Archives par étiquette : corps esprit

Ces gestes qui nous trahissent….. mettre la main devant la bouche..!


Logo jeu de main

JEUX DE MAINS… JEUX DE VILAINS

Durant les congés de Choucaline nous apprendrons avec Psychouette à ne pas nous trahir par nos gestes inconscients qui parlent pour nous….
Traduction… Traduction….

Logo jeu de main puceLe langage corporel est une source d’information très intéressante pour deux interlocuteurs.

Vous avez déjà dû rencontrer des personnes capables de comprendre

tout de suite tout le monde, capables d’analyser une nouvelle connaissance en un rien de temps.
Et non, ces gens-là n’ont pas de pouvoir magique… Il est en grande partie question d’observation !

En repérant chez votre interlocuteur quelques signaux spécifiques, vous pourrez déceler le mensonge, avoir un temps d’avance sur son état d’esprit ou mieux adapter votre discours (pour les plus honnêtes !).
Cela pourrait aussi vous apprendre à faire attention à ce que vous, vous laissez transparaître.

Pour vous auto-corriger ou repérer les comportements suspects, suivez le guide.


UNE PREMIÈRE ANALYSE :
Si vous discutez avec une personne qui met sa main sur sa bouche, cela traduit un conflit intérieur.
Bon, sauf si vous venez de manger et que c’est un bâillement, hein.

Ce potentiel conflit serait celui entre une partie du cerveau qui ne souhaite pas s’exprimer sincèrement, tandis que l’autre cherche à dissimuler la vérité.

 

La main devant la bouche joue souvent le rôle d’une barrière protectrice. © endostock / Fotolia

PHILIPPE TURCHET SYNERGOLOGUE
NOUS EN DIT PLUS :

La main sur le visage permet de protéger physiquement la personne qui se retranche derrière.
Portée à la bouche, elle manifeste plus spécifiquement le besoin de se couper de son interlocuteur pour ne pas avoir à lui parler“, confirme Philippe Turchet.

C’est un véritable retour en soi qui s’opère à travers ce geste.
Un retour en soi qui n’a pas les mêmes explications selon les postures.
“Si la personne est en arrière, elle veut clairement se couper de l’autre. En revanche, si l’index se dresse, cela signifie que la personne n’est pas d’accord et qu’elle s’apprête à le dire dès qu’on lui laissera la parole“, ajoute-t-il.

Volonté de se placer en retrait ou de marquer son opposition, vous aurez de toute façon intérêt à donner la parole à votre interlocuteur pour l’impliquer dans la discussion ou écouter ses réserves.

EN LIRE PLUS

Philippe Turchet est un expert en synergologie, discipline qui décode le fonctionnement de l’esprit humain à travers la lecture du langage du corps et auteur de “Le langage universel du corps” aux Editions de l’homme.

Joseph Messinger est un psychologue et écrivain, auteur de “Ces gestes qui vous changeront la vie” qui paraitra le 15 septembre 2010 aux éditions Flammarion.

https://amzn.to/2KZuRNU

Psychotherapie.                    
www.journaldunet.com  
  


HEUREUSEMENT QUE JE SUIS LA …
POUR VOUS DIRE CE QUI EST DÉJÀ PUBLIÉ..!

Ces gestes qui nous trahissent – Se toucher le lobe de l’oreille 28 07 2015
Ces gestes qui nous trahissent – pupille dilatée = mensonge assuré ? 27 08 2015
Ces gestes qui nous trahissent….. mettre la main devant la bouche..! 28 11 2015
Ces gestes qui nous trahissent….. mettre la main sur le menton..! 28 05 2016
Ces gestes qui nous trahissent….. Détourner la tête..! 12 07 2016
Ces gestes qui nous trahissent….. Il se gratte sans arrêt..? 17 10 2017


Propolis 60 gélules
Logo jeu de main puce PSYCHOUETTE

 

Share Button

La maladie est l’expression d’un déséquilibre dans le corps….

Choucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC  NOTE
de Choucaline
“Mieux connaître son potentiel”

La maladie est à l’origine d’une atteinte de l’intégrité du sujet, d’une gêne à l’exercice normal de sa vie.
La maladie entraîne une rupture de l’équilibre antérieur, à laquelle le patient doit s’adapter.
Cette adaptation mobilise une quantité de l’énergie psychique du patient.
Ainsi, la maladie est susceptible de déclencher chez l’individu un certain nombre de réactions, variables selon sa personnalité, sa représentation imaginaire et la représentation collective de la maladie.

“La maladie est l’expression d’un déséquilibre”


Jean-Pierre Muyard, médecin-psychiatre à Carcassonne, est l’auteur de “Pourquoi tombons-nous malades ?”.
Un livre qui est le fruit de dizaines d’années de recherches sur les interactions entre le corps et l’esprit

Qu’est-ce que la maladie ?
C’est l’expression d’un déséquilibre qui n’est pas arrivé par hasard. Ça a du sens, ça ne tombe pas du ciel. Une tumeur, par exemple, concerne tout le corps et pas seulement l’endroit touché. On peut l’enlever, on peut la traiter -il le faut même, il n’y a pas de discussion pour moi là-dessus, mais pour qu’un vrai processus de guérison se produise, il ne faut pas l’attendre du seul traitement.
Quelqu’un qui tombe malade doit comprendre qu’à l’intérieur de lui-même, il y a toute une machinerie, biologique, immunitaire, cérébrale, qui participe activement au processus de guérison.dessin original de catala pour la Chouette
Il n’y aurait donc pas de maladie incurable ?
Nous sommes constitués de telle sorte qu’on peut arriver à rééquilibrer. Hippocrate -déjà !- appelait cela “les forces d’autoguérison”. Notre organisme a un potentiel de guérison. Il faut le mobiliser pour que la maladie ne survienne pas, ou que, lorsqu’elle est là, elle ne soit pas nécessaire… Quand il y a maladie, c’est que la pulsion de vie est bloquée en nous. . La maladie, c’est quelque chose qui s’est déréglé, et c’est comme si le corps voulait trouver un autre équilibre.
Quels sont les moyens de “mobiliser” ce potentiel de guérison ?
D’abord, savoir que l’on a cela en nous. Personne ne le sait. La plupart des gens se comportent devant la maladie comme des victimes. Ils ne savent pas que le potentiel est là, que notre système immunitaire, notre cerveau, sont sans arrêt mobilisables.
Evidemment, ce qui inhibe ce potentiel de guérison, c’est la peur. Elle est là parce que nous n’avons pas confiance dans notre corps.

Quel est votre sentiment sur les médecines dites parallèles ?
Les Américains eux-mêmes disent “médecines complémentaires”. Je suis contre la guerre des médecines. Je dis simplement aux gens : vous êtes malade, essayez de trouver le moyen le plus complet pour mobiliser, par différentes techniques, votre énergie vitale, cette force de vie, ce système d’autoguérison. Faites-vous soigner comme la médecine vous y amène -il n’est pas question de dire à un diabétique d’arrêter l’insuline ou d’affirmer qu’un cancer va être guéri avec des fleurs de Bach- mais cherchez ce que les autres médecines vous apportent pour mobiliser les forces d’autoguérison.

Ne craignez-vous pas de donner de faux espoirs à des gens ?
Je m’appuie sur des lois de la nature telles qu’elles sont redécouvertes aujourd’hui par la biologie. Je ne suis ni un magicien ni un gourou. Je dis seulement : on ne peut rien faire contre la mort, mais on peut tout faire pour la vie.

SOURCES :  “Pourquoi tombons-nous malades“, de Jean-Pierre Muyard, éditions Fayard 2009
Journal L’indépendant – Édition du jeudi 26 mars 2009

CE QU’ILS EN DISENT :

Extrait –  le monde .fr avril 2009:

Voilà un livre intelligent, original, humaniste, ouvert aux avancées de la médecine moderne comme aux traditions millénaires. Ce dont il traite nous concerne tous. Quel homme, quelle femme ne se soucie en effet de cet événement, toujours redouté, parfois affronté : tomber gravement malade ? Médecin psychiatre, Jean-Pierre Muyard croit au potentiel de l’Energie universelle. Avec un grand « E ». Mais on aurait tort de sourire et de le classer dans la catégorie des mystiques, adeptes du paranormal et du développement personnel.”

Nous vous rappelons que le thème “Interactions entre le corps et l’esprita été traité à plusieurs reprises dans la Chouette
(
catégorie choulager)
la plus forte audience pourla tendinite du jardin de…. Maman par Chou blanc    2607

Choucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE

2798

Share Button