Archives par étiquette : jésus

C’ est quoi l’assomption Mamy..?

Le 15 août est la grande fête religieuse de l’été et de la période des congés.
Pendant nos vacances, arrêtons nous pour réfléchir et célébrer la Vierge Marie.
Le 15 août  nous rapproche de Marie et nous rappelle qu’elle veille sur nous chaque jour.
Nous avons au ciel une Mère qui intercède pour ses enfants.

Dans la  série « Des femmes et Jésus « .
Nous ne pouvions que commencer par MARIE sa mère..!
Nous viendrons, de temps à autre, vous faire croiser la route de celles qui souvent méconnues étaient pourtant si présentent sur le chemin de Jésus.

barre verte

PEINTURE DE MURILLO

– C’ est quoi l’assomption Mamy..?

IL S’AGIT DE L’ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE
MON CHOUPINET

Musique d’ambiance

 L’Assomption de Marie au ciel

Au terme de sa vie terrestre, Marie, la mère de Jésus, a été « élevée corps et âme » au ciel. L’Assomption de Marie est souvent confondue avec l’Ascension du Christ,  Marie a été enlevée au ciel tandis que Jésus est monté au ciel. L’assomption ne veut pas dire que Marie n’est pas morte. Elle est morte comme toute personne humaine, comme Jésus lui-même est mort.

  Dans l’Église catholique, l’Assomption de la Vierge Marie est un dogme, c’est-à-dire une vérité de la foi qui fait autorité

Mais pour moi Mamy, c’est quoi la fête de l’Assomption…?

Le 15 août est la grande fête religieuse de l’été et de la période des congés. Pendant nos vacances, arrêtons nous pour réfléchir et célébrer la Vierge Marie. Le 15 août  nous rapproche de Marie et nous rappelle qu’elle veille sur nous chaque jour. Nous avons au ciel une Mère qui intercède pour ses enfants.

 La fête de l’Assomption  élève notre esprit : Marie par son assomption au ciel est déjà ce que nous serons. Elle nous invite à  nous élever spirituellement au-delà de nos préoccupations purement terrestres et à nous rendre attentifs aux valeurs importantes que nous négligeons souvent.
Aujourd’hui, notre regard doit s’élever vers le ciel de toutes nos espérances.

Mamy tu connais une prière pour la fête de l’Assomption ?

Aujourd’hui,
notre regard doit s’élever
vers le ciel de toutes nos espérances.

Marie, notre soeur Marie,
fille de notre terre,
est élevée dans la gloire
parce qu’elle est aussi
la mère de notre Dieu.

Marie est la première
à pouvoir placer ses pas
dans les pas de son fils…
…jusqu’au bout du voyage.

Nos chemins, eux aussi,
conduisent à la gloire.
Nous ne le voyons pas,
mais Marie nous le dit
par son Assomption.

Toi, Notre-Dame,
consolide en nos coeurs
la foi et l’espérance
et remplis-nous de cet amour
qui vaincra toute mort
le jour de notre propre assomption.

CHOUPINETTE CONNAIS-TU L’HISTOIRE DE L’ASSOMPTION…?

Consécration de la France à Marie en 1638. Vœu de Louis XIII et fête de l’Assomption.

Lors ce qu’il eu la certitude d’avoir un enfant (Louis XIV né en 1638) après 22 ans de mariage, Louis XIII en reconnaissance fit la consécration de la France à Marie.
C’est à Toulouse que ce voeux a été fait, dans la chapelle des pénitents bleus.
Il déclare, le 10 février 1638, qu’il prend la très sainte vierge comme protectrice et patronne du Royaume de France. 

Il demande que tous les ans, le jour de la fête de l’Assomption, on fasse, dans toutes les églises, commémoraison de la consécration de la France à Marie à la Grande Messe et qu’après les vêpres on fasse une procession solennelle. 

Le 15 août fête nationale en France

Le 15 août fut longtemps le jour de la fête nationale en France et le demeurera jusqu’à la fin de l’empire, mais il faut dire que c’était le jour anniversaire de la naissance de l’Empereur Napoléon Ier.
Celui-ci, qui est né le 15 août 1769, a fait du 15 août la Saint Napoléon qui redeviendra la fête de l’Assomption à la Restauration.
L’histoire de la fête nationale en France a une période un peu  complexe. Le 14 juillet est fête nationale depuis 1880.

Share Button

SIMON DE CYRÈNE : Premier Saint noir

les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques (la maladie est grave… !) on m’’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur donner du vocabulaire de ma grand-mère impotente.

Vu leur sénilité précoce ( non y a que ça qui est précoce ) nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des mots …..
et aujourd’hui SIMON DE CYRÈNE : Premier Saint noir…..

SIMON c’est l’homme qui porte la croix dans les évangiles

Simon de Cyrène est un personnage biblique du Nouveau Testament qui, d’après les évangiles, fut réquisitionné par les soldats romains pour aider un temps Jésus sur le chemin du Calvaire, là où il fut crucifié.
Il n’est mentionné nulle part ailleurs dans les Saintes Écritures.

On le trouve dans les trois évangiles  :

  • dans l’évangile selon Matthieu : « En sortant, ils trouvèrent un homme de Cyrène du nom de Simon, et le requirent pour porter sa croix » (Matthieu) ;
  • dans l’évangile selon Marc : « Ils requièrent pour prendre sa croix un passant qui revenait des champs, Simon de Cyrène, le père d’Alexandre et de Rufus (en) » (Marc) ;
  • dans l’évangile selon Luc : « Comme ils l’emmenaient, ils mirent la main sur un certain Simon de Cyrène qui revenait des champs, et le chargèrent de la croix pour la porter derrière Jésus » (Luc).

En revanche, dans l’évangile selon Jean, Jésus porte lui-même sa croix :
« Celui-ci, portant lui-même sa croix, sortit de la ville pour se rendre à l’endroit appelé « Lieu du Crâne » (en hébreu : Golgotha) » (Jean4).

Le tableau du XVIe siècle du peintre florentin Biagio d’Antonio (1466-1515), intitulé Le portement de croix est exposé au musée du Louvre à Paris.

Sa ville d’origine de Simon est Cyrène, qui était une colonie grecque en Afrique du Nord (Libye) où vivait une importante communauté juive.
La mention de ses fils, Alexandre et Rufus, (dans l’évangile de Marc) suggère qu’il est resté en contact avec la communauté chrétienne primitive, et qu’il était lui-même peut-être devenu chrétien.

Ses fils seraient devenus missionnaires. La tradition voit Rufus décliné en Ruf comme premier évêque d’Avignon.

.

.

Dans le tableau ci-dessus, on voit Simon de Cyrène tirant tristement une corde nouée à la ceinture du Christ, l’aidant ainsi à avancer. Il tient aussi le panneau ironique « INRI » (Jésus de Nazareth roi des Juifs) et les clous destiné à la crucifixion. la brutalité des soldats est fortement suggérée.

Par ce tableau, Biaggio d’Antonio réussit à concilier les différentes versions des apôtres : Jésus porte seul sa croix, mais Simon de Cyrène est tout de même présent pour l’aider à avancer.

Une légende fit de Simon de Cyrène le premier saint chrétien noir.

Un homme substitué à Jésus sur la croix
selon une thèse ésotérique

Simon de Cyrène porte la Croix, procession du Vendredi Saint à Ulm (2011)

Selon certains courants gnostiques , Simon de Cyrène a été crucifié à la place de Jésus.
Pourquoi Jean l’évangéliste élimine t il  la figure de Simon de Cyrène présente dans les trois autres évangiles…???
Certains propose l’hypothèse suivante pour expliquer cette disparition :
Au moment de la composition de cet évangile, des courants gnostiques avaient peut-être déjà commencé à nier la crucifixion de Jésus (idée centrale dans l’hérésie chrétienne des premiers siècles) et à affirmer que quelqu’un était mort à sa place sur la croix.

Dès lors, l’évangile de Jean aurait supprimé toute mention de Simon de Cyrène, pour détourner l’attention de ce personnage « ambigu », puisque portant la croix de Jésus, Simon apparaissait comme un autre Jésus, et se prêtait un peu trop bien à des considérations sur une possible confusion, ou substitution d’identité
Cette thèse ésotérique découle peut-être d’une interprétation de la version de Matthieu, relativement ambigüe, où ce serait à Simon de Cyrène à qui  l’on donnerait du vin à boire et que l’on crucifierait ensuite.
« …ils trouvèrent un homme de Cyrène, du nom de Simon, et le requirent pour porter sa croix. Et ils arrivèrent à l’endroit qu’on appelle Golgotha, qui est le lieu du Calvaire. Et ils lui donnèrent du vin à boire, mêlé de fiel. Après quoi ils le crucifièrent… »

chouette-profSiméon Niger
Dans le livre des Actes des Apôtres, au chapitre 13, est mentionné parmi les prophètes et les docteurs de l’Église d’Antioche, un certain « Syméon appelé Niger », ce qui signifie « le noir ».



Marie Dubois commente….

chouette-profCinquième station

La cinquième « station » du chemin de croix, dite du portement de croix, commémore cet épisode de la Passion du Christ.

Dans un film de 1965 consacré à la vie du Christ, The Greatest Story Ever Told, c’est Sidney Poitier qui incarne le rôle de Simon de Cyrène.

SOURCE :    SITE une-autre-histoire.org/simon-de-cyrene

POTACHE

Share Button

PENTECÔTE: Dialogue avec lui


Vos poèmes, vos poèmes préférés – Les livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller….

Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…

Aujourd’hui le dialogue de chou blanc

Dialogue avec lui…

alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues– Je viendrai, je viendrai.
– Tu n’as pas à venir puisque je suis là.
– j’ai peur de te perdre et me perdre avec toi.
– Quand partiras-tu ?
– Quand je ne serai plus en toi… !
– Mais que deviendras tu quand je serai plus là ?
– Ce morceau de moi ne me manquera pas
– Mais moi ce morceau de toi me manque déjà
– Impossible puisque dés lors, c’est toi qui sera en moi… !
– Aurons nous ensemble autant d’élans du cœur,
– Plus encore, puisque nous ne serons plus qu’un cœur
– Mais pour qui battra t il ? Puisque je ne serai plus là… ?
– Pour les tiens et tous les hommes de la terre
– Mais tu sais qu’il bat pour toi et tu n’es pas sur terre… ?
– Oui, il battra surtout pour moi, puisque je serai toi
A toi

(Chou Blanc – 23 mai 2010)

RESTOUT Jean, la Pentecôte, musée du Louvre, aile Sully, 2eme étage,

Qu’est ce que la Pentecôte
La Pentecôte est des plus grandes fêtes chrétiennes. Eclairage sur ce temps important de l’année liturgique. (cinquantième (jour après Pâques)

Les origines juive de la Pentecôte
A l’origine, la Pentecôte est une fête juive, comme Pâques. Une fête agricole devenue une fête religieuse.
Dans un second temps, la Pentecôte prendra un sens religieux.


La Pentecôte après la résurrection : la Pentecôte chrétienne

– 50 jours après la résurrection du Christ. « Quand le jour de la Pentecôte fut arrivé, ils (les apôtres) se trouvèrent tous ensemble. Tout à coup survint du ciel un bruit comme celui d’un violent coup de vent. La maison où ils se tenaient en fut toute remplie ; alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues ».

Ainsi, la Pentecôte chrétienne est la fête du don de l’Esprit Saint.

La Pentecôte que fêtent les chrétiens célèbre la naissance de l’Église, ce nouveau peuple de Dieu, aux dimensions universelles, qui a pris forme lorsque Jésus ressuscité « a reçu du Père l’Esprit Saint promis et il l’a répandu » sur le groupe de ses apôtres et disciples qui ont cru en Lui et ont reçu la mission d’être ses témoins partout dans le monde.

A la Pentecôte, les peuples divisés se retrouvent unis lorsque l’Esprit Saint se manifeste. L’humanité est appelée à vivre cette unité, non pas sans Dieu mais en lui.
retour sur la rubrique du même tabac

CHOU BLANC      

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

Mamy, qu’est ce que l’Ascension..?


VETEMENTS ET ACCESSOIRES      SANTÉ ET SOINS DU CORPS     VOYAGES VALISES

Rembrandt (1606-1669) ; L' Ascension du Christ ; huile sur toile, 1636. 92.7 x 68.3 cm

BLOC FRATERNITÉ
par Chou blanc

Mamy, qu’est ce que l’Ascension, une fête?
un jour férié?

L’ASCENSION

Dans la continuité de Pâques

Logo mamy raconte D

L’Ascension est dans la continuité de la résurrection du Christ.

Cette fête a lieu le quarantième jour après Pâques : puce-jaune.jpg le vendredi saint : Jésus est crucifié.
le dimanche de Pâques : Jésus est ressuscité (le 3e jour).
le jeudi de l’Ascension : Jésus monte au ciel (le 40e jour).

L’Ascension est donc la dernière apparition de Jésus à ses disciples 40 jours après la Résurrection. Elle marque le départ du Christ de la vie terrestre. Il est élevé aux Cieux sous les yeux de ses disciples.

La célébration de l’Ascension ne semble pas être extraordinaire en tant que telle :

 à Noël, on annonce la bonne nouvelle de l’avènement de Jésus ;
à Pâques, on annonce la bonne nouvelle de la résurrection de Jésus ;
à la Pentecôte, on annonce la bonne nouvelle de l’avènement du Saint Esprit.

Ces évènements sont importants pour le salut de l’homme. Certain diront que l’Ascension n’est porteur d’aucune bonne nouvelle pour l’humanité ! De plus, cette évènement concerne Jésus et lui seul… C’est Jésus qui s’en va, Jésus qui nous quitte. Pourtant, c’est un moment de la vie du Christ qui est capital pour les hommes.

– MAMIE, as tu un tableau de peintre à me montrer ?

– Nous vous avions à Pâques présenté le tableau de DALI ….le voir
– Voici aujourd’hui (cliquez dessus  pour les agrandir):
– celui de REMBRANDT en haut
– celui  de  GAROFALO ci-dessous ( à gauche)
Garofalo, Ascension du Christ, 1510-1520.
Galerie Nationale d’Art Antique, Rome.
– celui  de  Hans Suess VON KULMBACH ci-dessous (droite)  –  Musée de New York

Garofalo, Ascension du Christ, 1510-1520. Galerie Nationale d’Art Antique, Rome. Hans Suess VON KULMBACH - Musée de New York 

Logo mamy raconte D– « Tu vois ma Choupinette, pour apprécier ces œuvres d’art, il était nécessaire que je te donne un minimum d’explications sur l’Ascension….
Crois moi, il en est de même pour bien d’autres œuvres d’inspirations religieuses…. Je t’en monterai d’autres si tu viens avec moi pour la Pentecôte …. »

logo papy mamy raconte– « Les sources essentielles du récits de l’ascension de Jésus de Nazareth après l’épisode de la Résurrection se trouvent dans les textes écrits par  Luc qui est le seul parmi les évangélistes à raconter cet épisode  »
Luc 24, 50-53

« – Il les conduisit jusque vers Béthanie, et, ayant levé les mains, il les bénit.
Pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux, et fut enlevé au ciel.
Pour eux, après l’avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie;
et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu. »


Restez svelte 160px
retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

  RETRO :
C’est du même tabac…..

4602

Share Button