Archives par étiquette : tambouille

TAMBOUILLE : Truc simple pour nettoyer l’argenterie


LE BLOG
DES ASTUCES
DE MADDY MALINE

ASTUCE MAISON !

Les lecteurs de la Chouette me connaissent bien moi et mes astuces…
Pour qu’ils ne croient pas qu’il n’y a que moi à la rédaction qui détient des trucs de famille, je laisse aujourd’hui la place au maitre d’hôtel Tambouille pour vous expliquer sa méthode pour nettoyer l’argenterie facilement et  sans frais
…!



Bonjour à tous nous nous sommes déjà rencontrés dans mes articles concernant les arts de la table… Retour sur image :
     

Aujourd’hui :
Nettoyer l’argenterie au bain de sel :

Pour récupérer l’aspect neuf de vos argenteries, bijoux ou couverts, au lieu d’utiliser des produits chimiques, plusieurs alternatives plus douces sont envisageables…
Attention par contre à ne pas prendre pour « argent comptant » cette méthode qui ne s’applique qu’aux objets uniquement composés d’argent : gourmette, couverts ou autres chaînettes (pas de bague en argent avec des incrustations de pierres ici !)…

J’apprends à mes jeunes stagiaires des ficelles du métiers … des astuces et des trucs utiles pour gagner du temps dans le service…
Quand VINCENT m’a dit qu’il allait expliquer cela à sa vieille grand mère, j’ai cru que la mienne avait donné le truc à toutes les autres…? Alors je me suis dit:
il faudra leur dire dans la Chouette

Disposez une feuille de papier aluminium (que vous pourrez réutiliser ensuite après l’avoir rincée) au fond d’une bassine.

 Faîtes bouillir un litre d’eau à laquelle vous ajouterez une poignée de gros sel.

Notre canard complète :

1 – Si votre argenterie a beaucoup noircit, enveloppez la directement dans du papier aluminium avant de verser l’eau et répétez l’opération si besoin est.

2 – si vôtre argent est pur, vous pouvez utiliser du bicarbonate de soude. S’il contient du cuivre, privilégiez le gros sel ou un mélange bicarbonate de soude/gros sel.
.

SOURCE :
https://www.consommerdurable.com


Versez l’eau frémissante dans la bassine et déposez votre argenterie ou bijoux en argent au fond de la bassine.
– Laissez agir
10 à 15 minutes


Restez svelte 160pxEpicerie et saveursMaddy la maline

Share Button

Histoire de la marmelade d’orange


BLOC NOTE de Papy Cook
” PAROLES  D’HOMMES ”

De la cuisine simple comme un bonjour

L’ORANGE OUVRE L’APPÉTIT….

Tambouille... le sale type ... enfin le type de la salle....! Papy Cook avec son comparse TAMBOUILLE nous  racontent aujourd’hui:

L’HISTOIRE DE LA MARMELADE

Le Chouriste dit: Si le terme de marmelade est régulièrement associé à tous types de fruits, il n’est pas inutile de rappeler ici qu’une directive datant de 1979 dispose que le terme “marmelade” ne peut s’appliquer qu’à des produits élaborés à partir d’agrumes. Donc, pour les puristes : oui à la marmelade d’orange mais non à la marmelade de fraises.

Histoire de la marmelade d’orange

 L’histoire commence vers 1700 dans le port de Dundee. Un bateau en provenance de Séville vint s’abriter pour fuir la tempête. La cargaison d’oranges risquait de s’abîmer dans les cales. Un couple d’épiciers : les Keiller, flairèrent la bonne affaire et achetèrent le tout à bas prix.

Ils vendirent immédiatement beaucoup d’oranges mais ils comprirent rapidement qu’ils ne pourraient pas tout vendre à temps. Comment éviter le gaspillage ?   Madame Keiller eut alors l’idée d’en faire de la confiture qui s’avéra délicieuse mais là encore le temps manquait. Elle s’aperçut alors qu’en laissant un peu d’écorce, les pots se remplissaient plus vite et que l’ensemble était délicieux.

Toute la famille se mit au travail et cette marmelade connut un vif succès.

 

De cette confiture pour soigner Marie  Stuart….. Mary’s maladie donna le mot «marmalade».

Le nom marmelade (marmalade en anglais) viendrait d’ailleurs d’une anecdote: le cuisinier français de Marie Stuart lui en proposa alors qu?elle était malade et le nom Mary’s maladie donna le mot «marmalade».

Il faut savoir que la noblesse d’alors parlait français mais que le peuple, et donc les serviteurs, s’exprimait en anglais : on a donc un mélange entre le français avec “maladie” et non “illness” et l’ordre des mots anglais “Mary’s maladie”. Le personnel, ne comprenant pas le mot “maladie”,  crut qu’on parlait de la confiture.

Toujours est-il que la famille Keiller dut rapidement agrandir l’entreprise, continuant d?acheter des cargaisons d’oranges en provenance de Séville. En 1797, les descendants de James Keiller ouvrirent la première usine de confiture du monde.

Plus tard, la reine Victoria, friande de cette confiture, lança véritablement la mode d?en prendre au petit déjeuner et la nation suivit l?exemple de sa souveraine.

 À déguster sur fond de musique traditionnelle et cornemuse?

LE TRUC UN PEU POUSSIÉREUX DE TAMBOUILLE.

Les confitures étaient, dans le passé, le moyen privilégié pour conserver les fruits les plus fragiles (par exemple, les fraises, les abricots, les mûres) après la récolte.

C’est le sucre qui permet à la confiture de se conserver :
il attire par osmose l’eau vers l’extérieur des germes, ce qui les dessèche. Si la quantité de sucre n’est pas suffisante pour assurer cette conservation à température ambiante (environ 60%), on obtient une compote.
On utilise généralement du sucre blanc cristallisé car le sucre non raffiné peut contenir des impuretés qui risquent d’altérer la conservation.

Quand on fait des confitures artisanales, il arrive parfois qu’un dépôt de moisissures se forme à la surface du bocal.
Il faut que les fruits soient bien cuits et que les bocaux soient impeccables pour assurer une conservation optimale.

On peut aussi verser de la paraffine fondue ou quelque gouttes d’eau-de-vie sur les confitures tiédies pour limiter les risques.
Anciennement, les pots étaient retournés pour laisser la confiture chasser l’air par le couvercle fermé modérément.
Une fois refroidi le pot était remis à l’endroit.

J’ajoute que la méthode du pot retourné sur le couvercle dès qu’il est rempli et fermé assure toujours une excellente conservation.
Chouette appétit.
Restez svelte 160px
Papy COOK

 

 

 

Share Button

Room service m’sieur dames….. Des choupinets en cuisine…!

BLOC NOTE de Papy Cook
” CASSEROLES D’HOMMES “

“De la cuisine simple comme un bonjour”

barre orange

– Cette année encore en vacances chez nos enfants nous avons bénéficié d’un Room-service de qualité ….

Seuls en cuisine de bon matin notre choupinette et notre choupinet œuvrent, sans bruit, pour nous assurer un petit déjeuner de princes

Ambiance Ambiance….
Style taupe chef… comme ils disent chez les potes âgés…….

abricot kiwi 30Secret des yeux … Secret des dieux:

Tous les professionnels qui intriguent pour avoir le troisième épis pour leur établissement de vacance vous le diront :

“Faites-les d’abord manger avec les yeux”

– Pour mon PAPY, faut que j’y mette de la couleur …. Il voit plus très bien…..
Il faut vous dire aussi que l’orange est la couleur qui ouvre l’appétit..!
(C’est dans la Chouette que je l’ai lu)

VOILA MA RECETTE
– Une nectarine ou une pêche blanche
– 1 grande fraise
– un demi kiwi ( le reste c’est pour moi)
– un bel abricot rouge du Roussillon
– grain de raisin noir ou muscat

– une coupelle et une fourchette à gâteau pour faciliter  la dégustation

j’ai le coup depuis deux ans … alors durée 15 minutes (10 mn  si ma frangine me pique pas le couteau)

– Pelez et coupez la pêche en petits morceaux…. entaillez de façon quadrillée le fruit pelé au couteau et coupez raz du noyau, c’est plus régulier… on se suce moins les doigts après…..
– Lavez et ouvrez la fraise en deux et faites une entaille pour accentuer la forme du cœur  si vous le faites avec amour et l’as de cœur à côté … vous y arriverez
– Pelez votre kiwi…. coupez le en deux et  faites 4 tranches… le reste pour votre pomme
– Lavez votre grain de raisin
– Lavez et  ouvrez à la main votre abricot en deux…..  retirez le noyau… les mettre sur la planche à découper-  coté rond sur le dessus – et taillez des tranches … retirez les morceaux de doigts…!
– Disposez les morceaux dans votre coupelle
1 les morceaux de pêches
2 la corolle  d’abricot
3 les 4 morceaux de kiwi
4 les deux coeurs de fraise
5 poser le grain de raisin au centre

METTRE AU FRIGO EN ATTENDANT LES JEUNES…..

Tu permets que je cause moi aussi dans le poste et que j’explique ma préparation pour Mamy … et puis file moi ce couteau que j’œuvre à mon tour …

 – Eh frangine…! Tu peux mettre du jus…  parce que moi j’en ai pas mis parce que Papy: Il tremble….. et tache son teeshirt…… et Mamy l’engueule.
Alors je lui fais des morceaux à manger à la petite fourchette à gâteau….. C’est plus reposant pour tout le monde y compris la machine à laver de Maman
– Occupe toi de tes fesses petit morveux… et va te laver les mains

– Ah voila mon œuvre pas mal non plus ….. J’explique aux gamines qui s’intéressent….

abricot prune 30

Secret des dieux … Secret des yeux:

VOILA MA RECETTE
– Une nectarine ou une pêche blanche
– quelques fraises
– une prune reine claude
– un bel abricot rouge du Roussillon
– une larme de muscat de Rivesaltes ou de rosé
– une coupelle et une cuillère pour faciliter  la dégustation

serveur CHOUETTE c'est superDurée : 15 minutes
(Parce que je prends la peine de me laver les mains AVANT…… MOA)

– Mettre une larme ou un sanglot de muscat de Rivesaltes avec un peu d’eau … peu…!  dans le midi ils savent pas nager..!
– Pelez et coupez la pêche en petits morceaux…. entaillez de façon quadrillée le fruit pelé au couteau et coupez raz du noyau c’est plus régulier… on se suce moins les doigts après…..
– Lavez et coupez les fraises en petits morceaux
– Coupez une calotte dans la prune …. comme celle de M le curé …. Coupez le reste de la prune en tranche format croissant comme ceux de l’imam et  faites 5 tranches… le reste c’est pour le rabbin…!
– Lavez  ouvrez à la main votre abricot en deux…..  retirez le noyau… les mettre sur la planche à découper – coté rond sur le dessus –  et taillez des tranches …
– Disposez les morceaux dans votre coupelle qui contient votre muscat allégé….
1 les morceaux de pêches et de fraises
2 la corolle  d’abricot
3 la calotte et la corolle  de morceaux de prune
servir frais

barre orange

– C’est super les enfants ….!
– EH… Rappelez vous ce que je vous ai appris…:

“L’hospitalité, c’est prendre en charge le bonheur de vos invités pendant le temps où ils sont chez vous” 
Je suis sûr que bien des Papy et des Mamy…
vont vous trouver  “SUPERS” vous et votre tambouille…

Ils vont le dire avec pleins de commentaires  sur Facebook  ou en bas de votre rubrique…qui se veut un exemple à suivre pour leurs petits enfants… qu’on se le dise dans les villes et villages de France :
“La Chouette et ses choupinets……. c’est SUPER…”

barre orange


Pour ceux  qui se désespèrent que leurs petits enfants ne sont pas aussi “SUPER” … Qu’ils songent, qu’il y a toujours pire ailleurs …
EH OUI….! Il y a ces potes âgés qui n’ont pas encore le bonheur d’en avoir ….. Pas même des imparfaits…!
Peut être dans le futur..?  Ce sera “SUPER”…!!!

barre orange
Epicerie et saveursChouette appétit.
retour sur la rubrique du même tabacPapy COOK


131

Share Button

PAPY COOK cuisine la dinde au whisky

BLOC NOTE de Papy Cook
” PAROLES D’HOMMES ”

De la cuisine simple comme un bonjour

RECETTE DE LA DINDE AU WHISKY 

Recette de la Dinde au Whisky

– Acheter une dinde d’environ 5kg et une bouteille de whisky, prévoir du sel, du poivre, de l’huile d’olive, des bardes de lard.
Barder la dinde de lard, la saler, la poivrer et ajouter un filet d’huile d’olive.
– Préchauffer le four thermostat à 7 pendant 10 minutes.
– Se verser un verre de whisky, le boire.
– Mettre la dinde au four dans un plat à cuisson.
– Se verser 2 verres de whisky et les boire.
– Aprés une debi-beurre, fourrer, l’ouvrir et surbeiller la buisson de la pinde.
– Brendre la vouteille de biscuit et s’enfiler une bonne rasade.
– Aprés une demi-heure, dituber jusqu’au bour.
– Oubrir la borte, Rebumer, revourner, enfin bref, mettre la guinde dans l’autre sens.
– S ‘asseoir sur une chaise et se reverdir 5 ou 6 berres de whisky.
– Buire, non luire, non cuire la bringue bandant 4 heures.
– Et hop 5 berres de plus
– R ‘tirer le four de la dinde
– Se rebercer une bonne goulée goulée de whisky
Rabasser la dinde ( l’est tombée bar terre ) ,l’essuyer et la voutre sur un blat…sur un clat…sur une assiette.
– Se béter la figure à cause du gras sur le barrelage de la buisine. Ne pas Essayer de se relever.
– Décider qu’on est bien par derre et binir la mouteille de misky, plus tard, ramber jusq’au lit, dorbir ze gui reste de la nuit.
– Le lendemain matin, prendre un Alka Seltzer, manger la dinde froide avec de la mayonnaise et nettoyer le bazard que vous avez mis dans la cuisine.

Recette au whisky de la Mère supérieure d’un couvent américain, d’origine irlandaise, elle a 98 ans.

Elle est alitée et en train de mourir.
Les religieuses sont toutes réunies autour d’elle pour prier et pour l’entourer d’attentions dans ses derniers moments.
On lui apporte un peu de lait chaud, mais la Mère supérieure refuse même d’y goûter.

Une des religieuses rapporte le verre de lait à la cuisine et se souvient subitement qu’à Noël dernier,un pieux donateur de leur couvent, connaissant l’origine de la Mère Supérieure, a offert une belle bouteille de whisky irlandais à la communauté.
La religieuse retrouve le flacon, l’ouvre et en verse plus qu’ une généreuse rasade
dans le lait en train de tiédir puis retourne autour de la mourante.
Elle pose le bord du verre sur ses lèvres et tâche de les lui humecter.
La Mère Supérieure en boit quelques goutes, puis une lampée, puis une autre,
puis encore une autre, et finit par siffler tout le contenu du verre jusqu’à la dernière goutte.
Très chère Mère demandent les religieuses affligées à leur Supérieure,

Voudriez-vous bien nous donner un dernier conseil avant de nous quitter?»

La Supérieure se redresse sur son lit comme ressuscitée,
son visage est illuminé par une joie qu’on dirait toute céleste,
et elle leur répond QUOI…?  :  « Ne vendez jamais cette vache » ! (pointer avec la souris l’info bulle apporte la réponse)

Chouette appétit.
retour sur la rubrique du même tabacPapy COOK

Share Button