Archives de catégorie : chou frisé

les bloc notes de chou frisé

Prendre ses cliques et ses claques

BLOC NOTE LADY LADINDE  Bloc note
  de LADY LADINDE

Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique
” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture...” Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

AUJOURD’HUI:
POURQUOI DIT-ON :
Prendre ses cliques et ses claques

– LADY LADINDE …
Elle prend de temps en temps une envie de prendre ses cliques et ses claques …..
car tout le monde ne l’apprécie pas dans la basse cour
…!!!
– Il vaut mieux qu’elle se tire avant noël des fois quel sorte dans le bingo du TIRAGE DU PÈRE  DODU……

Précisez…médisants !
Si c’est pas malheureux d’entendre ces deux cocos là …!
Me faire passer d’entrée pour une fugueuse  qui abandonnerait ses copines au bord de la rotissoire
– Même si aujourd’hui, je suis en jambes avec les pilons au beau fixe …!
J’espère que vous ne m’avez pas fait venir pour me dire que je dois me tirer avec …..
Sinon
vieilles ruines  vous et toutes votre clique de sénateurs … Mes claques je vous les mets sur la gueule..!!!
Ne nous embrouillons pas … et expliquez moi….!
c’est quoi au juste prendre ses cliques et ses claques

– EH BEN MA COCOTTE….
ON T’EXPLIQUE :

Cette expression date de 1830. Les « cliques » désignaient les jambes, et les « claques» des sandales de protection au XVIIIe siècle qui servaient à recouvrir les chaussures pour ne pas les salir. Si on rassemble ses jambes et ses chaussures, c’est pour partir.

– NON….. MAIS… J’HALLUCINE ..! Ces deux toquards, ils seraient capables de dire que mes pilons se feraient retoqués chez le père DODU si je mettais pas des patins pour entrer dans  le poulailler…..
Dieu soit LOUÉ… On me demande pas d’aller cirer les pompes de tout  le poulailler de DOUCE FRANCE…!!!

 

Signification : Réunir ses affaires pour partir

Avec le temps, le sens de l'expression s'est généralisé. Il s'est étendu à la notion de partir en emportant des affaires sans autre précision parce que les cliques et les claques d'origine sont tombés en désuétude. Sauf au Québec où les claques désignent encore des "doubles chaussures en caoutchouc, afin de préserver les bottines de la boue et de l'humidité"². Origine : Afin de mieux comprendre cette expression française, il faudrait d’abord définir les termes qui la composent selon le dictionnaire de l’époque.

Pour Le terme cliques il faut savoir qu’autrefois, dans certaines régions françaises, “cliques” était le nom que l’on donnait à des sabots de bois et les claques seraient le retentissement de ces sabots sur le sol.

Selon d’autres dialectes les cliques sont synonymes de jambes et les claques des chaussures à la mode du XVIIIème siècle qui se composaient d’une double chaussure plate protégeant les chaussures de base des intempéries.

De ce fait “prendre ses cliques et ses claques” serait à l’origine le fait de rassembler ses jambes et ses chaussures pour partir.

Ensuite, cette expression française s’est généralisée à l’ensemble des affaires.

Expression française synonyme :
Prendre ses jambes à son cou
Née en 1618 sous la forme “prendre les jambes sur son col”, cette expression signifiait alors que l’on décidait de partir en voyage.
La forme et le sens modernes “prendre ses jambes à son cou” indiquent une fuite rapide, une course où ces deux parties du corps seraient alignées grâce à la vitesse avec laquelle on partirait.

– PIGÉ … ! Alors quand mon père DODU me proposera de faire un tour en tête de gondole chez Carrefour ou Casino
je prends mes pilons à mon cou…..
Je laisse mes claques au poulailler pour ma remplaçante….
Et je file en sabots
….

Tu m’appelles mon petit canard…?
– NON …. DINDON ON  PARLE DE TA CHANSON PRÉFÉRÉE :
“les sabots d’Hèlène”
– Sachez jeunes gens qu’il existe un autre sens du mot “claque” qui expliquerait l’expression: 
Le chapeau claque, appelé aussi simplement claque, porté par les hommes du monde au XIXème siècle.
Il s’agissait d’un chapeau haut-de-forme monté sur des ressorts mécaniques. Il avait l’avantage de s’aplatir d’une simple pression du pouce. De cette manière, il était possible de le porter sous son bras: très pratique lorsque l’on partait précipitamment et que l’on souhaitait ne pas être encombré, en voyage notamment. Ce chapeau pourrait sans problème venir s’ajouter aux chaussure et aux jambes de l’expression.

Share Button

Quand mon dentiste joue au bridge…!

Boutique de complements alimentairesVÊTEMENTS ET ACCESSOIRES       SANTÉ ET SOINS DU CORPS          VOYAGES VALISES

Bloc note fricole et gai BLOC NOTE FRIVOLE
par   Chou Frisé


« Pas des sots sans sottises
Pas de sottises sans sots »

Quand mon dentiste joue au bridge…!

Le pire pour les partenaires de bridge
C’’est quand le dentiste plante là la partie….
Parce que tout à coup…. Il veut jouer à la roulette… !
Les joueurs sont tous comme anesthésiés…
Sauf un qui sans doute à une dent contre lui et dit :
« Ce type me gonfle ….. Je vais péter un plomb
je vais lui faire avaler son dentier
et en plus il a la bouche qui sent

quand il vient régulièrement me gâter mon bridge «
« Pitié pour lui » dit l’’autre …
«Si sa bouche sent, c’’est parce que ses dents se déchaussent … ! »
«  – Super »  repris le belliqueux
qui n’’avait pas de gout pour les jeux de mollets
qui font tant de jambettes
« Si  ses orteils sont à l’’air je vais pouvoir à mon tour  lui casser les pieds «
« – Vous avez vu comme il parle constate un troisième
«  – Il a sans doute un cheveu sur la langue»
« – Dis plutôt une mèche »
« – Mais qu’’est ce qu’’il dit… ? « – je parie qu’’il  veut jouer au jokari »
UNE BIERE POUR CELUI QUI FAIT LE MORTA moins que pour couronner le tout, il ait une rage de dents
« – Mais bon Dieu qu’’il sorte et qu’’on vide l’’abcès
Pour enfin bridger en paix et croquer la vie à belles dents »
« – Pourquoi veux tu qu’’il sorte avec sa rage de dents »
« – Mais parce qu’’il vaut mieux pour lui une rage dehors qu’’une rage dedans »
Que ce tir au flanc  trouve donc un autre point de chute pour faire le mort.

Cela n’’entamera en rien notre bonne humeur… si personne n’’est contre
Plus dure sera sa chute

Le prothésiste
verboriculteur
Boutique de complements alimentaires

Share Button

HUMOUR: Au printemps c’est un plaisir de marcher

Beauté Cosmétiques

barre verte
Le blog du printemps

C’est le printemps…..
C’est en se plantant qu’on devient cultivé …

  ça va devenir dur le métier de percepteur…!!

barre verte

 

COCCOVVVIIIIIIDDDD…..

On va embaucher les membres du
gouvernement pour vous raconter des blagues
le vendredi…. Ils sont champions..!!!

IDÉE NOIRES

CASTEX ne devait pas y participer…. Il connait même pas la MADELON


barre verte

– Je n’ai jamais compris pourquoi le 31 mai est la journée sans tabac, alors que le lendemain c’est le premier joint !

– Les moulins, c’était mieux à vent

Quand on voit beaucoup de glands à la télé, faut-il changer de chêne

Si le ski alpin… qui a le beurre et la confiture ?

barre verte

La bonne nouvelle

Une jeune femme dit à son mari qui vient de rentrer
du travail :

– Chéri, j’ai une grande nouvelle pour toi :

– très bientôt nous ne serons plus deux dans cette maison, mais trois.

Le mari est fou de joie et embrasse sa femme, qui poursuit :

– Je suis bien contente que tu le prennes comme ça.

– Maman arrive demain matin.

 

barre verte

Les phrases culte du cinéma français

Le cinéma est en marche depuis longtemps….

 Pour ceux qui ont encore la force de marcher, nous leurs proposons quelques extraits de marcheurs célèbres

» Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche. « 

Michel Audiard
( Un taxi pour Tobrouk Phrase de Biraud à Aznavour tandis que Ventura s’en va )

SOUVENIR SOUVENIR DE MARCHES CÉLÈBRES


barre verte
HUMOURUS

Share Button

Dur… Dur de vieillir à deux

BLOC DU BÉTON DÉSARMÉ…!!
A l’heure où le médecin est en cabinet fermé…. où le barman de fin de soirée arrosée est aux 35 heures….
La parole semble prisonnière….
Allez voir le curé…? Oui.. Mais il y a si longtemps que vous n’avez pas vu un confessionnal que vous avez peur de vous tromper de porte …!
Alors … “Entrez sans frapper” …. est fait pour vous ….
Soufflez, sur les braises si vous le voulez…
Ainsi jaillira la lumière..!
L
a parole est à vous….. Soyez les rédacteurs d’un jour pour vous exprimer ….
Pour nous parler…!
ALLEZ Y ON VOUS ÉCOUTE….
La Chouette est sur votre épaule pour mieux vous entendre..!


LORS QU’ON AVANCE EN ÂGE….

IL EST DUR DE VIEILLIR A DEUX !

 Madame raconte sa mésaventure:

Il y a quelques jours alors que je quittais une réunion, j’ai réalisé que je n’avais pas mes clés d’auto.

Je me suis mise à les chercher. Elles n’étaient ni dans mes poches ni dans mon sac à main.

Une recherche rapide dans le local de réunion n’a rien révélé.

Soudain, j’ai réalisé que je devais les avoir laissées dans la voiture.

Frénétiquement, je me dirigeais vers le stationnement.

Mon mari m’a grondé plusieurs fois par le passé d’avoir laissé mes clés sur le contact.

Ma théorie est que le contact est le meilleur endroit pour ne pas les perdre.

Sa théorie est que la voiture est plus facile à voler.

Comme je me dirigeais vers le stationnement, j’en suis venue à une conclusion terrifiante.

Sa théorie était juste, le stationnement était vide.

J’ai immédiatement appelé la police. Je leur ai donné ma position, ai avoué que j’avais laissé mes clés dans la voiture et qu’elle avait été volée.

Puis j’ai fait l’appel le plus difficile de tous :

«Chéri» ai-je balbutié, je l’appelle toujours «chéri» dans ces moments-là.

«J’ai laissé mes clés dans la voiture et elle a été volée. »

Il y eu une période de silence.

Je pensais que l’appel avait été coupé, mais ensuite j’ai entendu sa voix.

Il aboya: « C’est moi qui t’ai conduite ce matin à ta réunion ! »

Maintenant, c’était à mon tour de me taire.

Embarrassée, j’ai dit: «Eh bien, viens me chercher. »

Il rétorqua: «J’étais en route pour le faire, mais je vais être retardé. »

«Pourquoi? » demandais-je.

«Parce que je viens d’être arrêté par la police ….
et tu dois maintenant les convaincre que je n’ai pas volé notre voiture !

Parce que j’ai oublié les papiers !!! »

   Au comité de lecture où nous sélectionnons la lettre à publier nous nous reconnaissions tous dans cette histoire…
Il faut vous dire que pour un blog des potes âgés c’est un comité de lecture qui lui ressemble
Pour détendre atmosphère un vieil Hibou nous raconta une anecdote semblable que nous publions ci dessous.

 Dialogue de sourds

Deux petits vieux discutent sur un banc.
L’un dit à l’autre : “Je crois que ma femme devient sourde“.
L’autre répond : “C’est simple, pour le savoir lorsque tu rentreras, parle lui à 5 m, puis à 4 m, puis à 3 m puis tout près d’elle. Comme ça, tu te rendras compte si c’est grave ou pas.”
Fort de ce conseil, lorsqu’il rentre chez lui, le petit vieux s’adresse à sa femme qui est assise près de la fenêtre à environ 5 m de l’entrée…
Chérie qu’est-ce qu’on mange ce soir ?
Pas de réponse !
Il se rapproche à 4 m, repose la même question. Toujours pas de réponse !
A 3 m…
Puis enfin tout près d’elle !
Et là sa femme lui répond enfin :
Pour la quatrième fois, de la salade et du jambon !

On dit même que cet homme, qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas s’entendre très bien avec elle

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button