Archives de catégorie : Chousialiste

CHOUSIALISTE LE BLOC INDISCRET….
DE BUSE A CORNEILLE, UN AUTRE REGARD SUR CE QUE NOUS ENTENDONS…Un regard écalé de ce qui est entendu de la campagne électorale 2012 dans notre sonotone géant.
Sa ligne éditoriale tient dans ces deux citations.
L’une d’un homme politique….. l’autre d’un homme du peuple français.
– Dieu nous a donné deux oreilles et une bouche pour nous apprendre à dire seulement la moitié de ce que nous entendons
(Édouard Herriot)
– Ce qui accroche l’œil ne touche pas toujours le cœur. (Marcel)

ELECTOR : Des souris et des tapettes

ne pas dormir nuit50AU BOUT DE LA NUIT…..

je joue avec les hommes politiques …..
Avec eux….
l’ego est un « JE » d’enfant

par Catala

« Tout homme a, a eu ou aura besoin d’un dessin pour faire passer son message. » (Helbé)

Finalement l’affaire  FILLON, en 2017, avec le recul et vu ce que je vois depuis…
C’est du pipi de Tchat
PÉNÉLOPE – GEORGES BRASSENS

Un peu de politique fiction…
de politique friction … de politique

L’Élysée cherche graphologue…. embauche hypothétique….
…. et pas avant le 06 mai 2022

Un homme est encore devenu président ( pardon mesdames les candidates) Dans l’hiver 2022 2023 rentrant dans son palais de l’Élysée  et il voit écris à l’urine dans la neige de la cour d’honneur :  » Le président est un con ».
Fâché, il convoque le chef de la police et lui demande le nom du coupable pour le soir.
Le soir même, le policier se présente au palais présidentiel.
Alors dit le président, : – c’est qui ?
Le policier: – Et bien, nous avons analysé l’urine et c’est celle de votre premier ministre.
Le président: – Alors c’est lui !!!
Le policier: – Pas tout à fait car nous avons aussi analysé l’écriture et c’est celle de votre femme

– si « deux mains » vous voulez que cette fiction devienne réalité…
Votez pour un homme … un vrai..!!!
bestiole des potagers resistant et inépuisable– Président…. Président.. Prends moi comme premier ministre t’as vu comme je saute bien

LES AMIS DE GEORGES :      LE PORNOGRAPHE

COQUIN DE SORT
COQUIN DE MACRON

Autrefois, quand j’étais marmot
J’avais la phobie des gros mots
Et si j’pensais « merde » tout bas
Je ne le disais pas
Mais
Aujourd’hui que mon gagne-pain
C’est d’parler comme un turlupin
Je n’pense plus « merde », pardi
Mais je le dis.
J’suis l’pornographe

Du phonographe
Le polisson
De la chanson.

 Georges Brassens


BEN MDR … ! Elle est rude  ta chanson GEORGES…. IL EST PAS SI COQUIN QUE ÇA CE POLISSON..!

Macron doit faire attention où la marche… en sortant
La république est en marche avec lui depuis 5 ans….!!!
A force de marcher  le drôle d’oiseau a un œil de perdrix dans le pied…
Certains disent un œil de Moscou..?
il s’est mis au vélo depuis bien des mois….. avec il prendrait son pied…!


Le pied de cochon, c’est pourtant pas son style ..!

–  MDR Moi qui était prêt à gager mes bijoux de famille chez ma tante pour soutenir sa Campagne…
–  Je vais devoir mettre la pédale douce ….. pour rattraper cette marche arrière c’est vrai que le vélo…..  c’est plus rapide que la marche …
Enfin moi ce que j’en dis… dans le fond… c’est casse pied…  mais…
c’est pas mes oignons…!!!

LE PÈRE C. GRAVE RACONTE:
De 2017 à 2022, le quinquennat d’Emmanuel Macron a été « agrémenté » de nombreux scandales impliquant les gens qu’il a nommés à divers postes ou fait nourrir par l’argent public pour a priori travailler pour les Français alors qu’ils se gavaient. cliquez…..

logo-elector-150

Emmanuel Macron :
Cinq années de « République exemplaire »

« Le principal danger pour la démocratie est la persistance de manquements à la probité parmi des responsables politiques »,
expliquait le président en avril 2017.
Cinq ans plus tard, Mediapart a dénombré pas moins d’une trentaine d’affaires touchant son entourage proche. 
…!   

electorJe suis le petit dernier de la plume de la Chouette un électeur comme vous tous …
je vais vous accompagner au bureau de vote
dimanche en chemin je vais vous parler de Macron lui même…!!!  Pour voir autrement et éviter qu’on vous fasse trop marcher….
je crois que si vous êtes sous informé ça va faire du bruit dans votre tête….



– PAPY Elector ne dis rien…Ils croient tous que c’est une gentil garçon qui ne veut que leurs biens….. ( Très finement dit SIC)

– Ça devient compliqué en France…
Dieu reconnaitra t il les chiens….?

chat emballé– Chat c’est pas sûr nom d’un chien ….!

– De toutes manières quelque soit celui qu’ils vont désigner … Nous on est sûrs de passer larme à gauche….
ça fera pas un plis…   je veux dire un tour……
!

SOURCES :
FRANCE INFO – L’OBS- LES POTES CON TRIBUTEURS MEDIAPART

CATALA…
La planche à desseins..

Il faut dire facture ou fracture…??

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je vous avais parlé des raisons de l’augmentation du prix du gaz en 2021; je voudrais, cette semaine, vous parler des tarifs des énergies et de ce que vous pourriez esperer de votre gouvernement …!
« Nous mettons en place un bouclier tarifaire. Concrètement, pendant tout l’hiver prochain, le tarif du gaz ne dépassera jamais le niveau d’octobre 2021. La facture de chauffage des Français aurait dû augmenter de 30% : cela n’arrivera pas. » (Jean Castex)

– Bouclier percé
ou non?

Fait du feu dans la cheminée …  je reviens…

GAZ ET ÉLECTRICITÉ : Il faut dire facture ou fracture…??

 
Penses-tu, c’est reculer pour mieux sauter camarade
Lesieur  CASTEX pour que ça baigne dans l’huile a  deux solutions à mettre en œuvre
A savoir:
1- La baisse de la TVA sur la consommation de 20 % à 5,5 %
2- La fin de l’application de la TVA sur les taxes frappant spécifiquement le gaz aurait pour effet concret de faire baisser la facture annuelle d’un ménage chauffé au gaz de l’ordre de 230 € ?
– Si j’étais pas noir comme le charbon…. Je croirais pas qu’en France on applique la TVA sur un total incluant déjà des taxes….???
C’est double peine pour toi et tes camarades Papy RONCHON…!!!!

– L’UFC-Que Choisir dit comme toi PAPY RONCHON
LISEZ VOUS EN SAUREZ PLUS


L’UFC-Que Choisir dénonce un faux « bouclier tarifaire »

Publié le : 01/10/2021 

Alors que l’explosion actuelle du tarif réglementé de gaz et celle anticipée pour début 2022 du tarif réglementé de vente de l’électricité appelaient des mesures claires, fortes et pérennes du Premier ministre pour rendre du pouvoir d’achat aux consommateurs, l’UFC-Que Choisir déplore ses annonces tantôt lacunaires, tantôt faussement protectrices.
Prenant acte de l’inquiétante incapacité de l’exécutif à mobiliser les meilleurs leviers pour faire durablement baisser les factures énergétiques, l’association appelle les parlementaires à actionner dans le projet de loi de finances 2022 le levier de la TVA sur la consommation de gaz et d’électricité, et à voter la fin de l’aberration fiscale que constitue l’application de la TVA sur les taxes énergétiques.

Tarifs du gaz : reculer pour mieux payer !

L’annonce d’un gel des prix du tarif réglementé de vente de gaz (TRVG) ne constitue en rien une mesure protectrice du pouvoir d’achat des consommateurs. En effet, si d’ici le printemps prochain les tarifs du TRGV resteront figés au haut niveau actuel, le « lissage » des prix évoqué par le Premier ministre imposera en réalité aux consommateurs de payer par la suite, à une période sans risque électoral, ce qui ne l’aura pas été d’ici-là. Autrement dit, au global les consommateurs ne tireront aucun bénéfice d’un gel des tarifs, ils paieront la note. Le gel des tarifs, le bien mal nommé « bouclier tarifaire », ne trompe personne. Il correspond en réalité à un gel du pouvoir d’achat, dont on ne comprend pas comment le gouvernement pourrait sérieusement se vanter.

Comment se satisfaire de cette annonce qui n’aura trompé aucun consommateur, alors que la seule mobilisation de deux leviers fiscaux, à savoir la baisse de la TVA sur la consommation de 20 % à 5,5 % et la fin de l’application de la TVA sur les taxes frappant spécifiquement le gaz aurait eu pour effet concret de faire baisser la facture annuelle d’un ménage chauffé au gaz de l’ordre de 230 €(1) ?

Tarifs de l’électricité : le gouvernement fait primer les intérêts d’EDF sur ceux des consommateurs

Alors que sur la base d’hypothèses prudentes l’UFC-Que Choisir avait établi  que le tarif réglementé de vente d’électricité (TRVE) augmenterait de 10 % début 2022 si rien n’était fait, l’explosion des prix de l’électricité sur le marché international ces derniers jours aurait pu en réalité aboutir à une hausse de 15 % des factures sans action du gouvernement.
Dès lors, l’engagement du Premier ministre de plafonner la hausse du TRVE à 4 % via la modulation de la Taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (la TICFE, qui aujourd’hui représente 13 % de la facture) constitue à l’évidence un moindre mal.

Cela étant, outre le fait de montrer par l’exemple que l’utilisation de l’arme fiscale aurait parfaitement pu être prise pour faire baisser le prix du gaz , cette mesure, dont rien ne garantit qu’elle soit pérennisée, ne permet pas de mettre un coup d’arrêt à la spirale inflationniste des prix de l’électricité qui ont augmenté de 50 % au cours des 10 dernières années , alors que cet objectif aurait parfaitement pu être réalisé en cas de modification de la régulation française du secteur.

En ne modifiant pas le plafond de l’ARENH comme le demande l’UFC-Que Choisir depuis plus de deux ans et comme le permet la loi, le gouvernement acte son choix de ne pas faire pleinement bénéficier les consommateurs de la compétitivité du parc électronucléaire, dont ils ont pourtant financé le déploiement, pour permettre à EDF de vendre chèrement son électricité sur les marchés internationaux.
Compte tenu des prix actuels sur ces marchés et le prix de l’ARENH , censé refléter les coûts de production du nucléaire, c’est une potentielle plus-value de l’ordre de 4 milliards d’euros que réalise EDF, sur le dos des consommateurs !

Les ersatz de solutions avancées par le gouvernement montrant son aveuglement quant aux problématiques énergétiques rencontrées par les consommateurs, l’UFC-Que Choisir demande aux parlementaires de voter dans le cadre de la loi de finances 2022 :

  • La baisse de la TVA sur la consommation de gaz et d’électricité a minima jusqu’à un retour à la normale des prix du gaz et de l’électricité sur les marchés internationaux ;
  • La fin de l’aberration fiscale que constitue l’application de la TVA sur les taxes énergétiques qui permet à l’État de ponctionner les consommateurs à hauteur de 4,6 milliards d’euros par an.

De plus, compte tenu de l’actuelle exposition artificielle des factures d’électricité des consommateurs aux marchés internationaux sous l’effet d’une politique délibérée de l’exécutif, l’UFC-Que Choisir interpellera les candidats à l’élection présidentielle pour qu’ils se positionnent sur le sujet.


SOURCE:  https://www.quechoisir.org

duo compoteCOM’POTE


Lire mes autres bafouilles

Faut rigoler camarades


BLOG NOTRE MARRANT

HUMOUR :

Faut rigoler camarades

logo blague jonasUn homme crève avec sa voiture devant le mur d’un asile.
Sur le mur, un fou est accoudé et le regarde.
Le mec démonte sa roue, troublé par le regard fixe du fou qui le regarde toujours.
Il prend sa roue de secours et, toujours troublé, fait tomber les écrous de la roue dans la bouche d’égout tout à côté.
L’homme est très embêté parce qu’il ne peut plus remonter sa roue.
Il se demande ce qu’il va faire quand tout à coup, le fou lui dit :
-Vous n’avez qu’à prendre un écrou sur chaque roue.
Avec trois écrous par roue, vous pourrez facilement aller à un garage.
L’homme est épaté :
– Ben ça alors ! C’est vachement intelligent, ce que vous me dites là.
Mais qu’est-ce que vous faites dans cet asile ?
– Ben, je suis fou, pas con…

PAUVRES BELLES MÈRES… SNIF .. SNIF..!!

C’est au cours d’une excursion, entre belles-mères et belles-filles le moniteur leur dit :
– On va prendre deux cars comme ça il n’y aura pas d’ histoire Les belles -mères dans le premier car et les belles-filles dans le deuxième.
Sur la route , le car des belles-mères tombe dans un précipice, les belles- filles chantent et dansent de soulagement,
enfin débarrassées de ces atroces belles-mères pour un bout de temps se disent-elles,
mais il y en a une qui pleure, on lui demande alors :

– Tu aimais tant que ça ta belle -mère ?
Et l’autre lui répond en pleurant :
– Non, elle a raté le car. snif … snif ….

grain de selEh PAPY…
Sûr … Je peux y aller tu regretteras pas

Celle-là elle va plaire à plein de monde…

Germaine et Léon, un couple d’agriculteurs retraités, veulent vendre leur ferme pour acheter une maison.
Ils passent chez le notaire, qui demande à Germaine :
– Vous préféreriez l’habitat rural ou l’habitat urbain ?
– Oh, vous savez, à mon âge,
Avec nos trente ans de mariage, la bite à Léon me suffit largement

Yves est au bar avec son ami Mathieu.
Il prend son téléphone et appelle sa femme Lucie d’un ton très sec :
– Allo, oui, prépare l’eau chaude, je ne vais pas tarder à rentrer.
Puis il raccroche.
Son ami, admiratif, lui dit :
– Ah toi, t’es un vrai homme ! C’est comme ça qu’il faut parler aux femmes, avec autorité.
– T’as quand même pas cru que j’allais faire la vaisselle à l’eau froide ?

 

La brève du bobologue Cachou

 

— COCCOVVVIIIIIIDDDD…..


Les pandores, gardiens de moutons….
QUAND ON SUIT LE TROUPEAU, ON NE VOIT QUE DES TROUS DU CUL

LES PANDORES ET LE RAMADAN


C’EST LOGIQUE …!

Le vieux Monsieur LAPORTE vient de mourir.
EN quels termes  la servante annonce-t-elle  la triste nouvelle à ses amis réunis dans le salon :

- ça y est, il a claqué Laporte

 

PAPY MARRANT
Restez svelte 160px

 

 

EN PASSANT A PARIS: Rue du croissant

Restez svelte 160pxBannière ruedesplantes 468/60px


Blog note de
Papy Larue

Quand notre nouveau pote M LARUE nous a proposé une série sur les noms de rues pour éduquer nos potes âgés et leurs choupinets..
On s’est dit :
« Avec un nom comme le sien…. il est né pour ça..! » personne n’a osé le mettre à la rue car il y était déjà .. En plein reportage dans la rue du 4 septembre

Combien de matelots combien de capitaines
GPS en main égrainent des noms de rues sans savoir de quoi ou de qui ils parlent…! Et restent penauds dans leurs gouffres amers.

Aidons les à savoir qui sont ces personnages ….
Car celui qui a donné son nom à une rue parle encore comme Tristan Bernard :

Donner son nom à une rue ou à une route, quel puissant stimulant pour encourager les jeunes gens à bien faire !
De Tristan Bernard / Compagnon du Tour de France – 1935

Aujourd’hui :

La rue du CROISSANT
à PARIS
(2 ème Arrondissement)


Cette rue a été nommée ainsi car cela fait référence à une enseigne représentant un croissant de lune et des feuilles d’or, présente dans cette rue (au n° 12) en 1612.

La rue du croissant au passé lié à la presse, l’édition et l’imprimerie .

Nous sommes au cœur de la
République du Croissant est une expression qui désigne, dès la fin du XIXe siècle, le quartier de la presse à Paris, situé entre Réaumur et Opéra, où sont réunis la plupart des grands journaux.

Au 16 rue du Croissant :
« L’Ami du Peuple »,  arrêté après 4 numéros sous la commune.
Auguste Vermorel, né à Denicé (Rhône) le et mort de ses blessures à Versailles le , est un socialiste et une personnalité de la Commune de Paris.
Il était élu au Conseil de la Commune par le XVIIIe arrondissement ; il siégeait à la commission de la Justice, puis à la commission Exécutive et enfin à celle de la Sûreté générale.
Il fait paraître deux journaux, L’Ordre et L’Ami du Peuple, chacun arrêté après quatre numéros.

Siège et imprimerie du « l’Ami du Peuple » –
16 rue du Croissant
L’Humanité  est au 142 rue Montmartre
avant que Jean Jaurès
l’installe 16 rue du Croissant.
Assassinat de Jaurès… Au café du Croissant,
Non loin du siège de son journal, L’Humanité.

L’assassinat de Jean Jaurès a lieu le vendredi à 21 h 40, alors qu’il dîne dans cette rue …. Au café du Croissant,
( angle de la rue  Montmartre), dans le 2e arrondissement de Paris, au cœur de la République du Croissant.

Il est atteint par deux coups de feu : une balle perfore son crâne et l’autre se niche dans une boiserie. Le célèbre homme politique s’effondre, mortellement atteint.

Se croyant investi par Dieu, un intégriste rémois était  monté à Paris pour débarrasser la France de celui qui milite pour la paix, le fondateur de « L’Humanité »

Venu de Reims quelques jours auparavant avec la ferme intention d’abattre Jean Jaurès, le dénommé Raoul Villain, 28 ans, se poste devant L’Humanité pour guetter sa proie.

Le 31 juillet 1914, vers 21 h 15, entouré de plusieurs journalistes, Jean Jaurès apparaît enfin. La petite troupe va casser la croûte, à La Chope du Croissant qui fait le coin de la rue du Croissant et de la rue Montmartre.

RAOUL VILLAIN

Le directeur de L’Humanité s’assoit dos à une fenêtre qui donne sur la rue. Elle est ouverte, car il fait une chaleur à crever. La conversation porte sur la guerre que rien ne semble pouvoir empêcher.
Il  est 21 h 40 – quand Villain s’arrête devant la fenêtre ouverte, écarte le fin rideau et fait feu à deux reprises sur le patron de L’Humanité.
Une des deux balles se loge dans le crâne, tuant Jaurès sur le coup.
Sous l’impact de la décharge, son corps bascule vers l’avant. Le cri d’une femme fend le brouhaha : « Ils ont tué Jaurès ! C’est fini, il n’y a plus d’obstacle à la guerre. » Stupéfaction dans la salle.
Son crime commis, Villain s’éloigne à grands pas vers la rue de Réaumur. Mais on  le poursuit, on l’assomme avec un coup de canne et on l’immobilise au sol avec l’aide d’un policier.

LE CHOURISTE

– Si Jean Jaurès fut la cible de Raoul Villain, c’est avant tout parce que l’orateur socialiste était devenu une figure de premier plan dans le débat national. Refusant que des ouvriers et des paysans français aillent massacrer des paysans et des ouvriers allemands, l’internationalisme qu’il promeut suscite de nombreuses agitations.
En 1913, il se fait le porte-parole de l’opposition à la loi des Trois Ans, qui entend rallonger la durée du service militaire en vue d’un éventuel conflit armé avec l’Allemagne.

A La Chope du Croissant ce 31 JUILLET 1914, penché sur le corps de Jaures un pharmacien présent sur place l’ausculte rapidement et fait la grimace. Le pouls est à peine perceptible.
On ne trouve pas de médecin. Enfin, en voilà un ! Il se penche sur Jaurès, l’examine, puis, la mine fermée, constate : « Je n’ai plus qu’à saluer ! »

Les amis du journaliste sont dévastés. Le corps est emporté sur un brancard devant une foule qui a déjà commencé à se rassembler, silencieuse, abattue, figée.

Désormais, l’ultime rempart contre la guerre a disparu.
Cet événement entraîne paradoxalement le ralliement de la gauche à l’« Union sacrée » qui est le mouvement de rapprochement politique qui a soudé les Français de toutes tendances (politiques ou religieuses) lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale

LE CHOURISTE

Quand Jaurès voyait venir le monde moderne

IL PARLE DU BLÉ POUR FAIRE LES CROISSANTS

Sur l’école, sur la démocratie, ses jugements ont parfois des échos étonnamment contemporains, tout comme cette analyse de ce qu’on n’appelle pas encore, en 1894, la mondialisation :
« Comment le gros marchand peut-il agir sur le paysan à l’heure actuelle ? Il va le trouver, il lui dit :
‘‘Donnez-moi votre grain, je ne vous en offre que tant.’’
Si le paysan résiste, quelle est l’arme dont se sert le négociant ? Il lui dit :
‘‘Je n’ai pas besoin de votre grain ; si vous ne voulez pas me le donner à tel prix, je ferai venir du blé étranger. On offre le blé de Londres ou d’Anvers sur le marché à très bon compte ; par conséquent, je n’ai pas besoin du vôtre.’’
En sorte que le puissant acheteur se sert, pour obliger le petit cultivateur à capituler, de la possibilité pour lui de faire entrer à des prix très bas le blé étranger. »


– il causait bien dans le poste … et juste

L‘art dans la rue du croissant

AU  N °  5-7 rue du Croissant – Paris II

                                          Street-heart     –  Bras en Croix

Auteur : Eddie Colla
Date : Janvier 2019 (photos prises en 01/2019)

A l’occasion de son exposition personnelle « Memorandum » à la GCA Gallery de Paris (du 7 décembre 2018 au 19 janvier 2019), Eddie Colla nous a laissé trois collages dans les rues parisiennes.
A chaque fois il a réutilisé des murs qu’il connaissait déjà.
Ici, c’est celui de la rue du Croissant, c’est son troisième collage en 18 mois à cet emplacement (voir les deux précédents ICI et ICI).
Il nous propose le très beau collage d’une femme qui a les bras en croix dans une position de suppliciée. Comme presque toujours, la femme est masquée, cette fois-ci par quelque chose qui ressemble à un masque à oxygène. (prémonitoire???)

 


https://fr.wikipedia.org/wiki/Assassinat_de_Jean_Jaur%C3%A8s

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_du_Croissant

.
PAPY LARUE

Restez svelte 160px