Archives mensuelles : mars 2016

LES HÉRITIERS D’ONCLE TONI

les indiscretions du salon de coiffure  BLOC NOTE
de Chou Frisé

Je sais pas si vous êtes comme moi….. mais dans ma famille c’est au premier héritage que les relations se sont tendues puis distendues, au point de se rompre…….
C’est dans ces moments là, que votre frère de lait, devient très frère de laid et je dirais même cochon de lait….
La faute à qui….? Au petit cochon qui est parfois plus gros que prévu…….!!

Dans ce petit monologue, PERE GUISSET raille ses contemporains…..ces scènes ne vieillissent pas….!
Les générations se suivent mais se ressemblent…….. surtout quand il s’agit de tuer le cochon….!

barre bleue

Héritiers ou héritières même combat…. mais on ne se mélange pas …!

LES HÉRITIERS D’ONCLE TONI (monologue)

 

Quand oncle Toni eut quatre-vingt-dix ans, Dieu lui pardonne,
ayant goûté ce qu’il y avait de mieux dans ce bas monde,
décida d’aller voir saint Pierre,
ses héritiers se dirent: “Bonne affaire !”
C’est qu’il n’était pas mal loti, l’oncle Toni, tout bien pesé :
deux mas, trois maisons et pas mal de fermages…!
A son enterrement, personne ne manquait,
tout le monde était là, tous mouillaient leur mouchoir.
Il y avait tonton Pere, Xico, un mien cousin, et tante Sidonie,
mes cousines Rosa, Marta, Filomena et Marie,
Baptiste l’orgueilleux, mon oncle, le douanier,
tante Hortense, sa femme, née au Pas-de-Calais,
tante Eleonora, qui habite au Boulou
et qui ne se déplace qu’aux grandes occasions,
l’oncle Jacques, un rat, venu avec sa femme,
qui disait à Baptiste: “
On est bien peu de chose, ici bas,
pas la peine de s’y faire du mauvais sang” .
Mais c’est tante Mena qu’on remarquait le plus :
elle criait et pleurait à vous fendre le cœoeur.
Son neveu Victor la traînait. Elle n’arrêtait pas
de crier: “Pauvre Toni, je ne t’oublierai pas, je te l’assure”.
Chacun savait qu’elle ne pouvait pas le blairer.
“Brave Toni”, ajoutait Pere, le miséreux,
Il avait un bon coeur et un fichu caractère.
Jepe, cousin au moins au cinquième degré,
Renchérissait: “Un fichu caractère, je vous le dis.”
Il était bien placé pour le savoir car, figurez-vous,
ils en étaient venus aux mains, un jour,
et le brave Toni, malgré ses soixante-dix ans,
l’avait roué de coups de poing et de soufflets.
Bref tous pleuraient le mort, lui trouvaient des vertus.
On pensait:
Tu nous laisses beaucoup, chacun aura sa part.
Après l’enterrement, les héritiers au mas se retrouvèrent.
Une bonne douzaine, peut-être davantage !
On avait bien mangé: haricots, anchois et force oeufs durs.
C’était beau de nous voir ainsi, tous réunis !
Y’a pas“, disait tante Hortensia, la femme au douanier,
qui était née, ai-je dit, au Pas-de-Calais,
Y’a pas, disait-elle, c’est une belle famille, des gens gentils,
et je suis bien contente d’en faire partie”.
Tout s’était bien passé, c’est vrai :
l’oncle enterré, on fumait en attendant le café.
Qui donc mit le feu aux poudres ? Jamais je ne le sus.
On parla d’héritage, ce qu’il ne faut pas faire
dans. un moment pareil. C’est fait, c’est fait ! On n’y changera rien.
De telles discussions ce n’est pas bon à faire !
Plus on discutait et plus ça se gâtait.
Les esprits s’échauffaient.
Oncle Baptista voulait faire “
des lots en toute impartialité“.
Le cousin Xico protesta qu’un triste douanier,
avec ou sans sa petite moitié, n’avaient pas à y mettre le nez :
s’il fallait faire des lots, “
c’est lui qui s’en chargerait“.
Oncle Jacques douta qu’il sache se moucher,
et fit remarquer qu’il était le plus vieux et donc tout désigné.
Xico lui répondit mais je n’entendis rien,
sauf la claque sonore dont le gratifia l’oncle.
“Bien”, fit tonton Pere, voyant les choses mal tourner,
Ça ne servira à rien de discuter ? Et s’il y a un testament ?
Les femmes s’en mêlèrent, et ce ne fut pas mieux.
Le débat général devint si passionné
qu’on se traita de tous les noms d’oiseaux.
Cris et disputes, on lava en famille beaucoup de linge sale.
S’il l’avait vu, l’oncle Toni aurait bien ri.
On en entendit des vertes et des pas mûres. Quand on fut las
de crier, on passa tout à coup aux empoignades !
Ce fut un beau combat: je peux dire que pour bien digérer
on n’a pas encore inventé mieux !
Tante Carolina, de courage admirable,
avec son parapluie se frayait un passage.
L’oncle Baptista, vous savez, le douanier,
était un vrai boxeur, fallait voir.
Il y voyait mal, ce qui évita un carnage.
Tonton Pere, debout sur une chaise, les cheveux fous,
prêchait le calme et l’union, le respect de la mort.
Il parla trop longtemps, et il eut tort :
d’un coup de bouteille à la tête, Victor lui coupa le sifflet.
Que pouvait dire l’oncle, quand le mal était fait ?
Un oeil au beurre noir et tête nue, tante Sidonia courait :
sa perruque était pendue à une armoire.
Cousine Filomena, à genoux sous la table, cherchait son râtelier.
Cousin Xico ne se sentait pas bien, il était aveuglé.
Il avait sur le front une bosse de la taille d’un oeuf.
Il me regardait, souriait, se coucha sur le sol et s’endormit, content.
Comme ça avait démarré …tout c’est soudain arrêté
il n’y eut aucun mort , mais il s’en fallut de peu.
l’oncle jaume, s’en est sorti avec des béquilles et débraillé
l’oncle Batista, avec la tête cabossée
la tante Carolina y a laissé son parapluie et deux molaires.
la cousine Maria paraissait piquée des guêpes et des frelons
l’oncle Pere … le prédicateur,
est resté huit jours sans reconnaitre qui que ce soit
le cousin Xico, avec un coup à la tête qui ne l’a pas amélioré
la tanta Hortense… celle du Pas de Calais,
y est revenue, pleine d’orgueil, un œil fermé, griffée et boitant
au bras de l’oncle Batiste qui n’était pas plus brillant
Vous pouvez me croire, ils étaient pas brillants les héritiers de l’oncle Toni,
ils paraissaient tous sortis du four de Lucifer
Ils n’avaient rien réglé, mais ils avaient eu un grand plaisir
quand la vapeur est bien montée, croyez moi pour se détendre…!
rien de mieux que de s’échauffer les oreilles pour s’entendre
pour ma part la beigne que j’ai offerte à Batista, je peux l’avouer
il y avait des années que je la lui réservais
je pensais souvent, si un jour j’ai l’occasion tu me la paieras ….!
Le coup de parapluie que la tante m’assena
elle devait , de longue date me le réserver
Enfin tout dans un cours normal aller rentrer
car personne ne devait plus rien à personne
y a pas” disait en boitant la tante du Pas de Calais
” avec une famille comme ça c’est un plaisir de s’expliquer
mais le plus poilant dans cette affaire…. savez vous ce c’est
c’est que nous qui nous étions étripés, et bien assaisonnés
nous avons été bien attrapés
quand nous avons su, mais un peu trop tard,
Que l’oncle Toni ce paillard
avait pris pour héritière
la Rosina, sa “fermière” ….!

 

PERE GUISSET

Vu ce que je vois…..! C’est promis, je ne participerai pas à mon propre héritage….!

barre bleue

  Chou frisé


2583

Share Button

ALIMENTATION : Soyons Joyeux … – N°1 LE LAIT… Bon ou mauvais..?

sondages vos opinions

logo alimentation

Henri Joyeux,
né le 28 juin 45
à Montpellier est un écrivain et conférencier, ancien professeur des universités-praticien hospitalier de cancérologie et de chirurgie digestive à l’université Montpellier 1.
LA CHOUETTE DES CLOCHERS se penche sur les positions du professeur Joyeux sur notre alimentation…
Elle espère ne pas tomber de trop haut ….
SOYONS JOYEUX…. Cassez pas vos assiettes .. il nous invite à une meilleure alimentation ..
et à faire comme lui :   ” je préfère aller au resto plutôt qu’à l’hosto

Aujourd’hui…. Le lait : Bon ou mauvais

docteur1no milk todayLes ventes de lait en France ont baissé de presque 3 % en 2014 en volume, selon Syndilait, syndicat des fabricants de lait.
En dix ans, elles ont reculé de 10 %. La faute en est à la désaffection des Français pour le petit déjeuner et pour la cuisine à base de lait, mais aussi aux « courants antilait ». Alors que le ministère de la santé recommande de consommer trois produits laitiers par jour, le breuvage blanc est parfois accusé de causer des troubles de la digestion, voire des pathologies.
Le lait de vache, le plus couramment consommé en France, est-il bénéfique pour la santé ?

La France et le lait, une longue histoire d’amour (et d’argent)

COEUREn 1954, Pierre Mendès France instaurait la distribution de lait dans les écoles pour enrayer la dénutrition chez les élèves.

Elle permet de contrer les carences alimentaires constatées sur les enfants dans la France de l’après-guerre.


Les bienfaits du lait

La « galactothérapie » (le soin par le lait) s’appuie sur de solides arguments : le lait est une source de protéines et de vitamines (notamment B1, B2 et A si les vaches consomment suffisamment de fourrage vert). Il est aussi riche en calcium, qui contribue à la solidité des os et des dents, la transmission des messages nerveux et la régulation des battements du cœur.

ILS L’ONT DIT SUR LE NET
« Le calcium et les nutriments du lait sont nécessaires à la croissance de l’enfant et au bon équilibre alimentaire de l’adulte », affirme Giampaolo Schiratti, qui est aussi directeur général de Candia.

 Pourtant, les vertus du lait sont régulièrement remises en question.

Le lait indispensable pour nos os : FAUX répondent certains…!!!
vacheL’adage veut que boire du lait renforce nos os, car il contient du calcium.
En cas de carence alimentaire, nous puisons ce minéral dans nos réserves osseuses. Il est donc très important d’en absorber suffisamment pendant les vingt premières années de notre vie, afin de constituer un solide capital osseux.
Ensuite, un apport suffisant en calcium permet de ralentir le vieillissement de nos os.

Quelques équivalences qui parlent d’elles mêmes
C’EST, NI DANONE NI CANDIA, QUI VOUS LE  DIRA ..!
1 litre de lait = 1 200 mg de calcium
1 litre d’eau minérale = 100 à 600 mg de calcium
1 yaourt nature (125 g) = 130 mg de calcium
100 g de brocoli = 50 mg de calcium
 

L’autre adage veut que le lait protège contre l’ostéoporose,
Cette maladie « des os poreux » qui peut entraîner des fractures, principalement chez les femmes.
Pour être épargnées, elles doivent non seulement consommer du calcium, mais aussi assurer leurs apports en vitamines D et K et faire suffisamment d’exercice physique. Cette maladie osseuse est également liée à des facteurs génétiques et hormonaux.

Le manque de laitages n’est donc pas la cause de l’ostéoporose. D’ailleurs, outre les laitages, il existe d’autres aliments riches en calcium, comme le chou ou les fruits secs.

Thierry Souccar un anti lait ou celui qui s’interroge sur la recommandation “3 laitages par jour” du ministère de la santé..??

halte au laitEn 2007, Thierry Souccar a fait grand bruit avec son livre “Lait, mensonges et propagande.”

Le journaliste scientifique et éditeur remet en question les bienfaits des produits laitiers pour nos os.
« J’ai été ostracisé par les nutritionnistes qui travaillent avec l’industrie laitière », estime-t-il. Le sujet est délicat pour ces industriels, dont le chiffre d’affaires annuel avoisine les 27 milliards d’euros. Les géants de l’agroalimentaire comme Danone n’ont aucun intérêt à voir les vertus des laitages remises en question. « On a dit que j’étais antilait, poursuit Thierry Souccar, c’est une caricature. En réalité, je questionne la recommandation de “3 laitages par jour” préconisés par le ministère de la santé. »

A son tour, le professeur Henri JOYEUX parle du lait de vache qui est dangereux pour l’homme et il explique pourquoi !Faut il encore boire du lait


SOURCE :   lemonde.fr
RETROUVEZ LE SITE DU PROFESSEUR JOYEUX ET SES LIVRES 

Mardi 29 mars 2016  –  LE SOLER  66
CONFÉRENCE: “NUTRITION ET PRÉVENTION DES MALADIES DE CIVILISATION…”, par le Professeur Henri JOYEUX, chirurgien, cancérologue,  dans le cadre des “Rendez-vous de la Connaissance”, à partir de 21h, Salle des Fêtes du Soler. Entrée libre et gratuite. Renseignement, Mairie du Soler, 04.68.92.10.12.
Compléments alimentaires Ruedesplantes

logo alimentation

Share Button

Une poule sur un oeuf dur

Cliquez pour écouter…!
Les uns après les autres S V P
C’est pas une poule au pot pourri..
.!

          A  CHACUN  SA  POULE

La poule à Papy AH SI VOUS CONNAISSIEZ MA POULE (m chevalier)

La cocotte minute à Mamie viens poupoule

le roi chanteclercPapa pouleLa poule à bijoux ( eric  toulis)

Ma Mère poule          la poule zazou ( C Trenet)

La poule à mon frangin     fais la poule (sebasto)

 La poule à ma frangineCACA POULE


La poule du Choupinetpicoti et picota un  poule sur un murhistoire de la petite poule rousse

Ma poule  à moooaaaa le poulailler (alain  souchon)


QUELLE FAMILLE….! DU CLASSIQUE SVP
la poule  de JP Rameau - 6 concert pour clavier
Pour Pâques on écoute du Rameau
En savoir plus sur Jean Philippe RAMEAU (wikipédia)

PAPY LAISSE TOUTE LA LISTE….JE VEUX  L’ÉCOUTER ..!


barre bleue

     

POUR APPRENDRE
A FAIRE UNE COCOTTE EN PAPIER
AUSSI  BELLE QUE CELLE LA…

VIENS PAPY ...! on va chez Hugo le roi de la cocotte en papier   Cliquez on y va mais doucement ..!

 barre bleue

Chou Fleur (pour me retrouver je suis là  au menu tous les mercredis)


2223

barre bleue

Share Button

LIVRES : Les yeux fardés – Lluis Llach

 BLOC NOTE LITTÉRAIRE

par Chou Blanc

Paroles d’hommes

AmazoneFNAC   PRIX  22. 80 €
Merci à jacques de nous le faire découvrir

Les yeux fardés

Lluis LLACH

Lluís Llach est né en 1948 à Gérone.
Figure de proue du combat pour la culture catalane pendant le franquisme, il s’exile à Paris et débute sa carrière française à l’Olympia en 1973.
Il se consacre depuis 2007 à une fondation créée au Sénégal pour venir en aide aux enfants défavorisés.
Il publie en 2015 chez Actes Sud son premier roman intitulé Les yeux fardés.

lls sont quatre inséparables (deux garçons et deux filles), nés en 1920, qui traversent les rives de l’enfance dans le quartier populaire d’une Barceloneta aux ruelles bigarrées, aux senteurs maritimes, à la culture ouvrière militante.
Après l’âge tendre des premiers émois, les personnalités s’affirment et les destinées s’esquissent. Pour les deux filles, du moins. Les balises de l’avenir se font plus fluctuantes pour les garçons quand ils découvrent la passion qui les unit.
Si la proclamation de la République leur ouvre les voies de l’espérance, très vite la guerre civile rebat les cartes et conduit les amis au chaos.
Après vingt ans d’errance à s’abîmer à travers le monde pour fuir le souvenir douloureux de l’“Ami aimé”, le rescapé de cet amour fou regagne sa terre natale pour porter le châtiment qui signe son retour à la vie.

LE CHOURISTE

Ode vibrante à Barcelone l’irréductible et à son peuple enivré de rêves libertaires, ce roman trace avec une grande finesse l’expérience guerrière de ces héros sans grade, nimbée de la nostalgie douce-amère des désillusions perdues.
Qu’il dénonce les stigmates du franquisme dans les consciences, l’opprobre jeté sur les amours “maudites” ou l’immuable joug des puissants, Lluís Llach est en littérature, comme à la scène, une conscience en alerte, un résistant éternel.


Lecture de Philippe. Les yeux fardés – Lluís Llach

cliquez l’image vous y allez

barre bleue

ILS L’ONT DIT SUR LE NET
Présentation de Lluís Llach et de son roman “Les yeux fardés” par la journaliste du Devoir, Lisa-Marie Gervais, dans le cadre de la projection du film Yayoma au Festival international de la littérature de Montréal.

Ariane Singer, Le Monde des Livres
« Barcelone intime (…) un hymne amoureux et vibrant au peuple catalan.  »

Onlalu
« Un grand roman populaire, une ode à la liberté et à l’amour qui nous touche en plein cœur.  »

Jean-Rémi Barland, La Provence
« Une fiction bouleversante d’authenticité , tenue par une langue incandescente qui se veut une ode vibrante à Barcelone, à son esprit de résistance, aux sans-grades qui se battirent pour la liberté autant qu’un hymne d’amour délivré de ses chaînes et des conventions habituelles (…). Lluis Llach veut toucher les cœurs, les consciences, avec un sens aigu de la poésie.  »

LA CHOUETTE A DEJA ÉVOQUÉ A TRAVERS LES CHANTEURS CATALANS
LES  DOULOUREUSES ANNÉES DE GUERRE CIVILE ET DE FRANQUISME


MARIA DEL MAR BONNET  ; Que me volen aquesta gent 
Espagne cette guerre si vile qui n’en finit pas…!
             

Recordaté es la Division azul..!                                         

barre bleue
Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

Share Button