Archives de catégorie : soupe au chou

la rubrique cuisine comme chou frisé aime la faire …simple….. une cuisine d’homme …enfin presque

VERTUS DES PLANTES : Le persil nettoie..! Pas ton linge … Tes reins.. les miens aussi alors..!

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité– LE BLOC NOTE
  CHOULAGER

par CHOU BLANC

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse connaissait avant moi les vertus du PERSIL
.
Voilà ce qu’elle m’a confié :

“Petit écoute ta grand-mère…Tu leur diras que pour leur santé ils doivent manger des tonnes d’ail et des hectares de persil”
Cette phrase résonne encore dans ma tête, si bien que je ne résiste pas à vous donner un remède naturel pour nettoyer vos reins

C’est un Remède d’autrefois, mais si économique et bio que ça vaut pas la peine de laisser vos reins encrassés…

NETTOYER VOS REINS AVEC SEULEMENT UN BOUQUET DE PERSIL

Désintoxication des reins par un traitement naturel

Les années passent et nos reins filtrent le sang en retirant le sel,le poison et tout ce qui intoxique indésirablement notre corps.

Avec le temps, le sel s’ accumule et doit faire l’ objet de nettoyage et des traitements.

Comment allons-nous surmonter ce problème ?
C’ est très facile :

– acheter un bouquet de persil
– le laver, puis le couper en petits morceaux et le mettre dans une casserole, verser de l’ eau propre ( 1 litre ) la faire bouillir pendant dix minutes et le laisser refroidir.
– ensuite filtrer et verser la solution dans un flacon propre et la garder à l’ intérieur d’ un réfrigérateur.
Posologie : boire un verre par jour.

Résultat : vous remarquerez tout le sel et autres déchets accumulés sortir de vos reins par la miction et aussi vous serez en mesure de constater la différence que vous n’ avez jamais ressenti avant.
Le persil est connu comme le meilleur traitement de nettoyage pour les reins et il est naturel

LE CHOURISTE– Mémé a dit mémé a dit ..mais parlons de ce qu’elle aurait du ajouter

Que draine-t-on ?

Qu’est-ce que les reins évacuent ? De l’eau, bien sûr, comme vecteur de transport d’un tas de déchets. Ces déchets sont à la fois des déchets du métabolisme normal, des déchets pathologiques et des déchets issus de la pollution alimentaire et environnementale.

Les plantes drainantes des reins ne sont pas toutes équivalentes ! Certaines vont être plus puissantes que d’autres, et, selon la plante, elles ne vont pas éliminer la même chose.

Chaque plante a tout ou partie des qualités suivantes :

  • Un pouvoir diurétique (augmentation de l’élimination de l’eau) plus ou moins important
  • Une capacité à éliminer l’acide urique et/ou l’urée et/ou l’ammoniaque,
  • Une capacité à éliminer certains minéraux en excès (sodium, chlore …)
  • Une capacité à éliminer d’autres types de déchets (médicaments, drogues …)
  • Une capacité désinfectante (en cas d’infection urinaire).

En principe, le phytothérapeute ou le naturopathe doit savoir choisir LA plante adaptée au patient. Attention à ne pas consommer la même plante que votre meilleure copine !

Quand drainer les reins et combien de temps ?

Seul un thérapeute expérimenté saura déterminer adéquatement la saison adéquate, le type de remède et la durée de la cure. Sachez déjà que :

  • toute plante drainante contient des principes toxiques pour l’organe drainé, ce qui entraîne une chasse (le drainage) mais du coup aussi une grande fatigue,
  • drainer fortement est dangereux lors des saisons trop froides ou trop chaudes car les grands écarts de température mobilisent notre force vitale
DES HECTARES DE PERSIL POUR MON DIABÉTIQUE DE MARI
retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraitéEn plus de son pouvoir antioxydant, l’apigénine du persil
pourrait contribuer à la régulation du glucose sanguin. (L’apigénine est le principal flavonoïde présent dans le persil)
En effet, des chercheurs ont administré des extraits de persil à des rats diabétiques pendant plusieurs jours et ont remarqué une diminution du taux de sucre sanguin chez ces derniers.
Comme il reste encore beaucoup à découvrir sur les flavonoïdes des plantes, en particulier sur ceux des fines herbes, et étant donné qu’aucune étude n’a évalué directement les effets santé du persil chez l’humain, il serait prématuré à ce stade-ci d’attribuer à ce dernier des effets bénéfiques contre certaines maladies telles le cancer et le diabète
.

Restez svelte 160px
SOURCES:

www.passeportsante.net

www.presencenaturo.com

Chou Blanc est effectivement magnétiseur -cliquez pour visiter son siteretrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité

Chou Blanc

Share Button

Chandeleur – Chante leur, chant de leurs misères… Chante chante chandelle amère

groupe de bougies animées

BLOC NOTE de Papy Cook
” PAROLES  D’HOMMES “

barre bleue
Nous reprogrammons cette année le poème de Papy Cook car tous le monde n’a pas allumé sa chandelle avec….. 

 La fête de la Chandeleur

La fête de la Chandeleur, qui a lieu le 2 février chaque année, est connue de tous comme étant l’occasion idéale de faire sauter des crêpes.
Pourtant, si cette coutume populaire a beaucoup d’adeptes, en revanche la plupart des gens ignorent le sens et les origines de cette fête.
Comme de nombreuses fêtes populaires, c’est une fête chrétienne qui puise un certain nombre de ses traditions dans les survivances de rites païens très anciens.

La “Présentation du Seigneur”

Presentation au temple par Bellini

Presentation au temple par Bellini

La Chandeleur est une fête religieuse chrétienne appelée également “Présentation du Seigneur”.
En effet, les Chrétiens célèbrent à cette date le moment où Jésus est présenté au temple, 40 jours après sa naissance.
Autrefois, on appelait également cette fête “Purification de la Vierge”, car on célébrait en même temps les “relevailles” de Marie.
Le terme de relevailles, un peu oublié de nos jours, désigne le moment où la jeune accouchée reprenait une activité normale et se rendait au lieu de culte pour se purifier.

Des “chandelles” à la “chandeleur”

La fête de la “Présentation du Seigneur” s’accompagnait autrefois d’une procession avec des cierges allumés. C’est ce qui explique le nom courant de cette fête, “chandeleur”, qui vient du latin “candelorum” et signifie “chandelles”.
Si l’on allume des cierges lors de cette fête, c’est en référence à un évènement raconté par l’Évangile selon Saint Luc (2,21-40). En effet, lorsque Jésus fut présenté au Temple, il fut reconnu en tant que messie par Saint Siméon qui l’appela alors “Lumière du monde”.

L’utilisation des chandelles lors d’une procession nocturne est cependant antérieure aux coutumes chrétiennes. En effet, les Romains de l’antiquité et les Celtes avaient des rituels similaires, ayant pour but de purifier la terre et d’en assurer la fertilité.
Autrefois, les cierges bénis à la Chandeleur étaient soigneusement conservés par les fidèles. Ils les allumaient en cas de danger car on leur prêtait des vertus protectrices

sur site calendrier.fr

 Chant de leurs misères      

       Quand mes semailles me laissent un peu de farine
Pour montrer que l’année sera belle à ma voisine,
Je me plie comme une crêpe à la tradition
En illuminant ma fenêtre et mon balcon

Chante, chante, chandelle éphémère
Chante chante et masque mes misères

Cette année de galère, je cherche mes chandelles
Dans tous les coins, pas la moindre d’entre elles
Sans elles, comment lui montrer ce qu’il reste de ma vie
Sans elles, comment masquer le prix de ma survie

Chante chante chandelle amère
Chante ton chant de leurs colères

groupe de bougies animées

Fait entendre le son de ta voix, je saurai que tu es là
Las ma chandelle est morte et je suis bien las
Las de courir après une flamme jadis si vive
Quand dans le noir, le froid mes douleurs ravive

Chante chante chandelle de la chandeleur
Chante ton chant de leurs douleurs

Pour illuminer ma demeure comme un bienheureux,
je dis bonjour chère voisine , avez vous chandelle pour deux
et si malgré la crise vous aviez bonne douzaine d’œufs
Souffrez qu’a la flamme de votre chandelle j’y allume un bon feu

Chante chante chandelle en pleurs
Chante ton chant de leurs malheurs

Bon feu, pour que poêle cuise votre crêpe de sarrasin
car ici il faut que je le confesse, oh combien j’ai été crétin
d’illuminer pour moi seul , ma fenêtre et mon balcon
alors que nous avions chandelle et flamme à l’abandon

Chante chante chandelle en fleur
Chante le chant de leur bonheur

Même sans Louis d’or à la main, je suis prêt à attendre demain
Attendre que lèvent les semailles de mes grains
Pour occuper la faux du temps , aux raz des pâquerettes
j’aurai ainsi ma chance, dans un an de lui conter fleurette

Chante chante chandelle des beaux jours
Chante le chant de leurs amours

Crêpes, croyances et rituels !

A la Chandeleur, tout le monde, petits et grands, se plie avec plaisir à la tradition gourmande de faire sauter les crêpes.

Savourer ce délicieux dessert léger et croustillant en est le premier intérêt, mais on peut suivre cette tradition également par superstition ou pour le côté symbolique de la crêpe…

Présage de bonheur…

D’une manière générale, faire sauter les crêpes à la Chandeleur est censé assurer un constant bonheur tout au long de l’année.

Plus spécifiquement, les jeunes filles qui souhaitent se marier doivent faire sauter la crêpe six fois de suite sans la faire tomber.

Une prouesse difficile à réaliser, mais qui leur garantira, d’après la légende, de rencontrer le fiancé idéal dans l’année.

Enfin, faire sauter une crêpe en tenant une pièce de monnaie dans la main assurera la prospérité, tout comme le fait de conserver dans une armoire la première crêpe réalisée lors de la Chandeleur assurera de bonnes récoltes…

C’est du moins ce qu’on dit, mais les résultats ne sont nullement garantis !

Symbolique de la crêpe

Epicerie et saveursPour les Chrétiens, la symbolique de la crêpe est évidente : par sa rondeur et sa belle couleur dorée, la crêpe symbolise le soleil, source de lumière.
Elle rappelle ainsi la prophétie de St Siméon au sujet du Christ.
Cependant la crêpe de la Chandeleur n’est pas sans rappeler la galette de céréales que les Romains de l’Antiquité mangeaient en l’honneur de la déesse Proserpine.
Ce qui incite à penser que la fête de “Présentation du Seigneur”, instaurée vers le Vème siècle, visait à remplacer des rites païens qui perduraient encore.
Quoiqu’il en soit, nous aurons tous plaisir à déguster des crêpes à la chandeleur, à moins que vous ne fassiez comme les Marseillais qui se régalent, le jour de la Chandeleur, d’un délicieux biscuit appelé navette.

retour sur la rubrique du même tabac

PAPY COOK


     RETRO :
     C’est du même tabac…..

3116

Share Button

Violet : L’HISTOIRE DE L’AUBERGINE

 
L’HOMME DES BOIS
Bloc Note de GUI7
Dans les méandres de l’internet au c?ur de la toile d’une araignée céleste jaillit parfois la lumière…
C’est ainsi que j’ai découvert l’origine de mon nom.
Malgré sa consonance bien française, GUI7 est d’origine germanique et se traduit: “celui des bois
Ceux qui connaissent mon amour de la terre et de toutes les créatures de l’univers ne s’en étonneront pas.
J’ ai ainsi compris que quelque part dans la généalogie de ma famille, il y avait l’homme, qui avait vu l’homme, qui avait vu l’ours….!

L’aubergine aurait des potentialités anti-diabète et anti-hypertension :

Le docteur Kalidas Shetty,Professeur au département Sciences des Aliments à l’Université du Massachusetts (Amherst, Etats-Unis), révèle que l’aubergine peut aider à prévenir le diabète et l’hypertension.

L’aubergine est une plante de la famille des Solanacées pouvant atteindre 1,50 m.
Bien qu’elle soit vivace, elle est cultivée de manière annuelle.
Son fruit de grande taille ressemble à une massue de 25cm.
L’aubergine est adaptée aux régimes de toutes sortes du fait de sa faible teneur calorique (26 calories pour 100g).
Et comme elle gonfle dans l’estomac, elle a la vertu de coupe fin.
L’aubergine a également un rôle en phytothérapie de limiter le taux de cholestérol sanguin.
Seul bémol, lors de la cuisson, c’est une véritable éponge à graisse, et elle peut très bien faire grossir

La petite histoire de l’aubergine

 
– Il y a 4 000 ans : les premières cultures balbutiantes de cette plante originaire d’Asie méridionale poussent dans la région d’Assam et la Birmanie. C’est depuis plus de 2 500 ans que l’aubergine est courante dans toute l?Asie où l’on en trouve encore aujourd’hui des variétés de toutes les couleurs.

– Avant le moyen age : l’aubergine gagne l’Afrique du Nord dans les malles des grandes caravanes, d’abord des Perses, qui nomment la plante bâdengân, puis des arabes qui l’appellent al-bâdinjân. Les navigateurs arabes l’introduisirent dans tout le bassin méditerranéen où elle est rapidement adoptée.

– Au début du Moyen Age : les arabes emmènent leur al-bâdinjân dans l’Espagne qu’ils envahissent par l’Andalousie.
Arrivée en catalogne elle se nomme désormais albergínia.

– Au XIV ème siècle : elle est introduite en Italie ainsi que dans le sud de la France via l’Afrique. Les médecins et botanistes lui attribuent l’origine de fièvres et de crises d’épilepsie et l’appellent « Pomme de Sodome », la Solanum insanum ; l’insane, la mauvaise à la consommation, qui rend fou. Les Italiens ont conservé cette appellation en déformant Solanum insanum en melanzana.

– Au XVIII ème siècle : le naturaliste Linné, conscient du succès de la Solanum insanum chez les populations méditerranéennes, la rebaptise plus sobrement Solanum melongena : la pomme mauvaise mais apaisante. L’aubergine, en Europe, reste principalement une plante ornementale, comme cette variété « aux oeufs » des Anglo-Saxons, à petits fruits ovales parés d?une robe somptueuse, qu’ils cultivent alors dans la maison. D’ailleurs, en anglais, aubergine se dit Eggplant.

– Le roi Louis XIV, séduit par la prestance de ce légume replet à robe violette, demande à son jardinier d’en faire la culture.

– 1750 : Le mot aubergine apparaît dans la langue française.

– En 1790 : Ce sont pourtant bien les Révolutionnaires Méridionaux qui lui font franchir la Loire et place l’aubergine sur les tables d’un restaurant parisien réputé sous le Directoire : « Les Frères provençaux ».

– Il faut pourtant attendre le XIX ème siècle pour la voir apparaître dans les livres de cuisine et sur la plupart des marchés (en 1825 à Paris).

– Thomas Jefferson dans le même temps l’introduite aux Etats-Unis et fait de nombreuses expériences de culture avec des graines et des boutures provenant de plusieurs variétés.

– Aujourd’hui, la culture et les croisements de l’aubergine ont permis d’en améliorer la saveur, loin de la grande amertume des premières variétés.

SOURCE : Quand et comment les aubergines sont-elles arrivées dans nos assiettes ?   Aline PÉRIAULT


“- Ce vers lisant est agaçant…
il veut toujours briller et tout savoir…
Pardonnez le..”

L’ HOMME DES BOISretour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est du même tabac…..

La Chouette a déjà dragué “l’homme vert”

Share Button

PAPY GÂTEUX : Le Pithiviers

le Blog note
de

PAT HISSIER

M HISSIER assure désormais sa rubrique Papisseries…

Bien sûr PATACHOU sera à ses côtés

Une gourmandise de plus dans la Chouette

La gastronomie et la pâtisserie françaises sont réputées à travers le monde. Si le nombre de plats et de desserts français est important, certains sont plus appréciés et plus connus que d’autres …
A eux de vous les faire découvrir…

Le pithiviers

Le pithiviers est un gâteau français à base de crème d’amandes originaire de la commune de Pithiviers située dans le département du Loiret et la région Centre-Val de Loire.

L’invention du pithiviers daterait du XVIIIe siècle avec l’invention de la pâte feuilletée, par le sieur Feuillet, pâtissier du prince de Condé  mais l’apport de crème d’amandes est censé remonter à une tradition romaine.


La pâte feuilletée, ou feuilletage

La pâte feuilletée, ou feuilletage, est un type de pâte obtenue par abaissage et pliages successifs de couches alternant une pâte basique (farine, eau et sel) et une matière grasse (huile, margarine ou beurre), technique culinaire dite de la pâte tourée. Après cuisson, cette pâte croustillante et légère est utilisée aussi bien en viennoiserie (croissants, palmiers, chaussons aux pommes… ), pâtisserie (mille-feuille, galette… ), qu’en charcuterie pâtissière (bouchée à la reine, tourtes, friand…).  Le feuilletage (réalisé à l’huile) était utilisé par les Grecs et les Arabes. Ce sont les croisés qui l’importèrent en France et en Autriche. Il est à l’origine de nombreuses pâtisseries connues depuis le Moyen Âge, comme le strudel, le baklava, le pithiviers ou le vol-au-vent.Cependant, ce feuilletage était réalisé « feuille à feuille », par simple superposition de couches successives de pâtes et de matière grasse

 La pâte feuilletée actuelle, réalisée par pliages successifs, remonterait au XVIIe siècle ou au XVIIIe siècle.
Elle est parfois attribuée à Claude Gellée (dit le Lorrain), alors apprenti pâtissier, qui aurait voulu réaliser un pain spécial pour son père.
D’autres l’attribuent à Feuillet, pâtissier du prince de Condé.

Cette technique culinaire a été perfectionnée par Antonin Carême au XIXe siècle.

Le pithiviers feuilleté est le plus connu.

 Il existe trois sortes de pithiviers.

Le pithiviers feuilleté  le plus connu.
Le pithiviers fondant le plus ancien.
Le pithiviers salé une sorte de tourte

Le pithiviers feuilleté est le plus connu.

 
Il est relativement proche de la galette des rois de la moitié nord de la France.
Cette dernière est parfois également appelée pithiviers par confusion.
Les amateurs de pithiviers réfutent ce rapprochement.
La principale différence réside dans l’utilisation de la frangipane dans la composition de la galette des rois :
la frangipane est faite pour deux tiers de crème d’amandes et pour un tiers de crème pâtissière.

  Le pithiviers fondant est plus ancien.

  Le pithiviers fondant est plus ancien.
Il peut être recouvert d’un glaçage et de quelques fruits confits.
L’origine du pithiviers fondant se perd dans la nuit des temps. Alors que le feuilletage n’est connu que depuis son ’invention au XVIIIeme. Donc avec ses trois siècles d’existence, le pithiviers feuilleté n’est donc qu’une variante « moderne » du gâteau traditionnel de pithiviers.

Le pithiviers fondant: la recette originale

  Les ingrédients :

 Le gâteau
125 g de beurre
125 g de sucre semoule
125 g de poudre d’amande blanche
2 cuillères à soupe de rhum
3 œufs
Des fruits confits pour la décoration

 Le glaçage
150 g de sucre glace
1 blanc d’oeuf
Quelques gouttes de jus de citron

Le pithiviers salé est une tourte à la viande

  Le pithiviers salé est une tourte à la viande un  peu plus élaborée souvent décliné avec de la volaille ( canard, perdreaux, pigeons,…) ou du porc et différents légumes (choux, carotte, poireaux,…)
 

Les Recettes

La pâtisserie est composée d’une pâte feuilletée et d’une garniture composée de crème d’amande avec quelques gouttes d’arôme d’amande

logo du livre sonore dans cette page


Cliquez pour écouter les recettes

Article extrait du dictionnaire du gastronome

  Jean Vitaux est non seulement docteur en médecine et spécialiste gastro-entérologue mais aussi fin gastronome, membre de plusieurs clubs renommés, et, bien sûr, grand connaisseur de l’Histoire de la gastronomie. Il est, avec Benoît France, l’auteur du célèbre Dictionnaire du gastronome (éditions PUF
Ce dictionnaire est un livre de culture gastronomique qui explique l’usage des termes de cuisine permettant de comprendre les livres de cuisine mais aussi les expressions et mots utilisés pour parler de gastronomie. Ce dictionnaire est un livre au service du plaisir du gastronome, car la gastronomie est autre chose que l’alimentation, nécessité quotidienne de tout un chacun.

:

SOURCES:  https://rcf.fr/amp/vie-quotidienne/vie-pratique/le-pithiviers-version-sucree-ou-salee
http://www.pithiviers.fr/fr/information/82856/specialites

LE GÂTEUX et ses Papisseries

 

Share Button