Archives de catégorie : chou frisé

les bloc notes de chou frisé

MACHIN CHOUETTE: Une drôlerie animale

LE BLOG NOTE DE

MACHIN CHOUETTE

Je tire mon nom d’un mot employé pour désigner un truc, un bidule, ou quelqu’un que l’on ne peut ou que l’on ne veut pas nommer
je viendrai de temps en temps avec mes deux « alcooliques »

Truc muche  bouboule bleu

et Bidule truc bouboule rose

– C’est pas parce qu’on est ronds que l’on est alcooliques ..
Il veut dire avec ses deux acolytes….

On l’excuse le  bidule central de son grenier n’est pas bien fini..!

On souhaite informer tous les Tartempions, du  Machin chose  qui fonctionnent avec leur engin. Enfin leur truc quoi … Ben leur Machin Chouette…. Leur truc, leur  bidule, que l’on ne peut ou que l’on ne veut pas nommer..! Et encore moins toucher du doigt (c’est trop hypersensible et réactif …. voire explosif)

Le pote Machin Chouette court la rédaction en donnant  quelques conseils en particulier la définition du flirt

Le flirt nous a-t-il dit, c’est :

« – Le machin dans la main, la main dans le machin, …
mais jamais le machin dans le machin…

–  C’est pas comme ça que le petit Jésus est arrivé…

– Ben si …!


– Ah bon Dieu j’en étais sûre …..!!
C’est pas bon de flirter avec n’importe qui

– je me rappelle de cette orange qui avait flirté avec un citron et qui avait peur d’avoir des pépins »

Un petit chef d’œuvre
de drôlerie animale

concocté par Jean d’Ormesson

Le français une langue animale…

«Myope comme une taupe», «rusé comme un renard» «serrés comme des sardines»… les termes empruntés au monde animal ne se retrouvent pas seulement dans les fables de La Fontaine, ils sont partout.

 La preuve: que vous soyez fier comme un coq, fort comme un boeuf, têtu comme un âne, malin comme un singe ou simplement un chaud lapin, vous êtes tous, un jour ou l’autre, devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche.
Vous arrivez à votre premier rendez-vous fier comme un paon et frais comme un gardon et là , … pas un chat !
Vous faites le pied de grue, vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin.

Il y a anguille sous roche et pourtant le bouc émissaire qui vous a obtenu ce rancard, la tête de linotte avec qui vous êtes copain comme cochon, vous l’a certifié: cette poule a du chien, une vraie panthère !
C’est sûr, vous serez un crapaud mort d’amour.

bouboule bleuMais tout de même, elle vous traite comme un chien.
Vous êtes prêt à gueuler comme un putois quand finalement la fine mouche arrive.
Bon, vous vous dites que dix minutes de retard, il n’y a pas de quoi casser trois pattes à un canard.
Sauf que la fameuse souris, malgré son cou de cygne et sa crinière de lion est en fait aussi plate qu’une limande, myope comme une taupe, elle souffle comme un phoque et rit comme une baleine.
Une vraie peau de vache, quoi !
Et vous, vous êtes fait comme un rat.
Vous roulez des yeux de merlan frit, vous êtes rouge comme une écrevisse, mais vous restez muet comme une carpe.

bouboule roseElle essaie bien de vous tirer les vers du nez, mais vous sautez du coq à l’âne et finissez par noyer le poisson. Vous avez le cafard, l’envie vous prend de pleurer comme un veau (ou de verser des larmes de crocodile, c’est selon).
Vous finissez par prendre le taureau par les cornes et vous inventer une fièvre de cheval qui vous permet de filer comme un lièvre.
C’est pas que vous êtes une poule mouillée, vous ne voulez pas être le dindon de la farce.

Vous avez beau être doux comme un agneau sous vos airs d’ours mal léché, faut pas vous prendre pour un pigeon car vous pourriez devenir le loup dans la bergerie.
Et puis, ça aurait servi à quoi de se regarder comme des chiens de faïence.
Après tout, revenons à nos moutons: vous avez maintenant une faim de loup, l’envie de dormir comme un loir et surtout vous avez d’autres chats à fouetter.

SOURCE :

Billet d’humour de Jean d’Ormesson

MACHIN CHOUETTE

Les notaires jouent aux 7 familles

Les notaires jouent aux 7 familles
Vous avez dit, une situation généalogique complexe !!!!!

Ah bon pourquoi.. C’est tout simple, pourtant ………!!!!!


– Les notaires vont pas rigoler dans les successions futures.
Femmes couguars, familles recomposées : il va y avoir du pain sur la planche pour les notaires (et leurs généalogistes) en charge de régler les successions

Voici un exemple de ce qui les attend :

– Je suis un homme de 27 ans et je me suis marié à une divorcée de 46 ans, mère d’une fille de 25 ans.
Comme cette dernière aime les hommes mûrs, elle s’est éprise de mon père qu’elle a épousé.
Dès lors, mon père est devenu mon gendre, puisqu’il a épousé ma belle-fille.
Mais, dans le même temps, ma belle-fille est devenue ma belle-mère, puisqu’elle est désormais la femme de mon père.
Là, le notaire commencera déjà à transpirer !
–  Or, ma femme et moi avons donné naissance à un fils.
Cet enfant est naturellement devenu le frère de la femme de mon père.
…. C’est à dire le beau-frère de mon père.
Et, dans le même temps, il est devenu mon oncle, puisqu’il est le frère de ma belle-mère.
Mon fils est donc mon oncle
Là, le notaire se fait apporter un Doliprane par son clerc !
Mais il n’est pas au bout de ses surprises !
– En effet, mon père et sa femme ont donné le jour à un garçon qui, de fait, est devenu mon frère puisqu’il est le fils de mon père.
…mais aussi mon petit-fils puisqu’il est le fils de la fille de ma femme.
Je me retrouve ainsi le frère de mon petit-fils !
Et notre grand-mère commune n’est autre que ma femme.
Du coup, je me retrouve mon propre grand-père !!
Là, le notaire fait un malaise…

Le juriste      

C’EST DU MÊME TABAC         

 

A l’étranger qui apprend le français!

BLOC NOTE LITTÉRAIRE
par Chou Blanc

Langue française Poésie et sentiments

LE CHOURISTEPour les ‘’exégètes’’ et amoureux du français…. Je dirais que la langue française …. c’est tout un poème…!

Savez vous ce que c’est que des « Homographes » non homophones, car ces mots s’écrivent de la même façon mais se prononcent autrement suivant le sens….
Pauvres étrangers qui apprennent le français !
En français deux mots composés des mêmes lettres se prononcent toujours de la même façon !

En êtes-vous bien sûr ? Et bien non.`

Voici quelques exemples d’homographes de prononciations différentes ! (Homographes non homophones) ….

Sortant de l’abbaye où les poules du couvent couvent, je vis ces vis. Nous portions nos portions, lorsque mes fils ont cassé les fils. Je suis content qu’ils vous content cette histoire. Mon premier fils est de l’Est, il est fier et l’on peut s’y fier, ils n’ont pas un caractère violent et ne violent pas leurs promesses, leurs femmes se parent de fleurs pour leur parent. Elles ne se négligent pas, je suis plus négligent. Elles excellent à composer un excellent repas avec des poissons qui affluent de l’affluent. Il convient qu’elles convient leurs amis, elles expédient une lettre pour les inviter, c’est un bon expédient. Il serait bien que nous éditions cette histoire pour en réaliser de belles éditions.

Voyons aussi aussi quelques exemples d’homographes de même prononciation (Homographes homophones) :
Cette dame qui dame le sol Je vais d’abord te dire qu’elle est d’abord agréable. À Calais, où je calais ma voiture, le mousse grattait la mousse de la coque. Le bruit dérangea une grue, elle alla se percher sur la grue. On ne badine pas avec une badine en mangeant des éclairs au chocolat à la lueur des éclairs. En découvrant le palais royal, il en eut le palais asséché, je ne pense pas qu’il faille relever la faille de mon raisonnement.

Voici l’exemple le plus extraordinaire de la langue française ! (mot de sens différent mais de prononciation identique)
Le ver allait vers le verre vert et non vers la chaussure de vair gris argenté.

Comment pourrait-on écrire cette phrase :
« Dans une main, j’ai un VER de terre et dans l’autre, un VERRE d’eau. J’ouvre les deux mains et… les deux VER….. (?!) tombent. »
Comment faudrait-il écrire: « VER………………. »,
à votre avis?


Pour ma part, je n’ai pas réussi à trouver la solution de cette phrase.
A vos commentaires verboriculteurs…..


Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

 

PARDON MADAME…. Je plaisantais

vous-avez-aime 50 HIER  C’ÉTAIT LA JOURNÉE DE LA GENTILLESSE.
COMME VOUS AVEZ ÉTÉ BIEN GENTILS DE NOUS SUPPORTER UN AN DE PLUS NOUS REDIFFUSONS LA RUBRIQUE DE CHOU FRISÉ…
VOUS SAVEZ NOTRE GARÇON COIFFEUR….

MAIS SI….  LE COIFFEUR POUR DAM.. POUR TOUS..!


Bloc note fricole et gai
BLOC NOTE FRIVOLE
par
Chou Frisé

« Pas des sots sans sottises

Pas de sottises sans sots »

Dans mon salon de coiffure…
ces dames se font des confidences et j’écoute … j’entends et je répète tout aux clientes suivantes…..

Ce matin, les lamentations sur les anniversaires ratés déchirent notre ciel gris d’automne…!
Voici le message d’un ami que l’une d’entre elles nous lit…. nous allons partager
son amertume….

 « Les anniversaires sont comme les crottes de nez, plus on en a …
 plus il est difficile de respirer ! »
barre bleue

Pardon Hortense …. Je plaisantais….

Bonjour Hortense,

« Oups…! Hier, j’ai laissé passer la date de la journée de la gentillesse !!!!
et j’ai oublié de t’envoyer un petit mot gentil comme je sais si bien le faire…

Je suis impardonnable, mais connaissant ton extrême bonté, je compte malgré tout sur ta compréhension.
Tu connais ma difficulté à retenir les dates et à les noter sur un agenda.
On ne me changera pas, je le crains, mais en revanche la bonne nouvelle c’est que toi non plus, tu ne changes pas !
Car c’était hier mon anniversaire …. et toi aussi tu as oublié….. pourtant tu sais bien que nous sommes nés le même jour…!
C’est impardonnable de ta part … on voit les dégâts de l’âge….
J’en suis navré et peiné plus que tu le crois .. l’anniversaire d’un ami pour moi c’est sacré…
A moi ça m’arrivera jama….
OUPS.! de OUPS…! Mais si tu es née le même jour que moi …!! Alors, j’ai oublié moi aussi le tien….. ZUT… Ben c’est pas grave hein…! Vu le nombre de fois où je te l’ai souhaité … j’aurais fait dans le luxe et l’ostentatoire… Encore que je ne suis pas sûr que l’année prochaine… tu puisses me souhaiter le mien.. Dame c’est que tu es de composition plutôt fragile et vu ta récente toux …
Tu es bien comme disent les médecins, une PPH….
Ils veulent dire une PPH : Passera Pas l’Hiver…

Bien affectueusement à toi
Porte toi bien, et surtout, couvre toi bien… ils annoncent un hiver des plus rudes
Ton grand ami de toujours
Jean Léger

PS : Essaie de tenir jusqu’au printemps les fleurs sont moins chères….

– Ne le répétez pas … sinon demain,  Chou FRISÉ n’aura plus rien à raconter à ses clientes…..
Allez respirez :
–  » On peut rire de « toux » ça dégage les « tronches »  
(le Chouriant)

PD : – Si vous êtes Jean Léger et que ces dames sont déjà passé vous friser la moustache….
Alors, je me ferai un plaisir de remettre de l’ordre dans votre anatomie…. et plus si affinités….. envoyez vos mensurations SVP… ( Chou Frisé garçon coiffeur pour Dam…. pour tous)

CHOU FRISÉ