La cannelle contre votre diabète


logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE
– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je voulais, cette semaine, vous parler de
La cannelle…!

 

La cannelle peut-elle vraiment réduire votre glycémie ?

Une réponse simple serait : oui !
Mais creusons un peu le sujet.  

C’est une erreur heureuse qui a mené les chercheurs occidentaux à trouver l’effet de la cannelle sur la glycémie (alors que cet effet est connu depuis des lustres en Asie…!!!!).

En effet, on doit cette découverte au Dr Richard A. Anderson, ce scientifique a axé ses études sur les effets de la cannelle sur les diabétiques. De nombreux autres scientifiques vont le suivre, tous convaincus que la cannelle est le meilleur espoir de remède naturel contre le diabète.

Comment la cannelle agit sur la glycémie ?

Le composé magique qui entre jeu se nomme : methylhydroxychalcone polymère (MHCP), le composé le plus actif de l’écorce.

En effet, les études du Professeur Anderson ont montré que cette substance multiplie jusqu’à 20 le métabolisme du glucose, le processus qui transforme le sucre en énergie. À ce titre, la cannelle est l’alliée des régimes !

La cannelle facilite le travail de l’insuline, et aide donc à faire entrer le sucre dans les cellules. À ce titre, elle aurait un effet comparable à certains médicaments tels que les thiazolinediones (Actos®, Avandia®, etc.), qui réduisent la résistance à l’insuline.

De plus, le MHCP est un formidable antioxydant, d’une classe de polyphénols que l’on retrouve également dans les fèves de cacao, qui a lui aussi un impact sur le diabète.
En effet, les antioxydants préviennent la formation de radicaux libres, qui abîment l’ADN des cellules et qui entraînent donc des maladies chroniques, dont le diabète. Il existe de nombreuses études sur l’action des antioxydants sur la réduction diabète .

Elle a aussi une action positive sur le taux de cholestérol.

Très riche en anti-oxydants, la cannelle permet de lutter contre le vieillissement cellulaire. Elle est souvent à l’étude dans le cadre de la prévention de cancers et les résultats sont très optimistes.

En hiver, elle réchauffe le corps, calme la toux. Elle renforce les défenses immunitaires et permet de lutter contre les “coups de pompe”.

Quelles preuves de l’effet de la cannelle sur le diabète ?

À la suite de la découverte du Dr. Anderson, des centaines d’études sont menées sur l’écorce par des centaines de scientifiques. Finalement, c’est le Dr. Anderson qui publiera en 2010, un article scientifique faisant le bilan des 16 principales études sur la cannelle.

Sur ces 16 études, 11 montrent un effet significatif de l’épice, et 5 montrent peu ou pas d’influence sur la baisse de la glycémie.

Les cas où la cannelle n’a pas ou peu d’effet :
– sur les gens bien portants qui en consomment
– sur les diabètes de type 1
– Concernant ces dernières études peu ou pas concluantes, les patients prenaient de la metformine, un des traitements les plus courants pour traiter le diabète de type 2. Selon Anderson : « la metformine agit comme la cannelle, en augmentant la sensibilité à l’insuline.
Si l’on prend assez de metformine pour gérer la glycémie, la cannelle n’aura pas d’effets ».

Les cas où la cannelle a un effet significatif :
– le diabète de type 2
L’étude la plus importante a été menée par le Dr Anderson avec une équipe de chercheurs de l’École d’agriculture de Peshawar.
Menée sur 60 patients d’âge moyen, souffrant de diabète de type 2, répartis en 6 groupes.
Résultat : chez les groupes prenant de la cannelle, on a observé une baisse du taux de glycémie de 18 à 29%. On a aussi observé une baisse des triglycérides de 23 à 30%, du taux de cholestérol total de 13 à 26%, et le taux de mauvais cholestérol (cholestérol LDL) de 10 à 24%.

Attention : Quelle variété de cannelle pour le diabète ?

il  existe deux variétés, qui proviennent de l’écorce de deux espèces d’arbres très proches mais différentes :

– La Cinnamomum verum, dit cannelle de Ceylan, aussi dit vraie cannelle,

– La Cinnamomum aromaticum ou Cinnamomum cassia, dit cannelle d’Indonésie ou de Chine, aussi dit fausse cannelle.

Soyons clair : Pour abaisser la glycémie et le cholestérol, la variété importe peu, elles ont le même effet. Cela dit, pour une utilisation à long terme, nous conseillons tout de même la cannelle de Ceylan.

Alors pourquoi cette précision ?

Leurs vertus pour la santé sont les mêmes, à une exception près qui fait toute la différence : La coumarine.
C’est en effet la concentration en coumarine qui diffère chez les deux espèces.
L’écorce de cannelle de Ceylan (Cinnamomum verum) n’en contient quasiment pas, mais par contre, l’écorce de cannelle de Chine (Cinnamomum cassia) en est riche.
Sauf que la coumarine est potentiellement toxique pour le foie, car elle possède des propriétés hépatotoxiques.

Donc pour une consommation à long terme, préférez la cannelle de Ceylan qui ne contient quasiment pas de coumarine qui est toxique pour le foie

Comment prendre la cannelle ?

Rappelons qu’il est strictement proscrit de faire de l’automédication dans le cadre du diabète. Les informations de cet article sont donc à titre informatif.

Les différentes manières de faire :

Les effets se font ressentir, avec une consommation quotidienne, quelle que soit la manière.

Les doses généralement conseillées vont entre 1 et 4 g (entre 1/2 et 1 cuillère à café par jour) de cannelle de Ceylan par jour, même si les études n’ont pas permis de mettre à jour une posologie idéale.

Vous pouvez la consommer :

– Au petit déjeuner : dans du fromage blanc, sur vos céréales, sur une salade de fruits, etc.

– Dans vos plats salés : oui, surtout au Maghreb et en orient, on la retrouve dans les plats salés : couscous, tajines, etc.

– Dans la confection de vos desserts : à ajouter directement dans vos préparations.

– En boisson : dans du lait (recette du lait à la cannelle), dans votre thé, du jus de fruit (pomme, orange, raisin, etc.), des boissons fouettées, etc.
Vous pouvez aussi juste faire une infusion de cannelle, en faisant bouillir une tasse d’eau, puis en laissant infuser quelques bâtons de cannelle, ou alors une cuillère à café de cannelle en poudre, à couvert, pendant 10 min.
N’hésitez pas à sucrer avec du miel, les bienfaits des deux sont très bénéfiques.
La cannelle a une saveur sucrée qui remplacera le sucre dans toutes vos préparations.

La cannelle, pour calmer les envies de grignoter

Il existe de nombreuses solutions pour calmer les envies de grignotages. La cannelle pourrait faire partie de vos solutions en cas de besoin. Pour cela, il vous suffit tout simplement d’en respirer quelques effluves ! C’est très efficace !

Vous pouvez toujours avoir sous la main une petite boîte dans laquelle vous aurez placer un bâton de cannelle, quelques écorces d’orange ou encore une gousse de vanille, le tout additionné de quelques gouttes d’huile essentielle de cannelle. Dès que l’envie de grignoter arrivera, il vous suffira d’ouvrir votre boîte et de respirer calmement son parfum. La cannelle s’avère être un coupe faim naturel très efficace.


SOURCES : 
site l’ile aux épices.com

Cannelle bâton 100gCannelle bâton 100g

  Idées de recettes:

  • Poulet rôti au citron et à la cannelle
  • Riz basmati à la cannelle
  • Tarte aux pommes cuites au thé vanille, cannelle et citron
  • Pommes au four à la cannelle et au vin du Porto
  • Poulet aux pêches rôties au miel et cannelle
  • Tiramisu poires-cannelle
  La cannelle est une épice très populaire, très utilisée pour le sucré, bien souvent en association avec la pomme ou encore le chocolat.

En Occident, on utilise généralement la cannelle dans les desserts, tandis qu’en Afrique du Nord, en Inde, en Grèce et en Orient, on la cuisine avec les plats salés, notamment les viandes rouges et la volaille. On en rajoute souvent dans les couscous et tajines.

Dans vos desserts, ajoutez-en à vos pâtes pour gâteaux, vos biscuits, fruits, tartes, enfin partout !

N’hésitez pas à l’employer aussi dans vos plats salés : son parfum subtil aromatisera tout en restant très discret ! Vous pouvez en saupoudrer (légèrement : la moitié d’une cuillère à café pour 4 ou 5 personnes) dans vos poêlées de légumes, dans vos féculents, etc.

Elle s’emploie très bien dans les salades composées ou directement dans la vinaigrette. Elle fait d’ailleurs partie intégrante de notre mélange d’épices pour salade !

Compléments alimentaires Ruedesplantes

duo compoteCOM’POTE

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.