Archives de catégorie : Choucaline

Choucaline nous parle de nous et des capacités de notre corps …et de notre esprit
Vous explorerez avec elle les capacités de votre cerveau.
vous réaliserez des tests psychologiques et lirez avec délectation quelques contes philosophiques qui vous pousseront à la réflexion…….

CHOUCALINE : L’homme est il naturellement bon…?

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE de Choucaline
– « Les capacités de notre cerveau:

 LA BONTÉ DE L’HOMME

« La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. »  Nelson Mandela

 Extrait de son livre « Un long chemin vers la liberté « (Éd. Le Livre de Poche)

 « J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidait la miséricorde et la générosité. Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion.
Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire.
Même au pire moment de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer. La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. » 


L’homme est il naturellement bon ?

En Occident, nous sommes marqués par cette culture façonnée par une certaine conception de la religion chrétienne, celle qui insiste sur le péché originel, le mal en nous, conception d’ailleurs absente des Evangiles et des textes des premiers siècles du christianisme.
Cette tendance négative a été reprise par les sciences humaines qui présentent l’homme comme fondamentalement violent et égoïste …
En conséquence, ceux qui pensent différemment sont perçus comme un peu simplets. Mais ces conceptions sont erronées. N’ayons pas peur de la bonté!
Selon certain philosophe et  penseurs, l’homme serait  naturellement  bon…. !  Il serait même, selon eux, prédisposé à faire le bien … !
A voir le monde actuel, les choses se gâtant assez rapidement  …. ils rectifient le propos en affirmant que l’être humain n’est pas  fondamentalement bon. Ils pensent  qu’il y a des fondements à la bonté qui sont plus profonds que les fondements à la violence, la nuance est très importante. … Ouf…!

 Je suis donc  née bonne … !

J’ai déduit cela des études sur la neurobiologie et la psychologie du bébé.

En neurobiologie, on a découvert par exemple ce que l’on appelle les neurones miroirs, liés plus particulièrement à l’empathie. Lorsqu’une personne souffre, un certain type de neurones s’activent dans son cerveau. Lorsque nous sommes témoins de la souffrance de cette personne, les mêmes neurones s’activent dans notre propre cerveau, comme si les neurones de la personne se reflétaient dans le miroir de notre propre cerveau.
C’est une réalité: notre cerveau réagit à la souffrance des autres

 Pourtant  on a souvent dit que les bébés naissent égoïstes, violents.

C’est un idée que l’on retrouve dans la religion, mais aussi dans la psychanalyse.
Pour essayer de tester cette hypothèse, deux chercheurs de l’université de Leipzig ont fait une expérience dans laquelle demandent à des parents de venir avec leur bébé âgé d’environ 14 mois.

Le bébé est placé dans un univers qu’il ne connaît pas.
Afin qu’il soit rassuré, ses parents restent dans le lieu, mais sans intervenir, sans parler ni donner d’indication.

Dans l’une des études menées, il y a un placard dans la pièce où est placé le bébé.
Les portes du placard sont fermées. Un jeune homme entre, les bras chargés de boîtes, puis avance vers le placard avec l’intention d’ouvrir la porte pour y ranger ses boîtes.
Les bras chargés, il n’y arrive pas. Il recule, on sent qu’il est énervé, puis finalement il abandonne et regarde le placard d’un air dépité, les bras toujours chargés.

Le bébé observe la scène, confronté à un vrai problème cognitif – il faut d’abord qu’il comprenne ce qu’il se passe – mais rapidement, il avance et ouvre le placard.
Alors il regarde le monsieur d’un air de dire: « Ça y est, jeune homme, c’est ouvert »,

Dans certaines séances, le bébé ne sait pas encore marcher. .. et va pourtant ouvrir à quatre pattes.
Dans un lieu qu’ils n’ont jamais vu, face à une situation à laquelle ils n’ont pas été formés – il n’y a pas eu d’apprentissage – les bébés testés vont spontanément porter secours.

Les chercheurs ont compliqué la situation, soit en mettant des obstacles, des objets en mousse que le bébé doit franchir, soit en entourant le bébé de jouets.
Lorsque le jeune homme se présente les bras chargés de boîtes, le bébé est très occupé, il a trouvé plein de choses intéressantes à faire.
Eh bien, il se lève quand même et il va aider à nouveau.

S’il était vraiment égoïste, il ne ferait pas ça.
Donc le bébé, dès l’âge d’ 1 an, est capable non seulement de comprendre qu’un adulte a besoin d’aide, mais aussi d’y répondre.

  Pour les chercheurs qui ont fait cette découverte, cela représente le fondement neurobiologique de l’empathie.

Évidemment, ce n’est pas parce que ce fondement existe que nous allons tous développer cette aptitude à l’empathie.
On peut donc parler de prédisposition à la bonté, mais pas de déterminisme. Le développement de cette prédisposition va être influencé par notre environnement culturel, l’éducation, la société … et puis aussi nos choix personnels.

LE CHOURISTE

– « Les chercheurs en concluent que l’éducation à la socialisation, au comportement altruiste, ne doit pas partir de l’idée qu’il faut déformer les tendances naturellement égoïstes de l’enfant, mais au contraire s’appuyer sur ses tendances innées à l’altruisme. »

Si on élevait les enfants dans encore plus d’amour, on verrait la bonté s’exprimer plus….!

« SOURCE : La revue inexploré
4 trimestre 2013


    VETEMENTS ET ACCESSOIRES                 VOYAGES VALISES

 Choucaline plus proche de toi tumeur CHOUCALINE

Share Button

Le rire, une arme de manager

code promo ruedesplantes

Bannière ruedesplantes 468/60px

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline BLOC NOTE
de Choucaline


« 
Les capacités de notre cerveau:
A SAVOIR RIRE

.
Le rire, Un baromètre pour l’entreprise

«Le Loup de Wall Street», Martin Scorsese, 2013 / DR

Des auteurs américains expliquent que l’humour est non seulement un outil, mais aussi un baromètre de l’état de santé et du bon fonctionnement d’une entreprise.
En effet, parce qu’il place les individus dans une disposition d’esprit favorable et ouverte aux autres, il améliore la coopération, la performance et la cohésion d’équipe.

Il favorise également la productivité, la compréhension et la persuasion.
Ainsi, 97% des directeurs d’entreprise interrogés dans le cadre de cette enquête américaine ont affirmé que l’humour était utile dans le business, et 60% que le sens de l’humour était déterminant dans la capacité d’un individu à conclure des affaires.

Observer un problème à travers le prisme de l’humour permet non seulement de prendre de la hauteur, mais aussi de voir la réalité différemment et d’explorer des pistes de solutions ingénieuses.
L’humour aide également à se concentrer dans les moments de fatigue, voire d’inconfort.

Selon une étude britanniques, quinze minutes de rire par jour augmentent de 10% la tolérance à la douleur.

Un enfant rit 400 fois par jour,
un adulte 20 fois

Pour le psychologue Norman Dixon, l’humour se serait même développé chez les êtres humains pour leur permettre de faire face à des situations stressantes.
Malheureusement, avec le temps, nous perdons peu à peu notre capacité à rire.
Ainsi, un enfant rit en moyenne 400 fois par jour, contre une vingtaine de fois chez l’adulte.

Les unités de soins cardiaques dans lesquelles les infirmières sont déprimées enregistrent des taux de mortalité des patients plus élevés que celles où l’ambiance de travail est bonne

On a en effet constaté que dans les unités de soins cardiaques dans lesquelles les infirmières sont déprimées enregistrent des taux de mortalité des patients plus élevés que celles où l’ambiance de travail est bonne.
Ainsi, un travail bien fait ne requiert pas un esprit sérieux.
On entend dire « Il n’y a que les gens qui aiment rire qui sont sérieux.
Les autres se prennent au sérieux.»

Rire, une arme du management

Bien manié, l’humour est également une puissante arme managériale. Ne dit-on pas que le rire désarme? On dit  que les managers qui savent utiliser l’humour à bon escient sont fédérateurs et beaucoup plus appréciés que les autres.

En dépit des nombreux bienfaits du rire, celui-ci fait encore largement défaut dans certaines entreprises.
Pourquoi? «Pour beaucoup de salariés, l’entreprise reste un monde sérieux où plaisanter est mal vu», explique, rigologue expert.
«Les managers craignent par ailleurs que leur équipe ne désavoue leur autorité.
Pourtant, un patron qui sait manier l’humour inspire tout autant de respect et d’admiration, si ce n’est plus, qu’un patron distant et froid.»

Dans les pays anglo-saxons, où le rire a davantage droit de cité dans l’environnement de travail, les managers occupant les plus hautes fonctions font souvent preuve d’humour et d’autodérision.

LA RIGOLOTHERAPIE
c’est pas une blague


Jacques Salomé – Contes à aimer… Contes à s’aimer

7.90 EUROS
Les contes, nous le savons maintenant, nous aident à guérir. Ils permettent de nommer l’indicible, de dénouer les contradictions, de réparer les blessures de notre histoire présente et passée. Ils nous aident à grandir, à croître et à nous harmoniser. Ils favorisent à l’intérieur de nous la réconciliation entre différents états de notre condition humaine, le psychisme, le corps et l’esprit qui parfois se révèlent antagonistes et contradictoires. Ils contiennent des mots qui nous enveloppent, nous caressent et nous serrent dans une amicale clarté ; ils nous proposent des associations qui nous illuminent dans une limpide atmosphère et nous déposent, plus apaisés, aux confins de l’imaginaire et du réel
https://amzn.to/2qlzAA0
ILS L’ONT DIT SUR LE NET
Petit livre qui se lit très facilement et se comprend tout aussi facilement tout en faisant réfléchir. Je ne regrette pas cette lecture qui remet du baume au cœur.
Meilleur commentaire critique
Alors pour ma part, ce livre est une « tuerie » ! j’ai adoré !! Dans mon métier, je me sers beaucoup des métaphores, ces petits contes qui tiennent souvent sur une page recto verso ou deux, sont très rapides à lire, et c’est comme une compréhension direct qui nous saute à la conscience LE CHOURISTEMeilleur commentaire positif
Ces contes véhiculent de belles idées sur le principe de l’amour, du pardon,.. enfin sur toutes les belles valeurs humaines qui nous manquent de plus en plus de nos jours !
par contre, je trouve les récits un peu lourds et compliqués, ils mériteraient d’être écrits de façon plus légère, les textes y gagneraient !!

Choucaline plus proche de toi tumeur CHOUCALINESanté animaux

Share Button

Fêtes des pères… donc des papys aussi….


VETEMENTS ET ACCESSOIRES    SANTÉ ET SOINS DU CORPS    VOYAGES VALISES

BLOC FESTIF

par wiki

« Un père enseigne tous ses enfants par l’exemple qu’il leur donne. » Confucius

Nous les potes âgés,  on est heureux deux fois… surtout si la petite graine que vous avez semé un jour vous amène les derniers sortis du chou ou de la rose….!
Pour fêter cela avec la sensibilité de chacun nous avons demandé à quelques uns de nos rédacteurs de l’exprimer à leur manière.

Pour être brefs chacun à droit à un dessin et un seul.


MA2  A l’approche de la fête de la musique a préféré les chansons…….
C’est elle qui commence…!

CHOUCALINE

CATALA S’EST FENDU DE SON DESSIN

C’est une opération compliquée
pour
Abel et Maribel


Voyons de quoi

ils papapottent
ensemble

 


CHOU BLANC

A saint joseph patron des pères de famille

 


« La mission du père, c’est de nommer, mais aussi de faire vivre, de faire grandir, d’initier.
Le père n’est pas un expert.
La paternité n’est pas un métier.
Elle ne repose pas sur une technique.
Elle est un compagnonnage.
Elle s’apprend avec le temps. La transmission paternelle se réalise par osmose, par exemplarité, par capillarité.
Le père transmet un art de vivre. »

Monseigneur Dominique Rey :  Évêque du Diocèse de Fréjus-Toulon, à l’occasion de la Fête de saint Joseph

CHOU VERT

Clique, c'est pour toi Papy

                    Mon premier dessin c’est celui de Mamie vigie
Voici le mien pour la fête des pairesCHIC DES PAIRES DE BOULES O-PUT


CHOU ROUGE le militant

Moi je souhaite que nous avancions de 10 ans. Voici  comment vous vivrez la fête des pères de 2030 ( enfin pour les potes qui seront toujours là)

« La terre nous est prêtée…
RESPECTEZ LA TERRE DE VOS ENFANTS  »

5831

Share Button