Archives par étiquette : livres

LIVRES : Dieu rentre par nos souffrances…

BLOC NOTE LITTÉRAIRE
par Chou Blanc

Paroles d’hommes

Un prophète et son temps

Robin Waterfield,
nous fait découvrir khalil Gibran

Khalil Gibran, Un prophète et son temps
Robin Waterfield
Fides, 390 pages,  Octobre 2000

Je ne connais pas d’autre exemple dans (histoire de la littérature d’un livre qui ait acquis une telle notoriété, qui soit devenu une petite bible pour d’innombrables lecteurs, et qui continue cependant à circuler en marge, comme sous le manteau, comme sous des dizaines de millions de manteaux, faudrait-il dire, mais sous le manteau quand même, comme si Gibran était toujours un écrivain secret, un écrivain honteux, un écrivain maudit.
(AMIN MAALOUF, à propos du Prophète)

 La tristesse est un mur élevé entre deux jardins… Khalil Gibran

Parle-nous de la Douleur ?

Il répondit :

Votre douleur est cette fissure
de la coquille qui renferme votre entendement.

Et comme le noyau du fruit doit se briser
afin que le cœur puisse se tenir au soleil,
ainsi vous devez connaître la douleur.

Si votre cœur pouvait continuer
de s’émerveiller des miracles
quotidiens de votre vie,
votre douleur vous semblerait
aussi merveilleuse que votre joie ;

Et vous accepteriez
les saisons de votre cœur,
comme vous avez toujours accepté
les saisons qui traversent vos champs.

Et vous observeriez avec sérénité
les hivers de vos chagrins.
Une grande part de votre douleur
est choisie par vous-mêmes.

C’est la potion amère
avec laquelle le médecin en vous
guérit votre Moi malade.
Ayez confiance en ce médecin
et buvez donc sa potion
en paix et en silence.

Car sa main,
bien que rude et pesante,
est guidée par la tendre main
de l’Invisible.

Et la coupe qu’il vous tend,
bien qu’elle vous brûle les lèvres,
a été faite de cette argile
que le Potier a mouillée
de ses larmes sacrées.

Khalil Gibran représente l’un des phénomènes littéraires les plus étonnants du XXe siècle :
Largement ignoré par les spécialistes, son succès a fracassé tous les records et s’est moqué des frontières, comme des modes, des croyances ou des idéologies. Pour ses millions de lecteurs, il se confond avec son Prophète, personnage de légende et modèle romantique d’une sagesse à la portée de tous.

Faut-il s’étonner que Khalil Gibran reste encore très mal connu ?
Les nombreuses études qui lui ont été consacrées jusqu’ici ne vont guère au-delà des récits pieux sans cesse repris : entre sa naissance au Liban en 1883 et sa mort prématurée à New-York en 1931, le jeune exilé en révolte cède le pas à l’artiste doué d’une sensibilité exceptionnelle, qui s’efface à son tour devant l’auteur connu et aimé dans le monde entier. Un pudique voile a toujours recouvert entre autres sa vie affective, aussi discrète que tumultueuse.

Ce livre est le premier a abordé la vue de Gibran dans toute sa complexité. Robin Waterfield s’y est intéressé pendant de nombreuses années et nous révèle, sans complaisance ni préjugés, un personnage fascinant, un être tourmenté dont les contradictions ébranlent, sans pourtant la démolir, la légende qu’il avait lui-même construite.
LE CHOURISTEÀ propos de l’auteur

Robin Waterfield est l’un des spécialistes les plus respectés de Gibran et de son oeuvre. On lui doit The Voice of Khalil Gibran, une importante anthologie publiée chez Penguin (Arkana). Robin Waterfield, qui vit à Londres, exerce aussi le métier d’éditeur et de traducteur.


Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

 

Share Button

ALIMENTATION Bienfaits du topinambour

Meilleurs complements alimentaires

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

“De tes aliments tu feras ta médecine” – Hippocrate


LE TOPINAMBOUR    

Le topinambour aussi appelé artichaut de Jérusalem, truffe du Canada ou soleil vivace, est une plante vivace de la famille des astéracées, dont l’espèce appartient au même genre que le tournesol.
Elle est cultivée pour ses tubercules comestibles.

ORIGINE ET HISTOIRE
Le topinambour est originaire d’Amérique du Nord (États-Unis et Canada), où il était cultivé par des tribus amérindiennes
bien avant l’arrivée des Européens.
Sa diffusion en Europe se développe rapidement grâce à sa culture facile, sa rusticité et sa forte multiplication végétative, même dans des sols pauvres. En 1702, Il est appelé poire de terre
Passé de mode dès le milieu du XVIIe siècle, ce tubercule à la mode est mis à l’écart au XVIIIe siècle lorsque la promotion de l’agronome Antoine Parmentier fait de la pomme de terre, aliment plus calorique, la reine des tubercules.Durant la Seconde Guerre mondiale, sa consommation augmente, car le topinambour, tout comme le rutabaga et contrairement à la pomme de terre, n’est pas réquisitionné au titre des indemnités de guerre à verser à l’Allemagne.
 

 VOICI POURQUOI LE TOPINAMBOUR NE FUT PAS RÉQUISITIONNÉ COMME LA POMME DE TERRE
En effet, pendant la Première Guerre mondiale et les années qui suivirent, les populations civiles allemandes et autrichiennes avaient dû faire face à une quasi-famine et n’avaient survécu qu’en cuisinant raves et topinambours à toutes les sauces et en les servant à chaque plat et à tous les repas pendant les périodes critiques. Les soldats du Reich ne tenaient pas à revivre ce cauchemar de leur jeunesse .

Le topinambour en a longtemps gardé une mauvaise réputation : utilisé pour nourrir le bétail ou associé aux aliments de disette et aux souvenirs de guerre dans de nombreux pays d’Europe, ses détracteurs le qualifient de mou et fade.
Sa richesse en fibres et en inuline peut engendrer des flatulences. Au début du XXIe siècle, ce tubercule suscite un regain d’intérêt dans le cadre de l’engouement pour les légumes oubliés. Il est notamment réhabilité par des chefs de cuisine et sur les marchés où il est vendu parfois sous l’appellation d’« artichaut de Jérusalem ».

littel com poteLes bienfaits du topinambour

Les fructanes (des glucides contenus dans le topinambour) auraient plusieurs effets bénéfiques sur la santé. Bien que les topinambours en renferment de fortes concentrations, la majorité des études se rapportent à l’ingestion de fructanes plutôt qu’à la consommation de topinambours.

  • Santé intestinale. Grâce à leur contenu en inuline, les fructanes du topinambour pourraient réduire la constipation en augmentant le poids, le volume et la fréquence des selles. Aussi peu que 5 g d’inuline par jour (ce qui correspond à moins de 3 c. à table de topinambour) seraient suffisants pour faire effet. Les fructanes peuvent être considérés comme des prébiotiques puisqu’ils participent à l’équilibre de la flore intestinale.Une étude a démontré que la consommation quotidienne de jus de fruits et de légumes contenant 5 g d’inuline de topinambour augmentait la concentration des bactéries du groupe Lactobacillus/Enterococcus, bénéfiques pour la santé intestinale.
    D’autres chercheurs ont observé que la consommation quotidienne de 15 g de fructanes de topinambour stimulait la croissance des bifidobactéries et pourrait retarder la prolifération des bactéries potentiellement pathogènes.
    La consommation d’une aussi grande quantité de fructanes aurait toutefois occasionné quelques symptômes gastro-intestinaux chez certains individus, notamment des flatulences.
  • Absorption des minéraux. L’inuline et l’oligofructose pourraient augmenter l’absorption du calcium et du magnésium dans l’intestin. Ces glucides agiraient sur la minéralisation et la densité osseuse, contribuant ainsi à prévenir l’ostéoporose.
  • Cancer. Certains fructanes, dont l’inuline et l’oligofructose, ont démontré des résultats prometteurs quant à la prévention du cancer du côlon et du cancer du sein. Ces composés provoqueraient un changement dans la composition de la flore intestinale qui amènerait une protection contre certains pathogènes.
  • Lipides sanguins. Les effets que pourraient exercer l’inuline et l’oligofructose sur les lipides sanguins sont controversés, les études donnant des résultats divergents. En effet, certains résultats ne montrent aucun effet, tandis que d’autres démontrent une diminution des triglycérides sanguins ou du cholestérol total et du « mauvais » cholestérol (LDL) chez des sujets diabétiques.
Du topinambour dans le jus de pomme!
Une recherche a révélé que jusqu’à 70 % des jus de pomme produits en Angleterre ont déjà été falsifiés en remplaçant une partie du jus de pomme par celui de topinambour – moins cher à produire –, sans que cette information n’apparaisse sur l’étiquette.

Que contient le topinambour?

Fructanes : inuline et oligofructose
Les principaux composés actifs du topinambour sont l’inuline et l’oligofructose, des glucides (sucres) de la famille des fructanes.
Les fructanes ne sont pas digérés dans la partie supérieure du tube digestif. En atteignant le côlon, ils peuvent modifier la composition de la flore intestinale en stimulant la croissance des bonnes bactéries (bifidobactéries) et en réduisant les espèces potentiellement nuisibles.
La présence de bonnes bactéries dans le côlon est essentielle pour la prévention de plusieurs maladies et pour le maintien de la santé.
Ces glucides participeraient donc à l’équilibre de la flore intestinale. Cependant, seules quelques études ont été réalisées à partir d’inuline ou d’oligofructose extraits du topinambour. De plus, on connaît peu les effets de la consommation usuelle de cet aliment chez l’humain.

Les autres aliments riches en inuline

L’inuline et l’oligofructose sont présents dans d’autres aliments, tels la chicorée, l’ail, l’oignon, le blé et l’asperge.
Bien que le blé et l’oignon soient les 2 principales sources d’inuline et d’oligofructose, ce sont la chicorée et le topinambour qui en sont les sources les plus concentrées.

Topinambour et diabète

Comme Le topinambour contient beaucoup d’inuline ceci réduirait le risque de diabète et le taux de mauvais lipides sanguins . Il augmenterait l’absorption de certains minéraux (notamment le calcium et le magnésium) et éloignerait le risque de cancer du côlon et du sein.

Comment éviter les flatulences avec les topinambours ?

Pour rendre le topinambour plus digeste, il suffit d’ajouter du bicarbonate de soude dans l’eau de cuisson (1/2 cuillère à café pour 2 litres d’eau). Pour éviter les flatulences, le truc infaillible est de rajouter des pommes de terres avec le topinambour.

Est-ce que le topinambour est un féculent ?

Le topinambour améliore donc notre santé intestinale, siège de notre immunité et de nos défenses naturelles.
Pour finir, c’est un féculent peu calorique : environ 100 kcal aux 100 g.
Attention néanmoins :
une consommation importante trop soudaine peut accélérer le transit.

 

 

Les clés de l’alimentation anti-cancer et maladies inflammatoires, infectieuses,
auto-immunes…
Poche –
 Jean-Christophe Charrié Excellent livre avec une partie théorique indispensable pour
comprendre ce qu’on fait et une partie pratique avec de bonnes recettes.
Facile à lire, accessible à tous , nul besoin de posséder des connaissances médicales approfondies pour comprendre les enjeux d’une alimentation saine dans la lutte anti cancer et les maladies inflammatoires génératrices de nos douleurs.
Les recettes claires et pas trop compliquées vous ouvrent à d’autres façons de se nourrir
Ce livre explique clairement et simplement les conséquences de nos habitudes alimentaires sur notre santé et en particulier sur celle des malades du cancer, des dégénérescences mentales et les maladies inflammatoires ou auto-immunes.
Offrez vous cette merveille ou offrez le à vos amis, ceux que vous voulez garder!

Cuisinez pour avoir 80% de légumes dans vos plats

SOURCES :  https://www.lanutrition.fr/topinambour

Epicerie et saveursduo compoteCOM’POTE

 

Share Button

LA JALOUSIE: Mon frère cet intrus..!!!

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE de Choucaline
– “Les capacités de notre cerveau:

Commençons à ne pas nous en vouloir à nous même …..

“Si l’existence éternelle se transforme,
elle doit devenir plus belle
Si elle disparait, elle doit revenir
avec un aspect plus sublime.
Et si elle dort, elle doit rêver d’un meilleur éveil,
Car elle est plus grande chaque fois qu’elle renaît.”
KHALIL GIBRAN

 

Le courage d’être soi

C’est en retrouvant mon amie Claire envahie de psoriasis que je me suis rappelé
de trois choses:

LA PREMIÈRE
Il est  bon de savoir que  les psoriasis surviennent souvent après deux “abandons” ou supposés tels dans la vie ….et c’était le cas de CLAIRE
Bouleversée par la naissance de son frère ( abandon de ses parents qui s’occupent du petit dernier, lui volant la vedette du petit théâtre familial…!
Puis….Considérée à ses yeux comme abandonnée une nouvelle fois  lorsqu’elle est mise en pension et dans une filière qui lui était imposée.
LA DEUXIEME
Le souvenir  d’un livre de jacques Salomé ” le courage d’ être soi” que j’avais lu, il y a déjà bien des lunes comme dirait Chou blanc, j’y avais  appris beaucoup de choses sur moi et les autres….
LA TROISIÈME
C’est le chapitre consacré à ses naissances et renaissances en particulier :
“sa naissance à la jalousie” celle provoquée par la naissance de son frère qu’il a vécu
(comme Claire) comme un abandon de ses parents … pour s’occuper du petit dernier ..!

Jacques Salomé m’a initié à l’art de communiquer en conscience.

Dans  cet ouvrage “le courage d’être soi ” Il nous propose,
entre autres, quelques repères pour :

– Explorer les zones d’ombre de notre personnalité qui nous enchaînent dans notre relation avec autrui et avec nous-même.
– Apprendre à surmonter les violences, les blessures et les souffrances.
– Sortir des fidélités contraignantes et aller de la fidélité à l’autre à la fidélité à soi.
– Vivre les deuils successifs de notre existence et en sortir plus grand.
– Découvrir l’espérance spirituelle qui est en chacun de nous.

Un livre qui propose un nouvel art de communiquer, une charte du mieux-être avec autrui et avec soi-même. Un pont entre la psychologie et la spiritualité.

Jacques Salomé propose  la communication consciente celle qui appelle avant tout une bonne connaissance de soi-même, de ses zones d’ombres les plus secrètes et de ses blessures enfouies.
En partageant ses réflexions, en racontant sa propre expérience, le psychosociologue offre une théorie et une méthodologie qui nous guident vers une libération des nombreux carcans qui nous aveuglent, pour une meilleure écoute de soi et des autres.
c’est toujours aujourd’hui un précieux message, obstinément optimiste.

Comment aider mon amie Claire à chercher les naissances de sa vie

Ainsi parle jacques Salomé de ses propres naissances de sa vie :

Extraits…..
“Aussi loin que remonte ma mémoire dans le temps de mon histoire, me reste de ce parcours le sentiment que ma vie n’est qu’une succession de naissances, chacune apparaissant comme une étape marquée par la pierre blanche d’une prise de conscience significative et décisive. Ainsi toute mon existence a-t-elle été traversée de naissances, d’accouchements et de mises au monde dont chacune a contribué à me faire naître à l’homme que je suis devenu.
Ce sont quelques-unes de ces naissances que je vais évoquer, car chacune constitue à la fois un point d’ancrage, une source d’expansion et un appel à plus de vie. . .
L’enfant que j’ai été, l’homme que je suis devenu – et que je deviens chaque Jour un peu plus – est le résultat de chacune de ces naissances…..”

Comment claire a t elle vécu sa naissance à la jalousie … à l’arrivée de son frère…?

Comme jacques Salomé … Voici son vécu relaté dans son livre

EXTRAIT:  LA NAISSANCE À LA JALOUSIE

“Une des premières naissances de mon histoire dont je me souvienne est la naissance au désarroi, à la jalousie, au chaos, lors de l’arrivée de mon frère. J’avais quatre ans et, soudain, mes repères familiers ont disparu.
La présence de maman n’était plus la même, les odeurs, les bruits, le rythme de la maison avaient changé.
J’avais brusquement le sentiment que je ne valais plus rien, que personne ne pouvait m’aimer, surtout pas ma mère, puisqu’elle n’avait d’attention que pour lui, cet intrus qui venait de faire irruption dans mon univers.

Aujourd’hui, je sais – non seulement avec ma tête mais avec ma sensibilité actuelle que j’ai été aimé, que je n’ai manqué d’aucun soin ; dans mon vécu d’enfant de quatre ou cinq ans, cette expérience fut cependant terrible et terrifiante, une véritable révolution.

Deux photos gardées précieusement dans l’album familial témoignent de cette période.
– Sur l’une, un petit garçon en costume de marin, blond, souriant, adorable.
«On le croquerait tellement il est mignon ! » sont les paroles que j’entends encore proférer au-dessus de ma tête.
– Sur l’autre, un enfant au crâne rasé; j’ai l’air d’un bagnard ou d’un mendiant affublé d’un vieux manteau, les poings dans les poches, les yeux durs et la bouche violente…
Entre ces deux instantanés … mon frère est né.”

Prenez conscience que votre vie comme celle de CLAIRE est une succession de naissances qui auront eu comme conséquence de vous  responsabiliser pour vous engager comme elle –  je l’espère – à agir.
Vos naissances seront pour CLAIRE, comme pour vous,  nombreuses, multiformes, imprévisibles, étonnantes et si diversifiées qu’elles vous susciteront chaque fois de l’émerveillement et de l’enthousiasme, au-delà de la détresse, de la déstabilisation et de la remise en cause qu’elles vont provoquer.

Renaissance ma petite Claire et adieu psoriasis….

SOURCE : le courage d’être soi  L’art de communiquer en conscience –  Jacques Salomé (Auteur) –  Ivan Amar (Préface) – Paru en juin 2001 – Guide (poche

 

 

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

A lire absolument:  Un livre qui a le mérite de mettre à nu nos fonctionnements et notre mal être. Merci à jacques salomé d’avoir osé écrire ce qu’au fonds nous savons mais refoulons.

Un livre de survie: Merci à vous J Salomé de nous faire partager votre vécu…Il ressemble tant au nôtre qui nous parait bien souvent trop lourd à porter. Merci car en vous lisant nous découvrons que nous sommes tous confrontés à notre chemin de vie pas toujours simple.

Génialissime : Ca m’a permis d’avancer, de faire un grand pas. Je pense, par contre, qu’il faut être prêt intellectuellement pour l’apprécier. Merci M Salomé

SOURCE : L’art de communiquer en conscience –  Jacques Salomé (Auteur) –  Ivan Amar (Préface) – Paru en juin 2001 – Guide (poche)

 Choucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE

Share Button

MADDY: Des trucs pour la conservation

LE BLOG
DES ASTUCES
DE MADDY MALINE

ASTUCES NOURRITURE !

Vous aussi, vous achetez de la nourriture en grosses quantités parce que c’est moins cher, et vous vous retrouvez avec des aliments qui se périment et/ou qui pourrissent dans votre frigo ?

En effet, quand vous achetez ce gros sac de carottes en promo, c’est parfois un vrai défi d’arriver à tout manger avant que votre bac à légumes ne se transforme en bac à compost
Heureusement , avec ces quelques astuces, vous ne serez plus obligé de manger de la salade de carottes râpées tous les jours pour écouler votre stock.

Voici quelques astuces  pour conserver la nourriture… Fini les légumes qui pourrissent dans le frigo !

La plupart d’entre nous aime acheter en grandes quantités afin de réduire le nombre d’allers-retours au supermarché, et pour économiser ; le seul problème, c’est qu’il faut ensuite parvenir à gérer tout ce stock de vivres et éviter le gaspillage…

 Grâce à ces astuces, vous n’aurez plus à vous soucier de cette menace rampante  qu’est la moisissure qui envahit votre frigo !

 

Séparer les patates, les pommes et les oignons.

Ces trois-là ne font pas bon ménage ensemble !
Ils produisent en effet des hormones végétales sous forme de gaz, qui oxydent les autres végétaux.
Cela a donc pour effet de faire mûrir (et pourrir) les autres fruits et légumes. Et si vous les mettez ensemble, c’est encore pire. Conclusion, il faut les mettre à l’isolement : stockez-les dans des endroits différents, si possible des caisses bien séparées et au sec.

Les oignons aussi aiment mettre des collants et des bas !

L’idée pourra vous paraître un peu saugrenue, et pourtant c’est loin d’être aussi bête que ça en a l’air : les oignons peuvent durer plus de huit mois s’ils sont entreposés dans des collants suspendus !
Il suffit de les glisser dedans comme sur la photo, et de faire un nœud entre chaque bulbe pour les séparer. Et puis, ça fait une déco plutôt originale pour la cuisine !

Les pommes, si elles sont bien conservées, peuvent durer extrêmement longtemps

Si elles sont conservées dans de bonnes conditions, les pommes peuvent rester fraîches pendant plus de six mois sans aucun problème.
L’idéal est un milieu légèrement humide et bien frais. Si vous avez une cave, vous pouvez y stocker vos pommes, mais sinon le tiroir du bas de votre frigo fera très bien l’affaire !
Faites simplement attention de bien les trier, et vérifiez de temps en temps pour retirer les pommes qui s’abîment et qui pourraient « contaminer » les autres.
Voir ci-dessus comment éviter les contacts

Les tomates n’aiment pas le froid

La tomate est un aliment très fragile qui mérite une attention particulière en matière de conservation.
Beaucoup de personnes ont tendance à penser que le fait de placer les tomates au frigo leur permettra de rester fraîches… Grave erreur !
Au contraire, les tomates devraient idéalement être conservées à température ambiante. Éloignées de la lumière et de la chaleur, elles se sentiront beaucoup mieux dans un environnement ambiant et à l’air libre.
En effet, il ne faut pas les placer dans le réfrigérateur sous peine qu’elles perdent tous leurs arômes.
Au frigo, elles se rident et se flétrissent rapidement… Placez vos tomates dans un bol recouvert de papier essuie-tout, avec les tiges orientées vers le haut.
Hors frigo une Corbeille à fruits et cagette en bois seront donc les meilleurs alliés des tomates. Et si toutefois vous souhaitez accélérer le processus de maturation des tomates, placez une pomme dans le saladier.

Gardez enfin de la salade au frigo
Terminé la salade qui fane, qui jaunit dans le frigo :
Emballez la salade, la laitue, le chou et tous les autres légumes à feuilles dans du papier essuie-tout !
Cela permet d’en absorber l’humidité, afin que la salade reste croquante et ne se fane pas trop vite…

Garder de la salade pendant un mois au frigo ? C’est possible !
Il suffit de la couper et de la mettre dans un bocal en verre bien fermé pour qu’elle reste fraîche.

Voilà, plus besoin de s’inquiéter de gaspiller la nourriture ! Ces petites astuces sont parfaites pour éviter que les choses ne s’abîment.
N’hésitez pas à les partager à vos amis et à votre famille, afin qu’ils puissent eux aussi conserver leurs aliments plus longtemps !

 

Lencyclopédie de référence des méthodes de conservation.

Un cahier pratique qui rassemble
– Tout le matériel nécessaire
– Tous les conseils avisés pour une stérilisation réussie
– Comment bien choisir ses produits ?
– Définir la meilleure méthode de conservation pour chaque produit.

200 gestes expliqués en pas à pas
Plus de 100 recettes illustrées, du simple assemblage aux plats plus élaborés.

https://amzn.to/3bnIKBf

Une auteure pédagogue et passionnée
Styliste culinaire et auteure de nombreux ouvrages, Julie Schwob adore inventer de nouvelles recettes, créer de nouvelles alliances de saveurs et mettre en scène ses créations pour les éditeurs.

La contribution de chefs et
Meilleurs Ouvriers de France

Nicolas Bernardé, Pierre Sang Boyer, Stéphane Jégo, Jean-Marc Notelet et David Wesmaël.

SOURCE : comment-economiser.fr
Découvrez ici : autres astuces

Maddy la maline


 

Share Button