Archives par étiquette : amour

A ISABELLE FOR EVER … qui nous a quittés un jour de la Saint Amour

L’amour est une ortie qu’il faut moissonner chaque instant si l’on veut faire sa sieste étendu à son ombre. (Pablo Picasso-1881-1973)

                          
9 aout   –  SAINT AMOUR

Notre pote chou blanc ne se console pas d’avoir perdu sa chatte ISABELLE  il y a 14 ans…

LE JOUR DE LA SAINT AMOUR…!

Notre petite ISABELLE est morte le 9 août 2008 le jour de la Saint Amour à 9 h avec le docteur ALBERNY ; elle était arrivée chez nous après le décès de sa maman Josette, début janvier 1995 à environ 1 an.

 L’affection mutuelle qui nous liait, n’a fait que croitre au fil de ces longues années.

Elle était très belle, coquine, gourmande et tellement câline. Nous ressentons beaucoup de chagrin et ne l’oublierons pas …..

 Brigitte –  Jean Pierre – et les enfants

En ayant une pensée pour elle, elle revivra…un peu …… si peu me dira chou blanc


2893

Share Button

POÉSIE : Louisa en juillet

LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

POÉSIE : Mamy Louisa en Juillet
Après une longue absence …..  Des poèmes, des émotions, des chansons et beaucoup d’amour…!!!

CHARLES AUBRY Chardons- épreuve sur papier albuminé exposition Chaumet Vegetal Paris JUILLET 2022

  LE TEMPS DE S ADAPTER

Quand une plante s’en va vivre ailleurs
Son coeur m’aimant comme une soeur ;
La première année, ses racines vont s’adapter ,
Ses fleurs se reposer, ses feuilles retenir la rosée.

Le soleil peut être chaleureux, le ciel bleu,
La musique aussi belle que le chant des oiseaux
Mais sa nuit sera sans étoiles, son parfum sans odeur ;
Il lui faudra une année pour être heureuse.

Son chant restera silencieux, sa rosée invisible ;
Ses couleurs se faneront , ses pétales translucides
N’offriront pas de clarté au jour naissant
Ou n’offriront que de petits baisers aux passants.

  Louisa

   Beauté des Albères

Avec l’azur naissant tu es toujours là ;
Sans les mas, ni aucun pylone électrique ;
Avec seulement les champs et les bois ;
Avec ta faune respirant tes senteurs magiques.

La route s’efface, je ne vois que toi, mes Albères ;
Parmi les pins francs , les mimosas et les rivières ;
Que je t’admire et la nature s’éveille ;
Que je vent se lève, et je remarque le soleil.

Marcassins, renardeaux et douces abeilles
Se plaisent dans tes bras, et te crient leur amour ;
Des aigles tourbillonnent au levant du soleil
Pour chercher, dans ta nature, quelque source.

C’est la fête à chaque fois que je te rencontre ;
Tu m’ouvres dans ton champ de multiples sentiments ;
Tu m »ouvres des visions, de la musique, des contes
Offres moi juste un gué , juste pour méditer seulement.

Louisa –

 

POUR UN JARDIN POURQUOI DES FLEURS

Sont-ils ouvert aux oiseaux et aux vent ;
ET leur chant qu’on entend ;
Et pourquoi ils partagent leur beauté sans arrières pensées
Pour quoi, pour qui, sont-ils les seuls à ouvrir leur coeur.

Quand vient l’automne , leur chant arrive encore ;
Pour qu’on les entende et les pleure encore ;
Dans les buissons ; la frondaison, dans la nature,
Pour qu’on les partage à travers cloisons et murs.

L’hiver sera là, plus de fleurs qu’un doux parfum ;
L’hiver sera là mais plus de moineaux, que des envols
Que l’on verra ou ne verra pas dans le lointain
Toujours avec regrets et quelques notes qui sonnent.

Louisa

Il est tard

Il est tard et mes oiseaux cherchent la fraicheur ;
J’aime leur façon de se rouler dans le sable
Leur pépiement et leur envol offrant du bonheur
C’est le soir, le ciel encore d’azur pas encor las.

J’aime ce chercheur de vermisseaux, cette pie
Qui cherche un peu d’eau auprès de mes jarres
Son rendez vous ce n’est pas pour mon sourire
Son rendez-vous ce n’est pas pour mon regard.
Louisa

C’est Diam’s

Avec moi, il me parle, et pour cela, miaule ;
Avec ses congénères, il aboie, danse ;
C’est plus qu’un chien , je me demande quel est son rôle
Dans le ciel et sur terre c’est une balance.

Il fait du casting de poses quand il dort :
J’aime quand il prie les deux mains jointes ,
Je me demande quel Dieu il adore ;
Je n’ose le déranger, c’est la position d’un saint.

Quand je revient de courses il accourt pour m’embrasser
Il me mordille le nez, crie, et de joie fouille mon panier ;
Jamais il ne refuse une promenade malgré sa cataracte ;
Lui et moi nous nous aimerons sans aucun pacte.

Louisa

LA GENTILLESSE N’A PAS DE  FRONTIÈRE


UNE DES PREFEREES DE LOUISA
  Parfois j’essaye de comprendre les autres
Parfois pour certains, j’ai jeté l’éponge ;
Le racisme fait partie de leur vie « d’apôtre »
Pourtant, ils ne manquent de rien à l’horizon. 

Leur famille nantie, ils ne manquent pas d’argent
Bien sûr, ils ont trimé pour cela, avec de la chance ,
Ils ont eu la santé et de leur vie aucun revers ;
Avec ce qu’ils possèdent, ils sont milliardaires.

Par contre, il est des personnes qui n’ont que de la chance
de rencontrer des émigrés sur leur chemin :
Un bon ouvrier, un bon docteur, un bon voisin
Des rencontres qui les rendent plus bienveillants

Louisa

L’enfant aux joues rouges

Le soleil a perdu ce jour l’horizon ;
Un dortoir s’est installé dans la belle maison ;
Chat et chien, personne ne bouge, ne pleure ;
Seules de la tendresse et des dessins animés.

Nos jeux de cartes avec un peu de triche ;
Orange banane, mandarine ou cerises
Relayés dans l’assiette, trop mûrs ou trop acides ;
Tous un défaut, le chat aussi n’est pas à la fête.

Louisa

CHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
« La poésie, c’est le sourire du langage« 

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

SAINTS GUERISSEURS : SAINT THOMAS

   SAINT THOMAS   le Didyme   

APÔTRE
I ème siècle – Fête le 3 juillet

Saint Thomas par Georges de La Tour – la lance meurtrière et le livre de prières y sont représentés

Iconographie

Thomas est, selon la tradition, martyrisé dans les années 70, alors qu’il priait dans une grotte montagneuse à Mylapore, appelée aujourd’hui “Mont Saint-Thomas”, près de Madras  en inde. Il aurait été tué d’un coup de lance dans le dos.

La basilique Saint-Thomas fut construite là où, d’après une ancienne tradition, se trouve le tombeau de saint Thomas.


Invoqué :
  contre l’incrédulité

Vie de Saint Thomas:

Saint Thomas était probablement originaire d’une pauvre famille de Galilée.
Thomas appelé Didyme (le Jumeau) fait partie du petit groupe de ces disciples que Jésus a choisis, dès les premiers jours de sa vie publique, pour en faire ses apôtres.
Il est « l’un des Douze » comme le précise saint Jean (Jean 20. 24).
Le même Jean nous rapporte plusieurs interventions de Thomas, qui nous révèlent son caractère.  Il était dépourvu de connaissances humaines, mais d’un esprit réfléchi et d’une volonté ferme jusqu’à l’obstination; d’autre part, il avait du coeur et du dévouement.

« Eh bien! Allons et mourons avec lui! »
Voilà le dévouement du coeur de l’Apôtre.

Lorsque Jésus s’apprête à partir pour Béthanie au moment de la mort de Lazare, il y a danger et les disciples le lui rappellent:

« Rabbi, tout récemment les Juifs cherchaient à te lapider. »
Thomas dit alors aux autres disciples:
« Allons-y, nous aussi, pour mourir avec lui. »
Dans cette parole est préfiguré le martyre futur de celui qui, dès le début, a donné sa vie à Jésus.


Lors du dernier repas, lorsque Jésus annonce son départ, c’est Thomas, la gorge nouée sans doute, qui pose la question :

« Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment saurions-nous le chemin? »

– « Je suis le chemin, la vérité et la vie », répond Jésus.

Mais, c’est grâce à ses questions et à ses doutes que Thomas, doit sa célébrité.

Illustration: Thomas l’incrédule (miniature du XIIe siècle)

Le voici qui revient d’on ne sait où:

– « Nous avons vu le Seigneur! »

– « Si je ne vois pas dans les mains la marque des clous, si je ne mets pas ma main dans son côté, non, je ne croirai pas. »

Pour la postérité, il a reçu le qualificatif d’Incrédule.
C’est grâce à cette incrédulité, à cet esprit scientifique pourrait-on dire, qui ne croit que ce qu’il a vérifié, que nous devons la certitude qui nous habite.

On oublie souvent que Thomas est surtout le premier qui, devant le mystère des plaies du Christ ressuscité, a donné à Jésus son véritable titre:
-« Mon Seigneur et mon Dieu. »

Quand les grands maitres de la peinture s’emparent de l’épisode

Thème des tableaux:
Selon les textes (Évangile selon Jean, version Segond 1910, chapitre 20/27) et l’iconographie chrétienne, Thomas, le seul apôtre n’ayant pas assisté au premier retour du Christ ressuscité, doutant que l’homme en face de lui soit Jésus crucifié et meurtri par les Cinq-Plaies, sur l’injonction de celui-ci (« Mets ici ton doigt, et regarde mes mains ; approche aussi ta main, et mets-la dans mon côté »), touche de ses doigts sa plaie béante au côté.

L’Incrédulité de saint Thomas est un tableau de Caravage peint vers 1603 et conservé au Palais de Sanssouci de Potsdam.

L’Incrédulité de saint Thomas
peint
par  REMBRAND

 L’Incrédulité de saint Thomas est un triptyque peint par Peter Paul Rubens entre 1613 et 1615. Il est conservé au musée royal des beaux-arts d’Anvers en Belgique.

Il a été commandé par Nicolaas Rockox, le bourgmestre d’Anvers, pour une chapelle de cette ville où il avait choisi d’être enterré. Le panneau central représente l’épisode de l’incrédulité de Thomas selon l’Évangile de Jean XX/27 ; les volets latéraux, le commanditaire et son épouse.

 Quand les Apôtres se partagèrent le monde, les pays des Parthes et des Perses et les Indes furent le vaste lot de son apostolat.

Giovanni Battista Piazzetta ou Gian Battista Piazzetta (Venise, 13 février 1683 – 29 avril 1754), St. Thomas, huile sur toile, 44 x 59 cm, collection privée

 La tradition prétend qu’il rencontra les mages, les premiers adorateurs de Jésus parmi les Gentils, qu’il les instruisit, leur donna le Baptême et les associa à son ministère.
Partout, sur son passage, l’Apôtre établissait des chrétientés, ordonnait des prêtres, consacrait des évêques.

 Quand au XIVe siècle, les Européens s’emparèrent des Indes orientales, ils trouvèrent dans les traditions des peuples de ce vaste pays des souvenirs chrétiens, et en particulier celui de saint Thomas.

Un miracle de l’Apôtre, traînant avec un faible lien une poutre énorme que les éléphants n’avaient pu remuer, fut l’occasion d’innombrables conversions.

Cependant les prêtres des faux dieux, jaloux de tant de succès, jurèrent la mort de l’Apôtre; il fut percé d’une lance devant une Croix où il priait.

LA PRIÈRE A SAINT THOMAS priereDICTON :
 Qui veut bon navet le sème en juillet.

SOURCE : wikipédia – nominis
http://magnificat.ca/cal/fr/saints/saint_thomas.html
Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l’année, Tours, Mame, 1950

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC

Une précédente rubrique Sainte Lucie
La ligne éditoriale de cette série est accessible BON COURAGE...!

Share Button

blagues du vendredi 24 juin 2022

HIER SAINT JEAN  …… SAINT JEAN…
et on bouscule le jour des blagues…!!!!
Assez de BonDieuseries …!!!!
Il est temps de rigoler


BLOG NOTRE
MARRANT

HUMOUR :

Un peu de rire contribue à une certaine sérénité

On peut en rire…. Et v’lan dans les dents !

COCCOVVVIIIIIIDDDD…

 C’est beau l’amour …!
Voilà une belle déclaration …!
 

Par un beau soir d’été, les cigales se sont tues !
Assis à la terrasse, près de sa femme, le vieil homme, écoutant le silence, sirote son apéro.
Soudain, il dit :
– Je t’aime tellement, je ne sais pas comment je pourrais vivre sans toi !
Sa femme lui demande alors :
– Est-ce que ça vient de toi .. ou est-ce le Ricard qui te fait parler ?
Et là, il répond :

– C’est moi … qui parle au Ricard …!

 

Un très vieil homme était étendu, mourant, dans son lit.
Soudain, il sentit l’odeur de ses biscuits aux pépites de chocolat favoris…
Il prit le peu de force qui lui restait pour se lever du lit.
Se tenant au mur, il se dirigea hors de la chambre à coucher.
Et avec un plus grand effort, il descendit l’escalier en tenant la rampe avec ses deux mains.
En respirant péniblement, il se tint dans le cadre de la porte regardant vers la cuisine. S’il n’avait pas été à l’agonie,
il se serait cru déjà au ciel…
Là, dans la cuisine, sur la nappe, il y avait des centaines de ses biscuits favoris.
Était-ce le ciel ? Était-ce un acte héroïque de sa femme dévouée désirant qu’il quitte ce monde en homme heureux ?
Dans un ultime effort, il rampa vers la table, se soulevant péniblement avec ses mains tremblantes, et tenta de prendre un biscuit.
Soudain, il reçut un coup de spatule sur la tête.
« Touche pas ! «  Lui dit sa femme, « c’est pour l’enterrement… »


Ah les femmes…. Les femmes…
Les femmes


– Un problème mon
petit gars…???
EUHHHH… NON….. NON….
La dame qui est dessous va me l’expliquer
……

  Il a fait très chaud cette semaine
Ces dames ont pris des libertés vestimentaires

Le curé et le lavoir.

Dans un village de Vendée, le vieux curé,  » à l’ancienne » ne voulait pas entendre les femmes lui dire en confession qu’elles avaient trompé leur mari.

Si bien que, lorsque c’était le cas, il leur demandait de dire : « Monsieur le curé, je suis tombée dans le lavoir. »

Un jour, le vieux curé part à la retraite et un jeune prêtre vient le remplacer.

Avant de partir, le vieux curé le présente aux notoriétés et lui explique la vie du village mais bien sûr sans dévoiler le secret de la confession.

Chaque dimanche l’église est pleine mais à la confession, le vendredi, une phrase revient relativement souvent :

« Monsieur le curé, je suis tombée dans le lavoir. »

Au bout de quelques semaines, le jeune prêtre va voir le maire à la fin de l’office et lui demande de faire faire le plus rapidement possible des travaux au lavoir pour arrêter tous ces accidents.

Le maire, étant au courant de la fameuse phrase, lui tape sur l’épaule et le rassure en lui disant que ce n’est pas bien grave et qu’il n’ y a jamais de « blessées« .

Le jeune curé lui répond : « A votre place, je ferais tout de même quelques travaux…car votre épouse est tombée trois fois dedans cette semaine !

Eh PAPY..tu m’as dit comment Dieu créa Adam et Eve.
Faut peut être que moi je t’explique la suite de cette affaire…
Voilà la suite…

– Si vous aimez les blagues un peu salée alors je vais rajouter mon grain de sel….

Au commencement, Dieu créa Adam.
Adam était donc assis et regardait autour de lui :
La lune, les étoiles, le ciel, les lacs, les rivières, les animaux, les oiseaux, les abeilles et toutes les merveilleuses créations de Dieu.

Au bout d’un certain temps, Dieu pensa qu’Adam avait besoin d’une compagne, et tout naturellement, il créa Éve en se disant que c’était un bon système pour maintenir l’espèce.

Lorsqu’Éve fût créée, Dieu se dit qu’Adam trouverait bien la combine pour l’aborder,…
mais rien !

Adam et Éve se regardaient dans une totale indifférence…

Un beau jour, alors qu’Éve était un peu à l’écart, Dieu appelle Adam et lui dit:
Adam, pourquoi ne pas aller voir Éve et lui donner un baiser?
Adam répond:
– Dieu, qu’est-ce qu’un baiser?
Après la divine explication, Adam va retrouver Éve et lui donne un baiser.
Adam revient avec un sourire jusqu’à ses oreilles.
Du coup Dieu dit à Adam:
– Adam, maintenant, pourquoi n’irais-tu pas voir Éve pour lui faire un petit câlin? »
Adam répond:
– Dieu, qu’est-ce que c’est un petit câlin?

Après la divine explication, Adam retrouve Éve et lui fait un petit câlin, et il revient avec un sourire jusqu’à ses oreilles.

Du coup Dieu dit à Adam (on progresse):
– Adam, maintenant, pourquoi n’irais-tu pas voir Éve pour conclure, enfin, pour lui faire l’amour?

Adam répond:
– Dieu, qu’est-ce que c’est faire l’amour ?

Après la divine explication, Adam retrouve Éve …
Mais cette fois-ci il revient l’air un peu déboussolé.

Dieu lui demande alors ce qui ne va pas, et Adam répond:
– Dieu, qu’est-ce que c’est la migraine? …

 

C’est la fin de la messe .. et le curé vient saluer les personnes à la sortie de l’église.
Un petit garçon s’approche … et le curé l’entraîne à part pour lui dire :

– Écoute Jojo … Tu viens à la messe, et tu communies tous les dimanches, c’est très bien et je sais que tu es un garçon très bien élevé par ta mère.
Mais quand je te donne l’hostie, Bordel de merde … évite de me dire :
« Merci papa» ! “

LA DEVINETTE

Qu’y a-t-il dans un pantalon d’homme que vous ne trouverez pas dans une robe de fille

les poches

 

 

SOURCES : Mes CONTRIBUTEURS
illustrations inédites de Catala pour la Chouette

PAPY MARRANT

Share Button