Archives par étiquette : soulager

Je suis hypersensible Comment le gérer

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

CHOULAGER :
“”Les Capacités de notre cerveau et ses pensées positives”

LA PUISSANCE DE L’ESPRIT POUR GUÉRIR LE CORPS

– Musique d’ambiance : Marie Paule Belle – LA PARISIENNE


palette.jpg 10 CONSEILSLes 10 conseils pour le mieux vivre des hypersensibles

Quels sont les principaux signes de l’extrême sensibilité, et comment la gérer au quotidien ? Voici des conseils pratiques de ceux qui la vivent, pour évoluer normalement dans ce monde et faire de ce trait de personnalité une force.
Vous êtes très sensible au bruit, à la foule, aux odeurs ?
Vous avez l’impression d’être en permanence pris dans des vagues d’émotions ?
Vous êtes peut-être hypersensible !

Comment gérer ce trait de personnalité qui a tendance à compliquer le quotidien ?

Déjà, arrêter de considérer que vous avez un « problème » :
E
ntre 15 et 20% de la population y serait sujet.

Deuxième bonne nouvelle : Vous pouvez facilement changer certaines conditions de votre vie pour faire de votre sensitivité non pas un handicap, mais une force.

Voici les 5 signes qui indiquent que vous êtes hypersensible

1- Une super réactivité à l’environnement

Pour vous, les petits désagréments du monde extérieur peuvent vous mettre les nerfs à vif.
– trop de bruit
– trop de lumière, ou pas assez.
– trop de gens autour de vous (la foule qui vous met à mal),
Enfin, vous êtes très probablement sensible aux ambiances, et aux énergies des lieux et des personnes.

2- Une grande sensitivité corporelle

L’hypersensible est extrêmement réactif, Ainsi, il sent son corps et sa peau très réceptifs aux stimuli corporels de type caresses et massages.
Il est souvent sujet aux allergies, et a des difficultés à supporter certaines matières, ou les étiquettes des vêtements.

3- Une vie émotionnelle intense

Les personnes à grande sensibilité sont de grands émotifs leurs émotions se déclenchent pour un rien et au quart de tour,
Ils ont une empathie surdéveloppée, et ressentent les émotions des autres, en particulier la souffrance
L’hyperémotif, vit dans l’affectif.. les joies et les souffrances peuvent prendre des proportions démesurées.

4- Une grande créativité

Le sensible, est un créatif qui à le sens de l’esthétique.
il aime l’art et la musique . il fait preuve d’une grande créativité intellectuelle, avec des idées sur tout, est à l’aise en dehors des sentiers battus.
il peut aller jusqu’aux capacités extrasensorielles et s’ouvrir aux mondes invisibles, (rêves ou autres) .

5- En quête de sens

Pour lui, la vie ne se réduit pas au travail, à la famille, à la sécurité matérielle, ou aux plaisirs.
il cherche le sens profond de la vie et cherche à s’intégrer à ce monde, et à y apporter sa contribution.
Comme cette recherche prend la forme d’une véritable quête de vie, il se sent seul(e), en décalage avec ceux qui ne partagent pas ce point de vue.

Les 5 recommandations pour vivre mieux votre hypersensibilité

1- Se déculpabiliser

« Connais-toi toi-même », disait Socrate : prendre conscience de sa grande sensibilité est la première étape pour agir. Commencez donc par vous observer – avec bienveillance – cessez de penser que vous avez un problème : au contraire utilisez votre grand potentiel intuitif.
Faites la liste de tout ce que votre hypersensibilité vous apporte de positif ?

2- Faire de l’hypersensibilité une force

Vous avez une capacité inhabituelle, utilisez la de manière positive
Pour vous-même, vous pouvez aussi, par exemple, utiliser votre empathie pour
comprendre les autres” et ainsi nouer des relations plus profondes et sincères avec vos proches ou mettre votre empathie au service d’une cause.

3- Se protéger des lieux, personnes, circonstances qui vous touchent

il est impératif de se protéger. De s’adapter en sélectionnant avec attention tout ce que nous faisons, les endroits où nous allons, ce que nous regardons et les gens que nous fréquentons.
En vous protégeant de ce qui vous met systématiquement à vif, vous préserverez votre énergie, votre moral, et votre ouverture envers les autres.

4- Arrêter d’absorber les émotions des autres

Arrêtez d’absorber de vivre leurs émotions comme si c’était les vôtres.
Gérer vos propres émotions, sinon on s’épuise.
Distinguez vos propres émotions de celles des autres….. si elle appartient à un autre, lâchez la : elle ne vous appartient pas …Rejetez-la dans les méandres de l’univers

5- Pratiquer une discipline visant à développer la paix intérieure

Méditation, entraînement de l’esprit, yoga, qi qong, qui facilitent une transformation intérieure qui permettent de mieux gérer ses émotions, prendre du recul sur les pensées envahissantes et soyez cool serein !
Cherchez les activités qui vous conviendront le mieux pour allumer des contre-feux qui libèrent votre pensée… lâchez prise ( sport, jardinage ou autre)!

SOURCE:  http://www.inrees.com/

retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE
RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

ÉQUILIBRE : Crèmes glacées à vendre

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

CHOULAGER :

Les Capacités de notre cerveau et ses pensées positives”

LA PUISSANCE DE L’ESPRIT POUR GUÉRIR LE CORPS

Crèmes glacées à vendre
Faites de votre équilibre
une priorité.

«La majorité des gens montent l’échelle du succès échelon après échelon toute leur vie durant pour arriver en haut et s’apercevoir au bout du compte que leur échelle était appuyée sur le mauvais mur.! »

A l’âge de 2l ans, j’en étais déjà à ma troisième entreprise.

j’avais appris à gagner beaucoup mais pas à vivre beaucoup.
Associé en affaires avec un de mes copains, je possédais une entreprise de triporteurs de crème glacée.
Malgré les difficultés énormes éprouvées à nos débuts, cette entreprise m’a permis de réaliser ce qui était vraiment le plus important pour moi dans la vie, à savoir l’équilibre.

À cette période de ma vie, je vivais à une allure de 200 km/h.

Je me rappelle que 104 employés se sont succédé durant la saison estivale. Nous embauchions des étudiants rémunérés strictement à la commission.
Certains jeunes abandonnaient très rapidement.
Certains ne travaillaient qu’une seule journée, d’autres tenaient bon une semaine, et d’autres encore un mois ou deux. En fait, le roulement du personnel était énorme.
En plus de s’occuper des opérations quotidiennes de l’entreprise, l’embauche et la formation des nouveaux employés étaient les deux activités qui nous demandaient le plus de notre temps.

Cependant nos efforts n’ont pas été vains.

Notre travail a porté fruit et les affaires se sont mises à aller plutôt bien.
Notre chiffre d’affaires était substantiel pour deux jeunes hommes de
21 ans.
Ma vie personnelle, par contre, était tout à fait lamentable.
Étant donné que je travaillais plus de 80 heures par semaine, je ne voyais pratiquement plus mes amis. Je traitais même mieux mes clients que mes parents. Ces derniers m’appelaient et je ne prenais pas la peine de les rappeler.
Pas étonnant que ma copine de l’époque m’ait quitté.
Je ne me souciais guère de ma santé physique.
Je ne pratiquais aucun sport et mon alimentation laissait à désirer, que des calories vides: des hot-dogs, des frites et de la crème glacée.


j’étais stressé et souvent malade. j’ai attrapé la grippe deux fois cet été-là et j’ai même fait de l’acné! Je dormais peu et mal, je ne lisais presque plus et je ne riais presque jamais.
Je n’avais aucun loisir et pas question évidemment de prendre des vacances; je devais travailler 7 jours sur 7.
Bref, j’avais perdu tout équilibre.

Je me considère aujourd’hui privilégié d’avoir vécu si tôt dans ma vie cette expérience, car cet apprentissage difficile a contribué à ce que l’équilibre devienne désormais ma valeur la plus importante.

Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que mon premier livre s’intitule:
“Secrets des gens actifs, efficaces et équilibrés.”
Au-delà des conseils sur la gestion du temps, cet ouvrage veut nous aider à mieux s’organiser. Tout d’abord en déterminant les valeurs les plus essentielles de sa vie, ensuite, en développant de meilleures habitudes de travail, plus efficaces et plus productives

LE CHOURISTE

Rappelez-vous :
Faites attention si pour gagner deux fois plus dans la vie, vous devez travailler
deux fois plus, où est le bénéfice? Faites de votre équilibre une priorité.
Prenez soin de vous.
Ne faites surtout pas comme ces
gens qui cherchent – sans toutefois en avoir pris vraiment conscience – à devenir les personnes les plus riches du cimetière.

– j’ai pigé…! De toute façon, ils ne pourront jamais faire aucune affaire là-bas !

SOURCE:

Patrick Leroux
(Livre : Pour le cœur et l’esprit)
Description :
Les histoires émouvantes et exaltantes m’ont toujours fasciné. Déjà tout petit, je prenais un réel plaisir à écouter mes parents et mes grands-parents m’en raconter pour m’endormir. Puis enfant, elles servaient à me transmettre leurs valeurs, et à éveiller mon imaginaire et à stimuler mon apprentissage. Je suis persuadé que vous découvrirez dans ce recueil plusieurs histoires qui vous réchaufferont le coeur et stimuleront votre esprit.

ACHETER..? : https://amzn.to/2txQaKI

retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE
RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

FABLE : Entraide… Le cheval et l’âne


BLOC NOTE LITTÉRAIRE
BIBLIO ROSE

par
Chou Blanc

chouette-prof
Jean de La Fontaine, né le à Château-Thierry et mort le à Paris, est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure pour ses contes. On lui doit également des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d’opéra qui confirment son ambition de moraliste.
Œuvres principales   
– les Fables (1668-1694)

LE CHEVAL ET L’ÂNE

 En ce monde il se faut l’un l’autre secourir.
Si ton voisin vient à mourir,
C’est sur toi que le fardeau tombe.

Illustration : image (chromo)Un Âne accompagnait un Cheval peu courtois,
Celui-ci ne portant que son simple harnois,
Et le pauvre Baudet si chargé qu’il succombe.
Il pria le Cheval de l’aider quelque peu :
Autrement il mourrait devant qu’être (1) à la ville.
La prière, dit-il, n’en est pas incivile : (2)
Moitié de ce fardeau ne vous sera que jeu.
Le Cheval refusa, fit une pétarade ; (3)
Tant qu’il vit sous le faix mourir son camarade,
Et reconnut qu’il avait tort.
Du Baudet, en cette aventure,
On lui fit porter la voiture, (4)

Et la peau par-dessus encor.

Illustration contemporaine : Foré, carte postale   Sources : Esope, Le cheval et l’âne.
(Nevelet, p.188)

(1) avant d’être
(2) impolie
(3) ruade accompagnée de pets
(4) la charge des charrettes

LA MORALE DE PAPY DIT C’EST : L’ENTRAIDE

La nécessité de l’entraide est très présente dans les fables de La Fontaine

L’entraide a débuté autour de nous dès notre naissance, grâce à l’amour qu’apporte notre famille. Elle est notre refuge face à tous les moments difficiles qui arpentent notre vie.
Elle continue de le faire chaque jour, grâce à notre entourage qui nous épaule, facilitant notre vie et la rendant plus attrayante au quotidien.

Chaque petites actions peuvent faire part à de l’entraide, personne n’est d’ailleurs inutile s’il allège le fardeau des autres, voilà là la plus belle preuve de bonne intention dans cette mutualité.

Elle permet à des gens ordinaires comme vous et moi de, une fois qu’ils sont réunis, faire des choses extraordinaires, inatteignable seul.


Et voici ce qu’apporte un peu de réflexion ; elle mène à la solidarité :

cliquez pour lire: Il est pertinent, de toujours prendre une main tendue…..L’entraide est un accompagnement, une aide mutuelle, un appui à chaque instant. Certain ne se sentent pas capable d’atteindre des sommets même accompagnés, c’est pourquoi l’entraide sert aussi à pousser ces personnes, il s’agit d’une main tendue qui s’offre à nous et reste à nos côtés pour nous aider à rebondir.

SOURCES:
http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/chevane.htm Livre VI, fable 16

LE CHOURISTESource intarissable d’émerveillement, Les Fables de La Fontaine ne cessent d’irriguer notre imagination tout en distillant, génération après génération, leur malicieuse sagesse.
Trente-six fables sont adaptées par des dessinateurs de haut vol.
Parfaitement fidèles au texte original, ils font revivre la comédie animalière de La Fontaine avec une exubérance et une jubilation communicatives.

CHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

 

 

Share Button