Archives par étiquette : éléctricité

Et la lumière fut….. chère

Sommeil plus (mélatonine) 120 gélules

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucaline
BLOC 
NOTE

de Choucaline

“Capacités de notre cerveau

LA  NOIRCEUR  DE  L’ÂME

L’obscurité crée un sentiment d’impunité chez le citoyen lambda, qui le pousse à se conduire de façon malhonnête.
Convaincu – à tort – que « la nuit. tous les chats sont gris », comme l’affirme le dicton, l’être humain pense qu’il a peu de risques d’être identifié … et donne libre cours à ses mauvais instincts.
Selon une expérience menée par l’université de Toronto (Canada),les sujets placés dans une pièce sombre trichent davantage que d’autres agissant dans une pièce bien éclairée.
Les premiers sont pourtant tout aussi reconnaissables que les seconds….!

Une enquête d’opinion, menée dans dix villes

Une enquête d’opinion, menée dans dix villes françaises  avait montré qu’aux yeux des habitants, l’amélioration de l’éclairage public était, après le renforcement des effectifs de police, le moyen le plus souvent souhaité pour assurer la sécurité dans un quartier.
Il est en effet évident que la crainte s’intensifie avec l’obscurité.
Elle en est même la circonstance la plus redoutée.
Si une meilleure diffusion de l’éclairage lumineux dans les villes est donc susceptible d’améliorer à la fois la sécurité réelle et la sécurité ressentie, elle n’est pas non plus dénuée d’intérêt sur le plan économique.
Des installations modernes permettent, en effet, soit de consommer deux fois et demie d’énergie en moins pour un même éclairage, soit d’éclairer deux fois et demie mieux pour une même consommation d’énergie.

Tout  feu  tout flamme

Il y a quelques années partant du principe « qu’un bon éclairage veut mieux qu’une caméra de surveillance », les élus sont partis  « faire la chasse aux  points sombres des  villes ». Ainsi, les ballons fluorescents qui équipaient les villes ont été progressivement remplacés par des lampes à sodium haute pression. « Les ballons fluo projettent une lumière blafarde qui plonge la chaussée dans la pénombre,. Le sodium haute pression, c’est une lumière jaune beaucoup plus vive. Et une consommation qui baisse de 25 %. »

Même avec ses efforts les couts restent élevés et l’on voit aujourd’hui des élus prôner la coupure de l’éclairage public dans la nuit

Halte à la pollution lumineuse….
c’est l’heure de l’extinction des feux.

Des  villes  importantes expérimentent pendant six mois la coupure de l’éclairage public la nuit. Une mesure économiquement et écologiquement avantageuse, qui fait néanmoins débat au sein de la population.

A l’origine de cette décision, la volonté de réduire les nuisances lumineuses, objectif du Grenelle de l’environnement. “Jusqu’à présent, les villes considéraient l’éclairage comme un acquis, signe de progrès. Aujourd’hui, l’on commence à prendre conscience que la lumière a un coût, économique et énergétique, et des conséquences sur le vivant”,

D’autres comme TOURNUS avancent à petit pas pour essayer de rendre le ciel aux étoiles en organisant ” Le jour de la nuit “pour rendre l’environnement urbain favorable à l’observation.

  Des enjeux de santé ?
RENDONS LE CIEL AUX ETOILESAdieu mélatonine…. Bonjour les insomnies… !

“L’augmentation continue de la lumière, en entraînant une rupture de l’alternance jour-nuit, a un impact sur la faune et la santé humaine, comme le déplacement et la reproduction des animaux ou le sommeil des hommes et la récupération de leurs défenses immunitaires”,

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraitéLa mélatonine est une hormone produite par la glande pinéale (également appelée épiphyse).
La sécrétion de mélatonine est inhibée durant le jour et stimulée durant la nuit, le maximum étant atteint vers 2 h ou 3 h du matin, d’où ses autres noms : hormone du sommeil ou hormone de l’obscurité.
Par l’intermédiaire de la mélatonine, l’épiphyse informe le cerveau sur les durées relatives des heures d’obscurité et d’éclairage sur une période de 24 heures (cycle journalier), mais aussi pendant toute l’année (cycle saisonnier).

   On ne compte plus que les moutons …..
et ils en ont marre d’être tondus….

Facture énergétique réduite de 30 % 
Doit-on couper l’éclairage public de nuit ?

L’expérimentation tente les élus, c’est surtout pour réduire la facture énergétique, en temps de crise économique. Car l’éclairage public des collectivités représente près de la moitié de leurs dépenses d’électricité, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Un sentiment d’insécurité accru

Le couvre-feu n’a toutefois pas été du goût de tous.
L’objet du mécontentement : le sentiment d’insécurité né de l’absence de lumière dans les rues.

Des études ont montré que la délinquance diminuait quand on apportait des changements à la conception architecturale de l’’aménagement de l’’espace mais en plus il est prouvé qu’’il existe un lien entre le sentiment de crainte et l’’environnement bâti : souterrains réservés aux piétons et surtout niveau d’’éclairage et obscurité des rues ( étude Painter 1994)

“Il existe une anxiété des habitants, mais pas une insécurité réelle”, “Nous ferons le point, à la fin de l’expérimentation, et nous verrons si les habitants se sont habitués à l’absence de lumière la nuit”, concluent quelques maires.

SURPRENANT -Le premier lecteur de pensée au mondeIl sera hélas trop tard pour les victimes


  Éclairage public partiel ..et même a la demande

“L’enjeu n’est pas de basculer dans le noir complet à tout prix.
 Il s’agit plutôt de s’interroger sur la pertinence d’éclairer certains endroits.
Un éclairage partiel peut être la solution, soit géographique, soit temporel. Et il ne demande aucun investissement financier.”

LUMINEUX DE PENSER A NE PAS DÉPENSER:
D’autres communes ont opté pour des dispositifs plus sophistiqués certains quartiers ont développé l’éclairage à distance et installé des détecteurs de présence.

D’autres villes, testent plusieurs systèmes d’éclairage à la carte, comme l’extinction de deux candélabres sur trois dans certains îlots d’habitation ou un système d’éclairage des luminaires en moins de trois secondes sur simple appel d’un numéro gratuit.

SOURCE :  lemonde.fr (juillet 2012) l’express magazine mai  2010


Restez svelte 160px
Sommeil plus (mélatonine) 120 gélules
retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE


RETRO :
C’est du même tabac…..
425

Share Button

INFO DU 11 07 2013 – LE CHOURIANT LA VEILLE C EST PAS LE JOUR

LES APPAREILS EN VEILLE COUTENT TRÈS CHER
Par Europe1.fr avec AFP Publié le 10 juillet 2013 à 07h16

Les appareils en veille représentent 11% de la facture d’électricité des Français, soit 86 euros par foyer et près de 2 milliards d’euros au total chaque année dont une partie pourrait être économisée, selon la deuxième édition du baromètre AFP-Powermetrix publiée mercredi.
Télévisions, consoles de jeu, box internet et autres lecteurs DVD en veille, chargeurs de téléphone laissés dans des prises… leur consommation correspond “à 7 à 8 ampoules nouvelle génération laissées allumées 365 jours par an et 24 heures sur 24 dans chacun des foyers français”, selon l’étude.

Si le fait d’éteindre la lumière en quittant une pièce par exemple est un geste de sobriété bien connu, l’importance de cette “consommation passive”, en pleine nuit ou quand le logement est vide, est beaucoup moins visible.

Elle représente pourtant une puissance électrique totale mobilisée en permanence de 82 watts par foyer en France, soit quelque 2.300 mégawatts, “encore plus que la production de deux réacteurs nucléaires” d’EDF.

Toute cette consommation n’est pas forcément de la gabegie, nuance toutefois Luc Terral, le codirigeant de Wattgo, la start-up qui réalise le baromètre.

minilogo chouriant

D’ HIER A AUJOURD’HUI ……IL Y A VEILLE…..ET VEILLE

La veille coute plus cher que le lendemain car la veille est finie puisque c’était hier….. ! et le lendemain n’étant qu’en cours il revient moins cher…..

Quand le lendemain est fini, le lendemain devient hier et hier c’est la veille donc c’est difficile d’arrêter ….. vous êtes en veille en permanence à défaut de pouvoir arrêter le temps..!

EH attendez….. ! Je vous passe Germaine qui me rabâche sans cesse qu’avec l’âge moi aussi je suis en veille….. Elle prétend que pour me rallumer le sang, je lui coute autant en électricité que deux écrans plasma….. !

Mais rester en veille même dans cet état… j’y veille… !

SAINT BENOIT 11 JUILLET
Saint Benoît est le père des moines d’Occident, mort vers 547

Né sans doute vers 480 dans une noble famille romaine, Benoît de Nurcie, fit de bonnes études à Rome, mais il fut choqué par toutes les tentations de la grande ville et s’enfuit dans une caverne de Subiaco car c’était “Dieu seul” qu’il cherchait.

Un ermite accepta de lui servir de guide dans sa quête de Dieu, Benoît y médita et se transforma. Son rayonnement était tel que des moines voisins le choisirent pour Père abbé, mais quand il voulut les réformer, ils le chassèrent. Il retourna à sa caverne de Subiaco où des disciples mieux intentionnés vinrent le rejoindre. Il les organisa en prieuré puis s’installa au Mont-Cassin. Et c’est ainsi que naquit la Règle bénédictine qui sera le fondement du monachisme en Occident.

La règle se résume dans la devise de l’ordre bénédictin : PAX.
La communauté des moines est composée de frères, elle est commandée par un père abbé (de abbas, père en hébreu), mais les assemblées ou chapitres permettent le dialogue.
La vie des moines est divisée en périodes de sommeil, de prière, de lecture de la Sainte Ecriture, de repos et de travail physique.
La liturgie collective est très importante et ils se retrouvent 8 fois par jour à l’église.

 

Benoît mourut à l’abbaye du Mont-Cassin un 21 mars, mais il est fêté le 11 juillet, jour de la translation de ses reliques en 672 à Fleury/Loire, devenue St Benoît/Loire. A cette date le Mont Cassin avait été pillé par les Lombards et les moines s’étaient enfuis à Rome, les moines de Fleury en profitèrent pour s’emparer du saint.

 

 

Share Button