Archives de catégorie : chou frisé

les bloc notes de chou frisé

HEP… HEP… HEP… Minute Papillon



HEP… HEP… HEP… Minute Papillon

Pas trop vite !
Prenez votre temps !
Je ne suis pas d’accord !

Origine et définition

L’origine de cette expression n’est pas certaine.
Si elle date effectivement de 1900, comme certains lexicographes le pensent, elle pourrait n’être qu’une métaphore sur le papillon qui passe trop rapidement d’une fleur (d’un sujet) à une autre, ce qui explique aussi le verbe papillonner.

Mais selon d’autres elle daterait du début du XXe siècle et aurait une origine plus amusante :

Unique image connue du loufiat Papillon. Musée Byrrh&Suze.

Il existait à cette époque à Paris un café, lieu de rencontre des journalistes qui auraient popularisé l’expression, et dans lequel officiait un serveur qui s’appelait Papillon.
Lorsqu’il était hélé de toutes parts par des clients impatients, il répondait “Minute, j’arrive !”.
Alors, par amusement, lorsqu’ils voulaient lui signifier qu’il pouvait prendre son temps, les clients lui disaient “Minute Papillon !“.

Le deuxième sens n’est en fait qu’une extension du premier : pour signifier son désaccord avec ce qui vient d’être dit, on demande à son interlocuteur de s’arrêter de parler pour qu’on puisse placer ses objections.

 L’antan était pressé de passer du passé au présent :

Au risque de choquer, il faut vous dire ici que parfois, l’antan était pressé de passer du passé au présent : il lui fallait tout, tout de suite, là, dans l’instant ! L’excité empressé houspillait, expédiait, bousculait s’il fallait. Fort heureusement la parole surannée savait calmer en l’une de ses expressions qui laisse pantois et cloue le bec.

Minute Papillon s’entendait objecter sereinement l’échauffé vibrion. Pour ceux qui en douteraient, je peux témoigner sous serment de la force de la sommation : je l’ai reçue plus d’une fois. Et pour peu que minute Papillon s’accompagne d’un sourire il désamorçait sur-le-champ toute velléité de réponse.
L’histoire ne dit pas si pour autant les convives étaient servis plus vite.

Minute Papillon dilue le temps et fait comprendre qu’il est possible de le prendre sans pour autant le perdre.

C’est une formule de sagesse et douceur et c’est donc bien pour cette raison qu’elle n’a pas survécu à la nouvelle saison. Car le moderne fait diligence; impatient d’arriver même s’il ne sait pas où, il va vite, bousculant tout, jusqu’au savoir-vivre apéritif qui voudrait que le temps s’arrête puisqu’on est entre amis.
L’époque qui file ne lance plus d’appel au calme : minute Papillon est envolé.
Le temps doit être rentable.


Les serveurs reçoivent désormais une longue formation qui leur permet de ne pas croiser le regard de leurs clients et ainsi de ne pas les servir quand ils le souhaitent.
En sus ils apprennent à ne pas parler un mot d’anglais ou de quelque langue que ce soit afin de ne pas répondre aux touristes étrangers qui n’ont qu’à parler français après tout !

Share Button

Ma coiffeuse n’a rien sous le casque.!

Beauté Cosmétiques

Bloc note fricole et gai
BLOC NOTE FRIVOLE
par
Chou Frisé

« Pas de sots sans sottises

Pas de sottises sans sots
Pas de saucisses sans rots»


CHARLES AZNAVOUR :    COMME ILS DISENT

 Dans mon salon de coiffure… ces dames se font des confidences et j’écoute … j’entends et je répète tout aux clientes suivantes…..
L’autre jour, j’ai eu une cliente, qui venait de quitter une de mes con sœurs…
(je trouve ça vulgaire… Pas vous?)
Elle avait eu un accrochage avec sa dernière coiffeuse, au sujet de son voyage à ROME
EH vas y que je te commente la chose aux autres clientes
J’étais gêné pour la con… enfin la collègue…
Mais écoutez c’est marrant….!

NON MAIS… ! écoutez le parler ce mécréant ….
Dans quelques temps il s’en prendra aux P.D..!
Bloc note fricole et gai
– JAAAAAMMMAAAIIIISSSS..! je les adooooooooorree

Chez certaines coiffeuses y a rien sous le casque

Figurez vous que j’étais en train de me faire coiffer
Pour tuer le temps pendant la coupe, ma coiffeuse entame la conversation :

– Vous avez prévu quelque chose pour les vacances ?
– Oui, on part à Rome avec mon mari
– Quelle idée ! C’est sale, ça pue, c’est moche ! Et vous y allez comment ?
– En avion avec ALITALIA
– Quelle idée ! Ils sont toujours en retard, le service est minable, il y a une hôtesse pour 100 passagers…
Et vous descendez où ?
– À l’hôtel Astoria.
– Quelle idée ! C’est surfait, le service n’est plus ce qu’il était, c’est hors de prix, ça sent le moisi, le personnel est nul.
Et vous avez prévu quoi ?
– On va visiter la Ville Éternelle, puis surtout le Vatican.
– Quelle idée ! Vous verrez le palais, certes, mais c’est un miracle si
vous apercevez le Pape à son balcon, et de là où vous serez, vous verrez une tache blanche dans le meilleur des cas…

Le mois suivant, je retourne me faire rafraîchir ma coupe.

  Ma coiffeuse  entame la conversation :

– C’est bien vous qui êtes allée à Rome ?
– Oui
– Alors, c’était comment ? Pas trop déçue ?
– Franchement non ! Bien au contraire
– Ah bon ?
– Déjà, l’avion : service parfait, personnel aux petits soins :
on n’a   pas senti qu’on décollait, ni même qu’on atterrissait, on y était déjà.
– ça alors … Et l’hôtel ?
– Fabuleux : il venait d’être refait à neuf, le personnel était charmant, et pour fêter la rénovation ils nous ont offert 2 jours de plus !
– Hé bien, vous avez eu de la chance !
Et le Vatican ?
– On a eu droit via l’hôtel à une visite de l’intérieur du Palais.
– Ben vous êtes vernis, vous ! Et le Pape au balcon, vous l’avez aperçu ?
– Mieux encore ! À la fin de la visite, son secrétaire personnel nous a
interpellés, mon mari et moi et nous a dit que Sa Sainteté avait décidé
de proposer un entretien privé à un couple chaque jour.
C’est sur nous que c’est tombé !
– Incroyable, et comment ça s’est passé ?
– On a eu un entretien privé de 30 minutes en tête à tête.
Je me suis agenouillée pour lui baiser la main selon le protocole…
– ça alors ! Et ensuite ?
– Il m’a gentiment passé la main sur la tête.
– Et que vous a-t-il dit ?
– Il a juste dit : “Mais qui vous a fait cette coupe de merde ??? ”

SOURCES:
Merci à mes contributeurs..
Rappelez vous que pour les blagues
” il y a plus de joie à donner qu’à recevoir”

CHOU FRISÉ

 

Share Button

L’hiver sera rude…! Prévision du grand chef indien

barre bleue

les indiscretions du salon de coiffure
BLOC NOTE
de Chou Frisé

Moi qui suis garçon coiffeur et qui déboise à longueur de journées, j’adore les histoires que me racontent mes clients…. surtout les histoires de ceux qui font un métier presque identique au mien… en plus rude….. surtout l’hiver et au canada…

barre bleue

“Le bûcheron

Au Canada, dans le Grand Nord, un bûcheron français nouvellement implanté dans cette vallée, coupe son bois pour l’hiver. Après deux journées de coupe, et plusieurs stères convoyées, il en vient … à se demander si sa provision de bûches sera suffisante.

Les hivers sont très froids, dans la région.



Il va donc voir un vieux chef indien, un peu déplumé, pour savoir si l’hiver sera rigoureux.

Il monte sur les sommets et pose sa question, et le chef dans sa grande sagesse regarde la vallée et lui dit :

 

– Ugh ! Hiver sera rude.

Alors le bûcheron retourne couper du bois, encore et encore.

 

Au bout de quelques jours de durs labeurs, il retourne dans la montagne voir le vieux chef et lui repose sa question.
Et le chef regarde une nouvelle fois dans la vallée et répond:

 

– Ugh ! Hiver sera rude, très rude !

 Alors le bûcheron retourne bucheronner. Pendant quinze jours.

 




Puis il retourne dans la montagne voir l’Indien. Qui regarde encore dans la vallée, lui dit:

– Ugh ! Hiver sera rude, très très très rude !

Alors le bûcheron demande au chef:

  Mais, Grand Chef, comment peux-tu savoir cela?

Et l’indien répond :

 


Quand homme blanc couper beaucoup de bois, c’est que l’hiver sera rude !

       R      R

    
barre bleue

  Chou frisé  -1687

 

Share Button

HUMOUR : Blagues….. d’échelles que je connais pas


 

C’EST LE VENDREDI DE L’ÉCHELLE … 


Bloc note fricole et gai

BLOC NOTE FRIVOLE
par Chou Frisé

“Pas des sots sans sottises
Pas de sottises sans sots”

Un fou se tient en haut d’une grande échelle avec un livre
– Que fais-tu, lui demande le passant ?

– Je fais des études supérieures

Questions d’ échelles …..

POUR UNE BONNE DÉMOGRAPHIE

QUESTION D’ÉQUILIBRE…..?
Les politiques disent ….. il faut faire des enfants sur une grande échelle …. question d’équilibre  surtout que le septième ciel …. c’est haut

OU QUESTION DE POSITION….?
Une levrette m’a dit : “Celles qui se sont fait baisées… disent qu’on  leur a fait un enfant dans le dos…..  c’est une question de position…!”

POUR UNE BONNE JUSTICE

QUESTION DE BON DROIT…?
Plus d’échelles …c’est plus de barreaux… donc plus d’avocats   c’est une question à garder à vue

QUESTION DE BON SENS…?
J’ ai pas dit question de bons d’essence…. pour se rendre aux échelles ….. j’ai dit que c’est chez shell qu’il faut faire le plein des sens….. sans plomb…dans nos têtes de cons des sens …
vous suivez parce que bientôt, je vais vous faire monter au rideau … et sans échelle

QUESTION DE SÉCURITÉ
Les politiques cherchent comment augmenter le nombre de logements.. Ils s’y prennent mal…..!
Il faut tout simplement construire des échelles de pompiers plus hautes…. on pourra ainsi augmenter la taille des immeubles ensuite…
Augmenter la sécurité incendie dans les bâtiments publics  …?
Pour évacuer plus vite les prisons surpeuplées en cas d’incendie ……  … La solution passe par l’installation d’échelles fixes sur les murs d’enceinte .. Eh oui la sécurité .. incendie est à ce prix

QUESTIONS DE VALEURS
Dans l’échelle des valeurs le silence est d’or et la parole d’argent…. Alors moi gars du midi qui parle sans arrêt comme tous les gens heuros, je vais demander à wikipédiatre mon détracteur en chef de revoir mon échelle de rémunération.

le sarkozut“Mmmm”

– “EH voilà il a répondu…   ! Le silence est bien d’or… l’or des autres, moi je vais rester en bas de l’échelle..!
Sans rancune….
je te ferai la prochaine lubrique au même tarif”

LES  DEUX BINETTES DU POTAGER…
NON LES DEVINETTES
DU POTE AGÉ…!

Qu’est-ce qui est marqué en haut des échelles belges ?
Réponse : STOP

Et savez-vous pourquoi les pompiers belges se tuent en haut de leurs échelles?
Réponse :Ils ne savent pas lire ...
Quelle est la différence entre une échelle et un pistolet?
Réponse :L'échelle sert à monter, le pistolet à descendre.

Pourquoi certains belges vont-ils aux toilettes avec une échelle ?
Réponse :Pour faire du Cacao...

Quelle est la différence entre un camion et une échelle ?
Réponse : Passer sous un camion ne porte pas malheur.

LES INGÉNIEURS EN  FRANCE C’EST …..
DU RIRE AUX LARMES…..


Un groupe d’ingénieurs a pour tâche de mesurer la hauteur d’un mât.

Ils s’approchent du mât avec des échelles, des rubans à mesurer, des compas et toute l’artillerie.
Tour à tour, ils tombent de l’échelle, laissent échapper le ruban à mesurer, etc.

Un technicien passe et voit ce qu’ils essaient de faire.
Il tire le mât hors de terre, le met à plat, le mesure d’un bout à l’autre et donne la mesure à un des ingénieurs, puis il s’en va.
Une fois le technicien parti, un des ingénieurs se tourne vers les autres et dit en riant :

Ça c’est bien un technicien. On cherche la hauteur et il nous donne la longueur.

LES TEMPS CHANGENT ET ON GÂCHE LA MARCHANDISE  ….. Du savant-fou au col blanc…

Léonard de Vinci, Vauban, Gustave Eiffel, Henry Gantt, Henry Ford, Soichiro Honda, Louis Blériot ou André Michelin. …
Ces hommes ont, d’une manière ou d’une autre, révolutionné la technologie de leur époque et continuent d’impacter notre quotidien….
Ces hommes étaient ingénieurs
.

L’Histoire des ingénieurs commence probablement à l’antiquité, avec des personnages comme l’architecte Imhotep ou le mathématicien Archimède. Bâtisseurs, constructeurs, inventeurs, … la descendance prend forme avec des personnages mythiques tels que Gutenberg, Léonard de Vinci ou Denis Papin.
Ce n’est pourtant que lors de la première révolution industrielle, au 19ième siècle, que l’ingénieur “moderne” apparait. Acteur majeur dans le développement industriel, il doit faire face à de nouveaux enjeux et quitte peu à peu sa tenue de savant pour pour s’enrichir de la gestion du temps ou des personnes.
Gantt et Ford sont de parfaits exemple de l’alliance gagnante entre l’homme et la machine.
Ils sont probablement à la base de l’ingénieur multitâche que nous connaissons aujourd’hui.
De nos jours, avec la multiplication des facteurs impactant un projet complexe (technicité, délai, budget, concurrence,…) les ingénieurs sont de plus en plus amenés à supporter voire remplacer des techniciens. On les appelle, spécialiste X, expert Y, consultant Z.
Ce phénomène est particulièrement vrai dans le domaine des NTIC, et d’autant plus dans l’informatique.
Ainsi dans bien des sociétés l’ingénieur attends “Que l’on vienne lui demander de changer la cartouche du photocopieur de la compta“… Pauvre France…!

CHOU FRISE retour sur la rubrique du même tabac                    
RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button