Archives par étiquette : contes

LA MULE DU PAPE….. UN COUP DE PIED SUPERBE


BLOC NOTE LITTÉRAIRE
par

Chou Blanc

Paroles d’hommes

LA MULE DU PAPE

Un lettre de mon moulin d’Alphonse Daudet

Une mémoire rancunière ou «la mule du Pape »

Rancune  :
Souvenir tenace que l’on garde d’une offense avec de l’hostilité et un désir de vengeance
.
( Le micro Robert)


Voici un court extrait de l’histoire :

En Avignon, le bon vieux pape Boniface aimait sa mule le plus au monde et tout le monde savait que pour être «  bien en cour », il fallait être gentil et attentionné à cette mule.
C’est ce que fit Tristet Vedène, un galopin effronté: il finit par entrer au service du pape et par en gravir tous les échelons.

Mais c’était un mauvais garçon , trompeur et quand, le pape vieillissant, il eut la responsabilité de la mule, il fit bien des misères à cette mule et même la fit monter en haut d’un clocheton par un escalier en colimaçon !
La mule en redescendit malade et se promit de lui donner un puissant coup de sabot le lendemain.
Mais Tristan Vedène partit alors pour Naples dont il ne revint que sept ans plus tard….

  JE PRÉFÈRE LIRE LE TEXTE INTÉGRAL


– Raz le bol de lire

Vive le livre audio…!    Je l’écoute ci dessous…

Voilà pourquoi, « quand on parle d’un homme rancunier , vindicatif, on dit :
 «  Cet homme là ! méfiez-vous !.
il est comme la mule du pape qui garde sept ans son coup de pied. »

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc   

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

Pomme de reinette et pomme d’api

VÊTEMENTS ET ACCESSOIRES   SANTÉ ET SOINS DU CORPS      VOYAGES VALISES

Comptine

Pomme de reinette et pomme d’api

 

– La dernière fois PAPY JANOT nous a raconté
deux comptines sur la CHÈVRE

Pourtant pour moi qui suit petit, celle là est plus courte et plus sympa à chanter…! Vous voulez la voir ou la revoir cliquez :

Aujourd’hui cette comptine est dédiée à Alice et Juliette

Ma choupinette Alice n’a pas de si longues couettes Mais Juliette OUI..!
– OUAIS ..! Moi je crois que ta vue baisse Papy Janot … Juliette est Brune

 

VOICI : Pomme de reinette et pomme d’api

  TU TROUVERAS CI-DESSOUS LES PAROLES DE CETTE COMPTINE….

 Pomme de reinette et pomme d’api
Tapis tapis rouge

Pomme de reinette et pomme d’api
Tapis tapis gris

Pomme de reinette et pomme d’api
Tapis tapis rouge

Pomme de reinette et pomme d’api
Tapis tapis gris

Pomme de reinette et pomme d’api
Tapis tapis rouge

Pomme de reinette et pomme d’api
Tapis tapis gris 

La pomme d’api est une variété de pomme dont une face est rouge vif.
C’est un fruit de petite taille, aplati et de forme ronde écrasée.

Ce nom de reinette a tellement été prodigué, qu’on pourrait, dresser une liste d’au moins cent cinquante pommes ainsi appelées

VOICI UNE VERSION PLUS LONGUE

;

Tu vois gros matou …..
Tu es déjà trop grand pour cette comptine…
Dans le bonus, tu en trouveras d’autres …
Peut être celle qui parle de la souris verte qui courait dans l’herbe….

SOURCE :

PAPY JANOT

Share Button

CONTE ESPAGNOL: Le malade d’amour

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette ma Mamy se transforme en conteuse pour nous tous…..

Vous êtes prêts….? Oui.. !

logo mamy turlututu small– Alors.. ACTION Mamy..!
Raconte nous un conte espagnol

OUI OUI ..! Il y a bien des lunes que MARIA nous a quitté, c’est lui faire grand honneur de nous unir tous en pensée autour d’un conte espagnol… je crois d’ailleurs que la grand mère de Maria lui racontait surement ….
Il s’agit du ZAZPIKI ou … LE MALADE D’AMOUR
  de VICENTE DE ARANA

LE MALADE D’AMOUR

Mère, — dit Zazpiki, qui revient de la chasse, — fais du feu dans le foyer, car je me sens transi.

Dans la montagne j’ai vu Marie et je l’ai embrassée… Ah ! qu’elle est belle ! Si tu la voyais !

Sa taille est d’osier, sa physionomie angélique, ses yeux rendent fou.

Mais je ne puis être son époux !

Mère, l’amour que je ressens pour elle me fait languir. Que je souffre !

Ah ! mère chérie ! Prie pour le pauvre Zazpiki, malade d’amour !

— Mère, — dit Zazpiki qui revient de la chasse, — avive le feu qui brûle dans le foyer, car le froid de la montagne m’a saisi jusqu’à la moëlle des os.

J’ai revu Marie, et je l’ai embrassée pour la deuxième fois… Mon Dieu, qu’elle est belle !

Si tu sentais l’arôme de son souffle, si tu entendais le timbre argentin de sa voix !

Quel malheur qu’elle ne puisse être mon épouse !

Chaque jour s’augmente ma langueur ; mes joues pâlissent et mes yeux se sèchent à force de pleurer.

Prie, ma mère, prie pour le pauvre Zazpiki, malade d’amour !

— Mère, — dit Zazpiki qui revient de la chasse, — approche-moi ce banc pour que je m’asseye à côté du feu, car mes membres sont gelés.

J’ai embrassé Marie pour la troisième fois, mère… car je l’aime de toute mon âme.

La sienne est grande et belle comme celle d’une sainte.

Grand aussi est son cœur, dont jaillissent des torrents de tendresse. Ange, et non femme, est la vierge que j’adore.

Quel malheur que son père s’oppose à notre union !

Ma langueur est extrême ; vois mes yeux caves, mes joues pâles et mes lèvres livides.

Élève au ciel tes prières, mère ; prie pour le pauvre Zazpiki, malade d’amour !

Et Zazpiki se tait, laisse tomber sa tête sur ses genoux, pousse un profond soupir, et expire…

La mère le prend dans ses bras, l’embrasse, folle de douleur ; mais bientôt elle s’agenouille, pleure, et levant les yeux au ciel s’écrie :

— Vierge Marie ! Reçois l’âme de mon pauvre Zazpiki, victime de l’amour !

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est un autre épisode….

 

Share Button

COMPTINE Dans la maison du grand cerf

VETEMENTS ET ACCESSOIRES SANTÉ ET SOINS DU CORPS  VOYAGES VALISES


C
omptine

Dans la maison du grand cerf


– Encore un grand…?
Ah non…!!!!

– La dernière fois PAPY JANOT nous a raconté
deux comptines sur la CHÈVRE


Pourtant pour moi qui suit petit, celle là est plus courte et plus sympa à chanter…!
Vous voulez la voir ou la revoir cliquez :

Aujourd’hui encore cette comptine est dédiée à Alice et Juliette

Dans la maison du grand cerf

De nombreuses chansons pour enfants servent de prétextes à des jeux ou à tout un ensemble de gestes qui relèvent tantôt du mime et tantôt de la danse.

Ainsi, par exemple, l’histoire du Grand cerf, dont les enfants paraphrasent chaque vers en le mimant, au fur et à mesure qu’ils le remplacent par des murmures à bouches fermées.

Dans sa cabane, un grand cerf
Regardait par la fenêtre
Un lapin venir à lui
Et frapper ainsi :
“Cerf ! cerf, ouvre-moi !
Ou le chasseur me tuera !
– Lapin, lapin, entre et vient
Me serrer la main”.

A la récapitulation finale, la chanson n’a donc plus de paroles, et n’est plus bourdonnement accompagnant une véritable pantomime ; tout l’attrait du jeu résidant dans le fait de n’oublier aucun geste – sans non plus les intervertir – pour que le fil de l’histoire reste clair :


– AH ET BEN VOILA…… J’AIME MIEUX COMME ÇA

LE CHOURISTE
Qui a écrit dans sa maison un grand cerf ? Thierry Dedieu

SOURCE :
https://www.ribambel.com

https://www.epmmusique.fr/

PAPY JANOT

Share Button