Archives par étiquette : Athèna

Devine qui est Tirésias…?


barre grenat
les potes doivent être éclairés

CHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …..
Ils aiment bien les légendes mythologiques alors ne les privons pas…

Musique d’ambiance


barre grenat

tiseriasTirésias qui es tu ?

Devin grec qui apparaît dans toutes les séquences mythologiques relatives à la ville de Thèbes. C’est lui qui conseille de donner le trône à celui qui libérera la ville du Sphinx.
Ses révélations permettront plus tard à Œdipe de découvrir le secret de sa naissance.

On connait plusieurs versions de sa vie et des conditions dans lesquelles ce devin thébain perdit la vue.

Version 1 : 
Il surprend la déesse Athéna  se baignant nue dans une source.
Pour laver cette atteinte à la pudeur, elle le prive de la vue et lui confère un don de voyance à travers le langage des oiseaux

Version 2 :
il est choisi pour trancher la querelle qui oppose le couple divin : Héra et Zeus il fut l’arbitre d’une dispute pour déterminer qui éprouve le plus grand plaisir dans l’amour
Héra prétend que dans l’acte amoureux c’est l’homme qui éprouve le plus grand plaisir. Zeus soutient le contraire ! Son expertise n’étant pas du gout du perdant …. il y laissera la vue et aura en compensation le don de voyance

barre grenat


Version 1 Tirésias c’est rincé l’œil une dernière fois

Tirésias était un devin thébain, sa mère était la nymphe Chariclo, compagne favorite d’Athéna, et les deux amies aimaient volontiers se baigner nues dans une source du mont Hélicon.

Un jour, le jeune Tirésias était à la chasse non loin d’un lieu de cette source et voulant sans doute rejoindre sa mère, il s’approcha et surprit Athéna dans le plus simple appareil.  La déesse, dont la chasteté était absolue, vit comme une atteinte à sa pudeur cette indiscrétion de Tirésias. « Athéna lui mit alors les mains sur les yeux et le rendit aveugle » (Apollodore III, 6, 7).

Comme la nymphe Chariclo, mère de Tirésias, faisait partie du cortège divin, elle supplia Athéna de rendre la vue à son fils. La déesse refusa mais consentit à alléger sa sentence.
« Elle lui purifia les oreilles, et ce qui lui permit de comprendre parfaitement le langage des oiseaux et ainsi de deviner l’avenir; puis elle lui donna un bâton de cornouiller, grâce auquel il marchait comme les gens qui voient » (Apollodore III, 6, 7). Athéna lui accorda le privilège de vivre durant sept générations et même après sa mort son don de voyance persisterait.
barre grenat

 
Version 2 Tirésias un trop bon expert en amour

Selon la version la plus répandue du mythe, cette tare et ce don sont le résultat d’une querelle entre Héra et Zeus :
Un jour Tirésias aurait vu deux serpents en train de s’accoupler et les aurait séparés ( on dit aussi qu’il aurait tué la femelle) ; il est immédiatement transformé en femme ; sept ans plus tard il est le témoin de la même scène ; il sépare de nouveau le couple ( dans la variante c’est le mâle qu’il tue) ; il est retransformé en homme..

ZANCHI Antonio – Tirésias aveuglé par Héra et rendu devin par Zeus

Etant le seul individu à avoir fait l’expérience des deux sexes dans leur différence il est choisi pour trancher la querelle qui oppose le couple divin : Héra prétend que dans l’acte amoureux c’est l’homme qui éprouve le plus grand plaisir. Zeus soutient le contraire !
et il rapporta que la femme éprouve neuf fois plus de plaisir que l’homme. Vexée d’être contredite et de voir un secret trahi, Héra frappa Tirésias de cécité en raison de ce qu’elle jugeait être son « aveuglement ».
Zeus, qui ne pouvait pas réparer les dégâts causés par son épouse, consola Tirésias en lui accordant le don de prophétie et la compréhension du langage des oiseaux ainsi que le privilège de vivre durant sept générations.

barre grenat

TIRÉSIAS un devin pratiquant l’ornithomancie.

tiserias arbre oiseaux 50Tirésias exerça partout ses talents. Il avait sa demeure près de Thèbes et se faisait assister dans ses sacrifices par un adolescent.
Il pratique principalement l’ornithomancie.
Comme Tirésias est aveugle, il écoute les cris des oiseaux :
Il a aussi recours à l’intermédiaire d’un enfant ou de sa fille Mantô.
L’expression « pâtre des oiseaux » a été utilisée car pour faciliter la venue des oiseaux, le devin leur donnait de la nourriture.
Tirésias utilise à Thèbes un observatoire …. Il s’agit d’un sanctuaire en plein air probablement installé à cet endroit à l’époque archaïque. Parce qu’ils occupent l’espace qui se trouve entre le ciel et la terre, les oiseaux apparaissent comme les messagers privilégiés des dieux d’en-haut dont le devin se fait l’interprète.

frise oiseauxL'homme aux oiseaux - le discours aux oiseaux    bestiole des potagers resistant et inépuisable    le drole de chardonneret bestiole des potagers resistant et inépuisable A la découverte des oiseaux


SOURCES:
  – Site Mythologica.fr – barre grenatWikipédia


POTACHE

.

Share Button

LADY LADINDE…… Me trouve Chouette…!

dinde BLOC NOTE LADY LADINDE
Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire,  je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

AUJOURD’HUI  LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :
L’ expression « C’EST CHOUETTE »

L’expression « c’est chouette » signifie de nos jours
« 
C’est fantastique,
  C’est sympa! »

L’expression « c’est chouette » ! s’utilise également :
– à l’annonce d’une bonne nouvelle ;
– pour désigner une personne ou une chose belle et agréable ;
– pour exprimer la satisfaction..
Se dit aussi :  Comme c’est chouette!     Chouette alors!     Chouette!

Mais Il y a une exception dans l’expression : « vieille chouette », appliquée à une vieille femme désagréable. Cette exception marque peut être la survivance d’un passé mystérieux et détesté surtout des paysans.

La « chouette » n’est pas un animal anodin. Peut-être à cause de son air insolite et de ses moeurs nocturnes, sa réputation a beaucoup varié au cours des âges.

Naguère oiseau de malheur dont le cri étrange (le chuintement) annonçait la mort de quelqu’un, elle était clouée sur les portes des granges – du temps qu’il y avait encore des granges et des portes de bois.

CREUSONS UN PEU POUR VOIR…?
Comment on peut se faire une réputation et sortir de son image de fille peu  fréquentable…

La symbolique de la chouette est complexe et elle a variée au cours des âges et des pays.

  En Grèce antique, la chouette chevêche est le symbole de la déesse Athéna, la déesse de l’intelligence, de la prudence, de la sensibilité artistique.

CLIQUEZ CI-CONTRE pour en  savoir + sur la déesse Athéna,

Cette influence s?est prolongée jusqu’à nos jours et la chouette apparaît sur la monnaie de un euro comme symbole de la ville d’Athènes.
( voir ci-dessous rubrique le Saviez vous) 

A Rome, la chouette impressionne, oiseau de nuit mystérieux qui se cache pour attaquer ses proies, qui lance son cri strident dans l’obscurité, et la voir est un présage néfaste. On dit même qu?elle sucerait le sang des enfants la nuit !

Au Japon les chouettes ont une double symbolique selon l’espèce : Les chouettes effraies avec leur tunique blanche qui surgit dans le nuit sont démoniaques tandis que les chouettes hulottes ou chats-huants, familières des habitations seraient les envoyées des Dieux.

Le Moyen Âge obscurantiste surtout dans les campagnes reculées a peur de cet animal rusé, trompeur, aux yeux perçants voyant clair dans l’obscurité, qui vole sans bruit et profite de la nuit pour chasser lorsque ses proies sont fragilisées par l?obscurité. On l?associe au démon, on en a peur.


LA BELLE ET LA BÊTE

Au fil de l’histoire les hommes perdent leurs peurs ancestrales et leurs croyances. C’est sans doute ainsi que les qualités de la chouette l’ont emporté.
En effet  la « chouette » passe pour un oiseau coquet, soigné de sa personne et belle posée sur l?épaule de d?Athéna .

En ancien français, le verbe « choeter » signifiait « faire le coquet » et naturellement « la coquette ».
La prononciation parente de choeter et chouette a permis, enfin, à l’oiseau de Minerve de recouvrer sa dignité. On associa dès lors la chouette à la coquetterie, l?élégance et la beauté.
La langue italienne amplifia le phénomène avec le mot civetta désignant la fois la chouette et la femme coquette.
On a donc parlé d’une « femme chouette » puis sans doute d’une « chouette femme » !

Dans le langage populaire, « chouette » est synonyme de beau. Rabelais employa le premier cette comparaison inattendue dans Pantagruel où il fait dire à Panurge : « Ma femme sera jolye comme une belle petite chouette« .  Au XIX è siècle, les romanciers remirent à la mode cette expression qui nous est restée

Au jeu de paume – et l’on pourrait actualiser l’expression pour le tennis ou le ping-pong – on disait aussi « faire la chouette » pour jouer seul contre deux adversaires; selon Littré parce que la « chouette« , si elle sort de jour, est assaillie et poursuivie par les autres oiseaux. Seul contre tous, c’est en effet assez « chouette » !

Quoi qu’il en soit, la fortune de ce mot dans le français d’aujourd’hui constitue une belle revanche pour un animal si longtemps et injustement persécuté.

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs

« – L’honneur de la chouette est sauf aujourd’hui, et c’est pour cela que tous les rédacteurs de la Chouette s’efforcent tous les jours de lisser son plumage pour qu’elle nous donne un plume neuve de temps en temps à tremper dans l?encre de sa sagesse ancestrale.
J’espère que dans vos chaumières vous criez avec nous :
« La Chouette …. c’est chouette…!  »
Gare à celui qui clouera nos articles sur la porte de sa grange.. !

  Les Grecs avaient gravé son effigie sur certaines de leurs monnaies.

La chevêche d’Athena était l’oiseau de la sagesse chez les Grecs qui avaient gravé son effigie sur certaines de leurs monnaies. (Encore sur l’Euro aujourd’hui).
La chevêche d’Athena était la compagne de la Déesse Athena, d’où son nom scientifique Athéna noctua.

 http://www.sacra-moneta.com

Exemple de monnaie antique d'Athènes émise au IIème siècle avant JC. Photo J. Elsen ATTIQUE, ATHENES, AR tétradrachme, 152-151 av. J.-C. Droit : Tête casquée d'Athéna à droite. Revers : A-?E/ A?PO-????/ ?IO/?E/ ?A/TV Chouette sur une amphore. A droite, une double corne d'abondance ornée de bandelettes. Sur l'amphore, ?. Dessous, ??. Le tout dans une couronne de laurier. Ref.: Thompson, 551a. 15,92 grammes.

Les monnaies antiques d’Athènes – Exemple de revers d’un tétradrachme d’Athènes frappé vers 450-400 avant JC. Photo J. Elsen

Le siècle d’Alexandre, plus épris de l’élégance que de la simplicité, préférait les tétradrachmes bien coupés, bien arrondis, aux anciennes monnaies frappées avec négligence.
Athènes voulut avoir des pièces rondes, à surface aplatie, et d’un plus grand module. La chouette hérissé et la Minerve coiffée d’un simple casque, que le siècle de Périclès avait maniées sans jamais se lasser, paraissaient au siècle d’Alexandre des sujets trop naïfs; à cette époque, l’aspect des monnaies change dans toute la Grèce.
1 euro : Représentation d'une chouette (reprise d'une ancienne pièce athénienne de 4 drachmes), la chouette est le symbole de la déesse Athéna et représente la sagesse, ancien symbole de la ville d'Athènes.Symbole de sagesse, la Chouette est le symbole d'Athéna et, de ce fait, celui d'Athènes. Ce symbole représenté fréquemment aux côtés de la déesse, fut également l'objet d'une représentation sur les monnaies anciennes, la Drachme

La chouette apparaît aujourd’hui sur la monnaie de un euro comme symbole de la ville d’Athènes.

 

1 EURO GREC : Représentation d’une chouette (reprise d’une ancienne pièce athénienne de 4 drachmes)


dinde

LADY LADINDE

Share Button