logo des mains

Un trou au coeur

Print pagePDF pageEmail page

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse traitait avant moi les cas difficiles dont elle me confiait les résultats et parfois les surprises de ses traitements.
Pourtant je n’ai pas souvenir d’un cas semblable à celui que je vais vous conter….. Ambiance Ambiance…!

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE
CHOULAGER

par Chou blanc

   Série :
« La mémoire de mes mains »

barre bleue
Un trou au cœur

Les magnétiseurs sont des êtres étranges qui reçoivent leur don d’un monde parfois tout aussi étrange qu’eux.
On pourrait croire qu’ils sont donc au fait de tous les phénomènes qui surviennent au cours de leurs traitements sur eux, ou sur les personnes soignées….
Vous allez voir, avec cette étude de cas qui est traitée de façon anonyme, qu’il n’en est rien.

Voilà presque 6 ans, ma réputation de magnétiseur venait de franchir les frontières de ma famille et de mes amis, et on disait donc de bouche à oreille :
«  il y a là-bas un homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours…? »

C’est dire qu’ils étaient tous comme moi, dans le mystère insondable  du ciel et de la terre.
Toutefois, si je ne veux pas que ma mère se retourne dans sa tombe, je dois vous avouer que c’est ma maigre éducation religieuse qui me conduit à en appeler au bon Dieu ou à ses saintes et saints.

Aussi résumera t on la chose   en disant que mes résultats sont issus de pensées positives et guérisseuses transmises par télépathies à mes patients … Ce qui veut dire qu’il y a une grande part de mystères et d’auto-guérisons dans mes actions. Vous l’avez compris, mon prénom n’est pas Jésus

Pour éclairer mes propos le cas de Sylvie doit vous être relaté :

Sylvie m’appelle recommandée par une amie….
Dès qu’on nous donne une photo ou un prénom la «  machine » est en marche…. En l’occurrence l’appel de premier contact est téléphonique et je n’ai, je le précise par avance, jamais eu de photo, ni de contact avec Sylvie que je ne connais toujours pas.

A lui seul, le prénom donné préoccupe le médium, car il est symptomatique d’une problématique Trans généalogique sous-jacente…. A savoir quelqu’un tente de revivre (s’il vit – Sylvie) nous le voyons parfois aussi avec le prénom René (renaitre) même si ceci n’est pas systématique.
Là le ressenti en est si fort que le doute à ce sujet n’est pas permis.

vertebres thoraciques

Je suis  donc encore plus attentif à ce qui m’est dit…..
À juste titre comme vous allez le voir

Sylvie souffre du dos…. et comme à chaque fois ou presque que l’on vient voir un magnétiseur c’est que la médecine traditionnelle ne peut rien pour elle du moins au stade où elle en est.
Il ne s’agit pas de problèmes de compétences mais d’échec lié au fait qu’ils ne soignent que le corps physique et négligent trop souvent le corps éthérique des êtres … qui est pour nous la cible prioritaire et principale

On va dire que la première séance téléphonique est plus que classique, car je m’évertue toujours à envoyer sur les dos malades un maximum d’énergies soignantes avec un doute au corps qui m’ étreint, chaque fois que la gravité ou le côté chronique des souffrances m’est décrit.

Sylvie fait partir de cette catégorie de malades qui ne ressentent aucune sensation au moment de la magnétisation…
Bien heureusement, la sensibilité  des personnes est indépendante du résultat recherché.
Il peut y avoir, nous le savons, des insensibles qui sont bien améliorés, voire plus, et des sensibles qui réagissent en séance à vous faire prendre pour Jésus soignant les malades et qui  dès le lendemain ré ouvrent la porte à leurs douleurs, leurs angoisses ou leurs peurs… comme si nous n’étions même pas passé les voir…. comme s’ils n’avaient pas su utiliser le capital énergétique que nous leur avions attribué… ?
On le voit donc, pas de volonté et de combat engagé…. Point d’auto guérison à espérer…. !!!

J’ai donc laissé Sylvie au bout d’une heure avec mes recommandations habituelles sur nos effets secondaires …. Que nous pouvons résumer en disant :
Ne pas s’inquiéter quand le corps s’exprime de l’intérieur vers l’extérieur (selon les personnes c’est-  froid chaud frissons urines diarrhée fièvre ou rien) …. Mais presque toujours une grande fatigue qui témoigne du combat intérieur engagé contre la maladie et dont l’effort épuise

J’ai fait une deuxième séance classique le lendemain où l’état des lieux laisse apparaitre une amélioration de 60 % s de ses douleurs.

Mes nuits sont toujours encombrées des cas qui me sont envoyés par cette main anonyme qui ne dit pas son nom. Cette nuit le sommeil tarde à venir tant je me préoccupe de compléter mon traitement par des pensées positives orientées  vers SYLVIE.

C’est donc à 10 heures, comme convenu la veille, que je l’ai appelée pour la troisième fois.
Mon traditionnel état des lieux  pour connaitre et mesurer l’intensité de ses douleurs du dos a été des plus surprenants de ma carrière…. !

- Comment allez-vous chère Madame.. ?
– Au lever ce matin je n’avais plus du tout mal à mon dos

Il s’en suit un long silence de ceux qui se produisent quand un ange passe et laisse juste tomber quelques plumes sur vous… histoire de vous réveiller…..
- Plus du tout… ?
– Non Non plus rien du tout… !!
– j’ai du mal à vous croire madame. Je connais mes limites et le cursus de mes traitements.
Devant votre cas, j’ai du mal à admettre cette rapidité et cette efficacité totale…
C’est trop exceptionnel …. et…. surprenant … Il y a quelque chose qui s’est produit… !!!
– Vous avez raison … Il s’est produit quelque chose d’extraordinaire…
– De quelle nature… ??

Elle se met alors à raconter sa nuit sans que je puisse l’interrompre tant j’étais ébahi et de plus en plus captivé par son incroyable récit…

 – Au milieu de la nuit,  j’ai été réveillée par des chaleurs et turbulences dans ma colonne vertébrale …
J’étais couchée sur le dos … J’étais sure que je ne rêvais pas
Non Non ajoute-t-elle ;… JE NE REVAIS PAS…. !!!
C’était utile de l’entendre… Vous allez voir pourquoi… !!
- Je ne rêvais pas et pourtant j’ai bien senti des mains qui me massaient vertèbre après vertèbre…. des cervicales aux lombaires… !!!
C’était tellement doux et agréable que je n’avais même pas peur… !.
Je me sentais bien … de mieux en mieux …. J’aurais voulu que ça ne s’arrête jamais….
Pourtant je me suis rendormie dès que les mains ont quitté mon os du coccyx

Je croyais son récit terminé..
Mais non.. Je n’étais pas au bout de mes surprises …

- Ce n’est qu’au petit matin avec le passage des boueux que je me suis réveillée et là ….
CA A RECOMMENCÉ… !
– Des chaleurs …. ?
– Oui mais pas seulement … des turbulences dans ma colonne vertébrale… A nouveau des mains qui me massaient,  vertèbre après vertèbre…. des cervicales aux lombaires… !!!
Tout aussi  doux et agréable que la veille …. Et là plus aucun doute j’entendais le camion  des boueux qui manœuvrait au bout de l’impasse … !!
J’étais sure que je ne rêvais pas cette nuit … !. Quelqu’un m’a soigné deux fois !!
Il a des mains d’or puisque….  j’ai plus mal ce matin… !
Je m’entends dire
- Voulez-vous que nous fassions une simple séance d’entretien.. ?
– C’est vraiment pas la peine .. J’ai plus mal.. !

C’était sans appel j’ai juste réussi à obtenir que je l’appelle le lendemain matin pour vérifier que tout ceci est  bien stabilisé
il est des jours où quand vous raccrochez votre téléphone vous sentez vraiment la présence d’un médium en vous….

Là, je reste pensif avec une partie de moi qui est satisfaite de la belle ouvrage …. Dans ce cas, je laisse le médium que je suis mesurer son égo, pour m’interroger sur ce qui a bien pu se passer ?
Elle a peur après la séance de la veille  et donc invente son histoire pour se débarrasser du magnétiseur … NON.. Elle a rêvée… ?
NON je crois plutôt qu’elle se raconte des histoires avec une telle vérité…. Qu’elle y croit dur comme fer et déclenche un hyper phénomène d’auto guérison…. !!!

Une voix intérieure vient clore mon introspection
-TU VERRAS BIEN DEMAIN.. !

Les journées  d’aout sont parfois interminables, encore plus quand vous êtes préoccupé par quelque chose et que vous attendez une réponse.. mais nous voici en fin de journée du lendemain Sylvie et moi.

-- Comment allez-vous chère Madame.. ?
– Je vous confirme cette nuit a été calme et je n’ai  plus du tout mal à mon dos
– FORMIDABLE… !!!! Tout va bien alors… ?
– Ben…. pas précisément ?
– Un souci ?
– Plutôt oui… certes la nuit a été calme… Mais au réveil je me suis réveillée avec un cercle très rouge brulant et enflammé, de la taille d’une petite pièce de monnaie au-dessus de mon sein gauche
ça piquait et chauffait  tellement que j’ai cru à une brulure.
apothicaireAu point que je l’ai montrée à mon pharmacien
– Que vous a-t-il dit ?
– Il  m’a confirmait que s’en était une. Pour lui cela ressemblait aux brulures occasionnées par les anneaux métalliques des bretelles des maillots de bains qui brulent parfois les estivantes à la peau claire ….
Je lui ai fait observer que je suis méditerranéenne de naissance au teint mat et déjà bronzée fin aout…
De plus je n’ai pas ce type de maillot et j’ai ajouté qu’hier soir en enfilant ma chemise de nuit je n’avais rien après mon bain….
Comme nous n’avons aucune explication ni lui ni moi, et que la Biafine qu’il m’a vendue fait peu d’effet sur ce cercle …
Je vous pose la question :
Qu’est-ce qu’il m’ait encore arrivé cette nuit … ???… et pouvez-vous me calmer ma douleur ?

J’ai repris ma respiration, j’ai dégluti en silence avant de bafouiller une réponse :

- Heu … je crois qu’il faut que je fasse mes prières de protection et que je vous fasse une séance.  Mais avant, j’ai besoin que vous me disiez si vous avez rêvé d’un événement passé en lien avec cette marque rouge au-dessus du sein gauche.. Sur le cœur, comme une rupture amoureuse d’amour brulant..!
– Non…non non non.. ? Faisons votre séance
C’est ainsi que de la manière la plus classique : par envoi intense d’énergies qui me provoquent deux transes assez violentes, je l’entends soupirer puis.. Renifler … Elle pleure ou quoi ?
– ça va… ? Des ressentis sur la zone… ?

- Non ….. mais je ne vous ai pas tout dit cette blessure au cœur correspond à un épisode douloureux de mon passé..

Elle m’explique alors, qu’étant jeune fille, elle s’est retrouvée enceinte de son compagnon marocain et mêlée en qualité de témoin, à l’agression de celui-ci  à l’encontre d’un de ses amis.
Le marocain ayant tué sur la plage devant elle, son ami pour une affaire d’honneur (protection de sa sœur ou compagnon jaloux ) je n’ai pas de souvenir précis de ses explications rapides et embrouillées.

Je suis habitué à devoir réagir rapidement mais là je crois que quelqu’un de la haut m’a soufflé la bonne question

- Il lui a tiré dessus avec une arme à feu.. ?
– Oui
On voit habituellement le maghrébin jouer du couteau…. Je crois que le médium est meilleur que moi.. ! et il enchaine sûr de lui….
- Une balle en plein cœur…. ?
– Oui… !

Tout content de lui le médium est parti dans son interprétation de ce cercle brulant au-dessus de son sein gauche.
Nous lui avons donc expliqué que les magnétiseurs interviennent sur les bio chocs  du passé, dont le traumatisme reste enclos dans l’esprit  et qu’on libère grâce à notre action…..  un peu comme si nous lui avions ouvert la porte.. !
En qualité de témoin, elle a vu la scène,  tout en étant fragilisée par sa grossesse en cours.
Elle avait  donc en elle une culpabilisation rentrée qu’elle a évacué en se positionnant à la place de son ami mort pour le protéger … C’est donc elle, qui dans la nuit (dans un rêve ne laissant aucun souvenir) a rêvé qu’elle a pris la balle en plein cœur….
C’est par ce trou dans le cœur que tout s’est évacué … !!!

Je soigne une dernière fois  la brulure par des prières du feu  et je la laisse avec un rendez-vous deux jours après sûr  que tout est terminé.

Je ne connaitrai jamais Sylvie  car il n’y a pas eu d’autres séances et pour cause, elle n‘a jamais répondu à mes appels renouvelés…. pas plus à mon service comptable qui reste avec un impayé depuis 6 ans .. !

barre bleue

Normal me direz-vous, c’est le bon Dieu et ses saints qui ont fait, comme d’habitude, l’essentiel du boulot… Espérons pour elle, que le masseur céleste ne présentera pas son addition un jour.. ?Aujourd’hui, quand je vous relate cette étude de cas, on me souffle une autre  version plausible :
Nous devions être en plein crime passionnel et l’ami devait être son petit ami
On comprends mieux, pourquoi la culpabilisation était si fortement enclose, et le trou au cœur si brulé en son pourtour … par la  balle qu’elle s’est virtuellement  tirée elle-même à bout portant … pour se punir … !
Ou alors c’est par pardon et bonté divine que cette balle qui était dedans est  ressortie dans l’autre sens … mais encore et toujours à bout portant pour bruler et laisser une  marque indélébile sur son corps
Dommage, je ne pourrai jamais  aller contrôler la chose ….
A mon âge les émotions fortes j’évite … !

De plus en ce lieu, j’aurais eu trop peur de ne pas trouver le saint … qui puisse me protéger d’une  femme aussi fatale….
De quoi j’aurais l’air si j’arrivais là haut avec un trou dans le cœur..?
De plus  J’ai horreur du courant d’air..!

SOURCE : Mémoires de Chou blanc

inedit

 

barre bleue

Chou Blanc est  effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabacCHOU BLANC
RETRO : C’est du même tabac…..

Dans son livre « Réveiller le tigre – Guérir le traumatisme »,
Peter Levine nous explique comment, à leur instar, nous pouvons apprendre à décharger le trop-plein d’énergie mobilisée pendant l’événement.

cliquez le livre
CHOU BLANC VA PLUS LOIN

logo peinture 360

Le LARDON devient un intime de Rembrandt….

Print pagePDF pageEmail page

logo lardon 1L’ART ET LA PALETTE AU CHOU :

Coucou c’est toujours moi merci d’être revenu nous voir pour suivre  l’expo :
Rembrandt intime
du 16 sept 2016 au 23 janv 2017
Musée Jacquemart-André,

Musée Jacquemart-André,
158, boulevard Haussmann 75008 Paris, 01 45 62 11 59, ouvert 7j./7 de 10 à 18h. Nocturnes les lundi et samedi jusqu’à 20h30.

barre grenat

Rembrandt intime

L fil de l’expo ….

La première partie, avec les Pèlerins d’Emmaüs (1629), est dédiée à l’époque de Leyde (1625-1631) durant laquelle Rembrandt se révèle, par des sujets essentiellement historiques et bibliques.

logo lardon DUne deuxième partie est consacrée aux années de son triomphe à Amsterdam, de 1631 à 1635. Formidables dessins de scènes populaires, dont la Vendeuse de crêpes où un acheteur fouillant sa poche est un chef-d’œuvre à lui tout seul.

Enfin autour du Portrait d’Arnold Tholinx (1656) sont évoquées les années 1652-1669 qui sont celles du « style tardif » de Rembrandt, au sommet de son art.Son style se place en rupture de la peinture contemporaine néerlandaise, réaliste, lisse et subtile. Rembrandt, lui, simplifie les formes et les couleurs. Sa palette se restreint et il va dorénavant à l’essentiel.

En présentant répartis en trois chapitres une quarantaine de tableaux, l’exposition présente trois étapes-clés de la création de Rembrandt.
Elle permet d’appréhender de façon très didactique l’évolution de ce peintre qui a dominé l’art hollandais du XVIIe siècle.

Rembrandt intime à travers quelques œuvres

Il avait un physique fâcheux, un gros nez, des joues inopinées et des boucles hirsutes.

Tous ses autoportraits le confirment.
Mais Rembrandt était beau de l’intérieur, l’humanité à fleur de pots de couleurs, le pinceau sublime, la pointe sèche virtuose.

Dans la Hollande du XVIIe siècle, il est célébré dès ses débuts.

  Scène d'histoire, Rembrandt, 1626.  MUSEUM DE LAKENHAL, LEIDEN

logo lardon D« Personne ne sait s’il s’agit d’une représentation biblique, antique ou historique. La notion de guerre est très importante à l’époque, la Hollande a durement gagné son indépendance sur l’Espagne, les peintures de ce genre sont très recherchées. En 1626, Rembrandt a 20 ans, il a ouvert son atelier deux ans auparavant et il suit ou vient de suivre une formation de six mois auprès de Pieter Lastman, à Amsterdam. Il veut devenir célèbre en se positionnant comme peintre d’histoire.

Pourtant, il n’a de cesse de se renouveler, d’expérimenter, quitte à désorienter ses amateurs. L’âme des êtres le captive, l’existence de Dieu l’interroge.
Chacun de ses ouvrages l’atteste. Une vingtaine de ses tableaux et une trentaine de ses oeuvres graphiques sont réunis au musée Jacquemart-André.


Parabole de l’homme riche, 1627, huile sur bois, Berlin,                                 la marchande de crêpes

Dans l’exposition Rembrandt intime, ces œuvres voisinent  avec trois merveilles: Le Repas des pèlerins d’Emmaüs, le Portrait de la princesse Amalia de Solms et le Portrait du docteur Arnold Tholinx qui appartiennent au musée jacquemard André .

BIOGRAPHIE DE REMBRANDT
1606
Rembrandt naît le 15 juillet à Leyde, dans la famille du meunier Harmen Gerritsz. van Rijn (1568-1630) et
de Neetltgen Willemsdr. van Zuybrouck (1568-1640). Il est le fils cadet d’une famille d’au moins dix enfants.
1613 – 1620
Rembrandt étudie à l’école latine avant de s’inscrire à l’Université de Leyde en mai 1620. La ville est alors le
lieu de fortes tensions religieuses, les calvinistes les plus zélés des provinces protestantes étant au pouvoir.
1620 env. – 1624
Rembrandt est apprenti chez le peintre Jacob Isaacz van Swanenbourg (1571-1638), spécialisé dans les
scènes architecturales et d’enfer.
1624 – 1625
En six mois, Rembrandt se forme dans l’atelier de Pieter Lastman (1583-1633), peintre d’histoire réputé à
Amsterdam, comme son concitoyen Jan Lievens auparavant.
1625 – 1626
Rembrandt établit son atelier à Leyde dans la maison familiale. Il y aura très vite des élèves, comme Gerard
Dou (1613-1675), source de revenus importants. Sa première œuvre connue de peintre indépendant, la
Lapidation de Saint Étienne (Musée des Beaux-Arts de Lyon), révèle encore la forte influence de Peter
Lastman. C’est à cette époque que Rembrandt commence à faire des eaux-fortes avec Jan Lievens.
1628 – 1629
Comme Jan Lievens, Rembrandt s’attire l’éloge de Constantijn Huygens (1596-1687), secrétaire particulier
du stathouder Frédéric-Henri. Huygens remarque le tableau de Judas rendant les deniers
(1629, Coll. part. Angleterre), l’un des premiers chefs-d’œuvre de Rembrandt avec Le Repas des pèlerins d’Emmaüs (1629, Musée Jacquemart-André, Paris).
1631
Constantijn Huygens acquiert trois tableaux pour le stathouder, dont un autoportrait qui sera offert à
l’ambassadeur de Charles Ier, sir Robert Kerr. Le stathouder commande les premières œuvres d’une série
de tableaux de la Passion du Christ, que Rembrandt réalisera jusqu’en 1646.
Le Christ devant Pilate Signé et daté 1635 au 1er état et 1636 au 2e état Eau-forte et burin. 549 x 447 mmLes Trois Croix Signé et daté au 3e état seulement en bas vers la gauche Rembrandt. f. 1653 Pointe sèche et burin. 373 x 428 mm au 1er état. 385 x 450 mm à partir du 2e état Cinq états

 

Fin 1631 – 1632
Rembrandt s’installe à Amsterdam. Il travaille dans l’atelier du marchand d’art Hendrick Uylenburgh
(v.1584/9-v.1660), entouré d’assistants, formant ce qu’on nommera plus tard l’ « Académie Uylenburgh ».
Jan van Vliet réalise alors des estampes d’après les œuvres de jeunesse de Rembrandt qui vont permettre
de diffuser son œuvre.

1632
Rembrandt obtient la commande du Portrait de la princesse Amalia van Solms
(Musée Jacquemart-André, Paris), destiné à être le pendant d’un portrait du stathouder par Gerrit van Honthorst. Il reçoit également une commande de la corporation des chirurgiens, qui va faire sa renommée, le portrait de groupe La leçon d’anatomie du Dr Nicolaes Tulp (Mauritshuis, La Haye).

1634
Rembrandt devient membre de la guilde de Saint-Luc. Il épouse Saskia Uylenburgh (1614-1642), cousine
de Hendrick Uylenburgh. Il quitte ce dernier l’année suivante, s’installe comme peintre indépendant dans la Nieuwe Doelenstraat, et prend de nombreux élèves, dont Ferdinand Bol (1616-1680) et Govert Flinck (1615-1660).
1639
Rembrandt acquiert à crédit une grande maison où il installe son atelier et sa collection de peintures,
gravures, dessins et mirabilia qu’il ne cessera d’accroître malgré des difficultés financières de plus en plus
préoccupantes.
1640
La mère de Rembrandt meurt ; Saskia perd un troisième enfant.
REMBRANDT son fils Titus lisant - détail1641
Titus naît en septembre. Il est le seul enfant de Saskia qui atteindra l’âge adulte.
La deuxième édition de l’histoire de Leyde, Beschrijvinge der Stadt Leyden par Jan Orlers mentionne
Rembrandt comme l’un des peintres les plus estimés du siècle.
1642
Saskia meurt à trente ans, alors que Rembrandt achève La Ronde de nuit (Rijksmuseum, Amsterdam), un
portrait de groupe d’une milice d’Amsterdam commandé deux ans plus tôt.
Geertje Dircks (1590/1610 – v.1656), veuve d’un militaire sans enfant, va s’occuper de Titus.
1649
Geertje Dircks intente un procès contre Rembrandt pour « rupture de promesse de mariage ». Rembrandt
est condamné à lui verser une pension alimentaire mais il obtiendra finalement son internement. Elle est
remplacée en 1647 par une jeune servante, Hendrickje Stoffels (1626 – 1663), qui vivra en concubinage avec
Rembrandt jusqu’à sa mort en 1663.
1651
Rembrandt peint
La jeune femme à sa fenêtre (Nationalmuseum, Stockholm), considéré comme le premier
tableau révélateur du «style tardif».
1654
Hendrickje est interdite de communion par l’Église réformée. En octobre, elle met au monde la fille naturelle
de Rembrandt, Cornélia.
1656
Après des années de difficultés financières et de mauvaise gestion de son patrimoine, Rembrandt échappe
à la disgrâce de la faillite en obtenant une cessio bonorum
. Il a déjà vendu aux enchères certains biens de sa collection en décembre 1655 et janvier 1656. Un inventaire de ses biens est dressé les 25 et 26 juillet 1656.
Il reçoit du successeur du professeur Tholinx au poste d’inspecteur du collège de médecine une commande
importante, c’est la Leçon d’Anatomie du Dr Deyman (Rijksmuseum, Amsterdam).
1656 – 1658
Six ventes aux enchères dispersent les biens de Rembrandt ainsi que sa maison. Il s’installe dans un quartier
populaire d’Amsterdam.
1660
Hendrickje Stoffels et Titus, établis en tant que marchands d’art, passent un contrat avec Rembrandt qui le
protège de ses créanciers en stipulant qu’il travaille désormais entièrement pour eux.
1660 – 1662
Rembrandt remplace son ancien élève Govaert Flinck (1615-1660) pour exécuter la
Conjuration de Claudius Civilis, destinée à orner l’Hôtel de Ville d’Amsterdam. Les plus grands artistes hollandais participent à la décoration de ce bâtiment qui célèbre l’indépendance de la République. Pourtant, Rembrandt ne figure pas dans la liste d’origine. Le tableau est décroché et rendu à Rembrandt.
Il réalise à la même période le portrait de groupe du Syndic des drapiers (Rijksmuseum, Amsterdam).
1663
Hendrickje Stoffels meurt de la peste, laissant Rembrandt seul avec ses deux enfants.
1667
Le 29 décembre, Rembrandt reçoit la visite de Côme III de Médicis, grand-duc de Toscane.
1668
Titus, quelques mois avant sa mort, épouse Magdalena van Loo (1641-1669). Un an plus tard, elle mettra au
monde la fille posthume de Titus, Titia van Rijn (1669-1725).
1669
Rembrandt meurt le 4 octobre. Il est enterré quatre jours plus tard dans une tombe anonyme de la Westerkerk

barre grenat
DOSSIER l’express.fr : Rembrandt, peintre d’exception

SAVOIR PLUS AVEC
Antenne 2

EN

SOURCE :   http://www.evous.fr/
http://www.lexpress.fr/culture
musée jacquemard andré    –   wikipedia

barre grenat

logo lardon 1LE LARDON

 

Logo voyages mont-saint-michel

Patrimoine et grands hommes : Paul RIQUET….le canal du midi

Print pagePDF pageEmail page

LOGO choulestropic

 

 

 

CARNET
DE VOYAGES

de
Aubin CHOULESTROPIC

Parmi les potes âgés du potager municipal
Aubin CHOULESTROPIC a la passion des voyages …
Cet été encore, nous lui avons arrosé ses salades et ses tomates pour qu’il parte assouvir sa passion….
Mais cette année, nous avons, en contrepartie, exigé qu’il alimente la rubrique voyages de l’été dans la Chouette…. Nous le suivons car il vient avec le soleil du midi réchauffer nos longues journées d’hiver…

Ambiance Ambiance….. Au son ….

barre verte

Le Canal du Midi

« Le voyage du patrimoine »

Qualifié par l’UNESCO comme étant « l’une des réalisations de génie civil […] les plus extraordinaires de l’ère moderne », le Canal du Midi est le plus ancien canal d’Europe encore en fonctionnement.

Source: (Sud de France région Languedoc Roussillon)

L’idée de créer une liaison fluviale directe entre la Méditerranée et l’Atlantique est évoquée dès l’Antiquité. Les projets envisagés se heurtent tous aux problèmes d’alimentation en eau du futur canal. La solution est trouvée par Pierre-Paul Riquet , riche fermier des Gabelles originaire de Béziers . En 1662, il rédige un mémoire à Colbert. L’Intendant des finances du Roi Louis XIV comprend rapidement les intérêts économiques, politiques et militaires d’un tel ouvrage et en 1666, la décision royale d’ouverture des travaux du « Canal Royal » (Le Canal du Midi ) intervient.

Débute alors un chantier extraordinaire pour l’époque qui rassemble jusqu’à dix mille ouvriers et va durer plus de 14 ans! On dénombre 328 ouvrages d’art au long du Canal du Midi : ponts, aqueducs, bassins. 65 écluses comportant 103 sas de passage ont été construites et 45 000 arbres plantés au long du parcours pour maintenir les berges et abriter passagers et marchandises du soleil. Les travaux sont presque achevés quand, le 1er octobre 1680, Pierre-Paul Riquet meurt à Toulouse. Le « Canal Royal » est inauguré en mai 1681, il aura coûté plusieurs millions de livres.

Par la suite d’autres travaux seront réalisés du XVIIe au XIXe siècle, tels les ouvrages de franchissement de la Cesse par Vauban, l’aqueduc de Fresquel à Carcassonne ou le Pont Canal sur l’Orb à Béziers . Pendant deux siècles le canal, devenu « Canal du Midi  » à la Révolution Française, va contribuer à l’essor économique de la région. En 1856, l’activité marchande est à son apogée avec 110 millions de tonnes de marchandises et près de 100 000 passagers transportés. Mais face à la concurrence du rail puis de la route, l’activité décline inexorablement et la batellerie commerciale disparaît dans les années 1970. Depuis, de nouvelles activités liées au tourisme fluvial sur le Canal du Midi ne cessent de se développer.

Le Canal du Midi est inscrit sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1996.

Pour une magnifique promenade sur le canal du midi:

barre verte

AUBIN CHOULESTROPIC1Aubin CHOULESTROPIC