Archives par étiquette : Hérode

Saints guérisseurs : Saint Jean Baptiste

UNE SERIES POUR TOUT CONNAITRE SUR NOS SAINTS GUERISSEURS -un par mois

     SAINT   JEAN BAPTISTE     

 1er siècle – fête le 24 juin

« Moi, je vous ai baptisés d’eau; lui, il vous baptisera du Saint Esprit. »

«  Jean est son nom »

SAINT PATRON: Des tisseurs de draps, des aubergistes, des restaurateurs, des charpentiers, des tailleurs , des tripiers, des teinturiers,des ramoneurs

Avec la Vierge Marie qui a plusieurs fêtes au calendrier, il est le seul saint dont nous fêtons la naissance ( 24 juin ) et le martyre ( 29 aout ) à deux dates séparées, alors que tous les autres sont fêtés au jour de leur mort, ».

Exemplaire dans son courage face à Hérode, il est invoqué contre :
La peur

Mais également contre :
Les vertiges, l’épilepsie, les spasmes,
les convulsions, la danse de Saint Guy
Pour les femmes enceintes,
les agneaux, les bestiaux, les animaux domestiques

,L’église fête sa nativité, aussi bien en Orient qu’en Occident le 24 juin, au moment du solstice d’été. Parmi les nombreux rites qui sont associés à cette fête certains semblent venir directement des anciennes grandes fêtes celtes du solstice d’été, lorsque cette nuit était réputée surnaturelle, et les feux cérémoniels.
La pratique des feux de la Saint-Jean reste très vivace dans de nombreuses villes et villages du monde occidental.

 La tradition veut que l’on asperge le feu d’eau bénite et il est chanté ou récité l’ hymne de saint jean « Afin que vos serviteurs puissent chanter les faits merveilleux de votre existence avec une voix pleine et sonore, dégagez leur bouche coupables des liens qui l’enchaînent »…

 Pendant la durée de l’hymne les assistants se tiennent par la main, et tournent autour du feu …..ils s’arrêtent à la fin de l’hymne pour dire ensuite :

 « – Autrefois il y avait un homme qui avait mission de DIEU

   –  et son nom est JEAN »

Cet hymne fut composée au XI ème siècle par Paul DIACRE qui priait Saint Jean de le guérir d’un grand enrouement qu’il avait contracté….sa prière fut pleinement exaucée

 

 LA NAISSANCE DE JEAN ….LE COUSIN DE JÉSUS
« son nom est Jean. » Nom qui signifie, Dieu fait grâce.

 

 L’ange Gabriel dit à Marie au jour de l’annonciation : » Voici qu’Elisabeth, ta parente, en est à son sixième mois. »

 Lorsque MARIE enceinte rendra visite à Elisabeth la mère de jean le bébé reconnu le Christ et tressailli d’allégresse en sa présence. Trois mois après cette annonciation, l’église fête donc la naissance de Jean-Baptiste, le précurseur du Messie.

L’enfance de Jean
« Toi, petit enfant, on t’appellera prophète du Très-Haut; tu marcheras devant le Seigneur pour préparer ses chemins ». Prophétise son père Zacharie, lui qui resta 9 mois muet, en raison de son incroyance à croire la parole de l’ange lui annonçant sa conception.

Pietro Perugino: Battesimo di Cristo.

 PRÉDICATION DE JEAN

 « Jean mena une vie d’ascèse « caché dans le désert », se nourrissant frugalement de « sauterelles et de miel sauvage » et pratiquant le jeûne.
En l’an 27, il s’installe sur les bords du Jourdain, où il commence à pratiquer le « baptême de repentir pour la rémission des péchés » par immersion dans l’eau.
Il réunit autour de lui de nombreux disciples, leur annonçant la venue du Messie :
« Moi, je vous baptise avec de l’eau, pour vous amener à la repentance, mais vient celui plus fort que moi, et je ne suis pas digne de porter ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu »
Selon Mathieu , Jésus vint voir Jean pour être lui aussi baptisé..
quand Saint Jean vit le Sauveur parmi la foule, il le reconnut par une inspiration du ciel, et s’écria : « Voici l’Agneau de Dieu, voici celui qui efface les péchés du monde ». Jean qui ne se sentait pas digne de lui accepta de baptiser Jésus et au sortir de l’eau tous virent l’Esprit Saint « descendre comme une colombe et venir sur lui », et une voix venue des cieux dit : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection ».
Jean Baptiste demanda alors à ses meilleurs disciples de suivre Jésus. en leur annonçant qu’il s’effaçait pour lui laisser la place.
« Voilà ma joie, elle est maintenant parfaite. Il faut qu’il grandisse et que je diminue. »

LA DÉCAPITATION DE JEAN (Tableau du Caravage)

La Décollation de saint Jean-Baptiste, Le Caravage, c. 1608, co-cathédrale Saint-Jean de La Valette.

Quelque temps après, la colère d’Hérode Antipas, tétrarque de Galilée et de Péré, s’abattit sur Jean Baptiste, lequel lui reprochait son mariage avec la femme (Hérodiade) de son demi-frère Hérode Philippe.
Hérode, excédé, fait arrêter Jean et « le fait lier en prison ».
La femme Hérodiade voulait faire tuer Jean mais Hérode Antipas le protégeait, car il le « connaissait pour un homme juste et saint » et « l’écoutait avec plaisir ».

Cependant lors de la fête donnée pour son anniversaire, Salomé, la fille d’Hérodiade, dansa tant que le gouverneur et tous ses convives furent subjugués, et il lui dit : « Demande-moi ce que tu voudras… ce que tu me demanderas, je te le donnerai, fût-ce la moitié de mon royaume ». Salomé demanda pour sa mère la tête de Jean Baptiste présentée sur un plateau.
Hérode fort attristé, envoya cependant un garde décapiter Jean dans sa prison, placer sa tête sur un plateau et la présenter à Salomé, qui l’offrit à sa mère Hérodiade.

Quand cette nouvelle fut annoncée à Jésus, qui la connaissait déjà par sa science divine, Il manifesta une profonde douleur.
Le crime ne resta pas impuni, car Hérode, vaincu par ses ennemis, perdit sa couronne et périt misérablement.
La fin d’Hérodiade et de sa fille ne fut pas plus heureuse. Il est à remarquer que la plupart de ceux qui ont joué un rôle odieux, dans l’Évangile, ont subi dès cette vie le châtiment de leur impiété et de leurs crimes.

DICTON POUR LES POTES ÂGÉS

« Avant la saint Jean, pluie bénite ; après la saint Jean, pluie maudite. »

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC (Les autres saints guérisseurs – faire catégorie SAINT THOL )

Précédente rubrique  :  SAINT ROCH
La ligne éditoriale de cette série est accessible 
  BON COURAGE...!Sommeil plus (mélatonine) 120 gélules

Share Button

Les saints innocents… un vrai massacre…Mais aussi une occasion de plus de faire la fête

les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …..

AUJOURD’HUI C’EST  LES SAINTS INNOCENTS

Enfants de moins de 2 ans massacrés pour le Christ par Hérode à Bethléem (1er s)

 massacre des innocents. Bas-relief du soubassement du portail de sud « de la Mère-Dieu » de la façade occidentale de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. 1220-1230.

massacre des innocents. Bas-relief du soubassement du portail de sud « de la Mère-Dieu » de la façade occidentale de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. 1220-1230.

Petits enfants qui furent massacrés à Bethléem de Judée sur l’ordre du roi impie Hérode, pour que périsse avec eux l’enfant Jésus.
Dès les premiers siècles de l’Église, ils ont été honorés comme martyrs, car ils sont les prémices de tous ceux qui devaient verser leur sang pour Dieu et pour l’Agneau de Dieu.

Cette journée rappelle un épisode des évangiles survenant après la naissance de Jésus.

Le roi Hérode ayant appris, par des mages qui se rendaient rendre hommage à un nouveau-nés, la naissance d’un enfant qui deviendrait « roi », prit peur et décida de faire tuer tous les bébés garçons de moins de 2 ans. Il voulait ainsi éviter tout prétendant à son trône.
Les soldats d’Hérode massacrèrent ces petits enfants que l’on a appelé les saints innoncents, puisqu’ils étaient innocents de tout péché.

Certains analystes contestent la date choisie pour rappeler ce triste épisode, puisqu’il devrait avoir lieu après le 6 janvier qui est la date soulignant la visite des mages…
Mais comme ces dates sont de toute façon un peu aléatoires…

LE CHOURISTE

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 2,13-18

Après la visite des mages à Bethléem, l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit :
« Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. »

la fuite en egypte- Nicolas Poussin

La fuite en Égypte Nicolas Poussin 1657-1658
Huile sur toile 97 cm × 1331 cm
musée des beaux-arts de Lyon, France

Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère, et se retira en Égypte,
où il resta jusqu’à la mort d’Hérode.
Ainsi s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète :
« D’Égypte, j’ai appelé mon fils. »

Alors Hérode, voyant que les mages l’avaient trompé, entra dans une violente fureur.
Il envoya tuer tous les enfants de moins de deux ans à Bethléem et dans toute la région, d’après la date qu’il s’était fait préciser par les mages.
Alors s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Jérémie :
Un cri s’élève dans Rama, des pleurs et une longue plainte : c’est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas qu’on la console, car ils ne sont plus.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

LA PEUR D’HÉRODE DÉNONCÉE


Ainsi parla Saint Quodvultdeus,
évêque à Carthage de 437 à 453
Enfants et témoins du Christ

Massacre des Innocents par Duccio di Buoninsegna

Massacre des Innocents par Duccio di Buoninsegna

« Pourquoi as-tu peur, Hérode, d’entendre qu’un roi est né ?
Il n’est pas venu pour te détrôner mais pour vaincre le démon.Mais toi, tu ne le comprends pas, et tu prends peur et tu entres en fureur.
Pour perdre le seul enfant que tu recherches, tu deviens le cruel assassin d’un grand nombre.
Ni l’amour des mères en larmes, ni le deuil des pères pleurant leurs fils, ni les cris et les gémissements des enfants ne te retiennent. Tu massacres ces petits dans leurs corps parce que la peur te tue en ton coeur. Et tu penses que, si tu arrives à tes fins, tu pourras vivre longtemps, alors que c’est la vie elle-même que tu cherches à tuer….. »

La coutume de faire des farces et des tours ce jour là…

Bizarrement, des traditions se sont greffées à cette journée qui commémore pourtant un événement triste.. . Certains disent que la coutume de faire des farces et tours en cette journée souligne que comme les enfants massacrés sur les ordres d’Hérode, les gens victimes de tours ne peuvent rien faire et doivent accepter leur destin… (Ce qui me semble une curieuse façon d’expliquer la chose, mais enfin…) 

Mais évidemment la façon pour certains de célébrer aujourd’hui le Jour des Saints Innocents ne date pas d’aujourd’hui.

Déjà au Moyen-âge, cette journée était un prélude au Carnaval et on se permettait de fêter, rire et manger en abondance. On incluait cette journée dans les festivités liées au solstice d’hiver pendant lesquelles on voulait à oublier la noirceur de l’hiver en se réunissant et en se distrayant.

 C’était donc par excellence la fête des « Enfants » à qui l’on permettait et pardonnait tout.
Toute violence était également prohibée ce jour-là, les chevaliers devaient cesser de guerroyer en observant une trêve.

Dans d’autres pays c’est comme un poisson d’avril

Peu importe la raison, le 28 décembre est aujourd’hui en Amérique Latine, Espagne, et dans certains autres pays, c’est une bonne occasion pour rire et fêter encore un peu .
On souligne la fête des Saints-Innocents en faisant des tours et des farces.
Les médias en profitent pour faire des fausses nouvelles humoristiques, les enfants, en particulier, s’amusent à faire des tours aux adultes.
Un tour bien connu est d’accrocher un bonhomme de papier dans le dos des gens.
Dans certaines parties d’Amérique Latine on dit qu’il ne faut rien prêter pendant cette journée, que ce soit de l’argent ou des objets.
Car celui qui emprunte quelque chose en cette journée est libre ensuite de garde ce qu’il a emprunté

Léon Cogniet (1794-1880) : le massacre des Innocents. 1824. Rennes, Musée des Beaux Arts.

Léon Cogniet (1794-1880) : le massacre des Innocents. 1824. Rennes, Musée des Beaux Arts.

logo lardon D– Tu devrais leur montrer une rétrospective des œuvres d’art réalisées sur le thème du massacre des saint innocents…

Un site où ils puissent admirer les plus grands maitres de la peinture

Ça y est, je leur ai trouvé ….!

 
POTACHE

barre bleue

Share Button