Archives de catégorie : Saint Thol

Une série de saints guérisseurs est présentée au rythme d’un saint tous les mois
N’OUBLIEZ PAS QUE « Cinq saints sains, de corps et d’esprit, ceints de leur ceinture, portaient en leur sein, le seing du saint père. »

SAINTS GUERISSEURS : SAINT MARTIN… contre boutons, furoncles, herpès

Print pagePDF pageEmail page

UNE SERIES POUR TOUT CONNAITRE SUR NOS SAINTS GUERISSEURS -un par mois

    SAINT   MARTIN      
IV siècle (336 – 397 )
– Fête le 11 Novembre
Patron des policiers
et des vignerons

 Invoqué contre :
Boutons, furoncles, herpès, maladies vénériennes, petite vérole, ergotisme (mal des ardents ou feu de saint Antoine)

Iconographie :
La charité de saint Martin
Saint très populaire en France et notamment dans l’ouest de la France, saint Martin est né en Hongrie au IVe siècle. II fut enrôlé, comme fils de vétéran, dans l’armée romaine et mena pendant plusieurs années la vie de soldat en Italie puis en Gaule.
Étant en garnison à Amiens  il aperçut un jour d’hiver un mendiant à l’une des portes de la ville par un froid rigoureux,  il sollicitait de quoi se protéger du froid. Sans hésiter, Martin coupa en deux son manteau avec son épée et en donna la moitié au mendiant.

La nuit suivante le Christ lui apparu habillé avec ce pan de manteau.
Cet épisode dit de « la Charité » est également la représentation iconographique la plus courante du saint.


En 370 à Tours quand saint Martin quitta l’armée, le peuple le choisit comme évêque . II réalisa de nombreux miracles, guérisons et conversions. II symbolise « l’évêque‑moine » qui évangélise le milieu rural et participe au développement du christianisme comme religion de la France.
Sa vie fut racontée par son disciple Sulpice Sévère qui contribua ainsi à l’expansion de son culte et son tombeau, à Tours, fut très vite un lieu de pèlerinage.

La popularité de saint Martin que l’on appelait le treizième Apôtre fait que, aujourd’hui encore, de nombreuses églises portent son nom.
Saint Martin fût l’un des premiers saints, mis sur les autels sans avoir subi le martyre.

Les grandes dates de la vie de saint Martin :

SAINT MARTIN UN GUÉRISSEUR…!

Son statut d’ancien homme de guerre l’empêche d’être prêtre et il refuse la fonction de diacre que lui propose l’évêque. Il devient donc exorciste ce qui lui permet d’être confronté aux réalités concrètes sur le terrain.
Cette fonction d’exorciste peut indiquer que Martin possédait des dons de guérisseur.

Il se retire avec des compagnons dans l’île déserte de Gallinara non loin du port d’Albenga et tous se nourrissent de racines et d’herbes sauvages pour exercer leur foi sur le modèle évident de saint Jean-Baptiste. Martin s’empoisonne avec de l’hellébore et il s’en faut de peu qu’il ne meure. Cet épisode indiquerait une fois encore qu’il était guérisseur et aurait peut-être essayé sur lui-même un remède (l’hellébore ayant des vertus médicinales)
.

Martin avait-il des dons de guérisseur ?
Sinon comment expliquer tous les miracles qu’on lui attribue :
on dit qu’il fait « jaillir des sources, qu’il guérit les paralytiques, les possédés, les lépreux, il ressuscite les enfants, il fait parler les muets, il peut même guérir à distance, ou par l’intermédiaire d’un objet qu’il a lui-même touché. Il calme les animaux furieux et même la grêle. « 

La drôle de  guérison du possédé:
On présenta un jour un possédé à Saint Martin, mettant ses doigts dans sa bouche il dit au démon de ces lieux  » Si tu as quelque puissance, dévore cette main » contraint par le saint et ne voulant l’affronter…..  il sortit par « le chemin qui convenait le mieux à un esprit immonde »
Sur ce vitrail l’artiste a représenté un diablotin vert sortant du derrière du possédé.

Magnifiques bandes dessinées d’époque les vitraux transmettent les miracles des saints….Voici quelques exemples des guérisons spirituelles de saint Martin en liaison avec l’excellent site des vitraux de Chartres (http://www.vitraux-chartres.fr)  – Ici celui consacré à saint Martin ……
————— 3 autres miniatures sur les guérisons vous y attendent ————

– Guérison de la paralytique en lui administrant de l’huile bénite 
– Guérison d’un lépreux qu’il embrassa
                                        
Guérison d’un enfant « Rends le moi c’est mon fils unique »        

L’APOTRE ET SON ÉVANGÉLISATION DES CAMPAGNES

Évêque de Tours il n’en continue pas moins de vivre en saint homme. Il crée un ermitage à 3 km de la ville : c’est l’origine de Marmoutier (Marmoutier signifie « grand monastère » car en gaulois « grand » se dit « mar »)
L’autorité de l’évêque est limitée à l’enceinte de la cité, Martin et ses moines sortent des murs et pénètrent profondément à l’intérieur des terres. Martin. Vêtu d’une pauvre tunique et d’un grossier manteau, assis sur un âne, semble ainsi avoir largement sillonné le territoire de la Gaule.
Il parcourt presque toutes les provinces gauloises: ni les montagnes, ni les fleuves, ni les dangers d’aucune sorte ne l’arrêtent; partout sa marche est victorieuse, et il mérite par excellence le nom de Lumière et d’Apôtre des Gaules.

Il utilise à merveille la psychologie par sa connaissance des réalités quotidiennes et leur transformation en images que le petit peuple comprend tel que le Christ le faisait.
Il remplace les sanctuaires païens par des églises et des ermitages Comprenant fort bien l’homme de la campagne et ses besoins, il se donne les moyens de le convertir à l’heure où la foi chrétienne est pour l’essentiel cantonnée derrière les murs des villes.
Marmoutier sert de centre de formation pour l’évangélisation et la colonisation spirituelle des campagnes ; c’est pour l’essentiel la première base de propagation du christianisme en Gaule.

Épuisé par cette vie de soldat du Christ, Martin meurt à Candes sur Loire à la fin de l’automne, le 8 novembre 397 sur un lit de cendre comme mouraient les saints hommes ; disputé entre Poitevins et Tourangeaux, son corps est subtilisé par ces derniers et rapidement reconduit par le fleuve jusqu’à Tours où il est enterré le 11 novembre.

TOMBEAU DE SAINT MARTIN BASILIQUE DE TOURS LA PRIÈRE A SAINT MARTIN

Bienheureux Martin,
nous venons à toi
Soldat de Dieu, Apôtre du Christ, Témoin de son Evangile et Pasteur de son Église, nous te prions :
« Tu étais présent à Dieu dans le grand silence des nuits solitaires, donne-nous de lui rester fidèles dans la foi et la prière.
– Catéchumène, tu donnas au mendiant la moitié de ton manteau, aide-nous à partager avec nos frères.
– A travers champs et bois tu as défié le démon et détruit ses idoles, prends-nous en ta garde et protège-nous du mal.
– Au soir de ta vie, tu n’as point refusé le poids des jours et des travaux, – fais que nous soyons dociles à la volonté du Père.
– Au ciel de gloire, tu jouis de ton repos dans la maison de Dieu, mets en nos cœurs le désir de te rejoindre »

Et sur la fin de vos jours……
 » Mon Dieu, je soupire après vous, je voudrais quitter la vie pour vous être réuni, cependant, si je suis encore utile ici-bas, je ne refuse pas le travail… Mon Dieu, que votre volonté se fasse.  » Saint Martin, priez pour moi, je me recommande bien à vous, grand saint de la France »

LE SAVIEZ VOUS
– L’été de la Saint Martin :
Au passage de son corps sur la Loire entre Poitiers et Tours, les fleurs se mettent à éclore en plein mois de novembre. Ce phénomène étonnant donnera naissance à l’expression « été de la Saint Martin » quand on constate un temps doux début novembre !
– Cape chapelle et capétiens : Le reste de son manteau, appelé « cape » sera placé plus tard, à la vénération des fidèles, dans une pièce dont le nom est à l’origine du mot : chapelle (capella en latin, chapel en anglais, Kapelle en allemand).
La cape de Saint Martin de Tours est aussi à l’origine du mot « Capet » nom de la dynastie des Rois de France : Francs Capétiens.

La cape est aujourd’hui conservée à la cathédrale d’Amiens.

– Les martins-pêcheurs: – On dit qu’un jour, voyant des martins-pêcheurs se disputer des poissons, il explique à ses disciples que les démons se disputent de la même manière les âmes des chrétiens. Et les oiseaux prirent ainsi le nom de l’évêque.
-Pourquoi ne donner que la moitié de son manteau..? Il ne donne en effet que la moitié de son manteau, car pour ce militaire l’autre moitié appartient à l’État et il ne peut donc la céder…!

wikipédiatre« Je crois utile de vous rappeler que les fêtes et traditions populaires du nord et des Flandres honorent à leur manière Saint Martin et son âne qui pendant que Martin aide les mendiants se sauve à la joie de tous les enfants qui le cherchent pour obtenir en récompense brioches et friandises « …… 

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...Mais pas un saint..! voir son siteCHOU BLANC (Les autres saints guérisseurs – faire catégorie SAINT THOL )

Précédente rubrique JUIN 2011:  
La ligne éditoriale de cette série est accessible 
  BON COURAGE...!

 

Share Button

TOUSSAINT : Ces cœurs qui nous aimaient……

Print pagePDF pageEmail page


BLOC NOTE
de TOUSSAINT
par
Chou Blanc


« Les morts… ce sont les cœurs qui nous aimaient »  
(Victor HUGO)

Pour ceux qui doutent encore des bienfaits de la nature…
Pour ceux qui doutent d’une présence divine….
Pour ceux qui redoutent de passer de l’autre côté du miroir….

Voici ce que l’on peut voir dans un miroir sans tain….
– Lorsqu’il est exceptionnellement tourné vers vous….
– Lorsque l’on sait bien regarder et se laisser pénétrer…..

Regardez le paysage ci dessous….

Maintenant….. Regardez à travers le miroir sans tain

Ehh Oui..!
Tous ceux que vous avez perdus vous disent à travers ce sourire céleste…
Je suis bien…!  A un de ces jours….!

Pour conclure, il faut  citer ceux qui nous ont quittés … et retenir leur devise :

« Vivre chaque instant de sa vie, en paix avec soi même, pour pouvoir mourir à tout instant par surprise le sourire aux lèvres »

C’est ce qu’il ont fait…..


– « Non, Non , Non … Je ne vais pas vous raconter d’histoires à mourir debout,  je vais simplement vous donner la définition d’une glace sans  tain :
C’est un Miroir dont la pellicule réfléchissante permet à quelqu’un placé derrière de voir sans être vu. … »
– Aïe aïe aïe… ça vous glace … demandez à ces deux angelots, c’est eux qui voient le mieux vos sottises quotidiennes…!

Chou Blanc est effectivement magnétiseur

Chou Blanc
( A ma mère et à mon père)

2720

Share Button

SAINTS GUERISSEURS : SAINT JUDE – Saint patron des causes désespérées

Print pagePDF pageEmail page

     SAINT JUDE THADDEE   

APÔTRE   Martyr
I ème siècle 
(mort  vers 48)
– Fête le 28 octobre
Patron des causes désespérées 

Iconographie

SAINT JUDE Thaddée est traditionnellement représenté portant l’image de Jésus à la main ou près de sa poitrine.

Attribut : la massue. Souvent placé aux côtés de Simon avec qui il prêche en Syrie et en Mésopotamie, il porte la massue avec laquelle il fut achevé lors de son martyre en Perse ou près de Beyrouth.

 Invoqué dans:

Les cas désespérés au même titre que Sainte Rita


« Saint Jude Thaddée ». Musée du Greco. Tolède © David BlázquezSaint Jude est à peine esquissé, mais la composition est pourtant très expressive. Du point de vue technique, la toile en est à la deuxième phase du processus d’élaboration, qui consiste à appliquer la couleur à la tunique et à la cape. Les mains et la barbe ne sont encore que des formes imprécises.

Vie de Saint Jude :

On a voulu faire en orient, de l’apôtre saint Jude , l’époux des noces de Cana. Ce qu’il a de certain c’est qu’il fut marié et qu’il eut des enfants. Il prit le surnom de Thaddée pour se distinguer de Judas Iscariote.
Malgré cela et à cause de la ressemblance de son nom avec celui du traitre de l’évangile, il fut longtemps négligé par les fidèles.
On finit par reconnaitre qu’il était un des douze apôtres et , qu’à ce titre, il méritait d’être invoqué comme les autres on pensa même qu’il mettrait d’autant plus de zèle à faire exaucer nos vœux qu’il avait été oublié plus longtemps,c’est pourquoi il est invoqué dans les affaires désespérée et pour la réalisation des choses, en quelque sorte, impossibles. 

L’apôtre Saint Jude était frère de saint Jacques le Mineur et de saint Siméon, évêque de Jérusalem, et comme eux cousin du Sauveur.

Saint Simon and Saint Jude, Apostles

 

C’EST LUI QUI INTERPELLE JÉSUS LORS DE LA CÈNE

 

JUDE : « Pourquoi te découvres-tu à nous et non pas au monde? » (Jean 14.22)

JESUS : « Si quelqu’un m’aime, il restera fidèle à ma parole; mon Père l’aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui”.

SAINT SIMON ET SAINT JUDE ONT DES DESTINS LIES

Dans la liste des apôtres, ils sont côte à côte et la tradition les fait mourir ensemble en Perse.

 

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs

Connaissez vous les 12 apôtres ?

Selon Saint Mathieu, voici les noms des douze apôtres. Le premier, Simon, appelé Pierre, etAndré, son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère ; Philippe, et Barthélemy ; Thomas, et Matthieu, le publicain ; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ; Simon le Zélote (ou le Cananite), et Judas l’Iscariote, celui qui livra Jésus. »

Avec Simon, il appartenait sans doute à ces zélotes qui refusaient l’occupation romaine, mais le message du Christ fut pour lui la découverte de l’universalité de l’amour de Dieu.
– Saint Simon prêcha d’abord en Égypte, en Mauritanie, en Libye ;
– Saint Jude, après avoir prêché en Afrique avec beaucoup de succès, revint en Orient et annonça l’Évangile dans la Judée, la Samarie, la Syrie et la Mésopotamie.
Selon la tradition JUDE est à l’origine avec Barthélemy de l’Église apostolique arménienne

Simon et Jude se rejoignirent en Perse, et là ils combattirent et moururent ensemble.

Les choses extraordinaires que Dieu opéra par leurs mains les firent traiter avec respect par le roi de ce pays, qui leur laissa la liberté de prêcher leur doctrine si sainte et si nouvelle.

  ENSEMBLE  ILS APAISÈRENT DES BÊTES FÉROCES
Deux tigres, échappés de leur cage, étaient la terreur du pays.
Au nom de Jésus-Christ, les Apôtres commandèrent à ces bêtes féroces de les suivre, et ils les emmenèrent dans leur maison.

Le roi, toute sa cour et plus de soixante mille Perses se firent chrétiens.
Des églises s’élevèrent sur les ruines des temples des idoles ; le triomphe du Christ était complet.


DEUX MARTYRS  ÉPARGNENT UN PEUPLE

Mais l’ennemi des âmes déchaîna toute sa fureur pour arrêter les progrès de l’Évangile. Simon et Jude étant allés annoncer Jésus-Christ en d’autres villes, les païens voulurent les contraindre à sacrifier au soleil, qu’ils adoraient comme un dieu :

 »Mon frère, dit alors Jude à Simon, je vois le Seigneur qui nous appelle.
– Et moi, reprit Simon, j’ai vu aussi Jésus-Christ entouré de ses Anges, et un des Anges m’a dit :

« Je vous ferai sortir du temple et je ferai crouler sur eux tout l’édifice.
« Que choisissez-vous, ou la mort pour vous, ou l’extermination de ce peuple impie ? »
– « Miséricorde pour ce peuple ! » crièrent les deux Apôtres.
« Que le martyre soit notre partage ! »

« Le soleil, dit Simon, n’est que le serviteur de Dieu ; ce sont les démons qui résident en vos idoles ; je leur ordonne de sortir. »
Et les démons, sous une forme horrible, sortirent des statues brisées.

Alors le peuple se jeta sur les deux Apôtres et les massacra, pendant qu’ils bénissaient Dieu et priaient pour leurs bourreaux.

CULTE DE SAINT JUDE EN L’ ÉGLISE SAINT SERNIN DE TOULOUSE

Charlemagne donna ces insignes reliques, avec beaucoup d’autres, à la Basilique Saint-Sernin, à Toulouse.
L’insigne Basilique Saint-Sernin (Saint-Saturnin), de Toulouse, est connue dans le monde entier par l’antiquité de son origine (IV° siècle), mais surtout par le nombre et la dignité des corps saints qu’elle possède.
Entre ses précieuses reliques, celles de saint Jude attirent particulièrement l’attention des fidèles qui ont à recommander à Dieu des affaires difficiles.


En 1871 tout semblait perdu, les Prussiens envahissaient nos provinces à leur gré, quand, au-dessus de l’église de Pontmain, une des seules consacrées en France à saint Jude, la sainte Vierge apparut et dit : « Ils n’iront pas plus loin. » Et ce jour ils s’arrêtèrent.

The top stained glass window is photographed inside The Church of Saint Michael in the town of Netcong,New Jersey, USA.PRIÈRE DE SAINT JUDE

Ô glorieux apôtre Saint-Jude, fidèle servant et cousin de Jésus, l’Église vous invoque comme patron des causes désespérées. Nous vous supplions humblement d’accueillir avec ferveur ceux qui, dans leur détresse mettent en vous leur confiance.

Venez au secours de tous ceux qui vous invoquent, exaucez leurs prières, obtenez-leur avec la vie éternelle, la grâce qu’ils sollicitent de votre puissante intercession.

Nous vous promettons en retour de nous souvenir toujours de vos faveurs et de vous faire connaître comme « patron des causes désespérées »

(Réciter ensuite un Pater (Notre Père) et un Ave Maria (Je vous salue Marie)
Vous pouvez aussi le prier avec les mots de votre cœur

DICTONS

Quand Simon et Jude
n’apportent pas la pluie,
elle n’arrive qu’à la Sainte-Cécile.

Jude et saint Simon, les champs revêtent leur blanc manteau.

Le jour de la saint Jude il vous est interdit de sortir découvert ; mettez-donc votre habit
Le jour de la saint Jude et de la saint Simon déjà sur notre seuil est la froide saison.

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC 

Une précédente rubrique                               Sainte Lucie      
La ligne éditoriale de cette série est accessible   BON COURAGE...!

Share Button