LA PUISSANCE DE L’ESPRIT POUR GUÉRIR LE CORPS


hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC  NOTE
de Choucaline

CHOULAGER :

“Les Capacités de notre cerveau et de ses pensées positives »

LA PUISSANCE DE L’ESPRIT POUR GUÉRIR LE CORPS

« La maladie est l’expression d’ un déséquilibre »

Jean-Pierre Muyard, médecin-psychiatre à Carcassonne, est l’auteur de
« Pourquoi tombons-nous malades ? ».
Un livre qui est le fruit de dizaines d’années de recherches sur les interactions entre le corps et l’esprit menées notamment avec Henri Laborit.

Pourquoi tombons-nous malades ? », c’est la question que pose votre livre. Comment un médecin en arrive-t-il à poser cette interrogation ?
Durant mes études de médecine à Lyon, j’ai fait parallèlement une licence de sociologie. J’étais aussi militant syndical étudiant et j’ai très vite intégré une équipe qui réfléchissait à l’humanisation des hôpitaux psychiatriques, afin qu’ils deviennent des lieux où les patients participent au processus thérapeutique.
Et j’ai rencontré Henri Laborit, l’homme qui a découvert les premiers neuroleptiques, avec qui j’ai travaillé pendant dix ans. L’idée maîtresse était de faire le pont entre l’inconscient et la biologie. Refuser tout autant le « c’est tout dans la tête » que le « c’est tout dans le corps ». Autrement dit, on ne peut pas dissocier la manière dont le malade vit sa maladie, et la maladie elle-même.
Qu’est-ce que la maladie ?
C’est l’expression d’un déséquilibre. C’est comme la crête de la vague, quelque chose qui sort, relié à un organe (le coeur, le pancréas, la prostate…) et qui n’est pas arrivé par hasard. Ça a du sens, ça ne tombe pas du ciel. Une tumeur, par exemple, concerne tout le corps et pas seulement l’endroit touché. On peut l’enlever, on peut la traiter -il le faut même, il n’y a pas de discussion pour moi là-dessus- mais pour qu’un vrai processus de guérison se produise, il ne faut pas l’attendre du seul traitement. Quelqu’un qui tombe malade doit comprendre qu’à l’intérieur de lui-même, il y a toute une machinerie, biologique, immunitaire, cérébrale, qui participe activement au processus de guérison.
Il n’y aurait donc pas de maladie incurable ?
Nous sommes constitués de telle sorte qu’on peut arriver à rééquilibrer. Hippocrate -déjà !- appelait cela « les forces d’autoguérison ». Notre organisme a un potentiel de guérison. Il faut le mobiliser pour que la maladie ne survienne pas, ou que, lorsqu’elle est là, elle ne soit pas nécessaire…
Nécessaire ? Mot étrange pour qualifier la maladie

Quand il y a maladie, c’est que la pulsion de vie est bloquée en nous. Pensez que lorsque nous parlons, comme cela, il y a dans notre corps des millions d’événements qui se produisent tout seuls : la respiration, les battements du coeur, la digestion tout à l’heure… Il n’y a pas de patron dans le corps. La maladie, c’est quelque chose qui s’est déréglé, et c’est comme si le corps voulait trouver un autre équilibre.
Quels sont les moyens de « mobiliser » ce potentiel de guérison ?
D’abord, savoir que l’on a cela en nous. Personne ne le sait. La plupart des gens se comportent devant la maladie comme des victimes. Ils ne savent pas que le potentiel est là, que notre système immunitaire, notre cerveau, sont sans arrêt mobilisables. Attention, ce n’est pas la méthode Coué (« Je vais guérir parce que je vais à la chimio »), notre cerveau est plus intelligent que l’on croit.
Evidemment, ce qui inhibe ce potentiel de guérison, c’est la peur. Elle est là parce que nous n’avons pas confiance dans notre corps. Je décris dans le livre étape par étape comment ça marche. Et c’est pourquoi je conseille aux gens de se trouver un lieu sécurisé, un médecin généraliste chez lequel vous pouvez déposer vos valises quelle que soit la maladie et qui va être là. J’appelle ça « trouver chaussure à son pied ».
Quel est votre sentiment sur les médecines dites parallèles ?
Les Américains eux-mêmes disent « médecines complémentaires ». Je suis contre la guerre des médecines. Je dis simplement aux gens : vous êtes malade, essayez de trouver le moyen le plus complet pour mobiliser, par différentes techniques, votre énergie vitale, cette force de vie, ce système d’autoguérison. Faites-vous soigner comme la médecine vous y amène -il n’est pas question de dire à un diabétique d’arrêter l’insuline ou d’affirmer qu’un cancer va être guéri avec des fleurs de Bach- mais cherchez ce que les autres médecines vous apportent pour mobiliser les forces d’autoguérison.
Votre livre présente de nombreux cas cliniques…
Je prends un exemple, celui de ce patient du professeur Rosemberg, aux Etats-Unis. Il lui avait indiqué qu’il n’en avait plus que pour six mois à vivre. L’homme s’est retiré dans le Missouri, s’est mis à chasser, à pêcher. Trois ans plus tard, il était toujours en vie. Ce cas a totalement changé la vision de Rosemberg sur le cancer. Il s’est mis à s’intéresser au système immunitaire et c’est comme cela qu’il a découvert les interleukines, ces médicaments très utilisés aujourd’hui dans le traitement du cancer.

Ne craignez-vous pas de donner de faux espoirs à des gens ?
Je m’appuie sur des lois de la nature telles qu’elles sont redécouvertes aujourd’hui par la biologie.
Je ne suis ni un magicien ni un gourou.
Je dis seulement :
« On ne peut rien faire contre la mort, mais on peut tout faire pour la vie. »

SOURCE:  « Pourquoi tombons-nous malades »,
de Jean-Pierre Muyard, éditions Fayard.

     https://amzn.to/4bKEU0i

Musique de relaxation

retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE
RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

C’est le 14 juillet…. Vrai, c’est la prise de la pastille


pub

VETEMENTS ET ACCESSOIRES        SANTÉ ET SOINS DU CORPS         VOYAGES VALISES

 Posée sur le coq en haut du clocher, LA CHOUETTE a gardé les yeux grands ouverts de 1939 à 1945 elle ne peut oublier ce qu'elle a vu..... et entendu...! BLOC DE MARBRE

par chou fleur

« A tous les combattants »

 Aujourd’hui, 14 juillet ….  Défilés, flonflons et Musette

Le 14 JUILLET c’est l’anniversaire de la prise de la pastille……… Depuis on a du mal à avaler la pilule …..
sauf la bleu … Mais Non…!  Pas la bleu Marine …..
La bleu FRANCE vieillissante….. communément nommée VIAGRA…
???? ….Si si si … Rappelez-vous il y a cinq mois juste avant le dernier feu d’artifice…
Allez allez un effort ma pt’it dame pour le 14 juillet … Laissez vous conter musette (bien remplie)
Allez… vous allez pas vous défiler comme ça..!

On est là pour voir le défilé….On n’est pas là pour….
 Musique d’ambiance par Boris VIAN


– « Allons y…je vous dis que la pet’it dame a dit OUI..! »

 On est aussi  là pour guincher…. Musette…!   

Découvrez la playlist 14 juillet et musette avec Musique Principale De La Région Militaire De Défense Nord-est

Pensez à lire l’actualité DU 14 JUILLET d’il y a plusieurs années du Chouriant
– On constate que les années passent et la connerie reste

SAINT DU JOUR

FETNAT

Dans les terres exotiques…… les familles donnaient le prénom du jour où l’enfant naissait …
C’est ainsi que pas mal d’enfants nés le 14 juillet s’appellent Fetnat abréviation de fête nationale dans leur calendrier

 

 

STRATO VANI

STRATO VANI  CLIQUEZ c’est 21 vidéos des airs populaires …
Du rythme et de l’entrain pour vos animations de ce soir

Share Button

chou fleur le roi du mercredi

CHOU FLEUR

 

Share Button

RETOUR SUR : PÉPÉ TA CAGNOTTE, N’EST PLUS QUE GNOGNOTTE…!


pub


vous-avez-aime 50
PÉPÉ TA CAGNOTTE, N’EST PLUS QUE GNOGNOTTE…!

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais le revenu du dur labeur de mes aînés appelé: héritage ou patrimoine légué, a fondu comme neige au soleil.
Tout ça, c’est des glaces … Tant pis pour moi, si j’ai cru, à un tout cuit, miroir aux alouettes…!

J’ai donc enquêté pour savoir dans quel bec elles étaient tombées… mes alouettes..!

–  Première idée:  j’ai soupçonné le réchauffement climatique….. Logique le beurre de mon grand père   a fondu au soleil…!

Deuxième idée: Je me suis interrogé ensuite sur le choix de ma banque : La caisse d’épargne
J’étais plutôt tranquille, avec ce rassurant écureuil emblème et symbole de l’économe qui amasse  des réserves de noisettes…Lui, il  saurait s’occuper de mon blé.

Idéal me direz vous pour conserver mes pépettes… ! Eh bien pas du tout…. car je suis tombé de mon arbre l’autre jour, en lisant la vie de l’écureuil. Il est  surprenant de voir l’hiver, ce petit animal courir dans tous les sens
Étonnant, …pas tant que cela, quand l’on sait qu’en réalité ce foutu « casse noisette » entasse les noisettes, pépettes et autres bouts de gras…..mais  sans savoir où il les met… !

– Troisième idée: Tenter de savoir comment nous étions passé en deux générations de cagnotte chochotte  à cagnotte cagneuse, j’ai donc décidé de soumettre Dame cagnotte au questionnaire de Proust.
Ouais..! je me suis dit qu’un gars, qui se pâmait devant une madeleine de Commercy au beurre, devait s’y connaître dans le commerce des galettes.

stop...! touchez pas au grisbi sinon j'appelle mes tontons flingueursLa cagnotte soumise au questionnaire de PROUST

En voici quelques extraits

Très Chère cagnotte (vu son état…ça commence mal)
Chère cagnotte, quelle est la qualité que tu préfères chez un homme?
Comme l’homme est con avec les problèmes d’argent, je préfère l’éconhome
« Je vous avais dit qu’elle était plutôt mal, mais elle veut peut être se refaire avec un bon banquier »

Chère cagnotte, quelle est la qualité que tu préfères chez une femme?
Le côté  mère poule…. surtout si elle pond des œufs d’or.

Chère cagnotte, qu’est ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?
Leurs bontés et leurs largesses à mon égard…. de préférence des XXL.  Je choisis ceux qui n’ont pas d’oursins dans les poches.

Chère cagnotte, quel est ton principal défaut ?
Wikipédiatre modérateur et détracteur en chefPasser facilement de l’or en barre à la monnaie de singe.

Précisons : Au XIIIe siècle, Saint-Louis décida qu’il faudrait payer une taxe pour emprunter le pont qui, à Paris, reliait l’île de la Cité à la rue Saint-Jacques.
Il y avait toutefois une exception à cette règle : les forains, bateleurs ou jongleurs qui possédaient un singe pouvaient, en guise de paiement, faire faire son numéro à leur animal.
C’est cette forme de paiement particulier qui a donné naissance à notre
monnaie de singe.

Chère cagnotte, quelle est ton occupation préférée ?
Celle de la dernière guerre…. pour son marché noir…!

Chère cagnotte, quel est ton rêve de bonheur?
Une opération porte ouverte dans la salle des coffres de la banque de France.

Chère cagnotte,  quel serait ton plus grand malheur?
Être conservée dans un panier percé…!

Chère cagnotte, qu’est ce que tu aimerais être ?
Une table bouillotte, là où j’ai toutes les cartes en main , où les joueurs donnent, et me posent dessus….. en  ne rêvant que de moi ….. En plus j’adore les dessous de table… !

Chère cagnotte, dans quel pays désirerais-tu vivre ?
En un, la Suisse ….je trouve que là bas, les  cagnottes ont du coffre.
En deux , tous les principes ôtés, je dois admettre que l’Andorre  et Monaco sont des parts à dix intéressants.
En trois, les demi rats unis, là où les cheiks courent jusque dans les égouts…!

Chère cagnotte, quelle est la couleur que tu préfères ?
L’or et l’argent qui sortent de caisses noires…. suffisamment pour que je me mette au vert.

Chère cagnotte, quelle est ta fleur préférée ?
Le bouton d’or …..sortant d’un tas de soucis

Chère cagnotte, quel est ton légume préféré ?
A l’exception  des grosses légumes qui influent sur mon tour de taille….. c’est l’oseille, l’avoine, le blé surtout celui que je récolte dans un champ de naïfs.

NON NON et NON je ne suis pas un faucon ...QUI A DIT UN VRAI...?Chère cagnotte, quel est ton oiseau préféré ?
Le condor de part son nom, vous lui confiez une queue de crédit et… le rapport est assuré.
Mais au milieu des vautours, je préfère le faucon qui est meilleur pour plumer le pigeon.

Chère cagnotte, quel est ton auteur préféré ?
Chateaubriand parce que j’aime tout ce qui brille et qui est prés de l’assiette au beurre…!

Chère cagnotte, quel est ton prénom préféré ?
LOUIS… C’est un prénom en OR..!

Chère cagnotte, quel est ton film préféré ?
Touchez pas au grisbi..! (en savoir plus les jeunots…? faut suivre..!)

Chère cagnotte, quel est ton héros préféré ?
Ali baba avec son trésor..Mais sans les quarante violeurs car je crains pour ma vertu.

Chère cagnotte, quel est ton héroïne préférée?
Marie Juana…. une droguée en herbe  qui m’extasie..!

Chère cagnotte, quel est ton peintre favori ?
Claude MONET avec barbe,  moustache….et favoris…!


Chère cagnotte, qu’est ce que tu détestes ?

Qu’on jette mon argent par la fenêtre …..Sauf si je suis propriétaire de la cour qui est « deux sous ».

Chère cagnotte, quel est le don que tu voudrais avoir.. ?
Celui d’être toujours celui qui le reçoit…!

Chère cagnotte, comment aimerais tu mourir ?
Comme mourir c’est la dernière chose à faire… que l’on m’évite tous ces mauvais trucs, et surtout le genre tu meurs au bas de l’aine car là, ça fait pas un pli. Le mieux c’est tout en douceur, fondue dans  un berlingot d’or …!

Chère cagnotte, quel est ton fruit préféré ?
L’amande, récoltée au pied d’un radar automatique….!

Chère cagnotte, quelle est ta devise ?
L’euro ….. Non c’est pas franc….. Dieu soit loué…. ça rapporte…!

Chère cagnotte, qu’est ce qui te plais le plus dans la vie ?
Respirer…! car l’air est encore gratuit… surtout que j’ai du coffre.

Chère cagnotte, si tu étais.. un vin ?
je ne serais pas si cave  d’écouter un beau Jo laid  qui me vanterait les vertus de vendanges tardives, réduisant mes picaillons en un vin de paille qui m’obligerait à mettre la clé sous le paillasson.
En tout cas, je ne serai pas un vin à vieillir…. à cause des frais de garde et de dépôts inévitables ayant pour seul intérêt, l’obligation de finir en carafe.
Je serai plutôt un Mouton Rothschild….avec encore l’haleine sur le dos…!

NAPOLEON m'a tiré l'oreille en disant - plus tard tu pourras dire j'y étais-Comme vous le voyez, en la connaissant mieux on comprend pourquoi la cagnotte de mon grand père n’a pas pu s’adapter à ma gestion patrimoniale.
Dans l’enceinte des bourses pas plates du palais « grognard » où je l’avais enfermée, j’étais si cave et sans action ni réaction,  que lorsque l’empereur de la finance est venu me tirer l’oseille, je n’ai pu que répondre « merde  j’y étais » et ta cagnotte pépé n’est plus que gnognotte et tes napoléons  sont au fond decette Bérézina là.

J’aurais du savoir que lepèse coule, et que la bourse était d’une certaine manière qu’une simple aumônière où j’ai, malheureusement,pas été le seul à donner.

A la réflexion, avec une si forte odeur de la sueur de mon pépé, c’était quand même bien le seul comme ça…!
pub
C
HOU ROUGE<

Share Button

Amis de la citronnelle… Bonjour..!

  Bloc note Choulager
par Chou blanc

Depuis que NOÉ a accepté un couple de moustiques sur son arche
Nous payons tous les jours l’addition…

pensee de patatiJPG

papati et patata coup de pelle

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC     


RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button