Archives par étiquette : hiver

C’EST L’HIVER : C’est encore heureux qu’il n’y en ait pas deux…!

 BLOC NOTE LITTÉRAIRE
par Chou Blanc

«  Paroles de PAPYS aux choupinets« 

inédit 2020 de JEP PAPY pour la Chouette

 » L’hiver de ta vie est ton second printemps » (Francois Maynard)

inédit 2020 de JEP PAPY pour la Chouette

  Flocon, papillon

Il neige doux, il neige doux
Tout près du feu resserrons-nous
Il neige doux, il neige doux
La terre est noire par-dessous.

Refrain

Flocon, papillon,
La fenêtre, la fenêtre,
Flocon, papillon,
La fenêtre est en coton.

Il neige froid, il neige froid
Mettez vos capuchons tout droits
Il neige froid, il neige froid
La tortue s’est cachée je crois. Au refrain

Il neige blanc, il neige blanc
Ne tombez pas en repartant
Il neige blanc, il neige blanc
Il neige un peu pour les enfants.

Au refrain

Il neigera, il neigera
Puis un jour le printemps viendra
Et sur les branches il neigera
Des fleurs de pomme et du lilas. Au refrain (deux fois)

Anne Sylvestre

C’EST L’HIVER… Mais vous n’aviez pas remarqué….!

Giuseppe ARCIMBOLDO
Milan, 1527 – Milan, 1593 Tableau « l’hiver » Musée du Louvre en savoir plus

Paysage de neige avec enfant au bonnet rouge

Auteur/exécutant PRADELLES Hippolyte
Titre Paysage de neige avec enfant au bonnet rouge
Période création/exécution 19e siècle
Lieu de conservation Bordeaux ; musée des beaux-arts

 Les glaçons

Les glaçons qui pendent du toit
Dis-moi, c’est de la glace à quoi ?
Elle n’a pas de couleur,
Elle n’a pas de goût,
Elle n’a pas d’odeur,
Elle n’a rien du tout !
Alors, c’est de la glace à quoi,
Les glaçons qui pendent du toit ?

Corinne Albaut

Paysage de neige RENOIR

Auteur/exécutant RENOIR Pierre Auguste
Titre Paysage de neige
Période création/exécution 4e quart 19e siècle (?)
Lieu de conservation Paris ; musée de l’Orangerie

 

 

La gelée

 

Ce matin,
Il y avait
Des milliers
De diamants
Dans les champs.

Les gens ont dit :
“C’’est la gelée.”

 

Mais moi
Je sais bien
Que c’’est la lune
Qui a fait craquer
Tous ses colliers.

Anne-Marie Chapouton

Pascal Giroud Artiste Peintre Figuratif

Pascal Giroud Artiste Peintre Figuratif
Paysage de Neige 
33 x 24 cm (4F) – Huile sur Toile – Janvier 2008 – vue 8322 fois

Il a neigé dans l’aube rose
Si doucement neigé,
Que le chaton croit rêver.
C’est à peine s’il ose
Marcher.

Il a neigé dans l’aube rose
Si doucement neigé,
Que les choses
Semblent avoir changé.

Et le chaton noir n’ose
S’aventurer dans le verger,
Se sentant soudain étranger
À cette blancheur où se posent,

Comme pour le narguer,
Des moineaux effrontés.

Maurice Carême

illustration originale de Catala pour la CHOUETTE…. et bien d’autres encore….pour tous les âges  chez nos amis du » petit bonheur « 

logo poésie smallEH PAPY juste une idée….
si vous pouvez en expédier un à votre choupinette ou votre choupinet … ils sont si loin de vous…!

Juste un peu de chaleur dans cet hiver de brutes…..

Sera bien heureux celui qui en aura deux …!

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs«  Je connais une souris grise…..  même très grise, qui a sa méthode pour résister au froid de l’hiver »

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

Share Button

L’hiver sera rude…! Prévision du grand chef indien

barre bleue

les indiscretions du salon de coiffure
BLOC NOTE
de Chou Frisé

Moi qui suis garçon coiffeur et qui déboise à longueur de journées, j’adore les histoires que me racontent mes clients…. surtout les histoires de ceux qui font un métier presque identique au mien… en plus rude….. surtout l’hiver et au canada…

barre bleue

« Le bûcheron« 

Au Canada, dans le Grand Nord, un bûcheron français nouvellement implanté dans cette vallée, coupe son bois pour l’hiver. Après deux journées de coupe, et plusieurs stères convoyées, il en vient … à se demander si sa provision de bûches sera suffisante.

Les hivers sont très froids, dans la région.



Il va donc voir un vieux chef indien, un peu déplumé, pour savoir si l’hiver sera rigoureux.

Il monte sur les sommets et pose sa question, et le chef dans sa grande sagesse regarde la vallée et lui dit :

 

– Ugh ! Hiver sera rude.

Alors le bûcheron retourne couper du bois, encore et encore.

 

Au bout de quelques jours de durs labeurs, il retourne dans la montagne voir le vieux chef et lui repose sa question.
Et le chef regarde une nouvelle fois dans la vallée et répond:

 

– Ugh ! Hiver sera rude, très rude !

 Alors le bûcheron retourne bucheronner. Pendant quinze jours.

 




Puis il retourne dans la montagne voir l’Indien. Qui regarde encore dans la vallée, lui dit:

– Ugh ! Hiver sera rude, très très très rude !

Alors le bûcheron demande au chef:

  Mais, Grand Chef, comment peux-tu savoir cela?

Et l’indien répond :

 


Quand homme blanc couper beaucoup de bois, c’est que l’hiver sera rude !

       R      R

    
barre bleue

  Chou frisé  -1687

 

Share Button

POÉSIE : Théophile Gautier – Décembre

LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

 
Elles existent encore, dans mes vieux rêves, ces cours de récréation où les enfants déclamaient avec éloquence, et chacun leur tour, des poèmes appris l’heure d’avant…
Des poèmes courts souvent faciles à retenir que
TOM ET DOUCE vous feront revivre de temps en temps histoire de vous dire qu’il n’est pas encore venu le temps des poètes disparus…
Écoutez les ..!

Le capitaine Fracasse – Décembre  – Théophile Gautier

Théophile Gautier,

né à Tarbes le 30 août 1811 et mort à Neuilly-sur-Seine
le 23 octobre 1872, est un poète, romancier et critique d’art français.

On connaît ses romans classiques pour la jeunesse, régulièrement réédités et parfois adaptés au cinéma :
Le Roman de la momie,
Le Capitaine Fracasse.

Le Capitaine Fracasse est un roman de cape et d’épée  paru en , qui a fait l’objet de nombreuses adaptations à la scène, à la télévision et au cinéma

LE CHOURISTE
Le capitaine
Fracasse
AUDIO ET VIDEO

 1943   Film Français d’ABEL GANCE
avec Fernand Gravey
Genre : aventures – Durée : 1h48
– Année de production : 1943

Synopsis

Par amour pour Isabelle, le baron de Sigognac quitte sans regrets son château en ruines et suit une troupe de comédiens.

Ainsi, il peut protéger sa bien aimée des assauts du Duc de Vallombreuse. Ce dernier fait enlever Isabelle. Sigognac l’affronte et finit par apprendre que son ennemi est en fait le frère de sa douce.
Il l’épousera.

EXTRAIT :   

 1961 Film Français avec JEAN MARAIS
Genre : aventures -de PIERRE GASPARD HUIT
– Année de production : 1961

DÉCEMBRE

(Extrait du poème « Intérieurs »)

 

 

Un brouillard épais noie
L’horizon où tournoie
Un nuage blafard,
Et le soleil s’efface,
Pâle comme la face
D’une vieille sans fard.
La haute cheminée,
Sombre et chaperonnée
D’un tourbillon fumeux,
Comme un mât de navire,
De sa pointe déchire
Le bord du ciel brumeux.
Sur un ton monotone
La bise hurle et tonne


Dans le corridor noir :
C’est l’hiver, c’est décembre,
Il faut garder la chambre
Du matin jusqu’au soir.
Les fleurs de la gelée
Sur la vitre étoilée
Courent en rameaux blancs,
Et mon chat qui grelotte,
Se ramasse en pelote
Près des tisons croulants.

Théophile Gautier

Chou Blanc est effectivement magnétiseur .... voir son site ?Chou Blanc

RETRO c’est du même tabac

Share Button

LA TENDRESSE… C’était l’hiver dans ce monde de brutes – N°11

logo-tendresse

LE BLOC NOTE
de
Papy et Mamy
tendresse

90 rue de la tendresse

Un enfant vous embrasse
Parce qu’on le rend heureux
Tous nos chagrins s’effacent
On a les larmes aux yeux
Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu…
Dans votre immense sagesse
Immense ferveur
Faites donc pleuvoir sans cesse
Au fond de nos cœurs
Des torrents de tendresse
Pour que règne l’amour
Règne l’amour
Jusqu’à la fin des jours
( La tendresse – Bourvil)
papy-mamy-la-tendresseBien décidés à tenir une rubrique dans la CHOUETTE….. PAPY tendresse et moi, voulions vous parler de la tendresse… Nous avons vite compris que d’autres avant nous avaient su vous en parler en chansons, mieux que nous ne saurions le faire….
Nous viendrons donc régulièrement, vous faire
réentendre ou découvrir des chansons qui parle d’elle et de vous …
avec beaucoup de … TENDRESSE ….

A BIENTÔT… REVENEZ NOUS VOIR ….
On vous fera une petite place entre nous deux….!!

Aujourd’hui c’est l’hiver

Auteurs: Francis Cabrel
Compositeurs: Francis Cabrel
Editeurs: Warner Chappell Music France

 Paroles de la chanson : C’était L’hiver par Francis Cabrel

Elle disait : « J’ai déjà trop marché
Mon coeur est déjà trop lourd de secrets
Trop lourd de peines »
Elle disait : « Je ne continue plus
Ce qui m’attend, je l’ai déjà vécu
C’est plus la peine »

Elle disait que vivre était cruel
Elle ne croyait plus au soleil
Ni aux silences des églises
Et même mes sourires lui faisaient peur
C’était l’hiver dans le fond de son coeur

Elle disait que vivre était cruel
Elle ne croyait plus au soleil
Ni aux silences des églises
Et même mes sourires lui faisaient peur
C’était l’hiver dans le fond de son coeur
Le vent n’a jamais été plus froid
La pluie plus violente que ce soir-là

 

Le soir de ses vingt ans
Le soir où elle a éteint le feu
Derrière la façade de ses yeux
Dans un éclair blanc

Elle a sûrement rejoint le ciel
Elle brille à côté du soleil
Comme les nouvelles églises
Et si depuis ce soir-là je pleure
C’est qu’il fait froid
Dans le fond de mon coeur

Elle a sûrement rejoint le ciel
Elle brille à côté du soleil
Comme les nouvelles églises
Et si depuis ce soir-là je pleure
C’est qu’il fait froid
Dans le fond de mon coeur

 

– A ma Marie à moi..!

« Le soir de ses vingt ans
Le soir où elle a éteint le feu »

« Et si depuis ce soir-là »  je cherche son pardon

« C’est qu’il fait froid
Dans le fond de mon cœur »

SOURCES :

En savoir plus : https://www.paroles.net/francis-cabrel/paroles-c-etait-l-hiver

papy-mamy-la-tendresseMamy et Papy
Tendresse

Share Button