Archives mensuelles : août 2014

TOULOUSE : NOSTRE DAME DE GRASSE


On est quand même au top à la CHOUETTE …
La CHOUETTE est tombée sous le charme et veut aujourd’hui partager avec vous. 

En visite au musée des Augustins de TOULOUSE, nous avons souhaité vous faire partager notre escapade dans la salle capitulaire pour voir NOSTRE DAME DE GRASSE 

musee-des-augustins-toulouse-le-cloitreL’ART ET LA PALETTE AU CHOU
VISITE AU MUSÉE DES AUGUSTINS
DE TOULOUSE…

” NOSTRE DAME DE GRASSE “

Informations pratiques:
Lieu : MUSÉE DES AUGUSTINS –
Plein Tarif : 9?
Tous les jours, 10 h à 19 h
Renseignements : 05 61 22 21 82

NOSTRE DAME DE GRASSE

Entrée au musée des augustins de Toulouse avant 1805, Notre Dame de Grasse est considérée comme un des chefs d’oeuvre de la sculpture gothique toulousaine du XVe siècle.

Son origine et son histoire sont pourtant assez mal connues : datée, grâce à des rapprochements stylistiques, du milieu du XVe siècle, elle pourrait provenir de la chapelle d’axe de l’église des Jacobins de Toulouse, consacrée justement à Notre Dame de Grasse dans le courant du XVe siècle.
L’inscription « Nostre Dame de Grasse » est en langue d’oïl et sa graphie évoquerait plutôt les régions bourguignonne ou bourbonnaise.
L?inscription « Nostre Dame de Grasse » est en langue d?oïl et sa graphie évoquerait plutôt les régions bourguignonne ou bourbonnaise. À la période révolutionnaire, les armoiries ont été bûchées (effacées avec un outil de sculpteur) et ne permettent plus d?identifier le commanditaire.

À la période révolutionnaire, les armoiries ont été bûchées (effacées avec un outil de sculpteur) et ne permettent plus d’identifier le commanditaire.

Une composition pyramidale

La vierge, enveloppée dans les plis de sa robe, retenant de son genou gauche l’enfant remuant et joufflu, a le visage tourné dans une direction pratiquement opposée.

Cette Vierge à l’Enfant est assise, couronnée, tenant sur son genou gauche un Enfant Jésus qui paraît vouloir s’échapper.
La Vierge est représentée très jeune, d’une grande beauté. Sa chevelure dorée et ondulée est coiffée d’une couronne.
Son visage, très clair, est extrêmement délicat.
La bouche est joliment dessinée, le nez droit, les yeux en amande, son menton petit et rond.
Les carnations très pâles, la moue de son visage, la délicatesse du modelé, l?impression de fragilité contribuent à donner une expression à la fois mélancolique et rêveuse.
 Le visage de l’Enfant et celui de la Vierge ont des similitudes :
On retrouve les mêmes yeux bleus, le même teint clair et une semblable expression triste du visage.
Il est néanmoins potelé.

Il porte une tunique à collet montant qui découvre sa jambe et laisse apparaître son pied nu.

L’attitude de Marie est dynamique : elle tourne la tête dans une direction opposée à celle de l’Enfant.

Quelle est la composition d’origine ?

Une mouluration continue entoure la base ; il n’y a donc pas d’élément supplémentaire appartenant à ce groupe qui aurait pu en être détaché.
La composition chacun dans une direction opposée peut suggérer qu’ils regardaient quelqu’un ou quelque chose qui venait compléter la composition d’ensemble.

L’Adoration des Mages, tympan de l’Église Saint-Nicolas de Toulouse

Adoration des Mages
L’hypothèse d’une Adoration des Mages s’appuie sur les analogies avec les œuvres sculptées de deux portails figurant l’Adoration des Mages, à l’église Saint-Nicolas de Toulouse et à la cathédrale Saint-Alain de Lavaur (Tarn).

La Vierge assise entre deux donateurs
Le type de la Vierge assise entre deux donateurs semble trouver son origine dans l’art parisien.
(Notre-Dame de Paris vers 1260), figurant un roi et une reine de part et d’autre d’un Couronnement de la Vierge.
L?inscription « Nostre Dame de Grasse » traitée en relief, disposée de part et d?autre du blason fut probablement commandée par le mécène

La vierge et l’enfant pour un monument funéraire
Au bas de la sculpture, l’inscription en langue d’oïl, langue du Nord de la France, « Nostre
Dame de Grasse » évoque le « Je vous salue Marie pleine de grâce » et nous amène à faire l’hypothèse que la sculpture a pu être commanditée dans un contexte funéraire, pour un tombeau ou un gisant, peut-être entourée de ses donateurs.

Une restauration exemplaire a  permis de rendre à cette œuvre toute la délicatesse de sa polychromie d’origine.

Nostre Dame de Grasse a toujours été l’objet d’un attachement très particulier de la part du public.
La restaurer, et donc modifier son aspect, constituait une décision d’une portée considérable.
L’impulsion est finalement venue de l’ oeuvre elle-même, dont l’état de conservation devenait alarmant.

L’oeuvre a été plusieurs fois repeinte depuis le XVIe siècle, et ces repeints en se clivant lui ont donné un aspect chaotique.
Les documents d’archives ne livrent aucune indication sur les circonstances dans lesquelles la sculpture a été repeinte, entre le XVIe et la fin du XVIIIe siècle. Ce type d’intervention a pu être lié, comme c’est souvent le cas, à une rénovation architecturale de l’édifice dans lequel se trouvait l’oeuvre ou au déplacement de celle-ci dans un nouveau lieu.

La  polychromie originale

Comme la grande majorité des sculptures médiévales, Nostre Dame de Grasse est entièrement polychrome.
Si la palette de couleurs et les techniques décoratives utilisées sont caractéristiques de la fin du Moyen Âge, le style de la polychromie dénote un souci d’élégance et de raffinement exceptionnels.

Comme il est habituel à la fin du Moyen Âge, le peintre introduit un jeu contrasté de couleurs.
L’or localement ombré de glacis rouge, le bleu et le blanc sont attribués aux vêtements de la Vierge. Ceux de l’Enfant sont rouge carmin et vert.
La robe de la Vierge était peinte d’un bleu dont la vivacité n’est plus perceptible aujourd’hui, parsemé de fins décors dorés dont ne subsistent que des traces suggérant un motif en forme d’étoile.
Comme c’est souvent le cas, les repeints se sont progressivement éloignés de la conception chromatique d’origine. Le plus ancien reprend globalement des couleurs identiques à l’original, tandis que les suivants sont de moins en moins fidèles. Toutefois, à travers les siècles, la couleur bleue reste uniquement attribuée à la robe de la Vierge.

L’œuvre après restauration

Le dégagement de la polychromie originale, qui impliquait l’élimination de l’ensemble des repeints, a finalement été retenu pour plusieurs raisons :

– la polychromie originale était dans un état de conservation exceptionnel ;
– les repeints, en s’écaillant, tendaient naturellement à mettre à jour la polychromie originale, en particulier sur le cou de la Vierge ;
– Dans la pratique, le dégagement de la polychromie originale était donc réalisable et, sur le plan esthétique, l’intérêt d’une telle intervention était bien sûr considérable.

Elle permettait en effet de révéler la palette chromatique médiévale ainsi que l’acuité des reliefs sculptés qui avaient été empâtés par les repeints.

La surface de l’oeuvre devait, enfin, retrouver une unité visuelle que la conservation des repeints aurait entravée.


La restauration de “Nostre Dame de Grasse” – VF… par musee_augustins

SOURCE : site du musée de Augustins-  la mairie de Toulouse – étude sur la restauration
PHOTOS: Des sites et de Chou Blanc pour la CHOUETTE


retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

  RETRO :
C’est du même tabac…..

code promo ruedesplantesBannière ruedesplantes 468/60px

Share Button

RETROCHOUPOTEE AOUT : LE CHOURIANT – IL Y A QUELQUE CHOSE QUI CLOCHE

la retrospective et best   off du BLOC NOTE DU TOP2O DU BLOC NOTE DE LA
RETRO CHOUPOTEE
par le Chouriant

Le meilleur de la Chouette…
L’AILE ET LA CUISSE

Ce bloc note est destiné à nous lancer des fleurs même si parfois ce sont des crises en thèmes; c’’est une mesure de l’’audience et la taupe 20 du potager.

DANS SON COMMENTAIRE 2013 , LE CHOURIANT TITRAIT
“IL Y A QUELQUE CHOSE QUI CLOCHE” Voici pourquoi…..

LA CLOCHE SE DÉTACHE PENDANT LA MESSE
France AFP  18/08/2013 – 16:52

Les paroissiens de l’église de Saint-Pierre-du-Champ, en Haute-Loire, en sont quittes pour une grosse frayeur: pendant la messe, dimanche, la cloche d’une tonne s’est détachée, sans heureusement éventrer le plafond de l’église.

“Il y a eu un bruit énorme, on pensait que c’était une bombe“, a témoigné un paroissien septuagénaire. Seule une paroissienne a été très légèrement blessée au bras par des débris de plâtre tombés du plafond.

Vers 10 heures, l’une des deux cloches s’est décrochée, la pièce en bois et métal qui la retenait ayant cédé. Vraisemblablement usée par le temps, car les cloches installées depuis 1937 carillonnaient les heures et les demi-heures… nuit et jour.

Pour ne prendre aucun risque, le maire de cette petite commune de 500 âmes a décidé d’arrêter le carillon et de fermer l’Eglise jusqu’à nouvel ordre.

minilogo chouriant

PEPONE CETTE CLOCHE DE DON CAMILLO EST A RÉPARER …
C’EST CLOCHE MERDE… !

Non mais tu déconnes Jésus ou quoi… !!! Même les grenouilles du bénitier demandent leur mutation…. Trop dangereux … !
Je comprends maintenant que les églises ne soient plus fréquentées que par des potes âgés… n’ayant plus rien à perdre, ils n’ont pas peur que le ciel leur tombe sur la tête…
Là le ciel, il était un peu chargé … une tonne… !
Songez y mémé vous qui craignez toujours que le curé par mégarde vous colle un coup de goupillon sur la tronche..Là on fait plus dans la dentelle… ! Tu la prends sur le pied et tu repars à cloche pieds… !

Et puis quand même saint Pierre t’aurais pu la retenir quelques heures de plus … !
Mais la lâcher pendant la messe … ! La quête n’était pas bonne…ou quoi ? c’est la crise tu sais … !
Ça sent la contestation là haut… moi qui pensais y trouver le calme et la sérénité…… c’est donc comme ici bas…. on baisse les bras …. bras en croix …. partout tout fout le camps….
ya vraiment quelque chose qui cloche … !

L’attraction terrestre, ce n’est pas rien … ! Surtout quand tu as deux cloches d’une tonne chacune !
C’est presque comme les seins de la Lucette … ! Vu ce qui est arrivé, va bien falloir que quelqu’un aille contrôler s’ils tiennent bien …

Je veux bien me porter volontaire… C’est moins dangereux que d’aller à la messe..

Bien que si les affinités sont concordantes, en dehors du risque d’étouffement au moment du contrôle, il restera à gérer le risque de passer après au confessionnal…… mais heureusement que lui, il est loin du clocher … !

Notre père qui êtes aux cieux … Ben restez y… ! Personne n’a envie de vous prendre sur la tronche..! Là je crois que c’est trop je vais encore me faire sonner les cloches …!

Vous voyez quand on est âgé ( et pas vieux…! non mais ..!) on peut rire de toux…. ça dégage les Tronches….

SOURCES :
EUROPE 1 ET AFP – 2013

la retrospective et best   off du minilogo chouriant

444

Share Button

CREATION ARTISTIQUE: dessin animé … TOM ET JERRY N 7


CHOUONS ENSEMBLE

par Chou fleur

C’est mercredi les choupinets et les choupinettes voilà de quoi jouer avec Papy et Mamy et s’instruire parfois….

PAPY mesure 1m60 (et il jure qu’il n’a pas rétrécie) alors quand il me dit “quand j’étais petit ” ….. j’imagine à peine….
Mais quand il me dit: “quand j’étais petit je regardais – TOM ET JERRY ” – Alors là, je deviens grand et je regarde avec lui sa collection de dessins animés … Il me dit que ça … Cartoon ….et ça c’est vrai ça cartonne, vraiment au point que j’aime vous faire partager le charme de sa jeunesse……

SPÉCIAL PAPY SISTER

 

CHOU FLEUR
retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :   C’est du même tabac…..

Share Button

Savez-vous quelle est la différence entre un rêve et une illusion?

Choucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucaline BLOC  NOTE
de Choucaline

“Abordons ensemble la programmation neuro-linguistique (acronyme français : « PNL », « NLP » en anglais ; parfois avec des majuscules) est un ensemble coordonné de connaissances et de pratiques dans le domaine de la psychologie fondées sur une démarche pragmatique de modélisation, en ce qui concerne la communication et le changement.

– OH PURÉE… Ya longtemps qu’elle nous l’avait pas fait ce coup là..!
– Pas de panique voyez ci-dessous……….

Savez-vous quelle est la différence entre un rêve et une illusion?

Musique d’ambiance

Le rêve peut se concrétiser alors que l’ illusion restera figée dans l’irréalité.

On se laisse facilement fasciner par l’illusion qui n’apporte que déception et frustration.

Alors que le rêve peut se concrétiser, il vous fait voyager, vous projette dans le futur, vous propulse vers les possibles, vous libère de toutes les contraintes, vous fait vibrer.
Napoléon Hill disait  :

Toutes les plus grandes réalisations commencent toujours par les plus grands rêves.”

                                                                            Rêver est à la portée de n’importe qui.

Toutefois j’apporte une précision majeure  : Rêver n’est pas rêvasser.

Le père de Mickey, Walt Disney avait ce don : Transformer ses rêves en réalité.

Il utilisait pour cela trois parties de sa personnalité :

– Disney “Rêveur” pour le “quoi”

– Disney “Réaliste”  pour le “comment”

– Disney “Critique” pour le “pourquoi”.

Facile à dire, me direz-vous  !
Mais comment le faire sans que notre “critique” la ramène un peu trop et nous sabote  notre projet “rêve” comme il sait très bien le faire par cette petite voix insidieuse qui dit :
Tu n’y arriveras jamais, cette idée ne tient pas la route.“.
Et c’est en général une bataille rangée dans notre esprit entre le rêveur et le critique.

Le réaliste, lui, n’intervient  alors que pour vous dire :
C’est trop tard maintenant pour le faire”.
Et un projet rêve de plus qui passe dans les oubliettes.

Robert Dilts, un des plus grands spécialistes de PNL, s’est penché sur le cas Disney pour chercher comment il s’y prenait pour que ces 3 parties ne s’affrontent pas.
Pour chaque personnalité, Walt Disney utilisait trois positions différentes, dans trois espaces différents.

Imaginez 3 cercles différents et assez éloignés des uns des autres :

 il chaussait les baskets du REVEUR, visualisait, entendait, ressentait, sentait, pensait, se posait des questions sur son projet REVE.

Ensuite il chaussait les baskets du REALISTE, et  testait le réalisme du projet en imaginant les actions à mener.
Enfin il chaussait la dernière paire de baskets, celle du CRITIQUE et se positionnait en observateur, en train de regarder sous un autre angle le REVEUR et le REALISTE et les propositions de chacun, pouvant ainsi apporter des modifications.

Cette méthode appelée stratégie de Walt Disney, est très utilisée en PNL (programmation neurolinguistique) comme technique de créativité pour travailler sur un projet sous 3 angles différents. Certains ajoutent un 4ème angle celui de l’ OBSERVATEUR.

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs“Alors pourquoi ne pas élargir vos horizons et changer de chaussures,  en osant transformer vos rêves en réalité ?”

Source: SITE EGERIA CONSEIL

Choucaline plus proche de toi tumeur

CHOUCALINE
964

 

Share Button