Archives par étiquette : alimentation

Huile de palme : Le retour en cachette


LE BLOC NOTE
DE
COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

Com’pote parle d’alimentation depuis longtemps dans la Chouette…
il commence à en connaitre un rayon

ALIMENTATION : Huile de palme, le retour en cachette

Alors que GOOGLE vous sous informe en rapportant que les industriels utilisent de l’huile de colza du fait d’une pénurie d’huile de tournesol

littel com poteL’huile de palme cancérigène remplace discrètement l’huile de  tournesol dans plusieurs produits de supermarché

Des dérogations d’étiquetages permettent depuis peu d’échanger des ingrédients de produits alimentaires ou cosmétiques sans inscrire ceux-ci sur l’étiquette. Cela permet aux industriels, entre autres, de mettre de l’huile de palme à la place d’une autre huile végétale sans même que le consommateur ne s’en rende compte.

En savoir plus sur l'huile de palme le vrai et le faux - CLIQUEZSous prétexte de la guerre en Ukraine et de l’épidémie de grippe aviaire, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) accorde désormais le droit aux industriels de changer des ingrédients de leurs produits sans pour autant l’indiquer. « La guerre en Ukraine et l’épidémie de grippe aviaire affectent l’approvisionnement des industries alimentaire et cosmétique pour la production de certains produits », indique le site internet de la DGCCRF en date du 29 août 2022.

Dans une vidéo du Parisien, on voit deux boîtes de biscuits Milka, à priori totalement identiques mais filmées à deux mois d’intervalle. Toutefois, en observant de plus près, on peut remarquer une toute petite mention indiquée dans le pavé d’impression du lot, là où la date de péremption est imprimée :
« DEROG/Palm/Palma ».

En cherchant sur le site de la DGCCRF, on peut découvrir quatre produits Milka, dont la boîte de cookies qui nous intéresse. Pour toutes les quatre, l’information indique : « Remplacement de l’huile de tournesol par de l’huile de palme ». Le consommateur regardant la liste des ingrédients sur le paquet ne se rend même pas compte que le produit contient de l’huile de palme même si celle-ci est cancérigène, selon une étude relatée par Santé Magazine.

Plus de 4500 produits concernés

Ce changement d’ingrédient a été autorisé par la DGCCRF dans le cadre des dérogations d’étiquetage, tout comme plus de 4500 autres produits listés (pour l’instant).
Rassurez-vous, ces changements ne concernent pas tous l’huile de palme, Seulement une soixantaine de produits ont vu le remplacement de l’huile qu’ils contiennent par de l’huile de palme, allant des frites surgelées au fromage cheddar en passant par les nuggets au fromage et les biscuits apéritifs.

« Les dérogations acceptées sont accordées pour une durée de 6 mois maximum à compter de la date de la demande. Elles feront l’objet d’un réexamen au bout de 3 mois », indique la DGCCRF.
 ILS NOUS PRENNENT POUR DES POMMES…!

Tu regardes tranquille la liste des ingrédients sur le paquet et tu te rends même pas compte que le produit contient de l’huile de palme grâce à ces dérogations d’étiquetage...
Ils nous prennent pour des pommes ou quoi ?
On a mis des années de lutte pour obtenir le retrait de l’huile de palme et on fait comme s’il n’y avait pas d’autres solutions que de remplacer l’huile de tournesol par un produit cancérigène….!!
Après les vaccins poisons .. ils reculent devant rien
Partagez il faut alerter nos potes âgés
Voici le lien : 
https://mafeuilledechou.fr/2022/09/16/huile-de-palme-le-retour-en-cachette/

GOOGLE vous sous informe en rapportant que les industriels utilisent de l’huile de colza…. C’EST DONC POSSIBLE D’ÉVITER L HUILE DE PALME
Soyez vigilants et boycotter ces produits qui vous empoisonnent..!!
REGARDEZ… Même « Que choisir  » s’y laisse prendre…!

Production mondiale

Pays Production, 2018 (en t)
1 Drapeau de l'Ukraine Ukraine 5.148.606
2 Drapeau de la Russie Russie 4.642.815
3 Drapeau de l'Argentine Argentine 1.304.700
4 Drapeau de la Turquie Turquie 990.000
5 Drapeau de la Hongrie Hongrie 694.200
6 Drapeau de la France France 615.000
7 Drapeau de l'Espagne Espagne 525.300
8 Drapeau de la Roumanie Roumanie 514.671
9 Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 486.600
10 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 296.500
Source : FAOSTAT [archive]
 

La France est exportatrice nette d’huile de tournesol jusqu’en 2019 (800 000 hectares cultivés en 2022), mais la tendance s’inverse alors : la production nationale importante de tournesol oléique entraîne une dépendance extérieure au tournesol classique ou linoléique6.

 Tournesol oléique

 Le tournesol oléique aussi appelé tournesol haut oléique est un tournesol sélectionné dont la composition des acides gras a été modifiée pour obtenir un taux d’acide oléique proche de 82 %, similaire donc à celui de l’huile d’olive, mais sans le goût de cette dernière. Il est produit sous contrat en France.
L’huile de tournesol oléique entre souvent dans la composition des mélanges d’huile. Depuis quelques années la culture du tournesol oléique a dépassé la culture du tournesol classique en France.

Cette huile a le double avantage de supporter beaucoup mieux la cuisson à haute température (friture) et d’avoir un rapport oméga-6/oméga-3 beaucoup moins défavorable.

Elle contient en effet moins de 6 % de la quantité d’oméga-6 de l’huile de tournesol classique (appelée aussi huile de tournesol haut linoléique)1

 

Comment pouvez-vous aider EPOCH TIMES  à vous tenir informés ? 

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C’est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

SOURCES :  https://www.epochtimes.fr/lhuile-de-palme-cancerigene-remplace-discretement-lhuile-vegetale-plusieurs-produits-de-supermarche-2107264.html

Par Nathalie Dieul    11 septembre 2022

https://www.cuisineactuelle.fr/culture-food/nutrition/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-lhuile-de-palme-187447

Pour la
REINE DES FRITES la CHOUETTE  lui a trouvé ce qu’il lui faut :
https://amzn.to/3RFn7yx

COM’POTE

Share Button

Alimentation : Les bienfaits du café


LE BLOC NOTE
DE
COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

Com’pote parle d’alimentation depuis longtemps dans la Chouette…
il commence à en connaitre un rayon
Couleur café Serge Gainsbourg

Alimentation : Les bienfaits du café

littel com pote

Les nombreuses vertus du café sur la santé

Le café, on est bien content de l’avoir comme remontant.
Mais on ne doit cependant pas en abuser…
Avec modération, le café s’avère être un allié santé particulièrement intéressant, paré de bienfaits insoupçonnés.

Quelque 150 études sont parues sur le sujet cette année seulement. De nombreux effets positifs ont été constatés chez les personnes ayant une consommation raisonnable de cette substance.

Le café est-il bon pour la santé? Probablement oui, à condition de ne pas en abuser, répondent en substance la grande majorité des études parues depuis le début de l’année sur le sujet à travers le monde.

Ingurgité à des doses variables, selon les études, il pourrait avoir un effet positif sur les maladies cardio-vasculaires, les cancers digestifs, le diabète sucré, les maladies de Parkinson et d’Alzheimer ou même les yeux secs.

Il réduirait même le risque de décès de 10% chez les adultes de 50 à 71 ans buvant trois tasses de café par jour comparé à ceux qui n’en consomment pas, selon une étude effectuée sur 400.000 personnes et publiée en mai par l’Institut national américain du cancer.

Les bienfaits incroyables du café

À quand remonte la dernière fois que vous avez entendu un médecin prononcer le mot miracle?
Eh bien, c’est le temps, le café est servi !

En raison de ses bienfaits, « Le café est vraiment un remède miracle. », s’exclame Sanjiv Chopra, médecin spécialiste du foie et des voies biliaires et professeur de médecine à la faculté de médecine de Harvard.

Bien qu’il avoue que l’action d’une simple tasse de café et ses avantages pour le corps relèvent encore du « mystère scientifique », de grandes études épidémiologiques ont, à plusieurs reprises, confirmé ses bienfaits étonnants.

Parmi les faits saillants de recherche récents, on trouve:

Les bienfaits du café agissent comme un remède miracle

• Boire plus de 3 tasses par jour réduit de 20 % le risque pour les femmes de développer le cancer de la peau le plus courant.

• Boire plus de 6 tasses par jour réduit de 60 % le risque des hommes de mourir d’un cancer de la prostate.

• Boire au moins une tasse de café par jour réduit le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) jusqu’à 25 % chez les femmes.

• La consommation d’un minimum de 2 tasses par jour peut réduire de 20 % les risques des femmes de devenir déprimées.

Pour plus de bienfaits, buvez votre café noir!

« Buvez-le noir, ou avec un nuage de lait écrémé afin de diminuer le nombre des calories »,

recommande le Dr Chopra.

Les avantages du café décaféiné pouvant ne pas être aussi prodigieux, mieux vaut en rester au café ordinaire si vous pouvez le tolérer.

Dr Chopra boit au moins quatre tasses par jour, alors que la majorité des gens devrait se limiter à deux tasses. « Eh non, je ne suis pas commandité par Starbucks », lance-t-il à la blague.


– Le Dr Sanjiv Chopra est l’auteur de Live Better, Live Longer :

The New Studies That Reveal What’s Really Good – and Bad – for Your Health.

Ce qu’une étude a montré sur le risque de diabète

Boire plus de café réduirait les risques de diabète de type 2….!

En augmentant leur consommation de café, les amateurs de cette boisson réduiraient leur risque de développer un diabète par rapport à ceux qui continuent à boire les mêmes quantités, avancent les auteurs d’une étude publiée dans la revue Diabetologia.

A partir de trois études américaines portant sur quelque 120 000 personnes, en majorité des professionnels de santé, un groupe de chercheurs américano-singapouriens a établi un lien entre le fait de boire une tasse et demi de café supplémentaire par jour pendant quatre ans et une réduction de 11 % du risque de développer un diabète de type 2, le plus courant.

SOURCES :
Figaro    reader digest   doctissimo

 

Pour les professionnels la CHOUETTE  a trouvé ce qui leur faut :

https://amzn.to/2MwgEnp

 

COM’POTE

Share Button

ALIMENTATION : Dégoupillez une grenade

Meilleurs complements alimentaires

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je veux, cette semaine, vous
parler
de NOTRE ALIMENTATION…!
En vous disant : VIVE LA GRENADE

À première vue, la grenade semble être impossible à manger.

D’une part, on peine à enlever sa peau solide.
Même le traditionnel économe ne suffit pas à venir à bout.
De plus, on ne sait pas du tout quoi faire avec les graines à l’intérieur.

Grâce à cet article, vous allez mieux en saisir les subtilités.
Tout d’abord, celles qu’on surnomme les arilles sont excellentes dans vos recettes.
Puis, en analysant les effets de ce fruit rouge sur nos organes, on se rend compte à quel point elles méritent d’être intégrées à notre quotidien. Si nous avons décidé d’y consacré un article c’est que jeu en vaut forcément la chandelle. Jugez plutôt !

Quelles sont les  bienfaits de la grenade ?

  • Réduit  l’athérosclérose dans près de 25 % des cas.
  • Réduit le développement de la cataracte.
  • Améliore le diabète.
  • Possède des propriétés anti-inflammatoires.
  • Renforce les os et les muscles.
  • Apaise le stress.
  • Aide à réduire le cholestérol LDL, le « mauvais ».
  • Réduit légèrement la pression artérielle.
  • Aide à prévenir divers cancers, notamment celui de la prostate.
  • Empêche l’accumulation de graisses dans l’abdomen.
  • Aide à prévenir la détérioration du cartilage.
  • Ses propriétés astringentes permet d’éviter la diarrhée, surtout si nous utilisons l’infusion à base de peau de grenade et l’écorce de son arbre. Par contre, les personnes souffrant de constipation ne doivent pas abuser du jus de grenade.
  • Élimine les parasites intestinaux
  • Réduit la plaque dentaire et a des effets antibactériens. En Inde, les parties blanches amères de la grenade sont utilisées comme ingrédients dans les dentifrices naturels !
  • Protège la peau contre les rayons ultraviolets (application topique).


La grenade méditerranéennes, se présente comme un fruit rond, de la grosseur d’une petite orange, et recouvert par une épaisse peau ferme et brillante, de couleur rouge sombre à maturité.

La grenade possède de multiples vertus sous toutes ses formes :

fruit, écorce, jus,huile de pépins de grenade…

Ses propriétés nutritionnelles

La saveur de la grenade, douce et légèrement acidulée, est la résultante d’un équilibre harmonieux entre deux de ses constituants : les glucides ou sucres, d’une part, et les acides organiques, d’autre part.

La grenade fournit en moyenne 62 kcal pour 100 g de partie comestible, ce qui la situe au niveau de la figue fraîche ou de la mangue.
Cette énergie est fournie surtout par les glucides : les protéines ne dépassent pas en moyenne 1 g aux 100 g, et les lipides 0,4 g.

Les fibres atteignent 3,5 g aux 100 g, et sont constituées presque en totalité par les fibres insolubles formant le tégument des graines.

littel com poteZoom sur la grenade d’origine française

La grenade a besoin d’un très bon ensoleillement et d’un sol aride, c’est pourquoi on la cultive dans le sud de la France, principalement en Provence, où une quarantaine d’exploitants, regroupés au sein de la Fédération régionale des producteurs de grenades (FRPG), produisent en moyenne 1 000 tonnes par an (1/10e de la consommation annuelle française de grenades).

La variété la plus prisée est la variété made in France :

la grenade de Provence.

C’est une variété résistante, avec des fruits de gros calibre et très juteux.

 Cette chair translucide est la partie comestible du fruit. Le goût de cette chair est acidulé. Il est possible de manger les graines entières ou de recracher les pépins (car certains n’aiment pas!!!). Il est intéressant de savoir que la grenade ne murit pas après la cueillette.

L’apport vitaminique de la grenade est dominé par la vitamine C, qui atteint 20 mg aux 100 g (une teneur très supérieure à celle de la plupart des fruits frais).

Les vitamines du groupe B sont également bien représentées,
Quant aux minéraux, assez abondants (700 mg aux 100 g), ils sont dominés par le potassium (250 mg). Phosphore, calcium et magnésium sont présents, de même que de nombreux oligo-éléments, tels que  le fer, le zinc, le manganèse et le cuivre.

Quand une femme est enceinte, elles ont tendance à choisir Les aliments Cela peut les aider à satisfaire leurs besoins nutritionnels.

Si vous attendez un enfant, il est important de manger des aliments sains.
Manger des fruits à la grenade est un choix santé car il contient de nombreux nutriments qu’il vous apporte pendant la grossesse.
La grenade peut être incluse dans votre alimentation dès le premier trimestre de la grossesse.
Le goût des graines de grenade est délicieux et les divers nutriments qu’elles fournissent sont essentiels au développement du fœtus.

Ses propriétés antioxydantes

La grenade contient de nombreuses molécules antioxydantes telles que des tanins, des anthocyanes, de la vitamine C…
Les propriétés antioxydantes de la grenade seraient 2 à 3 fois supérieures à celles du vin rouge et du thé vert.
Ce fruit peut être utile notamment sous forme de jus pour divers troubles où le stress oxydant est en cause (cancer, infertilité…).

Un atout contre le cancer de la prostate ?

La richesse en polyphénols de la grenade en fait un aliment protecteur intéressant contre le cancer de la prostate.
Des essais cliniques ont montré une augmentation moins rapide des taux de PSA (Prostate Specific Antigen), avec une supplémentation de grenade chez des hommes atteints de cancer de la prostate.
Ces effets bénéfiques seraient aussi utiles pour d’autres cancers.

Elle serait aussi efficace pour prévenir les maladies cardiovasculaires en améliorant la circulation et la tension sanguine et le taux de lipides sanguin, en cause dans l’athérosclérose.

L’acide punique est un type d’acide linoléique conjugué, également connu sous le nom d’huile de pépins de grenade, est le principal acide gras de la grenade. Cet acide aurait des effets sur la régulation des lipides sanguins.

Ses propriétés anti-inflammatoires

Grâce à ses propriétés antioxydantes, la grenade peut aider à lutter contre l’inflammation en cause dans de nombreuses maladies chroniques (maladies cardiaques, cancer, diabète de type 2, Alzheimer, obésité…). Des études ont montré qu’elle est efficace en complément des traitements pour soulager les douleurs de l’arthrose.

Ses propriétés anti-infectieuses

Ses propriétés antibactériennes et antifongiques ont été étudiées notamment dans les troubles dentaires : maladie parodontale, gingivite, stomatite dentaire et infections bactériennes notamment contre le Candida albicans.

 Pardon d’intervenir sur une  rubrique qui n’est pas la mienne mais mais je voudrais pas que vous oubliez les bienfaits d’une dimension spirituelle attachée à la grenade

A GAUCHE  une repro de la Madone à la grenade de Grunewald ,

le fruit tenu par l’enfant Jesus représenterait :
l’ Eglise une enveloppe contenant une multitude.

 L HISTOIRE DE L’ART RETIENDRA SURTOUT

La Madone à la grenade de Botticelli

SOURCES :
Julie Jurenka, MT. Therapeutic Applications of Pomegranate (Punica granatum L.): A Review. Alternative Medicine Review Volume 13, Number 2 2008
https://amelioretasante.com/la-grenade-un-fruit-qui-nettoie-les-arteres/

duo compoteCOM’POTE

Share Button

ALIMENTATION : La châtaigne

Meilleurs complements alimentaires

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

« De tes aliments tu feras ta médecine » – Hippocrate


LA CHÂTAIGNE

Les bienfaits de la châtaigne

La châtaigne fait partie des fruits les plus énergétiques et grâce à sa consistance et à sa richesse en fibres, elle est très rassasiante.
Elle contient une grande quantité de vitamines B essentielles à la bonne assimilation de l’énergie.
La farine de châtaigne contient plus de 75 % de glucides ce qui en fait un aliment énergétique.
La châtaigne bat des records de teneur en potassium (600mg/100 g) et en fer (1,3 mg/100 g), des nutriments indispensables au bon fonctionnement musculaire.
A consommer en début d’hiver, ça tombe bien c’est la saison de la châtaigne.

Pharmacologie
Le Miel de Châtaignier améliorerait la circulation sanguine.
Ses fruits, les châtaignes, sont utilisées pour lutter contre l’anémie, la coqueluche, la toux, les diarrhées, les rhumatismes ( en la conservant seulement dans une poche ) et les fièvres.
Elles auraient des propriétés reminéralisantes et toniques.
Ces fruits hautement nutritifs se consomment depuis le début de l’Antiquité.

D’après Sainte Hildegarde de Bingen
« La châtaigne est utile contre toute faiblesse qui est dans l’homme. Mangez-en souvent, avant et après le repas, et votre cerveau se développe et il est rempli. Vos nerfs se fortifient et ainsi passera le mal de tête. » (Daniel Maurin, Les Remèdes, éditions Mame, 1992.).
Il paraitrait également que sept châtaignes soigneraient les hémorroïdes, en les conservant jusqu’à la guérison totale.
Son odeur repousserait également les insectes tels que les mouches. 

ORIGINE ET HISTOIRE

Le châtaignier fut importé en France par des moines d’Asie Mineure (Liban).

Ils en plantèrent dans les Cévennes puis en Bretagne, où il sauva les populations de la famine.
Dans la mythologie grecque, la châtaigne était le « gland de Zeus ».
Les Grecs les surnommèrent aussi noix d’Héraklès.

  Connaissez-vous la légende ?

Dans certaines régions de Bretagne, on dit : « que lorsque Dieu a créé le châtaignier, le Diable voulut l’imiter mais ne réussit qu’à faire le marronnier. »

« Chaque châtaigne que nous mangeons est une âme libérée du purgatoire. »

Selon les croyances anciennes, la châtaigne était le symbole de l’âme des défunts.
Chaque châtaigne que nous mangeons est une âme libérée du purgatoire.

littel com poteQuelles sont les vertus santé de la châtaigne ?

De l’énergie bien assimilée

Riche en amidon, la châtaigne se présente comme un aliment bon fournis¬seur d’énergie. Ses glucides ont une excellente digestibilité après cuisson, et ils présentent l’intérêt d’avoir un index glycémique (IG) bas. De ce fait, on évite une élévation rapide de la glycémie (le taux de sucre dans le sang). La présence de vitamines du groupe B (et en particulier de vitamine B1) dans la châtaigne permet une excellente assimilation de ses glucides par l’organisme.
Grâce à sa consistance amylacée, et à l’abondance de ses fibres, la châtaigne satisfait efficacement l’appétit. Autrement dit, il n’est pas nécessaire d’en manger de grandes portions pour être rassasié ! Autre qualité : ses modes habituels de préparation (châtaigne grillée, ou cuite à la vapeur ou à l’eau) ne nécessitent pas l’adjonction de matières grasses.

Des fibres bénéfiques pour le microbiote

Les glucides présents dans la châtaigne, notamment l’amylose et l’amylopectine, s’avèrent bénéfiques pour la flore intestinale.
Les fibres alimentaires sont associées à la stimulation des bifidobactéries et des lactobacilles dans l’intestin, à la diminution du taux de cholestérol et à la réduction du risque de maladies cardiovasculaires, et des effets positifs sur le métabolisme des lipides sanguins.
Lorsque les fibres alimentaires sont fermentées par des bactéries du côlon, des acides gras à chaîne courte (AGCC) sont produits : ils contribuent au maintien de l’intégrité de la paroi intestinale et au métabolisme du côlon.
Ils sont également bénéfiques en cas de maladies digestives telles que la colite (sous diverses formes), la diarrhée due aux antibiotiques et le cancer du côlon.

La richesse minérale de la châtaigne s’avère particulièrement intéressante pour les sportifs : on y retrouve en effet des apports élevés en potassium et en fer, des éléments dont le besoin augmente avec l’activité physique.
La châtaigne est également une très bonne source de magnésium : 100 g de châtaignes permettent d’assurer 10 à 15 % de l’apport quotidien recommandé, ce qui est appréciable quand on sait combien il est difficile de couvrir le besoin en cette substance (notamment en cas de stress, ou après une période de fatigue).
Il en est de même pour le manganèse et le cuivre : 100 g de châtaignes apportent respectivement 15 à 20 % et 10 % des apports quotidiens recommandés. 

Un profil antioxydant

La châtaigne est une source intéressante de vitamines C et E, qui ont toutes deux des propriétés antioxydantes.
Elle contient aussi des caroténoïdes et de la vitamine A dans des quantités appréciables.

Pour une alimentation prévention

Enfin, plusieurs des caractéristiques nutritionnelles de la châtaigne s’avèrent bénéfiques dans l’optique d’une prévention alimentaire des maladies cardio-vasculaires, et de certains cancers. C’est le cas notamment de :

  • Son profil énergétique, avec une forte proportion des calories venant des glucides complexes utile pour les personnes qui doivent surveiller l’index glycémique des aliments ou pour celle qui sont à la recherche d’aliments sans gluten.
  • La présence en petites proportions seulement de lipides, avec une majorité d’acides gras insaturés, et la présence de phytostérols.
  • Sa richesse en fibres.
  • Sa teneur intéressante en magnésium, en cuivre et en vitamine E et en antioxydants.

La châtaigne peut causer des ballonnements et de la flatulence, surtout lorsqu’on la mange crue. Une bonne mastication permet d’atténuer ces effets.

Source :  https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/fruits/chataignes-et-marrons/les-atouts-sante-de-la-chataigne

Châtaigne et diabète

Quel est l’indice glycémique de la châtaigne ?
entre 50 et 70
La châtaigne est également un allié minceur : son taux de glucides élevé a un effet sur la satiété, pas besoin d’en manger beaucoup pour être rassasiée et pour longtemps.
Selon une  diététicienne-nutritionniste :
« La châtaigne possède un index glycémique moyen situé entre 50 et 70 »

CUISINEZ LA CHATAIGNE
À la poêle ou au four
20 min environ à la pour dorer le fruit.
À l’eau
15 à 20 min à pour une cuisson diététique.
Au four à micro-ondes
10 min pour une dégustation rapide. N’oubliez pas d’inciser l’écorce pour éviter qu’elle n’éclate à la cuisson.

RECETTE DE PURÉE DE CHATAIGNES
 

Pourquoi on dit marron au lieu de châtaigne ?
Historiquement parlant, on dit que le terme marron serait apparu dans la région lyonnaise, emprunté à l’italien « marron » qui veut dire châtaigne.
D’autres y voient une connotation sociale :
La châtaigne a été la fruit du pauvre, la nourriture des cochons, mais devenant marron…

NOTRE ALIMENTATION SANTÉ

 

 

Les clés de l’alimentation anti-cancer et maladies inflammatoires, infectieuses,
auto-immunes…
Poche –
Jean-Christophe Charrié Excellent livre avec une partie théorique indispensable pour
comprendre ce qu’on fait et une partie pratique avec de bonnes recettes.
Facile à lire, accessible à tous , nul besoin de posséder des connaissances médicales approfondies pour comprendre les enjeux d’une alimentation saine dans la lutte anti cancer et les maladies inflammatoires génératrices de nos douleurs.
Les recettes claires et pas trop compliquées vous ouvrent à d’autres façons de se nourrir
Ce livre explique clairement et simplement les conséquences de nos habitudes alimentaires sur notre santé et en particulier sur celle des malades du cancer, des dégénérescences mentales et les maladies inflammatoires ou auto-immunes.
Offrez vous cette merveille ou offrez le à vos amis, ceux que vous voulez garder!

SOURCES :
https://www.recette-pour-diabetique.comduo compoteCOM’POTE

 

Share Button