Archives par étiquette : religion

DAME MIELINE : Le miracle des abeilles

Propolis 60 gélules

BLOG DE
DAME MIELINE

 

C’est comme ça que tout a commencé entre Dame MIELINE et moi...

Un neveu turbulent je devrais dire un cul bidon de banlieue.. Tant tout ce qui dépassait, de ses vêtements trop courts, était tentant pour mes abeilles affolées par son bâton enfoncé dans la ruche..

Je me suis précipité le premier avant sa Taty MIELINE… Béatrice m’avait appris et démontré que la chromothérapie était efficace sur les piqures d’abeilles…
Après 3 minutes de lumière rouge et
30 secondes de vert dans la pénombre de mon sellier et je pouvais me retourner pour voir plus calmement la Taty qui m’observait…
AH la classe… Rien à voir avec son neveu ..
j’étais troublé .. Elle y avait mis les formes …. Mais aussi par le sentiment, qui devint vite certitude, que je l’avais déjà vu maintes fois sur grand écran.. Je… non non..!
On n’est pas à Paris Match ici..
Depuis que nos nous sommes liés d’amitiés… Elle a confirmé son appartenance au PAF venant soigner l’enveloppe de ses nerfs dans le potager du voisin..
Oh bonheur le mien…!
Elle savait jouer la comédie mais pas avec moi .. Elle savait pas écrire… C’est ce qu’elle croyait car à partir d’aujourd’hui nous lui ouvrons nos colonnes pour une série sur… Devinez :
LE MIEL ET LES ABEILLES … Histoire de se faire pardonner son cul bidon de banlieue suit notre Déesse Venus pour profiter et nous aussi de sa grande culture…..
Cherchez pas.. Pour vous et moi, elle s’appelle Mieline …. Sans doute pour mettre de la douceur autour de ses nerfs malades.

 

« Le Miracle des Abeilles »
Enluminure ottomane,
v.1585  (Musée du Louvre)

 


 « Le Miracle des Abeilles », enluminure ottomane, v.1595, Musée du Louvre.

Ali (gendre du Prophète, turban vert) a ordonné aux abeilles d’Abbas (oncle du Prophète, turban blanc) de guider Mahomet et les premiers croyants lors de l’hégire de La Mecque vers Yathrib (Médine).
L’essaim des abeilles est ici le symbole de la communauté des croyants (l’oumma).


« Le Miracle des Abeilles » est une enluminure extraite du Kitab Siyar-e Nabî  (Chronique de la Vie du Prophète), commande du sultan ottoman Mourad III aux Ateliers impériaux de Constantinople, v.1595 (Musée du Louvre, Département des Arts de l’islam, MAO 927).

Le Siyar-e Nabî contenait 814 miniatures en 6 volumes, actuellement dispersées entre Istanbul (Palais de Topkapï), New York, Dublin, Paris, et des collections privées.

Le texte en osmanlï et en prose du Siyar-e Nabî a été terminé au Caire en 1388 (à partir d’une chronique en arabe du qadi médinois Wâqîdî, au VIIIe s., reprise par al-Basri au XIIIe s.), à la cour du sultan Az-Zâhir Barquq, par un derviche mevlevi originaire d’Erzorum (Anatolie de l’Est), Mustafâ ibn Yûsuf al-Mevlevi al-Erzerumi, dit al-Dharir (L’Aveugle).

Le sultan Az-Zâhir Sayf ad-Dîn Barquq est un ancien esclave tcherkesse (Circassien du Caucase) qui, suite à une révolte déclenchée en Syrie en 1377, a pris le pouvoir dans l’Egypte des Mamelouks bahrites, est proclamé sultan en 1382, et fonde ainsi la dynastie des Mamelouks burjites…

Références:

Musée du Louvre, don de la Société des Amis du Louvre, Département des Arts de l’islam, MAO 927

MIELINE VOUS PROPOSE SES ARTICLES
PARUS OU A PARAITRE

La larme de Rê créa l’abeille…
Depuis les mures ont des abeilles et nous du miel
Vénus et Cupidon voleur de Miel de Lucas Cranach l’Ancien– Cupidon voleur de miel dans les gravures d’Albrecht Dürer
– Le miel… Une valeur médicinale démontrée.
Le thème du miel dans l’art
A PARAITRE EN 2018
– Le miracle des abeilles
– Le miel dans l’art contemporain

Propolis 60 gélules

DAME MIELINE ET CULBIDON

Share Button

Saint François d’Assise – Patron des écologistes

François d’Assise – Francisco de Zurbarán, 1658.

Saint François d’assise
Patron des écologistes
fêté le 4 octobre

Né à Assise (en Italie) en 1181, d’où l’appellation « François d’Assise », François est issu d’une famille riche.

Il vit comme tous les jeunes de son âge et de son époque diverses expériences : les fêtes, les escapades et même la guerre durant laquelle il est fait prisonnier et souffre de maladie.

Durant sa convalescence, il ressent une insatisfaction profonde face à la vie. Il cherche, il regarde autour de lui mais il reste sans réponse…

Un jour, en écoutant un passage de l’Évangile, il lui vient une réponse à ce qu’il cherche :

Passer sa vie à aimer toute la création.

Il transforme alors sa vie, il se fait pauvre, se soucie d’annoncer les messages de joie, d’espoir et d’amour contenus dans la Bible, et de porter la paix aux gens et à toute la Création.
Il s’habille d’un vêtement gris et se ceint la taille d’un cordon.
Il porte ainsi le vêtement du pauvre de son époque.

Toute sa vie, il fait la promotion de la solidarité aux pauvres, aux démunis, aux marginalisés.
Il dénonce les injustices et s’oppose à toute appropriation.
C’est dans la prière qu’il trouve toute sa force pour aimer et pour aider les autres.

Un jour, il réalise que toute la Création forme une grande famille, une sorte de fraternité universelle.

Il invite tous les humains à l’amour mutuel et au respect de :
– notre mère la terre
– notre sœur la lune
– notre frère le soleil…

Au terme de sa vie, il rédige ce qu’on appelle le « Cantique du frère soleil » qui est l’aboutissement de ses enseignements sur le respect et l’amour que tous les humains doivent porter envers toutes les créatures de Dieu.
Il rejoint ainsi les préoccupations de ceux et celles qui se soucient de la défense de la nature, des animaux et de l’environnement.

C’est d’ailleurs pourquoi, en 1979, il est proclamé « patron des écologistes ».

 

Retraite et mort

Menant toujours une vie retirée, il reçoit les stigmates du Christ en août 1226.

Puis, François tombe malade et se réfugie dans une hutte près de la chapelle San Damiano, comme un retour aux origines.

Dans un état très fragile, il y écrit le premier texte en italien moderne : le « Cantique des créatures », où il fait part de son amour de toute la création et en remercie le Seigneur.

Il meurt le 3 octobre 1226 dans la chapelle du Transito.

Après sa mort, l’Église le reconnaît comme « saint », c’est-à-dire comme un homme dont les vertus peuvent être un exemple pour tous : aimable, pacifique, pieux, humble, fraternel, juste.

Depuis le 13ème siècle, des milliers d’hommes et de femmes (la famille franciscaine) suivent ses traces en se laissant inspirer par son style de vie.

Saint François d’Assise prêchant aux oiseaux – Giotto, Le Louvre

  Giotto Di Bondone : peintre et architecte italien, né vers 1267, mort en 1337. Premier grand génie de l’art pictural italien à l’aube de la Renaissance, il est l’auteur de nombreuses fresques :
Basilique St François à Assise, chapelle Scrovegni de Padoue, S. Croce de Florence, etc.

Saint François et son « Frère loup »

François et le loup de Gubbio

Un jour qu’il se rend à Gubbio  il y trouve une communauté terrorisée par les attaques d’un loup.

Partant à la rencontre de l’animal, il s’adresse à lui, l’appelant « Frère loup », parvient à l’apaiser et le loup se jette à ses pieds, subjugué par ses paroles.
La légende voudrait que la bête, pour promettre de ne plus jamais attaquer la ville, soit venue déposer sa patte dans la main que lui tendait François, qui mit ses méfaits sur le compte de la faim et lui pardonna.
Le loup aurait ainsi vécu ensuite parmi les habitants, passant de maison en maison sans que personne ne le craigne.Il mourut de vieillesse et tout le village le regretta.

François ne déconsidère aucun être vivant. Ainsi prêche-t-il aux bêtes et aux oiseaux, comme ici :

Discours aux oiseaux de Saint François d’assise :

Il leur dit, entre autres choses :

« Mes frères les oiseaux, vous avez bien sujet de louer votre créateur et de l’aimer toujours ; Il vous a donné des plumes pour vous vêtir, des ailes pour voler et tout ce dont vous avez besoin pour vivre.
De toutes les créatures de Dieu, c’est vous qui avez meilleure grâce ; il vous a dévolu pour champ l’espace et sa simplicité ;
Vous n’avez ni à semer, ni à moissonner ; il vous donne le vivre et le couvert sans que vous ayez à vous en inquiéter. »


À ces mots, rapportent le saint lui-même, les oiseaux expriment à leur façon une admirable joie, allongeant le cou, déployant leurs ailes, ouvrant le bec et le regardant attentivement.

 

Sa fête dans le calendrier liturgique est le 4 Octobre.

La prière de St François d’Assise
 est la suivante :

« Seigneur,
faites de moi un instrument de votre paix

– Là où est la haine, que je mette l’amour.
– Là où est l’offense, que je mette le pardon.
– Là où est la discorde, que je mette l’union.
– Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
– Là où est le doute, que je mette la foi.
– Là où est le désespoir, que je mette l’espérance
– Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
– Là où est la tristesse, que je mette la joie. »

LA CHOUETTE DES CLOCHERS

 

Share Button

SAINTS GUÉRISSEURS : Sainte Rose de Lima

UNE SERIES POUR TOUT CONNAITRE SUR NOS SAINTS GUERISSEURS -un par mois

  SAINTE ROSE DE LIMA . .

(1586-1617)  – Fête le 23 AOUT

PATRONNE :

  • des jardiniers
  • des fleuristes
  • des Soeurs Dominicaines.
  • Patronne de l’Amérique Latine
  • du Pérou
  • des Philippines.
  • de la ville de Lima
  • de la police nationale
  • de l’université catholique du Pérou.

 

 

 

Nom et iconographie

  • Dérivé du latin évoque la fleur du même nom.
  • On la représente en habit de Dominicaine : elle a pour attribut des roses et l’Enfant Jésus.

On la représente dans les tableaux avec une couronne de fleurs : (roses)

INVOQUÉE:

    • contre les fièvres
    • contre le mal d’estomac.
    • contre l’eczéma

Citations:

      • « À part la Croix, il n’y a pas d’autre échelle pour atteindre le Paradis ».
      • « Le Seigneur a dit d’une voix forte : que tous les hommes sachent que la grâce arrive après la peine, qu’ils sachent que sans avoir porté le fardeau des afflictions, ils ne peuvent atteindre les hauteurs de la Grâce, qu’ils apprennent que les dons de la Grâce augmentent au fur et à mesure que le fardeau s’alourdit, que les hommes ne se trompent pas, il n’y a qu’une voie pour rejoindre le Paradis, et la Croix est la seule route pour y accéder ».

« Nous n’obtiendrons pas la Grâce si nous ne souffrons pas. Nous devons supporter peine après peine pour rejoindre la nature divine, la gloire promise aux enfants de Dieu, et le parfait bonheur de l’âme ».

    • « Si l’homme savait combien est suave la possession de la Grâce divine, combien précieuse elle est, combien de joies et d’exaltation elle procure, personne ne pourrait se plaindre de la croix qu’il faut porter ».

L’histoire de la vie de Sainte Rose de Lima († 1617)

Rose de LimaLe 20 Avril 1586, naît à Lima, au PEROU, la dixième enfant de la famille de Florès:
La légende raconte que sa mère, penchée sur son berceau, ayant cru apercevoir une rose épanouie sur son visage, s’écria : « Désormais, tu seras ma Rose », changement de nom qui fut confirmé par la Sainte Vierge dans une vision qu’eut plus tard la jeune fille.

Isabelle-Rose. Charmante, candide et très pieuse, la petite Rose est de santé fragile, souvent malade.
Très vite, pour l’amour de son Dieu, elle ajoute à ses épreuves physiques et morales déjà si nombreuses, des pratiques héroïques d’humilité, de pauvreté et de mortification.

Reçue dans le Tiers Ordre de Saint Dominique sous le nom de  » Rose de Sainte Marie « , elle vit son union au Christ dans la prière incessante et joyeuse.
Active auprès des malades et des déshérités qu’elle soigne, qu’elle visite, qu’elle accueille avec tout son amour et sa patience; elle est toujours disponible à tous.
Ses parents Gaspard et Marie de Florès, sont maintenant âgés; leur relative aisance a disparu.
Rose, grâce à ses broderies et ses travaux d’aiguille peut les aider efficacement.
Rose meurt le 23 Août 1617. Elle a 31ans et 4 mois.

Sa Béatification et sa canonisation

Plusieurs miracles  » opérés par son intercession, et attestés par plus de 100 témoins  » permettent sa Béatification par le Pape Clément IX en 1668, et sa Canonisation trois ans plus tard ( 1671 ), par Clément X.

Sainte Rose de Lima est la première sainte de l’Amérique.
Sa renommée et son culte s’étendent très vite hors des frontières du PEROU.
Dès 1671, des récits de sa vie sont édités en latin, puis en français ( conservés à la bibliothèque nationale ) .

Sainte Rose est vénérée à Ballan ( prés de Tours) depuis plus de deux siècles puisqu’on trouve déjà trace en 1748.

La légende raconte qu’un habitant de Ballan, désolé de savoir que sa fille perdait la vue, fit voeu de consacrer une partie de ses terres et la fontaine qui s’y trouvait, et d’ériger un oratoire à Sainte Rose si son enfant guérissait. Promesse tenue.

Aujourd’hui, seule subsiste l’appellation des terrains cadastrés: « Fontaine Sainte Rose « . Les très Anciens se souviennent encore de la Fontaine et de son eau; les moins Anciens, des pierres de la Fontaine… Tout cela a disparu sous les constructions nouvelles…

Jusqu’en 1950, à peu près, la fête de Ste Rose était célébrée à Ballan: Messe solennelle, Vêpres, procession… On venait de très loin pour  » notre Sainte « .

De nombreux ex-voto dans l’église de Ballan attestent des grâces obtenues par son intercession.

Pour obtenir la guérison de l’eczéma on va prier Sainte Rose de Lima dans l’église de Ballan-Miré prés de Tours

Prière à Sainte Rose de Lima (en l’Église de Ballan-Miré)

SAINTE ROSE,

Nous venons te prier.
D’abord, nous te félicitons d’avoir tant aimé Dieu
quand tu étais sur la terre.

Tu as enduré de grandes souffrances; et tu disais que
le souvenir des douleurs de Jésus te rendait les tiennes
supportables.

Tu as aimé beaucoup les autres, surtout les malades, et
tu les visitais souvent, par charité.
Maintenant que tu vis dans la paix avec Dieu et tous
ses amis déjà parvenus dans la vie éternelle, nous te
présentons nos prières, surtout pour ceux qui souffrent
et pour les pécheurs.

Jadis, les soeurs de Lazare avaient envoyé des
messagers dire à Jésus « Celui que Tu aimes est
malade». Aujourd’hui, redis à Dieu les mêmes paroles
pour nous, et obtiens-nous ce que nous te demandons
avec confiance.

Que nous sachions aussi – comme toi – offrir à Dieu
nos soucis et nos peines, en pensant à Jésus qui disait
dans Son Agonie: « Père, éloigne de moi ce calice de
souffrances, mais que Ta volonté soit faite, et non la
mienne».

Enfin, apprends-nous à aimer les autres à cause de
Jésus Christ.
SAINTE ROSE, PROTÈGE-NOUS. AMEN.


Télécharger Prière à Sainte Rose de Lima.pdf
Document Adobe Acrobat 129.1 KB   Télécharger

DICTONS:

  • La nuit d’août Trompe les sages et les fous.
  • A la Sainte Rose pour le travailleur pas de pose.

SOURCE :

http://www.dominicains.ca/Histoire/Figures/lima.htm
http://www.infocatolica.com/blog/reforma.php/1108241233-lpglstrongg-150-la-cruz-glori
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rose_de_Lima
https://www.saintsguerisseurs.fr/le-nom-des-saints/sainte-rose-de-lima/

Chou Blanc est effectivement magnétiseur

CHOU BLANC

Précédente rubrique : Saint Antoine de Padoue
La ligne éditoriale de cette série est accessible
BON COURAGE...!

Share Button