Archives par étiquette : racisme

LIBRE EXPRESSION: Évitons de broyer du noir !

BLOC DU BÉTON DÉSARMÉ…!!
A l’heure où le médecin est en cabinet fermé…. où le barman de fin de soirée arrosée est aux 35 heures….
La parole semble prisonnière….
Allez voir le curé…? Oui.. Mais il y a si longtemps que vous n’avez pas vu un confessionnal que vous avez peur de vous tromper de porte …!
Alors … « Entrez sans frapper » …. est fait pour vous ….
Soufflez, sur les braises si vous le voulez…
Ainsi jaillira la lumière..!
L
a parole est à vous….. Soyez les rédacteurs d’un jour pour vous exprimer ….
Pour nous parler…!
ALLEZ Y ON VOUS ÉCOUTE….
La Chouette est sur votre épaule pour mieux vous entendre..!

– Un peu d’humour, ça évite de broyer du noir !

RACISME ?

C’est terrible, je suis bien obligé de le reconnaître : je suis raciste.

Je viens de m’en rendre compte en mettant en route ma lessive du jour.
J’ai séparé le blanc des couleurs. Affligeant.
Et dire que j’agis ainsi depuis des années !
Et circonstance aggravante, avec une lessive qui lave plus blanc que blanc.
C’est pathétique.


Comme Monsieur Jourdain dans un autre domaine, j’étais raciste sans le savoir. Du coup, je suis d’une humeur noire.
Ça ne va pas arranger les choses.
Oh, je savais que je ne suis pas blanc comme neige.
J’ai connu des périodes noires.
Dans un précédent emploi, on m’avait donné carte blanche.
Résultat, j’ai monté une caisse noire.
Quelque temps plus tard, alors que j’étais déjà connu comme le loup blanc, j’ai travaillé au noir.
Découvert, j’ai essayé de montrer patte blanche, mais j’ai été placé sur liste noire. Et comme disait le chanteur, noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir.


Alors que faire ?
Pour sûr, j’avais mangé mon pain blanc.
Je dirais bien que j’ai pleuré, mais ça serait de l’humour noir.
Alors dans la glace, je me suis regardé dans le blanc des yeux.
Pas question de me retrouver dans une misère noire.
L’avenir restait une page blanche.
Inutile de voir tout en noir !
Je pouvais sortir blanchi de tout ce sombre passé.
Finis les noirs projets ! Je serai désormais plus blanc que neige !
Finie la série noire !

  Et patatras, voilà que je me découvre raciste.
Mais c’était cousu de fil blanc.
Je dois être la bête noire de quelqu’un, c’est sûr.
Tout de même, ce sera un jour à marquer d’un caillou blanc.
Bon, je ne vais pas tout peindre en noir.
D’autant que c’est bientôt la semaine du blanc !
Inutile de broyer du noir.
Ni de me faire des cheveux blancs.


Allez, je vais me servir un petit noir.
Et puis non, plutôt un petit blanc.
Avec un morceau de chocolat noir.
Et un peu de fromage blanc.
Ça me remontera. Tiens, il commence à faire nuit noire.
Je vais regarder un vieux film. En noir et blanc.
Chouette, c’est une version originale, sous-titrée !
Si, c’est écrit dans le programme. Noir sur blanc

– Crévindiou … il mérite qu’on lui mette de « la musique de nègres..! »

SOURCE :
un contributeur anonyme

AVIS AUX LECTEURS CONTRIBUTEURS

Si vous avez un texte à nous soumettre voici nos coordonnées
SI vous devez encore l’écrire ….
Alors laissez les plumes de la chouette tranquilles, Prenez plutôt une alouette elle a l’habitude d’être plumée … En chantant..!

choublanc@mafeuilledechou.fr

AVERTISSEMENT CAMARADES :
– j’en suis le modérateur.. Aussi pour que la Chouette ne se fasse pas voler dans les plumes et que les autorités du web et ne la fasse tomber de son clocher, nous ne publierons rien qui ne soit dans l’esprit de notre ligne éditoriale ou qui soit contraire aux bonnes mœurs, au respect de la vie privée etc etc…
« Expression libre comme le vent » OUI mais le vent peut tourner et dans ce cas c’est pas la girouette qui tournera mais le vent…. pareil que dans les ronds points..!
Débat donc… mais pas déballage..!

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

MAYA LACRUCHE : La vieille dame au restaurant

Propolis 60 gélules


Les Points de vue de :
MAYA LACRUCHE

« ça fait du bien de vider sa cruche dans :
« LE BRUIT DE LA RUCHE » aujourd’hui « La vieille dame au restaurant »

La vieille dame au restaurant

Cette Histoire certifiée authentique se passe dans le restaurant d’un grand magasin lausannois. Restaurant-cafétéria.

 

Une vieille dame s’arrête un soir dans un restaurant.

Elle va au self et prend une soupe chaude, puis va s’asseoir toute seule à une table.

Elle se rend compte qu’elle a oublié de prendre du sel.

Elle se lève, erre un peu dans le restaurant avant d’en trouver, et retourne à sa table.
Mais en revenant, elle y trouve un noir assis, qui plonge sa cuillère dans le bol de soupe et la mange lentement.

– « Oh! Il a du culot ce noir! pense la bravedame.
Je lui apprendrais bien les bonnes manières »

Mais elle s’assied sur le côté de la table, et charitablement le laisse manger un peu de sa soupe. Tirant un peu le bol à elle, elle plonge sa cuillère elle aussi,cherchant à partager au moins cette soupe avec lui.

Le noir retire doucement le bol vers lui, et continue de manger.

La dame se remet à le tirer légèrement vers elle, pour pouvoir y avoir accès…..
Et ils finissent la soupe ainsi.

Alors le noir se lève, lui fait signe de patienter, et revient avec une portion de frites énorme, qu’il partage avec elle, comme la soupe.

Enfin ils se saluent, et la dame part aux toilettes. Mais quand elle revient, elle veut prendre son sac pour partir, et découvre qu’il n’est plus au pied de sa chaise.


-« Ah! J’aurais bien dû me méfier de ce noir! ».

– Elle hurle dans tout le restaurant, criant
au voleur, jusqu’à ce que finalement on
retrouve son sac, posé au pied d’une table
où repose un bol de soupe refroidie …

SON bol auquel personne n’a touché.
C’était elle qui s’était trompée de table
et avait partagé le repas de l’homme!

« Le cœur de l’homme est son paradis
ou son enfer. »
Jean-Jacques RousseauSource :
Lova Golovtchiner

Publié dans « Sentinelles » no 59, avril 1986
et no 177, décembre 2004


MAYA LACRUCHE

Share Button

Le vol du coucou au dessus d’un nid de cocus

un échange entre potes ou...presque....!Brèves de comptoir du Buffet de la gare

par Chou Rouge

Petit noir à la main, Marie Georges du Buffet de la gare et les siens réunis autour d’’un comptoir qui ne tient que grâce à eux; ouvrent le journal et lancent le débat avec les infidélités des stars du choubusiness

 LE COCU Georges BRASSENSMuJ'suis cocu mais content est un passage célèbre de la chanson Les p'tites femmes de PIGALLE ( Serge LAMA)sique d’ambiance au choix 

Le débat est ouvert sur l’infidélité des hommes et des femmes dans le mariage suite à quelques articles de presse qui relatent les ruptures de couples dans le choubusiness


– Ça casse quand on tire trop c’est bien connu…!

Dans le chou bizz plus qu’ailleurs car oisiveté est mère de tous les vices…. sans qu’on sache vraiment qui est le père …?

– Sans doute celui qui n’ayant aucune excuse à rester à ne rien faire se devait de s’occuper des filles de petites vertus ….. ne dit on pas d’ailleurs que l’oisiveté est mère de tous les vices et fille de toutes les vertus

– Ah alors….! C’est bien une affaire de famille tout cela et il s’agit plus des femmes que des hommes Hein Marie Gorge….!

  • on se calme « Coquette, n’est-ce pas la femme d’un cocu ? « 

  • non je crois que c’est « coquine »

  • moi je propose « cola » parce qu’avec le cocu cola tu fais cocu le pastis de Marseille

  • il est pas de Marseille le pastis ….. c’est à Nice

  • Panisse….! lui c’est le pote à César celui qui dit que c’est dans la marine qu’il y a le plus de cocu

  • Pagnol…!

  • pas de gnole dans le pastis tu dénatures tout ce qui vient de l’âme sainte

  • Il veut dire l’absinthe…! Cet anisé du cerf veau finira par voir les éléphants du PS.

  • Pour l’espagnole de Chou rouge je pense que le féminin de cocu, c’est « coco »

  • ggGGrrRRRRRRR……§@X%!§…..!

  • Calme toi Chou rouge, calme ….calme…., Il déconne, il fait, ni allusion au parti, ni aux parties…. il cornait même pas ta femme Conchita i Cocones de Léon

  • Non mais….! Ce petit con du NPA, il parle, il parle, et il sait même pas que le mot cocu, vient du coucou qui pond ses œoeufs dans le nid des autres.

  • EH Oui pour ça il faut prendre la poule des autres
    et faire un vol au dessus d’un nid de cocus….!

  • Avec parfois des chattes qui mangent même le coucou…Ces amantes religieuses, se retrouvent enceintes. Comme il n’y a pas de vierge dans ce contexte, elle sait d’où vient le coup et n’invoque pas l’opération d’un pas Saint d’esprit..!

  • Eh oui, il reste ensuite à attendre 9 mois pour voir si la tête du coucou ressemble à celle du cocu et pouvoir lui donner un nom ou un NON…!

  • Moi, je connais un type qui est si cocu, qu’il se déguise en voisin pour faire l’amour à sa femme

  • Oh putain de Con…!

  • Eh trouve une autre expression ….. ici c’est le buffet de la gare pas le hall…!

  • Ouais…!Ouais…! Mais, même que quand il lui arrive de baiser sa femme … il est heureux parce que ce jour là, il fait vingt cocus….!

  • C’est comme le poovre Honoré le «cocu posthume», dont la femme a accouché dix mois après sa mort. Le tiroir du polichinelle devait être coincé…!

  • Faut dire qu’il vaut mieux être cocu que veuf, il y a moins de formalités.

  • Au fesse…! Marie Gorge si tu veux être une formalité à remplir je dis pas non…..!
    Assez gambergé amène de quoi se faire un trou normand.

  • Tu n’avais pas décidé d’arrêter l’alcool toi…?

  • Tu plaisantes même le policier il peut pas l’arrêter…. en plus je devais être bourré le jour où j’ai décidé d’arrêter de boire.

  • ALLUME MARIE GORGE …… on voit aussi noir que dans le trou du cul d’un nègre

Le racisme autour des petits noir est croissant :

– Toi un jour, je vais finir par t’allumer avec ton racisme, tu es vraiment pénible
Moi, je n’ai strictement rien à dire sur le sujet et je tenais à ce que ça se sache
– Polo, tu parles de la couleur d’une partie intime des noirs … Mais sais tu, qu’elles sont les trois choses qu’un noir a de blanc ?

– Le blanc des yeux…. EHH Les dents
– OUAIS et encore….????

Le patron ……! avec ce dernier point, il me réconcilie avec lui

– Vous rigolez, mais il y en a de plus en plus….. le pâtissier du quartier, comme il trouve que les blacks sont majoritaires dans sa clientèle, Il arrête les têtes de nègres et fabrique les œoeufs de Pâques en chocolat blanc…. il a trop peur qu’ils se mordent les doigts…! Un jour on finira par être chocolat…!

  Je crois que cette expression mérite d’en savoir plus sur le célèbre clown noir qui s’appelait chocolat. Il était, dans les années 1900, le soufre douleur de FOOTIT un clown blanc d’origine anglaise.Chocolat est donc le premier Auguste, et la victime spectacle de l’esprit colonialiste de l’époque..!

– Vous êtes vraiment trop cons…! On progresse pas au fil des années…!

– Mais Marie Gorge…. ils savent bien que nous racontons des blagues sur leur compte de toute façon les noirs ça rêve plus.
– Pourquoi,,?
– Le dernier à avoir rêvé a été tué….  c’était Martin Luther King…!,

– Ils nous les rendent bien d’ailleurs…Tiens le black de l’atelier qui bosse avec moi, il m’en a raconté une sur toi Polo
– A bon et laquelle …?

  • ils racontent tellement d'anneries que je vais finir par trouver l'âne soeur– Il dit qu’un de ses potes a rencontré Polo qui tenait un âne en laisse. Il lui demande alors :
    –  » Où as-tu trouvé ça ?
    L’’âne répond :
    – A la kermesse de l’’église
    . »
    – Bien fait pour ta gueule…… Je trouvais aussi que tu avais de longues oreilles pour un humain….
    Fais voir tes dents…?

  • – Cassez vous pauvres cons…!

  • – Ouais on se tire, on va voir ta femme pour qu’elle arrête de te donner des faux- cons d’avoine parce que t’en es un vrai.

CHOU ROUGE
(Vous voulez lire la dernière brève de comptoir


175

Share Button

PASSEZ AU SUPER ….. ARRÊTEZ DE FAIRE LE PLEIN DE RACISME ORDINAIRE

 boc note de l'humour noir  HOMMAGE  NELSON MANDELA:

LÉGENDE DE COULEUR OU LES GENS DE COULEUR..?

« La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. »  Nelson Mandela

 Extrait de son livre « Un long chemin vers la liberté « (Éd. Le Livre de Poche)

 « J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidait la miséricorde et la générosité. Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion.
Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire.
Même au pire moment de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer.
La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. » 


NELSON MANDELA EST MORT..!  Larme déracinée ou arbre sculpture où se marient le noir et le  blanc…. et dont la chevelure s’érige aujourd’hui vers le ciel..?

« J’ai cherché sur le web un arbre déraciné qui ait de la « gueule » voilà celui que j’ai trouvé en premier..!
On y voit même l’’œil du temps qui nous fixe ! oui, sous la petite branche touchant celle qui repose sur le sol……. L’’avez vous vu vous aussi ?

 

Exact, vous avez bien vu, il y a comme un visage enterré dont on ne perçoit que le regard et le front…..!

HOMMAGE DE CATALA NOTRE DESSINATEUR

MANDELA - LA PEUR DU NOIR

coco luche est triste

oignon tendre80

LÉGENDE DE COULEUR

153

Share Button