assise et le garçon qui entoure son cou… vous êtes de type cerveau gauche.

Regardez encore….
Car, en réalité, c’est tout le contraire.

Alors faites travailler votre cerveau droit…

Et vous verrez que c’est le garçon qui est assis et porte un polo noir et que c’est la fille qui entoure le cou du garçon et qui porte un polo mauve !

Assez spécial, n’ est-ce pas!

Nous possédons tous deux hémisphères cérébraux qui interagissent constamment mais qui présentent chacun des fonctions spécifiques.

  • L’hémisphère gauche décompose les problèmes et analyse.
  • L’hémisphère droit s’intéresse au tout et innove.

L’idéal est de favoriser la communication entre ces deux cerveaux.
Mais notre éducation, ou notre tempérament, nous conduit parfois à privilégier l’une de ces deux zones.
Cette prédominance déterminera différentes manières de penser la vie.

barre grenat

 Merci à mon contributeur pour son envoi Choucaline plus proche de toi tumeur

CHOUCALINE

Share Button