Archives par étiquette : liberté

LIBRE EXPRESSION : Le con s’éveille

BLOC DU BÉTON DÉSARMÉ…!!
A l’heure où le médecin est en cabinet fermé…. où le barman de fin de soirée arrosée est aux 35 heures….
La parole semble prisonnière….
Allez voir le curé…? Oui.. Mais il y a si longtemps que vous n’avez pas vu un confessionnal que vous avez peur de vous tromper de porte …!
Alors … « Entrez sans frapper » …. est fait pour vous ….
Soufflez, sur les braises si vous le voulez…
Ainsi jaillira la lumière..!
L
a parole est à vous….. Soyez les rédacteurs d’un jour pour vous exprimer ….
Pour nous parler…!
ALLEZ Y ON VOUS ÉCOUTE….
La Chouette est sur votre épaule pour mieux vous entendre..!

LIBRE EXPRESSION – ENTREZ SANS FRAPPER

Plus je me documente et plus j’ai l’impression qu’on m’a pris pour un con … et ça continue..!!!
Libre expression vous laisse vous faire une opinion avec cet écrit de Panchana Annie Girard


– Je sens que je vais encore…. Broyer du noir…  !

Beaucoup de gens s’imaginent, à tort que parce qu’il avance tout et son contraire, le gouvernement est incompétent.
Mais, tout a sciemment été fait pour brouiller les cartes et la compréhension des Français, qui ont été soumis à de nombreuses “injonctions paradoxales”, également appelées “doubles contraintes” incompatibles.
Une notion théorisée dans les années 50 au sein de l’école de “Palo Alto” par l’anthropologue Gregory Bateson, à l’origine de troubles mentaux comme la schizophrénie. Il s’agit d’une situation dans laquelle une personne est soumise à deux contraintes ou pressions contradictoires ou incompatibles. Si la personne est ou se sent prisonnière de la situation, surtout si elle est dans l’incapacité de communiquer à son sujet, cela rend le problème insoluble et engendre à la fois troubles et souffrances mentales.

Les exemples sont innombrables dans la gestion de cette pandémie :

Confinez-vous, mais allez travailler ;
ne vous rencontrez pas, mais soyez solidaires ;
restez chez vous, mais faites du sport ;
le masque est inutile, mais il est pourtant obligatoire ;
pour protéger nos enfants, acceptons de les maltraiter ;
Pour sauver nos aînés, laissons-les mourir de solitude ;
Pour éviter les attroupements, fermons les petits magasins ;
Pour préserver notre santé, fermons les salles de sport ;
Pour sauver nos hôpitaux, détruisons notre économie…

En réalité il s’agit donc d’une technique de manipulation parfaitement maîtrisée et d’un des grands ressorts insidieux du totalitarisme, qui fait disjoncter la masse des cerveaux lassés par tant de paradoxes afin de mieux les soumettre et les dominer.
Et force est de constater que cette stratégie est redoutablement efficace, puisque la plupart des gens perdent tout esprit critique et sont comme hébétés, incapables de la moindre réaction.

C’est donc bien une insidieuse guerre psychologique qui nous est livrée, un petit jeu bien malsain et hautement pervers.
L’acceptation généralisée aux règles les plus absurdes ne peut fonctionner que grâce au conformisme et à l’instinct grégaire de la plupart des individus.
Un facteur très puissant, qui chez la plupart entrave toute forme de discernement et de jugement personnel et qui peut expliquer beaucoup de choses concernant la passivité de la présente situation.

Ce que nous avons traversé collectivement ces derniers mois, ressemble donc à une gigantesque entreprise de contrôle social et de soumission de la population, à l’instar de la fameuse “Expérience de Milgram”.
L’expérience de Milgram est une expérience de psychologie visant à étudier la soumission à l’autorité. Jusqu’où pouvons-nous aller par obéissance ?

Ce que nous avons traversé collectivement ces derniers mois, ressemble donc à une gigantesque entreprise de contrôle social et de soumission de la population, à l’instar de la fameuse “Expérience de Milgram”.
Ainsi, on doit obéir aveuglément aux décisions les plus aberrantes, au nom du respect de l’autorité supérieure, car c’est elle qui serait détentrice de l’expertise scientifique, des compétences et du savoir, malgré des conflits d’intérêts patents qui sautent aux yeux.
Une soumission qui a culminé jusqu’à l’absurde, avec la nécessité ubuesque et profondément humiliante de se faire signer à soi-même une dérogation d’autorisation de sortie, lors des phases de confinements.
Attestations de déplacement dérogatoires officielles, qui n’avaient en réalité aucun caractère obligatoire, comme cela a été ultérieurement avoué par le Conseil d’État.
Nous nous sommes ainsi transformé en gardiens de notre propre prison.
Quelle idée tordue et quelle perversion !
Une brillante initiative que l’on doit au cabinet-conseil “McKinsey & Company”, spécialisé dans le “Nudging”, à savoir dans des techniques de marketing incitatif, basées sur l’ingénierie sociale et l’économie comportementale, de façon à induire certaines actions dans la population en la manipulant de manière infra-consciente !

Magistrale analyse – Tout est dit.
Combien de millions de personnes se trouvent en grande détresse morales avec ce degré de maltraitance.
Espérons que les 20 % de récalcitrants pourront inverser cet ordre des choses avec l’aide de Dieu évidemment.
Aide toi et le ciel t’aidera.

– Crévindiou … Elle mérite qu’on lui mette de la musique noire « 

SOURCE :
Réseau Telegram publication de Silvano Trotta AUTEUR : Panchana Annie Girard
Téléchargez l’application Telegram depuis l’App Store (iOS), Google Play (Android) ou depuis le site officiel Telegram. Ouvrez l’application, puis sélectionnez « Continuer en français ». Renseignez votre numéro de téléphone mobile et touchez le bouton en forme de flèche. Un code vous sera envoyé par SMS  – SUIVEZ SILVANO TROTTA

AVIS AUX LECTEURS CONTRIBUTEURS

Si vous avez un texte à nous soumettre voici nos coordonnées
SI vous devez encore l’écrire ….
Alors laissez les plumes de la chouette tranquilles, Prenez plutôt une alouette elle a l’habitude d’être plumée … En chantant..!

choublanc@mafeuilledechou.fr

AVERTISSEMENT CAMARADES :
– j’en suis le modérateur.. Aussi pour que la Chouette ne se fasse pas voler dans les plumes et que les autorités du web et ne la fasse tomber de son clocher, nous ne publierons rien qui ne soit dans l’esprit de notre ligne éditoriale ou qui soit contraire aux bonnes mœurs, au respect de la vie privée etc etc…
« Expression libre comme le vent » OUI mais le vent peut tourner et dans ce cas c’est pas la girouette qui tournera mais le vent…. pareil que dans les ronds points..!
Débat donc… mais pas déballage..!

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

CONTE ZEN: Changez votre regard…..

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE de Choucaline
– « Les capacités de notre cerveau:

Les hommes gémissent dans des chaînes imaginaires alors qu’ils sont libres et heureux. (Henri Brunel)

« Jamais nous n’avons été aussi libres que sous l’occupation allemande » Jean-Paul Sartre, « La République du silence »

« Il suffit de changer le regard » dit le conte zen

Il était une fois un empereur qui voulait choisir en qualité de Premier Ministre le plus sage, le plus avisé de ses sujets. Après une série d’épreuves difficiles, il ne resta en lice que trois concurrents:

« Voici le dernier obstacle, l’ultime défi, leur dit-il. Vous serez enfermés dans une pièce. La porte sera munie d’une serrure compliquée et solide. Le premier qui réussira à sortir sera l’élu! »

Deux des postulants, qui étaient fort savants, se plongèrent aussitôt dans des calculs ardus. Ils alignaient des colonnes de chiffres, traçaient des schémas embrouillés, des diagrames hermétiques. De temps en temps, ils se levaient, examinaient la serrure d’un air pensif, et retournaient à leurs travaux en soupirant.

Le troisième, assis sur une chaise, ne faisait rien. Il méditait. Tout à coup, il se leva, alla à la porte, tourna la poignée: la porte s’ouvrit, et il s’en alla.


La solution est là, évidente et simple.
Il suffit pour la découvrir de « changer le regard ».
Les hommes gémissent dans des chaînes imaginaires alors qu’ils sont libres et heureux.

SOURCE: Extrait tiré des « Nouveaux contes zen » d’Henri Brunel

« Jamais nous n’avons été aussi libres que sous l’occupation allemande »

Jean-Paul Sartre, « La République du silence »

Loin d’idéaliser cette sombre période, l’intellectuel français loue, dans cet article paru dans les Lettres françaises en septembre 1944, sa définition de la liberté.

En fait, sa formule ne prend sens qu’au prix d’une nouvelle définition de la liberté. L’objectif théorique de L’Être et le Néant, publié en 1943, est de démontrer que l’homme est ontologiquement, par essence, liberté.

Par le simple fait d’exister et d’être conscient, tout homme est projet, visée.
Selon une citation de L’Être et le Néant, il est même « condamné à être libre ». « Être libre n’est pas choisir le monde historique où l’on surgit – ce qui n’aurait point de sens – mais se choisir dans le monde, quel qu’il soit. »

On peut ainsi être libre au milieu d’une guerre, dans un camp de travail, en prison ou même en montant sur l’échafaud. La liberté est toujours en situation, mais elle ne dépend pas de cette dernière. Elle a, dans la nature humaine, une assise plus profonde.

. Les actes, les paroles, les pensées prennent dès lors un poids qu’ils n’ont pas d’ordinaire. En temps de paix, nous accordons moins de prix à la liberté : tel est ici le paradoxe pointé par le philosophe.

Choucaline plus proche de toi tumeur
CHOUCALINE     

    Lire mon dernier article

  cliquez pour accéder - Oh mon Dieu il gèle en enferRestez svelte 160px
Bannière ruedesplantes 468/60px

Share Button

Martin Luther King Day…. En voilà un jour qu’il est beau

BLOC NOTE MILITANT

par Chou Rouge

Oui les potes âgés sont sortis de leur jardin et étaient présents pour suivre Charlie
Depuis la Chouette posée sur mon épaule me répète tous les soirs…  – « 
Et maintenant…..!!!!« 

 PAPY fauteuil
 – Un ange passe et laisse tomber un plume pour que
le vieux retraité écrive…. ce que la chouette lui dicte:
«  Ils ne savaient pas que c’était impossible…
c’est pour ça qu’ils l’ont fait…
 »
Alors je le ferai avec mes moyens…  à mon échelle…
avec mon échelle…!!!

barre grenat
Martin Luther King Day…. En voilà un jour qu’il est beau

ça c’est bien

Le Martin Luther King Day (jour de Martin Luther King) est un jour férié, aux États-Unis, marquant la date anniversaire de la naissance de Martin Luther King Jr.

Martin Luther King, Jr. est un pasteur baptiste afro-américain, militant non-violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, pour la paix et contre la pauvreté, né à Atlanta (Géorgie) le 15 janvier 1929 et mort assassiné le 4 avril 1968 à Memphis (Tennessee).

Il est fêté chaque année le troisième lundi du mois de janvier, autour du 15 janvier, date de l’anniversaire du révérend.
En 2015 c’est aujourd’hui 19 janvier…..

ça c’est beau

« Je refuse d’admettre que l’humanité ne soit qu’une épave ballottée par l’océan de la vie. Je refuse d’admettre que l’humanité soit si tragiquement vouée à la nuit privée d’étoiles du racisme et de la guerre, que l’aube brillante de la paix et de la fraternité ne puisse jamais poindre… »

Martin Luther King
Martin - LA PEUR DU NOIR    Hommage de notre dessinateur – Catala

ça c’est très beau..!

Le « Martin Luther King Day of Service » a été lancé par Wofford Harris, ancien sénateur de Pennsylvanie, et le député John Lewis, coauteur du Martin Luther King Day.

Promulguée par le président Bill Clinton le 23 août 1994, ce jour est à présent dédié au service de la communauté : la population est appelée à agir pour les personnes dans le besoin

Que font ils les uns pour les autres ces américains…?

Voyons déjà pour le premier d’entre eux... le 20 janvier 2014 la Famille Obama président en tête commémore le Martin Luther King Day of Service, en aidant à  préparer des repas au D.C. la Cuisine Centrale à côté de Wendy Spencer, le PDG de la Société du « National and Community Service. » ( c’est surement leur resto du coeur..!)

Et les autres que font ils..?

MLK Day of Service  Récapitulation des actions  2014

– des actions d’assistance et de  réinsertions  en faveur des économiquement faibles
– des soutiens aux vétérans de l’armée
– soutiens scolaires et éducatifs, tutorat et accompagnements
– aide aux populations sinistrées
– banques alimentaires et restos du coeur

Un jour de la fraternité en quelques sorte …
un CHARLIE B.A
(Bien pour les Autres)

En FRANCE, nous qui avons inventé la fête de la musique ne pourrions nous pas tous les 7 janvier, faire une journée d’action semblable..!

Bâtissons un  B A B A    des  B.A en faveur de l’autre ….

– L’autre mon frère qui partage la même terre que moi …. en tant qu’enfant de l’univers
– L’ autre qu’elle que soit sa nationalité ,sa couleur, sa race , sa religion
– L’autre que j’inviterai dans un an, ce jour là, à venir avec moi ..  devant la mairie pour monter sur MA GRANDE ÉCHELLE pour repeindre en lettres d’or le mot:  FRATERNITÉ

– Les autres nous voyant ainsi unis dans cette belle action….
Nous ne manquerons pas de volontaires pour emprunter NOTRE ÉCHELLE et venir peindre à leur tour les mots :
LIBERTÉ et ÉGALITÉ
Dès lors nous serons tous fiers que le soleil brille pour nous tous, éclairant de ses rayons
trois mots utiles, nécessaires et indispensables, pour chasser  nos maux…!


– Je ne suis peut être qu’un pote rêveur… mais j’ai déjà MA GRANDE ÉCHELLE…..
je suis CHARLIE au pied du mur..!

Qui m’aime, m’apporte la peinture … je sais où est la mairie …!

Le pote Chou Rouge  avec les moyens d’un vieux retraité,
as du bricol’ âge a déjà sa CHARLIE  B.A en tête… et vous …?

Quel votre projet..?
Cherchez votre GRANDE ÉCHELLE à vous, et rêvez le …
Il se réalisera…
et là vous serez CHARLIE à votre tour…!


barre grenat

CHOU ROUGE

Share Button

PASSEZ AU SUPER ….. ARRÊTEZ DE FAIRE LE PLEIN DE RACISME ORDINAIRE

 boc note de l'humour noir  HOMMAGE  NELSON MANDELA:

LÉGENDE DE COULEUR OU LES GENS DE COULEUR..?

« La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. »  Nelson Mandela

 Extrait de son livre « Un long chemin vers la liberté « (Éd. Le Livre de Poche)

 « J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidait la miséricorde et la générosité. Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion.
Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire.
Même au pire moment de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer.
La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. » 


NELSON MANDELA EST MORT..!  Larme déracinée ou arbre sculpture où se marient le noir et le  blanc…. et dont la chevelure s’érige aujourd’hui vers le ciel..?

« J’ai cherché sur le web un arbre déraciné qui ait de la « gueule » voilà celui que j’ai trouvé en premier..!
On y voit même l’’œil du temps qui nous fixe ! oui, sous la petite branche touchant celle qui repose sur le sol……. L’’avez vous vu vous aussi ?

 

Exact, vous avez bien vu, il y a comme un visage enterré dont on ne perçoit que le regard et le front…..!

HOMMAGE DE CATALA NOTRE DESSINATEUR

MANDELA - LA PEUR DU NOIR

coco luche est triste

oignon tendre80

LÉGENDE DE COULEUR

153

Share Button