L’Égypte est il le pays qui compte le plus de pyramides..?

Propolis 60 gélules
les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …..


Eh bien non…. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’Égypte n’est pas le pays qui compte le plus de pyramides. Il n’y a en effet “que” 138 pyramides égyptiennes.
Mais c’est le Soudan qui en dénombre pas moins de 220…!!

Pyramides de Méroé au Soudan – Patrimoine mondial de l’UNESCO1.

Ce sont les plus connues, les plus riches en découvertes et elles émerveillent chaque année des milliers de visiteurs… pourtant, les pyramides égyptiennes ne sont pas les plus nombreuses !
Avec un total de 138 pyramides, l’Egypte est en effet devancée par le Soudan qui en dénombre pas moins de 220. Des édifices moins connus, mais non moins impressionnants.
Bâties durant l’empire de la civilisation Koush, les pyramides nubiennes sont elles aussi des tombeaux funéraires érigés en l’honneur des rois et des reines de Nubie.

Le royaume de Koush est l’appellation que les Égyptiens antiques donnèrent au royaume qui s’établit au sud de leur pays dès l’Ancien Empire. Ce royaume eut une longévité peu commune et trouve ses origines dans les cultures néolithiques qui se développèrent dans le couloir nilotique du Soudan actuel et de la Nubie égyptienne.

On a longtemps considéré cette culture à l’aune de la civilisation égyptienne et de ce fait peu d’études eurent lieu à son sujet, la reléguant alors soit au stade d’une principauté dépendante du royaume des pharaons ou encore à celui d’un avatar de cette civilisation, ne lui reconnaissant donc aucune spécificité voire une valeur relative.

Soldats nubiens enrôlés dans l'infanterie égyptienne - XIe dynastie - Musée du CaireDepuis les années 1950, et notamment la campagne de sauvetage des monuments nubiens menacés par la mise en eau de la région comprise entre la première et la seconde cataracte à la suite de l’édification du Haut barrage d’Assouan, un regain d’intérêt des égyptologues pour cette région nous permet aujourd’hui d’affirmer que ce royaume tant à ses débuts au troisième millénaire avant notre ère que jusqu’aux conquêtes éthiopiennes du IVe siècle était une culture et une civilisation indépendante et qui réussit la synthèse des différents apports culturels de ses voisins, y compris ceux de l’Égypte, dont il représentera l’ultime évolution aux alentours de l’ère chrétienne alors que Rome dominait l’ensemble des cultures de l’antiquité méditerranéenne.

Des pyramides partout dans le monde !
Ce qui les distinguent des égyptiennes : les pyramides du Soudan sont plus petites et pointues, et sont restées dans un remarquable état de conservation depuis plus de 10 siècles. Par ailleurs, celles de Méoré sont les mieux conservées. Elles ont été inscrites en 2011 au patrimoine mondial de l’Unesco.

On recense également des pyramides en Australie, au Mexique, en Indonésie, en Italie, en Chine ainsi qu’en Amazonie notamment. Mais la liste est encore longue… de quoi ouvrir très largement les horizons des amateurs d’égyptologie !

Méroé est une cité antique de Nubie (Soudan), connue pour ses nécropoles à pyramides à forte pente. Le site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2003. Le royaume koush de Méroé, qui a donné son nom à l’île de Méroé, est une région limitée par le Nil Bleu (de la rivière Atbara à Khartoum, 220 km plus au sud)

SOURCES :  
https://www.maxisciences.com/archeologie/l-egypte-n-est-pas-le-pays-qui-compte-le-plus-de-pyramides_art43544.html – Le 28 juillet 2019 à 12:37 • Jeanne Travers

Huiles essentielles unitaires


POTACHE

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.