Archives de catégorie : Saint Thol

Une série de saints guérisseurs est présentée au rythme d’un saint tous les mois
N’OUBLIEZ PAS QUE « Cinq saints sains, de corps et d’esprit, ceints de leur ceinture, portaient en leur sein, le seing du saint père. »

TOUSSAINT : Ces cœurs qui nous aimaient……


BLOC NOTE
de TOUSSAINT
par
Chou Blanc


« Les morts… ce sont les cœurs qui nous aimaient »  
(Victor HUGO)

Pour ceux qui doutent encore des bienfaits de la nature…
Pour ceux qui doutent d’une présence divine….
Pour ceux qui redoutent de passer de l’autre côté du miroir….

Voici ce que l’on peut voir dans un miroir sans tain….
– Lorsqu’il est exceptionnellement tourné vers vous….
– Lorsque l’on sait bien regarder et se laisser pénétrer…..

Regardez le paysage ci dessous….

Maintenant….. Regardez à travers le miroir sans tain

Ehh Oui..!
Tous ceux que vous avez perdus vous disent à travers ce sourire céleste…
Je suis bien…!  A un de ces jours….!

Pour conclure, il faut  citer ceux qui nous ont quittés … et retenir leur devise :

« Vivre chaque instant de sa vie, en paix avec soi même, pour pouvoir mourir à tout instant par surprise le sourire aux lèvres »

C’est ce qu’il ont fait…..


– « Non, Non , Non … Je ne vais pas vous raconter d’histoires à mourir debout,  je vais simplement vous donner la définition d’une glace sans  tain :
C’est un Miroir dont la pellicule réfléchissante permet à quelqu’un placé derrière de voir sans être vu. … »
– Aïe aïe aïe… ça vous glace … demandez à ces deux angelots, c’est eux qui voient le mieux vos sottises quotidiennes…!

Chou Blanc est effectivement magnétiseur

Chou Blanc
( A ma mère et à mon père)

2720

Share Button

SAINTS GUERISSEURS : SAINT JUDE – Saint patron des causes désespérées

     SAINT JUDE THADDEE   

APÔTRE   Martyr
I ème siècle 
(mort  vers 48)
– Fête le 28 octobre
Patron des causes désespérées 

Iconographie

SAINT JUDE Thaddée est traditionnellement représenté portant l’image de Jésus à la main ou près de sa poitrine.

Attribut : la massue. Souvent placé aux côtés de Simon avec qui il prêche en Syrie et en Mésopotamie, il porte la massue avec laquelle il fut achevé lors de son martyre en Perse ou près de Beyrouth.

 Invoqué dans:

Les cas désespérés au même titre que Sainte Rita


« Saint Jude Thaddée ». Musée du Greco. Tolède © David BlázquezSaint Jude est à peine esquissé, mais la composition est pourtant très expressive. Du point de vue technique, la toile en est à la deuxième phase du processus d’élaboration, qui consiste à appliquer la couleur à la tunique et à la cape. Les mains et la barbe ne sont encore que des formes imprécises.

Vie de Saint Jude :

On a voulu faire en orient, de l’apôtre saint Jude , l’époux des noces de Cana. Ce qu’il a de certain c’est qu’il fut marié et qu’il eut des enfants. Il prit le surnom de Thaddée pour se distinguer de Judas Iscariote.
Malgré cela et à cause de la ressemblance de son nom avec celui du traitre de l’évangile, il fut longtemps négligé par les fidèles.
On finit par reconnaitre qu’il était un des douze apôtres et , qu’à ce titre, il méritait d’être invoqué comme les autres on pensa même qu’il mettrait d’autant plus de zèle à faire exaucer nos vœux qu’il avait été oublié plus longtemps,c’est pourquoi il est invoqué dans les affaires désespérée et pour la réalisation des choses, en quelque sorte, impossibles. 

L’apôtre Saint Jude était frère de saint Jacques le Mineur et de saint Siméon, évêque de Jérusalem, et comme eux cousin du Sauveur.

Saint Simon and Saint Jude, Apostles

 

C’EST LUI QUI INTERPELLE JÉSUS LORS DE LA CÈNE

 

JUDE : « Pourquoi te découvres-tu à nous et non pas au monde? » (Jean 14.22)

JESUS : « Si quelqu’un m’aime, il restera fidèle à ma parole; mon Père l’aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui”.

SAINT SIMON ET SAINT JUDE ONT DES DESTINS LIES

Dans la liste des apôtres, ils sont côte à côte et la tradition les fait mourir ensemble en Perse.

 

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs

Connaissez vous les 12 apôtres ?

Selon Saint Mathieu, voici les noms des douze apôtres. Le premier, Simon, appelé Pierre, etAndré, son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère ; Philippe, et Barthélemy ; Thomas, et Matthieu, le publicain ; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ; Simon le Zélote (ou le Cananite), et Judas l’Iscariote, celui qui livra Jésus. »

Avec Simon, il appartenait sans doute à ces zélotes qui refusaient l’occupation romaine, mais le message du Christ fut pour lui la découverte de l’universalité de l’amour de Dieu.
– Saint Simon prêcha d’abord en Égypte, en Mauritanie, en Libye ;
– Saint Jude, après avoir prêché en Afrique avec beaucoup de succès, revint en Orient et annonça l’Évangile dans la Judée, la Samarie, la Syrie et la Mésopotamie.
Selon la tradition JUDE est à l’origine avec Barthélemy de l’Église apostolique arménienne

Simon et Jude se rejoignirent en Perse, et là ils combattirent et moururent ensemble.

Les choses extraordinaires que Dieu opéra par leurs mains les firent traiter avec respect par le roi de ce pays, qui leur laissa la liberté de prêcher leur doctrine si sainte et si nouvelle.

  ENSEMBLE  ILS APAISÈRENT DES BÊTES FÉROCES
Deux tigres, échappés de leur cage, étaient la terreur du pays.
Au nom de Jésus-Christ, les Apôtres commandèrent à ces bêtes féroces de les suivre, et ils les emmenèrent dans leur maison.

Le roi, toute sa cour et plus de soixante mille Perses se firent chrétiens.
Des églises s’élevèrent sur les ruines des temples des idoles ; le triomphe du Christ était complet.


DEUX MARTYRS  ÉPARGNENT UN PEUPLE

Mais l’ennemi des âmes déchaîna toute sa fureur pour arrêter les progrès de l’Évangile. Simon et Jude étant allés annoncer Jésus-Christ en d’autres villes, les païens voulurent les contraindre à sacrifier au soleil, qu’ils adoraient comme un dieu :

 »Mon frère, dit alors Jude à Simon, je vois le Seigneur qui nous appelle.
– Et moi, reprit Simon, j’ai vu aussi Jésus-Christ entouré de ses Anges, et un des Anges m’a dit :

« Je vous ferai sortir du temple et je ferai crouler sur eux tout l’édifice.
« Que choisissez-vous, ou la mort pour vous, ou l’extermination de ce peuple impie ? »
– « Miséricorde pour ce peuple ! » crièrent les deux Apôtres.
« Que le martyre soit notre partage ! »

« Le soleil, dit Simon, n’est que le serviteur de Dieu ; ce sont les démons qui résident en vos idoles ; je leur ordonne de sortir. »
Et les démons, sous une forme horrible, sortirent des statues brisées.

Alors le peuple se jeta sur les deux Apôtres et les massacra, pendant qu’ils bénissaient Dieu et priaient pour leurs bourreaux.

CULTE DE SAINT JUDE EN L’ ÉGLISE SAINT SERNIN DE TOULOUSE

Charlemagne donna ces insignes reliques, avec beaucoup d’autres, à la Basilique Saint-Sernin, à Toulouse.
L’insigne Basilique Saint-Sernin (Saint-Saturnin), de Toulouse, est connue dans le monde entier par l’antiquité de son origine (IV° siècle), mais surtout par le nombre et la dignité des corps saints qu’elle possède.
Entre ses précieuses reliques, celles de saint Jude attirent particulièrement l’attention des fidèles qui ont à recommander à Dieu des affaires difficiles.


En 1871 tout semblait perdu, les Prussiens envahissaient nos provinces à leur gré, quand, au-dessus de l’église de Pontmain, une des seules consacrées en France à saint Jude, la sainte Vierge apparut et dit : « Ils n’iront pas plus loin. » Et ce jour ils s’arrêtèrent.

The top stained glass window is photographed inside The Church of Saint Michael in the town of Netcong,New Jersey, USA.PRIÈRE DE SAINT JUDE

Ô glorieux apôtre Saint-Jude, fidèle servant et cousin de Jésus, l’Église vous invoque comme patron des causes désespérées. Nous vous supplions humblement d’accueillir avec ferveur ceux qui, dans leur détresse mettent en vous leur confiance.

Venez au secours de tous ceux qui vous invoquent, exaucez leurs prières, obtenez-leur avec la vie éternelle, la grâce qu’ils sollicitent de votre puissante intercession.

Nous vous promettons en retour de nous souvenir toujours de vos faveurs et de vous faire connaître comme « patron des causes désespérées »

(Réciter ensuite un Pater (Notre Père) et un Ave Maria (Je vous salue Marie)
Vous pouvez aussi le prier avec les mots de votre cœur

DICTONS

Quand Simon et Jude
n’apportent pas la pluie,
elle n’arrive qu’à la Sainte-Cécile.

Jude et saint Simon, les champs revêtent leur blanc manteau.

Le jour de la saint Jude il vous est interdit de sortir découvert ; mettez-donc votre habit
Le jour de la saint Jude et de la saint Simon déjà sur notre seuil est la froide saison.

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC 

Une précédente rubrique                               Sainte Lucie      
La ligne éditoriale de cette série est accessible   BON COURAGE...!

Share Button

Saint François d’Assise – Patron des écologistes

François d’Assise – Francisco de Zurbarán, 1658.

Saint François d’assise
Patron des écologistes
fêté le 4 octobre

Né à Assise (en Italie) en 1181, d’où l’appellation « François d’Assise », François est issu d’une famille riche.

Il vit comme tous les jeunes de son âge et de son époque diverses expériences : les fêtes, les escapades et même la guerre durant laquelle il est fait prisonnier et souffre de maladie.

Durant sa convalescence, il ressent une insatisfaction profonde face à la vie. Il cherche, il regarde autour de lui mais il reste sans réponse…

Un jour, en écoutant un passage de l’Évangile, il lui vient une réponse à ce qu’il cherche :

Passer sa vie à aimer toute la création.

Il transforme alors sa vie, il se fait pauvre, se soucie d’annoncer les messages de joie, d’espoir et d’amour contenus dans la Bible, et de porter la paix aux gens et à toute la Création.
Il s’habille d’un vêtement gris et se ceint la taille d’un cordon.
Il porte ainsi le vêtement du pauvre de son époque.

Toute sa vie, il fait la promotion de la solidarité aux pauvres, aux démunis, aux marginalisés.
Il dénonce les injustices et s’oppose à toute appropriation.
C’est dans la prière qu’il trouve toute sa force pour aimer et pour aider les autres.

Un jour, il réalise que toute la Création forme une grande famille, une sorte de fraternité universelle.

Il invite tous les humains à l’amour mutuel et au respect de :
– notre mère la terre
– notre sœur la lune
– notre frère le soleil…

Au terme de sa vie, il rédige ce qu’on appelle le « Cantique du frère soleil » qui est l’aboutissement de ses enseignements sur le respect et l’amour que tous les humains doivent porter envers toutes les créatures de Dieu.
Il rejoint ainsi les préoccupations de ceux et celles qui se soucient de la défense de la nature, des animaux et de l’environnement.

C’est d’ailleurs pourquoi, en 1979, il est proclamé « patron des écologistes ».

 

Retraite et mort

Menant toujours une vie retirée, il reçoit les stigmates du Christ en août 1226.

Puis, François tombe malade et se réfugie dans une hutte près de la chapelle San Damiano, comme un retour aux origines.

Dans un état très fragile, il y écrit le premier texte en italien moderne : le « Cantique des créatures », où il fait part de son amour de toute la création et en remercie le Seigneur.

Il meurt le 3 octobre 1226 dans la chapelle du Transito.

Après sa mort, l’Église le reconnaît comme « saint », c’est-à-dire comme un homme dont les vertus peuvent être un exemple pour tous : aimable, pacifique, pieux, humble, fraternel, juste.

Depuis le 13ème siècle, des milliers d’hommes et de femmes (la famille franciscaine) suivent ses traces en se laissant inspirer par son style de vie.

Saint François d’Assise prêchant aux oiseaux – Giotto, Le Louvre

  Giotto Di Bondone : peintre et architecte italien, né vers 1267, mort en 1337. Premier grand génie de l’art pictural italien à l’aube de la Renaissance, il est l’auteur de nombreuses fresques :
Basilique St François à Assise, chapelle Scrovegni de Padoue, S. Croce de Florence, etc.

Saint François et son « Frère loup »

François et le loup de Gubbio

Un jour qu’il se rend à Gubbio  il y trouve une communauté terrorisée par les attaques d’un loup.

Partant à la rencontre de l’animal, il s’adresse à lui, l’appelant « Frère loup », parvient à l’apaiser et le loup se jette à ses pieds, subjugué par ses paroles.
La légende voudrait que la bête, pour promettre de ne plus jamais attaquer la ville, soit venue déposer sa patte dans la main que lui tendait François, qui mit ses méfaits sur le compte de la faim et lui pardonna.
Le loup aurait ainsi vécu ensuite parmi les habitants, passant de maison en maison sans que personne ne le craigne.Il mourut de vieillesse et tout le village le regretta.

François ne déconsidère aucun être vivant. Ainsi prêche-t-il aux bêtes et aux oiseaux, comme ici :

Discours aux oiseaux de Saint François d’assise :

Il leur dit, entre autres choses :

« Mes frères les oiseaux, vous avez bien sujet de louer votre créateur et de l’aimer toujours ; Il vous a donné des plumes pour vous vêtir, des ailes pour voler et tout ce dont vous avez besoin pour vivre.
De toutes les créatures de Dieu, c’est vous qui avez meilleure grâce ; il vous a dévolu pour champ l’espace et sa simplicité ;
Vous n’avez ni à semer, ni à moissonner ; il vous donne le vivre et le couvert sans que vous ayez à vous en inquiéter. »


À ces mots, rapportent le saint lui-même, les oiseaux expriment à leur façon une admirable joie, allongeant le cou, déployant leurs ailes, ouvrant le bec et le regardant attentivement.

 

Sa fête dans le calendrier liturgique est le 4 Octobre.

La prière de St François d’Assise
 est la suivante :

« Seigneur,
faites de moi un instrument de votre paix

– Là où est la haine, que je mette l’amour.
– Là où est l’offense, que je mette le pardon.
– Là où est la discorde, que je mette l’union.
– Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
– Là où est le doute, que je mette la foi.
– Là où est le désespoir, que je mette l’espérance
– Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
– Là où est la tristesse, que je mette la joie. »

LA CHOUETTE DES CLOCHERS

 

Share Button