Archives par étiquette : égypte civilisation égyptienne

CHOU, Dieu de l’air égyptien, tempête…!


AVEC PAPY DÉCOUVRONS
LE CHOU
  DES AUTRES CIVILISATIONS…

QUI EST CHOU (ou Shou)?
Papy  dis moi qui est ce troisième fils de Ré (Dieu du soleil)?

– FILS….. Pour savoir qui est chou dans la civilisation égyptienne il faut parler de  leur conception de la naissance du monde…. 

En EGYPTE on a coutume de dire qu’à l’origine, il n’y avait rien, sinon NOUN, l’océan sans rivage dont les vagues roulaient et déferlaient dans l’immensité des ténébres.

Puis, peu à peu, du fond des eaux, s’élève une masse confuse de sable et de boue qui émerge. Et c’est là, sur ce minuscule îlot, que, lisse et parfait, apparaît un œoeuf.
Lorsqu’il éclot, en jaillit, triomphant, le dieu Rê, le soleil – parfois appelé Amon –
qui inonde l’espace de son éblouissante lumière. Rê se met aussitôt en devoir de donner
le jour à des enfants et, ainsi, de créer et ordonner le monde. De la sorte apparaissent :
– Geb, dieu de la terre, et sa sœoeur,
– Nout, déesse du ciel.

Cette dernière courbe son corps gigantesque et parsemé d’étoiles au-dessus de la terre qu’elle recouvre en prenant appui sur ses bras et ses jambes.

Au centre, CHOU ou  Shou, l’air, troisième fils de Rê, soutient le ventre de Nout qui forme la voûte céleste et la sépare de la terre.


MUSÉE CANADIEN DES CIVILISATIONSEnfin, dans le ciel nocturne, Khonsou, dieu de la lune, domine les cieux lorsque Rê abandonne le monde visible et gagne I’Arnanti, le monde souterrain. 

AVEC PAPY CINÉMA , REDÉCOUVRONS
LA  SOUPE AUX CHOUX
Musique ambiance générique du filmgénérique du film  Claude Ratinier, dit le Glaude et Francis Chérasse, dit le Bombé, le premier sabotier et le second puisatier, vivent dans leur village campagnard du Bourbonnais, très en retrait de la vie moderne. Une nuit, suite à un concours de pets entre les deux amis, un extra-terrestre que Glaude nommera La Denrée débarque en soucoupe volante de la planète Oxo dans le jardin de celui-ci.
Le Glaude lui offre alors à manger de la soupe aux choux. L’extra-terrestre appréciant le potage, il en emmène sur sa planète.Le voisinage s’émeut des allers-retours du visiteur mais le Glaude et la Denrée se lient très vite en amitié. Peu après l’extra-terrestre lui propose de venir le rejoindre sur sa planète pour faire bénéficier tous les Oxiens des bienfaits de la soupe aux choux, mais le Glaude refuse en mettant en avant son amitié avec le Bombé. Pourtant, rattrapés par les péripéties de la vie moderne, nos deux acolytes envisagent de plus en plus sérieusement de migrer sur la planète Oxo.
.

“Si tout ça c’est pas du vent …. tu veux dire  Papy, qu’il y a du divin quand je pète…. ?”
– “Euh …. J’ ai pas dis ça…. mais ce que je sais petit, c’est que pour nous le chou… C’est sacré…!”

VOTRE ATTENTION SVP :Nous avons tenté cette expérience amusante de publier ce film pour les cinéphiles distingués, et de lancez «Et bien nous nous adorons La soupe aux choux Un long silence glacial  s’’en suivra t il ou vos commentaires pour l’avoir publiée, seront ils  meurtriers pour nous apprendre à péter droit…???.

CHOU FLEUR –
4470

Share Button

L’Égypte est il le pays qui compte le plus de pyramides..?

Propolis 60 gélules
les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …..


Eh bien non…. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’Égypte n’est pas le pays qui compte le plus de pyramides. Il n’y a en effet “que” 138 pyramides égyptiennes.
Mais c’est le Soudan qui en dénombre pas moins de 220…!!

Pyramides de Méroé au Soudan – Patrimoine mondial de l’UNESCO1.

Ce sont les plus connues, les plus riches en découvertes et elles émerveillent chaque année des milliers de visiteurs… pourtant, les pyramides égyptiennes ne sont pas les plus nombreuses !
Avec un total de 138 pyramides, l’Egypte est en effet devancée par le Soudan qui en dénombre pas moins de 220. Des édifices moins connus, mais non moins impressionnants.
Bâties durant l’empire de la civilisation Koush, les pyramides nubiennes sont elles aussi des tombeaux funéraires érigés en l’honneur des rois et des reines de Nubie.

Le royaume de Koush est l’appellation que les Égyptiens antiques donnèrent au royaume qui s’établit au sud de leur pays dès l’Ancien Empire. Ce royaume eut une longévité peu commune et trouve ses origines dans les cultures néolithiques qui se développèrent dans le couloir nilotique du Soudan actuel et de la Nubie égyptienne.

On a longtemps considéré cette culture à l’aune de la civilisation égyptienne et de ce fait peu d’études eurent lieu à son sujet, la reléguant alors soit au stade d’une principauté dépendante du royaume des pharaons ou encore à celui d’un avatar de cette civilisation, ne lui reconnaissant donc aucune spécificité voire une valeur relative.

Soldats nubiens enrôlés dans l'infanterie égyptienne - XIe dynastie - Musée du CaireDepuis les années 1950, et notamment la campagne de sauvetage des monuments nubiens menacés par la mise en eau de la région comprise entre la première et la seconde cataracte à la suite de l’édification du Haut barrage d’Assouan, un regain d’intérêt des égyptologues pour cette région nous permet aujourd’hui d’affirmer que ce royaume tant à ses débuts au troisième millénaire avant notre ère que jusqu’aux conquêtes éthiopiennes du IVe siècle était une culture et une civilisation indépendante et qui réussit la synthèse des différents apports culturels de ses voisins, y compris ceux de l’Égypte, dont il représentera l’ultime évolution aux alentours de l’ère chrétienne alors que Rome dominait l’ensemble des cultures de l’antiquité méditerranéenne.

Des pyramides partout dans le monde !
Ce qui les distinguent des égyptiennes : les pyramides du Soudan sont plus petites et pointues, et sont restées dans un remarquable état de conservation depuis plus de 10 siècles. Par ailleurs, celles de Méoré sont les mieux conservées. Elles ont été inscrites en 2011 au patrimoine mondial de l’Unesco.

On recense également des pyramides en Australie, au Mexique, en Indonésie, en Italie, en Chine ainsi qu’en Amazonie notamment. Mais la liste est encore longue… de quoi ouvrir très largement les horizons des amateurs d’égyptologie !

Méroé est une cité antique de Nubie (Soudan), connue pour ses nécropoles à pyramides à forte pente. Le site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2003. Le royaume koush de Méroé, qui a donné son nom à l’île de Méroé, est une région limitée par le Nil Bleu (de la rivière Atbara à Khartoum, 220 km plus au sud)

SOURCES :  
https://www.maxisciences.com/archeologie/l-egypte-n-est-pas-le-pays-qui-compte-le-plus-de-pyramides_art43544.html – Le 28 juillet 2019 à 12:37 • Jeanne Travers

Huiles essentielles unitaires


POTACHE

Share Button

Protection: L’oujdat – oeil d’Horus


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE
Bloc note
de LADY LADINDE


” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire,  je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique ” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Amulette en forme d’oeil d’oujdat, vous avez été nombreux à remplir ma boite à miel pour en connaitre la signification aussi …..
AUJOURD’HUI  LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR : L’OUJDAT 

SUR LES COTES DE L'OEIL: Deux divinités sous forme animale symbolisent aussi les deux Egypte : - pour la Basse-Egypte, la déesse cobra Ouadjyt - pour la Haute-Egypte, la déesse vautour Nékhbet ---- L'OEIL: symbolise la vision, la fécondité, l'intégrité physique, la pleine lune, la bonne santé. On le rencontre souvent sous la forme d'amulettes en tant que porte bonheur et protecteur du défunt. Sur les tombes, il permet au défunt de voir le monde des vivants. Porté en pendentif, il protège des blessures et des maladies.

L’origine de l’oeil d’Horus

Ce symbole de l’Egypte antique représente l’oeil du dieu faucon, Horus. Il est nommé aussi l’oeil oudjat, ce qui veut dire complet. A la mort d’Osiris, c’est son frère Seth qui repris le pouvoir en Egypte.
Voulant venger son père, Horus part en guerre contre son oncle.
Au bout de nombreuses batailles, Seth est vaincu et Horus reprend le trône d’Egypte.
Cependant, pendant une bataille, Horus perd un oeil.
Ce dernier, brisé en 6 morceaux, est reconstitué par Thot et rendu à son propriétaire.
L’œ’oeil oudjat est ainsi devenu le symbole de la victoire du bien sur le mal.les 3 pendentifs de la momie de Toutankhamon -au centre l'oeil d'oujdat -A Droite Le scarrabé ailé portant un globe - A gauche le faucon solaire portant le soleil
En translittération de l’écriture hiéroglyphique, irt signifie « oeil » et wḏȝ, le verbe signifiant « se préserver » ou le mot « protection ». Irt oudjat, ou plus communément oudjat, en transcription signifient donc « oeil préservé », l’oeil d’Horus en l’occurrence.
Les égyptologues considèrent généralement que la figuration de l’oeil Oudjat est un hybride d’oeil humain et d’oeil de faucon : elle combine des parties de l’oeil humain, conjonctive, pupille et sourcil, avec vraisemblablement les taches en dessous de l’oeil du faucon.

Une amulette qui protège des maladies

Cet oeil symbolise également l’entier, la santé et l’intégrité. Il était utilisé en Egypte comme une sorte de porte-bonheur. On le pensait, en effet, capable de protéger contre les blessures et les maladies.
On l’a fabriqué jadis avec de l’or, de l’argent, de l’hématite, de la cornaline ou du lapis-lazuli.
Selon la tradition sacrée des Oudjat, il faudrait avoir deux de ces amulettes placées l’une à coté de l’autre:
– la première représenterait l’oeil gauche ou le soleil
– la deuxième l’œil droit ou la lune.L’oeil Oudjat avait une fonction magique liée à la prophylaxie, à la restauration de la complétude et à la vision de « l’invisible ». Il fut représenté sur les sarcophages et sur les pectoraux. Les innombrables amulettes en forme d’Oudjat protégeaient leurs porteurs. Lors de la momification, les embaumeurs le plaçaient sur les incisions qu’ils avaient pratiquées.
L’Œil Oudjat était aussi peint sur les proues des bateaux, leur permettant de « voir » et de tenir leur cap.

L’arithmétique sans se mettre le doigt dans l’œil… des cracks pas vrai pote Eugène..! 

L’Oudjat ci-dessus (vue de droite à gauche)

L’oudjat était aussi utilisé par les égyptiens comme indicateur des fractions l’hékat.

Ceci est une unité de volume servant aussi bien pour les liquides que les solides.
Cependant, la somme des fractions de l’oudjat ne fait que 63/64. En effet, dans la légende, lorsque Thot rassembla l’oeil perdu d’Horus, il en manqua un morceau.
Thot ajouta donc le 1/64 restant pour permettre à l’oeil de fonctionner.
Ainsi,l’oudjat devint également un symbole de connaissance car c’est Thot qui apportait le 1/64 manquant aux calculs des scribes, qui se plaçaient ainsi sous sa protection.
En arithmétique égyptienne, les parties constituantes de l’Oudjat servaient à écrire les fractions ayant 64 comme dénominateur commun et servant à mesurer les capacités et les volumes :

Hiéroglyphe Signification Valeur
D11
partie de la conjonctive 1/2 (soit 32/64)
D12
pupille 1/4 (soit 16/64)
D13
sourcil 1/8 (soit 8/64)
D14
partie de la conjonctive 1/16 (soit 4/64)
D15
larme (?) 1/32 (soit 2/64)
D16
tache du faucon (?) 1/64

L’addition des six fractions, 32/64 + 16/64 + 8/64 + 4/64 + 2/64 + 1/64, donne 63/64, la fraction manquante étant sans doute retrouvée par Thot
Cette notation était employée pour indiquer les fractions du boisseau, le heqat, mesure de capacité des céréales.
Exemple:

M34 M33 S38 N29
t
U9 D11 D12 D15

orge heqat : 1/2 + 1/4 + 1/32 ( i. e. 25/32 boisseaux d’orge).
Le heqat valait environ 4,785 litres.

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteursOK OK ….  j’ai pas tout compris mais dès que je vois notre KO Matheu pote EUGENE…il m’explique

SOURCES: Egyptos et wikipédia

 LADY LADINDEdinde

 

Share Button