Archives par étiquette : diabète

ALIMENTATION : La polenta

Meilleurs complements alimentaires

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

« De tes aliments tu feras ta médecine » – Hippocrate


LA POLENTA

La polenta, c’est une farine ou une semoule de maïs dont la mouture est plus ou moins fine. La jaune se marie avec tout, la blanche s’accorde avec les poissons.
Très consommée dans le nord de l’Italie, le Tessin en Suisse, le comté de Nice, la Savoie et la Corse en France, elle se présente sous forme de galette ou de bouillie à base de semoule ou de farine de maïs.
L’emploi de farine de maïs n’est pas une obligation : en Corse, la polenta (pulenda) est faite avec de la farine de châtaigne et prend la forme d’un pain légèrement sucré accompagnant les repas hivernaux ; mais ce plat est très éloigné de ce que la plupart des Français nomment « polenta »

ORIGINE ET HISTOIRE
La polenta est un des plats les plus anciens de l’histoire et elle est considérée comme une des premières pitances soumises à cuisson. Connue déjà à l’époque des Sumériens et en Mésopotamie, elle était une préparation à base de millet et de seigle.
 Le mot « polenta » était déjà connu des Romains, chez qui il désignait une bouillie de farine d’orge. Il est à rattacher aux autres mots latins puls (« bouillie de farine ») et pollen (« fleur de farine »).

Épicure se déclarait satisfait « comme Jupiter si on lui donne de la polenta et de l’eau ».

littel com poteLes bienfaits de la Polenta

Elle contient aussi de nombreux minéraux, à commencer par le potassium qui, entre autres, équilibre le pH sanguin, transmet les influx nerveux et participe aux contractions musculaires.
La polenta renferme également du phosphore, lequel participe à la construction des os et permet de fabriquer l’énergie des cellules …

Apports nutritionnels

Comme les autres aliments faits à base de céréales, cette semoule de maïs est principalement constituée de glucides complexes rassasiants (75 %), qui se diffusent lentement dans l’organisme. Sur le plan des vitamines, elle apporte des vitamines B, en particulier de la vitamine B9.

Polenta et diabète

En tant que céréale complète, le maïs fait partie des aliments qui protègent la santé. De nombreuses études ont établi un lien entre la consommation de ce type d’aliment avec une diminution des risques de maladies cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux,de cancer, de diabète de type 2 et d’obésité.
Menus avec Polenta pour toute la famille mais aussi adaptés pour le Diabète (type 1, type 2, Gestationnel) à condition de respecter les conseils du diététicien pour les dosages de glucides et les ingrédients contre indiqués.

Polenta aux Olives et Pesto
Voici la recette

 

 

CUISINEZ LA POLENTA

Pour la réussir, portez à ébullition de l’eau si elle accompagne de la viande, ou un mélange d’eau et de lait pour la servir avec des légumes.

Assaisonnez-la avec du gros sel, du poivre, du laurier, mais aussi du curcuma, des grains de fenouil, des zestes de citron… Versez-la en pluie et faites cuire 5 mn en remuant non-stop.
Elle se conserve trois jours au réfrigérateur.

Frites de POLENTA

NOTRE ALIMENTATION SANTÉ

 

 

Les clés de l’alimentation anti-cancer et maladies inflammatoires, infectieuses,
auto-immunes…
Poche –
Jean-Christophe Charrié Excellent livre avec une partie théorique indispensable pour
comprendre ce qu’on fait et une partie pratique avec de bonnes recettes.
Facile à lire, accessible à tous , nul besoin de posséder des connaissances médicales approfondies pour comprendre les enjeux d’une alimentation saine dans la lutte anti cancer et les maladies inflammatoires génératrices de nos douleurs.
Les recettes claires et pas trop compliquées vous ouvrent à d’autres façons de se nourrir
Ce livre explique clairement et simplement les conséquences de nos habitudes alimentaires sur notre santé et en particulier sur celle des malades du cancer, des dégénérescences mentales et les maladies inflammatoires ou auto-immunes.
Offrez vous cette merveille ou offrez le à vos amis, ceux que vous voulez garder!

SOURCES :
https://www.recette-pour-diabetique.comduo compoteCOM’POTE

 

Share Button

La cannelle contre votre diabète


logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE
– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je voulais, cette semaine, vous parler de
La cannelle…!

 

La cannelle peut-elle vraiment réduire votre glycémie ?

Une réponse simple serait : oui !
Mais creusons un peu le sujet.  

C’est une erreur heureuse qui a mené les chercheurs occidentaux à trouver l’effet de la cannelle sur la glycémie (alors que cet effet est connu depuis des lustres en Asie…!!!!).

En effet, on doit cette découverte au Dr Richard A. Anderson, ce scientifique a axé ses études sur les effets de la cannelle sur les diabétiques. De nombreux autres scientifiques vont le suivre, tous convaincus que la cannelle est le meilleur espoir de remède naturel contre le diabète.

Comment la cannelle agit sur la glycémie ?

Le composé magique qui entre jeu se nomme : methylhydroxychalcone polymère (MHCP), le composé le plus actif de l’écorce.

En effet, les études du Professeur Anderson ont montré que cette substance multiplie jusqu’à 20 le métabolisme du glucose, le processus qui transforme le sucre en énergie. À ce titre, la cannelle est l’alliée des régimes !

La cannelle facilite le travail de l’insuline, et aide donc à faire entrer le sucre dans les cellules. À ce titre, elle aurait un effet comparable à certains médicaments tels que les thiazolinediones (Actos®, Avandia®, etc.), qui réduisent la résistance à l’insuline.

De plus, le MHCP est un formidable antioxydant, d’une classe de polyphénols que l’on retrouve également dans les fèves de cacao, qui a lui aussi un impact sur le diabète.
En effet, les antioxydants préviennent la formation de radicaux libres, qui abîment l’ADN des cellules et qui entraînent donc des maladies chroniques, dont le diabète. Il existe de nombreuses études sur l’action des antioxydants sur la réduction diabète .

Elle a aussi une action positive sur le taux de cholestérol.

Très riche en anti-oxydants, la cannelle permet de lutter contre le vieillissement cellulaire. Elle est souvent à l’étude dans le cadre de la prévention de cancers et les résultats sont très optimistes.

En hiver, elle réchauffe le corps, calme la toux. Elle renforce les défenses immunitaires et permet de lutter contre les “coups de pompe”.

Quelles preuves de l’effet de la cannelle sur le diabète ?

À la suite de la découverte du Dr. Anderson, des centaines d’études sont menées sur l’écorce par des centaines de scientifiques. Finalement, c’est le Dr. Anderson qui publiera en 2010, un article scientifique faisant le bilan des 16 principales études sur la cannelle.

Sur ces 16 études, 11 montrent un effet significatif de l’épice, et 5 montrent peu ou pas d’influence sur la baisse de la glycémie.

Les cas où la cannelle n’a pas ou peu d’effet :
– sur les gens bien portants qui en consomment
– sur les diabètes de type 1
– Concernant ces dernières études peu ou pas concluantes, les patients prenaient de la metformine, un des traitements les plus courants pour traiter le diabète de type 2. Selon Anderson : « la metformine agit comme la cannelle, en augmentant la sensibilité à l’insuline.
Si l’on prend assez de metformine pour gérer la glycémie, la cannelle n’aura pas d’effets ».

Les cas où la cannelle a un effet significatif :
– le diabète de type 2
L’étude la plus importante a été menée par le Dr Anderson avec une équipe de chercheurs de l’École d’agriculture de Peshawar.
Menée sur 60 patients d’âge moyen, souffrant de diabète de type 2, répartis en 6 groupes.
Résultat : chez les groupes prenant de la cannelle, on a observé une baisse du taux de glycémie de 18 à 29%. On a aussi observé une baisse des triglycérides de 23 à 30%, du taux de cholestérol total de 13 à 26%, et le taux de mauvais cholestérol (cholestérol LDL) de 10 à 24%.

Attention : Quelle variété de cannelle pour le diabète ?

il  existe deux variétés, qui proviennent de l’écorce de deux espèces d’arbres très proches mais différentes :

– La Cinnamomum verum, dit cannelle de Ceylan, aussi dit vraie cannelle,

– La Cinnamomum aromaticum ou Cinnamomum cassia, dit cannelle d’Indonésie ou de Chine, aussi dit fausse cannelle.

Soyons clair : Pour abaisser la glycémie et le cholestérol, la variété importe peu, elles ont le même effet. Cela dit, pour une utilisation à long terme, nous conseillons tout de même la cannelle de Ceylan.

Alors pourquoi cette précision ?

Leurs vertus pour la santé sont les mêmes, à une exception près qui fait toute la différence : La coumarine.
C’est en effet la concentration en coumarine qui diffère chez les deux espèces.
L’écorce de cannelle de Ceylan (Cinnamomum verum) n’en contient quasiment pas, mais par contre, l’écorce de cannelle de Chine (Cinnamomum cassia) en est riche.
Sauf que la coumarine est potentiellement toxique pour le foie, car elle possède des propriétés hépatotoxiques.

Donc pour une consommation à long terme, préférez la cannelle de Ceylan qui ne contient quasiment pas de coumarine qui est toxique pour le foie

Comment prendre la cannelle ?

Rappelons qu’il est strictement proscrit de faire de l’automédication dans le cadre du diabète. Les informations de cet article sont donc à titre informatif.

Les différentes manières de faire :

Les effets se font ressentir, avec une consommation quotidienne, quelle que soit la manière.

Les doses généralement conseillées vont entre 1 et 4 g (entre 1/2 et 1 cuillère à café par jour) de cannelle de Ceylan par jour, même si les études n’ont pas permis de mettre à jour une posologie idéale.

Vous pouvez la consommer :

– Au petit déjeuner : dans du fromage blanc, sur vos céréales, sur une salade de fruits, etc.

– Dans vos plats salés : oui, surtout au Maghreb et en orient, on la retrouve dans les plats salés : couscous, tajines, etc.

– Dans la confection de vos desserts : à ajouter directement dans vos préparations.

– En boisson : dans du lait (recette du lait à la cannelle), dans votre thé, du jus de fruit (pomme, orange, raisin, etc.), des boissons fouettées, etc.
Vous pouvez aussi juste faire une infusion de cannelle, en faisant bouillir une tasse d’eau, puis en laissant infuser quelques bâtons de cannelle, ou alors une cuillère à café de cannelle en poudre, à couvert, pendant 10 min.
N’hésitez pas à sucrer avec du miel, les bienfaits des deux sont très bénéfiques.
La cannelle a une saveur sucrée qui remplacera le sucre dans toutes vos préparations.

La cannelle, pour calmer les envies de grignoter

Il existe de nombreuses solutions pour calmer les envies de grignotages. La cannelle pourrait faire partie de vos solutions en cas de besoin. Pour cela, il vous suffit tout simplement d’en respirer quelques effluves ! C’est très efficace !

Vous pouvez toujours avoir sous la main une petite boîte dans laquelle vous aurez placer un bâton de cannelle, quelques écorces d’orange ou encore une gousse de vanille, le tout additionné de quelques gouttes d’huile essentielle de cannelle. Dès que l’envie de grignoter arrivera, il vous suffira d’ouvrir votre boîte et de respirer calmement son parfum. La cannelle s’avère être un coupe faim naturel très efficace.


SOURCES : 
site l’ile aux épices.com

Cannelle bâton 100gCannelle bâton 100g

  Idées de recettes:

  • Poulet rôti au citron et à la cannelle
  • Riz basmati à la cannelle
  • Tarte aux pommes cuites au thé vanille, cannelle et citron
  • Pommes au four à la cannelle et au vin du Porto
  • Poulet aux pêches rôties au miel et cannelle
  • Tiramisu poires-cannelle
  La cannelle est une épice très populaire, très utilisée pour le sucré, bien souvent en association avec la pomme ou encore le chocolat.

En Occident, on utilise généralement la cannelle dans les desserts, tandis qu’en Afrique du Nord, en Inde, en Grèce et en Orient, on la cuisine avec les plats salés, notamment les viandes rouges et la volaille. On en rajoute souvent dans les couscous et tajines.

Dans vos desserts, ajoutez-en à vos pâtes pour gâteaux, vos biscuits, fruits, tartes, enfin partout !

N’hésitez pas à l’employer aussi dans vos plats salés : son parfum subtil aromatisera tout en restant très discret ! Vous pouvez en saupoudrer (légèrement : la moitié d’une cuillère à café pour 4 ou 5 personnes) dans vos poêlées de légumes, dans vos féculents, etc.

Elle s’emploie très bien dans les salades composées ou directement dans la vinaigrette. Elle fait d’ailleurs partie intégrante de notre mélange d’épices pour salade !

Compléments alimentaires Ruedesplantes

duo compoteCOM’POTE

Share Button

VERTUS DES PLANTES : LE MORINGA


L’huile de Moringa en soin de beauté… C’est super mais… Où en acheter…?
Marie Courcelle à ça pour vous..! HUILERIE COURCELLE

Feuilles du Moringa OleiferaLEretrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE
CHOULAGER

par CHOU BLANC


Ma grand mère Marthe, magnétiseuse connaissait avant moi les vertus du MORINGA mais ce n’est que depuis quelques années qu’il est  plus 
connus et plus largement utilisé

LE MORINGA ET SES VERTUS

Si les graines de Moringa connaissent un succès grandissant, c’est qu’elles sont très appréciées par les vertus exceptionnelles qu’elles apportent au corps humain.

En effet, de nombreuses études scientifiques ont démontré que consommées quotidiennement, les graines avaient les propriétés suivantes :

  • Amélioration du système immunitaire et diminution des risques de maladies
  • Contrôle du niveau de sucre et prévention des risques de diabète
  • Contrôle du niveau de cholestérol
  • Grandes propriétés anti-inflammatoires
  • Aide à la perte de poids
  • Hypertension
  • Performance sexuelle

Les graines de Moringa sont riches en vitamines et en minéraux dont le corps a besoin pour fonctionner de manière optimale.

 


Culture et caractéristiques du Moringa

Origine et spécifications

Le Moringa oleifera est une plante qui aime le soleil et la chaleur : il pousse bien dans les régions sèches, ce qui permet de le cultiver sans techniques d’irrigation couteuses. Le pH du sol doit être idéalement compris entre 5 et 9, et l’altitude entre 0 et 2000 mètres. le niveau de pluie optimal est de 250 à 3000 mm.

Le moringa comprend 13 espèces d’arbres poussant sous climat tropical ou subtropical.

L’espèce la plus populaire est Moringa oleifera, un arbre à usages multiples originaire d’Inde, cultivée sous les tropiques où il est souvent simplement appelé « Moringa ».

Pour ceux que la botanique intéresse, c’ est un arbre originaire de l’Himalaya du Sud et du Nord-Ouest de l’Inde.

A croissance rapide, il est principalement cultivé dans les régions tropicales et subtropicales du globe.
Il peut atteindre une hauteur de 10 à 12 mètres, pour un diamètre de 45 cm.

La floraison commence 6 mois après la plantation dans les régions plutôt froides ou tempérées et se produit une fois par an, entre avril et juin.
Lorsque les températures sont plus élevées et la pluie constante, la floraison peut se produire deux fois, voire tout au long de l’année.

L’Inde est le plus grand producteur de Moringa avec une production annuelle de 1 à 1,3 million de tonnes de fruits. Il est aussi très répandu en Thaïlande, aux Philippines et en Indonésie. On peut aussi en trouver en Amérique centrale, dans les Caraïbes, en Amérique du Sud, en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Océanie.

Qualités nutritionnelles

Des analyses nutritionnelles ont montré que les feuilles de Moringa oleifera sont plus riches en vitamines, minéraux et protéines que la plupart des légumes.
Beaucoup de programmes, réalisés avec le concours d’ONG comme Hellen Keller International (HKI) , sont en cours pour développer cette utilisation.

Les feuilles de Moringa oleifera permettent de lutter contre la malnutrition et ses maladies associées (cécité, etc.).

Cette plante est très connue des Cambodgiens dont les feuilles et fleurs sont accommodées dans les plats khmers. Durant les périodes de disette, certains connaisseurs ont pu mettre à profit leur expérience pour survivre grâce, entre autres, à cette plante.

Les racines du MoringaLes racines de Moringa, une fois broyées, peuvent être utilisées comme condiment bénéficiant d’une haute teneur en polyphénols. Elles sont utilisées, notamment au Sénégal, contre la fièvre, les rhumatismes et autres douleurs articulaires. 

Voici pourquoi certains intègrent la Moringa Olifeira parmi les super-aliments.

ALIMENTS FEUILLES DE MORINGA
PROTÉINE YAOURT 2 FOIS +
POTASSIUM BANANE 3 FOIS +
CALCIUM DU LAIT 4 FOIS +
VITAMINES A CAROTTES 4 FOIS+
VITAMINE C  ORANGES 7 FOIS +
Le MORINGA contiendraient les 8 acides aminés essentiels.

Toutefois l’Organisation mondiale de la santé a refusé de reconnaître les feuilles de cette plante comme un complément nutritionnel légal par principe de précaution (manque d’analyses).

 

Les bienfaits des graines de Moringa

Booster son système immunitaire et lutter contre les maladies

Les graines ont un fort taux de vitamine C, ce qui font d’elle une solution puissante pour stimuler le système immunitaire. Ces vitamines servent aussi à combattre les radicaux libres et les agents infectieux.

L’énorme apport en nutriments que prodigue la consommation des graines stimule le système immunitaire et aide à soigner des maladies des coupures, brûlures ou blessures mineures plus rapidement.

Diminuer la tension artérielle

Si vous lisez cet article, vous êtes peut être confronté à de l’hypertension artérielle qui est un problème croissant dans nos sociétés occidentales.

L’hypertension peut causer de sérieux problèmes cardiovasculaires comme des attaques cardiaques ou des AVC.

Des études montrent que les graines de Moringa aident à réduire la tension artérielle. En outre, elles éliminent les lipides oxydés et protègent les tissus cardiaques des dommages potentiels.

Afin de réduire naturellement la tension artérielle, il est conseillé de faire de l’exercice régulièrement, d’avoir une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée. Toutefois, pour les personnes ayant déjà atteint un stade critique, l’exercice peut être compliqué, et la consommation de graines de Moringa constitue une solution naturelle ayant déjà fait ses preuves.

Prévenir des risques de diabète

En plus de réduire la tension artérielle, les graines de Moringa permettent également de stabiliser le taux de sucre dans le sang et ainsi de prévenir des risques de diabète (étude scientifique).

Les graines, riches en zinc, aident le corps à réguler la sécrétion d’insuline. Quand celle-ci se stabilise, le taux de sucre dans le sens se trouve également régulé.

Propriétés anti-Inflammatoire

Les graines de Moringa atténuent les douleurs et améliorent la santé des articulations. Ces dernières sont fortifiées grâce aux acides aminés et aux protéines de la graine.

Stabiliser son taux de cholestérol

Un fort taux de cholestérol peut générer d’importants risques de maladies cardiaques. Dans la médecine Thaïlandaise, le Moringa est classé comme cardiotonique qui contrôle et améliore la façon dont le cœur se contracte.

Les graines de Moringa aident à stabiliser le taux de cholestérol dans le sang (lien vers l’étude) notamment grâce à la production d’acides gras mono-saturés – les acides oléiques – qui préviennent de nombreux maux comme les caillots dans le sang ou les maladies cardiovasculaires.

Si vous cherchez à améliorer votre régime alimentaire, remplacez les graisses animales saturées par des graines de Moringa afin de maintenir votre taux de cholestérol.

Santé du système digestif

Les graines de Moringa sont riches en fibres, qui aident à maintenir un système digestif en bonne santé.

Perdre du poids

Les graines encouragent la suppression des graisses saturées qui se trouvent dans les aliments transformés la nourriture « non saine ». En brisant ces graisses saturées, le corps peut alors les traiter plutôt que de les stocker.

Supprimer ces graisses réduit l’accumulation des graisses du ventre et réduit le gain de poids.

Santé des cheveux

Les graines de Moringa prodiguent également des bienfait beauté, et notamment pour les cheveux. La vitamine C améliore la circulation du sang dans le cuir chevelu et aide les follicules pileux à se développer et à se fortifier.

Le zinc et la vitamine A favorisent également la pousse du cheveu. Tout en nourrissant le tissu capillaire et en réparant les cellules, le zinc maintient les glandes sébacées (glandes présentes dans la peau, annexées au poils, sécrétant le sébum qui limite le dessèchement de la peau) écartées afin que les follicules puissent absorber un maximum de nutriments.

Le traitement de l’eau

water-treatment-with-moringa-seeds

Les graines de Moringa, ainsi que leur huile, sont utilisées pour traiter l’eau sale. Cela pourrait permettre aux habitants des pays du Tiers Monde de bénéficier d’eau potable plus facilement. Cela faciliterai également la lutte contre les maladies liées à l’eau, très présentes dans ces zones.

Comment consommer les graines de Moringa

Il vous suffit de casser la petite coque marron et d’extraire la graine à l’intérieur, de couleur blanche. Un peu comme si vous ouvriez une noisette, sauf que la coquille de la graine de Moringa est bien plus simple à briser, vous n’aurez (a priori) pas besoin d’un casse-noix

Croquez la graine et dégustez ! Le goût peut surprendre au premier abord avec un effet sucré et un poil d’amertume, mais avec un peu d’habitude on finit par trouver ça délicieux

apothicaireCombien de graines puis-je manger ?

Vous pouvez manger jusqu’à 10 graines par jour. Nous recommandons cependant de commencer par une graine, (Évitez de prendre plus deux graines en même temps ) et d’augmenter progressivement afin que votre estomac s’habitue !
C’est une simple précaution, il n’y a pas de contre indication à la consommation de graines de Moringa, a part si vous êtes enceinte (auquel cas il faudra se tourner vers les feuilles).

Précautions à prendre pour consommer des graines de Moringa

Voici quelques précautions à prendre concernant la consommation de Moringa.

  • Attendez d’avoir fini votre premier repas (ou petit déjeuner) pour prendre vos premières graines. En effet il n’est pas conseillé d’en consommer l’estomac vide, ceci afin de faciliter la digestion.
  • Peler les graines avant de consommer, comme expliqué un peu plus haut.
  • Ne pas consommer de graines si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Si consommer des feuilles ou de la poudre de Moringa en étant enceinte est sans danger, les graines ont un taux très élevé en fibres et en vitamines, et il n’est pas conseillé d’en consommer durant la grossesse.

En revanche, les graines de Moringa sont très efficace pour améliorer la libido et maintenir les cellules reproductives. Cela peut aider si vous cherchez à concevoir


ILS L’ONT DIT SUR LE NET

 Christophe Bernard,
passionné de plantes
médicinales vous explique
ce que la science nous dit
sur le
moringa. Plante miracle ou pas ? Abus marketing ou réalité ?

          LE TEST DU POTE DESUCRE
Notre pote Just DESUCRE s’est porté volontaire pour tester pour nous.
Vous l’avez compris il essaye  de faire baisser son diabete de type 2
69 ans sous Amarel 1mg  1/2 par jour

Voici sa fiche de suivi en cours à ce jour
Aucun changement alimentaire durant le test

période de consommation  Graines  Glycémie Observations
du 01 12 au 03 12 18 2/Jour 1.51 – 1.38 – 1.56  ballonnement et flatulences faibles 2eme jour
du 04 12  au 06 12 18 3/Jour
2 puis 1
 1.50 – 1.46 -1.49  RAS
 du 07 12  au 10 12 18  4/jour
2 puis 2
 1.55 – 1.52- 1.21 – 1.28  10/12 très légèrement barbouillé
mais un début de baisse de la glycémie ce niveau de taux n’est plus visible dans mes statistiques depuis plusieurs mois
 du 11 2 au 15 12 18  5/Jour
2 + puis 2 puis 1
 1.55 – 1.291.38
 12/12 très légèrement barbouillé Sans différence malgré l’augmentation d’une graine en +
 A SUIVRE  LA MISE A JOUR SE POURSUIVRA
 Graines  prises après le petit déjeuner et dans la matinée – Jamais à jeun
  ( jamais plus de deux en même temps)
Aucun trouble intestinal à signaler au 13 12 2018
Sur le plan libido : OUPS..!  j’ai annulé mon abonnement à mon club de rencontre auquel je venais d’adhérer…!
A SIGNALER : Stoppez 2 mois et reprenez votre traitement

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraitéNote finale
Nous espérons que vous en savez plus sur les graines de Moringa, leurs bienfaits et utilisations !

Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez essayer des maintenant les graines en commandant directement sur ce site ou si vous préférez les huiles, la poudre ou les gélules de Moringa Restez svelte 160px
Moringa poudre 100g Moringa 120 gélules

 SOURCE :
les graines de Moringa


Chou Blanc est effectivement magnétiseur -cliquez pour visiter son site

Chou Blanc

Share Button

Alimentation : De la pastèque pour les diabétiques..?

barre verte
LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

Un Coupe Pastèque Polyvalent.
Il peut être utilisé comme trancheuse, coupe et carottier. Parfait pour des fruits (pastèque, melon d’eau, cantaloup, pitahaya et papaye, etc). Un outil idéal pour la salade des fruits. Motiver vos enfants à manger des fruits.
Quicken votre appétit !
https://amzn.to/2ATkuGD

Compléments alimentaires Ruedesplantes
barre verte

littel com poteRégime diabétique :
Peut-on manger de la pastèque ?

En cas de diabète non insulinodépendant, un régime alimentaire est particulièrement recommandé. Certains fruits comme la pastèque peuvent faire partie de ce type de régime. Zoom sur des idées de recettes pour les régimes diabétiques.

littel com poteLa pastèque, la star du régime antidiabétique

Même s’il n’existe pas d’aliments antidiabétiques, certains aliments sont plus recommandés que d’autres.

Dans le cadre d’un régime diabétique (notamment pour les diabètes de type 2), il faut éviter certains produits comme les aliments trop gras ou trop sucrés, les produits industriels.
Les fruits et les légumes sont donc privilégiés à condition que les fruits ne contiennent que peu de sucre. Avec ces 92 % d’eau, sa richesse en oligoélément et sa faible charge glycémique, la pastèque fait figure de favorite aux côtés de la pomme ou de la framboise.

barre verte

100 grammes de pastèque

Calories environ 50
Glucides : 7 grammes
Index Glycémique : 65 à 75
Charge glycémique faible
Fibres : 0,3 g, Vitamine C : 7 mg, Magnésium: 11 mg

La pastèque ou melon d’eau (Citrullus lanatus) est une plante herbacée de la famille des Cucurbitacées, originaire d’Afrique, largement cultivée pour ses gros fruits lisses, à chair rose, jaune, verdâtre ou blanche et à graines noires ou rouges.

Le terme désigne également ce fruit. Le fruit pèse généralement, à maturité, entre 5 et 20 kg.
Un peu comme le melon, elle pousse à terre.

– Elles poussent à l’état sauvage dans certaines régions subsahariennes et permettent de découvrir des sources.
Leur effet désaltérant est très agréable sous de fortes chaleurs

Composé à 92 % d’eau, avec des propriétés hydratantes, le melon d’eau est faible en matière grasse et ne contient pas de cholestérol.
Il contient de nombreux éléments intéressants d’un point de vue nutritionnel, comme la citrulline, qui sert à synthétiser un autre acide aminé capital dans l’organisme, l’arginine, qui joue un rôle clé dans la division cellulaire et la cicatrisation.
La pastèque est surtout réputée pour être riche en antioxydants.

Elle contient également quelques vitamines (vitamine C, vitamine B1, vitamine B6 et vitamine A).

barre verte

PATACHOU vous dévoile son dessert à la pastèque dans le cadre d’un régime diabétique

La pastèque est un dessert frais et rafraîchissant.

Afin de profiter de ce fruit savoureux, on peut le consommer sous forme de soupe ou de granité.

En granité, il suffit de mixer environ 100 grammes de pastèque par personne avec un peu de jus de citron et quelques feuilles de menthe et un peu d’édulcorant type stévia. Le granité peut être agrémenté d’un peu de fromage blanc.

On peut également utiliser la pastèque en petits cubes dans une salade de fruits contenant de la pomme ou de l’orange, voire du pamplemousse.

– Attention tout de même à ne pas abuser de ce fruit….
Il contient environ 7 grammes de glucides pour 100 grammes de fruit.

barre verte
SOURCES :
http://dianantes.free.fr/
http://www.medisite.fr/

sondages vos opinions

barre verte
duo compoteCOM’POTE

Share Button