Archives par étiquette : âmes

Mythes et légendes de la Fosse Dionne

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau…. avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
       LA SOURCE

CHOU BLANC nous entraine dans son monde… son monde bizarre ….  Ambiance… Ambiance

Les mythes et légendes qui entourent la Fosse Dionne

La fosse Dionne est une source karstique dite source vauclusienne, située dans le centre-ville de Tonnerre (département de l’Yonne).
Elle est alimentée par les infiltrations des précipitations dans le plateau calcaire avoisinant ainsi que par les pertes d’au moins une rivière. La fosse Dionne est remarquable par son débit (en moyenne 300 litres par seconde) et la taille de son réseau hydrogéologique qui s’étend jusqu’à plus de 40 km.
Sa présence est à l’origine de la création de la ville de Tonnerre.

Un lavoir élaboré a été aménagé autour de la source au XVIIIe siècle.

En 1758, Louis d’Éon, père du chevalier d’Éon, fait aménager la source en lavoir5. Un bassin de 14 mètres de diamètre est édifié. Les lavandières sont protégées des intempéries par un toit en forme de « demi-rotonde » porté par une charpente adossée à un mur en moellons. Pour éviter toute pollution, un muret sépare la source de l’auge annulaire utilisée pour le lavage. Des foyers situés sur le pourtour du lavoir permettent de produire la cendre utilisée pour le nettoyage. Le lavoir est classé Monument historique depuis 19206.

 

À Tonnerre, la Fosse Dionne fascine. Entourée de mystères, elle est la source de plusieurs mythes et légendes, des sous du diable au Basilic…

Où se trouve la source de la Fosse Dionne, aménagée en lavoir en 1758 à Tonnerre ? Une question qui n’a, à ce jour, pas trouvé de réponse. Autour de ce mystère ont fleuri, au fil des siècles, mythes et légendes.

Les sous du diable
En l’an 700, le petit Pierre rencontra un cavalier noir qui lui demanda s’il connaissait une source pour y faire boire sa monture. Le petit Pierre lui indiqua la Fosse Dionne. En partant, le cavalier perdit une grande quantité d’argent au sol et Pierre s’en empara.

Le petit Pierre dépensa ce trésor malhonnêtement récupéré, mais rien ne se passa selon son souhait. Les fleurs qu’il acheta se fanèrent, un mendiant refusa son aumône, les friandises qu’il offrit à ses amis leur donnèrent des coliques…

Désespéré, il se rendit à la Fosse Dionne où l’attendait, tapis dans l’ombre, le cavalier noir. Pierre jeta ses sous dans la source avant de s’y noyer, mais l’évêque saint Pallade le sauva. Cependant, au fond de la source, les sous du diable accusaient encore l’enfant. L’évêque les recouvrit de son manteau, donnant à l’eau sa couleur d’un bleu profond. Le cavalier en colère sauta alors depuis le clocher de l’église Saint-Pierre et creusa un puits profond au fond du bassin.

Saint Jean et le Basilic

   C’EST QUOI UN BASILIC :   La Symbolique du basilic
« Reptile fabuleux, qui tue par son seul regard ou par sa seule haleine celui qui l’approche sans l’avoir vu et ne l’a pas regardé le premier. Il naîtrait d’un œuf de vieux coq, âgé de 7 à 14 ans, œuf rond déposé dans du fumier et couvé par un crapaud ou une grenouille. Il est figuré par un coq à queue de dragon ou par un serpent aux ailes de coq. Tout son symbolisme découle de cette légende ».

Saint Jean de Réome se creusa une cellule dans les rochers de Tonnerre. Mais on le prévient que dans le fond de la vallée, où se trouvait le marais de la Dionne, un Basilic (serpent légendaire) causant la misère des habitants vivait dans un puits.
Saint Jean décida de creuser à l’endroit où se trouvait le serpent. Une source jaillit et le Basilic fût tué.
Dans d’autres légendes, la Fosse Dionne serait l’entrée de l’enfer ou aurait abrité un serpent basilic, dont le regard avait « la faculté de tuer ».

Le manteau de la Vierge

À une époque où la Fosse n’existait pas et où l’eau de la source coulait de la falaise en un bourbier jusqu’à l’Armançon (donnant son nom au quartier Bourberault), une pauvre jeune fille marchait dans la nuit. Elle sentit une présence, celle d’un homme qui, lorsqu’elle accélérait le pas, faisait de même.

Au moment où la main du diable s’abattait sur son épaule, la jeune fille implora la Vierge de lui venir en aide. La Vierge apparut dans un grand manteau émeraude qu’elle étala devant la jeune fille. Un vaste cratère rempli d’eau pure s’ouvrit alors sous la falaise et la Vierge y entraîna la jeune fille, la sauvant du diable. Et colora, par ce manteau, le fond de la Fosse Dionne ainsi créée.

De nos jours, la splendide arrivée d’eau est toujours l’objet de mystères, plusieurs personnes ayant trouvé la mort au cours de tentatives d’exploration de ses entrailles. Par ailleurs, l’ensemble de ses sources n’a pas encore pu être déterminé.

Petit historique spéléologique

1978 : Pierre Morel atteint -38 m et s´arrête à 180 m de l´entrée.

1979 : Le 1er décembre, Pierre Morel atteint la cote 280 m.
Le 2 décembre, Eric Le Guen secondé de son frère Francis, membre du Spéléo-Club de Paris, atteint la cote -61 m, à 360 m de l´entrée. L´exploration durera plus de trois heures en immersion totale.

1989 : P. Jolivet dépasse le terminus de Le Guen et atteint la cote -70 m, à 370 m de l´entrée.

EN 2019 Tonnerre : un plongeur bat un record de profondeur en explorant la mystérieuse fosse Dionne

REPORTAGE FR3 Bourgogne Franche-Comté
Reportage de Baziz Djaouti, Yoann Etienne et Rachel Nectoux avec Pierre-Eric Deseigne, plongeur professionnel (images souterraines tournées par Pierre-Eric Deseigne et son équipe)

La Fosse Dionne, à Tonnerre, a-t-elle livré tous ses secrets ? Ce lieu qui charrie son lot de légendes et de mystères n’en finit plus de fasciner. Depuis plus d’un an, un plongeur professionnel et son équipe ont décidé de reprendre l’exploration du site. Il y a quelques jours, lors d’une plongée, un record de profondeur a même été battu. Des images inédites et exceptionnelles ont été tournées à cette occasion. De quoi alimenter encore un peu plus le mythe de la Fosse Dionne.

Pierre-Eric Deseigne, accompagné d’Hervé Cordier, sont parvenus à parcourir environ 300 mètres dans la Fosse Dionne.
Une première après des années d’interdiction de plongée dans le célèbre site de Tonnerre.


SOURCES:
https://www.lyonne.fr/tonnerre-89700/actualites/plongez-dans-les-mythes-et-legendes-qui-entourent-la-fosse-dionne-a-tonnerre_12996454/     Myriam Lebret

https://www.jaimemonpatrimoine.fr/fr/module/81/1491/les-mysteres-de-la-fosse-dionne

http://fiodesbois.canalblog.com/archives/2016/08/23/34222789.html

https://www.tonnerrois.fr/la-fosse-dionne

https://www.routard.com/photos/bourgogne/85361-la_fosse_dionne.htm

https://www.tonnerrois.fr/la-fosse-dionne

https://www.scchablis.com/Site/Speleo/Invent/89/89418/fosse_dionne.php 

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabac

Chou Blanc
RETRO : C’est du même tabac…..

PAPY… C’est qui le chacal

LE BLOG

DE PAPY QUI

C’EST QUI
LE CHACAL…?


– C’est pas le chat de la mère MICHEL des fois..?

– T’es un peu à la masse
c’était un chat domestique…. Patate
Celui là il est sauvage …!!!

Pas du tout mes agneaux un chacal est de la famille des canidés donc une race de chien sauvage

Le chacal

Chacal est le nom de plusieurs espèces de petite ou moyenne taille de la famille des canidés. Comme le loup et le chien, ils appartiennent au genre Canis.
EN VOICI UN.

On les trouve en Afrique du Nord et en Asie.
Les chacals occupent une niche écologique semblable à celle du coyote en Amérique du Nord. Ils peuvent parfois se joindre à un petit groupe, mais ils chassent généralement seuls.
De nature opportuniste, ils se nourrissent principalement de charognes et de fruits et chassent de petites proies : petits mammifères, insectes, grenouilles, lézards et oiseaux.

– Ils se nourrissent principalement de charognes… QUÉSACO..?
il s’agit d’animaux morts soit malades ou de restes d’animaux laissés par d’autres prédateurs
C’est un charognard comme les vautours qui se disputent souvent avec lui quelques restes …. Regardez


– Depuis un moment je me dis que j’aurais pas du mettre mes grosses lunettes… Va y avoir du sang les petits …
Allez faire votre pipi quelques minutes


– Bien vu l’aveugle….

– EXACT LES PETITS….. VOUS RESTEZ AVEC MAMY…
LE TEMPS QUE J’EXPLIQUE AUX GRANDS LE DIEU ÉGYPTIEN ANUBIS A TÊTE DE CHACAL

Anubis, le dieu égyptien de l’au-delà, a une tête de chacal. Le dieu de la mort et de l’embaumement de la mythologie égyptienne, Anubis, était représenté sous les traits d’un homme à tête de chacal.

Comme le coyote ou le renard, le chacal symbolise l’astuce ou l’intelligence dans les cultures populaires, notamment celles des sorciers, .

Continue toi Papy… Avec les petits dès qu’ils reviennent

Ouais ouais ouais ouais…!
je vois ça on attend un gentil petit chacal

et ben j’ai ça en magasin ….. Regardez


– C’est chouette ton truc on apprend à lire plus facilement qu’avec la maitresse

– Arrête de faire le savant …
Tout le monde ne peut pas comme toi avoir pris, du haut de la bibliothèque, une encyclopédie Larousse sur le crane étant petit…

Reprenons…

Les chacals vivent en famille comprenant un couple socialement monogame et leur petits.
Chaque famille contrôle, marque et surveille un territoire.
De nature opportuniste, ils se nourrissent principalement de charognes et de fruits et chassent de petites proies : petits mammifères, insectes, grenouilles, lézards et oiseaux.

Également comme les loups, les chacals chassent soit seuls (le mâle surtout lorsque la mère allaite), soit en couple, parfois avec de jeunes adultes lorsque le territoire est suffisant pour qu’ils restent plus longtemps.

– Eh LAROUSSE c’est quoi monogame…?

– C’est quand tu ne peux fricoter qu’avec une seule femme et pour une femme qu’un seul homme.

Et quand ils fricotent avec deux  ? Ils sont cocus..!!!

– GGRRR£@@@#####§§§!!!! …. MRD…! NON POLYGAMES

Pour plus d’informations :

Les caractéristiques générales des chacals sont celles des Canidés et du genre Canis, (les chiens sont des canidés)  avec des différences pour chaque espèce :

Ils partagent toutefois plusieurs caractéristiques communes à la majorité des espèces comme la communication orale qui est très importante chez tous les chacals.

 

Toutefois la gamme des cris est un peu différente selon les espèces.
Les chacals à chabraque et dorés ont un registre plus étendu et sont bien plus bavards. Pour se reconnaître, les chacals à chabraque glapissent (cependant parfois hurlent), tandis que les chacals dorés hurlent (cependant parfois glapissent). Ces derniers émettent une sorte de reniflement à l’approche d’un danger. Les deux espèces poussent de longs hurlements perçants tout en courant, entrecoupés d’aboiements très courts, qui servent à rassembler la meute avant la chasse.

Le chacal rayé est plus silencieux. D’une voix basse, il émet des glapissements ou des aboiements.

Le cri du chacal de Simien est aigu et répété.

LE MERCREDI ON ME DEMANDE JAMAIS RIEN…

Pourtant pour les ados c’est aussi mercredi

Bougez pas je fouine dans les vieilles cassettes VHS de PAPY
BINGO  LE CHACAL  avec Bruce willys.. et Richard Gere
Excusez du peu et on n’est même pas hors sujet…
Un film, et un acteur aux nombreux visages

SOURCES :

Le chacal

Très bon film. Le Chacal est le nom d’un assassin mystérieux de classe internationale.

Après la chute du mur de Berlin, FBI et KGB œuvrent ensemble pour un monde meilleur.

Un mafieux Russe, ayant perdu son frère dans une embuscade policière, décide de s’en prendre au patron du FBI, sur la place publique, pour rappeler au monde que la police ne peut rien contre la pègre. Mais le mafieux Russe est dans le collimateur de la police et il est contraint de recruter le Chacal (Bruce Willis) pour réaliser son forfait à distance.
 

PAPY QUISÉ

MON MONDE BIZARRE: Les âmes de Saint Paul

Propolis 60 gélules

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau….avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre ….Ambiance…Ambiance

LES ÂMES DE SAINT PAUL

LE CHOURISTEPrés de la chapelle saint Paul (66400)….
Un été pas comme les autres


Le chemin était exceptionnellement vert devant moi, au point d’entendre les genets s’excuser de tacheter le paysage de jaune…


C’était exceptionnel au sens ou choublanc magnétiseur par délégation se mettait au vert ce jour là ….. ce qu’il appelait lui : « Aller saluer mère nature »
Quand un magnétiseur se met au vert inutile de lui tenir compagnie il n’est jamais seul … Regardez la photo qu’il a prise sous les oliviers centenaires …..
le petit bonhomme avec sa petite moustache …..  là derrière l’arbre à gauche…
bras croisés… Jambe et bedaine en avant…!!!
Je crois que lui même a été surpris par l’attirance de choublanc  vers les troncs des oliviers centenaires qui font une ronde millénaire autour de la chapelle..
Il les connait pourtant  bien … car c’est un lieu de pèlerinage habituel de toute sa famille qui au fil des générations s’est assise sur les bancs de pierre qui encadre la porte de la chapelle…!
Il entendait pas des voix ne voyait rien bouger .. c’était spécial … indescriptible avec nos mots à nous … Un sensation étrange de curiosité intérieure à satisfaire ..
Une sorte de cri subliminal qui montait de ces troncs …

Choublanc avait l’habitude d’être interpellé par les pierres du chemin ( voir Pierres aux mille visages)
Mais un appel des arbres jamais …
il avançait prudemment d’autant qu’au premier tronc le chien de garde..!!
Recul … le chien des enfers ici ???
A sa mine placide et tristounette choublanc comprit que c’était pas lui.. Ouf…!!!
Le chien de saint Roch…?

Non …! un chien de troupeau.. pour garder de drôles de brebis… il s’en rendit vite compte à l’arbre suivant où le gros de la troupe grouillait au cœur de son tronc tourmenté

En guise de brebis égarées, il comprit bien vite qu’il s’agissait d’âmes perdues..!!!
Je devrais dire d âmes errantes rassemblées là devant ce parvis de chapelle dédiée à saint Paul comme pour espérer un improbable p
ardon..
Un ticket pour le ciel qui leur était jusqu’ici refusé..!

Il en compta 6 ou 7 dont un autre chien attitré à ce troupeau de visages peu avenants et désespérés

Il est dans la capacité des magnétiseurs de pourvoir dialoguer en plusieurs langues…
En fait c’est plus un échange de pensées.


On lui fit vite comprendre qu’ils attendaient sans espoir car ils s’étaient suicidés un jour scellant à vie leur errance..!!!
Choublanc dialogua avec le personnage central qui se grattait la tête
je peux négocier pour vous une place au ciel si vous voulez…
– Quels seront tes arguments camarade Choublanc
– Je vais demander la révision de votre jugement pour prescription des faits reprochés…
– AH et tu penses les attendrir avec si peu
– Non camarade… Mais je peux faire valoir la révision de votre procès pour élément nouveau… car celui qui juge est : juge et partie

C’est bien le seigneur qui ne vous a pas donné la force de résister à votre volonté d’en finir avec la vie ..
Il aurait du vous expliquer ce jour là, votre place et votre mission parmi nous tous..!
il aurait du vous montrer le soleil et l’eau…. la terre et le ciel

il aurait du vous inonder de sa lumière …
il aurait du .. il aurait du … Bref il l’a pas fait ..       Alors à lui de réparer dit Choublanc
L’un d’entre eux resta bouche bé  alors que son voisin s’inquiétait pour le sort de choublanc qui leur affirma haut et fort qu’il serait entendu..!!!
Demandez et vous serez exaucés marmonnait il..

LE CHOURISTE– Moi qui vous conte cela aujourd’hui, je suis allé a la chapelle de saint Paul hier….
Les oliviers semblaient rieurs et leurs vieux tronc allégés
A leurs pieds centenaires les âmes reprises étaient redistribuées et on voyaient des jeunes pouces avides de lumière …
j’en étais là de mes réflexions quand assis dans ma voiture l autoradio égrainait cette chanson
Au coeur de l’arbre…  il y a l’amour
Au coeur de l’arbre….  il y a la vie …
  Au cœur de l’arbre il y a le fruit
Au cœur du fruit il y a la graine
Au cœur de la graine il y a la vie
Et la saison prochaine
——–
Au cœur de l’homme il y a l’amour
Au cœur de l’amour il y a la peine
Au cœur des peines il y a le jour
Que le matin ramène
———-
Au cœur de l’arbre il y a le bois
Au cœur du bois il y a la planche
Et de deux planches on fait la croix
Qui tient Dieu dans ses branches
———–
Au cœur de l’ombre il y a la nuit
Au cœur des nuits c’est ton absence
Si je m’endors ta lampe luit
Tu es dans le silence

 

– Je vous l’avais déjà dit il va nous rendre dingue ….il est capable de trouver d’autres visages…. pour épater la galerie … féminine… il adore quand il y a du monde au balcon… Tout n’est pas de marbre ..!

 

RETRO : C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac

Les légendes des cigognes

Beauté Cosmétiques


L’HOMME DES BOIS

Aujourd’hui, je voudrais continuer à vous faire découvrir les mystères de nos relations avec les oiseaux…. Si proche des cieux qu’ils ont toujours été donnés comme des messagers du ciel à l’image de la cigogne qui avait la mission d’aller quérir au fonds du puits une âme destinée au bébé qui devait venir sur terre.

Mais les connaissez vous vraiment … LA CIGOGNE…?

barre verte

Les légendes des cigognes

Chez les germains c’est la messagère de la déesse Holda

Une très vieille légende féodale du Bas-Rhin raconte que les cigognes la messagère de la déesse Holda, ont le rôle de renvoyer dans le monde des vivants les âmes des défunts en les réincarnant.

Elles avaient la mission d’aller quérir au fonds du puits l’âme destinée au bébé qui devait venir sur terre.

Après avoir passé commande, la future maman doit mettre quelques morceaux de sucre sur le rebord de la fenêtre pour attirer la cigogne.

« L’oiseau va alors chercher le bambin auprès d’une source ou d’une mare, là où les lutins ramènent des profondeurs de la terre les âmes tombées du ciel avec la pluie, et réincarnées en nouveau-nés.
Il semble que les cigognes, fréquentant les zones humides pour leurs besoins alimentaires, aient ainsi remplacé depuis le siècle dernier les lutins, qui étaient dans des temps plus anciens préposés à la livraison des bébés. »

Voici une variante qui fait fi de la réincarnation …. c’est la légende du KINDELSBRUNNEN (Fontaine aux enfants)
Sous la cathédrale de Strasbourg il y avait autrefois un lac. C’est là que barbotaient et s’amusaient les âmes des enfants qui attendaient de venir au monde. Sur ce lac vivait aussi un gnome qui passait son temps à naviguer sur une barque argentée. A l’aide d’un filet d’or, il attrapait délicatement les âmes des bébés. Il les confiait ensuite à la cigogne qui n’avait plus qu’à les déposer dans les berceaux.

 

On comprends mieux pourquoi de nos jours, on raconte que  c’est la cigogne qui apporte les bébés aux mamans qui ont passé commande.

Mais comment la cigogne sait elle qui souhaite avoir un bébé ?
C’est simple.
En Alsace la coutume veut que lorsqu’une jeune femme, un frère ou une sœur désire un enfant il suffit de placer un morceau de sucre devant la fenêtre afin d’attirer la cigogne, avec l’espoir que celle ci dépose le précieux balluchon en échange de cette friandise.
FASTOCHE, non ?

– Les légendes permettent parfois de travestir de façon poétique des sujets délicats à aborder pour certains parents, comme celui de la conception.
Les enfants pouvaient ainsi s’entendre dire que leur maman avait été mordue par une cigogne lorsqu’ils demandaient pourquoi elle était alitée après la naissance du bébé.

barre verte

L’ HOMME DES BOIS
             RETRO : C’est du même tabac….retour sur la rubrique du même tabac.


La Chouette a fait un vol avec la colombe

Anti-parasites