Archives par étiquette : lombalgie

Allons y, on s’occupe de la lombalgie!



retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE
CHOULAGER

par  Chou blanc

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse traitait avant moi les vertèbres lombaires, les lombalgies
Voilà ce qu’elle m’a confié sur les points à traiter :

.

 Aujourd’hui, on s’occupe de la lombalgie !
La médecine chinoise dans votre trousse à pharmacie, vous n’y aviez jamais pensé ?
Et pourtant, il n’y a que des avantages !
Les points d’acupuncture, non seulement vous accompagnent partout, tout le temps, mais en plus ils ne nécessitent que la contribution de vos doigts pour être travaillés.

CAUSE ET FACTEUR DE RISQUE

Une lombalgie peut être classée comme  SPÉCIFIQUE ou COMMUNE.

  Elle est COMMUNE quand la douleur ne peut pas être rattachée avec certitude à une affection sous-jacente ou à une lésion. La lombalgie est commune dans 90% des cas environ. Les facteurs de risque de lombalgie commune sont le manque d’exercice physique, le tabagisme, l’obésité et l’importance du stress physique au travail.

La lombalgie SPÉCIFIQUE peut s’expliquer par une maladie sous-jacente (par exemple, un cancer), des lésions (par exemple, une fracture) ou l’atteinte d’autres organes (par exemple, anévrisme de l’aorte abdominale).

Nous ne traiterons ici que les douleurs de la lombalgie COMMUNE

Voici 2 points qui vous seront très utiles :

 IL SE SITUE ENTRE
LES VERTÈBRES   LOMBAIRES L2 ET L3

LE 23 V : C‘est le point Shu du dos des Reins et il se trouve sur le méridien de la Vessie.
Il tonifie les Reins (le QI, le Yin et le Yang ) et il renforce les lombes et la colonne vertébrale. Son champ d’action est immense. Il se situe à 2 doigts (1,5 cun) de l’apophyse épineuse L2.

Concernant les lombalgies communes, il s’agit souvent d’un « vide » des Reins, par conséquent le 23 V sera travaillé en tonification (appui long et répété) et chauffé au moxa. Il est possible également de « masser » le dos long de la ligne du DU MAI avec la méthode CA FA (frottement avec le plat de la main) en partant de la nuque pour aller vers les lombes.

LE 4DM -MING MEN : Il est la racine du yuan Qi (Qi Prénatal ou ancestral).
Il alimente le Feu du triple réchauffeur. Il nourrit également les Reins et le Dan Tian inférieur. On dit qu’il est la source de l’Essence Yin et Yang du Rein.
Il tonifie les Reins et mobilise Yuan QI – Tonifie le vide et renforce les lombes.

Il se situe entre les 23 V. Étant donné son emplacement sur la colonne, il conviendra de le chauffer au moxa où en positionnant vos mains dessus avec une pression moyenne afin de le tonifier et le réchauffer.

MOXA : La moxibustion est une technique de stimulation par la chaleur de points d’acupuncture. Le moxa est l’objet chauffant qui permet cette stimulation. Il est originellement sous forme de cigare composé d’une armoise de l’espèce Artemisia argyi.

Moxibustion lors d'une séance d'acupuncture.

METHODE :
Traditionnellement, le moxa est une composition à base d’armoise séchée et broyée.Les modes d’applications sont nombreux.Elle peut être conditionnée sous forme de bâton appelé « cigare de moxibustion », de petit cône de la taille d’un grain de riz déposé sur un point du corps à stimuler, allumé par un bâton d’encens (méthode japonaise). Elle peut être roulée en boulette qui sera enflammée sur une pièce de monnaie perforée en son centre, ou sur un onguent préalablement appliqué en couche épaisse sur la région à traiter (méthode chinoise)

SUR LES MÉRIDIENS

Les méridiens, en Médecine Traditionnelle Chinoise, sont les voies invisibles du corps humain qui transportent l’énergie vitale appelée Qi. Il existe douze méridiens dits « principaux » et huit méridiens dits « Merveilleux Vaisseaux », qui régulent le flux d’énergie dans le corps.

Association entre les méridiens et les points
Chaque méridien principal est associé à un organe spécifique du corps et possède des points le long de son trajet. Ces points d’acupuncture sont des points spécifiques du corps où des aiguilles sont insérées pour réguler le flux d’énergie dans les méridiens correspondants. On peut également utiliser le tuina (massage) sur ces méridiens. On peut aussi les considérer comme des « portes d’entrée » qui permettent de délivrer un « message » aux organes.

Rapport entre méridiens et maladies
Selon la médecine chinoise, des facteurs tels que le stress, la malnutrition, le manque d’exercice et les émotions négatives peuvent déséquilibrer le flux d’énergie dans les méridiens, entraînant des maladies. Des pratiques telles que l’acupuncture, le tuina et la moxibustion aident à rétablir l’équilibre énergétique des méridiens, favorisant ainsi la guérison et le bien-être général.

SUR LES POINTS SHU ANTIQUES
Les points Shu antiques sont associés aux cinq éléments car ils sont également de nature Bois – Feu – Terre – Métal et Eau.
Très utilisés en puncture, car considérés comme étant des points très énergétiques, ils sont situés sur le trajet de chaque méridien entre les doigts et les coudes ainsi qu’entre les orteils et les genoux.
Le méridien comme un cours d’eau
Les anciens Chinois comparaient cette partie du méridien à une rivière qui prend sa source au premier point antique, puis qui grossit pour devenir un fleuve se jetant au point Mer, dernier point antique.
Une circulation uniquement centripète
Une des curiosités de la MTC est que, dans ce cas, elle décrit une circulation énergétique circulant toujours de manière centripète et qui ne tient aucunement compte du sens de la circulation énergétique des méridiens.

SOURCE :  Médecine chinoise et Psychothérapie – Claudia Maréchal

 Chou Blanc est effectivement magnétiseur -voir son siteCHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button