Archives par étiquette : mythologie

Une pluie d’or… Pas pour toi banane!

LE BLOG DE
LAMITE HOLOGIS

Si vous êtes un ami de notre vieille Chouette… Alors vous adorez les devinettes comme moi ….
Alors vous aimerez être assis
autour de moi pour découvrir
la devinette du Sphinx….

Pour que vous sachiez ce qui vous attend sous le ciel étoilé, avec la lune pour
témoin, commençons par vous éclairer…

Danaé et la pluie d’or. Face A d’un cratère en cloche béotien à figures rouges.

AUJOURD’HUI DANAÉ

Dans la ville d’Argos, se dressait une haute tour d’airain aux fenêtres closes d’épais barreaux.
Dans cette lugubre prison, Danaé, pleurait à chaudes larmes, car son père le roi Acrisios, avait décidé de l’enfermer à jamais, après avoir été averti par un oracle qu’il serait tué par son petit-fils.

En emprisonnant sa fille, loin de toute présence humaine, il espérait éviter ce destin.

Giambattista Tiepolo, Danaé et Jupiter (1736), Stockholm,

Pourtant, une nuit, à travers l’étroit espace qui sépare les barreaux, se mit à tomber une pluie d’or.

C’était Zeus, qui ainsi métamorphosé, pénétra dans la chambre de la princesse pour la séduire.

Lorsque Danaé mit au monde un fils, Persée,

 

Orazio Gentileschi (1563–1639), Danaé et la pluie d’or (entre 1621 et 1623), Los Angeles, Getty Center.

Acrisios entra dans une rage folle. Il renonça cependant à tuer sa propre fille et son petit-fils, mais il les enferma dans un coffre qu’il jeta à la mer.

Ce coffre vogua vers l’île de Sériphos, où un pêcheur, du nom de Dictys, le recueillit et le ramena sur le rivage; il l’ouvrit et trouva Danaé et Persée, encore vivants. Il les conduisit aussitôt chez son frère, le roi Polydectès qui éleva Persée dans sa maison.

Polydectès éprit de Danaé, et tente de la forcer à l’épouser.
Pour parvenir à éloigner Persée, potentielle menace à son mariage, il l’envoie combattre la Gorgone Méduse. Persée revient, après maintes aventures, vainqueur de Méduse. Avec la tête mortelle de la Gorgone, il change le roi en pierre et réussit à ramener sa mère à Argos.
Elle finira emmurée vivante.

Elle symbolise la terre souffrant de sécheresse et sur laquelle une pluie fertilisante descend du ciel.

Allez raconte nous… DANAÉ DANS LA PEINTURE
Les grand maitres se sont emparés très tôt du mythe de Danaé…
nous avons demandé à LARDON, notre spécialiste « maison » de faire des recherches sur ce  sujet … Voici le fruit de sa collecte  sur internet

 

Mission à la fois simple et compliquée car DANAÉ est un thème largement, repris par les peintres..
Donc compliqué pour en garder que quelques uns…!!!

Artemisia Gentileschi, Danaé (vers 1612), musée d’Art de Saint-Louis.

Hendrik Goltzius, Danaé (1603), musée de
Los Angeles.

Rembrandt, Danaé (1636), Saint-Petersbourg, musée de l’Ermitage.

Titien, Danaé (vers 1560), Madrid, musée du Prado.

Le Tintoret, Danaé (vers 1570), musée des Beaux-Arts de Lyon.

LA VISITE DE
ZEUS ET SON SYMBOLISME SEXUEL

Sous la forme d’une pluie d’or dont DANAÉ se laisse imprégner peut être considérée comme sperme et symbolisme agraire de la végétation, qui a besoin de pluie pour s’épanouir.

Dans la  hiérogamie (une union sacrée à caractère sexuel),CIEL-TERRE
La pluie est le sperme fécondant.
Cette valeur symbolique est attribuée dans toutes le civilisations agraires

 

EN SAVOIR PLUS SUR CETTE PLUIE QUI TOMBE DU CIEL COMME UN TRAIT D’UNION ENTRE LE CIEL ET LA TERRE
La pluie est universellement considérée comme le symbole des influences célestes reçues par la terre.
C’est un fait évidence qu’elle est l’agent

fécondateur du sol, lequel en obtient la fertilité. D’où les innombrables rites agraires en vue de déclencher la pluie (Danses amérindiennes et autres)
 Mais cette fertilité s’étend à d’autres domaines que celui du sol.
Cequi descend du ciel sur terre, c’est aussi la fertilité de l’esprit ,la lumière , les influences spirituelles.

Gustav Klimt, Danaé (1907),
Vienne, musée Leopold.

SOURCE :
Dictionnaire des symboles (Chevalier et Gheerbrant)

Share Button

LE MYTHE DE SISYPHE


hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

CHOULAGER :
“ »Les Capacités de notre cerveau et ses pensées positives »

LA PUISSANCE DE L’ESPRIT POUR GUÉRIR LE CORPS

– Musique d’ambiance : Maurice Chevalier


– MYTHE DE SISYPHE

Sisyphe par le TITIEN

Sisyphe fut condamné par Hadès ( Dieu des enfers) à pousser un énorme rocher jusqu’au sommet d’une montagne dans le royaume des morts.

A peine ce but atteint, le rocher roulait jusqu’au pied du versant d’où Sisyphe devait le remonter.
Et donc, le procédé se répète pour l’éternité. Sa punition figurait sur bien des vases grecs.
On le représente nu ou portant une fourrure sur les épaules, en train de rouler un rocher.
Pour les Grecs anciens, ce mythe rappelait aux mortels qu’une rébellion contre les dieux et leur implacable justice était une pure folie.

 LES LÉGENDES ET INTERPRÉTATIONS  AUTOUR DE SISYPHE
 AU VOLEUR…Sisyphe est le plus astucieux des hommes….
Sisyphe possédait un beau troupeau. Non loin de lui vivait Autolycos. Autolycos était passé maître dans l’art de voler, mais Sisyphe n’avait rien à lui envier.
Hermès avait donné à son fils le pouvoir de métamorphoser toutes les bêtes qu’il volait. Ainsi et bien que Sisyphe eût remarqué que ses propres troupeaux diminuaient tous les jours, alors que ceux d’Autolycos augmentaient, il fut tout d’abord dans l’incapacité de l’accuser de vol du bétail; donc il grava, sous le sabot de ses animaux son monogramme.
Une nuit, Autolycos se servit, comme à l’ordinaire, et, à l’aube, les empreintes de sabots sur la route fournirent à Sisyphe des preuves suffisamment concluantes pour convoquer les voisins et les prendre à témoin du vol du bétail.
Il inspecta l’étable d’Autolycos, reconnut les animaux qui lui avaient été volés à leurs sabots gravés.
DANS UN PREMIER TEMPS IL FEINTE LES DIEUX….. ENSUITE…. MALHEUR A LUI
Sisyphe est surtout connu pour avoir déjoué Thanatos.
En échange d’une source qui ne tarissait jamais, Sisyphe révéla au dieu-fleuve Asopos où se trouvait sa fille Égine, enlevée par Zeus, qui avait pris la forme d’un aigle, et qui la désirait.
La rancune de Zeus
Asopos fit fuir Zeus, mais ce dernier ressentit de la rancune pour Sisyphe ; il lui envoya Thanatos pour le punir.
Cependant, lorsque le génie de la Mort vint le chercher, Sisyphe lui proposa de lui montrer l’une de ses inventions : des menottes.
Il enchaîna Thanatos, si bien que ce dernier ne put l’emporter aux Enfers. S’apercevant que plus personne ne mourait, Zeus envoya Hadès délivrer Thanatos. Mais Sisyphe avait préalablement convaincu sa femme de ne pas lui faire de funérailles adéquates.
Il put ainsi convaincre Hadès de le laisser repartir chez les vivants pour régler ce problème. Une fois revenu à Corinthe, il refusa de retourner parmi les morts. Thanatos dut alors venir le chercher de force.
Pour avoir osé défier les dieux, Sisyphe fut condamné, dans le Tartare, à faire rouler éternellement jusqu’en haut d’une colline un rocher qui en redescendait chaque fois avant de parvenir au sommet,
DES INTERPRETATIONS

  1. D’après la théorie solaire, Sisyphe représente le soleil qui s’élève chaque jour pour plonger à nouveau le soir sous l’horizon
  2. D’autres y voient la personnification des marées ou des vagues qui montent pour soudainement redescendre.
  3. La pierre gigantesque qu’il est condamné à hisser figurerait l’Année entre le solstice d’hiver et celui d’été qui retomberait aussitôt vers le solstice d’hiver.

« Un travail de Sisyphe », qualifie une tâche interminable et ardue

Cette compréhension du mythe de Sisyphe est celle à laquelle renvoie l’expression « un travail de Sisyphe », qui qualifie une tâche interminable et ardue, qu’il faut toujours recommencer pour un résultat nul ou incertain.

Le mythe de Sisyphe selon Camus

Camus envisage Sisyphe comme un héros qui se rebelle contre les lois et qui endosse la responsabilité de son acte.
Au lieu de maudire les dieux, Sisyphe décide de vivre son châtiment, en toute conscience.
Par ce choix, Sisyphe s’affranchit des dieux et devient libre de vivre la destinée qu’il s’est choisi. Chaque instant de cette vie difficile lui appartient. Il n’est plus condamné à monter le rocher, il choisit de le faire et devient maître de son destin.
Le travail sans fin de Sisyphe, c’est l’existence humaine, la vie de l’Homme.
Cette vie, chacun peut la subir ou la faire sienne.
Chacun peut être passif ou, comme Sisyphe, mordre à pleines dents dans chacun des instants qui la composent…
Voici un extrait du livre « le Mythe de Sisyphe (1942) ».
« Les mythes sont faits pour que l’imagination les anime.
Pour celui ci, on voit l’effort d’un corps tendu pour soulever l’énorme pierre, la rouler et l’aider à gravir une pente cent fois recommencée ; on voit le visage crispé, la joue collée contre la pierre, le secours d’une épaule qui reçoit la masse couverte de glaise, d’un pied qui la cale, la reprise à bout de bras, la sûreté tout humaine de deux mains pleines de terre.
Tout au bout de ce long effort mesuré par l’espace sans ciel et le temps sans profondeur, le but est atteint. Sisyphe regarde alors la pierre dévaler en quelques instants vers ce monde inférieur d’où il faudra la remonter vers les sommets. »

LE CHOURISTE– Bien grand malheur que celui de Sisyphe ….!
Pourtant dans son malheur Sisyphe trouvait ses courts instants de bonheur :
« Quand la pierre redescendait.. » il ne bossait pas et faisait un pied de nez aux Dieux..!

il faut faire comme lui… Même si votre existence vous parait difficile à porter … Cherchez votre chemin pour trouver cet instant de bonheur pour cela suivez les conseils de Pythagore :

« Choisis toujours le chemin qui semble le meilleur, même s’il paraît le plus difficile : l’habitude le rendra bientôt agréable. »

 » Pas besoin de savants calculs…Vous trouverez.. »
Sinon on va pas vous jeter la pierre….

SOURCE:
http://mythologica.fr/grec/pic/sisyphe.jpg
http://people.wku.edu/nathan.love/426-20th/sisyphe_mythologie_grecque.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sisyphe

Choucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE

RETRO :
C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac

Share Button

Vulcain patron des forgerons

les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques (la maladie est grave… !) on m’’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur donner du vocabulaire de ma grand-mère impotente.

Vu leur sénilité précoce ( non y a que ça qui est précoce ) nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des mots …..
et aujourd’hui VULCAIN LE TALENTUEUX FORGERON …..

Vulcain patron des forgerons

Vulcain est un dieu romain antique, dont les parents sont Junon et Jupiter. Dieu du fer et du feu, et en conséquence des forgerons, le marteau est son attribut. Il a été identifié au dieu grec Héphaïstos.

Statue de la Rome antique représentant Vulcain.

Les origines de VULCAIN

De l’union de Jupiter et de Junon naquit un fils. L’enfant était sain, solide, vigoureux mais très laid.

Pour le cacher de son père, sa mère le jeta du mont Olympe.

Le malencontreux enfant, nommé Vulcain, est projeté sur la terre.
Il tourbillonna toute une journée dans les airs pour choir, au crépuscule, dans l’île de Lemnos.

On ne sera pas surpris qu’en tombant d’une pareille hauteur, il se soit cassé la jambe. Et bien que soigné, Vulcain resta boiteux

il fut recueilli par les nymphes Thétis et Eurynomé.

Vulcain le talentueux forgeron

Le thème est emprunté aux Métamorphoses d’Ovide, 4, 171-176, et reflète le moment où Apollon, « le dieu Soleil qui voit tout » révèle à Vulcain l’adultère de Vénus avec Mars dont il a été le premier informé. Vulcain, époux offensé par cette nouvelle perd à la fois « le contrôle de lui-même et le travail qu’était en train de réaliser sa main ».

Diego Vélasquez, La Forge de Vulcain, 1630, musée du Prado.

Paul Rubens Vulcain forgeant la foudre de JUPITER

Mal partagé au physique, l’enfant l’était mieux du côté de l’âme et de l’intelligence.
Ingénieux et laborieux, voire même artiste, Vulcain apprend le métier de forgeron à l’école d’un nain expert en l’art de ferronnerie.

Pendant neuf années, il demeura dans une grotte profonde. Il fabriqua des bijoux et des armes grâce à son talent de forgeron.

 

bouclier d'achille Il a été fondu à partir d'un dessin préparé par John Flaxman, lui-même inspiré par le texte de l'Iliade dans lequel Homère, au chant XVIII, fait une description précise du fameux bouclierCes années et ses progrès sont rapides. Il offre des flèches à Apollon et garnit le carquois
de Diane. Son habileté et son goût s’affirment et lui permettent de concevoir et fabriquer un      sceptre en or pour Jupiter, une faucille pour Cérès, la cuirasse d’Hercule, l’armure et le bouclier d’Achille.
Les dieux ne sont pas oubliés :
Chacun reçoit un fauteuil mobile qui se rend de lui-même à leur assemblée.

 VULCAIN et Les Cyclopes

A peine arrivé dans Lemnos, Vulcain s’était mis au travail.
Son origine divine ne fut pas étrangère aux rapides progrès qu’il fit dans son
métier de forgeron. Son esprit créateur et imaginatif ne tarda pas à se révéler au-dehors de son île. Il installa d’immenses forges dans les cavernes du mont Etna dont le cratère tout indiqué laissait échapper flammes et fumées.
Il eut l’adresse de s’adjoindre une centaine d’ouvriers, triés sur le volet, possédant une
robustesse peu commune: les Cyclopes, dont le nom signifie « œil rond ».

Ces travailleurs infatigables étaient enfants mi-partie du Ciel et de la Terre, mi-partie de
Neptune et d’Amphitrite. Entre autres prouesses, ils avaient forgé la foudre.
Cette foudre, dans la main de Jupiter, servit à pulvériser Esculape, fils d’Apollon

La vengeance de  VULCAIN

Un jour, Junon vit de beaux bijoux appartenant aux nymphes qui avaient recueilli Vulcain.
Elle leur demanda où elles les avaient eus.
Celles-ci lui répondirent qu’ils avaient été fabriqués par un enfant qu’elles avaient recueilli.
Elle vit et reconnut son fils.

Vulcain conservait au fond de son cœur du ressentiment contre des parents qui l’avaient si
mal accueilli à sa naissance. Reconnaissant sa mère, il se vengea d’elle en lui fabriquant une chaise en or qui avait un ressort mystérieux et l’envoya dans l’Olympe.

les forges de vulcain Francois Boucher

Junon, séduite par la splendeur et l’élégance d’un meuble nouveau, ne peut résister au
plaisir d’y prendre place.

Aussitôt installée, la reine des dieux, l’épouse de Jupiter, la mère de Vulcain, subitement
enlacée par des liens invisibles, se trouve immobilisée sur son trône.
Elle tente de se lever. Efforts vains. Tous les dieux se réunissent pour l’en
détacher, sans plus de succès. Vulcain seul pourra conjurer le maléfice.
Jupiter l’appelle.

Le divin forgeron consent à rompre le charme à une condition :
la plus belle de toutes les déesses, Vénus en personne, deviendra sa légitime épouse.

Junon retrouve sa liberté et Vulcain va épouser la plus belle et la plus infidèle de toutes les
déesses, Vénus, mère de Cupidon, l’Amour.


L’infidèle VENUS

 

Mars et Vénus surpris par Vulcain Paris Bordone 1549-50, Gemälde Galerie Kulturforum, Berlin

   Vulcain prit connaissance, un jour, de la tromperie entre Vénus (son épouse) et Mars (dieu de la guerre). Vulcain étant jaloux il fabriqua un filet invisible et métallique, et les y enferme pendant qu’ils dormaient. Au matin, tous les dieux de l’Olympe rirent des deux amants mais ils rirent aussi de Vulcain : le mari trompé.

SOURCE :          https://fr.vikidia.org/wiki/Vulcain

POTACHE                            

Share Button

Le mythe de l’épée de Damoclès

LE BLOG DE
LAMITE HOLOGIS

Si vous êtes un ami de notre vieille Chouette… Alors vous adorez les femmes comme moi ….

Alors vous aimerez être assis
autour de moi pour découvrir

Le mythe de l’épée de Damoclès »

Pour que vous sachiez ce qui vous attend sous le ciel étoilé, avec la lune pour
témoin, commençons par vous éclairer…


AUJOURD’HUI :
Le mythe de l’épée de Damoclès »

Ce mythe est attaché DENYS l’ancien tyran de la cité de SYRACUSE

.

Denys l’Ancien  431 av. J.-C. –  367 av. J.-C.,


Denys l’Ancien , est un tyran de la colonie grecque de Syracuse, qui connait son apogée sous ce règne.

En 406, les Carthaginois, tentent de prendre l’intégralité de la Sicile et s’emparent notamment d’Agrigente, désertée par ses défenseurs.
Un jeune Sicilien de 25 ans, Denys, profite alors de l’indignation générale pour se faire connaître.

À l’assemblée syracusaine, Denys réclame la condamnation immédiate et sans procès des généraux responsables de la chute d’Agrigente.
Les stratèges sont destitués et un nouveau collège est nommé à leur place, parmi lesquels figure Denys

Il se rend également populaire en saisissant et en revendant les biens des riches.
L’argent collecté lui permet d’augmenter la solde de ses soldats.
Il obtient de l’assemblée d’être nommé stratêgos autokratôr : stratège unique, doté des pleins pouvoirs.

Sa lutte contre les Carthaginois n’est pas aisée  : au printemps 406, il échoue à protéger Géla et Camarina, deux cités voisines, et doit donner l’ordre d’évacuer.
En somme, il ne fait guère mieux que les stratèges qu’il avait fait destituer au départ.

Profitant d’une épidémie de peste dans les rangs des Carthaginois, il conclut en 405 avec ces derniers une trêve, par laquelle il leur laisse la partie occidentale de l’île.

Armement du gastrophète Le gastrophète « ventre tireur ») est une arme de trait. C’est l’ancêtre de la catapulte. Sa forme servit d’inspiration pour la construction des arbalètes. Cette arme fut décrite au I er siècle av.

Il encourage la production d’armes et en renforce son armée. Il recrute également des ingénieurs pour inventer de nouvelles armes, comme le gastrophète, ancêtre de l’arbalète.
C’est à ce moment, selon Diodore de Sicile que sont inventées des machines apparentées à la catapulte (perceuse de boucliers, littéralement), et issues du gastrophète :

– l’oxybèle : sorte de grosse arbalète remontée par treuil, et tirant de grosses flèches (600 à 800 g) qui peuvent percer une file d’hommes ;
– sur le même principe, mais avec un projectile différent, le lithobolos envoie des boulets de pierre sur l’ennemi.

Aimant les lettres, Denys s’entoure d’intellectuels, Platon a visité le prince en 388, espérant pouvoir l’influencer pour qu’il applique la pensée du philosophe, mais ne peut s’empêcher de critiquer la soif de puissance de Denys, ce qui écourte son séjour

Son personnage a également nourri quelques mythes : celui de Damoclès, celui de Damon et Pythias, ou encore l’Oreille de Denys, grotte naturelle où selon Le Caravage le prince espionnait les conversations de ses prisonniers.

Les sources de sa biographie viennent essentiellement de Diodore de Sicile qui reprend, à travers Timée, les textes disparus de Philiste de Syracuse intime du tyran dont le portrait qu’il dresse est celui d’un despote éclairé et d’un militaire ingénieux.
Platon ne le cite pas nommément mais il est probable qu’il parle de lui dans son Gorgias, sa République et son Politique lorsqu’il évoque le tyran.

ORIGINES DE L’EXPRESSION :
Avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête
(qui signifie être en danger constant.)

Damoclès est une figure présentée dans une allégorie morale dite de « l’épée de Damoclès ». Cette expression est utilisée pour signifier qu’un danger constant peut nous frapper.

Damoclès, un orfèvre, est le personnage-clé d’un épisode de la mythologie grecque.

épée de damoclés par felix auvray

Denys, tyran de Syracuse, vivait dans un château cerné d’une fosse et sans cesse sous la surveillance de nombreux gardes.
Denys, qui était toujours inquiet, se trouva des courtisans qui devaient le flatter et le rassurer. Parmi eux, Damoclès, roi des orfèvres, ne cessait de flatter son maître sur la chance qu’il avait d’être le tyran de Syracuse.

Agacé, celui-ci lui proposa de prendre sa place le temps d’une journée.
Au milieu du festin, Damoclès leva la tête et s’aperçut qu’une épée était suspendue au-dessus de lui, et n’était retenue que par un crin de cheval.

C’est pourquoi depuis le XIXème siècle, on parle d’une « épée de Damoclès » pour décrire une situation particulièrement dangereuse ou pénible.

Moralité :
Nous sommes souvent envieux du sort des autres, sans  connaitre vraiment les inconvénients et la réalité de leur situation.

Il faut parfois une mise en situation pour y voir clair et changer de point de vue.

SOURCES :     


Share Button