Archives par étiquette : bébés

Regard de loup et appétit de cochon

Logo allez mamy raconte étéALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!

Tous les mercredi hiver comme été dans la Chouette, ma Mamy se transforme en conteuse de bord de mer….ou d’Arrière pays….
Ben avec elle..! On a de quoi se distraire….!

AUJOURD’HUI ELLE SE PENCHE SUR LES COMPORTEMENTS DES LOUPS ET DES COCHONS


– Mes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à découvrir le monde ..


– Elle fut la première à m’apprendre à découvrir le monde animal


– ALLEZ.. ACTION Mamy..!

Dis nous… Dis nous quels animaux …?


– BEN…. on va parler du regard du loup et des méchants comportements des truies et des cochons

logo mamy turlututu smallLE REGARD DU LOUP
Les Anciens croyaient que lorsqu’un loup jetait les yeux sur un homme avant que celui-ci eût aperçu l’animal, l’homme perdait la voix.  Pline donne …..

– C’EST QUI LUI ..????
– je vais encore être paumé dans ce coup là

Pline l’Ancien  23 apr. J.-C. et mort en 79,  est un écrivain et naturaliste romain du Ier siècle, auteur d’une monumentale encyclopédie intitulée Histoire naturelle (vers 77).

Pline donne cette opinion comme reçue communément en Italie.
« En Italie, dit-il, le regard des loups, à ce que l’on croit, est dangereux ; il enlève la voix à l’homme qui est vu le premier. »

Virgile….

J’ai rien demandé mais je veux bien être présenté…

Virgile (octobre 70 av. J.-C. , et mort septembre 19 av. J.-C.), est un poète latin contemporain de la fin de la République romaine et du début du règne de l’empereur Auguste.

Virgile fait allusion à cette croyance dans un de ses recueils  de poèmes  :
« La voix échappe à Moeris : les loups ont aperçu Moeris les premiers. »

C’est de là aussi qu’est dérivé le proverbe Lupus in fabula (le loup dans la conversation), qui s’est conservé parmi nous, et qui s’applique lorsque, la personne dont on parlait survenant, il se fait silence tout à coup.
Cette propriété malfaisante du loup, comme il a été facile de s’en assurer bien des fois, ne lui est nullement inhérente, et dépend simplement de la peur, de la frayeur ordinaire éprouvée par celui qui, à l’improviste, se voit fixé par un animal de cette espèce.

 
– ALLEZ.. mon petit JONAS n’aies plus peur

t as eu chaud et peur d’être muet de terreur

Parlons pour vaincre nos peurs d’enfants du comportement des cochons qui, au moyen âge, vivaient parmi les hommes et ne savaient pas ce que c’était ces bébés jouant dans la paille de la grange à leur coté….

Au Moyen Age, les porcs et les truies couraient en liberté dans les rues des villages, et il arrivait souvent qu’ils dévoraient des enfants ; alors on procédait directement contre ces animaux par voie criminelle.
Voici quelle était la marche que suivait la procédure :
On incarcérait l’animal, le cochon ou la truie, c’est-à-dire le délinquant, dans la prison du siège de la justice criminelle où devait être instruit le procès.
!!

Le procureur , c’est-à-dire l’officier qui exerçait les fonctions du ministère public auprès de la justice seigneuriale, requérait la mise en accusation du coupable.

– AH OOUUUAAAAIIIISSS comme dans les séries policieres américaines de NETFLIC…!

Après l’audition des témoins et vu leurs dépositions affirmatives concernant le fait imputé à l’accusé, le promoteur faisait ses réquisitions, sur lesquelles le juge du lieu rendait une sentence déclarant l’animal coupable d’homicide, et le condamnait définitivement à être étranglé et pendu par les deux pieds de derrière à un chêne suivant la coutume du pays.
Le cochon. Illustration de Jacques de Sève extraite de Histoire générale des animaux, des végétaux et des minéraux qui se trouvent dans le royaume. Partie 1 : les quadrupèdes de la France, par Pierre-Joseph Buchoz (1776)

Le cochon. Illustration de Jacques de Sève extraite de Histoire générale des animaux,
des végétaux et des minéraux qui se trouvent dans le royaume.
Partie 1 : les quadrupèdes de la France, par Pierre-Joseph Buchoz (1776)

Du treizième au seizième siècle, les fastes de la jurisprudence et de l’histoire fournissent de nombreux exemples sur l’usage de cette procédure suivie contre des pourceaux et des truies qui avaient dévoré des enfants, et qui, pour ce fait, étaient condamnés à être pendus.

– Quel appétit… Poils au zizi..!!!!

logo du livre sonore dans cette page

SOURCES :
https://www.france-pittoresque.com

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

https://amzn.to/3y9sTBh

Share Button

CHOUCALINE : L’homme est il naturellement bon…?

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE de Choucaline
– « Les capacités de notre cerveau:

 LA BONTÉ DE L’HOMME

« La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. »  Nelson Mandela

 Extrait de son livre « Un long chemin vers la liberté « (Éd. Le Livre de Poche)

 « J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidait la miséricorde et la générosité. Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion.
Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire.
Même au pire moment de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer. La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. » 


L’homme est il naturellement bon ?

En Occident, nous sommes marqués par cette culture façonnée par une certaine conception de la religion chrétienne, celle qui insiste sur le péché originel, le mal en nous, conception d’ailleurs absente des Evangiles et des textes des premiers siècles du christianisme.
Cette tendance négative a été reprise par les sciences humaines qui présentent l’homme comme fondamentalement violent et égoïste …
En conséquence, ceux qui pensent différemment sont perçus comme un peu simplets. Mais ces conceptions sont erronées. N’ayons pas peur de la bonté!
Selon certain philosophe et  penseurs, l’homme serait  naturellement  bon…. !  Il serait même, selon eux, prédisposé à faire le bien … !
A voir le monde actuel, les choses se gâtant assez rapidement  …. ils rectifient le propos en affirmant que l’être humain n’est pas  fondamentalement bon. Ils pensent  qu’il y a des fondements à la bonté qui sont plus profonds que les fondements à la violence, la nuance est très importante. … Ouf…!

 Je suis donc  née bonne … !

J’ai déduit cela des études sur la neurobiologie et la psychologie du bébé.

En neurobiologie, on a découvert par exemple ce que l’on appelle les neurones miroirs, liés plus particulièrement à l’empathie. Lorsqu’une personne souffre, un certain type de neurones s’activent dans son cerveau. Lorsque nous sommes témoins de la souffrance de cette personne, les mêmes neurones s’activent dans notre propre cerveau, comme si les neurones de la personne se reflétaient dans le miroir de notre propre cerveau.
C’est une réalité: notre cerveau réagit à la souffrance des autres

 Pourtant  on a souvent dit que les bébés naissent égoïstes, violents.

C’est un idée que l’on retrouve dans la religion, mais aussi dans la psychanalyse.
Pour essayer de tester cette hypothèse, deux chercheurs de l’université de Leipzig ont fait une expérience dans laquelle demandent à des parents de venir avec leur bébé âgé d’environ 14 mois.

Le bébé est placé dans un univers qu’il ne connaît pas.
Afin qu’il soit rassuré, ses parents restent dans le lieu, mais sans intervenir, sans parler ni donner d’indication.

Dans l’une des études menées, il y a un placard dans la pièce où est placé le bébé.
Les portes du placard sont fermées. Un jeune homme entre, les bras chargés de boîtes, puis avance vers le placard avec l’intention d’ouvrir la porte pour y ranger ses boîtes.
Les bras chargés, il n’y arrive pas. Il recule, on sent qu’il est énervé, puis finalement il abandonne et regarde le placard d’un air dépité, les bras toujours chargés.

Le bébé observe la scène, confronté à un vrai problème cognitif – il faut d’abord qu’il comprenne ce qu’il se passe – mais rapidement, il avance et ouvre le placard.
Alors il regarde le monsieur d’un air de dire: « Ça y est, jeune homme, c’est ouvert »,

Dans certaines séances, le bébé ne sait pas encore marcher. .. et va pourtant ouvrir à quatre pattes.
Dans un lieu qu’ils n’ont jamais vu, face à une situation à laquelle ils n’ont pas été formés – il n’y a pas eu d’apprentissage – les bébés testés vont spontanément porter secours.

Les chercheurs ont compliqué la situation, soit en mettant des obstacles, des objets en mousse que le bébé doit franchir, soit en entourant le bébé de jouets.
Lorsque le jeune homme se présente les bras chargés de boîtes, le bébé est très occupé, il a trouvé plein de choses intéressantes à faire.
Eh bien, il se lève quand même et il va aider à nouveau.

S’il était vraiment égoïste, il ne ferait pas ça.
Donc le bébé, dès l’âge d’ 1 an, est capable non seulement de comprendre qu’un adulte a besoin d’aide, mais aussi d’y répondre.

  Pour les chercheurs qui ont fait cette découverte, cela représente le fondement neurobiologique de l’empathie.

Évidemment, ce n’est pas parce que ce fondement existe que nous allons tous développer cette aptitude à l’empathie.
On peut donc parler de prédisposition à la bonté, mais pas de déterminisme. Le développement de cette prédisposition va être influencé par notre environnement culturel, l’éducation, la société … et puis aussi nos choix personnels.

LE CHOURISTE

– « Les chercheurs en concluent que l’éducation à la socialisation, au comportement altruiste, ne doit pas partir de l’idée qu’il faut déformer les tendances naturellement égoïstes de l’enfant, mais au contraire s’appuyer sur ses tendances innées à l’altruisme. »

Si on élevait les enfants dans encore plus d’amour, on verrait la bonté s’exprimer plus….!

« SOURCE : La revue inexploré
4 trimestre 2013


    VETEMENTS ET ACCESSOIRES                 VOYAGES VALISES

 Choucaline plus proche de toi tumeur CHOUCALINE

Share Button

LADY LADINDE ne veut pas jeter le bébé avec l’eau du bain

Meilleurs complements alimentaires


dinde

BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

Jeter le bébé avec l’eau du bain

Pour connaitre l’origine de cette expression, j’ai du me cultiver sur ce qui se passait dans les années 1600 à 1700.

En ce temps là  La chambre du roi n’avait pas de salle de bain..
Les salles de bain telles que nous les connaissons aujourd’hui n’existaient pas encore, pas plus que les déodorants ou le papier hygiénique

Les excréments humains étaient déposés dans un crachoir ou pot de chambre et, le matin, on les jetait par les fenêtres du palais.

En hiver, surtout, les gens évitaient de s’approcher de trop près les uns des autres à cause de la mauvaise odeur qu’ils répandaient car, le froid étant là, ils ne prenaient pas de bains.

Le premier bain de l’année avait lieu en mai..!
La plus grande partie des mariages avait lieu en mai et juin car, à cette époque, l’odeur des gens était à peu près supportable.

Lorsqu’ils se baignaient, c’était dans une énorme baignoire remplie d’eau chaude.
Le chef de famille avait le privilège du premier bain dans de l’eau propre.
Ensuite, et sans changer l’eau, suivaient les hommes de la maison, toujours en tenant compte des âges, les plus âgés en premier.
Suivaient ensuite les femmes, toujours selon leur âge puis, finalement, les enfants.

 

dindeLes bébés étaient les derniers à être baignés.

Quand c’était leur tour, l’eau était tellement sale qu’il était littéralement possible de perdre un bébé dans la baignoire.
De là est née l’expression don´t throw the baby out with the bath water que l’on a traduit par jeter le bébé avec l’eau du bain »

dinderuedesplantes

LADY LADINDE

 

Share Button

Bébés volés du franquisme le procès en vue

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE
– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je voulais, cette semaine, vous parler


Des Bébés volés du franquisme:

Un procès est  en vue en Espagne où  un très grand nombre d’enfants auraient été «volés» à leur naissance à leurs parents biologiques sous la dictature.
littel com pote
Un ex-médecin gynécologue sera jugé en Espagne pour son implication présumée dans l’énorme scandale dit des «bébés volés du franquisme», 1er procès dans cette affaire. Le praticien est soupçonné d’avoir soustrait une nouveau-née à sa mère pour la confier à une autre.

Le scandale avait été révélé en 2010 en Espagne, où un très grand nombre d’enfants auraient été «volés» à leur naissance à leurs parents biologiques sous la dictature de Francisco Franco (1939-1975).

Dans une ordonnance de renvoi consultée mardi par l’AFP, un juge d’instruction a donné son feu vert en février pour le procès de l’ancien médecin Eduardo Vela, aujourd’hui âgé de 82 ans, selon la presse.

Il est poursuivi notamment pour soustraction de mineure et falsification de documents officiels. La date du procès n’a pas encore été fixée.

little compote DDANS SON COMMENTAIRE DE MAI 2013 ,
LA CHOUETTE ÉTAIT SUR CE FRONT ET
LE CHOURIANT TITRAIT
…..
« Espagne les bébés robados » Voici pourquoi…..

BÉBÉS VOLÉS EN ESPAGNE :UN APPEL AU PAPE
AFP – International – 25/05/2013 – 08:18

Une association de victimes de vols de nouveaux-nés commis en Espagne pendant la dictature franquiste (1939-1975) et dans les années 1980 a demandé au pape, dans une lettre rendue publique vendredi, d’intervenir pour l’ouverture des archives de l’église.

Au cours des dernières années, « on a découvert le drame immense constitué par les réseaux d’achat et de vente d’enfants qui ont fonctionné impunément à partir des années 1940 », déclare la lettre adressée au pape François par l’avocat Enrique Vila Torres, président de l’une des associations créées après la révélation de ce scandale, SOS Bebes Robados (SOS Bébés Volés).

Selon les associations, jusqu’à 300.000 bébés pourraient avoir été volés pendant la dictature du général Francisco Franco et aussi après la fin en 1975 du franquisme, aucune loi espagnole n’ayant encadré les adoptions avant 1987.

Sous le franquisme, ces bébés étaient enlevés à leurs mères républicaines en vertu d’un décret de 1940 qui permettait au régime de s’en emparer des nouveaux-nés s’il estimait que leur future « éducation morale » était en danger.

Dans les premières années de la démocratie, le trafic d’enfants s’est poursuivi, dont la vente de bébés, parfois dans des cliniques gérées par des institutions catholiques.

Née dans la Clinique Santa Cristina de Madrid en 1957, Paloma pense qu’elle a pu être volée à sa naissance. C’est dans ce même hôpital qu’officiait Soeur Maria le 31 mars 1982, lorsque Maria Luisa Torres, 58 ans aujourd’hui, est venue accoucher. Cette infirmière accuse Soeur Maria de lui avoir volé son enfant, qu’elle avait auparavant accepté de lui confier temporairement, contre rémunération, jusqu’à ce qu’elle retrouve une situation financière plus aisée. C’est sa plainte, la première à aboutir en Espagne, qui a mené la religieuse devant le juge.

Lorsque ces faits ont été révélés, les autorités espagnoles ont pris des mesures pour faciliter les recherches des familles. Mais un obstacle se présente « lorsque les archives contenant les identités de mères et d’enfants sont des archives ecclésiastiques », déclare la lettre de l’association, envoyée au pape il y a quelques jours.

Certains responsables catholiques « refusent encore au jour d’aujourd’hui de permettre l’application de la loi et de communiquer, même lorsque des décisions de justice le leur ordonnent, les identités des femmes qui ont accouché dans leurs institutions », écrit l’avocat Vila Torres.

minilogo chouriantUNE HISTOIRE DE VACHE FRANQUISTE LIVRÉE FRANCO DE PORC

C’est bien une histoire de vaches espagnoles livrées Franco de porc au pape à quelques jours de la fête des mères par calcul d’un avocat cruel ……. Quand une religieuse est impliquée pour trafic d’enfants dans les années 80 ……. C’est de bonne guerre de continuer à se faire des incivilités plus de 70 ans après la guerre civile

Dring dring

– Qui sonne en ce dimanche de fête des mères ?
Mi Hijo… ?? Surprise un homme de bonne éducation morale dit cette vieille républicaine à qui on avait pris son enfant

Tu vois la gueule des frères et sœurs un type débarque et s’invite

Tu arrives juste pour le gâteau …il reste la part du pauvre

Eh oui tout n’est pas sentiments et émotions….. il faut bien vivre surtout en Espagne ou on s’arrache le bout de gras qui peut rester autour des os et parfois plus dans certains héritages

Bobo la tête… bobo la bête espagnole …….La vache… ! Dure réalité d’un guerre si vile qu’elle ne semble jamais se terminer.. !

Dring dring

Qui sonne en ce dimanche de fête des mères
Mama Mia… !
Mais c’est que moi …… j’ai qu’un seul cadeau pour deux mamans

Je ne te dis pas la tête de la mère adoptive qui vit déjà avec cette épée d e Damoclès depuis des années

Ça y est ….. Elle est planté là dans le parquet de la salle à manger
Je te dis pas la larme est tranchante ….. L’alarme est au rouge … !

Bonjour le choix à faire de devoir partager l’amour que l’on croyait unique et inébranlable

Pauvre Espagne engluée dans son désastre économique ou l’on voit des familles vendre les bijoux pour nourrir leurs enfants

Pauvre Espagne qui voit se rouvrir des procès et avec eux les tombes des cimetières pour rechercher des paternités certaines et des reconnaissances improbables des proches qui restent.

Pobres bébés robados…. Pobres mamas en lagrimas …. Oui des larmes et des cris surtout quand vous venez semer la division en divisant le gâteau

Pauvre gâteau qui peut vite finir en tartes directement sur ta poire…..

– Hombre c’est juste une poire pour ta soif de bières….. desesperados

LE CHOURISTE Bébé volés….
Baisers volés……
Baisés volés…..
amours perdus de part et d’autre…

Quel gâchis… plus jamais la guerre mon fils . !


SOURCES :
EUROPE 1 ET AFP – 2013

duo compoteCOM’POTE


Share Button