Archives par étiquette : jésus

C’ est quoi l’assomption Mamy..?

Le 15 août est la grande fête religieuse de l’été et de la période des congés.
Pendant nos vacances, arrêtons nous pour réfléchir et célébrer la Vierge Marie.
Le 15 août  nous rapproche de Marie et nous rappelle qu’elle veille sur nous chaque jour.
Nous avons au ciel une Mère qui intercède pour ses enfants.

C’est le jour que j’ai choisi pour ouvrir la nouvelle série de la rentrée « Des femmes et Jésus « .
Nous ne pouvions que commencer par MARIE sa mère..!
Nous viendrons, de temps à autre, vous faire croiser la route de celles qui souvent méconnues étaient pourtant si présentent sur le chemin de Jésus.

barre verte

PEINTURE DE MURILLO

 IL S’AGIT DE L’ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE MON CHOUPINET

Musique d’ambiance

 L’Assomption de Marie au ciel

Au terme de sa vie terrestre, Marie, la mère de Jésus, a été « élevée corps et âme » au ciel. L’Assomption de Marie est souvent confondue avec l’Ascension du Christ,  Marie a été enlevée au ciel tandis que Jésus est monté au ciel. L’assomption ne veut pas dire que Marie n’est pas morte. Elle est morte comme toute personne humaine, comme Jésus lui-même est mort.

  Dans l’Église catholique, l’Assomption de la Vierge Marie est un dogme, c’est-à-dire une vérité de la foi qui fait autorité

Mais pour moi Mamy, c’est quoi la fête de l’Assomption…?

Le 15 août est la grande fête religieuse de l’été et de la période des congés. Pendant nos vacances, arrêtons nous pour réfléchir et célébrer la Vierge Marie. Le 15 août  nous rapproche de Marie et nous rappelle qu’elle veille sur nous chaque jour. Nous avons au ciel une Mère qui intercède pour ses enfants.

 La fête de l’Assomption  élève notre esprit : Marie par son assomption au ciel est déjà ce que nous serons. Elle nous invite à  nous élever spirituellement au-delà de nos préoccupations purement terrestres et à nous rendre attentifs aux valeurs importantes que nous négligeons souvent.
Aujourd’hui, notre regard doit s’élever vers le ciel de toutes nos espérances.

Mamy tu connais une prière pour la fête de l’Assomption ?

Aujourd’hui,
notre regard doit s’élever
vers le ciel de toutes nos espérances.

Marie, notre soeur Marie,
fille de notre terre,
est élevée dans la gloire
parce qu’elle est aussi
la mère de notre Dieu.

Marie est la première
à pouvoir placer ses pas
dans les pas de son fils…
…jusqu’au bout du voyage.

Nos chemins, eux aussi,
conduisent à la gloire.
Nous ne le voyons pas,
mais Marie nous le dit
par son Assomption.

Toi, Notre-Dame,
consolide en nos coeurs
la foi et l’espérance
et remplis-nous de cet amour
qui vaincra toute mort
le jour de notre propre assomption.

CHOUPINETTE CONNAIS-TU L’HISTOIRE DE L’ASSOMPTION…?

Consécration de la France à Marie en 1638. Vœu de Louis XIII et fête de l’Assomption.

Lors ce qu’il eu la certitude d’avoir un enfant (Louis XIV né en 1638) après 22 ans de mariage, Louis XIII en reconnaissance fit la consécration de la France à Marie.
C’est à Toulouse que ce voeux a été fait, dans la chapelle des pénitents bleus.
Il déclare, le 10 février 1638, qu’il prend la très sainte vierge comme protectrice et patronne du Royaume de France. 

Il demande que tous les ans, le jour de la fête de l’Assomption, on fasse, dans toutes les églises, commémoraison de la consécration de la France à Marie à la Grande Messe et qu’après les vêpres on fasse une procession solennelle. 

Le 15 août fête nationale en France

Le 15 août fut longtemps le jour de la fête nationale en France et le demeurera jusqu’à la fin de l’empire, mais il faut dire que c’était le jour anniversaire de la naissance de l’Empereur Napoléon Ier.
Celui-ci, qui est né le 15 août 1769, a fait du 15 août la Saint Napoléon qui redeviendra la fête de l’Assomption à la Restauration.
L’histoire de la fête nationale en France a une période un peu  complexe. Le 14 juillet est fête nationale depuis 1880.


1992

Share Button

La transfiguration du Christ ….. et l’enfant épileptique

C’est aujourd’hui la transfiguration du Christ quésaco PAPY..?

PAPY DIS MOI…. ?  C’EST QUOI LA TRANSFIGURATION DU CHRIST…?

 La Transfiguration est le dernier tableau peint par Raphaël, commencé en 1518, inachevé de sa main en 1520, date de sa mort. Il est conservé dans la basilique Saint Pierre

 

La Transfiguration est un épisode de la vie du Christ où son apparence physique change pendant sa vie sur terre, révélant ainsi sa nature divine. Selon la Bible, cet épisode se situe après la multiplication des pains, au moment où les disciples reconnaissent en lui le Messie. Au cours de la fête des tentes, il se serait rendu sur le mont Thabor avec ses disciples Pierre, Jacques et Jean et se serait alors métamorphosé. Son visage changea et ses vêtements devinrent d’un blanc éclatant en présence de Moïse et Élie, à droite, reconnaissable aux tables de la loi qu’il tient entre les bras.

L’ART ET LA PALETTE AU CHOU

HISTOIRE DU TABLEAU DE RAPHAËL

La Transfiguration a été commandée à Raphaël par le cardinal Jules de Médicis (futur Clément VII). Raphaël mourut d’un accès de fièvre en avril 1520. Il n‘eut pas le temps d‘achever le tableau. C‘est donc son atelier (probablement Giulio Romano) qui s‘en chargea. Le cardinal Jules de Médicis fit finalement don du tableau à l’église San Pietro in Montorio de Rome où il resta exposé de 1523 à 1797. Le Pape Pie VI fut contraint de le céder à la France en 1797 par le traité de Tolentino (le traité autorisait les commissaires français à prélever cent œuvres parmi les collections pontificales). Il rejoignit alors le Museum Central des Arts, l’actuel Musée du Louvre, puis fut restitué au Pape Pie VII à la chute de l’Empire. En 1817, il entra à la Pinacothèque du Vatican.

COMPOSITION  DU TABLEAU DE RAPHAËL

Le tableau comporte deux parties narratives distinctes :

La partie supérieure montre la Transfiguration sur le mont Thabor, le Christ flottant devant des nuages illuminés, entre les prophètes Moïse et Élie, au-dessus de Pierre, Jacques et Jean.

JÉSUS THAUMATURGE ET PREMIER GUÉRISSEUR
La partie inférieure montre les apôtres et les croyants, impuissants devant la possession démoniaque d’un garçon. L’apparition du Christ le libère miraculeusement de sa maladie
Cette scène tirée de Mathieu 17, est immédiatement suivie d’une histoire ou il est question de la guérison d’un garçon possédé, et c’est ce que décide de représenter Raphaël dans la partie inférieure.

Si le moment de la scène précédente semble être d’un long silence, les nombreux personnages à droite de la partie basse semblent tous pris de panique aux côtés du jeune garçon possédé et de son père vêtu de vert, qui le supporte. L’enfant adopte une posture bras écartés, un vers le ciel, l’autre vers le sol, les yeux révulsés.
À gauche, les apôtres, qui ne parviennent pas à guérir l’enfant, sont également pris d’une panique lisible dans leurs gestes, regards, mimiques, bras tendus…


L’ENFANT ÉPILEPTIQUE: 

 transfiguration-raphael-detail-partie-basse-enfant-epileptiqueChez les trois évangélistes cet épisode de l’enfant épileptique suit  la transfiguration.

Entouré de Pierre, Jacques et Jean, témoins de sa transfiguration, Jésus voit un attroupement: les neuf disciples dialoguent avec les scribes au milieu d’une grande foule. Surprise de le voir, celle-ci accourut à lui. Elle cherchait une solution au grand problème qui venait de surgir. Ses disciples n’avaient pas su guérir l’enfant.

Le Nouveau Testament décrit une maladie avec un tel luxe de détails les symptômes d’une maladie attribuée à un esprit ou un démon.
C’est un esprit muet et sourd qui empêche l’enfant d’entendre et de parler. Il se saisit de lui, le précipite à terre et le fait entrer en convulsion. Il écume alors, grince des dents et devient tout raide, il tombe parfois  dans le feu ou dans l’eau. On  précise même  que l’enfant était lunatique, c’est-à-dire un de ces malades considérés comme influencés par les phases de la lune. Ce sont là les symptômes patents de l’épilepsie, attribuée à l’emprise d’un démon. Rencontrant les disciples, alors qu’il cherchait Jésus, le père leur avait demandé de guérir son fils unique, mais ils en avaient été incapables. 

Jésus donne un ordre bref qui contient une promesse: « Amenez-le-moi ».

Et dès que l’enfant est en présence du Christ, il est sujet à une violente crise. Crise d’épilepsie aux symptômes décrits plus haut. Mais ce n’est pas un cas d’épilepsie ordinaire.
La crise est déclenchée à l’instant où le gamin apparaît devant le Seigneur et attribuée à l’esprit qui habite en lui.
Il y a donc à la fois épilepsie et possession démoniaque.
Le démon ne supporte manifestement pas la présence du Christ, de celui qui est plus fort que lui et venu pour le vaincre.

Il est clair qu’il est l’auteur de la maladie et l’agent de la crise.

LES DISCIPLES ONT ÉCHOUÉ….. CAR ILS ONT DOUTÉ…!

Ce père qui accompagne son unique enfant  croit en Jésus , mais sa foi est bien faible et il s’adresse à lui en ces termes
. « Si tu peux quelque chose…, si par hasard tu es plus fort qu’eux »
Jésus.
s’est exclamé « Race incrédule« ,. Il ne s’agit pas de savoir si je peux ou non faire ce miracle, mais si ce père a assez de foi pour m’en croire capable. S’il croit et ne doute pas, il obtiendra ce qu’il désire.

Esprit muet et sourd, je te l’ordonne, sors de cet enfant!

Jésus guérit le garçon en chassant le démon qui habitait en lui. Il veut une guérison totale et définitive. L’esprit impur doit sortir et ne plus jamais revenir en lui.
Au moment où il sort, l’enfant est inerte, dans le coma, à tel point qu’on le croit mort.
Mais le Seigneur parachève son miracle. Il le réanime et le relève.
Il rend à son père un garçon instantanément et complètement guéri. 

Pourquoi n’avons-nous pu chasser cet esprit?

Jésus s’entretient ensuite avec ses disciples en insistant sur leur manque de foi, source de leur échec.
Ils ont échoué, alors que le Christ leur avait donné pouvoir sur les démons…… alors qu’il existe une foi dite charismatique ou héroïque qui déplace des montagnes.

Jésus attendait des douze qu’ils fassent des miracles sans douter de leur pouvoir, car il leur avait ordonné d’en faire et les en avait rendus capables.

Mais pour accomplir des prodiges, il faut recourir à la prière. Sans elle, le pouvoir accordé par le Christ reste inopérant.

 » – Merci à CHOU BLANC de nous, avoir convaincus de commenter aussi l’épisode de l’enfant épileptique »wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs

Chou Blanc  – « Pour moi en effet , c’est le témoignage que la foi est guérisseuse…. mais le doute paralysant pour nous les magnétiseurs »
(
A Laureen ma petite épileptique… en attente que Jésus vienne me donner quelques leçons et me remplacer auprès d’elle… sans aucun doute aujourd’hui)

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez

Chou Blanc     

RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

Le film Marie Madeleine est un portrait authentique et humaniste…




BLOG 
de  MAMY KT


– Mamy ne fait pas que du point de croix

Les femmes sont intimement associées à la
résurrection de Jésus, presque autant que le bleu l’est à la mer.

Les évangiles ne racontent-ils pas qu’elles
sont les premières à avoir vu Jésus vivant et à l’avoir annoncé ?

Elles sont quelques-unes, dont Marie de Magdala, disciples qui suivaient Jésus depuis la Galilée et qui lui sont restées fidèles jusqu’à la mort,

C’est à elles que deux hommes en habits éblouissants ont révélé que celui
qu’elles cherchaient était vivant et qu’il les précédait en Galilée, là où sont
tous les gens venus d’ailleurs

C’est à elles que Jésus s’est montré et à qui il a parlé, pour la première fois après sa mort.
Ce sont elles qui, bravant leur peur, puis les railleries, ont annoncé la Résurrection aux autres disciples.
Les quatre évangélistes le rapportent….. la chose n’est pas si fréquente

Un film témoigne pour l’une d’entre elles
MARIE MADELEINE

J’ai aimé …… Mais peut être ne suis je qu’une
Mamy KT

A vous de voir avec quelques extraits et quelques témoignages…   Laissons les parler….

MARIE MADELEINE
Bande Annonce VF (2018)

Découvrez la bande annonce du film MARIE MADELEINE réalisé par Garth Davis.

MARIE MADELEINE est un portrait authentique et humaniste de l’une des figures spirituelles les plus énigmatiques et incomprises de l’histoire.
Le biopic biblique raconte l’histoire de Marie (Rooney Mara), une jeune femme à la recherche d’un nouveau mode de vie.
Contrainte par les hiérarchies de l’époque, Marie défie sa famille traditionnelle de rejoindre un nouveau mouvement social dirigé par le charismatique Jésus de Nazareth (Joaquin Phoenix).
Elle trouve rapidement sa place tant dans le mouvement qu’au cœur d’un voyage qui mènera à Jérusalem.

Écrit par Helen Edmundson et Philippa Goslett, MARIE MADELEINE est réalisé par Garth Davis
Avec:  Rooney Mara, Joaquin Phoenix, Chiwetel Ejiofor, Tahar Rahim.
Date de sortie au cinéma : 28 mars 2018
Genre : Historique, Biopic
Bande Annonce VF © 2018 – Universal Pictures France

 ILS L’ONT DIT SUR LE NET

Garth Davis, réalisateur du magnifique « Lion » signe cette adaptation biblique centrée sur la figure féminine de Marie Madeleine, personnage mystérieux et incompris, très souvent jugée à tort de prostituée…

J’ai été plutôt surpris de voir les mauvaises critiques que le film a reçu car, outre un récit d’une grande lenteur, tout est d’une qualité maitrisée et séduisante.
Une véritable histoire démentant les préjugés est construite autour d’elle ; fille de pêcheur, elle refuse de se marier et de vivre un destin tout tracé.
Son comportement rentre en désaccord avec les moeurs et devient problématique si bien qu’on la croit possédée.
C’est dans cette incompréhension avec son entourage que sa foi envers Dieu se déploie jusqu’à dominer sa raison d’être en la menant sur le chemin de Jésus, supposé Messie aux puissants pouvoirs.
L’interprétation de Rooney Mara est captivante, pleine d’empathie, de quiétude et de grâce sur la couche d’un feu ardent et palpable. Son binôme avec Joaquin Phoenix est intense : à la fois humain et mystique, c’est avec pudeur et audace qu’il campe Jésus de Nazareth, rôle auquel bon nombre d’acteur se prendrait le pied dans le cliché !
Les dialogues sont habités et repose la question de la légitimité de la foi et du pouvoir que nous avons en chacun de nous de la convoquer. L’émotion est tangible, marquée par des personnages secondaires justes (Tahar Rahim détourne toutes les idées reçues sur Judas) et une quête vers Jérusalem guidée par l’espoir d’une nouvelle ère.
Même sans être croyant, on sait tous comment ça finit, et malgré cette prévisibilité, une certaine émotion se dégage, au service de l’Histoire, au service d’une vérité oubliée.
J’ignore le degré de liberté qu’ont pris les scénaristes sur les écrits mais, malgré quelques temps morts qui auraient pu être déjoué, le propos résonne encore aujourd’hui : enfermés dans nos idéologies respectives, on s’arrête aux idées reçues et il est difficile d’avancer ensemble sur un même pas afin d’éviter les confrontations.

La Marie Madeleine de Mara reflète alors la paix intérieure, la conviction et l’altruisme, qualités rarement communes à chacun de nos jours…

L’AlsacienMarseillais

Jésus les mystères révélés

Vénéré par des milliards d´êtres humains, Jésus de Nazareth, l´homme le plus célèbre du monde, n´aurait laissé aucune trace tangible de son passage sur Terre… Vraiment ?

The Jesus Code est une série passionnante qui analyse la figure du Christ comme un personnage historique à part entière, par le biais de techniques scientifiques de pointe et de découvertes archéologiques récentes.

Ce docu-drama captivant enquête sur l´authenticité d´artéfacts afin d´apporter des éléments nouveaux sur la vie de Jésus :
le Suaire de Turin qui aurait servi à envelopper son corps après la crucifixion, les reliques de la Sainte-Croix et les ossements de Jean le Baptiste, ou encore les Évangiles de Judas et de Marie-Madeleine qui soulèvent bien des interrogations.
Les scènes reconstituées sont d´un esthétisme rare et font revivre cette époque lointaine dans un réalisme saisissant.

Voici pour vous tous l’épisode 6 sur Marie Madeleine

-Tu devrais leur dire que c’est sa fête aujourd’hui

Épisode 6 MARIE MADELEINE

LA VÉRITABLE HISTOIRE:
La Bible dépeint Marie Madeleine comme un soutien loyal à Jésus. Elle était au pied de la croix où il fut crucifié. C’est aussi elle qui découvrit le tombeau vide et qui fut le premier témoin de sa résurrection.
Sans jamais avoir le statut d’apôtre, elle en remplit tous les critères. Elle est souvent nommée dans les Evangiles.

Origine : Etats-Unis     Date de diffusion : 2015
Studio/Chaine : RMC Decouverte   Durée : 41 min      Titre original : The Jesus code


Déjà publiés
par MAMY KT

C’ est quoi l’assomption Mamy..?

Les femmes sont sur le chemin de croix depuis longtemps

Sainte Véronique et le voile de la sainte face

Sainte Marthe connue pour avoir donné hospitalité au christ

 

 

 

MAMY KT


Share Button