MÈRE ET FILS: Sainte Monique et Saint Augustin

SAINTE MONIQUE 27 AOUT
Sainte Monique est la mère de saint Augustin, elle est morte en 387.

Monique et Augustin partagèrent une expérience mystique commune à Ostie, quelques temps avant sa mort. C’est cela que veut évoquer ce tableau de Ary Scheffer.

Née en 332 Monique était romaine d’Afrique du Nord, issue d’une famille chrétienne, elle fut mariée à un païen dur et violent mais qu’elle réussit à convertir par sa douceur. Ils eurent 3 enfants, dont Augustin. Veuve en 371 elle se consacra à ses enfants, surtout à Augustin dont la vie et les idées l’inquiétaient.

C’est pourquoi elle partit à Milan pour le rejoindre et c’est là qu’elle put assister à sa conversion et à son baptême par l’évêque saint Ambroise.
« La piété de ma mère, dit saint Augustin, son zèle pour le bien et son assiduité à la prière, frappaient si vivement Ambroise qu’il ne pouvait s’empêcher, en me rencontrant, de revenir sans cesse sur ses louanges, et qu’il me félicitait d’avoir une telle mère. »

Elle décida son fils à retourner en Afrique mais mourut à Ostie sur le chemin du retour en 387.

SAINT AUGUSTIN 28 aout
Evêque d’Hippone, Docteur de l’Eglise (✝ 430)


Né à Tagaste (actuellement Souk-Ahras, Algérie) le 13 novembre 354 d’un père incroyant et d’une mère chrétienne, sainte Monique.

Brillant étudiant, jeunesse dissipée, un enfant, Adéodat. En 383, il vient à Rome, puis enseigne la rhétorique à Milan.
Converti, baptisé par saint Ambroise à Pâques 387, il retourne en Afrique.

Ordonné prêtre en 391, évêque d’Hippone (près de l’actuelle Bône, Algérie) en 396, un des plus grands théologiens chrétiens.

Il meurt au moment des invasions barbares en Afrique, le 28 août 430.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.