ALIMENTATION : La châtaigne

Meilleurs complements alimentaires

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

« De tes aliments tu feras ta médecine » – Hippocrate


LA CHÂTAIGNE

Les bienfaits de la châtaigne

La châtaigne fait partie des fruits les plus énergétiques et grâce à sa consistance et à sa richesse en fibres, elle est très rassasiante.
Elle contient une grande quantité de vitamines B essentielles à la bonne assimilation de l’énergie.
La farine de châtaigne contient plus de 75 % de glucides ce qui en fait un aliment énergétique.
La châtaigne bat des records de teneur en potassium (600mg/100 g) et en fer (1,3 mg/100 g), des nutriments indispensables au bon fonctionnement musculaire.
A consommer en début d’hiver, ça tombe bien c’est la saison de la châtaigne.

Pharmacologie
Le Miel de Châtaignier améliorerait la circulation sanguine.
Ses fruits, les châtaignes, sont utilisées pour lutter contre l’anémie, la coqueluche, la toux, les diarrhées, les rhumatismes ( en la conservant seulement dans une poche ) et les fièvres.
Elles auraient des propriétés reminéralisantes et toniques.
Ces fruits hautement nutritifs se consomment depuis le début de l’Antiquité.

D’après Sainte Hildegarde de Bingen
« La châtaigne est utile contre toute faiblesse qui est dans l’homme. Mangez-en souvent, avant et après le repas, et votre cerveau se développe et il est rempli. Vos nerfs se fortifient et ainsi passera le mal de tête. » (Daniel Maurin, Les Remèdes, éditions Mame, 1992.).
Il paraitrait également que sept châtaignes soigneraient les hémorroïdes, en les conservant jusqu’à la guérison totale.
Son odeur repousserait également les insectes tels que les mouches. 

ORIGINE ET HISTOIRE

Le châtaignier fut importé en France par des moines d’Asie Mineure (Liban).

Ils en plantèrent dans les Cévennes puis en Bretagne, où il sauva les populations de la famine.
Dans la mythologie grecque, la châtaigne était le « gland de Zeus ».
Les Grecs les surnommèrent aussi noix d’Héraklès.

  Connaissez-vous la légende ?

Dans certaines régions de Bretagne, on dit : « que lorsque Dieu a créé le châtaignier, le Diable voulut l’imiter mais ne réussit qu’à faire le marronnier. »

« Chaque châtaigne que nous mangeons est une âme libérée du purgatoire. »

Selon les croyances anciennes, la châtaigne était le symbole de l’âme des défunts.
Chaque châtaigne que nous mangeons est une âme libérée du purgatoire.

littel com poteQuelles sont les vertus santé de la châtaigne ?

De l’énergie bien assimilée

Riche en amidon, la châtaigne se présente comme un aliment bon fournis¬seur d’énergie. Ses glucides ont une excellente digestibilité après cuisson, et ils présentent l’intérêt d’avoir un index glycémique (IG) bas. De ce fait, on évite une élévation rapide de la glycémie (le taux de sucre dans le sang). La présence de vitamines du groupe B (et en particulier de vitamine B1) dans la châtaigne permet une excellente assimilation de ses glucides par l’organisme.
Grâce à sa consistance amylacée, et à l’abondance de ses fibres, la châtaigne satisfait efficacement l’appétit. Autrement dit, il n’est pas nécessaire d’en manger de grandes portions pour être rassasié ! Autre qualité : ses modes habituels de préparation (châtaigne grillée, ou cuite à la vapeur ou à l’eau) ne nécessitent pas l’adjonction de matières grasses.

Des fibres bénéfiques pour le microbiote

Les glucides présents dans la châtaigne, notamment l’amylose et l’amylopectine, s’avèrent bénéfiques pour la flore intestinale.
Les fibres alimentaires sont associées à la stimulation des bifidobactéries et des lactobacilles dans l’intestin, à la diminution du taux de cholestérol et à la réduction du risque de maladies cardiovasculaires, et des effets positifs sur le métabolisme des lipides sanguins.
Lorsque les fibres alimentaires sont fermentées par des bactéries du côlon, des acides gras à chaîne courte (AGCC) sont produits : ils contribuent au maintien de l’intégrité de la paroi intestinale et au métabolisme du côlon.
Ils sont également bénéfiques en cas de maladies digestives telles que la colite (sous diverses formes), la diarrhée due aux antibiotiques et le cancer du côlon.

La richesse minérale de la châtaigne s’avère particulièrement intéressante pour les sportifs : on y retrouve en effet des apports élevés en potassium et en fer, des éléments dont le besoin augmente avec l’activité physique.
La châtaigne est également une très bonne source de magnésium : 100 g de châtaignes permettent d’assurer 10 à 15 % de l’apport quotidien recommandé, ce qui est appréciable quand on sait combien il est difficile de couvrir le besoin en cette substance (notamment en cas de stress, ou après une période de fatigue).
Il en est de même pour le manganèse et le cuivre : 100 g de châtaignes apportent respectivement 15 à 20 % et 10 % des apports quotidiens recommandés. 

Un profil antioxydant

La châtaigne est une source intéressante de vitamines C et E, qui ont toutes deux des propriétés antioxydantes.
Elle contient aussi des caroténoïdes et de la vitamine A dans des quantités appréciables.

Pour une alimentation prévention

Enfin, plusieurs des caractéristiques nutritionnelles de la châtaigne s’avèrent bénéfiques dans l’optique d’une prévention alimentaire des maladies cardio-vasculaires, et de certains cancers. C’est le cas notamment de :

  • Son profil énergétique, avec une forte proportion des calories venant des glucides complexes utile pour les personnes qui doivent surveiller l’index glycémique des aliments ou pour celle qui sont à la recherche d’aliments sans gluten.
  • La présence en petites proportions seulement de lipides, avec une majorité d’acides gras insaturés, et la présence de phytostérols.
  • Sa richesse en fibres.
  • Sa teneur intéressante en magnésium, en cuivre et en vitamine E et en antioxydants.

La châtaigne peut causer des ballonnements et de la flatulence, surtout lorsqu’on la mange crue. Une bonne mastication permet d’atténuer ces effets.

Source :  https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/fruits/chataignes-et-marrons/les-atouts-sante-de-la-chataigne

Châtaigne et diabète

Quel est l’indice glycémique de la châtaigne ?
entre 50 et 70
La châtaigne est également un allié minceur : son taux de glucides élevé a un effet sur la satiété, pas besoin d’en manger beaucoup pour être rassasiée et pour longtemps.
Selon une  diététicienne-nutritionniste :
« La châtaigne possède un index glycémique moyen situé entre 50 et 70 »

CUISINEZ LA CHATAIGNE
À la poêle ou au four
20 min environ à la pour dorer le fruit.
À l’eau
15 à 20 min à pour une cuisson diététique.
Au four à micro-ondes
10 min pour une dégustation rapide. N’oubliez pas d’inciser l’écorce pour éviter qu’elle n’éclate à la cuisson.

RECETTE DE PURÉE DE CHATAIGNES
 

Pourquoi on dit marron au lieu de châtaigne ?
Historiquement parlant, on dit que le terme marron serait apparu dans la région lyonnaise, emprunté à l’italien « marron » qui veut dire châtaigne.
D’autres y voient une connotation sociale :
La châtaigne a été la fruit du pauvre, la nourriture des cochons, mais devenant marron…

NOTRE ALIMENTATION SANTÉ

 

 

Les clés de l’alimentation anti-cancer et maladies inflammatoires, infectieuses,
auto-immunes…
Poche –
Jean-Christophe Charrié Excellent livre avec une partie théorique indispensable pour
comprendre ce qu’on fait et une partie pratique avec de bonnes recettes.
Facile à lire, accessible à tous , nul besoin de posséder des connaissances médicales approfondies pour comprendre les enjeux d’une alimentation saine dans la lutte anti cancer et les maladies inflammatoires génératrices de nos douleurs.
Les recettes claires et pas trop compliquées vous ouvrent à d’autres façons de se nourrir
Ce livre explique clairement et simplement les conséquences de nos habitudes alimentaires sur notre santé et en particulier sur celle des malades du cancer, des dégénérescences mentales et les maladies inflammatoires ou auto-immunes.
Offrez vous cette merveille ou offrez le à vos amis, ceux que vous voulez garder!

SOURCES :
https://www.recette-pour-diabetique.comduo compoteCOM’POTE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.