Archives de catégorie : Choucaline

Choucaline nous parle de nous et des capacités de notre corps …et de notre esprit
Vous explorerez avec elle les capacités de votre cerveau.
vous réaliserez des tests psychologiques et lirez avec délectation quelques contes philosophiques qui vous pousseront à la réflexion…….

LES GRAINES DU POTE AGÉ

Restez svelte 160pxBannière ruedesplantes 468/60pxChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

« Les capacités de notre cerveau »: 

Voici une histoire qui nous fait avoir une pensée positive et nous apprends qu’il faut persévérer envers et contre tout pour obtenir ce que l’on veut.

LES GRAINES DU POTE ÂGÉ

Je me souviens d’un professeur de sciences naturelles au collège.

C’était une espèce de savant fou avec barbe épaisse et des idées bizarres. Du moins pour un scientifique. Il n’avait rien du rat de laboratoire, sec et rigoureux.
Ce qui lui plaisait, c’était tirer une leçon philosophique de ses expériences.

L’une d’entre elles m’a particulièrement marqué.

Notre professeur était entré en classe avec une minuscule graine, un pot de terre et un peu d’eau dans une pipette.

« Regardez cette graine dit-il. Nous allons la planter. Et l’arroser pendant
une semaine. »
Mais au bout de 7 jours, rien n’avait poussé.

Une semaine après, même constat :

Nous avions arrosé la graine, sans succès. Quelle expérience décourageante…

La troisième semaine, la plupart d’entre nous avait arrêté de croire qu’un jour la graine allait donne une plante. La frustration gagnait peu à peu l’ensemble de la classe, mais le professeur continuait d’arroser sa graine.

Au bout d’un mois, cependant, il nous fit signe d’approcher vers son bureau.
Il y avait posé le pot de fleur.
« Qu’observez-vous jeunes gens ? » nous demanda-t-il en souriant.

Incroyable : la graine avait enfin germé !

La semaine suivante, qu’elle ne fut pas notre surprise lorsque nous vîmes une tige de bambou de 70 cm bien droite dans son pot !

Le professeur nous devait une explication…

« La graine de bambou chinois met environ 4 semaines pour germer.
Mais
ensuite, ce végétal est capable de pousser d’une bonne dizaine de
centimètres par jour.
Ceux qui ont relâché leurs efforts au bout de la
troisième semaine n’avaient aucune chance de voir naître ce petit miracle de la nature.
Les autres ont certainement compris que, parfois, il
faut persévérer envers et contre tout pour obtenir des résultats.
Un
investissement au départ est largement payé plus tard. »

LE CHOURISTE

C’est vrai. La vie est un processus aussi lent que cette graine de bambou.
Elle est souvent décourageante et même quand il nous semble que nous faisons tout pour nous en sortir, rien de bon ne nous arrive.

Mais pour ceux qui persévèrent, qui persistent, qui vont plus loin que les
autres, il y a une fin positive.
Ceux-là sont toujours récompensés, d’une manière ou d’une autre.

SOURCE :  LE CLUB POSITIFRestez svelte 160px
©2010 Christian Godefroy, Chesières

Choucaline plus proche de toi tumeur

CHOUCALINE
Lire mon dernier article
cliquez pour accéder aux cerveaux lents

Share Button

CHOUCALINE : Les galériens

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucalineBLOC NOTE de Choucaline
– « Les capacités de notre cerveau:

LES GALÉRIENS
Cette petite histoire positive est dédiée à ceux qui galèrent dans la vie…..

Toutes les lumières du monde réunies ne peuvent étouffer la lumière d’une petite bougie.

Citation de la Perse ; Proverbes et dictons persans (1822)

Les Galériens, plaque de verre peinte de Samuel Bastide © Musée des Vallées Cévenoles


Les galériens –

Il y a très longtemps, un armateur de
Naples rendit visite à un capitaine de
galère, dont le navire mouillait dans
le port de Barcelone.

L’équipage était constitué de
prisonniers condamnés à ramer, un
châtiment usuel à l’époque. L’armateur
s’approcha d’un petit groupe de trois
galériens et leur demanda ce qu’ils
avaient fait pour mériter cette
punition.

Le premier raconta qu’il était là
parce qu’il avait accepté un pot-de-vin
de l’un de ses ennemis et qu’on l’avait
injustement condamné.

Le deuxième dit que ses ennemis
avaient payé de faux témoins pour
qu’ils l’accusent lors d’un procès
truqué.

Le troisième affirma qu’il avait été
trahi par son meilleur ami, qui lui,
avait échappé à la justice et lui avait
fait porter le chapeau.

Restout, Jean (1692-1768), 1732 Sujet d’histoire sacrée. Saint Vincent de Paul Peinture sur toile

Ironique, l’armateur se détourna du
groupe et lança au capitaine de la
galère : “décidément, cette galère est
remplie d’innocents !”

« Non monsieur, moi je suis coupable”
lança alors une voix dans le dos de
l’armateur. “Je suis ici parce que je
le mérite. J’avais besoin d’argent et
j’ai volé.”

L’armateur, abasourdi par cette
intervention, s’avança vers la
capitaine et dit : “Nous avons donc une
galère remplie d’innocents injustement
accusés et, au milieu, un homme
méchant… Qu’on le libère sur le champ :
j’ai peur qu’il ne les infecte tous !”

L’homme coupable a avoué et il a été pardonné. Ceux qui accusent les autres continuent à “galérer” comme on  dirait aujourd’hui…

La leçon à tirer de ce petit texte est claire :
Chercher sans cesse des excuses et reporter la faute sur les autres nous enchaîne à une situation que nous n’avons pas choisie. Il est alors impossible de s’en sortir.
Pour tourner la page, ne cherchons pas d’excuses !

SOURCES:

club positif

DU POSITIF QUE DU POSITIF :   Eileen Caddy « La petite voix »
Une journée commencée  » du bon pied « , c’est beaucoup ! Eileen Caddy nous propose une méditation quotidienne, comme un fil de lumière, ou une note au timbre subtil, pour plus de bonheur, de sens à notre vie.
Pour vous ou pour l’offrir la Chouette a trouvé le livre approprié pour aller plus loin :
https://amzn.to/2PiSaju
ILS L’ONT DIT SUR LE NET
Meilleur commentaire critique
Pensées positives, et un concept sympa avec une petite page à lire par jour
J’apprécie ce livre bien que comme quelques personnes qui ont précédemment laissé un commentaire je ne sois pas croyante et le trouve un peu trop axé religion. Néanmoins tout est question d’interprétation et cela ne me gêne pas et sais tirer ce qui m’intéresse de chaque page quotidienne.
Certains textes me parlent plus que d’autres mais il est tout à fait facile, à mon sens, de faire abstraction du côté ‘religion’ si cela ne nous concerne pas.
LE CHOURISTEMeilleur commentaire positif
Ce livre est une pure merveille ! tout raisonne… MERCI
Je conseille cette petite voix à tous ceux qui sont dans une recherche du « soi ».
Toute personne en quête de grandir, à l’écoute des messages, en quête de spiritualité,
les autres … peuvent soit passer leur chemin … soit acheter ce livre et aller vers un avenir meilleur 😉

Choucaline plus proche de toi tumeur CHOUCALINE

 

Share Button

QUI DEVRAIT ÊTRE LE CHEF ?

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

CHOULAGER :
“ »Les Capacités de notre cerveau et ses pensées positives »

LA PUISSANCE DE L’ESPRIT POUR GUÉRIR LE CORPS


QUI DEVRAIT ÊTRE LE CHEF ?

Quand le corps humain fut crée, toutes les parties voulaient en être le chef.


Le cerveau disait : puisque je contrôle tout et que je pense pour tout le monde, je devrais être le chef.
Les pieds disaient : puisque nous faisons tout le travail en transportant le corps là ou il le désire et lui permettons ainsi de faire ce que veut le cerveau, nous devrions être le chef.
Les mains disait : puisque nous travaillons et gagnions de l’argent pour entretenir le corps, nous devrions être le chef.
Et ainsi de même pour le cœur, les yeux, les oreilles, les poumons etc….
Enfin le trou du cul se fit entendre et demande d’être élu chef.
Les autres parties du corps éclatèrent de rire à l’idée qu’un trou du cul puisse être le chef.
Le trou du cul se mit en colère, se referma sur lui même et refusa de fonctionner.
Bientôt le cerveau devint fiévreux, les yeux se croisèrent et devinrent vitreux, les pieds trop faibles pour marcher, les mains pendaient sans force et le cœur et les poumons luttaient pour survivre.
Alors tout le monde supplia le cerveau de se laisser fléchir et de permettre au trou du cul d’être le chef.
AINSI FUT FAIT
Toutes les autres parties du corps faisaient le travail tandis que le trou du cul dirigeait tout le monde et s’occupait de sa petite merde.

MORALITÉ:
Il n’est pas nécessaire d’être un cerveau pour devenir chef.
Un trou du cul d’ailleurs a nettement plus de chance.

A LIRE SUR LE TRÔNE
Mémoire d’un trou du cul…….

Mea culpa… Pardonnez moi mon Dieu si j’ai merdé si longtemps… !
Eh oui, directeur de 1981 à 2009 dans une administration française, j’ai merdé durant 10220 jours



retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE
RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button