Archives par étiquette : emoji

Prière ou «high five» ? Faut voir…?


     LE BLOC PIEU

par Pote et Potin


– 
Le débat n’est toujours pas tranché pour savoir ce que représente réellement l’emoji des deux mains, mais plusieurs arguments plaident pour une prière.

Prière ou « high five » ?
Le débat reste ouvert. certains ont révélé que l’emoji utilisée par beaucoup de chrétiens dans leurs échanges, représente en réalité deux amis se tapant dans la main.

En effet, le « high five » ou « tape m’en cinq » est un geste de victoire, d’encouragement ou de félicitations, couramment exécuté, entre sportifs par exemple, qui consiste à se taper dans les mains.


– Pourtant, dans l’Hexagone comme outre-Atlantique, la question n’est toujours pas tranchée, bien que plusieurs arguments accréditent la thèse d’une prière.

Sur Twitter ou Facebook, le débat continue de passionner les foules. Alors que certains voient s’écrouler leur « vie virtuelle » en découvrant que c’est un « high five », d’autres au contraire persistent à l’utiliser en emoji prière.

–  ILS L’ONT DIT SUR LE NET

– Ma vie virtuelle s’écroule. Tout ce temps je croyais c’était un emoji « prière » mais en fait c’est high five .
Regardez ces deux mains différente..!




– High five ou pas je persisterai à l’utiliser comme un emoji prière….
Regardez la prière est universelle….!!!



Heureusement pour eux, trois arguments vont dans leur sens.

Trois arguments de poids

Le premier argument est celui des manches. Étant de la même couleur, il semblerait qu’elles proviennent de la même chemise.

Ensuite, les « high five » sont traditionnellement exécutés avec la même main par les deux personnes.
Les pouces doivent normalement s’opposer, ce qui n’est pas le cas dans l’emoji « mains de prières ».

Enfin, sur l’ancienne version d’Apple, des rayons de lumière émanaient des mains, suggérant ainsi la lumière de Dieu.

Les partisans du « high five » rétorquent néanmoins qu’il s’agit d’une représentation du son fait par le claquement des mains.

– Il faut bien qu’on arrive à les départager mon cher POTIN

En réalité, le sens des emojis est très lié à leur utilisation. D’ailleurs, si Apple a retiré les rayons lumineux récemment, ce serait pour qu’il puisse être utilisé par tout le monde.
De même, Emojipedia, le Wikipédia des emojis suggère que les deux sens sont valables. Il semblerait cependant qu’à l’origine il ne s’agissait ni d’un « high five », ni d’une prière, mais d’un « merci » ou d’un « excuse-moi ».

LE CHOURISTE– En effet,  camarades pour remercier ou présenter leurs excuses, les Japonais — pères des emojis — ont pour habitude de joindre les deux mains, comme ont pu le constater les fans de mangas.
Plusieurs médias, comme Slate.fr ou le site de L’Obs, confirment cette version.
Cette habitude provient du Añjali Mudrā, geste de salutation et de respect utilisé dans toute l’Asie et dans le yoga.

– Regardez comment le dessinateur de la Chouette Catala
a fabriqué une « Girou-prières » de sa composition..!!!
 C’est ainsi  qu’il imagine comment Dieu verrait du ciel un cercle de prière où les hommes et les femmes du monde s’uniraient pour lui demander de guérir  nos malades…!!

– Ils sont fous ces artistes crétins

– On dit chrétiens…  je crois..?



– OH BON DIEU DU CIEL…… ET POURTANT ELLE TOURNE…!!!

SOURCES :
https://fr.aleteia.org/2017/11/21/priere-ou-high-five-que-represente-lemoji-des-deux-mains/

POTE ET POTIN                                                                      RETRO : C’est du même tabac…..
retour sur la rubrique du même tabac

SMILEY NOIR FAIT LA MALLE CHEZ APPLE

LES SMILEYS D’APPLE VISES PAR UNE PÉTITION
  High-Tech 26/08/2013 – 12:05

Les Emojis, ces smileys qui animent les conversations par SMS des utilisateurs d’i-Phones, sont la cible d’une pétition qui pointe leur caractère raciste, comme le relève le site Slate.fr.
Les utilisateurs réclament des Emojis plus variés pour mieux refléter « la diversité des gens qui les utilisent ».

Dans les faits, ces icônes ne représentent aucun visage noir.

Un oubli que les signataires de la pétition souhaitent voir corriger dans la nouvelle version du système d’exploitation des téléphones Apple, iOS7.

minilogo chouriant

BOULE DE SUIF NOUS ABANDONNE AVEC NOS  IDÉES NOIRES

Heureusement qu’à la chouette pas de racisme….. Depuis le début, nous avons le commentateur des mauvaises nouvelles….  j’ai nommé boule suif

« il parait que tu vas poser candidature chez Apple
Je crois que Wiki notre détracteur en chef ne vas pas être content .. !

le sarkozut– Bien fait il l’aura pour sa pomme….. j’ai jamais eu de rubrique à moi, et je faisais de la figuration le jour des enterrements …
Marre de son clocher à la Chouette, je veux voir les states et le monde entier..!

– Chouriant avec la classe que tu as, tu devrais lorgner derrière le mur du pote âgé… la jeunesse est prête à sourire avec toi …. !

NO COMMENT … !
L’absence de commentaires dans la Chouette répondent pour moi … Nous restons con fidentiels entre potes des jardins municipaux… Entre deux salades… nous papotons gentiment  à limace que veux-tu…!

Good luck …. Boule de suif pour ta candidature chez Apple….

SAINTE MONIQUE 27 AOUT
Sainte Monique est la mère de saint Augustin, elle est morte en 387.

Monique et Augustin partagèrent une expérience mystique commune à Ostie, quelques temps avant sa mort. C’est cela que veut évoquer ce tableau de Ary Scheffer.

Née en 332 Monique était romaine d’Afrique du Nord, issue d’une famille chrétienne, elle fut mariée à un païen dur et violent mais qu’elle réussit à convertir par sa douceur. Ils eurent 3 enfants, dont Augustin. Veuve en 371 elle se consacra à ses enfants, surtout à Augustin dont la vie et les idées l’inquiétaient.

C’est pourquoi elle partit à Milan pour le rejoindre et c’est là qu’elle put assister à sa conversion et à son baptême par l’évêque saint Ambroise.
« La piété de ma mère, dit saint Augustin, son zèle pour le bien et son assiduité à la prière, frappaient si vivement Ambroise qu’il ne pouvait s’empêcher, en me rencontrant, de revenir sans cesse sur ses louanges, et qu’il me félicitait d’avoir une telle mère. »

Elle décida son fils à retourner en Afrique mais mourut à Ostie sur le chemin du retour en 387.