Archives par étiquette : le louvre

CONTE : La nymphe des jardins

LE BLOG DE
LAMITE HOLOGIS

Si vous êtes un ami de notre vieille Chouette… Alors vous adorez les femmes comme moi ….

Alors vous aimerez être assis
autour de moi pour découvrir

Vertumne et Pomone la nymphe des jardins

Pour que vous sachiez ce qui vous attend sous le ciel étoilé, avec la lune pour
témoin, commençons par vous éclairer…

AUJOURD’HUI : La nymphe des jardins

Qui est Pomone ?

Pomone , nymphe d’une remarquable beauté, est la divinité des fruits. Elle déteste la nature sauvage et lui préfère les jardins soigneusement entretenus.

Aucune nymphe ne connaissait comme elle l’art de cultiver les jardins et surtout les arbres fruitiers. Pomone n’avait aucune attirance pour les hommes mais fut recherchée en mariage par tous les dieux champêtres.

VOIR DANS LA CHOUETTE

Nous vous avions déjà parlé des nymphes il y a déjà quelques temps…

Pour ceux qui n’étaient pas là le jour où on vous l’avez raconté …

CLIQUEZ

Pomone, peinture de Nicolas Fouché, 1700.

Qui est vertumne ?

Mosaïque représentant Vertumne, Madrid.

 Vertumne, dont le nom signifie « tourner, changer », est le dieu des jardins et des vergers dans la mythologie romaine. D’origine étrusque, son culte fut adopté par les romains qui lui construisirent un temple à Rome, près du marché aux légumes et aux fruits dont il était le dieu tutélaire. 

LE MYTHE

Vertumne et Pomone, sculpture de Jean-Baptiste Lemoyne (1704-1778).

Elle n’était pas isolée du monde mais seules quelques personnes pouvaient l’approcher. Au départ, elle refusa donc de recevoir Vertumne, divinité des saisons et des arbres fruitiers, éperdument amoureux d’elle mais elle finit par lui donner sa préférence. En effet, celui-ci trouva la ruse adéquate pour l’approcher et lui parler : déguisé en vieille femme, il vint complimenter Pomone sur les fruits de ses arbres et l’embrassa de bon cœur. Ensuite, il lui montra un orme enlacé par une vigne et plaida la cause de l’amour. Puis il lui raconta alors l’histoire d’amour d’Anaxarète :

« Anaxarète était une fille née de famille noble de Chypre, aimée considérablement par le berger Iphis et qui réagit si froidement à son amour passionné qu’il se pendit. Elle ne fut même pas émue en voyant le corps sans vie de son soupirant. Comme châtiment, Aphrodite la transforma en pierre alors qu’elle regardait par curiosité le cortège de l’enterrement de son amoureux passer sous sa fenêtre. »

Enfin, voyant que Pomone était séduite par l’histoire, il se révéla sous son vrai visage, resplendissant de jeunesse et de santé. Pomone n’y résista pas, s’éprit de lui et accepta son amour.

 

Pomone portant un diadème et tenant une guirlande de fruits et de fleurs sur sa poitrine, d'Étienne Le Hongre (jardins de Versailles).CULTE:
Son culte passa des Étrusques à Rome où elle avait un temple et des autels. Son sanctuaire se trouvait sur la via Ostiensis à une douzaine de milles de Rome. L’un des douze flamines mineurs, le flamen Pomonalis, dernier dans l’ordre protocolaire des flamines, lui était consacré.

REPRÉSENTATIONS:
On la représentait ordinairement assise sur un grand panier plein de fleurs et de fruits, tenant de la main gauche quelques pommes, et de la droite un rameau. Les poètes l’ont dépeinte couronnée de feuilles de vigne et de grappes de raisin, tenant dans ses mains une corne d’abondance ou une corbeille remplie de fruits.

SOURCES :      



Share Button

EGYPTE : Le scribe au regard de braise

Beauté Cosmétiques


logo lardon 1L’’ART ET LA PALETTE
AUX CHOUX


“T’as d’beaux yeux, tu sais”
Où l’on est pris au piège par un regard hypnotique.

Le Scribe accroupi, vers 2600-2350 avant J.-C., calcaire peint, yeux en cuivre incrustés de cristal de roche, 53 x 44 x 35 cm, Musée du Louvre, Paris, photo : Rama   – Voir en grand

Paris, Musée du Louvre.
Au milieu des œuvres de l’Égypte antique se trouve la statue d’un petit monsieur assis en tailleur.
Ses yeux semblent suivre les moindres mouvements des visiteurs….
Comment peut-il avoir un tel regard de braise ?
logo lardon

Cette statue, c’est Le Scribe accroupi. Armé de son papyrus (et de son pinceau, aujourd’hui disparu), il semble occupé à noter scrupuleusement ce que font les visiteurs.

Logique, car le métier du scribe en Égypte antique était de consigner tout ce qui était indispensable au bon fonctionnement du royaume.

Pour rendre la statue plus vraie que nature, le sculpteur a recouvert la pierre de pigments imitant la couleur de la peau et des cheveux.

Mais pour les yeux, il va encore plus loin.

Pas de peinture ici :

s’ils sont si perçants et réalistes, c’est parce que l’artiste a directement incrusté d’autres matériaux.

En haut à gauche : pierre polie de magnésite, photo : Ra’ike En bas à gauche : cristal de roche À droite : plaque de cuivre oxydée Voir en grand

La recette de ce regard hypnotisant ?
Des morceaux de “magnésite”, une pierre blanche tachée de rouge, qui imitent à la perfection les petites veines visibles dans le blanc des yeux.

De fines plaques de cuivre reprennent le trait de maquillage que les Égyptiens appliquaient sur leurs yeux.

Du cristal de roche poli évoque l’iris, dans lequel le sculpteur a creusé un tout petit trou pour marquer la pupille.

 

Le Scribe accroupi, vers 2600-2350 avant J.-C., calcaire peint, yeux en cuivre incrustés de cristal de roche, 53 x 44 x 35 cm, Musée du Louvre, Paris, photo : Mbzt. Détail de l’œuvre

Le résultat est impressionnant : l’œil sculpté reprend toutes les caractéristiques d’un véritable œil humain !

La courbure de la cornée, les proportions… tout est juste.

En effet, les Égyptiens antiques possédaient déjà de solides compétences en anatomie.

Voilà pourquoi les yeux du scribe paraissent si vivants.

Et ce sont les pupilles, légèrement décentrées, qui donnent l’impression que ses yeux suivent nos moindres mouvements !

Extrait de ARTIPS Racontée par Laura Pichard

Pour elle,”la culture c’est vital : une dose d’art par jour éloigne le médecin !”

Validée par Gérard Marié, professeur d’histoire de l’artSciences Po Paris

Pour en savoir plus :

Sur Le Scribe accroupi
Sur ses secrets de fabrication
Pour voir le buste du scribe en 3D
Sur l’écriture égyptienne


logo lardon 1
Chou Blanc
RETRO :retour sur la rubrique du même tabac
C’est du même tabac….

Share Button

LOUVRE Y ES TU M’ENTENDS TU – Le vent, l’eau et les pierres du Louvre

De Choubert à Choumann en passant par Choupin

 LA PARTITION DE MA2

          La Partition de MA2
  Musique à deux


Quand  la cour du Louvre  prends, 
fin mars, le soleil du midi pour  habit de lumière…  ses accents du sud et ses airs d’été…. nous étions nombreux à regarder l’eau  comme si la terre nous la prêtait, pour écouter chanter les jets d’eau des jardins de l’Alhambra…
Question de rêverie et d’imagination…. AMBIANCE AMBIANCE
Le comité de rédaction a bien fait de prendre  le LOUVRE pour thème……

Je me devais d’illustrer poétiquement et musicalement les rêveries de mon ami du midi

Musique d’ambiance


VENT, EAU, PIERRE

L’’eau perce la pierre,
le vent disperse l’’eau,
la pierre arrête le vent.
Eau, vent, pierre.

Le vent sculpte la pierre,
la pierre est coupe de l’’eau,
l’’eau s’échappe et elle est vent.
Pierre, vent, eau.

 

Le vent dans ses tours chante,
l’’eau en marchant murmure,
la pierre immobile se tait.
Vent, eau, pierre.

On est un autre et personne :
entre leurs noms vides
passent et s’évanouissent
eau, pierre, vent.

(Octavio Paz)

 

 

le logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deux

 

 



 

 

 

 

 

M A 2      Ma musique à deux
Mise en page et sonorisation réalisée avec la complicité de CHOU BLANC

Share Button

MILON DE CROTONE: L’un des plus célèbres athlètes de la Grèce.

LART ET LA
PALETTE
AU CHOU

SÉRIE: LE LOUVRE

SURPLOMBANT LES CAPTIFS DANS LA SALLE PIERRE PUGET DU LOUVRE:

 

barre bleue

MILON DE CROTONE

Milon de Crotone, sculpture de Pierre Puget (Paris, Musée du Louvre). Une réplique de cette sculpture sur la mort de Milon est visible au vieux port de Marseille

  • Milon de Crotone a vécu pendant le VIème siècle avant J-C.
  • Il est le fils de Diotime et l’époux de Myia, fille de Pythagore.
  • Il fut l’un des plus célèbres athlètes de la Grèce.
  • Il a obtenu : – 6 titres aux Jeux olympiques

– 7 titres aux Jeux Pythiques

– 9 titres aux Jeux Néméens

– 10 titres aux Jeux Isthmiques

Il était d’une force extraordinaire

Il était d’une force extraordinaire, et, pour en donner une idée, on raconte de lui des choses étonnantes.
– Il tenait une grenade dans sa main, et, par la seule application de ses doigts, sans écraser ni presser ce fruit, il la tenait si bien que personne ne pouvait la lui arracher.
– Il mettait le pied sur un palet graissé d’huile, et par conséquent très glissant ; cependant, quelque effort que l’on fit, il n’était pas possible de l’ébranler, ni de lui faire lâcher pied.
– Il se ceignait la tête avec une corde, en guise de ruban ; puis il retenait sa respiration : dans cet état violent, le sang se portant au front lui en enflait tellement les veines, que la corde rompait.
― Il tenait le bras droit derrière le dos, la main ouverte, le pouce levé, les doigts joints, et alors nul homme n’eût pu lui séparer le petit doigt d’avec les autres.

Et quelle voracité…!

Ce qu’on dit de sa voracité est presque incroyable : vingt livres de viande, autant de pain et quinze pintes de vin suffisaient à peine à le rassasier. Un jour, ayant parcouru toute la longueur du stade, portant sur ses épaules un taureau de quatre ans, il l’assomma d’un coup de poing, et le mangea tout entier dans la journée.

Il eut une fois occasion de faire un bel usage de ses forces. Un jour qu’il écoutait les leçons de Pythagore, le plafond de la salle où l’auditoire était assemblé menaçant de s’effondrer, il le soutint lui seul, donna aux auditeurs le temps de se retirer et se sauva après eux. La confiance qu’il avait en ses forces finit par lui être fatale.

La mort de MILON

Charles Meynier 1768-1832 Milon de Crotone, voulant essayer sa force, est surpris et dévoré par un lion 1795 Huile sur toile 61 x 51 cm Musée des Beaux-Arts de Montréal

Charles Meynier
1768-1832
Milon de Crotone, voulant essayer sa force, est surpris et dévoré par un lion
1795
Huile sur toile 61 x 51 cm
Musée des Beaux-Arts de Montréal

Selon la légende, Milon, parvenu à un âge avancé, traversait l’Italie et, Avant trouvé en son chemin un vieux chêne abattu et entr’ouvert par quelques coins de bois qu’on y avait enfoncés avec force, il entreprit d’achever de le fendre avec ses mains ; mais sous l’effort qu’il fit les coins se dégagèrent, les deux parties de l’arbre se rejoignirent, ses mains furent prises comme dans un étau : il ne put les retirer, et fut dévoré par les loups.

mort de milon de crotone

le Louvre une autre sculpture de la mort de milon de crotone

Dans le groupe de marbre, œuvre de Puget, qui est au Louvre, Milon de Crotone est dévoré par un lion, fantaisie du sculpteur.

Voici ce chêne  entr’ouvert par quelques coins de bois qu’on y avait enfoncés avec force……

barre bleue

CHOU BLANC
C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac
RETRO :
340

Share Button