Archives par étiquette : religion

Mamy, qu’est ce que l’Ascension..?


VETEMENTS ET ACCESSOIRES      SANTÉ ET SOINS DU CORPS     VOYAGES VALISES

Rembrandt (1606-1669) ; L' Ascension du Christ ; huile sur toile, 1636. 92.7 x 68.3 cm

BLOC FRATERNITÉ
par Chou blanc

Mamy, qu’est ce que l’Ascension, une fête?
un jour férié?

Dans la continuité de Pâques

Logo mamy raconte D

L’Ascension est dans la continuité de la résurrection du Christ.

Cette fête a lieu le quarantième jour après Pâques : puce-jaune.jpg le vendredi saint : Jésus est crucifié.
le dimanche de Pâques : Jésus est ressuscité (le 3e jour).
le jeudi de l’Ascension : Jésus monte au ciel (le 40e jour).

L’Ascension est donc la dernière apparition de Jésus à ses disciples 40 jours après la Résurrection. Elle marque le départ du Christ de la vie terrestre. Il est élevé aux Cieux sous les yeux de ses disciples.

La célébration de l’Ascension ne semble pas être extraordinaire en tant que telle :

 à Noël, on annonce la bonne nouvelle de l’avènement de Jésus ;
à Pâques, on annonce la bonne nouvelle de la résurrection de Jésus ;
à la Pentecôte, on annonce la bonne nouvelle de l’avènement du Saint Esprit.

Ces évènements sont importants pour le salut de l’homme. Certain diront que l’Ascension n’est porteur d’aucune bonne nouvelle pour l’humanité ! De plus, cette évènement concerne Jésus et lui seul… C’est Jésus qui s’en va, Jésus qui nous quitte. Pourtant, c’est un moment de la vie du Christ qui est capital pour les hommes.

– MAMIE, as tu un tableau de peintre à me montrer ?

Nous vous avions à Pâques présenté le tableau de DALI ….le voir

Voici aujourd’hui (cliquez dessus  pour les agrandir):
– celui de REMBRANDT en haut
– celui  de  GAROFALO ci-dessous ( à gauche)
Garofalo, Ascension du Christ, 1510-1520.
Galerie Nationale d’Art Antique, Rome.
– celui  de  Hans Suess VON KULMBACH ci-dessous (droite)  –  Musée de New York

Garofalo, Ascension du Christ, 1510-1520. Galerie Nationale d’Art Antique, Rome. Hans Suess VON KULMBACH - Musée de New York 

Logo mamy raconte D– « Tu vois ma Choupinette, pour apprécier ces œuvres d’art, il était nécessaire que je te donne un minimum d’explications sur l’Ascension….
Crois moi, il en est de même pour bien d’autres œuvres d’inspirations religieuses…. Je t’en monterai d’autres si tu viens avec moi pour la Pentecôte …. »

logo papy mamy raconte– « Les sources essentielles du récits de l’ascension de Jésus de Nazareth après l’épisode de la Résurrection se trouvent dans les textes écrits par  Luc qui est le seul parmi les évangélistes à raconter cet épisode  »
Luc 24, 50-53

« – Il les conduisit jusque vers Béthanie, et, ayant levé les mains, il les bénit.
Pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux, et fut enlevé au ciel.
Pour eux, après l’avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie;
et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu. »


Restez svelte 160px
retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

  RETRO :
C’est du même tabac…..

4602

Share Button

INFO DU JOUR – Sainte Catherine de Sienne

LE CHOURISTEC’est sa fête : SAINTE CATHERINE DE SIENNE  est  la sainte protectrice des journalistes, des médias, et de tous les métiers de la communication, en raison de son œuvre épistolaire en faveur de la papauté.

On préfère rester en bons termes avec notre sainte patronne…. des fois que la grande faucheuse passe au lendemain d’une de nos sottises  anti-cléricales ….. Pas vrai CHOURIANT…!

SAINTE CATHERINE DE SIENNE  (1380 1347)

Catherine de Sienne est née en 1347 à Sienne, en Toscane est une tertiaire dominicaine mystique, qui a exercé une grande influence sur l’Église catholique. Elle est déclarée sainte et docteur de l’Église.

Elle rejoint très les sœurs de la Pénitence de saint Dominique. Très vite marquée par des phénomènes mystiques comme les stigmates et le mariage mystique, elle se fait connaître.

Son influence auprès du pape Grégoire XI joue un rôle avéré dans sa décision de quitter Avignon pour Rome. De  retour à Sienne, elle dicte à des secrétaires un ensemble de traités spirituels.

Elle meurt le 29 avril 1380, épuisée par ses pénitences

La dévotion autour de Catherine de Sienne se développe rapidement après sa mort. Elle est canonisée et, déclarée sainte patronne de Rome et de l’Italie. Puis de l’Europe par Jean-Paul II.
Elle est aussi la sainte protectrice des journalistes, des médias, et de tous les métiers de la communication, en raison de son œuvre épistolaire en faveur de la papauté.

COMMENTAIRE DU CHOURIANT

Unique femme dont l’Église catholique a reconnu les stigmates par décision pontificale

Pendant le carnaval de 1368, Catherine a une apparition qu’elle décrit comme étant son « mariage mystique avec le Christ .
Au cours de la vision, le Christ lui apparaît et lui remet un anneau, signe qu’elle est son épouse La vision s’efface mais Catherine dit ressentir en permanence cet anneau et même le voir, et elle est la seule à l’avoir vu.
Le mariage mystique, est le symbole de l’union entre l’homme et Dieu.

 

mini chouriantEh véééé le malin… !  Belle et fraiche comme elle était, le chef n’a pas laissé trainer le matériel,  puisqu’il la ramène à lui à 33 ans seulement..!
J’ai déjà noté, qu’il aime se distraire et affectionne aussi les blagueurs et les humoristes. Il nous en a rapatrié quelques uns à la fleur de l’âge :  Le Luron, Coluche,  Desproges….. etc
Il faut que j’arrête de tenter de faire rire ou sourire tous mes potes car si ça marche …… bye bye…

Eh…rigolez pas trop fort, on pourrait vous entendre…. Pour ma part,  je vais éviter des textes trop rigolos le samedi ….. parce qu’avec les cerveaux lents que je traine au raz du sol… ils risquent de rire le dimanche à la messe… !  (pour eux  je veux dire de « rire à retardement »… c’est pénible ces gens que leur mère a bercé trop prés du mur…. SVP progressez que Diable)

LE CHOURISTE– je vous l’avais dit …! A demain peut être….

Share Button

Sainte Véronique et le « voile de la Sainte Face »


BLOG
de MAMY KT


– Mamy ne fait pas que du point de croix

Sainte Véronique est évoquée dans la sixième station du chemin de croix, bien que l’Évangile ne mentionne pas l’épisode.

Véronique par Mattia Preti

Sainte véronique et le « voile de la Sainte Face »

L’histoire de Véronique est liée à la Passion de Jésus, et plus précisément au Chemin de Croix.
Elle est une de ces femmes de Jérusalem dont Luc parle et à qui Jésus aurait adressé ses dernières paroles.
La sixième station du Chemin de Croix la mentionne.

La dévotion du « Chemin de la Croix » évoque le souvenir de cette femme qui a bravé la foule hostile pour essuyer le visage du Christ pendant sa Passion, recueillant ainsi sur son linge la Sainte Face.

 

CI CONTRE :
Claude Mellan (Abbeville, 1598 – Paris, 1688)
La Sainte Face Estampe, 1649
Musée Boucher-de-Perthes, Abbeville

Sixième station du chemin de Croix: Véronique et Jésus

Sixième station, Véronique essuie le visage de Jésus

Véronique, une des femmes qui suit Jésus, qui a compris qui il est, qui l’aime et par conséquent souffre de le voir souffrir.

À présent, elle voit son visage de près, ce visage qui avait très souvent parlé à son âme.

Elle le voit bouleversé, sanglant et défiguré, quoique toujours doux et humble.

Elle ne résiste pas.

Elle veut soulager ses souffrances.

Elle prend un linge et tente d’essuyer le sang et la sueur de ce visage.

 

Illustration: Sainte Véronique par Hans Memling (vers 1433–1494) National Gallery of Art – Washington

Une femme essuie le visage de Jésus

La tradition a donné un nom à cette femme: Véronique… car s’est développée la légende selon laquelle le visage du Christ serait resté comme imprimé sur le linge qu’elle avait utilisé.

Longtemps on a gardé plié ce linge, ne laissant voir que le visage du Christ, « véritable icône » ou représentation de celui qui donne sa vie pour nous.

  LE CHOURISTE« Le linge de Véronique ne devrait pas être confondu avec le Mandylion, linge que le Christ aurait envoyé au roi Abgar d’Edesse: le premier représente le Christ de la Passion, couronné d’épines; le second est l’image non faite de main d’homme qui a probablement inspiré les premières icônes du Christ, comme la Sainte Face (XIIe s.) conservée à la cathédrale de Laon.


La piété occidentale fait de Véronique, l’épouse de Zachée, avec qui elle serait venue en Aquitaine jusqu’à Soulac en Médoc près de Bordeaux, et Amadour en Quercy (Rocamadour) où le culte de Zachée (saint Amadour) est resté.

Parfois, dans notre vie, nous avons pu essuyer les larmes et la sueur des personnes qui souffrent.

Nous avons peut-être assisté un malade en phase terminale dans une salle d’hôpital, nous avons aidé un immigré ou un chômeur, nous avons écouté un prisonnier.
Et pour tenter de le soulager, nous avons peut-être essuyé son visage en le regardant avec compassion.

Méditation

Ce visage n’est pas le visage de la transfiguration, mais le visage défiguré,la figure d’un homme blessé, couronné d’épines, aux traits tuméfiés et sanglants,le portrait de quelqu’un qui a dit:

«II n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime».

Thérèse de l’Enfant-Jésus avait rajouté à son nom:
«Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face».
Elle contemplait si longuement le visage souffrant de Jésus qu’elle avait fini par l’imprimer dans son cœur.
Ensuite, elle savait le reconnaître dans les visages des hommes et des femmes qui souffrent, en particulier dans les pécheurs.

LE CHOURISTEPrière

Véronique, nous ne savons rien de toi, mais nous savons l’essentiel: tu es cette femme qui ne se contenta pas de regarder passer le Christ.
Tu es cette femme qui prit un linge et le passa sur son visage par tendresse et par amour.

Seigneur,
il y a toujours des visages qui ruissellent de sueur et de sang. Il y a toujours des torturés; il y a toujours des pauvres, par l’injustice et le mépris.
Il y a toujours des visages défigurés par la souffrance dans les salles des hôpitaux et dans les mouroirs, de Calcutta et d’ailleurs.
Il y a toujours des gens qui se sentent seuls et abandonnés, comme toi, Seigneur, en ta passion.

Aide-nous donc, comme Véronique, à apaiser leur douleur, à essuyer les larmes de leurs yeux.

C’est ainsi que naîtront pour eux ,dès ici-bas, des cieux nouveaux et une terre nouvelle.

Le voile se trouve parmi les reliques de Saint Pierre de Rome

Ce voile avait reçu le nom de « veronica« , contraction et latinisation de veron ‘ikon, que l’on peut traduire par « image véritable ».

Malgré les assertions infondées d’un certain nombre d’historiens et de chercheurs qui veulent à tout prix – et au mépris d’une tradition fermement établie – que l’image qui se trouve sur le linceul de Turin soit à l’origine de la « légende » de Sainte Véronique, je persiste à affirmer qu’il s’agit bien de deux images miraculeuses différentes…….

SUR CE SITE FIGURE CE TÉMOIGNAGE :

« Je suis tout à fait d’accord avec vous : le voile de Véronique, méconnu et tenu pour légendaire, est bien authentique et tout à fait distinct du Linceul de Turin.
Conservé à Rome depuis le premier siècle de notre ère, il a été offert à la vénération des fidèles, pendant des siècles, sans discontinuité, jusqu’en 1854.
Ensuite, son image s’est effacée, elle est actuellement invisible.
Néanmoins, le voile de Véronique opéra de nombreux miracles au XIX° siècle. »


Déjà publiés
par MAMY KT
C’ est quoi l’assomption Mamy..?Les femmes sont sur le chemin de croix depuis longtemps

Sainte Véronique et le voile de la sainte face

Sainte Marthe connue pour avoir donné hospitalité au christ

MAMY KT

Share Button