Archives par étiquette : le louvre

LOUVRE Y ES TU M’ENTENDS TU – Le vent, l’eau et les pierres du Louvre

Print pagePDF pageEmail page

De Choubert à Choumann en passant par Choupin

 LA PARTITION DE MA2

          La Partition de MA2
  Musique à deux


Quand  la cour du Louvre  prends, 
fin mars, le soleil du midi pour  habit de lumière…  ses accents du sud et ses airs d’été…. nous étions nombreux à regarder l’eau  comme si la terre nous la prêtait, pour écouter chanter les jets d’eau des jardins de l’Alhambra…
Question de rêverie et d’imagination…. AMBIANCE AMBIANCE
Le comité de rédaction a bien fait de prendre  le LOUVRE pour thème……

Je me devais d’illustrer poétiquement et musicalement les rêveries de mon ami du midi

Musique d’ambiance


VENT, EAU, PIERRE

L’’eau perce la pierre,
le vent disperse l’’eau,
la pierre arrête le vent.
Eau, vent, pierre.

Le vent sculpte la pierre,
la pierre est coupe de l’’eau,
l’’eau s’échappe et elle est vent.
Pierre, vent, eau.

 

Le vent dans ses tours chante,
l’’eau en marchant murmure,
la pierre immobile se tait.
Vent, eau, pierre.

On est un autre et personne :
entre leurs noms vides
passent et s’évanouissent
eau, pierre, vent.

(Octavio Paz)

 

 

le logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deux

 

 



 

 

 

 

 

M A 2      Ma musique à deux
Mise en page et sonorisation réalisée avec la complicité de CHOU BLANC

Share Button

MILON DE CROTONE: L’un des plus célèbres athlètes de la Grèce.

Print pagePDF pageEmail page

LART ET LA
PALETTE
AU CHOU

SÉRIE: LE LOUVRE

SURPLOMBANT LES CAPTIFS DANS LA SALLE PIERRE PUGET DU LOUVRE:

 

barre bleue

MILON DE CROTONE

Milon de Crotone, sculpture de Pierre Puget (Paris, Musée du Louvre). Une réplique de cette sculpture sur la mort de Milon est visible au vieux port de Marseille

  • Milon de Crotone a vécu pendant le VIème siècle avant J-C.
  • Il est le fils de Diotime et l’époux de Myia, fille de Pythagore.
  • Il fut l’un des plus célèbres athlètes de la Grèce.
  • Il a obtenu : – 6 titres aux Jeux olympiques

– 7 titres aux Jeux Pythiques

– 9 titres aux Jeux Néméens

– 10 titres aux Jeux Isthmiques

Il était d’une force extraordinaire

Il était d’une force extraordinaire, et, pour en donner une idée, on raconte de lui des choses étonnantes.
– Il tenait une grenade dans sa main, et, par la seule application de ses doigts, sans écraser ni presser ce fruit, il la tenait si bien que personne ne pouvait la lui arracher.
– Il mettait le pied sur un palet graissé d’huile, et par conséquent très glissant ; cependant, quelque effort que l’on fit, il n’était pas possible de l’ébranler, ni de lui faire lâcher pied.
– Il se ceignait la tête avec une corde, en guise de ruban ; puis il retenait sa respiration : dans cet état violent, le sang se portant au front lui en enflait tellement les veines, que la corde rompait.
― Il tenait le bras droit derrière le dos, la main ouverte, le pouce levé, les doigts joints, et alors nul homme n’eût pu lui séparer le petit doigt d’avec les autres.

Et quelle voracité…!

Ce qu’on dit de sa voracité est presque incroyable : vingt livres de viande, autant de pain et quinze pintes de vin suffisaient à peine à le rassasier. Un jour, ayant parcouru toute la longueur du stade, portant sur ses épaules un taureau de quatre ans, il l’assomma d’un coup de poing, et le mangea tout entier dans la journée.

Il eut une fois occasion de faire un bel usage de ses forces. Un jour qu’il écoutait les leçons de Pythagore, le plafond de la salle où l’auditoire était assemblé menaçant de s’effondrer, il le soutint lui seul, donna aux auditeurs le temps de se retirer et se sauva après eux. La confiance qu’il avait en ses forces finit par lui être fatale.

La mort de MILON

Charles Meynier 1768-1832 Milon de Crotone, voulant essayer sa force, est surpris et dévoré par un lion 1795 Huile sur toile 61 x 51 cm Musée des Beaux-Arts de Montréal

Charles Meynier
1768-1832
Milon de Crotone, voulant essayer sa force, est surpris et dévoré par un lion
1795
Huile sur toile 61 x 51 cm
Musée des Beaux-Arts de Montréal

Selon la légende, Milon, parvenu à un âge avancé, traversait l’Italie et, Avant trouvé en son chemin un vieux chêne abattu et entr’ouvert par quelques coins de bois qu’on y avait enfoncés avec force, il entreprit d’achever de le fendre avec ses mains ; mais sous l’effort qu’il fit les coins se dégagèrent, les deux parties de l’arbre se rejoignirent, ses mains furent prises comme dans un étau : il ne put les retirer, et fut dévoré par les loups.

mort de milon de crotone

le Louvre une autre sculpture de la mort de milon de crotone

Dans le groupe de marbre, œuvre de Puget, qui est au Louvre, Milon de Crotone est dévoré par un lion, fantaisie du sculpteur.

Voici ce chêne  entr’ouvert par quelques coins de bois qu’on y avait enfoncés avec force……

barre bleue

CHOU BLANC
C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac
RETRO :
340

Share Button

LOUVRE Y ES TU … M’ENTENDS TU – je suis cour Puget avec les quatre captifs dits aussi quatre nations vaincues

Print pagePDF pageEmail page

 

On est quand même au top à la CHOUETTE on les  amène régulièrement au LOUVRE…!

Aujourd’hui, je t invite à faire comme moi chaque fois que j’emprunte la galerie couverte du passage RICHELIEU…

je fais  du lèche vitre au dessus de la cour Puget…

EH Béé  là ….déception..
 »
Que voyons nous? » disent mes voisines
« 
C’est qui ces personnages en bronze en contre bas« 

Hé…Vu que la question est posée par des jeunes filles fort « Girondes » …. je me dis qu’elles ne peuvent pas être venues en « vain » de Bordeaux………
et j’explique…
 »
Hé bien voilà dis je ...il s’agit des captifs qui… »

Chacun drague comme il pleut … dans son cœur de pote âgé..!

barre bleue

L’ART ET LA PALETTE AU CHOU
VISITE AU MUSÉE DU LOUVRE-
PAVILLON SCULPTURE

Informations pratiques:
Lieu : EN BAS DE LA COUR PUGET 
Tarif : Pavillon sculpture compris dans le billet
Tous les jours, sauf le mardi, de 9 h à 18 h ,
Renseignements :
    01 40 20 53 17

barre bleue

Les captifs .

Provenant du piédestal de la statue de la place des Victoires, ces captifs représentent les nations vaincues à la paix de Nimègue (1679). L’Espagne, l’Empire, le Brandebourg et la Hollande, exprimant des sentiments différents ressentis lors de leur captivité :

– Révolte
– Espérance,
– Résignation
– Abattement.

Ils proviennent du piédestal de la statue équestre de Louis XIV exécutée par Bosio se trouvant place des Victoires.
Les modèles furent exécutés en 1682. Les trophées de bronze ont été ajoutés en mars 1685.

 L’orientation générale des Captifs vers la droite incite à tourner autour du piédestal dans le sens des aiguilles d’une montre. Desjardins a merveilleusement su diversifier les figures, alternant personnages jeunes et vieux, nus et vêtus, redressés ou fléchis, et variant les postures des jambes et bras.

barre bleue

Quatre nations vaincues

Les Captifs, figures en bronze plus grandes que nature, symbolisent les quatre nations vaincues lors des traités de Nimègue.
Chacun représente un âge de l’homme et un sentiment distinct face à la captivité.

L’ESPAGNE

L’Espagne est un jeune homme imberbe aux longs cheveux fougueux.Le corps nu et redressé, le visage et le regard levés vers le ciel indiquent l’espoir.


L’EMPIRE

L’Empire est un vieillard barbu, vêtu d’une tunique antique.
La tête baissée, son corps ploie sous un abattement résigné.


LA HOLLANDE


La Hollande est un homme encore jeune, aux traits mâles et à la barbe courte.Le corps nu prêt à bondir, l’épaule ramenée en avant dans une attitude de défi et le visage farouche, il se rebelle.


LE BRANDEBOURG

Le Brandebourg est un homme mûr, vêtu comme un barbare antique (à l’instar des Prisonniers Farnèse, marbres antiques très appréciés des artistes).La main étreignant le manteau, l’épaule droite affaissée, le visage contracté expriment la douleur.

Le thème des Captifs est répandu dans l’art romain.
Les trophées que La Feuillade fit ajouter en 1685, casques, boucliers, enseignes, faisceaux, hallebardes, avirons… renforcent l’analogie avec les triomphes antiques.

Sous la Révolution, la statue en bronze doré du roi fut fondue mais les Captifs, perçus comme des victimes du pouvoir absolu, furent épargnés et les chaînes qui les entravaient furent brisées.

Portés au Louvre en 1790, ils furent ensuite placés aux Invalides (1804-1962) puis dans le parc de Sceaux, avant de gagner le Louvre en 1992.

barre bleue

– Si j’avais été là…  je pouvais épater les gamines avec un « Le saviez vous »…. et conclure …



enfin peut être …

 

La paix de Nimègue

La signature du traité de paix de Nimègue aux Pays-Bas marque la fin de la guerre de Hollande qui oppose la France aux Provinces-Unies et à l’Espagne depuis 1672.
Louis XIV obtient de l’Espagne le sud des Pays-Bas, Cambrai, Valenciennes et Maubeuge ainsi que la Franche-Comté.
Le roi de Germanie Léopold Ier reçoit, lui, Philippsburg en échange de Fribourg.

La guerre de HOLLANDE

La guerre de HOLLANDE s’est déroulée de 1672 à 1678.
Elle oppose la France de Louis XIV aux Provinces-Unies, à l’Espagne, à l’empereur du Saint-Empire romain germanique.

La porte Saint-Denis élevée à Paris en 1672 pour célébrer les victoires de Louis XIV sur le Rhin

Le but de Louis XIV est de punir les Provinces-Unies de leur attitude envers la France.

En fait l’Espagne, alliée des Provinces-Unies, au traité de Nimègue, va devoir céder, à la France, la Franche-Comté et des villes en Flandre.

 



Source: wikipedia – you tube – site du Louvre crédit photo le collège victor hugo -paris 

barre bleue

CHOU BLANC
C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac
RETRO :
680

Share Button