Archives par étiquette : magnétiseur

Un jour un mort : Mémé Marthe… Magnétiseuse

LE BLOG D’UN MORT … VIVANT
MÉMÉ MARTHE

Si vous êtes un ami de notre vieille Chouette des clochers…
Alors
vous savez qu’elle sait rendre les morts vivants ….
Elle a décidé chaque année de parler de l’un d’entre eux le jour des morts.
Parler d’eux…. C’est les mettre à nos côtés pour ne pas les oublier
Alors vous aimerez aujourd’hui être assis autour d’elle pour découvrir qui était la Mémé MARTHE  de CHOUBLANC son ami.

Pour que vous sachiez ce qui vous attend sous le ciel étoilé, avec la lune pour témoin, commençons par vous éclairer…
CHOUBLANC est magnétiseur et son histoire commence en1841 à la naissance de MARTHE…??

AUJOURD’HUI : Un jour un mort …. Mémé Marthe

Allez raconte nous Choublanc…. qui était en réalité celle que tu appelles Mémé MARTHE dans ta rubrique « Choulager » et aussi pourquoi tu dis toujours  

Depuis que ma tante Agnès  m’a révélé en 2009 que Marthe CASSO avait existé un jour et qu’elle était magnétiseuse je tenais là l’origine du DON hérité de mes ancêtres.

J’ai fait de Mémé MARTHE mon accompagnante en lui donnant un avatar (en guise de photo pour la représenter et la rendre plus proche plus vivante – voir ci-contre)
Je la présente dans mon blog comme ma grand-mère MARTHE… C’est un raccourci, car ma grand-mère s’appelle aussi Marthe  et ne doit pas m’en vouloir de me prêter sa grand-mère..!!
.
Que savait tante Agnès sur son arrière-grand-mère…???
J’étais magnétiseur depuis 10ans sans connaitre l’origine de mon don …. Clamant partout que je n’avais pas un don héréditaire.
C’est se sentant diminuée par la vieillesse qu’elle a fini par me dévoiler ce qui risquait de me heurter ou me faire renoncer à mon don…
Nous allons voir pourquoi :

Marthe soignait à cette époque ceux que le bon Dieu lui amenait…
Sa réputation et le manque ou le prix du médecin dans le Vallespir (66) lui fournissait sans doute une charge bien lourde en sus des charges de sa famille…
Vint le jour où une mère et ce père désespérés lui ont présenté leur enfant malade sans doute atteint d’une maladie incurable.
Comme tous les magnétiseurs, Marthe ne savait pas dire non et elle magnétisa et magnétisa encore cet enfant oubliant que le seigneur donne et que le seigneur reprend….
Ainsi malgré ses efforts l’enfant fut rappelé par le seigneur.
Nous imaginons la peine et le chagrin de ses parents suite à la perte de cet enfant..!!!
Personne ne connaitra jamais la douleur, la déception et les reproches fait par Marthe à son maitre notre Seigneur…!
Seuls les magnétiseurs, qui ont perdu un de leurs malades, peuvent savoir l’incompréhension qui est la nôtre. Nous nous sentons trahis par le bon Dieu et ses saints et c’est d’autant plus fort pour un enfant.Comme un malheur n’arrive jamais seul la pauvre Marthe a vu pleuvoir sarcasmes et injures de ne pas l’avoir sauvé… Le comble fut une partie des habitants qui se sont retournés contre elle, allant jusqu’à la lapider…!
Elle en fut quitte pour quelques plaies et bosses… et un plus grand désespoir..!Devant tant d’injustice, on m’a rapporté sa phrase :

 » Si la gent que cuida amb força devoció, des de tant d’anys, poden conduir-se amb tant d’odi i dolenteria…  Llavors atura dels ajudar… »
(En 1894 ou 95 dans nos campagnes la langue parlée était le catalan ….C’est encore vrai aujourd’hui)

 » Si les gens que je soigne avec force dévouement, depuis tant d’années, peuvent se conduire avec tant de haine et de méchanceté…  Alors j’arrête de les aider… »
et elle se replia sur les siens
En étant magnétiseur moi-même, je sais bien que notre contrat ne peut être rompu unilatéralement et que le bon DIEU nous reprend, à minima ce qu’il nous a donné, et souvent notre propre vie…. N’étant pas grand-chose ici-bas, notre inutilité nous condamne au retour, pour aller nous expliquer sur ce que nous avons fait des mains d’or qu’on nous avait prêté.

Quel a été son sort …. je l’ignore… mais voici ce que je crois :
Elle doit être morte à 54 ans  et n’ayant pas terminé sa mission (par renoncement) Quelqu’un devait terminer son « travail » et 100 ans après en 1949 je viens au monde avec dans mon bagage son Don..!
A noter que celui-ci est apparu en moi à 54 ANS …!!!!
Depuis c’est elle qui doit guider mes pas à chaque séance.
Aujourd’hui à 70 ans, moi qui marche dans son sillage,  j’ignore combien de temps aurait pu vivre MARTHE si elle n’avait pas renoncé ….
A la grâce de DIEU qu’il en soit fait selon sa volonté et non la mienne.
J’espère de Marthe et le bon Dieu, sont fiers de mes actions ….?
Surement…! Puisqu’il continue de me prêter les mains d’or de Marthe CASSO … Ma Mémé Marthe à moi.
.
CHOUBLANC (2019)
Pour rendre justice à Marthe CASSO son arrière arrière grand mère

Joliment dit, n’est-ce pas !!!

« Toi Mémé qui m’as précédé dans le soin, écoute les histoires extraordinaires que mes mains vivent quand au détour d’un chemin quelqu’un leur prête son corps. »

 Études de cas publiés contant nos actions communes
Acouphènes : les forgerons de Vulcain

insomnies : bobo au dodo..bravo chromo…!

Comment Mémé Marthe lutte contre le zona

Comment le corps se répare

Comment Mémé Marthe accélérait les guérisons

Mémé Marthe et les barreurs de feu

SOURCE : inédit de la Chouette – MÉMOIRE DE CHOUBLANC

Share Button

Saints guérisseurs : Côme et Damien les deux font la paire

Nous fêtons aujourd’hui les Côme et les Damien

Ces deux  Saints comme patrons des médecins et de pharmaciens ont toute leur place dans la catégorie des saints guérisseursUNE SERIES POUR TOUT CONNAITRE SUR NOS SAINTS GUERISSEURS -un par mois

SAINT CÔME  – SAINT DAMIEN

Martyrs à Cyr (IIIe siècle) – Fête le 26 Septembre

– Les deux frères Côme et Damien sont ordinairement représentés par les artistes, tenant en main les attributs de leur profession

Flacons de pharmacie et des instruments de chirurgie .
Leurs deux noms sont d’origine grecque
Côme : Signifie « bien en ordre »
Damien: Signifie « Dompteur »

INVOQUÉS :

– invoqué pour la guérison du carreau
(
maladies abdominales infantiles où le ventre est gros et dur )
– de l’énurésie
– troubles de l’appareil digestif.
(la gastrite entre autre)

Au Brésil, les saints jumeaux sont considérés comme protecteurs des enfants (donne aux enfants des sacs de bonbons à l’effigie des saints)

À Isernia, près de Naples, ils sont considérés comme des saints phalliques et sont invoqués pour les problèmes de fertilité.

SAINT PATRON:
Au Moyen Age, ils sont devenus les patrons des docteurs ainsi que d’une variété de professions associées à la médecine,
comme :

  • des chirurgiens.
  • des docteurs
  • des pharmaciens .
  • des dentistes
  • des sages femmes
  • coiffeurs et barbiers.

LA VIE DE SAINT CÔME ET SAINT DAMIEN

Saints Côme et Damien, médecins, par Johann Anwander (1762), église de l'Assomption (Dillingen).Saint Côme (ou à l’ancienne Cosme), patron des chirurgiens, né en Arabie, pratiquait la médecine à Aigéai en Cilicie, ainsi que son frère, Damien, lui, saint patron des pharmaciens.
Ils souffrirent ensemble le martyre sous Dioclétien, en 303 ou 310.

On les appelle « anargyres » parce qu’ils soignaient « sans accepter d’argent ».

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs

lls naquirent en Cilicie ou en Arabie et pratiquèrent la médecine dans le port maritime d’Égée (aujourd’hui Ayash) puis dans la province romaine de Syrie.
ils n’acceptaient aucun paiement pour leurs services, ce qui leur valut le surnom d’anargyroi c’est-à-dire sans argent, et attirèrent ainsi un grand nombre de gens à la foi chrétienne.

Pendant les persécutions de Dioclétien, Côme et Damien furent arrêtés sur l’ordre du préfet de Cilicie, un certain Lysias dont c’est la seule initiative connue.
Il leur ordonna d’abjurer sous la torture. Selon la légende ils restèrent fidèles à leur foi en dépit de toute une série de tortures affreuses auxquelles ils restèrent insensibles ; finalement ils furent décapités. Leurs frères cadets Antime, Léonce et Euprepius, qui les suivaient partout, partagèrent leur martyre.

La plus célèbre de leurs cures miraculeuses rapportées, la greffe d’une jambe de Maure pour remplacer la jambe nécrosée d’un patient, fit l’objet de nombreuses peintures et miniatures.

CI–CONTRE: Greffe d’une jambe par les saints Côme et Damien, panneau de la prédelle de la Pala di San Marco de Fra Angelico au musée national San Marco, Florence.

CULTE ET RELIQUES

Les restes des deux frères furent enterrés à Cyrrhus (actuellement en Syrie), puis les corps furent rapportés à Rome, sans les têtes qui furent rapportés ultérieurement.

Dès le IVe siècle, on a consacré aux saints jumeaux des églises à Jérusalem, en Égypte et en Mésopotamie.
Théodoret enregistra le partage de leurs reliques. Jugées miraculeuses, elles furent enterrées dans la ville de Cyrus en Syrie.
Des églises furent construites en leur honneur mais fit transporter leurs vestiges à Constantinople. C’est là qu’à la suite d’une guérison qu’il attribua à l’intercession de Côme et Damien, Justinien fit construire et décorer une église en témoignage de gratitude ; elle est devenue un lieu célèbre de pèlerinage.

À Rome le pape Félix IV (526-530) reconsacra  la basilique Santi Cosma e Damiano ; celle-ci a été bien des fois reconstruite mais reste célèbre pour ses mosaïques du VIe siècle représentant les saints.
Saint Côme et Saint Damienun vrai casse tête
 Les crânes des saints Côme et Damien sont vénérés à Madrid, où ils se trouvent depuis 1581, date à laquelle Marie d’Autriche en fit don au couvent de Clarisses des Descalzas Reales.

Ajoutons que leurs crânes sont également vénérés dans l’église Saint-Michel de Munich.
Si l’on en croit l’inscription, l’ossuaire du crâne a été fabriqué à Brême vers 1400 et apporté avec les reliques à Saint-Michel en 1649 par Maximilien Ier de Bavière.

Bizarrement, les chefs de saint Côme et Saint Damien seraient aussi dans une châsse du trésor de l’abbaye de Brageac dans le Cantal, où ils auraient été rapportés par Guy et Raoul de Scorraille au retour de la première croisade vers l’an 1105.

AUJOURD’HUI ENCORE…..
Il se forma en France, sous l’invocation de saint Cosme, une confrérie de chirurgiens, dite de Saint-Cosme, qui pendant longtemps partagea l’enseignement et la pratique de la chirurgie avec la faculté de médecine de Paris.

PRIÈRE A SAINT CÔME ET SAINT DAMIEN

Prière

Ô martyrs de Jésus-Christ, Côme et Damien, nous vous honorons en toute humilité et avec l’affection de notre cœur.

Par vos excellents mérites, vous avez reçu du Seigneur le pouvoir de protéger tous ceux qui se tournaient vers vous dans leur misères.

C’est pourquoi nous ne cesserons d’invoquer votre intercession.

Comme durant la vie mortelle, vous avez soigné les maladies dangereuses, par les moyens de la médecine et l’invocation du Nom de Jésus Christ, comme les Apôtres, ainsi, maintenant que vous êtes puissants dans le Ciel, tournez vers nous vos regards de pitié.

Nous sommes faibles, pêcheurs, malades; nous sentons le besoin de l’aide divine.

Nous vous en prions : assistez-nous, obtenez nous du Seigneur la guérison de nos maladies, priez le Bon Dieu de nous libérer du pêché.

Nous vous demandons ces grâces non seulement pour nous, mais aussi pour nos parents, nos familles, pour nos amis et nos ennemis, afin que, protégés par vous sur la terre, d’âme et de corps, nous puissions venir au Ciel louer et bénir le Seigneur pour l’éternité.

DICTON POUR LES POTES ÂGÉS

  • Servez Saint-Côme et Saint-Damien, vous vous porterez toujours bien.

SOURCE :

https:/Restez svelte 160px/www.saintsguerisseurs.fr/le-nom-des-saints/saint-c%C3%B4me-et-damien/
https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%B4me_et_Damien
https://nominis.cef.fr/contenus/saint/1921/Saints-Come-et-Damien.html

vigne rouge 120 gélules

 

Chou Blanc est effectivement magnétiseur CLIQUEZ POUR VOIR SON SITEune précédente rubrique : SAINT FIACRE
La ligne éditoriale de cette série est accessible
BON COURAGE...!

CHOU BLANC (Les autres saints guérisseurs – faire catégorie SAINT THOL )

Share Button

POÉSIE : Quand ta main fait lever le vent

Meilleurs complements alimentaires

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE CHOULAGER
par Chou Blanc

Série: « La mémoire de mes mains »

« C’est à l’être capable d’acquérir le plus grand nombre d’arts que la nature a donné l’outil de loin le plus utile:
La main ».    
Aristote

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse avait reçu un enseignement limité comme toutes les femmes de son temps.
Les champs étaient des champs d’honneur qu’il fallait cultiver de ses mains…. et il fallait pour le père qu’elles soient nombreuses…

Dans sa tête Mémé Marthe devait être branchée sur des ondes supérieures à  France culture car elle m’étonnait pour son amour pour la poésie…
André Vinas, né le 27 juillet 1925 à Alès (Gard) et mort le 8 mars 2017 à Argelès-sur-Mer ... Poète : Plages de temps, Égrenages ; essayiste : Armand Lanoux témoin d'Isis ; romancier : Le Crépuscule d'Avila, en collaboration avec Anne Fouga, ...Elle me confiait que son ami André Vinas était un poète de son village.
Très jeune elle avait repéré son talent, et disait de lui qu’avec ses mots il était le seul à traduire
« Les émotions de mes mains et le toucher de mon cœur »
Même dans ses vieux jours où elle se rappelait plus où étaient ses lunettes et son journal… Elle était capable de réciter quelques textes d’André que fort heureusement j’avais prudemment recueilli.
« Tu sais plus tard quand tes mains se seront réveillées à ton tour, ces textes qui glorifient le ciel, la terre et le maitre de la nature te parleront plus qu’aujourd’hui..! »

Voila des années qu’elle est décédée… et moi qui n’est pas son don, je me rappelle des conseils qu’elle me donnait…..
« 
Récite les à ceux que tu soigneras,  comme moi je le faisais ….. et de là haut André Vinas et moi on répétera avec vous tous »

Quand ta main fait lever le vent
Sur tout un horizon de fleurs
J’ai peur que la terre ne sache pas
pourquoi toutes ces fleurs s’animent

Mémé… Tes mains, pendant des années, ont fait plus
qu’animer ..!

Elles ont très souvent réanimé…
Ceux qui sont encore là, grâce à toi, s’en souviennent avec gratitude… MERCI MÉMÉ


Quand ta main fait lever le vent
Sur tout un horizon de fleurs
J’ai peur que la terre ne sache pas
pourquoi toutes ces fleurs s’animent

André Vinas


 Blanches les collines de l’hiver
blanche la mer de tramontane
blanche la rivière sous la lune
blancs les reflets, blancs les oiseaux
blancs les cheveux au bout du temps

André vinas

 

Autour du poli que le vent lui donne
la pierre a besoin de son poids de mots
et de ses dimensions de rythmes;
l’eau veut aussi que je sache dire
l’émotion de sa transparence.

Ma main porteuse d’ordre et brûlante de Dieu
sans cesse me marie à tout ce que je touche
et je ne puis quitter les retraites de l’eau,
et je suis attaché au royaume des pierres.


Mais qu’importe, puisque je façonne la terre

de ma bouche qui fait et le rythme et le sens.

André Vinas  « Plages de temps » – « Cantilène de Pan »

SOURCE  :     
Poèsies : « Plages de temps »  
         https://amzn.to/31JZJ8U

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

Share Button